L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Degrés des adjectifs & des adverbes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anoev
Modérateur


Messages : 16300
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Degrés des adjectifs & des adverbes   Lun 4 Avr 2011 - 21:37

Pouvez-vous expliquer, soit brièvement, soit avec force détails, comment vous "agrémentez" vos adjectifs qualificatifs & vos adverbes, bref, comment vous exprimez des notions comme le comparatif, le superlatif, l'intensif (assez _), l'excessif (trop _) etc...

L'idée d'ouvrir cette page m'a été donnée par les interventions, entre autres, de Nemszev & d'Urko sur le fil comparatif Sambahsa-Uropi, et j'me suis dit que ce serait bien dommage que les autres idéolangues ne soient pas de la partie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Silvano



Messages : 11720
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Degrés des adjectifs & des adverbes   Lun 4 Avr 2011 - 22:03

Anoev a écrit:
Pouvez-vous expliquer, soit brièvement, soit avec force détails, comment vous "agrémentez" vos adjectifs qualificatifs & vos adverbes, bref, comment vous exprimez des notions comme le comparatif, le superlatif, l'intensif (assez _), l'excessif (trop _) etc...

L'idée d'ouvrir cette page m'a été donnée par les interventions, entre autres, de Nemszev & d'Urko sur le fil comparatif Sambahsa-Uropi, et j'me suis dit que ce serait bien dommage que les autres idéolangues ne soient pas de la partie.
françaisuropiespéranto
bonbun bona
meilleur maj bunpli bona
le meilleurde maj bun, de bunes la plej bona
des meilleurs ??? plej bona
trop bontio buntro bona
assez bonsat bun (pas sûr de l'ordre)sufiĉe bona
très bonmol buntre bona, bonega

Pareil pour les adverbes, mais je crois que le suffixe uropi -es n'est alors pas toujours utilisable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
Olivier Simon



Messages : 3850
Date d'inscription : 20/02/2009
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Degrés des adjectifs & des adverbes   Lun 4 Avr 2011 - 22:46

Suite à des questions posées par Sylvain :
- est-ce que le système où l'on utilise la même particule pour le comparatif et le superlatif est répandu ?
- est-ce que le comparatif synthétique entraîne le superlatif synthétique (et vice-versa) ?

A la première question : Je ne sais pas, mais il est sûr que le système français ne peut réellement fonctionner que si cette langue a des articles définis - comme en français. Et ce type de langues n'est pas forcément la majorité...

A la deuxième : Non, pas forcément. Certes, une langue "synthétique" aura tendance à tout rendre synthétique et vice-versa. Mais ce n'est pas obligatoire. En luxembourgeois, les superlatifs en "st" peuvent exister là où les comparatifs en "-er" ont disparu. Ainsi, "gréisst" mais "méi grouss". J'avais écrit "gréisser" dans cet article de Wikipédia, mais ça a été corrigé, car il s'agit d'une forme vieillie : http://lb.wikipedia.org/wiki/Nanzeg
En sambahsa, il est possible, selon les variantes phonétiques, d'avoir un superlatif en "st" là où le comparatif en "er" n'est pas possible.
(voir plus bas)

Olivier


Dernière édition par Olivier Simon le Lun 4 Avr 2011 - 22:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sambahsa.pbwiki.com/
Silvano



Messages : 11720
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Degrés des adjectifs & des adverbes   Lun 4 Avr 2011 - 22:52

Olivier Simon a écrit:
- est-ce que le système où l'on utilise la particule pour le comparatif et le superlatif est répandu ?
Tu veux dire la même particule?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
Olivier Simon



Messages : 3850
Date d'inscription : 20/02/2009
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Degrés des adjectifs & des adverbes   Lun 4 Avr 2011 - 22:58

En sambahsa, les comparatifs/superlatifs peuvent être formés synthétiquement, si c'est compatible avec l'accentuation et la dernière syllable.
Comparatif : en "(t)er"
Superlatif : en "-st"

Il y a un seul comparatif irrégulier: "ghom" (en bas) donne "niter" (plus en bas, vers le bas).
Les adjectifs "megil" (grand) et "lytil" (petit) perdent le "il" final.
J'ai aussi tendance à écrire "dohbrest" (le plus convenable) pour "dohbro" = (convenable(ment)), mais il s'agit d'une séquelle de la vocalisation euphonique.
Sinon, on utilise les formes analytiques, avec les adverbes "meis" (comparatif) et "meist" (superlatif).

"que" est "quem". "trop" est "pior", "très" est "meg" (cf. "megil") et (seulement pour épithètes): "baygh".

Il y a deux "assez".
Dans le sens de "suffisant" : "kafi" (parfois "sat")
Dans le sens de "moyennement" : "destull"


Olivier
http://sambahsa.pbworks.com/

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sambahsa.pbwiki.com/
Olivier Simon



Messages : 3850
Date d'inscription : 20/02/2009
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Degrés des adjectifs & des adverbes   Lun 4 Avr 2011 - 22:58

Silvano a écrit:
Olivier Simon a écrit:
- est-ce que le système où l'on utilise la particule pour le comparatif et le superlatif est répandu ?
Tu veux dire la même particule?

OK, je corrige
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sambahsa.pbwiki.com/
Sab



Messages : 1218
Date d'inscription : 10/03/2008
Localisation : Polynésie / France

MessageSujet: Re: Degrés des adjectifs & des adverbes   Lun 4 Avr 2011 - 23:08

Pour les comparatifs et superlatifs de supériorité en Kotava (règle universelle, sans exception) :
kiewaf (bon)
--> lokiewaf (meilleur) : préfixe lo-
--> tel lokiewaf (le meilleur) : "article défini" (en réalité un déterminant) + forme comparative

La même chose pour les comparatifs d'infériorité :
--> lekiewaf (pire) : préfixe le-
--> tel lekiewaf (le pire) : "article défini" (en réalité un déterminant) + forme comparative

Et d'égalité (uniquement le comparatif) :
--> likiewaf (aussi bon) : préfixe li-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.europalingua.eu
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Degrés des adjectifs & des adverbes   Mar 5 Avr 2011 - 0:11

silent 


Dernière édition par lsd le Ven 5 Juil 2013 - 18:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur


Messages : 16300
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Degrés des adjectifs & des adverbes   Mar 5 Avr 2011 - 0:17

Bien que je l'aie déjà évoqué dans cette page, j'vais en faire un p'tit résumé, d'autant plus que ça va m'permettre d'évoquer le psolat, une langue pleine d'échafaudages autour.

Rappel: les adjectifs ne s'accordent qu'en nombre en aneuvien, pour le psolat, j'ai fait figurer le neutre.

ANVPLT
assez bonreç loodsuvje bon
meilleurloodermeljor
le meilleuràt lortle meljor
très bonlortmolte bon
aussi bonalsy looderaltan bon
moins bonminus looderminus bon
le moins bonàt minus lortle minus bon
pas très bonminus loodno molte bon
très peu bon*minus lortmolte pog bon
trop bonreç lortexede bon

Par ailleurs, reç (assez) a, lui même une forme de superlatif, signifiant "trop" (reçert) quand il n'y a ni adjectif ni adverbe derrière:
Reçert galene ep in æt galoosev = Il y a trop de poulets dans ce poulailler.
Æt stad • reç rènem, do nep reçert = cette ville est assez grande, mais pas trop.
O mida reçert aquen! Æt usbòrtes! = Tu as mis trop d'eau! Ça déborde!

On remarquera que la forme comparative aneuvienne en -er (et le superlatif en -ert: lort étant une exception) concerne autant l'infériorité & l'égalité (cette dernière pour le comparatif seulement: 'videmment) que la supériorité. le tableau l'explique pour l'infériorité, pour l'égalité, on a:
A • nep alsy rylner = Il n'est pas aussi beau.
A • nep alsy ryln = Il n'est pas beau non plus.
A alsy ryln = Il est beau aussi.

La nuance en psolat est exprimée par la syntaxe:
Il eba bel altan = il était beau aussi
Il eba altan bel = il était aussi beau.

On trouvera des exemples avec plus là et avec peu (minus) là

Sinon, les constructions en psolat sont assez traditionnelles, elles sont à peu près conformes à ce qu'on peut trouver dans une langue romane. Malgré les interférences entre les deux langues (du même auteur, faut ben l'avouer!), il y a quand même une différence, l'aneuvien ayant une approche plus originale que le psolat, pris, peut-être, dans son caractère à-postériori exclusif.


*Le terme est assez mal choisi, certains adjectifs ne se prêtant guère à cette construction; très peu profond (pour un bassin) aurait mieux convenu: minus pœṅlert
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Silvano



Messages : 11720
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Degrés des adjectifs & des adverbes   Mar 5 Avr 2011 - 0:22

Olivier Simon a écrit:
Il y a deux "assez".
Dans le sens de "suffisant" : "kafi" (parfois "sat")
Dans le sens de "moyennement" : "destull"
Est-ce qu'ils vont avant ou après?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
Anoev
Modérateur


Messages : 16300
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Degrés des adjectifs & des adverbes   Mar 5 Avr 2011 - 0:22

lsd a écrit:
study je verrai une stratégie du genre :
bon= faiseur de bien
meilleur que = faiseur de bien au dessus de
le meilleur = le premier faiseur de bien
très bon = beaucoup faiseur de bien
bon souvent = faiseur de bien beaucoup

Faut voir, dans ce cas si on a "bon" dans le sens de "bonté" (faiseur de bien, justement) ou de "performance" (faisant ça bien).

Encore des nuances en perspectives! le pire (tiens! un superlatif!) c'est que je n'y avais même pas pensé auparavant. Merci lsd... mais ça va m'obliger à r'travailler l'mot "bon", en aneuvien, du moins.

Olivier Simon a écrit:
Dans le sens de "moyennement" : "destull"

En aneuvien, j'ai iljas, mais c'est un adverbe tout-à-fait ordinaire, sans les particularités de minus ou de reç.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Degrés des adjectifs & des adverbes   Mar 5 Avr 2011 - 1:10

Je vais réutiliser ce qu'a dit Sab pour le ba gai dun:
Pour les comparatifs et superlatifs de supériorité en ba gai dun :
ben (bon)
--> mo ben (a ...) (meilleur (que ...)) : adverbe mo (plus, davantage) + préposition a (de)
--> to ben (le meilleur) : adverbe to (diriger, tête)

Pour les comparatifs d'infériorité :
--> mo ti/mau ben (pire) : on ajoute ti (peu, pour une quantité) ou mau (mal, pour une qualité)
--> to ti/mau ben (le pire) : idem

Et d'égalité (uniquement le comparatif) :
--> si ben (kom ...) (aussi bon (que ...)) : adverbe si (ainsi, tellement) + préposition kom (comme)

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sab



Messages : 1218
Date d'inscription : 10/03/2008
Localisation : Polynésie / France

MessageSujet: Re: Degrés des adjectifs & des adverbes   Mar 5 Avr 2011 - 10:40

Sinon, au-delà des notions de degrés, qui supposent une comparaison (même implicite), l'adjectif peut recevoir des extensions "quantitatives" ou "qualitatives" qui lui sont intrinsèques. En Kotava, cela passe par des suffixes universels (dits "totaux"). On va ainsi pouvoir avoir :

listaf (beau, joli)
--> listapaf (très beau) : augmentatif
--> listamaf (pas très joli, à peine joli) : diminutif
--> listajaf (faussement joli) : péjoratif
--> listanyaf (bien joli, d'une beauté parfaite) : positif, appréciatif, mélioratif
--> listarsaf (trop joli) : excessif
--> listansaf (pas assez joli) : insuffisant


Nemszev a écrit:
--> mo ben (a ...) (meilleur (que ...)) : adverbe mo (plus, davantage) + préposition a (de)

Et d'égalité (uniquement le comparatif) :
--> si ben (kom ...) (aussi bon (que ...)) : adverbe si (ainsi, tellement) + préposition kom (comme)
Tu n'utilises pas la même conjonction pour introduire le complément comparatif ? Pourquoi ?

En Kotava, on emploie une conjonction coordonnante spéciale et dédiée : dam
- lantan sotid lovurkoevaf dam artan : certains individus sont plus nombrilistes que d'autres
- mafelara va vurko tir ledesafa dam oblakafenkura van artan : (s')admirer le nombril est moins compliqué qu'ouvrir ses oreilles aux autres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.europalingua.eu
Olivier Simon



Messages : 3850
Date d'inscription : 20/02/2009
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Degrés des adjectifs & des adverbes   Mar 5 Avr 2011 - 10:54

Silvano a écrit:
Olivier Simon a écrit:
Il y a deux "assez".
Dans le sens de "suffisant" : "kafi" (parfois "sat")
Dans le sens de "moyennement" : "destull"
Est-ce qu'ils vont avant ou après?

Ils vont avant l'adjectif.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sambahsa.pbwiki.com/
Anoev
Modérateur


Messages : 16300
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Degrés des adjectifs & des adverbes   Mar 5 Avr 2011 - 11:23

Sab a écrit:
Sinon, au-delà des notions de degrés, qui supposent une comparaison (même implicite), l'adjectif peut recevoir des extensions "quantitatives" ou "qualitatives" qui lui sont intrinsèques. En Kotava, cela passe par des suffixes universels (dits "totaux").

AVKANV
beaulistafryln
très _listapafrylnert
pas très _, peu _listamafminus ryln
péjoratif*listajafneçhrýln
parfaitement _listanyafperfàktas
ryln
trop _listarsafreç rylnert
pas assez _listansafnep reç ryln

On pourrait y ajouter "plutôt" (noger), "moyennement" (iljas), "encore" (reen)... mais c'aurait fait une kyrielle d'adverbes et c'aurait alourdi tout ça... et je suppose que le kotava n'a pas forcément un suffixe pour la signification de chaque adverbe. En aneuvien, ça risque pas, et en psolat encore moins!

Je n'ai pas ajouter le psolat au tableau, celui-ci aurait été incomplet. Sinon, le kotava est très synthétique, l'aneuvien est entre les deux, reste plus qu'à trouver une langue à structure périphrastique pour ses adjectifs... peut-être le psolat...


*Pas facilement traduisible, encore qu'on ait, en français, un bellâtre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Degrés des adjectifs & des adverbes   Mar 5 Avr 2011 - 14:14

Sab a écrit:
Citation :
Et d'égalité (uniquement le comparatif) :
--> si ben (kom ...) (aussi bon (que ...)) : adverbe si (ainsi, tellement) + préposition kom (comme)
Tu n'utilises pas la même conjonction pour introduire le complément comparatif ? Pourquoi ?

En Kotava, on emploie une conjonction coordonnante spéciale et dédiée : dam
- lantan sotid lovurkoevaf dam artan : certains individus sont plus nombrilistes que d'autres
- mafelara va vurko tir ledesafa dam oblakafenkura van artan : (s')admirer le nombril est moins compliqué qu'ouvrir ses oreilles aux autres
Je n'ai pas de conjonction spécialement pour la fonction comparative, je dois donc ruser et utiliser des mots que j'ai déjà...
Après réflexion, je pense que je vais laisser le choix entre:
- ben kom = bon comme - pour définir le type de "bonté" (à ne pas confondre avec "ben, ... je" - "bon, ... est bon aussi")
Wo kan kom i. = Je mange de la même manière que lui
I jem kom wo. = Il est aussi beau que moi / Il est beau de la même manière que moi
Wo kan, i je. = Je mange, lui aussi / Je mange (tout) comme lui.
I jem, wo je. = Il est beau, moi aussi / Il est beau (tout) comme moi.
- si ben a = aussi bon que - l'emploi du "a" étant assez idiomatique mais ne posant pas de problème de compréhension.
I si jem a wo. = Il est aussi beau que moi.
- si ben kom = aussi bon comme - emploi assez redondant.
I si jem kom wo. = Il est aussi beau (de la même manière) que moi.

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16300
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Comme (et apparentés)   Mar 5 Avr 2011 - 15:02

Nemszev a écrit:
Après réflexion, je pense que je vais laisser le choix entre:
- ben kom = bon comme - pour définir le type de "bonté" (à ne pas confondre avec "ben, ... je" - "bon, ... est bon aussi")
Wo kan kom i. = Je mange de la même manière que lui
I jem kom wo. = Il est aussi beau que moi / Il est beau de la même manière que moi
Wo kan, i je. = Je mange, lui aussi / Je mange (tout) comme lui.
I jem, wo je. = Il est beau, moi aussi / Il est beau (tout) comme moi.
- si ben a = aussi bon que - l'emploi du "a" étant assez idiomatique mais ne posant pas de problème de compréhension.
I si jem a wo. = Il est aussi beau que moi.
- si ben kom = aussi bon comme - emploi assez redondant.
I si jem kom wo. = Il est aussi beau (de la même manière) que moi.

Comme se dit kes en aneuvien; on fera tout de même attention au cas du complément d'objet qui déterminera la nuance.

Je déjeune comme lui = e spiys kes dav (à la même heure, ou de la même manière)
je mange comme lui = eg inzh kes das (les mêmes mets)
je suis grand (taille) comme lui = eg • vad kes da (valeur d'attribut du sujet: nominatif)

Si "comme" (kes) peut appeler divers cas selon le sens, "autant" (alsy gylor) est, dans ce cas, un comparatif d'adverbe appelant, de toute manière, l'accusatif derrière qua:
Je travaille autant que lui = eg làpor alsy gylor qua das.
Mais:
je range autant que lui (il) dérange. = eg ordil alsy gylor tep da dysòrdil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Ziecken
Modérateur


Messages : 4967
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Degrés des adjectifs & des adverbes   Mar 5 Avr 2011 - 17:36

En elko on utilise divers procédés :


Les comparatifs

Pour les comparatifs on utilise des infixes, il en existe 4 :

bala bon

Like a Star @ heaven -a- : l'antonymie baala mauvais, pas bon
Like a Star @ heaven -e- : l'infériorité baela moins bon
Like a Star @ heaven -i- : l'infériorité baila meilleur
Like a Star @ heaven -o- : la synonymie et le comparatif d'égalité baola aussi bon


Le superlatif

Pour former le superlatif, il suffit d'utiliser le préfixe du singulier (u-) pour le superlatif relatif et le préfixe du pluriel (i-) pour le superlatif absolu. Il ne peut pas y avoir d’ambiguïté car seuls les noms communs se mettent au pluriel. Avec les autres types de mots le pluriel devient un amplificateur et le singulier un moyen de mettre en évidence un seul élément dans un ensemble.


Like a Star @ heaven le superlatif relatif de supériorité : ubaila le meilleur
Like a Star @ heaven le superlatif relatif d'infériorité : ubaela le moins bon

Like a Star @ heaven le superlatif absolu de supériorité: ibaila très bon
Like a Star @ heaven le superlatif absolu d'infériorité : ibaela très peu bon


L'excès et la carence

Pour l'excès et la carence, il n'existe pas d'affixes spécifique. Il faut alors recourir aux clés. Mais un l'ensemble des clés disponibles permet de recouvrir un large éventail de possibilités sémantiques.

Like a Star @ heaven Pour l'excès on utilise la clé ZIT (excès)
Like a Star @ heaven Pour la suffisance on utilise la clé ZAT (suffisance)
Like a Star @ heaven Pour la carence on utilise la clé ZET (carence)

Il suffit d'ajouter le suffixe -e pour en faire des adverbes.

Like a Star @ heaven ZIT (excès) > zite trop
Like a Star @ heaven ZAT (suffisance) > zate assez
Like a Star @ heaven ZET (carence) > zete pas assez

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr En ligne
bedal



Messages : 3670
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Degrés des adjectifs & des adverbes   Ven 12 Déc 2014 - 2:53

en algardien :

on forme le comparatif de cette manière:


bin (supériorité)

Ko kama alas bin ibißi are demi. « Ce chat est plus grand que le mien. »

ßin (infériorité)

Ko kama alas ßin ibißi are demi. « Ce chat est moins grand que le mien. »

asin (égalité)

Ko kama alas asin ibißi are demi. « Ce chat est aussi grand que le mien. »



Quant aux superlatifs :

superlatifs relatifs

a bin (supériorité)

Alas wel aro ğure a bin ħari. « C’est lui qui parle le plus fort. »

a ßin (infériorité)

akißesa a ßin ğekißi dārte
: « Il a acheté la moins chère des maisons. »

Superlatifs absolus :

plusieurs adverbes : ğen (très), ğan (trop), harin (fort), remin (extrêmement) etc...

Mudas ğen jerli : « Il chante très bien. »


en nardar :


le comparatif :

préfixe be --> supériorité

préfixe ze ----> infériorité

préfixe me----> égalité

le superlatif est ɛl(ś) + comparatif (le plus, le moins)


en mernien :


l'adjectif amplifié

Adj de racine E = CeCaC => YoCiCaC

Adj de racine A = CaCiC => YaCaCiC

Adj de racine I = CeCa => YoCeCa


Exemples:

Nepan (sec) --> Yonipan (plus sec)

Larig (froid) ---> Yalarig (plus froid)

Meja(bon) ---> Yomeja (meilleur)


L'adjectif diminué se forme en ajoutant le préfixe Wo/Wa avec les mêmes schèmes que ci-dessus.

Le comparatif et superlatif

Le comparatif :

On utilise la structure Adjectif amplifié/diminué attribut + Nom2 (datif)+ ki + Nom1 (nominatif).

Exemple:   yokidaco li memmatara ki li menotaro   "le bureau est plus grand que la table"


Le superlatif

on utilise l'adjectif amplifié en tant qu'épithète.

li yokidaco li menotaro "le bureau le plus grand"

si il y a un complément de superlatif, le nom complétif est au datif

li yokidaco li Laĝardi li menotaro: le bureau le plus grand d'Algard"


en helfina :


là c'est assez ardu :

Le comparatif de supériorité


Il existe deux formes pour former le comparatif de supériorité.

adjectifs en U et I:

On utilise la particule dama

X sa Y dama Adj (kān) "X est plus adj. que Y"


adjectifs en "re" : particule rema

Y-wa X-sa Adj rema (kān)  "X est plus adj que Y."

dama Adj et Adj rema deviennent un nouvel adj

L'infériorité est sur le même schéma :laka (adj I, U)/ rela (adj Re)

L'égalité est la même pour tous les adjectifs

X ki Y sada [Yasamu] Adj (kān)
"X est aussi Adj que Y"

Yasamu est un adverbe d'égalité ("également") qui n'apparaît qu'en registre élevé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
SATIGNAC



Messages : 845
Date d'inscription : 06/11/2012
Localisation : Fustilhan

MessageSujet: Re: Degrés des adjectifs & des adverbes   Ven 12 Déc 2014 - 16:47

Anoev a écrit:
Pouvez-vous expliquer, soit brièvement, soit avec force détails, comment vous "agrémentez" vos adjectifs qualificatifs & vos adverbes, bref, comment vous exprimez des notions comme le comparatif, le superlatif, l'intensif (assez _), l'excessif (trop _) etc...

L'idée d'ouvrir cette page m'a été donnée par les interventions, entre autres, de Nemszev & d'Urko sur le fil comparatif Sambahsa-Uropi, et j'me suis dit que ce serait bien dommage que les autres idéolangues ne soient pas de la partie.

Bonne idée en effet, c'est un incontournable chapitre de la morphologie grammaticale que vous m'invitez à aborder:
Et il est assez vaste pour que je l'aborde par étapes en ce qui concerne les méhien:
D'abord le comparatif, qui concerne les adjectifs qualificatifs et les adverbes qui en dérivent, il se forme ainsi en méhien:
1°) SUPÉRIORATIF ou comparatif de supériorité:
-soit avec un adverbe préposé: hle, 3ir / 3iu = plus : hle diesfacuita/e: plus difficile
-soit par dérivation avec le suffixe proparoxyton::  -ira/-e , surtout si le radical est mono ou di-syllabique : fèycira !plus heureux.
2°) INFÉRIORATIF ou comparatif d 'infériorité:
-soit avec un adverbe préposé: min3, hette = moins: min3 diesfacuita/-e: moins difficile, hette majuchanda/-e: moins important.
-soit par dérivation avec le suffixe paroxyton: -etta/-e, ce qui particulier au méhien ( je sors de la relex du latin/ grec)!!!
feycetta/-e: moins heureux.
Le complément de ces deux comparatifs peut être un groupe nominal à l'ablatif, ou une proposition introduite par qve:
Er Enclove fèyciri Manufatti, ce3 Andoy feycetti Enclovi. Enclou est plus  heureux que Manufact, et Andou moins heureux qu 'Enclou.*
*choix de prénoms "anistoriques" de l'imaginaire Chablagne, pour ne pas vexer les Français d' "hier" et de "demain".
3°) ÉQUITATIF ou comparatif d'égalité:
-soit avec l'adverbe préposé tan: aussi, devant un adjectif ou un adverbe, complété d'une proposition elliptique en qve
-soit par une corrélation d'adjectifs ou de pronoms de même catégorie , non comptable, dénombrable, qualitatif, démonstratif relatif etc... ta(n)muitas/-es .... qva(n)muitas/-es , tanta/-e ... qvanta/-e, tala/-e ...qala/-e. Quelquefois le deuxième terme est remplacé par une proposition elliptique en qve.
Dicittò Domif Cornilif Erstre tanmuitës sachës scudinumus qvanmuitës potru/= qve saches potru#: On disait que Me Cornille avait autant de sacs d' écus que de farine.
#le complément est bien une proposition elliptique dont le sujet est au NOMINATIF alors que le premier terme de la comparaison est le sujet à l' ACCUSATIF d'une proposition infinitive, complément d'objet du verbe principal, impersonnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Degrés des adjectifs & des adverbes   Aujourd'hui à 12:43

Revenir en haut Aller en bas
 
Degrés des adjectifs & des adverbes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Degrés des adjectifs & des adverbes
» Adjectifs et adverbes dans les langues subsahariennes
» Langue amazighe : adjectifs et adverbes
» degrés de l'adjectif cinquième
» nature - le cas des adjectifs substantivés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Idéogénéral :: Idéogrammaire-
Sauter vers: