L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Psolat

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 23477
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Doktor   Ven 28 Déc 2018 - 12:18

Pris directement du latin. Cependant, contrairement à sa langue inspiratrice, ce nom peut avoir deux déclinaisons, selon qu'on spécifie le masculin ou que le nom soit épicène (neutre, en fait). On a, comme en uropi, doktor ou doktora ; toutefois, doktori (flexion commune au génitif entre le psolat et l'uropi) n'apparaît qu'au neutre : au masculin, c'est comme au nominatif pluriel : doktoroj, flexion qu'on trouve (par pure coïncidence, au même cas, au même nombre) en espéranto.

Les déclinaisons psolates, mêmes si elles ont des ressemblancces avec leurs inspiratrices, en sont vraiment distinctes : pas de vocatif, pas de datif. Si le vocatif est une simple annexe, en latin, du nominatif (seules les noms de la deuxième déclinaisons en -VS ont un vocatif distinct : -E), le datif est un cas à part entière. Le psolat est en soi, pour le datif, un simple calque de l'aneuvien.

Le circonstanciel (calque de son équivalent aneuvien et équivalent de l'ablatif latin) laisse également quelques surprises : notamment en -Y au féminin.

Par contre, le génitif pluriel est vraiment une copie de son équivalent latin : en -rum.

_________________
Eg dem ere kred Anoew, do eg ere òniren: Eg • Fraṅsev = Je me croyais en Aneuf, mais je rêvais : je suis en France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Psolat
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Idéolangues :: Coin des romanistes-
Sauter vers: