L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Psolat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Anoev
Modérateur


Messages : 16284
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Psolat    Mer 30 Déc 2015 - 12:03

Malgré tout, en cette fin d'année 2015, le psolat fait son entrée dans Idéolexique.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Anoev
Modérateur


Messages : 16284
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Psolat    Lun 11 Jan 2016 - 14:08

Issu du fil de l'uropi :


castillanuropipsolataneuvien
profesorprofesorprofesorprofesor
profesorprofesorprofesoroprofesordak
profesoraprofesoraprofesoraprofesorkad
Les noms psolats en -R (doktor, iženjor, direktor...) dont en général bâtis su'l'mêm'modèle.

On notera toutefois cette différence :

uropipsolataneuvien
kidle puernexàvdu
boblo puernexàvdak
ʒikapullanexàvkad
Toutefois, sauf erreur de ma part, bob & ʒika, à la différence de puer, pulla & nexàv-, dépassent les tranches d'âge de l'enfance.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Anoev
Modérateur


Messages : 16284
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Psolat    Mar 8 Mar 2016 - 23:55

Djino a écrit:
Sain(e) = suna
En psolat, "sain" se dit san, comme en interlingua. Il s'accorde en genre et en nombre avec le nom et ça donne :

hombro sano = homme ♂ sain (plr : sanos)
doma sana = femme saine (plr : sanas)
adultes sani* = adultes sains.

En interlingua, je sais pas comment ça marche.



*Deux terminaisons possibles pour les mots neutres :
consonne : le pluriel est en -I (quoique quelques mots non psolatisables, qui restent invariables)
-E : le pluriel est en -ES.

Les adjectifs qualificatifs en -E ne varient pas en genre :
uni crandi kani = de grands chiens
unos crandos kanos = de grands chiens  ♂
unas crandas kanas = de grandes chiennes.

uni pikles kani = de petits chiens
unos pikles kanos = de petits chiens  ♂
unas pikles kanas = de petites chiennes.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Anoev
Modérateur


Messages : 16284
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Psolat    Mer 20 Juil 2016 - 23:40

En un peu plus d'un an de présence, le psolat compte déjà 154 pages. Pas trop mal quand même pour une petite langue récréative*.

J'pense à un truc : si pour une idéolangue donnée, son créateur y mettait simplement un mot par jour, certaines d'entre elles dépasseraient allègrement les 500 mots.



*Dans le monde réel, mais vraie LAI dans la diégèse aneuvienne. Le psolat dépasse à ce titre, plusieurs LAI comme l'arwelo, le gelota et le kotava. Il est encore loin derrière l'espéranto (299) et l'uropi (433).

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Anoev
Modérateur


Messages : 16284
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Psolat    Jeu 21 Juil 2016 - 7:10

Environ.

C'est là.


Ziecken l'avait ouvert bien avant (prémonition), mais la langue s'est développée pour de bon en décembre dernier.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Ziecken
Modérateur


Messages : 4961
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Psolat    Jeu 21 Juil 2016 - 9:03

Anoev a écrit:
J'pense à un truc : si pour une idéolangue donnée, son créateur y mettait simplement un mot par jour, certaines d'entre elles dépasseraient allègrement les 500 mots.

J'y ai pensé aussi. Idéolexique deviendrait ainsi beaucoup plus complet en très peu de temps.

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Anoev
Modérateur


Messages : 16284
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Psolat    Mer 27 Juil 2016 - 14:58

Avec le psolat, je n'ai pas voulu me contenter d'une énième langue romane en plus, en remplaçant simplement les C par des K (ce que j'ai bien failli faire avec les premières conjugaisons, dois-je l'avouer), mais a faire quelque chose de différent, comme si une branche autre que le groupe roman était apparue. Une branche où, côté orthographe, c'était Hus qui avait remplacé Ruga, du moins, pour une des orthographes ; pour l'autre, c'est pas un personnage réel qui est intervenu, mais un personnage imaginaire, à savoir : Keaṅder Vadora.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Anoev
Modérateur


Messages : 16284
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Le chaînon manquant   Jeu 17 Nov 2016 - 1:51

Quelque chose clochait, en psolat, c'était le C, prononcé [g] qui donnait, "caronnisé" (Č) : /t͡ʃ/.

Bref : il manquait le /t͡s/.

La solution, elle était juste à côté : c'était le Ċ*, à la fois proche du Č (affriqué alvéolaire au lieu de postalvéolaire), et suffisamment distinct du C (qui se prononce toujours [g]) sans en être trop éloigné graphiquement. La mise en page dans Idéopédia ne devrait pas tarder.


*Pompé à... l'aneuvien, évidemment ! puisque c'est un Aneuvien qui a créé le psolat.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Anoev
Modérateur


Messages : 16284
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Psolat    Mer 30 Nov 2016 - 22:08

bedal a écrit:
Je sais pas, j'avais à cœur de perpétuer ces racines latino-latines Razz
Dans ce cas, le psolat ne devrait pas te laisser indifférent.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Psolat    Aujourd'hui à 1:02

Revenir en haut Aller en bas
 
Psolat
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Coin des romanistes-
Sauter vers: