L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Négation

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 23109
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Négation    Mer 2 Aoû 2017 - 22:34

POour ce que j'propose ici, on n'est pas loin de la négation, c'est pourquoi je n'ai pas voulu ouvrir de nouveau fil. Il s'agit des préfixes antonymiques.

En français, y en a bien quatre (si j'en oublie pas), à savoir
non- : surtout devant un nom
s- : surtout devant un adjectif, mais aussi devant certains verbes*
in- : le plus connu, surtout devant des adjectifs, mais aussi certains noms (injustice)
anti- : même si ce préfixe est utilisé contre quelque chose (anti-tartre) ou quelqu'un (antifasciste), on peut le considérer dans bien des cas comme anto (de anti-) nymique.

J'ai trouvé :

ne- en volapük
ne- et mal- en espéranto
me- et vol- en kotava
-a- en elko
an- en uropi. Mais sans doute est-ce que j'en oublie (certainement, même) ! Je compte sur vous pour mettre mes connaissances à jour, et pour donner des détails. J'ai d'jà la différence entre neutila et malutila, en espéranto. C'est un peu la différence qu'on trouve, en kotava, entre me- et vol-.

Et chez moi, eh ben y en a plusieurs aussi. Ce ne sont pas des calques exacts des préfixes français, même si, dans plusieurs cas, on peut trouver des similitudes.

On fera attention quand même, entre
elidùn (inhumain, dans le sens de "qui n'appartient pas à l'espèce humaine), contraire de duun.
antodùn (inhumain, qui n'a aucun sentiment humain), contraire de gydùn.

à côté de ça, on a dys-, pour lequel on fera attention aussi, car il est la traduction de "dé-, dés- dis-", mais aussi du pas-tout-à-fait-antonymique (et un peu grec) "dys-".

C

_________________
Eg dem ere kred Anoew, do eg ere òniren: Eg • Fraṅsev = Je me croyais en Aneuf, mais je rêvais : je suis en France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Hyeronimus

avatar

Messages : 588
Date d'inscription : 14/07/2017

MessageSujet: Re: Négation    Mer 5 Déc 2018 - 20:40

Pour "non" et "in" j'emploie le même suffixe de négation que pour "pas" xat (non-admis et pas admis se traduisent donc de la même façon). Mais comme les mots diaosxat viennent d'autres langues, peut être que je ferai des exception pour des mots plus anciens.
Pour "dé" j'ai le préfixe le't. Par exemple namoles veut dire "assembler" et le't'namoles "démonter". Ce suffixe peut aussi traduire "ne...plus" mais uniquement pour les actions non réversibles. Par exemple aiken signifie "voir" et le'taiken "ne plus voir"
"Anti" je ne l'ai pas encore, il faudra que je trouve quelque chose (peut être la négation de "pour" dans le sens "favorable à", mais je n'ai pas encore ce mot).
Par contre j'ai un préfixe maxt qui je crois n'a pas d'équivalent en Français et qui traduit "pas encore" dans le sens "ça n'a pas encore été fait" à ceci près qu'on emploie plutôt un verbe conjugué qu'un participe passé. Avec l'exemple précédent ça donnerait maxt'namoles "ne pas avoir encore assemblé" et maxt'let'nemoles "ne pas avoir encore démonté"
(tiens "encore" voilà un de ces mots cher à mon cœur par sa polysémie biscornue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chymeres.org/wordpress/ En ligne
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 23109
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Négation    Mer 5 Déc 2018 - 21:32

Hyeronimus a écrit:
Par contre j'ai un préfixe maxt qui je crois n'a pas d'équivalent en Français et qui traduit "pas encore" dans le sens "ça n'a pas encore été fait" à ceci près qu'on emploie plutôt un verbe conjugué qu'un participe passé.
Pour "pas encore", j'ai neprén qui, comme on s'en doute un peu si con connait des mots aneuviens, vient de l'imbrication de reen (encore, still (eng.)) dans la négation nep. J'aurais pus prendre la juxtaposition neplóm (lóm = déjà), mais là, au lieu de faire un calque du français, ça faisait un calque de l'anglais. Neplóm, je l'gard'sous l'coude, au cas où...

Chez moi, le participe passé, son usage est plutôt rare, alors...

_________________
Eg dem ere kred Anoew, do eg ere òniren: Eg • Fraṅsev = Je me croyais en Aneuf, mais je rêvais : je suis en France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Hyeronimus

avatar

Messages : 588
Date d'inscription : 14/07/2017

MessageSujet: Re: Négation    Jeu 6 Déc 2018 - 13:41

Anoev a écrit:
Comme le titre me parait général, je peux évoquer l'aneuvien.

Il y a trois sortes de négations multiples* :

la négation d'une négation : jamais exprimée en aneuvien. Des phrases comme "il ne peut pas ne pas venir" se sera pas traduite en da kàn nep kom nep, mais da ep kàn kom, bref : les deux négations s'annulent. Il est bien sûr état de négations explicites comme dans la phrase ci d'ssus. La réplique que Corneille à fait dire à Chimène « je ne te hais point » ne compte pas pour une double négation et sera traduite « eg misen nep os », tout simplement.

Les négations redondantes : des phrases comme "il ne voit plus jamais personne" n'aura, en aneuvien, qu'un seul terme négatif : da veraten nepjó epèr epdùs.

Les négations juxtaposées : là, il y a autant de négations que de termes niés :
Da hid nep strægens nep bus nep xeliys: da faar bàjgev = Il ne prend ni le train, ni le bus ni la voiture : il roule en vélo.


*Si je n'en oublie pas, certes...

Et pour "ne plus" je traduis (en dehors des exceptions que j'évoquais plus haut) par stœ'lxat qui est la négation de "encore" mais dans le sens de quelque chose qui continue à se faire.
Pour la double négation qui s'annule c'est un peu comme en Français: "je ne peux ne pas le dire" donne do nietxatxalmxat ter ou xat est le suffixe de négation répété deux fois, ce qui je l'admets est peu élégant, surtout avec cet exemple
Pour le reste, si j'ai compris c'est comme l'aneuvien, il n'y a qu'un seul terme avec les négations redondantes. "Il ne va jamais nulle part" se dit ko ezekxatwaerid ce qui donne "lui jamais vers un endroit". Mais ezekxat "jamais" peut aussi se placer avant le sujet, pour dire que lui ne va jamais nulle part

Ça m'a rappelé "le corbeau" d'Edgar Poe. Comment traduisez-vous "nevermore" ("jamais plus")?
(Moi j'ai nilesaikenxat qui est la négation de "à nouveau" mais je trouve qu'on y perd)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chymeres.org/wordpress/ En ligne
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 23109
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Négation    Jeu 6 Déc 2018 - 14:19

Hyeronimus a écrit:
Comment traduisez-vous "nevermore" ("jamais plus")?
(Moi j'ai nilesaikenxat qui est la négation de "à nouveau" mais je trouve qu'on y perd)
J'ai dû l'mett'j'sais plus où, dans le fil de la double négation  : c'est nepjó epèr.

L'aneuvien fait la différence entre :
nepjó ep = il n'y en a plus
nor tiyn nep* = il n'y en a pas que deux
nor tiyn ep = il n'y en a que deux
tiyn norjó ep = il n'y en a plus que deux.

Les deux dernières phrases ne sont pas considérées, en aneuvien, comme des négations. Du reste, le négatif nep n'apparaît pas.


*Si on ne veut pas risquer une ambigüité avec la suivante, on peu s'en sortir avec plus qua tiyn ep = il y en a plus (davantage) que deux. Ce risque d'ambigüité n'apparaît qu'avec des nombres se terminant par 2 ou par 3. Pour les autres (quàt, pent, seg... dek... cèrent...), pas d'souci !
Puisqu'il est question d'ambigüité, y a deux façons de lire "jamais plus" :
  • plus du tout, jamais
  • jamais davantage /ʒamɛplys/
chez moi, ça donne, respectiv'ment :
  • nepjó epèr (cf ci d'ssus)
  • nepèr plus.

_________________
Eg dem ere kred Anoew, do eg ere òniren: Eg • Fraṅsev = Je me croyais en Aneuf, mais je rêvais : je suis en France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Négation    

Revenir en haut Aller en bas
 
Négation
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Questions stage agrégation
» Petit manuel contre la négation de l'historicité de Jésus
» Agrégation Histoire 2011: le texte est un faux !
» Le Role de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi
» Ségrégation des femmes en Israël ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Idéolangues :: Idéogénéral :: Idéogrammaire-
Sauter vers: