L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Nicte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Forëdetrik



Messages : 6
Date d'inscription : 05/06/2010
Localisation : Namur, Belgique

MessageSujet: Nicte    Sam 12 Juin 2010 - 21:56

Après de longues réflexions, j'ai décidé de commencer par le Nicte, c'est quand même la langue maternelle de mes deux principaux personnages ...

Contexte fictif

Le Nicte est parlé dans le Royaume de la Nuit, où vivent essentiellement les Nocturnes et les Tengus. Plus facile à apprendre que l'Angélique, le Nicte est devenue une langue véhiculaire pour tous les pays qui parlent une langue de la famille des langues occidentales. Elle est actuellement la troisième plus parlée au monde, après le Thèlan et le néo-Zujo.

Elle fait partie de la famille des langues Angéliques, qui sont parlées à l'ouest du Continent Central. Elles semblent dériver d'une même langue archaïque nommée Proto-Angélique. Elles se sont répandue sur le continent via les nombreux incursion des Anges (comme son nom l'indique), très tôt de grands voyageurs.

Position du Nicte dans les langues angéliques:
Langues Angéliques
|-- Langues Occidentales
|----|-- Langues Occidentales Basses
|----|----|-- Langues Nicto-tsukanes
|----|----|----|-- Nicte

Contexte réel

J'ai créé le Nicte après avoir découvert les principes de base du chinois, je ne sais plus comment je suis arrivé à regarder le chinois mais cette langue m'a inspiré et j'ai décidé de créer une langue basée sur les langues tonales d'Asie (sur les principes fondamentaux en tout cas).

Le Nicte est une langue isolante avec deux tons, dont la grammaire est basée sur une ribambelle de particules-satellites à placer autour du substantif ou du verbe. Elle est de type SVO et tous les mots sont invariables, excepté le pronom personnel de la 2ème personne. Il y a deux façon de l'écrire dans la réalité : une utilisant l'alphabet latin (le système dit "latin"), une autre utilisant à la fois les sinogrammes chinois et, dans certains cas, les hangeuls coréens (le système dit "traditionnel").

Phonologie et écriture latine

Pour l'apprentissage de la langue, on se sert principalement de l'écriture latine. Celle-ci est simple et ne contient aucune exception, toute lettre écrite se prononce, et inversement tout son s'écrit.

Lettre
Nom
API
XSAMPA
A
A
[a]
/a/
E
E
[ɛ]
/E/
F
Ex
[ɸ] devant une voyelle
[f] devant une consonne ou en fin de mot
/p/ devant une voyelle
/f/ devant une consonne ou en fin de mot
I
I
[i]
/i/
K
Ka
[k]
/k/
L
El
[ɹ]
/r/
M
Em
[m]
/m/
N
En
[n]
/n/
O
O
[ɔ]
/O/
P
Pe
[p͡ɸ]
/pp/
S
Es
[s]
/s/
T
Te
[t͡s]
/ts/
U
U
[y]
/y/
V
Ve
[f]
/f/
W
We
[ɥ]
/H/
X
Xa
[h] devant une voyelle
[ɸ] devant une consonne ou en fin de mot
/h/ devant une voyelle
/p/ devant une consonne ou en fin de mot

Aide sur les sons "étrange" éventuellement incompris
Les lettres X et F change de son en fonction de la lettre qui suit, une voyelle (se prononcent X et F) ou une consonne ou rien (se prononcent F et V).
Le son [h] ne se trouve que devant une voyelle, avec la lettre X.
Le son [ɸ] s’écrit X devant une consonne ou en fin de mot, et F devant une voyelle.
Le son [f] s’écrit F devant une consonne ou en fin de mot, et V devant une voyelle.
V ne se trouve jamais devant une consonne ou en fin de mot.

W se prononce toujours comme le "hu" de "huile".

La prononciation du L est la même que celle du R en anglais.

Les tons
Voulant accentuer la ressemblance avec les langues tonales, j'ai muni le Nicte de tons. Ne vous inquiétez pas, ce n'est pas 4-5-6 tons comme les vrais langues tonales asiatiques. Le Nicte possède deux tons : le ton moyen (comme le parlé normal, souvent pas considéré comme un ton, mais en Nicte si) et le ton haut (le même que le chinois, soit 55). Pour des européens, il peut se prononcer comme l'accent tonique, sauf que le ton haut peut survenir plusieurs fois dans un mot.

Pour indiquer le ton moyen, on laisse la voyelle inchangée, le ton haut, lui, s'indique par un accent aigu.
Moyen : a, e, i, o, u / Haut : á, é, í, ó, ú

Lors des combinaisons de plusieurs voyelles identiques, certaines suites de tons sont plus fréquents que d'autres. Par exemple ...
aá (issu du ton montant archaïque), aáa (issu du ton montant-descendant archaïque), aaá (issu du ton descendant-montant archaïque)
Ces trois suites, venue du Proto-Angélique, existent encore dans d'autres langues angéliques en tant que vrais tons, et s'écrivent parfois d'une seule voyelle en Nicte:
aá => ã
aáa => â
áaá => ǎ
Mais dans ce cas, leur valeur reste la même et il faut bien détacher chaque voyelle (â se prononce quand même comme trois a, dont un avec le ton haut)
Cette écriture reste cependant rare

NB : Je sais que cette dernière règle est inutile, mais elle donne un côté plus "historique" à ma langue. ^^


PROCHAINEMENT : L'ÉCRITURE TRADITIONNELLE


Dernière édition par Forëdetrik le Sam 12 Juin 2010 - 22:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vilko
Modérateur


Messages : 2508
Date d'inscription : 10/07/2008
Localisation : Neuf-trois

MessageSujet: Re: Nicte    Sam 12 Juin 2010 - 22:13

Forëdetrik a écrit:
(â se prononce quand même comme trois a, dont un avec le ton haut)
Ou comme un a avec un ton montant-descendant, un ton qui existe dans certaines langues naturelles. L'accent circonflexe vient du grec ancien, et servait justement à indiquer que la voyelle qui le portait était longue et avait un ton montant-descendant (lien).

Pour une succession de trois a, il y a l'example bien connu "Il alla à Athènes"...


Dernière édition par Vilko le Dim 13 Juin 2010 - 10:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/saiwosh/man.html
Anoev
Modérateur


Messages : 16242
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Nicte    Dim 13 Juin 2010 - 0:34

Vilko a écrit:
u "Il alla à Athènes"...

Té! un autre: "Il hésita à hâter le pas.

Même si l'troisième est un poil plus postérieur que les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Forëdetrik



Messages : 6
Date d'inscription : 05/06/2010
Localisation : Namur, Belgique

MessageSujet: Re: Nicte    Dim 13 Juin 2010 - 23:16

En grec ancien, si j'ai bien lu, l'accent était de hauteur (aïgu-grave). Or les tons nictes sont bien d'intensité.

En fait, je voulais souligner que les trois suites sont ISSUS de tons anciens, aujourd'hui disparu. Et que les trois a doivent être prononcés SÉPARÉMENT, comme dans des syllabes séparées. â => a-á-a. Il ne faut pas moduler la voix comme dans les langues naturelles qui possède un tel ton.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nicte    Aujourd'hui à 7:21

Revenir en haut Aller en bas
 
Nicte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Autres idéolangues-
Sauter vers: