L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Idéolexique 4

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Anoev
Modérateur
Anoev

Messages : 23723
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Idéolexique 4   Sam 19 Jan 2019 - 21:44

Lal Behi a écrit:
N'y aurait-il pas un " krr " de trop à la page na'vi " Lehawngkrr "... ???
Ne connaissant pas un mot de Na'vi, je ne saurais pas te répondre : c'est pas moi qui ai fait la page. Mais d'un aut'côté, comme ce mot est la transcription latine d'une langue extraterrestre, on peut s'attendre à tout. J'ai même été étonné de l'existence d'une transcription phonétique et d'un trigramme (KRR) muet en latin. Si tu ne peux pas contacter Ziecken (l'auteur de la page), contacte directement Paul Frommerrrr.

_________________
— Ep or lokùt ċhubs?
— Nep, do e gæs intelun as.


— Parlez-vous thub ?
— Non mais j'essaie de le comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lal Behi

Lal Behi

Messages : 562
Date d'inscription : 16/03/2008

MessageSujet: Re: Idéolexique 4   Sam 19 Jan 2019 - 23:16

En fait, c'est la phonétique du mot qui me fait dire ça : /lɛ.ˈhawŋ/ ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lalbehi.blogspot.com/
Anoev
Modérateur
Anoev

Messages : 23723
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Idéolexique 4   Sam 19 Jan 2019 - 23:42

J'te comprends, ça m'a fait tiquer aussi. Mais la transcription latine d'une langue extraterrestre, on sait pas où ça va s'nicher. J'préfère toucher à rien plutôt que de faire une hypercorrection.

_________________
— Ep or lokùt ċhubs?
— Nep, do e gæs intelun as.


— Parlez-vous thub ?
— Non mais j'essaie de le comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bedal
Modérateur
Bedal

Messages : 5491
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Lyon, France

MessageSujet: Re: Idéolexique 4   Dim 20 Jan 2019 - 0:08

Anoev a raison de ne rien toucher car la page est correcte, l'erreur est dans l'api. ( copier coller ?)

Mais, lehawngkrr signifie bien «tard» en na'vi, j'ai vérifié. (D'ailleurs krr signifie simplement «temps» , le mot voulant dire littéralement «trop de temps»)

_________________
"L'Atelier" alas a bin jerli foromte! : L'Atelier est le meilleur des forums

Like a Star @ heaven Idéolangues : algardien, nardar, helfina, mernien, syrélien, brakin, nurménien, leryen, romanais.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Heimdalir, Iles Romanes

Non au terrorisme et à la barbarie. Oui à la paix, la fraternité et la solidarité. Quelles que soient notre religion, notre langue ou notre couleur de peau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
Anoev
Modérateur
Anoev

Messages : 23723
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Idéolexique 4   Dim 20 Jan 2019 - 0:54

Bedal a écrit:
Anoev a raison de ne rien toucher car la page est correcte, l'erreur est dans l'api. ( copier coller ?)
J'm'disais ben, aussi. Personnellement, je n'aurais pas mis de transcription API pour certains mots de na'vi (et même d'autres langues extraterrestres) car il n'est pas évident, pour un terrien, de pouvoir prononcer les "voyelles, consonnes, consoïdes, jhruxtades etc". ne peuvent êtres émises que par les organes vocaux des habitants de ces planètes. Essayez simplement de faire parler polonais à un Polynésien ; pourtant, c'est la même planète.

Cependant, je ne remettrai pas en cause le travail qui a été fait jusque là sur cette langue. Mieux, j'ajouterai les fanions ou logos si par hasard ils manquent dans une page ou un chapitre sur la/equel je tomberai par hasard.

_________________
— Ep or lokùt ċhubs?
— Nep, do e gæs intelun as.


— Parlez-vous thub ?
— Non mais j'essaie de le comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur
Anoev

Messages : 23723
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Idéolexique 4   Mar 22 Jan 2019 - 12:38

"Côlon" vient d'être traité. Pas grand chose : six traducs seul'ment dont une déduction. Pour les autres langues manquantes, j'pouvais pas faire grand chose.

Là où ça promet d'être épique, c'est pour "colon" sans le ^. Pas moins de quatre langues dans la même page ! Trois d'entre elles pour la même signification :
le français /kɔlɔ̃/
le psolat /gɔ'lɔn/
et le sambahsa /kɔ'lɔn/*.

La quatrième, c'est l'interlingua colon /kɔ'lɔn/ pour... "côlon" (un colon se dit colono). J'pouvais pas faire exactement la même chose en psolat. Dans la pseudo-LAI aneuvienne, on a donc colon° pour le... colon et kolon pour le côlon.

*Olivier, reprends-moi si j'ai pas mis l'A.T. à la bonne place.
°Sexualisable en colono et colona. En aneuvien, on a kolòndu, kolòndak et kolònkad. Pour le côlon, c'est  kunýψep.




Et v'là l'travail ! Deux traduc's de mieux que pour le côlon, mais il en manque encore. Le kotava*, pourtant langue internationale, est aux abonnés absents. Le sambahsa, l'uropi et le volapük, par contre, figurent dans l'pavé.

Je n'ai mis qu'une seule définition : celle en rapport avec les colonies. Les autres (métayer & colonel) brillaient par leur absence dans les les dicos en ligne des idéolangues.


*Parmi les langues citées, le kotava est la seule langue à avoir la traduction du côlon sans avoir celle du colon.




Et ç'a embrayé su'les pavés de kolonia (adjectif espéranto et nom uropi), et, par ricochet, de "colonie". Là  quand même, une remarque : l'elko se détache du lot : étant l'unique langue (ben ouais : le kotava, l'algardien et le wágelioth étant absents du pavé) a ne pas prendre son étymon du latin COLONIA. Ce qui donne quand même une certaine limpidité quant à la traduction : le premier sens. Pour les autres (spécifiquement), je n'ai vu aucune traduction particulière. Le Wiktio a même complètement mis à l'écart le sens qui fut popularisé dans les années '60 par notre poète Pierre Perret, à savoir : les (jolies) colonies de vacances (youkaïdi, aïdi, aïda*).



*Par contre, la musique n'est pas composée par Giuseppe Verdi.




Bon, j'vais p't'êt'm'arrêter là pour aujourd'hui, qui a d'ailleurs bien empiété sur demain, d'ailleurs, ou peu s'en faut. Le pavé de "coloniser" est prêt, avec huit langues, dont deux déductions. Une pour laquelle je suis assez sûr de moi, puisque j'avais d'jà l'nom commun avec la clé adéquate en elko, m'manquait qu'à changer de désinence : igpeli. L'autre pour laquelle je m'suis basé sur des verbes en -ise, et j'ai trouvé colonise un peu par assimilation plus que par déduction. Par conséquent, c'est davantage du pifomètre intégré. Olivier, j'ai donc besoin de ton appui pour confirmer ou remplacer ce verbe. Les autres* n'offrent pas de surprises particulières. Restera p'us qu'à traiter la page, penser à "décoloniser" et aux autres dérivés ("colonialisme, colonialistes" et leurs antonymes). Bref : c'est pas fini.



*J'me suis permis le luxe d'une paronymie entre kolòn pour "coloniser" avec kòlon pour... "colonne" (que ce soit celle du monument ou celle des mots croisés, ben tiens !).

_________________
— Ep or lokùt ċhubs?
— Nep, do e gæs intelun as.


— Parlez-vous thub ?
— Non mais j'essaie de le comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur
Anoev

Messages : 23723
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Idéolexique 4   Mer 23 Jan 2019 - 12:45

Olivier Simon a écrit:
Ca a l'air d'être bon. Merci !
Pas d'problème. Le pavé a été mis à jour. Tu peux cliquer sur le verbe (qui y est en rouge) pour traiter directement la page.

Moi, j'vais traiter d'autres dérivés : "colonialiste, colonialisme, néocolonial, colonisation, décoloniser"... à supposer, beeen sûûr, que j'puisse les agrémenter de pavés ayant au moins deux (locaux) ou cinq traducs (modèles). Mais là...




Plus j'avance dans les définition, plus les pavés de traductions sont maigres ! Avec "colon, colonial, colonisation" et "colonie", on arrivait à huit langues. Avec "colonialisme", on plafonne à la moitié (pavé local), itou pour "colonialiste". J'm'demande ce que vont donner "colonisateur" et "décolonisation".

_________________
— Ep or lokùt ċhubs?
— Nep, do e gæs intelun as.


— Parlez-vous thub ?
— Non mais j'essaie de le comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur
Anoev

Messages : 23723
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Idéolexique 4   Jeu 24 Jan 2019 - 14:55

Comme j'avais été faire un tour du côté de la page fruk (et ses deux versions : l'une concrète et l'autre abstraite), j'en ai profité pour traiter usfrúk (usufruit) ainsi que le modèle du mot. J'avais eu què'qu'p'tites craintes, j'dois l'avouer. Et p'is ledit pavé a quand même sept traductions. C'est pas l'apothéose, mais c'est pas médioc'non plus. Deux absences, quand même, en plus de l'algardien et du wágelioth, c'est le volapük et l'uropi : deux LAI ! alors que l'elko, une persolangue, au même titre que l'aneuvien et le psolat, a la sienne : palmėto*. Faut êt'juste : le psolat, je l'ai pas d'puis longtemps, mais l'aneuvien, je l'avais (dans les dérivés, seul'ment), et palmėto est dans Elkodico depuis plus de six ans. Comm'quoi, des fois...


*Deux langues se détachent donc du lot : l'elko et le kotava. Un mot mixte (Pal est à-postériori d'origine irlandaise) et un à-priori.

_________________
— Ep or lokùt ċhubs?
— Nep, do e gæs intelun as.


— Parlez-vous thub ?
— Non mais j'essaie de le comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur
Anoev

Messages : 23723
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Architecture des mots dérivés   Jeu 24 Jan 2019 - 21:57

Un exemple récent dans Idéolexique :

Architecture française :

colon
colonie
colonisercolonial
décolonisercolonisationcolonialisme
colonisateurcolonialisteanticolonialisme
anticolonialiste
Architecture aneuvienne :

   
kolòn : coloniser
kolònor :
colonisateur
kolònesem :
colonialisme
dyskolòn :
décoloniser
kolòndu :
colon
kolòni :
colonie
kolòntyn :
colonisation
antokolònesem :
anticolonialisme
kolòneson :
colonialiste
À peu d'choses près, voilà c'que ça donne. En français, tout part du nom "colon" et ça "descend" sur plusieurs étages. En aneuvien, le mot "source" est le verbe kolòn (coloniser) et il n'y a que trois étage, quatre si on y ajoute antokolòneson (anticolonialiste). Par rapport aux six étages de la "tour" française, y reste une différence.

Théoriquement, la structure clavique de l'elko devrait encore simplifier l'architecture. J'vais étudier ça.

_________________
— Ep or lokùt ċhubs?
— Nep, do e gæs intelun as.


— Parlez-vous thub ?
— Non mais j'essaie de le comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur
Anoev

Messages : 23723
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Idéolexique 4   Ven 25 Jan 2019 - 12:07

WIG (épidémie) + GAR (territoire)SIT (doctrine)
iggari : coloniseriggara : colonialiggaro : colonieiggarsito : colonialisme
iggaria : colonisateuroiggaro : coloniggarsita : colonialiste
L'architecture elkanne est un modèle du genre, même si j'ai pas mis "anticolonialisme" et "anticilonialiste", on voit ici l'intérêt de la structure clavique et des affixes. Y a aussi une case convergente : iggaria, qui est prise de iggari (verbe) et iggara (adjectif), et qui donne l'adjectif "colonisateur".

_________________
— Ep or lokùt ċhubs?
— Nep, do e gæs intelun as.


— Parlez-vous thub ?
— Non mais j'essaie de le comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Velonzio Noeudefée

Velonzio Noeudefée

Messages : 2769
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: Idéolexique 4   Ven 25 Jan 2019 - 16:01

J'aurais vu iggardo pour colonisateur
iggaria, c'est plus colonisant, éventuellement Oiggaria, alors, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur
Anoev

Messages : 23723
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Idéolexique 4   Ven 25 Jan 2019 - 17:13

Comment décomposes-tu iggardo ? WIG+GAR+DOW ?

J'avais pensé, pour "colonisateur", à l'adjectif, qui est, c'est vrai, un synonyme de l'adjectif verbal "colonisant".

Pour oiggaria (plus de majuscule depuis la dernière réforme), j'vois guère l'opportunité d'un préfixe d'être vivant (même neutre) devant un adjectif (ici verbal).

_________________
— Ep or lokùt ċhubs?
— Nep, do e gæs intelun as.


— Parlez-vous thub ?
— Non mais j'essaie de le comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur
Anoev

Messages : 23723
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Idéolexique 4   Ven 25 Jan 2019 - 20:54

"Décoloniser" vient d'êt'traité, avec ben trois jours d'avance. Du coup, y manque une case à mon tableau elkan, et p'is mêm'deux pa'c'que ben sûr, y va falloir traiter "décolonisation".

_________________
— Ep or lokùt ċhubs?
— Nep, do e gæs intelun as.


— Parlez-vous thub ?
— Non mais j'essaie de le comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur
Anoev

Messages : 23723
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Idéolexique 4   Sam 26 Jan 2019 - 14:23

Comme y en a eu pour le panda, j'crois bien (sans en êt'sûr : tout dépendra des idéodicos) qu'y aura un léger problème avec la traduction de la taupe. Mais bon... jusqu'au 3 mai, y a l'temps d'réfléchir !




Un moment, j'avais pensé changer mon mot (pris du français : toop), et p'is, j'me suis dit qu'une allitération comme talpàlri pour "taupinière" n'allait pas être vraiment terrible. Alors j'ai gardé toop pour tous les animaux qu'on appelle ainsi (taupe aveugle, taupe au nez étoilé, taupe dorée, taupe marsupiale et j'en passe) : topàlri (qui existe d'jà depuis un temps certain) est quand même mieux pour l'habitat. Toutefois, je ne jette pas définitivement tàlp, me disant qu'il pourrait bien servir pour certaines d'entre elles.

En tout cas, pour la taupe (espion), j'ai absolument RIEN vu (pas même chez moi).

_________________
— Ep or lokùt ċhubs?
— Nep, do e gæs intelun as.


— Parlez-vous thub ?
— Non mais j'essaie de le comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Simon

Olivier Simon

Messages : 4422
Date d'inscription : 20/02/2009
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Idéolexique 4   Sam 26 Jan 2019 - 19:12

Pour le Sambahsa, j'utiliserais le même nom pour l'animal et l'espion infiltré, puisque c'est pareil en anglais.

Je vois que tu n'as jamais vu "Goldmember" d'Austin Powers (en version originale, pour vraiment l'apprécier), car tu saurais vite que "mole" a un troisième sens :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sambahsa.pbwiki.com/
Anoev
Modérateur
Anoev

Messages : 23723
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Idéolexique 4   Sam 26 Jan 2019 - 23:40

Le pavé local de "taupe" avance. Du coup, pour le psolat et l'aneuvien, j'me suis rangé du côté du romanais* et du sambahsa (du moins, à peu près), à savoir garder le même radical et changer de suffixe (ou même ne pas en mettre) selon qu'il s'agisse de l'animal, de l'appareil ou de l'espion. Toutefois, pour la taupe (espion) aneuvienne, à côté de toopdu, je m'demande si j'vais pas mettre obgĕrdu, pris de obgĕrgrœp (cinquième colonne). Je m'tâte. Par ailleurs, pour "espion", j'ai sydísdu, mais c'est un terme général, qui inclut également un "honorable correspondant" travaillant à l'extérieur.

J'ai appris, grâce à Vivo (espéranto), que l'espion dormant se disait aussi talpo (tant qu'à prendre le même radical, j'aurais plutôt imaginé talpulo ; pour la bécane, j'aurais imaginé talpilo ; bon, passons). Y m'manque l'uropi et le volapük pour la machine et l'espion. Pour l'uropi, j'peux m'renseigner auprès de Dopa. Pour le Volapük, je ne connais plus personne qui puisse me répondre. Emanuelo (qui gère aussi le gelota) ne donne plus signe de vie. Y m'manque aussi le mundezo : Djino ? et pis le kátsit kinlillu et pis le Wágelioth : Lal ? et pis le...




*Détail marrant : talpa, en romanais, qui traduit l'animal et l'appareil, correspond à la taupe ♀ (animal) en psolat ; talpo, qui correspond à la taupe ♂ en psolat, correspond à l'espion en romanais. Jusquà plus ample informé, les trois (bestiole, machine & espion) se disent tous talpa en interlingua ! Deux belles pages en perspective, encore !

_________________
— Ep or lokùt ċhubs?
— Nep, do e gæs intelun as.


— Parlez-vous thub ?
— Non mais j'essaie de le comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur
Anoev

Messages : 23723
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Idéolexique 4   Lun 28 Jan 2019 - 13:33

Avez-vous déjà tenté de démêler des mètres et des mètres de fils enchevêtrés, dans lesquels ne manquaient pas des nœuds qu'il fallait, bien sûr défaire, pour séparer les différents fils, de couleur identique, le plus souvent. Eh ben c'est-c'qui m'arrive des fois en mettant à jour certaines pages d'Idéolexique, comme "moral", commune au
français (adjectif & nom)
interlingua (adjectif & nom)
psolat (nom)
et sambahsa (adjectif et nom)
tout ça après avoir consulté cette réponse de Bab à Satignac, dans le fil de l'uropi, langue où je ne retrouvais plus la traduc du nom "moral".

Après avoir remis à jour cette page au mieux (du moins, j'ose le penser), j'me suis dit qu'j'irais bien, par exemple, consulter une traduc citée en bleu, celle de l'adjectif "moral" pour l'espéranto, mora, par exemple. Je clique d'ssus et ça me donne une page de pas moins de trois idéolangues : elko, interlingua & romanais... mais pas de trace de l'espéranto. Bref : on suit le fil, on le suit, comme on tient un fil au bout de ses doigts et pis... plus rien... ou bien alors un gros nœud, comme dans le cas de "moral".

_________________
— Ep or lokùt ċhubs?
— Nep, do e gæs intelun as.


— Parlez-vous thub ?
— Non mais j'essaie de le comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur
Anoev

Messages : 23723
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Idéolexique 4   Mar 29 Jan 2019 - 11:30

Voir .

Sinon, les mises à jour continuent, le mot d'aujourd'hui ("colonialisme" étant d'jà traité). Faudrait mettre à jour le (ou les) pavés de traductions du "soleil" : celui qui apparaît en bas du chapitre du volapük n'étant plus de première fraîcheur (modèle sans cartouche, même le plus fin soit-il).

Le modèle de "clairvoyance" a aussi été traité, suite à une initiative de Dopa sur le nom invìz, qui signifie itou "discernement" et "compréhension". Toutefois, la page française n'est pas encore traitée.

_________________
— Ep or lokùt ċhubs?
— Nep, do e gæs intelun as.


— Parlez-vous thub ?
— Non mais j'essaie de le comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur
Anoev

Messages : 23723
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Idéolexique 4   Mer 30 Jan 2019 - 13:31

"Empire" et son pavé ont été traités.

J'ai, quant à moi, ajouté iprízhad pour le deuxième sens (autorité morale, ascendant), le terme iprízhym étant surtout politique et a comme associé iprílaṅd (l'empire en tant que territoire). J'ai en ça été inspiré par le kotava, l'uropi et le volapük.




Mais là d'ssus, y a d'quoi embrayer sur tout ce qui part de IMPER*:
"impératrice" (et "empereur", tant qu'on y est)
"impérial, impérialisme, impérialiste"
mais aussi "impérieux, impérieusement"
ce qui nous envoie vers "impératif, impérativement".

Ça n'a rien à voir ? Sémantiquement, sans doute, mais au niveau étymologique, on est ben obligé de faire quelques rapprochements : regardez plutôt.

*Et aujourd'hui, par chez moi, y avait d'quoi en enfiler un.




Mais en attendant, on passe de l'empire à toutes sortes de régime, du régime de bananes à celui des moteurs en passant par le régime d'un cours d'eau ou celui... justement, d'un État. Du coup, la page de ce mot a bien sûr droit à un pavé local : c'est pas les traducs qui font défaut ; et il en manque encore, pourtant !

Comme l'aneuvien est la seule langue à avoir le régime du fleuve (du moins, spécifiquement), je m'tâte pour le garder. Si j'trouve quelque chose en elko et en psolat, c'est sauvé ; si un autre idéolinguiste trouve quelque chose dans sa langue ou une qu'il a apprise, c'est sauvé aussi. Sinon... Par contre, le régime alimentaire (autre que celui des autres fruits en grappe) a un certain succès, faut bien l'admett', au point que, jusque là, ce fut le seul traduit en elko... avec diso, quand même, pour le régime politique.

L'algardien, le romanais, le kátsit kinlillu, le calovesto, le novbasa, le wágelioth, le migma etc. manquent encore au pavé.

_________________
— Ep or lokùt ċhubs?
— Nep, do e gæs intelun as.


— Parlez-vous thub ?
— Non mais j'essaie de le comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur
Anoev

Messages : 23723
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Idéolexique 4   Jeu 31 Jan 2019 - 0:28

Le modèle de "capter" (réunissant les sens physique et financier) vient d'être traité.

L'ido et l'interlingua ont les deux traducs, alors j'les ai suivis pour le psolat (paronymes) mais pas pour l'aneuvien, où kàp sert pour les deux.


_________________
— Ep or lokùt ċhubs?
— Nep, do e gæs intelun as.


— Parlez-vous thub ?
— Non mais j'essaie de le comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur
Anoev

Messages : 23723
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Idéolexique 4   Jeu 31 Jan 2019 - 13:05

Pas moins de quatre langues (sur neuf) pour empiric, avec, pour chacune une prononciation différente*!

Deux déductions, malgré tout : en elko et en kotava. Seuls l'espéranto et l'ido ont une version substantivée.

L'aneuvien a une version charcutée de la racine (ipír-), qu'il serait bon de ne pas confondre avec une autre racine, d'un sens complètement disjoint : iprí-.


*À c'propos, Mundialecter-Olivier, jettes-y un œil, pour vérifier, et au besoin confirmer ({{?}}) ou corriger la prononciation supposée.





Le pavé de "impérial"* a été traité ; il reste (entre beaucoup d'autres) à traiter la page française, ainsi que l'impériale (deux étages, pour les moyens de transports, des bidel au tégévé). Là, j'espère avoir de belles surprises !


*Si t'es toujours là, Mundialecter, ma supposition pour le sambahsa est-elle correcte ? Traduirait-elle également "impériale" (deux niveaux) ?




Franchement, pour l'express, j'm'attendais à mieux ! Trois LAI m'ont déçu, su'c'coup-là : l'interlingua, l'uropi et le volapük. Pour un nom aussi international, j'pensais que ce serait du gâteau de trouver une traduction : mêm'pas ! Pour l'interlingua, on pourrait, à la rigueur, supposer expres, mais j'en suis mêm'pas certain. Le dico officiel de la langue ne l'a pas mentionné. On pourrait supposer eksprès pour l'uropi. Pour l'elko, on pourrait supposer dadromako, du moins si les express du Losda sont plus rapides que les express aneuviens ou les TER français, Pour le volapük, j'ai aucune idée.

Les idéolangues qui étaient bien en gare étaient :
l'aneuvien (on s'en s'rait quand même douté !), avec express
l'espéranto, avec ekspreso (et la seule langue a disposer d'un adjectif : ekspresa)
l'ido, avec deux noms : espreso & expreso-treno
le psolat, avec expresum
et le sambahsa avec... express.

Ça fait... cinq langues : j'vais faire un effort et transformer l'pavé local en modèle. Si ça pouvait en faire venir d'autres...

_________________
— Ep or lokùt ċhubs?
— Nep, do e gæs intelun as.


— Parlez-vous thub ?
— Non mais j'essaie de le comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur
Anoev

Messages : 23723
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Bus    Ven 1 Fév 2019 - 1:33

Le tour en bus (remise à jour de la page) n'a pas été une mince affaire quand même. 6 langues (il en manquait !). Pour le français, j'ai carotté le bus informatique, pour lequel j'ai absolument rien trouvé : tant pis pour les ports uhesbés ! Quelle ingratitude ! pour le service qu'y nous rendent ! Mais bon...

Main'nant, eh bien y a plus qu'à traiter les pages des langues non directement concernées par la page (elko, espéranto, ido, kotava & volapük), les noms dont bus est l'aphérèse (c'est pas forcément une page unique) ainsi que "trolleybus". Bref : le terminus de la ligne n'est pas encore au bout d'la section, comme on disait aut'fois.

_________________
— Ep or lokùt ċhubs?
— Nep, do e gæs intelun as.


— Parlez-vous thub ?
— Non mais j'essaie de le comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lal Behi

Lal Behi

Messages : 562
Date d'inscription : 16/03/2008

MessageSujet: Re: Idéolexique 4   Dim 3 Fév 2019 - 22:26

Pour le gyel, je téléverse sur Idéolexique l'image des glyphes que je veux utiliser. En général, pas de souci (sauf quand il y en a...).

Ce soir, impossible de visualiser GYE_Château (aucune image n'apparaît), ni GYE_Siège (un carré blanc). Je me suis dit que le problème pouvait venir de l'accent mais même renommé sans accent (GYE_Chateau), ça ne fonctionne pas.

Quelqu'un a-t-il une idée sur la question ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lalbehi.blogspot.com/
Anoev
Modérateur
Anoev

Messages : 23723
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Idéolexique 4   Dim 3 Fév 2019 - 23:46

Au pif, comme ça, fais un deuxième essai avec [[fichier:GYE_zong.png]], si ça marche pas, j'vois pas (peut-être [[fichier:zong.png]] ?). Si ça marche, fais la même chose avec [[fichier:GYE_kupkya.png]]. Maiis, franch'ment, j'ai pas réussi à comprendre pourquoi ça marchait pas avec "chateau". Tu m'poses un'colle.

_________________
— Ep or lokùt ċhubs?
— Nep, do e gæs intelun as.


— Parlez-vous thub ?
— Non mais j'essaie de le comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur
Anoev

Messages : 23723
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Idéolexique 4   Lun 4 Fév 2019 - 11:18

Tous les éléments actuellement présents du pavé de {{Empereur}} sont traités... Ou presque. Y reste imperiestro, dont j'viens de découvrir l'étymologie dans le Wiktio.

Pour {{Impératrice}}, presque itou. Y reste une zone d'ombre en espéranto. Les langues les mieux fournies sont l'aneuvien, le sambahsa et le volapük, mais pour chacune des trois, la motivation est différente, ce qui va, évidemment, empêcher la création de modèles distincts. Et d'ailleurs pour quoi faire ? les quatre autres langues ont un terme unique.

"Impératif" vient d'être traité, ainsi que son pavé. J'ai mis ensemble le nom et l'adjectif, afin de garnir au mieux celui-ci. Certaines langues n'ont que l'adjectif (1 & 2), d'autres, le nom (3 ; l'adjectif en a été déduit). "Impérieux", un parasynonyme (mais uniquement adjectif qualificatif, cette fois-ci) ne devrait pas tarder à suivre. De mon côté, j'ai commencé à peaufiner les paronymes aneuvien, car, grâce au Wiktio, j'me suis rendu comte que chacun avait deux sens, même s'ils sont assez proches.

Sinon, dans le Slovkneg, j'ai redécouvert un verbe iprízh (imposer) autour duquel on retrouve dans les dérivés, des rapprochements avec les mots précédemment traités (iprízhym, iprízhor, etc).

_________________
— Ep or lokùt ċhubs?
— Nep, do e gæs intelun as.


— Parlez-vous thub ?
— Non mais j'essaie de le comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Idéolexique 4   

Revenir en haut Aller en bas
 
Idéolexique 4
Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Extras :: Aide et projets collectifs-
Sauter vers: