L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 2019 : La démarche (vélonzquienne) ou l'après-suok

Aller en bas 
AuteurMessage
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 2693
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: 2019 : La démarche (vélonzquienne) ou l'après-suok   Jeu 3 Jan 2019 - 22:27

Bon,ben, re, coucou, bienvenue,

Depuis quelque mois déjà j'ai entamé ma nouvelle démarche ou même mes nouvelles démarches, car, quasiment elle est triple actuellement de l'après suok et oui, il faut un temps à tout.

Pourquoi les sonorités et quelques choix du Suok ne m'enchantent pas et plutôt que de tout réformer une nouvelle fois, je préfère repartir de zéro...mais de par l'expérience que m'ont apporté toutes mes précédentes idéolangues, essais, réflexions et notamment le Suok, pas n'importe comment, c'est ce que je me propose de vous exposer.

D'abord, je suis parti des 2 ou 3 choses qui me déplaisent en suok :
- une sonorité, qui ne me plait pas encore
- un marquage espérantiste des natures ou classes grammaticales, ce, avec quoi, je ne suis pas en accord, les langues naturelles ne me semblent pas le faire, même si dans les langues IE le groupe nominal est introduit par un déterminant, ça aide à distinguer le nom, du verbe et du reste
- un manque flexionnnel à mon goût et de genre, je suis charmé d'imaginer ma phrase selon le contexte (enfin un certain contexte tout de même) fléchir entièrement.

Mais le reste de la structure, je garde le principal et je le fais converger avec mes autres projets en cours, notamment :
- thématisation
- tonic'lisons
- nouvelle syntaxe T OSV T
- système temporello-aspectuel en -i avec re duplication tout ou partielle du Suok, j'y tiens je trouve ça simple et compréhensible
Peut être s'ajouteront un pluriel en /s/ et l'emploi de déterminant, issus du Frènkvëss.

Les mots
Donc reste les mots.

Par ailleurs, 3 autres projets que j'avais en cours :
- mes multiples variantes et évolution autour du therth-djërnts, intégrant le défi FRNKVS et évoluant
- une idée de création graphique de lexique
- ma réalisation à partir de ma liste suok de niveau 1 d'une liste de base conceptuelle

En combinant tout ça, et en récupérant listant dans un tableur les mots qui me plaisent de mes langues passées (frènkvëss, galoco, galaside, suok), des vôtres notamment le nom katsit kinlillu, de ce à quoi je pense, des paroles de let it go en idéolangue qui me plaisent.

Après je redécoupe et analyse cela en syllabe de base, les fait correspondre en les combinant ou non à ma nouvelle grille conceptuelle à finir. Je disposerais, comme déjà fait en suok, de mon proto-lexique conceptuel.

Là, peut être ,je le prendrai tel quel ou via un procédé de conversion, j'obtiendrais mon nouveau lexique.

Toutefois, j'ai la démarche, mais une bonne part du travail reste encore à faire.

Les genres

Non, masculin, féminin et neutre, ça me saoûle, puis c'est politiquement pas évident à tenir, je ne cherche pas à faire un romanoclône ou espérantoclônes ou -tides, à ce compte-là un neutre général suffit.

Donc 4 genres :
- sans marque : nature, environnemennt, milieu et énergie, force, ondes, particules
- marque A du constat : matière, matériau (réalité)
- marque I de l'action : action, moment, activité, projet, idée, irréalité
- marque U du résultat : résultat, produit, résidu (conséquence)
J'ai mis une majuscule, car peut être n'emploerais-je pas de voyelle, pour marquer ce genre, qui sait.

Ecriture
Enfin, avec vos questionnnements aussi, je ne cesse de réfléchir aux différentes manière d'écrire et d'employer l'alphabet latin (actuel).

A force de réfléchir 2 solutions me sont apparues récemment :
I une slavo-germanique
a b d e f g i j k l m n o p q r s t u v w x z
/a b d e f g i ʒ k l m n o p ç ʁ s t u v ʃ χ z /
avec
q /ç/, nommé jché /çe/
w /ʃ/, nommé uch /uʃ/ (vient de la lettre slave)
x /χ/, nommé irh /iχ/
Les particularités :
i note /i/ et /j/ en diphtongue avec une autre voyelle,
j note en plus de ʒ, /j/ entre une voyelle devant et une consonne derrière, comme Majk pour Mike /majk/ ou /maɪk/
u note /u/ et /w/ en diphtongue u+V
a note /a/ en voyelle ouverte et /ɑ/ en voyelle fermée
e note /e/ en voyelle ouverte et /ɛ/ en voyelle fermée
o note /a/ en voyelle ouverte et /ɔ/ en voyelle fermée
r note /ʁ/, mais aussi ses allophones : /r/ /ɾ/ /x/, sauf /χ/ noté avec x
Il existe le point suscrit et les trémas comme diacritiques pour écrire ce qui suit :
ṅ      /nj/
ä      /ɛ/
ë      /œ/, /ə/, c peut être toléré à la place de ë, pour écrire ces phonèmes allophones.
ö      /y/
ẏ, y  /uj/, aussi écrit uj
ẇ     /wi/ (pourrait être remplacé par ui)
h est une lettre désuète notant /ɲ/, /ŋ/ en fin de mot

L'influence slave pour le /ʃ/ et germanique avec le tréma sur les voyelles dans le 1er cas.

II une par caviardage et germanisme

a b d e f g i j k l m n o p q r s t u v w x z
/a b ʃ e d g i ʒ k l m n o p ç ʁ s t u f v χ z /
Mêmes remarques, sauf /wi/ noté ui.

L'influence caviardage car c disparait et les lettres d'après prennent la place de celle d'avant puis l'alphabet classique reprend à partir du g avec le h qui disparait et pour le /f/ et /v/ on emploie la même solution que l'allemand dans le 2ème cas.
d note ch et f note d, cat comme d'autres dont Doseï, l'écriture n'est qu'une convention.

Mais j'hésite aussi à interdire les sons qui posent trop problème :
/ʃ/ /ʒ/, mais aussi la série : /ʁ/ /r/ /ɾ/ /x/ /χ/ ou encore  /uj/ et /wi/, durs à distinguer

Conclusion
Un beau projet !
Du travail !
Au final, plusieurs éléments de mon projet Swanskju se retrouvent, c'est chouette  cheers .


Dernière édition par Velonzio Noeudefée le Sam 5 Jan 2019 - 21:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 23477
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: 2019 : La démarche (vélonzquienne) ou l'après-suok   Jeu 3 Jan 2019 - 23:02

Velonzio Noeudefée a écrit:
Les genres

Non, masculin, féminin et neutre, ça me saoûle, puis c'est politiquement pas évident à tenir, je ne cherche pas à faire un romanoclône ou espérantoclônes ou -tides, à ce compte-là un neutre général suffit.

Donc 4 genres :
- sans marque : nature, environnemennt, milieu et énergie, force, ondes, particules
- marque A du constat : matière, matériau (réalité)
- marque I de l'action : action, moment, activité, projet, idée, irréalité
- marque U du résultat : résultat, produit, résidu (conséquence)
J'ai mis une majuscule, car peut être n'emploerais-je pas de voyelle, pour marquer ce genre, qui sait.
Excellente initiative ! Chose que je n'ai pas pu faire en aneuvien parce que je n'avais pas eu l'idée à l'époque, ni en psolat car elle est d'inspiration latine, mais pour le thub (langue à-priori), j'avais créé des genres d'autres nature (naturel, artefact & abstrait), mais avec lequel je suis un peu coinçouillé, car j'vois pas dans quels genres je pourrais caser les noms de métiers. En tout cas, je salue ton idée.

_________________
Eg dem ere kred Anoew, do eg ere òniren: Eg • Fraṅsev = Je me croyais en Aneuf, mais je rêvais : je suis en France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 2693
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: 2019 : La démarche (vélonzquienne) ou l'après-suok   Jeu 3 Jan 2019 - 23:11

Métiers : humain artefact, mais dans mon cas c'est une activité, quelque chose pour une action donc genre I
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 23477
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: 2019 : La démarche (vélonzquienne) ou l'après-suok   Jeu 3 Jan 2019 - 23:33

Velonzio Noeudefée a écrit:
Métiers : humain artefact...
J'vais y réfléchir à un autre nom pour ce genre : quelque chose qui engloberait "activité" et "artefact". Un genre tel qu'il pourait inclure (par exemple) "pain", "boulanger" et "boulangerie" (le métier et la construction).

_________________
Eg dem ere kred Anoew, do eg ere òniren: Eg • Fraṅsev = Je me croyais en Aneuf, mais je rêvais : je suis en France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 2693
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: 2019 : La démarche (vélonzquienne) ou l'après-suok   Ven 4 Jan 2019 - 12:37

artefact : résultat d'une activité humaine (ou non naturelle) = chez moi potentiellement combinaison de genre :
UI+non rien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 2693
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: 2019 : La démarche (vélonzquienne) ou l'après-suok   Sam 5 Jan 2019 - 21:31

Les deux écritures que je propose, la première me parait plus naturelle :

Sudèn, jc nc sè komen, lc ka fö söbi, jc n'ö luazir dc lc konsidere, Panürj sanz otr woz dir jet en plen mer son muton kriyant e belant.

Sufèn, jc nc sè komen, lc ka vö söbi, jc n'ö luazir fc lc konsifere, Panürj, sanz otr doz fir jet en plen mer son muton kriyant e belant.


ce qui signifie :

Soudène, je ne sais commèn, le cas fut subit, je n'eus loisir de le considérer, Panurge sans autre chose dire jette ène pleine mer son moutonne crianne -t-et bêlanne-te.

(Les voyelles nasales ne sont pas prononcées:
"an" devient anne comme le prénom
in ou assimilé et en devient "-ène" comme à la fin du prénom Irène
on devient "onne" comme la fin de moutonne, Yvonne et autres)

Je suppose que vous comprenez ainsi et n'avez pas besoin de la version parfaitement francisée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 2693
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: 2019 : La démarche (vélonzquienne) ou l'après-suok   Sam 5 Jan 2019 - 21:48

Petite précision le classement en concept des 18 pages et plus du lexique 1 du Suok, j'ai déjà fait les 16 premières pages.
Plus que 2.
J'y ajoute les listes, tirées des jeux présentés sur ce forum "concept stories" avec des dés et le jeu "Concept"

Je revérifie tout ça.

Pour les sonorités je note plein de chose diverses et variés, mon tableur en compte plus de 400 originelles, quand j'aurais aboutit pour le classement conceptuel, j'analyserais ces notations, décomposant en syllabe, éventuellement je mettrais au point un système pour les démultiplier si besoin est, puis je débuterais l'association syllabe-concept.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 2693
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: 2019 : La démarche (vélonzquienne) ou l'après-suok   Jeu 17 Jan 2019 - 22:04

Je suis en train de travailler sur une écriture.
J'en ai parlé sur le discord.
Voici la transcription de mon nom de famille /mat.vɛ/

En majuscule

sens spiralaire
inspiration Devanagari et mongol bitchig


En minuscule
sens que l'on veut, ici spiralaire, mais sera évité
inspiration mongol bitchig, latin, manuscrite et en rapport avec les majuscules (et inversement majuscules en rapport avec les minuscules), un peu d'inspiration arabe, comme l'écriture du Gelota dont un exemple calligraphié trône sur ma table de chevet et me fait envie.

En pointillé, car mon appareil photo n'est pas terrible, mais ça permet de voir la forme des lettres.

Transcription officielle
La transcription officielle n'est pas entièrement latine et occidentale en forme de pied de nez aux occidentaux (cf ma diégèse des Diables-en-Paradis)

ABΣDEFҀIƵKLMNOPRSTUVШXYZ, H peut être toléré, sont exclues CGJQY
‘abςdefqiʒklmnoprstuvɯxjz, h peut être toléré, sont exclues c, g, w, y

avec des variantes :
- ʗ pour ς (origine API) et
- Ժ pour ʒ (origine arménien)

adéquation couple-phonème peu classiques
Σ ς /ç/ issu de l'alphabet grec
Ҁ q /g/ (évolution et réemploi)
Ƶ ʒ /ʒ/
Ш ɯ /ʃ/ lettre "ouch", voire "outch", inspirée du cyrillique
Y j /j/
si
H h /ɲ/, /ŋ/

Des additifs existent comme :
Є ɛ /ɛ/, sinon marqué ä
C c /œ/ , sinon marqué ë ou ö
Ч ч /y/, sinon marqué ü

Exemple-échantillon
Soudène, je ne sè commène = translittération de : "soudain, je ne sais comment"
serait transcrit
Sudän,  ʒë në sä komän
ou
Sudän,  Ժë në sä komän
ou encore
Sudɛn, jc nc sɛ komɛn (mais en majuscule SUDЄN, JC NC SЄ KOMЄN)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 23477
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: 2019 : La démarche (vélonzquienne) ou l'après-suok   Jeu 17 Jan 2019 - 22:21

J'ai bien apprécié ta transcription "latine" : même s'y a des lettres différentes (c'est normal : c'est pas l'même alphabet), elle me fait penser au vadora.

_________________
Eg dem ere kred Anoew, do eg ere òniren: Eg • Fraṅsev = Je me croyais en Aneuf, mais je rêvais : je suis en France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 2019 : La démarche (vélonzquienne) ou l'après-suok   

Revenir en haut Aller en bas
 
2019 : La démarche (vélonzquienne) ou l'après-suok
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La marche en avant
» MARCHE CITOYENNE ET UNITAIRE CONTRE L'INDUSTRIE DE LA FOURRURE
» -Régiments provisoires et régiments de marche
» La marche, pratique de l'éveil?
» Marche pour la Vie : la Famille Missionnaire de Notre-Dame sera présente

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Idéolangues :: Idéogénéral-
Sauter vers: