L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Transcription phonétique des sons non-humains

Aller en bas 
AuteurMessage
bakou

avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 12/06/2018
Localisation : couternon

MessageSujet: Transcription phonétique des sons non-humains   Mar 4 Déc 2018 - 20:20

Bonjour,

Je m'adresse à vous afin de savoir si, certain d'entre vous se sont déjà poser la question suivante :

Comment transcrire sur papier les sons non-humain comme le chant des oiseaux, le brame d'un cerf, l'eau qui coule , le feu qui crac, les cris de zombie...  ?

Je ne pense pas aux onomatopées qui changent d'un pays à un autre. Mais plutôt à un formalisme proche de l'API.

Voila!

Cordialement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mardikhouran
Admin
avatar

Messages : 3722
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Transcription phonétique des sons non-humains   Mar 4 Déc 2018 - 23:02

Pour une ébauche de langue "animale", j'avais commencé de transcrire des cris en API. Voilà le résultat (je ne sais plus ce que remplaçait l'astérique).
Il existe des extensions de l'API conçues pour représenter les troubles de la parole.

Mais l'API décrit moins l'acoustique des sons que leur articulation. Et ni le bois qui brûle ni le bras de zombie qui s'arrache n'ont les mêmes articulateurs...

Peut-être que la notation musicale est plus dans cet esprit ?

_________________
Fsəm-daɣz fəbrim !
“Rendez-nous notre langue !”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
Greenheart
Modérateur


Messages : 3364
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Transcription phonétique des sons non-humains   Mer 5 Déc 2018 - 0:50

bakou a écrit:
Bonjour,

Je m'adresse à vous afin de savoir si, certain d'entre vous se sont déjà poser la question suivante :

Comment transcrire sur papier les sons non-humain comme le chant des oiseaux, le brame d'un cerf, l'eau qui coule , le feu qui crac, les cris de zombie... ?


Oui, le rémaï est prévu notamment pour qu'un certain nombre d'animaux puissent communiquer avec à partir de seulement douze signes distinguables et combinables.
La manière dont les signes sont notés dépend cependant de chaque appareil locuteur, et est aussi arbitraire que n'importe quelle sorte de code ou écriture.

Malheureusement, il manque encore un ou deux niveaux d'évolution au Rémaï pour devenir langue complète. Chose qui deviendra possible une fois complété le Temporel (dictionnaire de toutes les racines CVC Stellaires), ce qui permettra de Stellariser le Rémaï ou plus exactement de le Rémaïser - Le Stellaire ayant toutes les caractéristiques du Rémaï excepté justement la possibilité de se communiquer via seulement douze signes combinables deux par deux.

Español (espagnol):
 

Esperanto (espéranto):
 

English (Anglais):
 


***

Je précise que pour tout animal de taille inférieure à l'être humain, il faut ralentir proportionnellement à la taille les signes émis par l'animal (type chant d'oiseau ou discours de dauphin) et inversement pour qu'un animal de taille inférieure réalise que l'être humain lui parle, il faut accélérer et monter en fréquence les signes émis par l'être humain. Par exemple un oiseau comprend les chants d'oiseaux qu'imitent certains humains et un dauphin répond plus facilement à une parole accélérée sur des fréquences proches des siennes.

Concernant les chiens et les chats (cochons etc.), à ma connaissance ils sont déjà capables de dialoguer ou comprendre ce qu'on leur raconte. Par exemple j'ai constaté qu'un chat dans mon dos réagissait immédiatement quand je disais le mot chat ou son nom d'adoption. Cependant les chats (les chattes) donnent une priorité absolue à ce que "diront" d'autres chats, en particulier des chatons. Et encore une fois, il faut ralentir le discours d'un chat pour en saisir les inflexions exactes et les imiter correctement ensuite en rétablissant leurs fréquences d'origines.

Enfin, il existe des enregistrements de chœurs de grands singes, qui devraient pouvoir s'imiter par l'être humain, mais je ne connais pas pour l'heure de transcription. D'après ce que j'ai compris, il y a au moins une tribu de grands singes qui vient d'entrer dans l'âge de Pierre. Donc il est probable que la parole ne devrait plus tarder à leur venir, si les humains ne les mangent pas tous avant.

Español (espagnol):
 

Esperanto (espéranto):
 

English (Anglais):
 

***

Je vais voir si je retrouve mon chapitre sur la communication animale de La Réalité de la Réalité, pour voir si des systèmes de notation existent, en sachant qu'il existe aussi des "partitions" de communication orchestrale humaine non verbale depuis les années 1960, et que j'ai interviewé récemment un chercheur qui transcrit des "partitions" de réaction oculaires humaines à un robot marionnette s'efforçant de capter l'attention de son interlocuteur.

Comme nous savons déjà que les animaux peuvent suivre des algorithmes relativement simple pour leurs actions utiles (chien de berger gardant un troupeau, danse de l'abeille), - il est très probable que chaque acte de communication animale peut suivre un programme simple, exactement comme pour un bon nombre d'interactions humaines, combinant le langage verbal et non verbal.

Español (Espagnol):
 

Esperanto (espéranto):
 

English (Anglais):
 

***

En notation musicale, des compositeurs comme Vivaldi en imitant le chant des oiseaux déclenchent automatiquement une tentative des oiseaux de répondre : testez vous-même en diffusant la première des quatre saisons aux oiseaux près de chez vous. Cela marche aussi avec du Bach joué au piano avec tous les ornements - les oiseaux de chez moi réagissent et se mettent à chanter ou chanter plus fort. Je suppose que c'est l'allure, la rapidité et la hauteur des ornements qui déclenchent la réponse : les musiciens et percussionnistes imitent les bruits de la nature, les oiseaux aussi, et du coup tout le monde se retrouve à imiter la même chose et tente de communiquer avec.

Español (espagnol):
 

Esperanto (espéranto):
 

English (Anglais):
 

***

Il y a aussi la musique concrète, censée utiliser les bruits pour composer de la musique, mais je ne suis pas certain que l'intelligence des compositeurs aillent jusqu'à en faire un véritable langage, d'autant que le problème des fréquences proportionnelles aux tailles des locuteurs demeurent.

Español (Espagnol):
 


Esperanto (espéranto):
 

English (Anglais):
 

***

Voir aussi les artistes de cirque, bergers et autres gardiens de zoo qui ne cessent de communiquer avec les animaux, et surtout cette fermière canadienne interviewée sur France Inter qui communique avec et enseigne à tous les animaux de ferme petits et grands, y compris ceux que l'on prétend "bêtes" et qui sont en fait capables d'énormément de choses, en fonction de ce qu'un être humain leur demande gentiment de faire.

Cette femme expliquait en particulier que les animaux s'ennuient profondément, donc pour parvenir à communiquer avec eux, sa première mission est de faire qu'il arrive tous les jours de nombreuses nouvelles choses. La journaliste qui interviewait alors la fermière expliquait qu'au moment même où ils parlaient, ils étaient suivis de près par des dizaines d'animaux curieux de suivre leurs conversations - lapins, poules etc.

Español (Espagnol):
 

Esperanto (espéranto):
 

English (Anglais):
 


***

Bien sûr, la première étape pour communiquer avec les animaux est d'arrêter de vouloir les manger. Leurs cris dans les abattoirs par exemple sur les vidéos qui tombent régulièrement en France sont particulièrement éloquents à ce sujet.

Quelqu'un qui avait travaillé dans des laboratoires pharmaceutique expliquait qu'il avait été choqué par le fait que les souris criaient leurs douleurs d'une manière parfaitement compréhensible par les humains.

Enfin, j'avais entendu dans un interview un scientifique qui expliquait au vue de leurs discours et de leurs comportement que les rats avaient dans leur population des professions - y compris celle de poète.

Español (Espagnol):
 

Esperanto (espéranto):
 

English (Anglais):
 

***
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bakou

avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 12/06/2018
Localisation : couternon

MessageSujet: Re: Transcription phonétique des sons non-humains   Mer 5 Déc 2018 - 8:49

Bonjour de bon matin (mais plus tard que vos réponses)!

Merci pour toutes ses informations qui sont très complètes.

Mardikhouran, les cris que tu présentes dans l'Ubyr animal sont ils des transcriptions de son d'animaux réels, des sons lié à l'Idéomonde associé (Yakhirik) ou les deux ?
Je vais creusé vers les extAPI qui semble détailler des sons faisables par l'homme mais qui ne sont pas utilisé en l'état dans les langues "classiques".

Pour les zombies je pensais plutôt à la tendance que ceux de 28jours plus tard ont d'aspirer l’ensemble des voyelles au lieux de les "souffler".

Je pense que je confonds acoustique et articulation en effet. Je vais voir si les acousticien on des méthode d'écriture codifié pour les changements d'amplitude et de fréquence d'une onde.

Greenheart, je suis tombé une fois sur le Rémaï pour demander à son auteur un traduction de mon texte, mais je n'ai pas réussis à le joindre. J'aime bien la "simplicité" apparente de la langue. Je n'avais pas vu le passage sur la communication avec les animaux.

Es-ce que je me trompe quand je te dis que je pense que lorsque tu dis:
"il faut accélérer et monter en fréquence les signes" et son inverse, tu penses à : il faut diminuer et ou augmenter la fréquence de l'onde sonore ?
Je pense comprendre l'analogie avec les ondes lumineuses et leurs interaction avec des éléments de taille diverse. (Par exemple: nous ne voyons pas les infra-rouge car nos œils ne possède pas d’élément ayant une taille suffisante pour les capter).

Si j'ai bien compris, pour qu'une onde sonore soit audible il faut deux conditions qui doivent être respectées en même temps et variable selon l'auditeur : un niveau de sonore en décibel (ni trop faible ni trop élevé) et une fréquence en Hertz (ni trop haute ni trop basse infrason et ultrason), sans ceci l'oreille n'étant pas ou souffre (seuil de la douleur pour l'homme 120dB de mémoire).

Ainsi de mon point de vu (je suis pas biologiste), il faut d'abord capter le spectre audible (f(Hz,dB)) de l'animal puis effectivement si nécessaire créer des modulations des ondes afin de les rendre audibles (comme lorsque la sonde Rosetta nos a fourni les cris de la comète 67P/Tchourioumov-Guérassimenko.)
C'est un des points qui m’intéresse ! Les modulations de fréquence et d'Amplification des sons sont observées chez les baleines lorsqu'elles chantent, y a t'il un moyen en Rémaï ou chez les biologistes d'indiquer à l’écrit (en dehors du spectre sonore) ces variations ?
Es-ce que les tons en chinois sont des variations de se type ou pas du tout ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Djino

avatar

Messages : 4687
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Transcription phonétique des sons non-humains   Mer 5 Déc 2018 - 9:16

bakou a écrit:
Je ne pense pas aux onomatopées qui changent d'un pays à un autre.

Pas tant que ça...
https://en.wikipedia.org/wiki/Cross-linguistic_onomatopoeias#Animal_sounds

_________________
mundezo.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mundezo.com/
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 23109
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Transcription phonétique des sons non-humains   Mer 5 Déc 2018 - 10:01

J'me suis pas vraiment infiltré dans la campagne britannique, et c'est dommage, j'aim'rais bien savoir si là-bas, les coqs font VRAIMENT cock a doodle doo !

_________________
Eg dem ere kred Anoew, do eg ere òniren: Eg • Fraṅsev = Je me croyais en Aneuf, mais je rêvais : je suis en France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Ziecken
Modérateur
avatar

Messages : 8881
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Transcription phonétique des sons non-humains   Mer 5 Déc 2018 - 10:51

bakou a écrit:
Comment transcrire sur papier les sons non-humain comme le chant des oiseaux, le brame d'un cerf, l'eau qui coule , le feu qui crac, les cris de zombie...  ?

Je ne pense pas aux onomatopées qui changent d'un pays à un autre. Mais plutôt à un formalisme proche de l'API.

A vrai dire, je ne me suis jamais encore posé cette question là.

Je dirais qu'il faudrait élargir l'api avec de nouveaux symboles, car les vocalises animales produisent déjà certains de nos sons. Dès lors, certains symboles seraient alors utilisés pour l'homme et pour certaines espèces animales.

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Greenheart
Modérateur


Messages : 3364
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Transcription phonétique des sons non-humains   Mer 5 Déc 2018 - 12:03

bakou a écrit:


Greenheart, je suis tombé une fois sur le Rémaï pour demander à son auteur un traduction de mon texte, mais je n'ai pas réussis à le joindre. J'aime bien la "simplicité" apparente de la langue. Je n'avais pas vu le passage sur la communication avec les animaux.

Je suis l'auteur du Rémaï (la langue construite) et nous sommes en contact. Je ne me souviens pas quelles traductions j'ai ratées, mais soit elle était impossible en l'état d'avancement du Rémaï, soit j'étais à tenter de décrire la nouvelle évolution, ou à travailler sur une autre langue qui demande une manière de pensée très différente.

Spoiler:
 

Il me semble que j'avais déjà parlé plusieurs fois de l'application à la communication animale, maintenant c'est perdu quelque part dans les sujets du forum ou écrasé lors des mises à jour depuis dix années d'évolution du fil "cours de rémaï". Dans tous les cas, désolé.

Spoiler:
 

bakou a écrit:

Es-ce que je me trompe quand je te dis que je pense que lorsque tu dis:
"il faut accélérer et monter en fréquence les signes" et son inverse, tu penses à : il faut diminuer et ou augmenter la fréquence de l'onde sonore ?
Es-ce que les tons en chinois sont des variations de se type ou pas du tout ?

D'abord tu dois savoir que tous les êtres vivants ont un retard pour construire intellectuellement la réalité qui les entourent.

Ce retard est prouvé depuis les années 1950, et appliqué à la conduite automobile, au programme du code de la route (distance de freinage qui se divise en deux, la partie incompressible est celle du retard inévitable de la conscience humaine en cas d'accident. Ce même retard a des conséquences dans tous les domaines scientifiques et littéraires, mais il est encore ignoré d'une majorité de gens.

Ce retard (d'une demi-seconde pour un adulte) entraîne en matière de communication un déphasage entre le locuteur et l'interlocuteur, qui explique le pourquoi et le comment de quantité de points grammaticaux et d'usage : le fait de compter une mesure à vide en musique, les cinq coups avant de commencer au théâtre, les règles de politesse pour avoir une partie de la conversation pendant laquelle les interlocuteurs vont s'ajuster l'un à l'autre, la position de l'élément important à la fin de la phrase (propos ou accent littéraire, en japonais le verbe principal) et ainsi de suite.

Spoiler:
 

Il arrive strictement la même chose avec les animaux qu'avec un enfant : ils échantillonnent plus vite la réalité. Par exemple pour le moustique nous sommes une montagne qui se déplace lentement et envoie des ondes de choc lentes, vocales et biologiques. Essayer de rattraper un moustique est impossible, donc il faut anticiper son vol carré ou le fait qu'il pique toujours au même endroit, pour avoir une chance de l'éliminer avec l'outil adéquat.

C'est exactement la même stratégie quand nous apprenons à marcher sans tomber, et à tomber avec les mains, ou encore quand nous jouons du piano ou nous dansons à plusieurs : nous anticipons, nous mémorisons une routine et nous lançons la routine avant d'en avoir besoin.

*

S'il faut penser en fréquence, l'onde se rétrécit dans toutes les directions et sur la ligne temporelle. Attention pour les animaux marins, le fait qu'ils "chantent" ou "crient" sous l'eau sur certaines fréquences est une adaptation pour faciliter la propagation du message dans l'eau. C'est le même genre d'adaptation qui incite les femmes et les hommes à parler d'une voix plus grave, par exemple pour mentir sur leur sexe ou sur leur taille afin d'intimider davantage les interlocuteurs.

Spoiler:
 

*

Il me semble avoir entendu parler il y a quelques années d'une méthode de langue soit-disant plus efficace quand on adaptait d'abord la perception de l'apprenant aux fréquences les plus utilisés dans la langue à apprendre. Par exemple ils changeaient la fréquence d'une pièce de musique classique, l'adaptant à la langue cible et faisaient écouter la pièce musicale à l'apprenant avant toute leçon.

Spoiler:
 

Donc rien qu'en passant en revue ce qui arrive aux langues de l'enfance à l'adulte et lors d'une situation de communication, nous pouvons en déduire ce qui arrive quand un animal plus petit veut apprendre notre langue d'adulte et quand il essaie de communiquer avec nous, ce qui nous arrive à nous et qui peut faire que nous nous comprenions, ou pas.

***

> Anoev : Youtube existe si tu veux entendre communiquer les coqs anglais Smile

https://www.youtube.com/watch?v=ZiB8chDpvxc

***

Español (Espagnol):
 

Esperanto (espéranto):
 

Sous-titres anglais dans mon message suivant / English subtitles in my following post.


Dernière édition par Greenheart le Mer 5 Déc 2018 - 14:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 23109
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Transcription phonétique des sons non-humains   Mer 5 Déc 2018 - 13:38

Greenheart a écrit:
noev : Youtube existe si tu veux entendre communiquer les coqs anglais Smile

https://www.youtube.com/watch?v=ZiB8chDpvxc

***
Merci pour la vidéo. Ben non... franchement, je n'ai pas pu repérer le mot doddle dans ce cri galléen. Ou bien alors mon anglais est encore plus exécrable que j'croyais.

_________________
Eg dem ere kred Anoew, do eg ere òniren: Eg • Fraṅsev = Je me croyais en Aneuf, mais je rêvais : je suis en France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Greenheart
Modérateur


Messages : 3364
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Transcription phonétique des sons non-humains   Mer 5 Déc 2018 - 14:14

(Sous-titre manquant de mon message précédent / Missing subtitles from my previous message)

English (Anglais):
 

***
cock a doodle doo !

Peut-être s'agit-il en réalité d'un jeu de mot d'une comptine ou d'une fable populaire, et non l'onomatopée "Cocoricoo", qui en français n'est pas une transcription exacte, mais n'est pas très éloignée du "Le Soleil brille" traduit en langue du poulailler, aussi bien en Angleterre qu'en France ...

Et à ce sujet, comment transcrivez vous au plus proche le cri de la vidéo en API ?

Español (Espagnol):
 

Esperanto (espéranto):
 


English (Anglais):
 




***
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bakou

avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 12/06/2018
Localisation : couternon

MessageSujet: Re: Transcription phonétique des sons non-humains   Mer 5 Déc 2018 - 20:04

Pour les onomatopées animales j'ai trouvé ça !

Greenheart, je n'avais donc pas initialement compris ton explication sur le ralentissement des ondes sonores. Merci pour tes nouvelles explications c'est plus claire.
Ceci m’intéresse, y a t'il eu des études sur ce sujet ?

Pour la vidéo je dirai ʔə:ʔʁə: après je ne suis pas familier avec la phonétique.



Ziecken, la complétion de l'API est une bonne idée, j'ai vu que certaine phonèmes n'existent pas car estimés trop complexe pour l'homme peut-être certain sont utiles pour les animaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur
avatar

Messages : 8881
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Transcription phonétique des sons non-humains   Jeu 6 Déc 2018 - 15:46

bakou a écrit:
Ziecken, la complétion de l'API est une bonne idée, j'ai vu que certaine phonèmes n'existent pas car estimés trop complexe pour l'homme peut-être certain sont utiles pour les animaux.

Oui, ce serait l'idéal, d'autant que toutes les combinaisons de pivotement ou de "diacritage" de lettres ne sont pas utilisés. Ce qui fait encore beaucoup de combinaisons possibles.

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 23109
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Transcription phonétique des sons non-humains   Jeu 6 Déc 2018 - 15:50

Ziecken a écrit:
Oui, ce serait l'idéal, d'autant que toutes les combinaisons de pivotement ou de "diacritage" de lettres ne sont pas utilisés. Ce qui fait encore beaucoup de combinaisons possibles.
Ça, j'en suis convaincu ! Mais Unicode va-t-il suivre ? Y a-t-il autant de combinaisons hexadécimales qu'il y a de "voyelles" et de "consonnes" animales ?

_________________
Eg dem ere kred Anoew, do eg ere òniren: Eg • Fraṅsev = Je me croyais en Aneuf, mais je rêvais : je suis en France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Transcription phonétique des sons non-humains   

Revenir en haut Aller en bas
 
Transcription phonétique des sons non-humains
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alphabet phonétique international / ???????? ??????? ??????? IPA / International Phonetic Alphabet IPA / Alfabeto fonético internacional
» La transcription phonétique du français
» Alphabet phonétique universel
» Exercices Hatier de Phonétique
» Alphabet phonétique à apprendre?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Diégèses :: Ressources et idées-
Sauter vers: