L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Il n'y a jamais de double négation...

Aller en bas 
AuteurMessage
Greenheart
Modérateur


Messages : 3364
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Il n'y a jamais de double négation...   Sam 1 Déc 2018 - 9:53

Bon, je n'arrive pas à retrouver le fil de l'Atelier sur la double négation Sad

Wikiversity a écrit:
En espéranto, il n'y a jamais de double négation. Ainsi, la phrase « je n'ai jamais vu » se traduit par « mi neniam vidis »
.

https://fr.wikiversity.org/wiki/Esp%C3%A9ranto/Grammaire/N%C3%A9gation

Quand je lis "il n'y a jamais de double négation (en Espéranto]", je comprends que les éléments de négation ne s'annulent jamais

"je ne fais pas non-cela = je ne fais pas cela",

et s'il y a double négation, je comprends que la seconde négation annule la première :

Je ne fais pas non-cela = je fais cela.

Exactement le contraire de la règle telle que les exemples l'illustrent et telle que Djino vient de me le rappeler sur le fil interlingua (merci encore).

En effet, ni "double", ni "négation", ni l'expression "double négation" ne sont des mots négatifs, la "double négation" étant un procédé qui consiste à ajouter à une négation une négation supplémentaire qui fait de la phrase une affirmation.

Que comprenez-vous ?

***

Español (espagnol):
 

Esperanto (espéranto):
 

English (anglais):
 






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mardikhouran
Admin
avatar

Messages : 3722
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Il n'y a jamais de double négation...   Sam 1 Déc 2018 - 10:18

J'en comprends que le rédacteur de cette leçon wiki aurait dû formuler comme dans la grammaire de Bertil Wennergren (une référence) : négation verbale + mot négatif = phrase positive, comme en anglais standard.
Si j'en crois l'article Wikipédia, "double négation" désigne la structure sans présumer de son sens : certaines langues comme le français, le russe, etc. ont un accord négatif où chaque mot négatif renforce le précédent, tandis que les langues sans accord comme l'expéranto les font s'annuler.

_________________
Fsəm-daɣz fəbrim !
“Rendez-nous notre langue !”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
Hyeronimus

avatar

Messages : 588
Date d'inscription : 14/07/2017

MessageSujet: Re: Il n'y a jamais de double négation...   Sam 1 Déc 2018 - 10:20

Je crois que je suis d'accord avec toi, le choix des termes me paraît erroné, pour moi double négation ça veut dire que l'une annule l'autre, comme dans "je n'ai jamais dit que je ne le ferais pas" (ce qui n'est pas équivalent à "j'ai dit que je le ferais")
Alors que "ne...pas" c'est autre chose. Là je ne trouve pas de terme exact https://fr.wikipedia.org/wiki/N%C3%A9gation_en_fran%C3%A7ais mais "négation en deux parties" me semble plus juste
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chymeres.org/wordpress/ En ligne
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 23109
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Il n'y a jamais de double négation...   Sam 1 Déc 2018 - 10:43

Comme le titre me parait général, je peux évoquer l'aneuvien.

Il y a trois sortes de négations multiples* :

la négation d'une négation : jamais exprimée en aneuvien. Des phrases comme "il ne peut pas ne pas venir" se sera pas traduite en da kàn nep kom nep, mais da ep kàn kom, bref : les deux négations s'annulent. Il est bien sûr état de négations explicites comme dans la phrase ci d'ssus. La réplique que Corneille à fait dire à Chimène « je ne te hais point » ne compte pas pour une double négation et sera traduite « eg misen nep os », tout simplement.

Les négations redondantes : des phrases comme "il ne voit plus jamais personne" n'aura, en aneuvien, qu'un seul terme négatif : da veraten nepjó epèr epdùs.

Les négations juxtaposées : là, il y a autant de négations que de termes niés :
Da hid nep strægens nep bus nep xeliys: da faar bàjgev = Il ne prend ni le train, ni le bus ni la voiture : il roule en vélo.


*Si je n'en oublie pas, certes...

_________________
Eg dem ere kred Anoew, do eg ere òniren: Eg • Fraṅsev = Je me croyais en Aneuf, mais je rêvais : je suis en France.


Dernière édition par Anoev le Jeu 6 Déc 2018 - 14:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Hanhól Hoguèm

avatar

Messages : 162
Date d'inscription : 06/09/2018
Localisation : Bèljik

MessageSujet: Re: Il n'y a jamais de double négation...   Sam 1 Déc 2018 - 12:11

Hyeronimus a écrit:
Je crois que je suis d'accord avec toi, le choix des termes me paraît erroné, pour moi double négation ça veut dire que l'une annule l'autre, comme dans "je n'ai jamais dit que je ne le ferais pas" (ce qui n'est pas équivalent à "j'ai dit que je le ferais")
Alors que "ne...pas" c'est autre chose. Là je ne trouve pas de terme exact https://fr.wikipedia.org/wiki/N%C3%A9gation_en_fran%C3%A7ais mais "négation en deux parties" me semble plus juste

C'est également dans cette acceptation que je comprends et utilise ce terme.  Smile
Par contre, dans ton exemple (enchâssement de deux propositions négatives), les négations sont discrètes, et ne constituent pas de double-négation (au sens qu'elles ne s'annulent pas).

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Greenheart
Modérateur


Messages : 3364
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Il n'y a jamais de double négation...   Sam 1 Déc 2018 - 14:39

Mardikhouran a écrit:
J'en comprends que le rédacteur de cette leçon wiki aurait dû formuler comme dans la grammaire de Bertil Wennergren (une référence)...

Merci pour ce lien, et pour vos réponses.

Interlingua (interlingua):
 

Español (espagnol):
 

Esperanto (Esperanto):
 

English (anglais):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Djino

avatar

Messages : 4687
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Il n'y a jamais de double négation...   Sam 1 Déc 2018 - 16:03

C'est la même chose en mundezo :

- tu ami neyan! (Tu n'aimes personne !)
- me ne ami neyan (Je n'aime pas personne) (il y a des gens que j'aime)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mundezo.com/
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 23109
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Il n'y a jamais de double négation...   Dim 2 Déc 2018 - 0:28

La seule négation gigogne que l'aneuvien pourrait bien faire énoncer, c'est quand le deuxième verbe est conjugué (donc ni à l'infinitif, ni dans les formes impersonnelles du participe).

Eg mir nep dik tep pòten dor as = "je ne dirai pas que je ne peux pas le faire". Il y a là, deux verbes conjugués (se rappeler qu'on ne met jamais un infinitif après dik ou après une conjonction de subordination, donc pòten est à l'indicatif.

Du reste, j'aurais pu dire :


Eg mir nep dik tep ar pòtne nep dor as = "je ne dirai pas qu'ils ne peuvent pas le faire". C'est quand même assez différent de
Eg mir dik tep ar pòtne dor as = "je dirai qu'ils peuvent le faire".
Les deux phrases ne sont pas antonymes, quoi qu'on puisse en penser.

Par contre, une phrase comme "je n'aime pas ne pas manger à heure fixe" est traduite de telle manière que les deux négations n'apparaissent plus :
eg ep làjden spiysun ptovon hoψev, voire, encore plus ferme : ptovon hoψev eg ep làjden spiysun. Tout simplement parce que "manger" (spiysun) n'a plus de pronom personnel (même pas élidé comme dans Eg mir nep dik tep eg pòten dor as).

_________________
Eg dem ere kred Anoew, do eg ere òniren: Eg • Fraṅsev = Je me croyais en Aneuf, mais je rêvais : je suis en France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Greenheart
Modérateur


Messages : 3364
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Il n'y a jamais de double négation...   Dim 2 Déc 2018 - 1:12

En rémaï, jamais de double négation : ajouter des syllabes de même sens se traduit par une insistance (ou un bégaiement).

En Stellaire, double négation = deux négations de la même action s'annulent, du même nom s'annulent.

Par exemple :

ST : Ny nîset = set.
Pas n'est pas = c'est.

Español (Espagnol):
 

Esperanto (Espéranto):
 


English (Anglais):
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo

avatar

Messages : 2233
Date d'inscription : 26/03/2009
Localisation : Peut-être

MessageSujet: Re: Il n'y a jamais de double négation...   Dim 2 Déc 2018 - 1:15

Anoev a écrit:
Les négations redondantes : des phrases comme "il ne voit plus jamais personne" n'aura, en aneuvien, qu'un seul terme négatif : da veraten nepjó epèr epdùs.

C'est toujours le premier terme qui prend la négation? Si tu nies le verbe et pas le reste, ça marche aussi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 23109
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Il n'y a jamais de double négation...   Dim 2 Déc 2018 - 10:28

Leo a écrit:
Anoev a écrit:
Les négations redondantes : des phrases comme "il ne voit plus jamais personne" n'aura, en aneuvien, qu'un seul terme négatif : da veraten nepjó epèr epdùs.

C'est toujours le premier terme qui prend la négation? Si tu nies le verbe et pas le reste, ça marche aussi?
Oui, mais  ça dépend des mots. Nepdù existe, epdù aussi* ; nepèr existe, epèr existe aussi. Nepjó existe, pas epjó ; donc pas de epjó neper pour "plus jamais".






*Epdù est le calque de l'anglais anyone, nepdù de no one, et okèndu de someone.

_________________
Eg dem ere kred Anoew, do eg ere òniren: Eg • Fraṅsev = Je me croyais en Aneuf, mais je rêvais : je suis en France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il n'y a jamais de double négation...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Il n'y a jamais de double négation...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Double inscription Paris I + Nanterre
» Université de double inscription
» N'oublie jamais que Je suis le Dieu de l'impossible.
» [Danse] branle double
» 2008 : Alain Juppé promet qu'il ne sera jamais ministre tant qu'il sera maire de Bordeaux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Général :: Langues et cultures-
Sauter vers: