L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'olyen / Cánhol - grammaire

Aller en bas 
AuteurMessage
Hanhól Hoguèm

avatar

Messages : 94
Date d'inscription : 06/09/2018
Localisation : Bèljik

MessageSujet: L'olyen / Cánhol - grammaire   Sam 29 Sep - 11:22

Rebonjour au forum,

Voilà, je me décide enfin à mettre au jour mon petit monstre dont la gestation aura duré près de trois ans : l'olyen (endonyme : cánhol, étymologiquement "langue-peuple"), dont le statut correspond plus ou moins à une persolangue (du moins pour ce siècle-ci, qui sait) en ce qu'il est assez abscons prétexte à une analyse réinterprétative et linguistique du langage spontané humain (dit "naturel"), en le recoupant avec les autres classes de langages (tout aussi humains, et dites formelles : logique, non-articulées (signé) et de programmation).

D'autre part, à l'instar d'une portion non-négligeable de persolangues, l'olyen s'inscrit dans une diégèse forgée durant une petite décennie, à laquelle il me faudrait consacrer un topique dédié, tout comme pour l'écriture, celui-ci étant dédié à la dimension morphosyntaxique (et ultérieurement scripturale) de l'olyen.

Ce préambule égrené, passons à la description de la bête :

Description

Vocabulaire

-Issu des racines proto-indo-européennes;
-Reposant sur un nombre assez réduit de racines (quelques milliers), invariables et presque toutes monosyllabiques;
-Usage aisé et quasi-génératif de plusieurs centaines d'affixes de façon à compenser cette pauvreté lexicale;

Phonologie

-Inventaire somme toute assez classique, excepté -pour des locuteurs de la plupart des langues i-e- par la présence d'un accent de hauteur (dans la plupart des dialectes, le septentrional ayant un accent tonique à l'instar de l'espagnol), de voyelles craquées et de consonnes post-alvéolaires labiopalatalisées ou labiales-vélaires;

Morphophonologie

-Accent de hauteur, dont la fonction est aussi grammaticale en ce qu'il sert de démarcation entre lexème (accentué) et grammème (inaccentué (par défaut du moins)), ces derniers étant tous préfixaux (cf point dédié à la morphosyntaxe);
-Seules les configurations syllabiques CV (fréquente surtout pour les grammèmes), CVC (de loin la plus fréquente parmi les lexèmes), CCV et CCVC sont admises, et parmi les groupes consonantiques, seules les montants sont possibles, tandis que seuls huit phonèmes peuvent figurer en coda (où en outre il n'y a pas de distinction phonémique de voisement);
-Les voyelles connaissent trois distinctions phonémiques, de quantité, de ton et de modulation, mais uniquement dans les lexèmes pour les deux premières;
-Le rythme peut être décrit comme syllabique (le timbre vocalique n'est pas altéré par l'accentuation) ou comme morique, voire tonal dans le sociolecte familier ou chanté (et par la présence d'un sandhi tonal non phonémique, distinguant l'olyen des langues purement syllabiques), il n'y a en fait guère de consensus;

Morphosyntaxe et typologie
-Ordre SVO, mais marquage casuel morphologique permettant une certaine souplesse syntaxique (ordres VSO et OVS possibles), quoique la présence morphologique de la thématisation rende moyennement adapté ce type de classification;
-Nettement agglutinante, tendances polysynthétiques en apparition (incorporation), mais sa grande régularité et la souplesse d'ordre des grammèmes a incité certains linguistes à classer l'olyen dans un type intermédiaire entre langue analytique et agglutinante;  
-Fortement centrifuge, grammèmes exclusivement préfixaux et ordre habituellement déterminé-déterminant, ce y compris pour les déterminants grammaticaux;
-Thématisation morphologiquement marquée (sur la fonction/verbe);
-Marquage casuel;
-Structure d'actance active-stative, relativement fluide;
-Faible distinction intrinsèque entre verbe et nom parmi les lexèmes-racines (plutôt entre concrets-statifs et abstraits-dynamiques), celle-ci étant davantage assurée par les grammèmes casuels, thématisants (focalisants) et actanciels. De fait, dans un énoncé, n'importe quel lexème peut revêtir n'importe quelle fonction syntaxique. Il convient de noter que les termes d'"argument" et de "fonction", respectivement pour nom et verbe, sont plus fréquemment usités en grammaire olyenne;
-De même, pas de distinction morphologique entre complément du nom, épithètes, applicatifs et relatives parmi les déterminations, tous encodés par des grammèmes applicativo-déterminatifs;
-Forte distinction intrinsèque entre lexèmes statifs (dénotant des entités concrètes ou des états) et dynamiques (dénotant des processus ou des concepts);
-Marquage du nombre et des types de relation entre la fonction/verbe et les arguments/noms sur ce premier particulièrement riche et complexe, quoique régulière et autorisant un éventail de nuances difficilement traduisibles;
-Aux adjectifs grammaticaux français (démonstratifs, numéraux, interrogatifs, quantitatifs, etc) correspondent en olyen des nom/arguments dont les entités afférentes sont les déterminants, comme cela existe résiduellement en français ou en anglais (un million de, beaucoup de, peu de, a lot of, a bit of, etc);
-Aux tournures complétives en français correspondent en olyen des voix/arités causatives
-Polypersonnalité;
-Cadrage satellitaire;
-Marquage spécifique aux fonctions/verbes dénotant des affects et/ou des perceptions;
-Absence de marquage morphologique de nombre et de temps, en revanche, riche inventaire de grammèmes d'aktionsarten et pluratifs "holistiques";
-Absence d'articles, la définitude étant marquée par la thématisation et/ou par l'ordre des arguments (les deux processus se superposent en fait quasiment en olyen);
-Joncteurs traités comme des "métafonctions" (verbes liant plusieurs propositions au lieu de noms, mais pas de frontière nette), presque toutes issues de lexèmes par changement de ton et, uniquement si reliant des propositions, allongement vocalique;
-La plupart des lois statistiques recensées par Greenberg sont respectées;

La langue typée, on peut à présent aborder les principales arcanes de la grammaire : la phonologie, les grammèmes et leurs types, un peu de pragmatique (structure d'actance et thématisation) et un peu de syntaxe.


Grammaire digeste

Phonologie



Grammèmes

L'olyen dispose, en tant que langue agglutinante, d'un riche inventaire de grammèmes, aux rôles divers et tous préfixés au lexèmes dont ils affinent la signification et/ou précisent la fonction grammaticale. De fait, on les subdivise usuellement selon les catégories suivantes :
-De rôle;
-Actanciels;
-D'arité (voix);
-Processuels (aktionsart);
-Modaux;
-Déictiques.

Ces catégories se subdivisent elles-mêmes en un certain nombre de subcatégories :
-De rôle;
-Actanciels;
-D'arité (voix)
--Quantitatives (arités au sens logique du terme donc, déterminent le nombre d'arguments saturant la fonction/verbe) :
Spoiler:
 
--Qualitatives (déterminent la nature de la relation entre l'argument et la fonction/verbe) :
Spoiler:
 

-Processuels (aktionsarten)
--Contextuel (hic et nunc, grosso-modo équivalent au "be -ing" anglais ou à l'"estar" castillan, quelquefois classé parmi les déictiques);
--Analytiques (correspondant aux aspects au sens conventionnel du terme (inchoatif, télique, égressif, etc));
--Concrets (façons d'agir)

-Modaux
--Épistémiques (degré de réalité/éventualité du procès);
--Contingents (potentif, abilitatif et inclinatif);
--Nécessaires (nécessiatif, déontique et impotentif, en fait des grammèmes d'arité volitionnelle en ce qu'ils impliquent une contrainte interférant avec la volonté de l'agent)

-Déictiques.

Pragmatique

Comme évoqué plus haut, l'olyen suit un alignement actif-statif relativement fluide, donc dont le marquage actanciel (agent-patient) morphologique est plus déterminé pragmatiquement (par le degré de contrôle et de volition de l'actant dont il dispose dans le procès) que grammaticalement. Morphologiquement, cette distinction dans les grammèmes de rôles est tripartite : agentif (volition et contrôle élevés, affixe i-), désagentif (intermédiaire ou ambigu, ou détrôné par un nouvel agent dans le cas de l'ajout d'une arité causative, affixe -ie) et patientif (faibles voire absentes
Spoiler:
 
, affixe zéro).

Syntaxe
Assez souple de par le marquage morphologique des rôles/fonctions grammaticales (sur l'argument au moyen des grammèmes de rôle) et de la thématisation (sur la fonction au moyen des grammèmes d'arités et par l'ordre des composants de l'énoncé), mais ordre SVO et déterminé-déterminant presque hégémoniques.


Et voilà, c'est sûrement déjà bien assez migrainisant fourni ainsi, même si pour les aventuriers et autres casse-synapses, il y a possibilité de consulter la grammaire détaillée dans le pdf dédié ici (corrigée).


Dernière édition par Hanhól Hoguèm le Sam 13 Oct - 10:02, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur
avatar

Messages : 8546
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: L'olyen / Cánhol - grammaire   Sam 29 Sep - 11:54

Bravo, il y a l'air d'avoir beaucoup de travail derrière tout cela.

Je viens de créer une ébauche de présentation de l'olyen sur Idéopédia

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Obnoïde



Messages : 20
Date d'inscription : 28/09/2018

MessageSujet: Re: L'olyen / Cánhol - grammaire   Sam 29 Sep - 11:59

Très beau travail ! Je suis impressionné par la quantité de concepts utilisés et par la terminologie scientifique. En espérant en apprendre plus grâce à tes travaux. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanhól Hoguèm

avatar

Messages : 94
Date d'inscription : 06/09/2018
Localisation : Bèljik

MessageSujet: Re: L'olyen / Cánhol - grammaire   Sam 29 Sep - 12:14

Citation :
Très beau travail ! Je suis impressionné par la quantité de concepts utilisés et par la terminologie scientifique. En espérant en apprendre plus grâce à tes travaux. Smile

Merci pour ce retour, d'autres informations seront ajoutées à ce topique, ce en fonction des éventuelles questions soumises par les forumeurs Smile

Ziecken a écrit:
Bravo, il y a l'air d'avoir beaucoup de travail derrière tout cela.

Je viens de créer une ébauche de présentation de l'olyen sur Idéopédia

Merci / Tegesàan Ziecken ! Je complèterai cette fiche dès que possible, c'est-à-dire, je vais te l'avouer, pas dns l'immédiat  Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyeronimus

avatar

Messages : 476
Date d'inscription : 14/07/2017

MessageSujet: Re: L'olyen / Cánhol - grammaire   Sam 29 Sep - 14:04

Ça a l'air très fouillé, mais par manque de vocabulaire linguistique je n'y comprends pas grand chose. Il y aura des exemples par la suite?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chymeres.org/wordpress/ En ligne
Levas/Alis

avatar

Messages : 239
Date d'inscription : 27/01/2018
Localisation : Posé tranquille en banlieue parisienne

MessageSujet: Re: L'olyen / Cánhol - grammaire   Sam 29 Sep - 18:07

Effectivement, mon cerveau croule sous les termes techniques (excellent travail toutefois) x) Des exemples me feront pas de mal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanhól Hoguèm

avatar

Messages : 94
Date d'inscription : 06/09/2018
Localisation : Bèljik

MessageSujet: Re: L'olyen / Cánhol - grammaire   Sam 29 Sep - 23:13

Effectivement, pour une présentation censément digeste, c'est un peu aride par manque d'exemples Sad

Grammèmes de rôle

Ils s'adjoignent au nom endossant le rôle :

Agentif (i-) : igýyn "(la) fille" (agente)
Patientif (Ø) : gýyn "(la) fille" (patiente ou oblique)
Désagentif (ie-) : iegýyn (la) fille" (ni agente ni patiente, volonté indéterminée ou relative, souvent à qui l'on fait faire quelque chose).

Igýyn vál gënkéi "la fille (agent) lit le topique".
Gýyn gír "la fille (patient) a froid/est froide/refroidie".
Iegýyn lín húun "la fille (désagent) plaît au garçon".

Thématisation

C'est ce dernier processus qui détermine l'ordre des actants, le thème se plaçant presque toujours en tête de propostion (prime actant) et la description (le "rhème" pour les intimes) suit, habituellement après le verbe/fonction, et contrairement au rôle, c'est ce à ce dernier que s'adjoignent les grammèmes d'arité, qui marquent le thème en y orientant le verbe/fonction :

Pèi kó "l'enfant est grand". (Thématisation du patient, encodée par l’arité par défaut de la fonction car prime actant).

Icér myí nàp "l’écureuil reconnait les noisettes".
Thématisation de l’agent, encodée par l’arité par défaut de la fonction car prime actant.

Nàp kimyí icér "les noisettes, l’écureuil les reconnait".
Thématisation du patient, encodée par le grammème "ki-" d’arité neutre focalisante patientative.

Yëheññáy zihenhambál läfuhuál "(c’est) avec son chat (qu’) il attendit le métro". Thématisation du circonstant/déterminatif, ici dénotant l’accompagnement, encodée par le grammème "hen-" d’arité déterminative comitative.

Actanciels

Grammèmes marquant la personne, chacun se déclinant, par ablaut, selon le rôle, avec une distiction entre patient et oblique contrairement aux grammèmes de rôle adjoints aux noms/arguments. Autre particularité, la distinction morphologique de nombre, ce excepté aux 2ème et 3ème personnes cataphorique et logophorique, et inexistante ailleurs en olyen :

Agentif : voyelle -i
Patientif : voyelle -e
Désagentif : voyelle -ei
Oblique (toujours introduit par une arité périphérique/applicative) : voyelle

Note : le "V" indique la voyelle
1ère sg. : mV-
2ème sg/pl. : tV-
3ème anaphorique sg. : yV-
3ème logophorique sg. : zV-
3ème cataphorique/obviative sg. : fV-
1ère pl. exclusive : myV-
1ère pl. inclusive : mVdV- (même timbre vocalique)
3ème anaphorique pl. : lyV-
3ème logophorique pl. : zV-
3ème cataphorique/obviative pl. : fV-

Mitefén "je te mange".
Timefén "tu me manges".
Yiteimebifén "il/elle te fait me manger, il te nourrit de moi" (on peut remarquer l'adjonction d'un grammème d'arité postive (bi-) à la fonction).
Teñáy "tu es un chat".
Tiyebiñáy "tu le transformes/en fais un chat".

Voilà pour ce soir (ou plutôt matin), en espérant que cela te sera un peu moins abscons Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanhól Hoguèm

avatar

Messages : 94
Date d'inscription : 06/09/2018
Localisation : Bèljik

MessageSujet: Re: L'olyen / Cánhol - grammaire   Sam 6 Oct - 12:11

Page Idéopédia complétée. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur
avatar

Messages : 8546
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: L'olyen / Cánhol - grammaire   Sam 6 Oct - 16:35

HanhólHoguèm (Hàaiden) a écrit:
Page Idéopédia complétée. Smile

Merci, rares sont sont qui complètent mes ébauches. Grâce à toi Idéopédia s'enrichit.

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Hanhól Hoguèm

avatar

Messages : 94
Date d'inscription : 06/09/2018
Localisation : Bèljik

MessageSujet: Re: L'olyen / Cánhol - grammaire   Sam 6 Oct - 17:15

Ziecken a écrit:
HanhólHoguèm (Hàaiden) a écrit:
Page Idéopédia complétée. Smile

Merci, rares sont sont qui complètent mes ébauches. Grâce à toi Idéopédia s'enrichit.

Pas de quoi Wink Ce manque de succès est dommage, y compris du point de vue des idéolinguistes pour lesquels Idéopédia peut conférer une visibilité non-négligeable, ce d'autant plus si le site est bien référencé, donc fréquenté assidument
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanhól Hoguèm

avatar

Messages : 94
Date d'inscription : 06/09/2018
Localisation : Bèljik

MessageSujet: Re: L'olyen / Cánhol - grammaire   Lun 8 Oct - 22:04

Après relecture, pas mal de coquilles détectées...et corrigées dans une nouvelle version de la grammaire en pdf, accessible dans la présentation (et dans les liens en bas de la page Idéopédia) Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanhól Hoguèm

avatar

Messages : 94
Date d'inscription : 06/09/2018
Localisation : Bèljik

MessageSujet: Re: L'olyen / Cánhol - grammaire   Mar 9 Oct - 22:08

Re-correction de coquilles, pdf mis à jour dans la présentation et sur idéopédia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanhól Hoguèm

avatar

Messages : 94
Date d'inscription : 06/09/2018
Localisation : Bèljik

MessageSujet: Re: L'olyen / Cánhol - grammaire   Mar 16 Oct - 15:17

Les seuls textes longs en olyen ne sont plus à jour, donc faute de mieux, voici la traduction du premier article de la DDH postée sur l'article idéopédia :

Heensán gœngeján gœngeleñcàl-ongá fín hòn gelembí. Yehokán-ommomvyí hòn yeidamoonkamvà.

Glose : [HOLISTIQUE_DISCRET-humain INSTRUCTIF-ANTICAUSATIF-génération INSTRUCTIF-ANTICAUSATIF-PERMISSIF-choix-LIGATIF-même dignité/fierté et ANTICAUSATIF-PERMISSIF-procès/action. 3ÈMESG_PATIENTIF_ANAPHORIQUE-ERGATIF-pensée-LIGATIF-AUTOCAUSATIF-méta et 3ÈMESG_DÉSAGENTIF_ANAPHORIQUE-DÉONTIQUE-RÉCIPROCATIF-INTELLECTIF-adelphité].
Le singulier est ici utilisé étant donné que l'on interprète l'humanité comme un tout dont les parties sont interdépendantes.

Retranscription en API : [ɦeːnsan˨˦ ɡøŋɡeʤan˨˦ ɡøŋɡeleɲʧal˦˨oŋɡaː˦˨˦ fin˨˦ ɦon˦˨ ɡelembiː˦˨˦. ɥeɦokan˨˦omːoɱvᶣiː˦˨˦ ɦon˦˨ ɥejdamoːŋkaɱvaː˨˦˨].

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 2428
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: L'olyen / Cánhol - grammaire   Mar 16 Oct - 19:03

Le résultat me plait bien, reste plus qu'à t'enregistrer pour que nous voyons comment ça sonne cheers Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanhól Hoguèm

avatar

Messages : 94
Date d'inscription : 06/09/2018
Localisation : Bèljik

MessageSujet: Re: L'olyen / Cánhol - grammaire   Mar 16 Oct - 19:25

Velonzio Noeudefée a écrit:
Le résultat me plait bien, reste plus qu'à t'enregistrer pour que nous voyons comment ça sonne cheers Very Happy

Je me prête au jeu, mais ne promets rien quant à la qualité prosodique et esthétique du résultat Laughing

https://vocaroo.com/i/s0EZljxmzZkU
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 2428
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: L'olyen / Cánhol - grammaire   Mar 16 Oct - 19:30

Belle sonorité, bon en tant que locuteur de langue IE peu baroudeur, les tons donnent un air un peu mandarin, mais j'suis sûr que c'est mon ignorance et pas la réalité.
Merci et bravo cheers

Manque plus que quelques cours exercices comme le Deyrick pour que le commun des idéolinguistes puissent commencer par comprendre ces belles créations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanhól Hoguèm

avatar

Messages : 94
Date d'inscription : 06/09/2018
Localisation : Bèljik

MessageSujet: Re: L'olyen / Cánhol - grammaire   Mar 16 Oct - 19:40

Velonzio Noeudefée a écrit:
Belle sonorité, bon en tant que locuteur de langue IE peu baroudeur, les tons donnent un air un peu mandarin, mais j'suis sûr que c'est mon ignorance et pas la réalité.
Merci et bravo cheers

Manque plus que quelques cours exercices comme le Deyrick pour que le commun des idéolinguistes puissent commencer par comprendre ces belles créations.

En guise de compromis de moyen-terme, une version simplifiée de la grammaire, se concentrant sur ses caractéristiques les plus récurrentes, ce en les illustrant par le plus d'exemples possibles, est prévue Smile

Quant à l'impression de similitude avec le mandarin, ne résulte-t-elle pas effectivement du fait que seule cette langue figure parmi les langues à tons connues de la majorité des indo-européanophones ? Sachant que la majorité des langues utilise phonémiquement les tons Wink


Dernière édition par Hanhól Hoguèm le Mar 16 Oct - 19:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'olyen / Cánhol - grammaire   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'olyen / Cánhol - grammaire
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La polysémie - grammaire
» peut-on m'interdire de faire acheter un cahier de grammaire?
» Recopier les définitions et les règles de grammaire
» progression grammaire troisième - que faire ?
» Grammaire Sausy ( Latin)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Idéolangues :: Autres idéolangues-
Sauter vers: