L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La place de la thématisation dans vos forgelangues ?

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 2347
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: La place de la thématisation dans vos forgelangues ?   Mer 12 Sep 2018 - 10:31

Disons que je ne suis pas certain de savoir exactement ce que sont
- emphase: déf. personnelle : insister sur quelque chose type excalamation
- thématisation ?

Le thème en général est le thème ou sujet, bien souvent le sujet réel, auquel s'oppose le reste, bien souvent le groupe verbal en grammaire moderne, appelé rhème ou propos.
La th"matisation serait alors de préciser ce qui est sujet.
Sauf que pour moi c'est en général le cas, sauf peut être certaines phrases du type "défense d'afficher", qu'il faudrait alors bannir

*même si rapidement, on transforme en "l'affichage est défendu"
sujet, thème : affichage
propos, rhème : est défendu=interdit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Greenheart
Modérateur


Messages : 3158
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: La place de la thématisation dans vos forgelangues ?   Mer 12 Sep 2018 - 11:13

La thématisation est par définition l'action (suffixe -ation) d'organiser (-atis) les thèmes de ses phrases (thém-).

C'est donc le procédé linguistique qui permet à celui qui parle de choisir quels groupes de mots il place en tête de phrase pour indiquer de quoi il parle (thème) à ceux qui le lisent ou qui l'écoutent.

A l'échelle de la phrase, c'est choisir la place du sujet, choisir la voix active ou passive (en français, et dans toutes les langues qui le permettent), choisir pour le sujet ou tout autre groupe de mots l'accent verbal (mettre en tête de phrase = thème) ou l'accent écrit (mettre à la fin de la phrase, donc en propos = rhème), ou opter pour une imbrication, via une apposition, un complément d'objet, une relative.

A l'échelle du texte, c'est guider le lecteur ou l'auditeur à travers la progression du texte en lui permettant de se baser sur tout ce qui est placé avant le verbe conjugué.

Spoiler:
 

***

Sur l'analyse de la phrase :

Défense d'afficher

C'est le propos.
Le thème de la phrase est sous-entendu, car il est censé être évident : nous parlons du mur (ou d'autre chose) sur lequel est écrit "défense d'afficher".

= sur ce mur, l'auteur de l'inscription vous défend d'afficher.

= il est interdit d'afficher sur ce mur = le législateur ou le maire ou le propriétaire interdit à qui lira l'interdiction d'afficher sur ce mur.

*

Si on descend à l'échelle inférieure à la phrase, celle du groupe de mots, on peut isoler à nouveau un thème (de quoi je parle) et un propos (ce que j'en dis)

Le chat noir
Le chat de couleur noire.
Le chat que je vois est noir.

En gras le thème du groupe de mots (syntagme), en maigre le propos.

Donc dans

Défense d'afficher.

Défense est ce dont je parle, et d'afficher ce que j'en dis.

*

On peut encore descendre à l'intérieur du mot, à l'échelle de la racine, quand on analyse sa construction.

opération

Le thème du mot est opérer (Opus en latin + er, infinitif ?)
Le propos, ce que je dis d'opérer, c'est que je parle de l'action (Ago, actum).

***
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 2347
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: La place de la thématisation dans vos forgelangues ?   Mer 12 Sep 2018 - 11:42

D'accord merci.

Je comprends mieux d'où vient mon doute.
Pour moi, un texte écrit en français sujet de la 1ère phrase = thème du paragraphe, voire du texte tout entier (au moins thème principal).
Les autres paragraphes peuvent traiter de sous-thème.

Du coup des procédés comme la voie passive permette (selon cette optique) de continuer de toujours mettre en début de phrase le thème (même si dans cette phrase il serait en fait COD, mais comme c'est le thème il doit être au début, par la suite on emploie un procédé quelconque pour changer l'ordre de la phrase_Des brocolis, j'en mange.).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La place de la thématisation dans vos forgelangues ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
La place de la thématisation dans vos forgelangues ?
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Rapport de l'IGAENR : la place des agrégés dans l'enseignement supérieur
» PLACE DES "VIEUX" DANS LES RELIGIONS ?
» Donner la place centrale a la priere dans notre vie
» Stéphane Guillon: pas de place pour les handicapés dans son spectacle??
» les écoles d'AP dans le sud-ouest

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Idéolangues :: Idéogénéral :: Idéogrammaire-
Sauter vers: