L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Langue bleue minimaliste-expérimentale : Pe1 Ko5

Aller en bas 
AuteurMessage
Hàaiden-Páañcer

avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 06/09/2018

MessageSujet: Langue bleue minimaliste-expérimentale : Pe1 Ko5   Ven 7 Sep 2018 - 17:23

Bien le bon après-midi, en guise de premier topique sur cet illustre forum, une brève présentation de l'une de mes dernières langues bleues, retrouvée au cours d'un nettoyage de disque dur : le Pe1 Ko5, une sorte de langue ultra-minimaliste, d'après la recette du toki-pona par sa base lexicale succinte, consistant en quelques 120 racines hyperonymiques, tous monosyllabiques et basés sur leur(s) consonne(s), à l'instar du système gabaritique.

Morphosyntaxiquement, en revanche, l'inspiration provient plutôt des forgelangues logiques, telles que le all-noun ou celles crées par Patrick GC, mais aussi, plus vaguement, de projets de langues aux fondements plus philosophiques (comme la langue générative de wilkins, le speedtalk de heinlein ou l'idéographie de frege) : le principe de base de cette morphosyntaxe étant l'absence de nature intrinsèque aux racines de base, chacune pouvant revêtir n'importe quelle fonction syntaxique dans un énoncé grâce à un "ablaut suprasegmental" de leur voyelle, en l'occurrence par la présence de tons, qui permettent de déterminer ladite fonction des racines, ce parallèlement à un ablaut classique (modifiant le timbre en lui-même) qui lui détermine la classe sémantique de la racine.

Phonologiquement, hormis la présence de tons et de consonnes prénasalisées et labiales-vélaires, l'inventaire reste davantage classique (pour un locuteur de langue indo-européenne, du moins concernant les tons), les groupes consonantiques sont inexistants et seules sept consonnes sont admises dans l'éventuelle coda, de fait, seuls les schémas CV, CVC, CCV et CCVC sont rencontrés.


Morphosyntaxe

-Voyelle-noyau (more) renseignant sur la classe sémantique
-‎Ton renseignant sur la fonction syntaxique

-Timbres vocaliques (classe sémantique) :

-a- : êtres vivants, entités
-‎e- : concepts
-‎i- : propriétés concrètes, formes, dimens°
-‎o- : objets
-‎œ- : actanciels (dont pronoms), deixis et rôles
-‎u- : phénomènes naturels
-‎y- : processus mentaux

-Tons (fonction syntaxique, fonction) :

Neutre : grammèmes
= Ø
Haut : fonctions
= 5
Bas-craqué : arguments
= 1
Montant : métafonctions (joncteurs)
= 25
Descendant : co-fonctions (adpositions)
= 52

-Allongement :
Renforcement sémantique


-Exemples de paradigmes de lexèmes ::

Lexème M - ingestion :

Ma5 : être (un) mangeur
Ma1 : mangeur, celui qui mange
Ma52 : en étant (un) mangeur

Me5 : manger
Me1 : alimentation, fait de manger
Me52 : en mangeant
Me25 : incluant, et aussi, aussi
Me : incluant, y compris, autour de

Mi5 : ?

Mo5 : être (un) outil à, couvert
Mo1 : outil pour manger, couvert
Mo52 : en étant (un) outil à, couvert

Mœ5 : quant à, parler de, consister en (?)
Mœ1 : contenu, thème, classe, sujet
Mœ : de, composé de, doté de, ayant

Mu5 : absorber (p.ex. trou noir)
Mu1 : vortex, trou noir, œil de cyclone
Mu52 : en absorbant

My5 : assimiler, comprendre, faire sien (id
My1 : assimilation, compréhension
My52 : en assimilant, en comprenant


Lexème PN - totalité, union, holisme

Pan5 : être (un) entier, être immanent
Pan1 : tout panthéiste, dieu immanent
Pan52 : en étant...

Pen1 : englober, subsumer, clore,compléter
Pen5 : globalité, subsomption, monisme, complétude
Pen52 : en...
Pen25 : et (union)
Pen : avec, en synergie avec, corrélé à, en

Pin5 : être entier, sphérique, naturel
Pin1 : sphère, entier, tout, nature
Pin52 : en étant...

Pœn5 : tout(e), tou(te)s, entier
Pœn1 : tou(te)s
Pœn : aspect perfectif/complétif/télique, pour, afin, jusqu'à

Pun5 : être (la) nature (comme ensemble de phénomènes), fluctuer, être cyclique
Pun1 : nature, phénomènes naturels, flux, cycles
Pun52 : en...
Pun : aspect fréquentatif/cyclique

Pyn5 : cerner, être omniscient, complet, mature, sage, clairvoyant
Pyn1 : omniscience, maturité, sagesse, raison
Pyn52 : en étant...
Pyn25 : en sachant que, puisque (inférence)
Pyn : aspect intellectif

Lexèmes H, T, K, L, LNg et W - actanciels et deixis

Hœ1 : moi, je, me, mon/mes
Tœ1 : toi, tu, te, ton/tes
Kœ1 : lui/elle, il/elle, le/la/lui, son/sa/ses
(anaphorique)
Lœ1 : lui/elle, il/elle, le/la/lui, son/sa/ses
(logophorique)
Lœng1 : lui/elle, il/elle, le/la/lui, son/sa/ses
(obviatif, tiers dont l'on n'a pas parlé)
¿Wœ1? : quel, quoi, qui, que, lequel
Hœ hœ1 : nous, notre/nos
Hœ tœ1 : vous, votre/vos
Hœ kœ1 : eux/elles, ils/elles, les, leur(s)
(anaphorique)
Hœ lœ1 : eux/elles, ils/elles, les, leur(s)
(logophorique)
Hœ lœng1 : eux/elles, ils/elles, les, leur(s)
(obviatif, tiers dont l'on n'a pas parlé)
¿Hœ wœ1? : quels, quoi, qui, que, lesquels

Métafonctions (en fait les joncteurs) :

Pen25 = union "et"
De25 = inclusion "ou" inclusif
Nde25 = exclusion "ou (bien)" exclusif
Nge25 = séquence, ajout "et aussi, puis"
Be25 = cause "car"
Ne25 = concession "mais, sauf (que)"
Gbe25 = implication, conditio "si...alors"

On pourrait aussi y classer le grammème
Ne (négation "ne...pas, non-, anglais un-")

Possibilité de représenter ces métafonctions par une symbolique non-linéaire, analogue à l'idéographie freguéenne, qui permet aisément de retranscrire en toutes lettres les propositions/lexèmes (ce que ne permettent pas les algèbres plus classiques (de leibniz, boole, russell... (lignes alors démesurément longues)).



-Grammèmes (ton neutre, souvent à timbre vocalique moyen antérieur arrondi -/œ/-) ::

Grammèmes quantitatifs :

Ø : par défaut, massique, holistique, monolithique, singulier
Hœ : pluriel, pluralité, collection, discret, méréologie, pluratif, individuatif (d'où son origine commune avec "hœ1", qui dénote la première personne, moi, ego, subjectivité, individualité...)

Grammèmes de deixis :
Kœ : ici
Lœ : là(-bas)
Lœng : là-bas
¿Wœ? : où ?


Grammèmes de rôle :

Ø : patient, par défaut, expérient, oblique
Bœ : agent, source, cause, origine, provenance
Gbœ : patient renforcé, récepteur, datif, héritier, victime, impacté, résultat, résidu
Dœ : instance, relation générique, inclusion, génitif, inessif, contenant, se rapportant à, extension
Mœ : de, composé de, doté de, ayant, contenu, intension, consistant en
Rœ : instrument, moyen, manière, outil, machine, méthode, processus, chemin, remplaçable par le ton 52 si dénote une manière/moyen
Cœ : lieu, période, date, époque, contexte, ancrage, token
Ngœ : causé, agent initial devenant intermédiaire lors de la saturation du procès par un grammème causatif
Pœn : but, objectif, finalité, pour, jusqu'à

Concaténés à un lexème de nature de fonction, précisent alors l'aspect du procès :
Ø : gnomique, par défaut, vérité, habitude
Bœ : volitif, contrôle, consentement
Gbœ : involitif, non-contrôle, contraint, pulsion, perte de contrôle, aliénation
Dœ : ?
Mœ : ?
Rœ : duratif, atélique, méthode, processus, chemin
Cœ : lieu, période, date, époque, contexte, ancrage, token, présent hic et nunc
Ngœ : adjonctif, procès contingent, simultané à un autre plus important
Pœn : perfectif, complétif, télique

Grammèmes d'arité (ce qui correspond, en logique, grosso-modo à la notion de diathèse) :

Ø : par défaut celui du lexème-racine
[absence d'argument agent (adjoint de "bœ"] : arité décroissante, suppression d'un actant, donc procès intransitif (=="on" français, passif non-agentif ou construction "ergative")

Be : causatif, ajout d'un nouvel agent (=="faire, forcer à, obliger à")
Gbe : causatif implicatif, cause involontairement le procès (=="provoquer, causer, laisser")
De : agent et patient revêtent chacun les deux rôles simultanément, le procès est symétrique, simple lien, donc réciproque (=="se...l'un et l'autre, s'entre-, inter-", un peu idiomatique ?)
Re : adjutatif, ajout d'un actant aidant l'agent (=="aider à, servir à")
Nge : réfléchi, autocausatif, agent devenant son propre patient, voix réfléchie en fr. (un peu idiomatique ici aussi ?)



Déclaration des dh, article I :

Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité.

Pœn a1 gun5 be52 pen25 te52 dœ kle1 pen25 be1. Hœ kœ1 se5 pyn52 pen25 nge pyn25 pen25 de tse5 be52 bre52.

(Ou plus agglutinant, grammèmes prefixés :
Pœna1 gun5 be52 pen25 te52 dœkle1 pen25 be1. Hœkœ1 se5 pyn52 pen25 ngepyn25 pen25 detse5 be52 bre52. ).

[Glose :
"tout(grammème) humain(argument) génération(fonction) volonté/liberté(co-fonction) union(métafonction) égalité(co-fonction) relation(grammème) dignité(argument) union(métafonction) droit(argument).

Pluralité/discret(grammème) 3ème personne/anaphorique(argument) abilité(fonction) raison/sagesse(co-fonction) union(métafonction) réflexion(grammème) raison/sagesse(co-fonction) union(métafonction) lien/réciprocité(grammème) devoir(fonction) volonté/action(co-fonction) fraternité(co-fonction").


Rappel des valeurs des ablauts ::

-Ablaut vocalique (classe sémantique) :

-a- : êtres vivants, entités
-‎e- : concepts
-‎i- : propriétés concrètes, formes, dimens°
-‎o- : objets
-‎œ- : actanciels (dont pronoms), deixis et rôles
-‎u- : phénomènes naturels
-‎y- : processus mentaux

-Ablaut suprasegmental (tons) (fonction syntaxique):

Neutre : grammèmes
= Ø
Haut : fonctions
= 5
Bas-craqué : arguments
= 1
Montant : métafonctions
= 25
Descendant : co-fonctions (adpositions)
= 52

-Allongement :
Renforcement sémantique



Phonologie

Voyelles

A /ä/
E /e/
I /i/
O /o/
Œ /ə/ ~ /ɘ/ (schwa tonique)
U /u/
Y /ɨ/

Consonnes

B /b/
C /t͡ʃ/ ~ /t͡ɕ/
D /d/ (alvéolaire ou dental)
F /f/
G /g/
GB /g͡b/
GW /ɡʷ/
H /h/ ~ /ɦ/
J /d͡ʒ/ ~ /d͡ʑ/
K /k/
KP /k͡p/
KW /kʷ/
L /l/
M /m/
MB /ᵐb/
N /n/ (alvéolaire ou dental)
ND /ⁿd/
NJ /ⁿd͡ʒ/ ~ /ⁿd͡ʑ/
NG /ᵑɡ/ (/ŋ/ en coda)
NGM /ŋ͡m/
NGW /ᵑɡʷ/ ~ /ŋʷ/
P /p/
R /r/ ~ /ɾ/
S /s/
T /t/ (alvéolaire ou dental)
TS /t͡s/
W /w/
Z /z/
(28 attaques simples possibles)

-Seuls 15 groupes consonantiques sont admis, et ce uniquement en attaque :

BL
BR
BZ
DR
FL
FR
GL
GR
KL
KR
PL
PR
SL
TR
ZL

-En coda, seuls les consonnes suivantes sont admises :

-Ø (coda nulle)
-‎L
-‎M
-‎N
-‎NG
-‎R
-‎S
(7 codas possibles)

Et 7 timbres vocaliques possibles, chacune pouvant recevoir 5 tons et deux quantités (brève ou longue), donc 70 noyaux vocaliques possibles.

Voilà, c'était le petit grain de klorur de sodyome Very Happy


Dernière édition par Hàaiden-Páañcer le Ven 7 Sep 2018 - 19:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 2347
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: Langue bleue minimaliste-expérimentale : Pe1 Ko5   Ven 7 Sep 2018 - 18:00

Intéressant, ça m'a rappelé en beaucoup plus travaillé et nuancé mon Suok.
Ca reste très minimaliste.
Le problème des tons c'est que justement les indo-euroépens ne les maitrisent pas, déjà les français ont du mal entre accentué et non accentué, en tout cas certains comme moi.

Si ça c'est un petit et vieil essai. Je me demande ce que ton idéolangue en cours à peu près fonctionnelle (si j'en crois ta présentation) doit donner.
blague : Une orthographe celtique avec des clics et des tons, euh...23 genres, 19 déclinaisons, majoritairement ergative dans un système non aligné austro-polynésien (ou triple, non ?) et pour s'amuser avec les 42 voyelles, une harmonie vocalique en contraste avec l'harmonie consonnantique des 80 consonnes de base lol!

N'hésite pas à détailler et éclaircir tes explications, nous ne sommes pas tous des cracks en linguistique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hàaiden-Páañcer

avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 06/09/2018

MessageSujet: Re: Langue bleue minimaliste-expérimentale : Pe1 Ko5   Ven 7 Sep 2018 - 18:07

Merci du retour Very Happy

Quels points penses-tu ne pas avoir saisis ? (Sinon, pas d'inquiétude, je suis également loin d'être une pointure en linguistique)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 2347
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: Langue bleue minimaliste-expérimentale : Pe1 Ko5   Ven 7 Sep 2018 - 18:12

J'ai compris, mais il m'a fallu un peu de temps et une recherche pour ce passage là:

Hàaiden a écrit:
grâce à un "ablaut suprasegmental" de leur voyelle, en l'occurrence par la présence de tons, qui permettent de déterminer ladite fonction des racines, ce parallèlement à un ablaut classique (modifiant le timbre en lui-même) qui lui détermine la classe sémantique de la racine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mardikhouran
Admin
avatar

Messages : 3638
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Langue bleue minimaliste-expérimentale : Pe1 Ko5   Ven 7 Sep 2018 - 18:32

J'aime bien (dans la mesure où je suis piètre logicien). Ça restera bleu ? Tu penses avoir fait le tour du concept ?

_________________
Fsəm-daɣz fəbrim !
“Rendez-nous notre langue !”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
Hàaiden-Páañcer

avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 06/09/2018

MessageSujet: Re: Langue bleue minimaliste-expérimentale : Pe1 Ko5   Ven 7 Sep 2018 - 18:59

@mardikhouran

A priori oui, ça devrait rester au stade bleu, étant donné que j'avais pondu cela il y a plus d'un an, mais de là à ce que ça implique que j'ai fais le tour d'un concept, il y a une marge Wink

Pour l'instant, ce sont davantage les concepts de relations déterminatives (ce qu'on subsume traditionnellement dans les notions de "génitif", "épithète" ou "complément du nom"), d'alignements et de thématisation que je décortique Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hàaiden-Páañcer

avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 06/09/2018

MessageSujet: Re: Langue bleue minimaliste-expérimentale : Pe1 Ko5   Ven 7 Sep 2018 - 19:02

Oups, oublié l'inventaire des voyelles.
EDIT : négligence corrigée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PatrikGC

avatar

Messages : 2959
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : France - Nord

MessageSujet: Re: Langue bleue minimaliste-expérimentale : Pe1 Ko5   Dim 9 Sep 2018 - 13:52

Amusant, en effet.
Je viens d'imprimer le tout afin de le consulter à tête reposée.

L'utilisation des tons pour des raisons grammaticales n'est pas bête, d'ailleurs certaines langues naturelles exploitent cette possibilité. Ainsi, on arrive à condenser en une syllabe plus d'informations. Tu aurais pu aussi jouer sur la longueur des voyelles (brève, normale, longue...), ou l'utilisation des semi-voyelles (ya/ay/yay/wa/aw/waw/yaw/way).
Le gros souci en ce qui concerne les tons est que les occidentaux ont du mal avec eux...

C'est une belle tentative, félicitations Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patrikcarpentier.free.fr
Hàaiden-Páañcer

avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 06/09/2018

MessageSujet: Re: Langue bleue minimaliste-expérimentale : Pe1 Ko5   Dim 9 Sep 2018 - 18:17

@PatrickGC merci du retour Very Happy

PS : coquille dans ma présentation : la notion d'arité correspond à peu près à celle de valence, et pas vraiment à celle de diathèse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PatrikGC

avatar

Messages : 2959
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : France - Nord

MessageSujet: Re: Langue bleue minimaliste-expérimentale : Pe1 Ko5   Mar 11 Sep 2018 - 21:12

L'idée générale est bonne, félicitations.
Il y a de quoi tirer qques idées ou approfondir la chose.

Passons aux points de détail qui me turlupinent :

Dans les tons, pourquoi ne pas transformer les 52 et 25 en de simples chiffres afin de simplifier la notation ? Pourquoi ne pas utiliser certaines lettres pour noter les tons ?

L'explication des tons est un peu fouillis, je ne comprends pas clairement certaines notions comme méta-fonction et co-fonction.

Comment savoir où s'arrête la liste des arguments d'une fonction ?
Surtout qd une fonction emboîte une sous-fonction...

Il y a des hics avec les 15 groupes consonantiques admis en attaque.
BZ est admis (soit), mais DZ ne l'est pas alors que D et Z ont le même point d'articulation.
BL et pas DL ? etc.

Comment distinguer I et Y car ils se prononcent tous les 2 "i" ?

L'inventaire des consonnes est étrange... Une langue d'aliens ? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patrikcarpentier.free.fr
Hàaiden-Páañcer

avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 06/09/2018

MessageSujet: Re: Langue bleue minimaliste-expérimentale : Pe1 Ko5   Mar 11 Sep 2018 - 22:01

PatrikGC a écrit:
L'idée générale est bonne, félicitations.
Il y a de quoi tirer qques idées ou approfondir la chose.

Passons aux points de détail qui me turlupinent :

Dans les tons, pourquoi ne pas transformer les 52 et 25 en de simples chiffres afin de simplifier la notation ? Pourquoi ne pas utiliser certaines lettres pour noter les tons ?

Retranscrire les tons par des lettres, à l'instar de la retranscription latine du tibétain, pourquoi pas ? La retranscription au moyen de chiffres est inspirée de celle du cantonais, peut-être pas la plus esthétique mais écartant le risque de confusion avec l'inventaire consonantique, et, rationalisation innocente, conférant un zeste de futurisme sci-fiesque à la nanolangue bleutée Wink

Citation :
L'explication des tons est un peu fouillis, je ne comprends pas clairement certaines notions comme méta-fonction et co-fonction.

Comment savoir où s'arrête la liste des arguments d'une fonction ?
Surtout qd une fonction emboîte une sous-fonction...

Houlà, je dois t'avouer qu'il y a une part de "naïveté" (au sens mathématique du terne) dans ma terminologie, dans une tentative un peu maladroite (et peu sérieuse) d'analogie avec les notions de récursivité ou de fractale consistant ici en plusieurs niveaux de procès : celui, classique, de la fonction, subsume celui de "co-fonction", qui correspond aux adpositions, relatives et "génitifs", et est subsumé par celui de "métafonction", en fait les connecteurs logiques (à l'exclusion de leur usage de relation entre arguments), qui sont aux propositions ce qu'une fonction transitive est à ses arguments Wink Quant à la limite de saturation d'une fonction, elle est déterminée par sa valence/arité (comme en logique (du moins prédicative) en somme), tandis que l'emboitement des sous-fonctions pourrait être indiqué par une affixation de adpositions (cofonctions) aux fonctions, telles des voix applicatives (cf en tagalog ou en wolof), sans te cacher que lors du griffonage de cette nanolangue, j'avais négligé ce dernier point Wink

Citation :
Il y a des hics avec les 15 groupes consonantiques admis en attaque.
BZ est admis (soit), mais DZ ne l'est pas alors que D et Z ont le même point d'articulation.
BL et pas DL ? etc.

Comment distinguer I et Y car ils se prononcent tous les 2 "i" ?

L'inventaire des consonnes est étrange... Une langue d'aliens ? Very Happy

Pour ce qui est des groupes consonantiques, la présence de BZ mais l'absence de DZ est effecrivement curieuse, mais j'ai l'excuse/pirouette de l'ébauche de langue bleue "esquissée" en l'espace de quelques heures, dans les transports communs Wink
Quant à y, il retranscrit une voyelle centrale antérieure, distincte de /i/ et plus proche du u japonais
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur
avatar

Messages : 8339
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Langue bleue minimaliste-expérimentale : Pe1 Ko5   Mer 12 Sep 2018 - 17:51

Je viens de rédiger une ébauche de présentation du Pe1 Ko5 sur Idéopédia

Ne pas hésiter à la compléter.

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Hàaiden-Páañcer

avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 06/09/2018

MessageSujet: Re: Langue bleue minimaliste-expérimentale : Pe1 Ko5   Jeu 13 Sep 2018 - 21:53

@ ziecken merci bien Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur
avatar

Messages : 8339
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Langue bleue minimaliste-expérimentale : Pe1 Ko5   Ven 14 Sep 2018 - 18:51

Hàaiden-Páañcer a écrit:
@ ziecken merci bien Very Happy

De rien. N'hésites à contacter Wikimistusik (je t'envoies son adresses en mp) si tu souhaites t'inscrire pour compléter les pages ou me transmettre les infos pour compléter les pages.

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Hàaiden-Páañcer

avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 06/09/2018

MessageSujet: Re: Langue bleue minimaliste-expérimentale : Pe1 Ko5   Ven 14 Sep 2018 - 19:58

Ziecken a écrit:
Hàaiden-Páañcer a écrit:
@ ziecken merci bien Very Happy

De rien. N'hésites à contacter Wikimistusik (je t'envoies son adresses en mp) si tu souhaites t'inscrire pour compléter les pages ou me transmettre les infos pour compléter les pages.

Volontiers pour le mp, merci, mais rien ne presse Smile
EDIT : Merci pour le mp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Langue bleue minimaliste-expérimentale : Pe1 Ko5   

Revenir en haut Aller en bas
 
Langue bleue minimaliste-expérimentale : Pe1 Ko5
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Classe expérimentale sans notes : vote au CA, prof désignés ?
» Mario Varvoglis docteur en psychologie expérimentale.
» Livre:Thermodynamique et Cinétique électrochimique Expérimentale
» Après la vache folle, la langue bleue...
» Allégement de protocole expérimental

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Idéolangues :: Idéogénéral :: Incubateur de langues-
Sauter vers: