L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 "traduire" par François Julien

Aller en bas 
AuteurMessage
Hyeronimus

avatar

Messages : 395
Date d'inscription : 14/07/2017

MessageSujet: "traduire" par François Julien   Jeu 9 Aoû 2018 - 15:22

Je viens de tomber sur ce cours https://www.franceculture.fr/conferences/bibliotheque-nationale-de-france/traduire qui devrait en intéresser certains ici puisqu'elle offre des réflexions sur la traduction. Je n'ai pas tout retenu (j'aurais du prendre des notes) mais, si j'ai bien compris son propos, François Julien (philosophe, helléniste et sinologue) défend l'idée d'une traduction qui serait productrice de sens sans chercher à s'acclimater à la langue de destination.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chymeres.org/wordpress/
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 2152
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: "traduire" par François Julien   Jeu 9 Aoû 2018 - 16:04

Pour avoir un peu traduit pour moi en amateur et ma femme travaillant quand même dans le milieu des langues, tu as deux écoles
- traduire en collant le plus possible à la langue source au risque de former des phrases un peu bizarres, des sens peu clairs, mais respectant mieux la langue d'origine et la pensée de l'auteur, dans la mesure du possible de la langue de destination.
- traduire en cherchant le plus à faire sens dans la langue de destination au risque de s'éloigner des langue/auteur/texte source, mais c'est relatif et subjectif.
Je me souviens d'une traduction universitaire de l'allemand vers le français pour laquelle l'enseignante belge considérait une phrase correcte qui, pour moi, français ne l'était pas.

J'ai aussi lu le parti pris du traducteur des livres du sicilien d'Andrea Camilleri et n'était pas toujours d'accord avec tous ses choix (néanmoins il avait traduit des livres qu'ainsi je pouvais lire).
Il me semble qu'il n'y a pas de solution parfaite et que chaque traducteurice se place un peu au milieu, entre les deux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Troubadour mécréant

avatar

Messages : 1561
Date d'inscription : 20/01/2013
Localisation : Aquitaine, France

MessageSujet: Re: "traduire" par François Julien   Jeu 9 Aoû 2018 - 18:25

Hyeronimus a écrit:
Je viens de tomber sur ce cours https://www.franceculture.fr/conferences/bibliotheque-nationale-de-france/traduire qui devrait en intéresser certains ici puisqu'elle offre des réflexions sur la traduction. Je n'ai pas tout retenu (j'aurais du prendre des notes) mais, si j'ai bien compris son propos, François Julien (philosophe, helléniste et sinologue) défend l'idée d'une traduction qui serait productrice de sens sans chercher à s'acclimater à la langue de destination.

Merci Hyeronymus pour le lien. Je viens aussi de m'ingurgiter la totalité de sa conférence.

Sur 1h30, je n'ai vraiment accroché et adhéré globalement qu'à la deuxième moitié* et j'en retiens notamment quatre de ses phrases:

- "La traduction ne doit pas se faire oublier"
- "La traduction est une contradiction féconde"
- "La fécondité de l'infinitif en français"
- "La traduction rencontre la question de l'universel"


* (je crois qu'on pourrait beaucoup contre-argumenter sur ses interprétations d'exemples chinois faisant fi d'équivalences "méta-syntaxiques" aux notions de conjugaison par rapport au français par exemple ou aux habitus de compréhension, qui occupent une bonne part des 50' premières minutes),

PS. sa critique des "relecteurs" est, à mon avis, un peu biaisée par son expérience négative le concernant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.scribd.com/KotavaEwalik
Hyeronimus

avatar

Messages : 395
Date d'inscription : 14/07/2017

MessageSujet: Re: "traduire" par François Julien   Jeu 9 Aoû 2018 - 19:19

C'est sûr que c'est un débat sans fin et chaque approche pourrait avoir ses arguments et contre-arguments. Je ne suis pas d'accord avec tout non plus, mais il y avait des points auxquels je n'aurais pas pensé et qui peuvent alimenter une réflexion. Dommage par contre qu'il aborde surtout l'aspect sémantique au détriment de l'esthétique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chymeres.org/wordpress/
Greenheart
Modérateur


Messages : 3072
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: "traduire" par François Julien   Jeu 9 Aoû 2018 - 19:54

Merci pour le lien, je visionnerais la vidéo sous peu.

*

En ce qui me concerne, la traduction doit traduire le plus fidèlement les fils d'idées de l'auteur, en contexte, dans la langue cible. Je suis à peu près certain qu'il faut maîtriser au moins trois langues pour y parvenir (celle de l'auteur à traduire, celle du lecteur et une langue "témoin" qui sert à repérer les erreurs, identifier les pièges de traduction qui passeraient inaperçus dans les deux premières langues.

En aucun cas le traducteur n'est un auteur, il ne crée rien, il transcrit ou translittère (à un sens littéraire cette fois) - et il vaut mieux qu'il maîtrise complètement toutes les techniques du récit pour ne pas détruire à la traduction les effets narratifs, la caractérisation des personnages (narrateur compris) à travers leur dialogues et les multiples intrigues de l'auteur.

Le plus dur à mon sens pour un traducteur est la maîtrise des deux contextes - le contexte du texte source, qui est la culture d'époque et la vision de l'auteur ; et celui du texte cible. C'est flagrant lorsqu'il s'agit de traduire des symboles, des jeux de mots, des "flèches" référence que l'auteur souhaite transmettre au lecteur.

Pour cela, le traducteur doit avoir une expérience vaste et profonde, et si le texte à traduire est d'une époque que plus personne ne connait réellement, cela implique d'avoir traduit un maximum de textes de la même époque, d'avant et d'après, sans oublier une expérience de terrain archéologique (s'entourer des objets, aller sur les lieux encore existant qui ont vécus l'époque), pour arriver à reconstruire tout ce que l'on peut de la réalité d'alors.

Cela prend du temps, et encore faut-il que l'éditeur ait les moyens de rémunérer le traducteur à la mesure du boulot. Beaucoup de traductions sont considérablement bâclés et caviardées (en tout cas tout ce que j'ai vu chez des éditeurs d'allures respectables d'édition bilingues latin-français, ancien français - français).

*

Peut-être une conférence ou un ouvrage détaillé sur le pourquoi et le comment des erreurs de traduction pourrait aider à former les traducteurs.

*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PatrikGC

avatar

Messages : 2941
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : France - Nord

MessageSujet: Re: "traduire" par François Julien   Jeu 9 Aoû 2018 - 21:03

A mon humble avis, quand on traduit, il faut bien sûr respecter la pensée de l'auteur, mais adapter au public qui va lire la traduction, et si possible sans mettre une tonne de petites notes en bas de page.

Il y a 20 ans de ça, j'ai plusieurs fois fait du scantrad (traduire des mangas en français). Je m'arrangeais pour être le plus lisible possible. Néanmoins, je respectais certains us et coutumes, afin que ça reste couleur locale, avec quand même une petite explication au début. Je songe surtout à tous les suffixes de politesse (san, chan, sama, kun, sensei etc.).

Bien sûr, parfois, on peut s'amuser à respecter la syntaxe. N'est-ce pas, Maître Yoda Smile Mais c'est plus pour le fun qu'autre chose Wink

Dans certains cas, il faut bien faire ressentir les divers niveaux de langage ou les dialectes. Et là, il faut transposer, car le public n'est pas forcément au courant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patrikcarpentier.free.fr
Hyeronimus

avatar

Messages : 395
Date d'inscription : 14/07/2017

MessageSujet: Re: "traduire" par François Julien   Sam 11 Aoû 2018 - 11:29

Ha oui j'avais vu un dessin animé japonais en VOST où un personnage s'offusquait de la façon dont un autre s'adressait à un troisième. Je n'ai pas trop compris mais c'était assez intraduisible. J'ai lu quelques livres sur la peinture chinoise avec des termes non traduits, parce qu'ils n'avaient pas d'équivalent en Français. Dans un ouvrage théorique on peut se permettre d'ajouter des notes et des glossaires mais c'est moins évident dans une fiction, sans parler des films.
Moins exotique, il y a aussi la question du vouvoiement qui ne s'utilise pas au même degré d'une langue à l'autre (avec des nuances selon l'époque ou le contexte social). Cela demande des choix subjectifs qui ne procèdent pas d'une science exacte. C'est pour ça d'ailleurs que je pense qu'une œuvre importante mérite plusieurs traductions. Avec la nouvelle version française du "Seigneur des Anneaux" j'ai apprécié le fait d'avoir perçu des choses qui m'avaient échappées dans l'ancienne traduction. Et il est profitable de retraduire Shakespeare sans pour autant brûler la version de Fançois-Victor Hugo (alors qu'il est dommage de n'avoir que du Baudelaire pour les nouvelles de Poe, en tout cas je n'ai pas vu d'autres traductions) (et il est dommage qu'on n'ait pas plus de synonymes pour "traduction", ça m'oblige à me répéter)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chymeres.org/wordpress/
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 21925
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: "traduire" par François Julien   Sam 11 Aoû 2018 - 11:50

Hyeronimus a écrit:
Moins exotique, il y a aussi la question du vouvoiement qui ne s'utilise pas au même degré d'une langue à l'autre (avec des nuances selon l'époque ou le contexte social). Cela demande des choix subjectifs qui ne procèdent pas d'une science exacte.
Ben tiens ! rien qu'le doublage des séries dont la télé nous abreuve à longueur de journée. Sachant que "tu" se dit you comme "vous" en anglais, si le traducteur met soit du "tu", soit du "vous"*, il change automatiquement la perception de la traduction.



*Ça donne une idée des mœurs de la police française qui avait tendance à tutoyer les suspects en garde à vue, surtout s'ils n'étaient guère âgés et de condition sociale modeste. Mais comme les séries traduites sont d'outre-Manche ou d'outre-Atlantique, y a des traducteurs qui ont tendance à extrapoler !

_________________
Kervœnte nep; nor soluntyne ep. = Il n'y a pas de problèmes ; il n'y a que des solutions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyeronimus

avatar

Messages : 395
Date d'inscription : 14/07/2017

MessageSujet: Re: "traduire" par François Julien   Sam 11 Aoû 2018 - 13:09

Oui d'ailleurs je me demande comment une simple phrase "je peux vous tutoyer?" est traduite en Anglais (il y a bien le "thou" mais c'est pas très courant quand même)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chymeres.org/wordpress/
Shabtai

avatar

Messages : 121
Date d'inscription : 13/12/2017

MessageSujet: Re: "traduire" par François Julien   Sam 11 Aoû 2018 - 13:22

Thou est encore en usage dans quelques dialectes du nord de l'Angleterre (certains films de Ken Loach en VO en contiennent des exemples), il est archaïque partout ailleurs. Énormément d'écrivains s'en servent incorrectement, par exemple en croyant à tort qu'il est plus formel que you alors que c'est l'inverse, en ignorant ses déclinaisons ou bien en conjuguant mal les verbes à cette personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo

avatar

Messages : 2125
Date d'inscription : 26/03/2009
Localisation : Peut-être

MessageSujet: Re: "traduire" par François Julien   Dim 12 Aoû 2018 - 0:40

Hyeronimus a écrit:
Oui d'ailleurs je me demande comment une simple phrase "je peux vous tutoyer?" est traduite en Anglais (il y a bien le "thou" mais c'est pas très courant quand même)

La familiarité en anglais se marque par d'autres moyens qu'un changement de pronom - l'utilisation du prénom (très courant en Amérique du Nord dans des contextes où en France on dit meussieu-madame), des termes affectueux ou dérogatoires familiers, et les registres de langue. Donc "je peux vous tutoyer?" pourrait se rendre par "je peux t'/vous appeler John?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "traduire" par François Julien   

Revenir en haut Aller en bas
 
"traduire" par François Julien
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Traduire en français - Traducir en español
» Learn Kurdish (Sorani)
» qui pourrait Traduire en Français ce texte Allemand de Bardon, au sujet de sa relation à Sivananda svp?
» Misericordes sicut Pater : l'hymne officiel de l'année de la Miséricorde.
» Invocations (en arabe à traduire en français)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Général :: Langues et cultures-
Sauter vers: