L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Présentation et projet de langage des vagabonds

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Sylvain Rougemoine



Messages : 32
Date d'inscription : 06/06/2018
Localisation : Auvergne, Haute-Loire

MessageSujet: Présentation et projet de langage des vagabonds   Mer 6 Juin 2018 - 21:11

Bonjour, je suis un auteur débutant s'intéressant de plus en plus fortement à la création d'univers riches et complexes, en science-fiction et en fantasy principalement. Bien que possédant quelques lacunes en anglais et en espagnol, mon intérêt pour la linguistique n'en reste pas moins grand et je tente de donner un maximum de cohérence aux ébauches de langue que j'ai imaginées. Après quelques tentatives désastreuses d'établir une histoire digne d'intérêt sur des sites qui plus est ou trop peu sérieux ou trop peu ouverts, j'ai pris une pause de quelque mois afin de me questionner sur la création d'une histoire que je puisse écrire sans me perdre dans les manques d'inspiration pour aboutir à quelque chose digne d'être édité.
Je voulais donc vous faire part d'un projet de roman relativement court traitant d'une peuplade nomade pseudo-européenne dont la particularité serait que les individus passeraient la majeure partie de leur vie non pas en clans mais à errer de manière solitaire. Pour des raisons religieuses, leurs rassemblements en grand nombre ne doivent pas excéder une limite de jours, et les personnes évoluent en petits groupes voire seuls par moments, d'où leur surnom : les Vagabonds.
De ce phénomène social émergent alors deux conséquences logiques : la difficulté de vivre sans personne pour vous défendre contre un agresseur animal ou éventuellement humain, et la nécessité de cette ethnie à créer un langage simple afin de préserver sa mémoire orale, se comprendre lors de rassemblements et ne pas ainsi être morcelée en milliers de micro-peuples.
Le langage des Vagabonds est donc logiquement minimaliste et ses mots sont brefs, permettant ainsi d'en ajouter un grand nombre dans chaque phrase et de délivrer nombre d'informations utiles pour la survie. En-dehors de la perte de quelques phonèmes, il a très peu évolué au fil des siècles. Même si les Vagabonds sont originaires des deux bouts opposés de leur continent, ils peuvent ainsi malgré tout se comprendre.
J'espère donc trouver ici des personnes intéressées par cette idée et poster des règles et du vocabulaire afin que l'on me dise s'ils sont réalistes et comment pourraient-ils le devenir davantage. Dans le même univers, j'ai également songé à une langue bien plus riche, sur laquelle j'aimerais également avoir votre avis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mardikhouran
Admin
avatar

Messages : 3601
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Présentation et projet de langage des vagabonds   Mer 6 Juin 2018 - 21:48

Ce concept de nomadisme est intéressant. Je veux bien en savoir plus.
Une langue plus simple n'est pas plus immunisée au changement qu'une langue complexe... mais cela vaut pour les langues parlées régulièrement dans une communauté ; or de ce que je comprends, les Vagabonds ne parlent que lorsqu'ils sont entre eux, et pas longtemps. Ce qui fait merveille pour préserver la forme d'une langue.
Pseudo-européenne, ça veut dire que ça se passe dans une pseudo-Europe ?

_________________
Fsəm-daɣz fəbrim !
“Rendez-nous notre langue !”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
Greenheart
Modérateur


Messages : 3057
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Présentation et projet de langage des vagabonds   Mer 6 Juin 2018 - 22:19

Si je te réponds que l'on crée un langage comme on veut, on que l'on écrit au gré de son inspiration, cela ne t'avancera pas, et tu resteras bloqué dans ton entreprise.

Par ailleurs si tu veux pouvoir dire qu'un récit est de toi, ou que tu as inventé une langue pour l'inclure dans ton récit, il faut que tu fasses toi-même l'essentiel du travail de création. Si d'autres créateurs de langues ou auteurs se joignent ensuite à ton entreprise, dans le cadre d'un univers partagé, cela se fera dans un cadre clair - soit de l'open-source ou licence libre (liberté de reproduire, d'altérer, de partager, de commercialiser etc.), soit dans le cadre d'une collaboration en vue de droits partagés entre les auteurs, en particulier si tu veux ensuite vendre les droits, c'est-à-dire être publié ou adapté contre rémunération.

*

Il y a déjà plusieurs fils à explorer sur le forum qui répondent à des questions plus précises, de nombreux ouvrages gratuits comme payants qui peuvent te mettre le pied à l'étrier.

Je ne résiste pas bien sûr à la tentation de te donner (ainsi qu'aux autres nouveaux membres qui tomberaient sur ce fil) le truc de base quand on veut arriver au bout d'un projet comme le tien (récit + monde + langue) : cela tient en deux points...

1°) Fais au lieu de dire que tu vas faire.

Au lieu de parler de créer tel monde avec tel personnage, tu allumes l'écran de ton imagination dans ta tête et tu écris sur ce que tu veux ce que tu vois qui s'affiche dessus. C'est comme raconter ses rêves au petit matin, mais c'est de jour et plutôt bien éveillé. Tu es libre d'ajouter des petits croquis, d'écrire dans tous les sens, de ne pas faire de phrases complètes, d'avoir des ??? et des !!! partout à la place de ce que tu ne sais pas dire pour le moment.

Numérote et date tes pages, et conserve précieusement des notes par liasses (tout ce qui concerne tel thème, tel monde etc.).

2°) Tu dois commencer par marcher avant de courir.

Au lieu de te projeter dans un roman ou peut-être une trilogie et ses dix adaptations filmées ou deux cents épisodes télévisés, commence par écrire des tous petits récits en trois phrases (début / milieu / fin) complètes (sujet + verbe + complément) - trois phrases capables d'évoquer (projeter dans la tête image, son, sensation etc.) des paysages et des choses (mêmes sommaires) = description ; une action (en cours, pas de flash-back ni de flash-forward) ; des gens et/ou des bêtes (personnages) et leurs dialogues.

Ces petites histoires "brèves", tu peux immédiatement les adapter en strips (bandes dessinées de trois ou quatre cases, une case par phrase). Et là tu vas te rendre compte de la différence entre un projet de récit, et un vrai récit - en caractères et en images.

Et très vite, en pratiquant ces "brèves", tu vas voir le monde, le récit, le langage dont tu envisages seulement aujourd'hui la construction, l'écriture, la création - prendre directement corps.

Peu importe que ceux-là soient parfaits : ce sont les défauts qui vont te permettre d'avancer, de mieux faire et d'arriver à destination, au fur et à mesure que tu vas créer de nouvelles "brèves" et que tu utiliseras ces "brèves" comme bases (ingrédients, matière première) pour créer cette fois une nouvelle (par exemple un texte plus court en trois actes, chaque acte étant constitué de trois brèves, soit trois lignes d'intrigues - et on étoffe chaque acte à la manière des auteurs du 19ème et 20ème siècle, selon le style et les thèmes que tu veux voir dominer, les sensations et les impressions que tu veux donner au lecteur).

Quand tu auras écrit suffisamment de nouvelles pour maîtriser l'écriture à trois lignes d'intrigues, tu pourras te lancer dans la novella (en gros, deux à trois fois plus longue), puis dans des premiers romans, qui impliquent de travailler avec un synopsis (un résumé chapitre par chapitre, en sachant à l'avance le contenu de tous les chapitres. Les nouvelles demandent un à deux jours de travail sans être déranger, plus deux jours de relecture après avoir laissé reposé le texte. Les novella peuvent facilement demander la semaine à un mois. Les romans demandent facilement deux à quatre mois de travail à plein temps. Les romans épais comme en sont friands les éditeurs d'aujourd'hui demandent six mois à un an et plus.

Donc le mot d'ordre si tu veux vendre des textes, est "efficacité", comme pour la traduction (une excellente école d'écriture).

***

J'ai déjà posté sur l'Atelier le lien vers les premiers chapitres gratuits de mon Art du Récit, ainsi que mon tutoriel Écrire comme Tolkien consacré à la création rapide d'un monde, langage, etc. + le récit qui va avec à la manière du Seigneur des Anneaux de Tolkien.

***


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 2121
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: Présentation et projet de langage des vagabonds   Mer 6 Juin 2018 - 22:41

Intéressant, le concept religieux, donc identitaire peut les unir, m'est avis que pour se maintenir la langue doit aussi être liturgique et que prière, mandalas, livre(s) religieu(x) et reliques, soient en cette langue, fait en cette langue, écrit en cette langue, etc... (l'écrit minimaliste fera mieux perdurer que l'oral qui la déformera beaucoup plus vite, téléphone arabe).
Texte obscurs, interprétables, complexes, dont l'étude est longue, vaste et multiple et nécessite d'aller d'un regroupement à l'autre d'avoir rencontré nombre de sage et de longues périodes d'isolement et de réflexion (Les rêveries du promeneur solitaire JRR).
Tu peux y lier une forme d'ascèse et de quête de vision et d'illumination à travers l'épuisement, donc une relation particulière au corps.

De mon point de vue, pour être fonctionnelle et réaliste, cette langue doit être au départ la langue d'un peuple localisé, qui pour une raison historique (quelconque: envahisseur, destruction, etc...) a dû fuir: diaspora.
Comme tout réfugié n'étant pas les bienvenus, ils devaient être nomades et quelque part en vivre, or heureusement au niveau religieux, spirituel, et liturgique le nomadisme et l'élan nomade étaient valorisés.
Pour le réalisme, t'es en plein dedans avec l'hébreu et le peuple juif au cours de l'histoire, ou encore les Tsiganes, Romanichels, Gitans avec le rromani (castes inférieurs du XIVème siècle qui ne supportant plus le système bloqué des castes chez eux, ont migré et fui, et sont devenus nomades), vaste culture.
D'ailleurs ces deux peuples ont développé des cultures particulières, notamment au-travers de la musique.

J'avais lu dans un géo, des religieux, je crois hindouiste (à vérifier, mais en Inde c'est sûr), ermites nomades et solitaires, probablement une autre source d'inspiration...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Ziecken
Modérateur
avatar

Messages : 8146
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Présentation et projet de langage des vagabonds   Mer 6 Juin 2018 - 23:00

Bonjour Sylvain et sois le bienvenu sur le forum. N'hésites pas te présenter ici.

Hâte d'en savoir davantage sur ton travail. N'hésites pas à partager toutes tes réflexions et tes travaux !! cheers

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Sylvain Rougemoine



Messages : 32
Date d'inscription : 06/06/2018
Localisation : Auvergne, Haute-Loire

MessageSujet: Re: Présentation et projet de langage des vagabonds   Jeu 7 Juin 2018 - 18:51

Velonzio Noeudefée a écrit:
Intéressant, le concept religieux, donc identitaire peut les unir, m'est avis que pour se maintenir la langue doit aussi être liturgique et que prière, mandalas, livre(s) religieu(x) et reliques, soient en cette langue, fait en cette langue, écrit en cette langue, etc... (l'écrit minimaliste fera mieux perdurer que l'oral qui la déformera beaucoup plus vite, téléphone arabe). [...]
De mon point de vue, pour être fonctionnelle et réaliste, cette langue doit être au départ la langue d'un peuple localisé, qui pour une raison historique (quelconque: envahisseur, destruction, etc...) a dû fuir: diaspora.

Je n'ai pas voulu leur créer une écriture, étant donné qu'en-dehors de l'écorce et du sable, ils n'auraient nul part où écrire. De plus, les Inuits, ayant survécu dans des conditions extrêmes durant plusieurs millénaires, ont il me semble réussi à conserver une mémoire orale de grande ampleur. En revanche, pour ce qui est de la diaspora, j'y ai effectivement pensé alors que je réfléchissais à l'origine de leur langue et de leur lieu le plus sacré...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylvain Rougemoine



Messages : 32
Date d'inscription : 06/06/2018
Localisation : Auvergne, Haute-Loire

MessageSujet: Re: Présentation et projet de langage des vagabonds   Jeu 7 Juin 2018 - 18:58

Mardikhouran a écrit:
Pseudo-européenne, ça veut dire que ça se passe dans une pseudo-Europe ?

Oui, un individu pseudo-européen est similaire à ceux des peuples de notre continent. Pseudo- est un préfixe que j'utilise souvent, tout comme L'Atelier et les sites se servent beaucoup d'idéo-.
Pseudo-européen, pseudo-médiéval, pseudo-oriental... Un peu de jargon pour se retrouver n'a jamais fait de mal à personne. Le problème que ça pose, c'est évidemment que derrière tous ces pseudo- plus ou moins fidèles, il est difficile de créer un cadre totalement inédit (climat, ethnies...) à moins d'être un génie ou sacrément calé en hard-SF et en anthropologie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylvain Rougemoine



Messages : 32
Date d'inscription : 06/06/2018
Localisation : Auvergne, Haute-Loire

MessageSujet: Re: Présentation et projet de langage des vagabonds   Jeu 7 Juin 2018 - 19:07

Greenheart a écrit:
Au lieu de te projeter dans un roman ou peut-être une trilogie et ses dix adaptations filmées ou deux cents épisodes télévisés, commence par écrire des tous petits récits en trois phrases (début / milieu / fin) complètes (sujet + verbe + complément) - trois phrases capables d'évoquer (projeter dans la tête image, son, sensation etc.) des paysages et des choses (mêmes sommaires) = description ; une action (en cours, pas de flash-back ni de flash-forward) ; des gens et/ou des bêtes (personnages) et leurs dialogues.

Je me reconnais bien dans le début de la première phrase ! Mais j'ai appris à me tempérer avec l'âge et à garder mes grands projets pour plus tard. Pour l'heure, je travaille sur des nouvelles et des novelettes (le format entre nouvelle et novella) en lien ou non avec. "Le dernier vagabond" est une histoire dont j'ai une bonne vision globale, ayant résumé chaque chapitre et ne pensant pas excéder les 125 pages A4 police 11, et qui ne nécessite pas de suite. C'est plutôt un bon premier grand pas, non ? Cela dit, peut-être que ton concept de strip pourrait un jour m'être utile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mardikhouran
Admin
avatar

Messages : 3601
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Présentation et projet de langage des vagabonds   Jeu 7 Juin 2018 - 19:33

Sylvain Rougemoine a écrit:
Le problème que ça pose, c'est évidemment que derrière tous ces pseudo- plus ou moins fidèles, il est difficile de créer un cadre totalement inédit (climat, ethnies...) à moins d'être un génie ou sacrément calé en hard-SF et en anthropologie...
Et même quasi-impossible, puisque l'être humain est fait de manière à reconnaître des choses familières dans des situations même aléatoires (reconnaître des visages/animaux dans les nuages par exemple).
Une solution, c'est le mélange, s'inspirer de choses très différentes qui ensemble pourraient être cohérentes.
Un peuple de marins surdoués comme les Polynésiens mais à l'apparence physique Aborigène et organisés dans un empire à la romaine, le tout situé dans des archipels dans la zone tempérée et circumpolaire, dirigeant leur art vers des motifs scandinaves ;
Des agriculteurs situés dans des vallées face à la mer, ressemblant à des Coréens mais parlant une langue proche du berbère, divisés politiquement mais partageant une même religion (d'inspiration canaanite) dont les chemins de pèlerinage définissent leur territoire ;
Des Scandinaves à la taille de Pygmées qui chassent et cueillent dans une grande forêt située dans une dépression géologique, dans une relation commerciale symbiotique avec des peuples d'agriculteurs et de mineurs au teint gréco-turc vivant sur les flancs de la dépression ;
Et on n'est pas encore dans le fantastique !

_________________
Fsəm-daɣz fəbrim !
“Rendez-nous notre langue !”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 2121
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: Présentation et projet de langage des vagabonds   Jeu 7 Juin 2018 - 19:43

Mardikhouran a écrit:
Sylvain Rougemoine a écrit:
Le problème que ça pose, c'est évidemment que derrière tous ces pseudo- plus ou moins fidèles, il est difficile de créer un cadre totalement inédit (climat, ethnies...) à moins d'être un génie ou sacrément calé en hard-SF et en anthropologie...
Et même quasi-impossible, puisque l'être humain est fait de manière à reconnaître des choses familières dans des situations même aléatoires (reconnaître des visages/animaux dans les nuages par exemple).
Une solution, c'est le mélange, s'inspirer de choses très différentes qui ensemble pourraient être cohérentes.
Un peuple de marins surdoués comme les Polynésiens mais à l'apparence physique Aborigène et organisés dans un empire à la romaine, le tout situé dans des archipels dans la zone tempérée et circumpolaire, dirigeant leur art vers des motifs scandinaves ;

On est pas loin des Diables-en-paradis, lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Sylvain Rougemoine



Messages : 32
Date d'inscription : 06/06/2018
Localisation : Auvergne, Haute-Loire

MessageSujet: Re: Présentation et projet de langage des vagabonds   Jeu 7 Juin 2018 - 19:51

Mardikhouran a écrit:
Sylvain Rougemoine a écrit:
Le problème que ça pose, c'est évidemment que derrière tous ces pseudo- plus ou moins fidèles, il est difficile de créer un cadre totalement inédit (climat, ethnies...) à moins d'être un génie ou sacrément calé en hard-SF et en anthropologie...
Et même quasi-impossible, puisque l'être humain est fait de manière à reconnaître des choses familières dans des situations même aléatoires (reconnaître des visages/animaux dans les nuages par exemple).

J'ai tout de même réfléchi à la vie sur une planète gazeuse et des espèces ayant un système sexué très différent du notre (je ne suis le premier sur aucune de ces deux choses, mais cela montre qu'en se penchant un peu sur la SF où la science occupe un grand rôle, on peut enrichir son imaginaire de manière bien différente que ce qu'on connaît). Également, il est toujours possible d'avoir recours au surréalisme, mais tout cela nous mène un peu loin... En ce qui concerne les mélanges, je ne crois pas encore avoir réfléchi à des exemples notables.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyeronimus

avatar

Messages : 386
Date d'inscription : 14/07/2017

MessageSujet: Re: Présentation et projet de langage des vagabonds   Jeu 7 Juin 2018 - 20:26

Ça me parait original d'avoir des nomades en solitaire ou en petits groupes (je suppose que pour élever des enfants il faut que les familles restent ensembles un minimum de temps). Une langue minimaliste n'est  pas forcément nécessaire: si je ne me trompe pas l'Iliade et l'Odyssée étaient appris par cœur par les aèdes. Il paraît que les formules comme "l'aurore aux doigts de rose" n'étaient pas là seulement pour faire joli mais avaient aussi un rôle mnémotechnique. Mais là c'est une autre situation, si j'ai compris dans ce peuple tout le monde est aède (ou griot, ou barde, comme on veut)
Mais pour que ce peuple garde sa culture pendant des siècles il faudrait peut être qu'elle soit soutenue par une religion comme l'a suggéré Mardikhouran, ou une autre idéologie. Ils pourraient aussi avoir une fonction particulière qui les isolent des peuples sédentaires, comme conteur, messager ou faire des travaux qui les ostracisent et les empêche de se mêler aux autres.

(ha et une autre source d'inspiration pourrait être "Fahrenheit 451" de Ray Bradbury, je n'explique pas pourquoi ça m'obligerait à raconter la fin)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chymeres.org/wordpress/ En ligne
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 2121
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: Présentation et projet de langage des vagabonds   Jeu 7 Juin 2018 - 20:52

C'est une idée, ça Hyeronimus, on pourrait être dans un empire qui pour des raisons religieuses
- interdirait ce que l'on ne peut dire sans spolier (spoiler) la fin du livre cité
- ne pouvant interdire les vagabonds
qui, du coup, comme dans Farenheit 451...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Sylvain Rougemoine



Messages : 32
Date d'inscription : 06/06/2018
Localisation : Auvergne, Haute-Loire

MessageSujet: Re: Présentation et projet de langage des vagabonds   Ven 8 Juin 2018 - 19:17

En fait, au moment où mon histoire commence, leur nombre a fortement décliné et une xénophobie attisée par un sédentaire au pouvoir les a contraint à être exterminés. D'où une aliénation profonde avec le reste du monde. Déjà autrefois ils étaient mal vus, forcément : les étrangers sont toujours la source de nos malheurs... Ce qui n'a pas empêché un certain métissage bien qu'en contradiction avec les religion des Vagabonds comme celle des sédentaires, et qui se place au centre du roman.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylvain Rougemoine



Messages : 32
Date d'inscription : 06/06/2018
Localisation : Auvergne, Haute-Loire

MessageSujet: Re: Présentation et projet de langage des vagabonds   Dim 10 Juin 2018 - 8:03

Bon, déjà voici la prononciation à valider :

  • a : ɑ
    b : b
    c : k
    d : d
    e : e
    f : f
    g : g
    h : h
    i : i
    j : ʒ
    jh : ʃj
    l : l
    m : m
    n : n
    o : o
    ö : ɶ
    p : p
    r : ʁ
    s : s
    sh : ʃ
    t : t
    th : ð
    u : u
    v : v
    w : w
    y : j
    z : z


À mon avis, le seul problème possible serait une trop grande quantité de phonèmes pour une langue se voulant minimaliste... mais j'attends votre avis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 21881
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Présentation et projet de langage des vagabonds   Dim 10 Juin 2018 - 8:16

Certains aspects, comme le A postérieur et le O fermé me font penser au volapük. Ça change. Par contre, (c'est mon humble avis), je garderais la lettre K pour le [k]. Le [ɶ] est un son rare. C'est bien d'y avoir pensé. Le problème, ça va être sa prononciation par tout un chacun : les exemples linguistiques sont rares. Enfin un R standard non roulé ; c'est rare, ça aussi, dans les idéolangues.

_________________
Kervœnte nep; nor soluntyne ep. = Il n'y a pas de problèmes ; il n'y a que des solutions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Sylvain Rougemoine



Messages : 32
Date d'inscription : 06/06/2018
Localisation : Auvergne, Haute-Loire

MessageSujet: Re: Présentation et projet de langage des vagabonds   Lun 11 Juin 2018 - 19:44

Je ne me suis rendu compte qu'après coup que je m'étais trompé pour le son du A, et j'hésite encore à le garder. Concernant le ö, ɶ change également de ce que je voulais à la base mais en restait le plus proche parmi les différents phonèmes attribués à cette lettre. Concernant le R, il est peut-être un peu plus dur qu'en français, mais peut tout à fait être prononcé comme tel.
Je voulais surtout créer un langage avec une esthétique assez ancienne et mélancolique, afin que son aspect minimaliste et technique n'en fasse pas une sorte de sous-novlangue, mais plus se rapprocher du paonais côté simplicité et de l'ent côté sonorités. Mais le tout est à présent de savoir si cette phonétique est cohérente. Les voyelles et les consonnes forment un tout harmonieux, mais est-il réaliste d'en voir certaines dans une seule et même langue ?
Également, si tu as un site fiable sur la phonétique, j'aimerais pouvoir me perfectionner dans ce domaine, et surtout comprendre certains termes qui me sont d'un manque crucial. Merci d'avance...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 21881
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Présentation et projet de langage des vagabonds   Lun 11 Juin 2018 - 20:02

Sylvain Rougemoine a écrit:
Si tu as un site fiable sur la phonétique, j'aimerais pouvoir me perfectionner dans ce domaine, et surtout comprendre certains termes qui me sont d'un manque crucial. Merci d'avance...
Y a cette page-là, que j'ai mentionnée comme référence partout où j'ai pu (Idéopédia, Idéolexique), même si les illustrations sonores de certaines lettres me paraissent un peu étranges (le [œ] et le [ə], notamment, mais c'est vrai que j'ai un mal fou à les distinguer, pourtant*). Je ne connais pas de sites spécialisés dans le domaine, par contre, y a cette page, bien pratique pour écrire en API.

*Pourtant, j'les ai distingués dans ma langue, comme quoi...

_________________
Kervœnte nep; nor soluntyne ep. = Il n'y a pas de problèmes ; il n'y a que des solutions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Hyeronimus

avatar

Messages : 386
Date d'inscription : 14/07/2017

MessageSujet: Re: Présentation et projet de langage des vagabonds   Lun 11 Juin 2018 - 20:33

Dans le genre il y a ça http://sivanataraja.free.fr/api/index.htm qui m'a été bien utile, pour les exemple sonores (même si, comme ils le disent, la qualité des fichiers n'est pas optimale)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chymeres.org/wordpress/ En ligne
Sylvain Rougemoine



Messages : 32
Date d'inscription : 06/06/2018
Localisation : Auvergne, Haute-Loire

MessageSujet: Re: Présentation et projet de langage des vagabonds   Mar 12 Juin 2018 - 19:51

D'accord, merci. Du coup, je laisse la phonétique comme ça, mais je rajoute juste les sons ayant appartenu autrefois à la langue (celle-ci évoluant peu, comme je le rappelle, il n'y en a pas beaucoup et ils résultent de l'épuration qui s'est effectuée relativement peu après la diaspora sur le langage qu'ils possédaient avant) :

â : ɐ
ô : ɔ

Et tant que j'y suis, je change le ɶ qui ne me plaît guère :

ö : ɒ

La langue utilisant trois niveaux de voyelles postérieures (mi-fermée, mi-ouverte, ouverte), on peut très bien imaginer qu'elle a fini par abandonner le niveau intermédiaire afin d'éviter les confusions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylvain Rougemoine



Messages : 32
Date d'inscription : 06/06/2018
Localisation : Auvergne, Haute-Loire

MessageSujet: Re: Présentation et projet de langage des vagabonds   Mer 13 Juin 2018 - 17:58

À présent, on va passer à la grammaire, ce qui va être à mon avis le plus délicat :

Aucun verbe : toutes les informations sont communiquées sans précision sur le temps.
Le ciel est dégagé => ciel dégagé => zelcadfurd
Aucun déterminant : le, la, les sont inutiles.
Aucune déclinaison : les mots sont à un mode unique.
Un mot se colle au précédent avec un accent* pour le séparer s’il est son complément ; s’il y a d’autres compléments, ils viennent se coller à sa suite.
Marcheur au milieu des chênes et des hêtres => mad’ragursert
Les adjectifs sont reliés au nom.

*Cet accent écrit sera alors traduit oralement par un accent tonique sur la consonne précédente ; dans tous les autres cas, il se trouvera toujours juste avant l'espace.


Dernière édition par Sylvain Rougemoine le Mar 19 Juin 2018 - 11:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 2121
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: Présentation et projet de langage des vagabonds   Mer 13 Juin 2018 - 19:29

Ca peut fonctionner si ton ordre est parfaitement strict
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Sylvain Rougemoine



Messages : 32
Date d'inscription : 06/06/2018
Localisation : Auvergne, Haute-Loire

MessageSujet: Re: Présentation et projet de langage des vagabonds   Mer 13 Juin 2018 - 19:53

Je l'espère, parce qu'il y a quelques règles en plus :

Nom des chemins

La langue des vagabonds accorde une importance toute particulière à nommer les chemins. Leurs noms leur permettent de les situer rapidement même en ne les ayant jamais traversés car ils indiquent les caractéristiques principales. Ils se composent de la manière suivante :

INDICATION CARDINALE DU POINT DE DÉPART DU CHEMIN EN PARTANT DU CENTRE DU MONDE (POUR EUX LE MONT TERSH) + TIRET + INDICATION CARDINALE DU POINT D’ARRIVÉE + TIRET + INDICATION DES CARACTÉRISTIQUES PRINCIPALES

Le sentier au nord du mont Tersh arrivant au point cardinal du système vagabond s’apparentant au nord-ouest* avec une longue chênaie qui s’arrête pour laisser place au village aux tuiles d’ardoise puis qui fait plusieurs longs tournants => nord - environ sud-ouest - grande chêne-terre stop puis pas beaucoup maisons tuiles ardoise puis grands tournants => Shath-wog-niggurdal Vesc Pi Cadvögroz’nibsla Pi Nigsorl.
L’absence de sentier au nord dans les montagnes => pas nord montagnes => Cadshath-nag.

Note : Ce procédé peut aussi être utilisé pour les cours d’eau (la rivière peu profonde au nord au fond de la vallée qui fait un coude au point cardinal du système vagabond s’apparentant au sud-est et devient alors plus profonde avant de se jeter dans le lac => nord - environ sud-est - cours d’eau assez haut au fond d’entre les montagnes puis tournant puis plus haut puis entrée dans lac => Shath-hig-ualanthbojh Pi Int Thel Uajh) ou les rues (rue partant du point cardinal s’apparentant au sud-ouest puis fait un tournant vers le point cardinal s’apparentant au sud-est => environ sud-est - environ sud-ouest - ligne de maisons — le tournant n’est pas indiqué puisqu’il est déjà sous-entendu dans le point d’arrivée — => Snön-hig-clim’oz).

*Le système des vagabonds possède en effet cinq et non quatre points cardinaux :
Nord : shath
Point s’apparentant au nord-ouest : wog
Point s’apparentant au sud-ouest : snön
Point s’apparentant au nord-est : yad
Point s’apparentant au sud-est : hig
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylvain Rougemoine



Messages : 32
Date d'inscription : 06/06/2018
Localisation : Auvergne, Haute-Loire

MessageSujet: Re: Présentation et projet de langage des vagabonds   Sam 16 Juin 2018 - 9:06

Dernier truc sur lequel je me questionne, c'est au niveau du vocabulaire, plus particulièrement sur le point de la numération :

Les mots ne durent jamais plus d’une syllabe. Ceux exprimant des notions similaires sont regroupées en un seul (très + beaucoup = vögr). Les synonymes sont rares mais pas inexistants, contrairement à ce que l’on pourrait penser prime abord.
Le système de comptage est quintésimal et similaire à celui de la langue non-fictive nommée chinois (douze = cinq cinq deux => wog wog gash). Il est à noter que les nombres portent les mêmes noms que leurs cinq points cardinaux.
Le tout est pour les Vagabonds d’avoir la langue la plus directe possible afin de ne pas tergiverser. Leur langage est simple mais pas au point d’être pauvre, juste suffisant pour ne pas freiner leur élan lyrique dont ils font parfois preuve (hara'ma = écouteur du monde, ha étant l’oreille, ra étant un terme générique pour désigner l’action propre au mot précédent et ma le Tout).


Dernière édition par Sylvain Rougemoine le Mar 19 Juin 2018 - 11:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylvain Rougemoine



Messages : 32
Date d'inscription : 06/06/2018
Localisation : Auvergne, Haute-Loire

MessageSujet: Re: Présentation et projet de langage des vagabonds   Mar 19 Juin 2018 - 10:22

Sinon, je travaille sur le vocabulaire et je suis actuellement à environ deux cents mots. Je vais essayer d'en faire entre cinq cents et mille...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Présentation et projet de langage des vagabonds   

Revenir en haut Aller en bas
 
Présentation et projet de langage des vagabonds
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le langage comme représentation du Monde : l'exemple hébreu
» Projet professionnel ----> Fongecif
» [Projet] FINI: Casse Briques
» Le phénomène des Enlèvements précisions et présentation
» [C2i2e] Projet autour d'une visite à la Fondation Cartier "Mathématiques un dépaysement soudain"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Idéolangues :: Autres idéolangues-
Sauter vers: