L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Sonorités des idéolangues

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Sonorités des idéolangues   Ven 12 Juin 2009 - 22:15

Trouvez-vous que votre idéolangue, prononcée, ressemble à une ou plusieurs langues naturelles?
Vous êtes-vous inspirés des sonorités de langues particulières qui vous tenaient à coeur?
Ou avez-vous au contraire fait de votre mieux pour créer quelque chose qui a des sonorités uniques?

Des langues de moi:
- le cosmopolite: à la base, les sonorités sont assez basiques, mais peuvent avoir l'air "chinoises" ou bien "africaines" selon la prononciation que l'on prend... J'avoue que c'est surtout les sonorités (simplifiées) du chinois qui m'ont inspiré.
- le rumi: l'arabe évidemment... en essayant de garder des sonorités plutôt Maghrebines tout en m'inspirant des langues romanes méditerranéennes...

D'autres idéolangues:
- l'espéranto: je trouve qu'il y a un côté assez slave, mais ça reste très latin... Parfois ça sonne plutôt italien à cause des cx et des finales en -a/-o/-e. Les -s finaux sont peu souvent chuintés, donc ça ne me fait pas trop penser à de l'espagnol...
- l'occidental/interlingue: en le lisant, j'ai trouvé que ça ressemblait pas mal à du catalan ou du roumain, vu que beaucoup de voyelles finales sont éludées.

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yiuel



Messages : 538
Date d'inscription : 03/07/2008
Localisation : Cent-Maisons, Cévé, Melville

MessageSujet: Re: Sonorités des idéolangues   Ven 12 Juin 2009 - 22:20

Le Thenqol... J'ai aucune idée vraiment. Certains y ont vu une teinte hindi. La contrainte "CVC" donne un air assez commun, mais des mots comme /deG/ et /xaT/ ne donne pas trop cet air. Cependant, l'idée était de créer une langue où les consonnes marqueraient très bien les limites des radicaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daneydzaus.blogspot.jp/
Shrykull



Messages : 260
Date d'inscription : 11/07/2008

MessageSujet: Re: Sonorités des idéolangues   Ven 12 Juin 2009 - 22:32

Le Qakhlen… ressemble à un mélange de japonais (pour le u et le n', et un je ne sais quoi que j'ai du mal à définir) et d'anglais (pour les dentales fricatives et les diphtongues) je dirais scratch Avec peut-être une pointe d'allemand ou de français pour la lettre qe (vélaire fricative sourde ou sonore, voire spirante uvulaire) mais sans plus… et il y a des mots qui ne me rappellent aucune langue en particulier : fluena (eau), sefa (feuille), faqoi (rat) ou encore paiksoun' [paj'ksoɯŋ] (explosion)

Vi sowens ! A, ri uwarem-keba soryade. Ne ito qeydzaye leivi…
(Bonjour ! Ah, merci d'avoir ouvert la fenêtre. Je peux voir le soleil d'ici…)
(oui cet exemple est dénué de sens Laughing )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vilko
Modérateur


Messages : 2508
Date d'inscription : 10/07/2008
Localisation : Neuf-trois

MessageSujet: Re: Sonorités des idéolangues   Ven 12 Juin 2009 - 23:38

Le saiwosh est assez haché (à l'intérieur d'une phrase, une occlusive glottale, non écrite, est toujours insérée à l'initiale d'un mot commençant par une voyelle)
Nanch oma ats /nantS ?oma ?ats/
Regarde ta soeur

En même temps, il est assez monotone : toutes les syllabes sont prononcées sur le même ton, et l'intonation n'a pas de valeur sémantique : il est impossible d'exprimer une interrogation simplement par l'intonation, il faut ajouter un adverbe interrogatif :

Tu viens Oma chako
Tu viens ? Aki oma chako

Le dibadien, langue-soeur du saiwosh, accentue assez nettement les mots sur la première ou la deuxième syllabe, mais contrairement au saiwosh il répugne aux accumulations de consonnes :

Saiwosh : nanch (regarder, voir), stoktkin (huit), pchax /ptSax/ (vert)
Dibadien : nanich, sëtot, pëchakh /p@tSax/

Les accumulations de consonnes donnent au saiwosh une sonorité assez rude, gutturale.

Le saiwosh est donc haché, monotone et guttural. Comme l'allemand, disons.

Contrairement au saiwosh, le dibadien accentue certaines syllables plus que d'autres, mais, comme en saiwosh, l'intonation n'y a pas de valeur sémantique :

Tu viens Ati chako
Tu viens ? Ati chako wik

En dibadien les syllables sont toutes du type (C)V(C) et il n'y a pas d'occlusive glottale. La prononciation est rapide et pas toujours très dictincte, comme en espagnol (le dibadien se prononce à peu près aussi rapidement que l'espagnol).

Le dibadien est donc relativement mélodieux, rapide, monotone, avec une prononciation souvent peu distincte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/saiwosh/man.html
Anoev
Modérateur


Messages : 16242
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Apparence de l'aneuvien   Sam 13 Juin 2009 - 8:50

E ste nep ni quas àt anoeven kan lasimel ep. Ni ùt europen sprac? tàdras! do quat? omnese ea eljùdac, eg dœm!*



*Je ne sais pas à quoi peut bien ressembler l'aneuvien. À une langue européenne? Sûr! mais laquelle? Toutes et aucune, je pense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur


Messages : 4956
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Sonorités des idéolangues   Sam 13 Juin 2009 - 11:38

L'aneuvien ne ressemble à rien de ce que je connais. La première fois que je l'ai vu écrit, j'ai cru que c'était une langue écrite à l'envers ! lol

J'aimerais bien l'entendre pour me faire une idée.

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Sonorités des idéolangues   Sam 13 Juin 2009 - 14:04

Et l'elko, moi j'avais trouvé que ça ressemblait à du grec, voire à une langue africaine... Razz

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur


Messages : 4956
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Sonorités des idéolangues   Lun 15 Juin 2009 - 10:44

c'est intéressant de connaître l'avis des autres, ça nous fait sortir de nôtre subjectivité.

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Sonorités des idéolangues   Lun 15 Juin 2009 - 11:39

Disons qu'à l'oral, ça ressemble à du grec (mais j'imagine qu'on peut varier les accents)... A l'écrit, ça fait plutôt langue amérindienne ou africaine...

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16242
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Diction aneuvienne.   Mar 16 Juin 2009 - 15:19

ziecken a écrit:
J'aimerais bien l'entendre pour me faire une idée.

Y faut VRAIMENT que j'm'achète un micro! La deuxième partie, ne sera pas la plus difficile mais faudra quand même que j'répète, pour éviter les "euh...", quant à la troisième (faire héberger le fichier ouave ou hêmpé3 quèqu'part pour le rendre accessible à partir d'ici), là, c'est une autre affaire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Sonorités des idéolangues   Mar 16 Juin 2009 - 18:46

Prend un texte et fais-en une version X-Sampa ou IPA de manière à ce qu'on puisse le lire nous-même pour nous faire une idée.

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vilko
Modérateur


Messages : 2508
Date d'inscription : 10/07/2008
Localisation : Neuf-trois

MessageSujet: Re: Sonorités des idéolangues   Mar 16 Juin 2009 - 21:07

Nemszev a écrit:
Prend un texte et fais-en une version X-Sampa ou IPA de manière à ce qu'on puisse le lire nous-même pour nous faire une idée.
Si possible, marque les accents (tonique, de hauteur...), si le r est roulé ou grasseyé, etc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/saiwosh/man.html
Anoev
Modérateur


Messages : 16242
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Sonorités des idéolangues   Mar 16 Juin 2009 - 23:19

Nemszev a écrit:
Prend un texte et fais-en une version X-Sampa ou IPA de manière à ce qu'on puisse le lire nous-même pour nous faire une idée.

E kred intelluna æc quas or dikte ni es
[e kʁɛd in'tːɛlːunɐ ɛːts kwɐs ɔʁ dikte ni ɛs]
Je crois avoir compris ce que vous me dites.

Ep or dœme tep æt mir kalpoçt ùt MP-3 fiyls?
[ɛp ɔʁ duːm tɛp ɛːt mir potən kɐlpost yt ɛmpe teʁn tɛʁn fiːls]
Pensez-vous que ça pourra rempacer un fichier MP 3 ?


Dernière édition par Anoev le Mer 17 Juin 2009 - 8:28, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Sonorités des idéolangues   Mar 16 Juin 2009 - 23:49

L'IPA donne une idée plus concrète, même si cela ne remplace pas la voix de l'auteur...
J'ai essayé de prononcer tout ça et je ne trouve pas vraiment que ça ressemble à quelque chose que je connais...
Il y a tout de même un côté vaguement germanique, peut-être scandinave, mais on dirait une langue ancienne...
Les finales en -p sont assez peu communes. Le "qu" fait très Indo-Européen ou Latin...
La distinction E ouvert et fermé fait français, ainsi que le /R/...

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16242
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Sonorités des idéolangues   Mer 17 Juin 2009 - 15:43

A lyzhen, a lizhen, ovenkad... inpòçtent ed wỳte ovse
[ɐ'liʒ(ə)n* ɐ'liʒ(ə)n ɔvənkɐd; in'pɔstənt ɛd vɨt ɔvze]
Je ne fais figurer l'accentuation que lorsque celle-ci n'est pas sur la première syllabe.

Traduction? (c'est facile)

Spoiler:
 

J'en prépare d'autres, que je mettrai sur le fil de l'aneuvien.


*Dans la diction, les pronoms personnels d'une seule lettre peuvent se prononcer attachés au verbe: Eg lajden, e klim: [ɛg lɐjdən], [e'klim] = j'aime.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doj-pater



Messages : 1257
Date d'inscription : 04/01/2014
Localisation : France Centre

MessageSujet: Re: Sonorités des idéolangues   Mer 8 Jan 2014 - 20:44

Voici ce que donnent les sonorités de l'Uropi

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://uropi.canalblog.com/
Silvano



Messages : 11680
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Sonorités des idéolangues   Mer 8 Jan 2014 - 20:50

C'est un peu de la triche.  Wink Un poème est nécessairement plus beau qu'une conversation courante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
Doj-pater



Messages : 1257
Date d'inscription : 04/01/2014
Localisation : France Centre

MessageSujet: Re: Sonorités des idéolangues   Mer 8 Jan 2014 - 21:09

Toute poésie n'est pas belle; je suis abonné à un site de poésie en anglais qui m'envoie régulièrement des poèmes classiques ou inédits… Mon dieu, les horreurs qui sont souvent proposées !

Et c'est vous qui décidez qu'il faut se baser sur la conversation courante ! Dans quelle langue tombe-t-on en extase devant qqun qui dit
"Passe-moi le sel !" ou "Tu n'as pas oublié d'acheter du PQ ?"

Si on se base sur les discours de Hitler pour juger de l'harmonie de la langue allemande… on ne va pas être déçu ! Je préfère, et de loin les poèmes de Hermann Hesse, de Rilke de Hölderlin…
Et la langue russe ? Faut-il se baser sur les discours de Poutine ? Ecoutons plutôt Akhmatova, Tsvetaïeva ou les chansons… c'est magnifique !

Tiens ça serait une idée d'organiser un concours de poésie dans les idéolangues, pour en saisir les sonorités !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://uropi.canalblog.com/
Silvano



Messages : 11680
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Sonorités des idéolangues   Mer 8 Jan 2014 - 21:14

Tout ce que je dis, c'est que, dans un poème, on peut éviter certains sons qui pourraient déplaire. En uropi, ce qui pourrait risquer de causer des problèmes, selon moi, ce sont les suites de consonnes entre les mots, ou au sein de mots composés, comme ocsunte ou i jed pan, où l'on a une suite coursonne voisée/consonne sourde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
Anoev
Modérateur


Messages : 16242
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Sonorités des idéolangues   Mer 8 Jan 2014 - 21:32

Doj-pater a écrit:
Tiens ça serait une idée d'organiser un concours de poésie dans les idéolangues, pour en saisir les sonorités !
Eh bien je pense que j'irais pas concourir dans une telle prestation, mes résultats relèveraient du pitoyable ! L'aneuvien a certes un certain dosage entre la "régularité" et la "nature", mais pour la poésie (surtout traduite), ça passerait très mal. À l'écriture, ça passe encore, pour des phrases simples (komit kœm es), ça passe aussi, mais avec un texte (et surtout des rimes), on va avoir droit à des chapelets de consonnes et des quatrains biscornus. Je suis conscient de mes limites et de celles de ma langue : l'aneuvien ne "survivra" pas à une épreuve de poésie. Ce sera donc sans moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balchan-Clic



Messages : 724
Date d'inscription : 12/01/2013
Localisation : Paris XXe

MessageSujet: Re: Sonorités des idéolangues   Mer 8 Jan 2014 - 21:34

L'iNedjena ressemble à une langue africaine, plus particulièrement aux langues bantoues. Je voulais me rapprocher du zoulou ou du xhosa, tant sur la prononciation (les clics) que sur la formation des mots (les préfixes). Le vocabulaire en revanche est international.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doj-pater



Messages : 1257
Date d'inscription : 04/01/2014
Localisation : France Centre

MessageSujet: Re: Sonorités des idéolangues   Mer 8 Jan 2014 - 21:45

Dans ocsunte, il s'agit de 2 consonnes sourdes: ʃ et s
dans jed pan, nous avons bien sonore-sourde, mais ce genre de rencontre se produit fréquemment dans les "natlangs" et nous avons alors un phénomène d'assimilation:
obs devient ops en fr. (observer) et obz en anglais (observe)

Dans le poème Hore, vous avez énormément de consonnes qui se suivent comme dans vos exemples: NK polen ki, NPR vespen pro, NTR vint ris, NF bran fole, LGV valg vible, SN gris nordi, LR fel revos ZR inìz revos…

Quant aux phrases de la conversation courante
"Dav mo de salt"
"Av tu ne oblasen kopo toileti papir ?"

Nous n'avons pas ce problème.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://uropi.canalblog.com/
Silvano



Messages : 11680
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Sonorités des idéolangues   Mer 8 Jan 2014 - 21:50

Doj-pater a écrit:
ce genre de rencontre se produit fréquemment dans les "natlangs" et nous avons alors un phénomène d'assimilation:
obs devient ops en fr. (observer) et obz en anglais (observe)

Et comment fait-on en uropi: i jet pan, ou bien i jed ban? Et dit-on occunte? Qui arrive à dire /oʃsunte/ sans faire une pause?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
Anoev
Modérateur


Messages : 16242
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Sonorités des idéolangues   Mer 8 Jan 2014 - 23:57

Quand chez moi y a deux voyelles "en conflit" qui voisine, c'est presque toujours le régime (voisée ou non) de la deuxième qui prévaut, raison pour laquelle, pour ne pas faire mentir la règle, j'ai remplacé tous les DS par des Ż. Le plus délicat, c'a été pour VS*. J'pouvais pas mettre un point au d'ssus du V. Du coup, le S a suivi des charcutages, il est voisé juste derrière un B ou un G.


*Pour VS, out dépend s'y a quelque chose (une voyelle, tant qu'à faire !) derrière ou non.
Le V final se prononce [f], le S final se prononce [s], du coup, en fin de mot (accusatif, par exemple), on a [fs], comme dans klavs.
Quand y a une voyelle, ne serait-ce que le -E du pluriel, lequel est ici prononcé, puisqu'il est précédé de deux sons consonantiques distincts, Le V rejoue son rôle de V et est donc voisé, et le S, suivant donc une lettre voisée, est voisé aussi. J'dois admettre que j'ai assez longuement hésité avant de pond'ça, surtout quand le groupe précède un E final ! au point que j'admets° un écart du style [fsə].

°Vu l'faible nombre d'aneuvophones (y en a quand même plus de 1), j'vais pas faire la fin'bouche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mardikhouran



Messages : 2432
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Sonorités des idéolangues   Jeu 9 Jan 2014 - 1:13

Silvano a écrit:
Qui arrive à dire /oʃsunte/ sans faire une pause?

Moi, et pourtant je suis de langue maternelle alsacienne, où l'on aurait dit [ˈoʃʊnd̥ə ]  Laughing .
Bon, je reconnais que cela peut dépendre du lieu d'articulation de ton /ʃ/ : s'il est bien profond et rétroflexe de surcroît, attention à la gymnastique linguale !

Concernant la vidéo uropi*, mon impression : un slave du premier siècle de notre ère déclame une poésie latine selon les règles de métrique en usage à Rome.
Le résultat est beau.

*comment en faire un adjectif ? Uropii ?

Doj-pater a écrit:
Tiens ça serait une idée d'organiser un concours de poésie dans les idéolangues, pour en saisir les sonorités !

Pourquoi pas... après tout, c'est en premier lieu pour la traduction d'un poème que j'ai créé le Greedien.

_________________
Etal-mei upʉra ! Aaaaa uʰpsa
PRS-manger=1s Ubyr INTERJ PRS-douloir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sonorités des idéolangues   Aujourd'hui à 7:21

Revenir en haut Aller en bas
 
Sonorités des idéolangues
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Sonorités des idéolangues
» Tableau de recensement de nos idéolangues
» Sonorité intrinsèque des mots en langues construites
» Quels mots de la langue française vous touchent par leur sonorité?
» Poèmes 6ème et sonorités

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Idéogénéral :: Idéogrammaire-
Sauter vers: