L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Traduction : La tirade du Cid

Aller en bas 
AuteurMessage
Llŭngua-Puerchîsca

avatar

Messages : 914
Date d'inscription : 14/06/2015
Localisation : France

MessageSujet: Traduction : La tirade du Cid   Dim 25 Fév 2018 - 18:29

Pierre Corneille a écrit:
Don Diègue
Ô rage ! ô désespoir ! ô viellesse ennemie !
N'ai-je donc tant vécu que pour cette infamie ?
Et ne suis-je blanchi dans les travaux guerriers
Que pour voir en un jour flétrir tant de lauriers ?
Mon bras qu'avec respect tout l'Espagne admire,
Mon bras, qui tant de fois a sauvé cet empire,
Tant de fois affermi le trône de son roi,
Trahit donc ma querelle, et ne fait rien pour moi ?
Ô cruel souvenir de ma gloire passée !
Œuvre de tant de jours en un jour effacée !
Nouvelle dignité fatale à mon bonheur !
Précipice élevé d'où tombe mon honneur !
Faut-il de votre éclat voir triompher Le Comte,
Et mourir sans vengeance, ou vivre dans la honte ?
Comte, sois de mon prince à présent gouverneur ;
Ce haut rang n'admet point un homme sans honneur ;
Et ton jaloux orgueil par cet affront insigne
Malgré le choix du roi, m'en a su rendre indigne.
Et toi, de mes exploits glorieux instrument,
Mais d'un corps tout de glace inutile ornement,
Fer, jadis tant à craindre, et qui, dans cette offense,
M'as servi de parade, et non pas de défense,
Va, quitte désormais le derniers des humains,
Passe, pour me venger, en de meilleures mains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Llŭngua-Puerchîsca

avatar

Messages : 914
Date d'inscription : 14/06/2015
Localisation : France

MessageSujet: Re: Traduction : La tirade du Cid   Lun 26 Fév 2018 - 23:58

en perciscain:

Don Diego
Ò ravia! ò dezzesperanzia! ò viedeza ŭnemica!
Vivì tanto tundès sulo pra desta infamia?
I eso exadviato den los travaggios guererios
Sulo pra veir den un zzia flazidarse tantos llaurios?
Meo bratzo que cun respecto tuta la Espanja admirâ,
Meo bratzo que tantas vulzas salvù deste imperio,
Tantas vulzas afermezito lo tzrono dî seo roy,
Trayù tundès meo dveggio i nun fazquê neanta pra mi?
Ò cruel recurdo dî mea gloria pazata!
Euvra dî tantos zzias den un zzia esterggeto!
Nuva denjitad fatal pra mea fèlizitad!
Prezipizio elevato dî unde tunvâ meo honor!
Tzaleâ vustro ztraluzè pra veir triunfhar lo Cumte,
I murir san vengganzia u viver den la vergunja?
Cumte, estè dî meo prinzio ŭnora guvernator;
Deste alto ranco nun admetê un umèn san honor;
I tea zzèloza mandruzitad par deste afrunto insenje
Den despètzo dî la cauvèn dîl roy, sudù vulggirme indenjo.
I tù, dî meos alfazunes gloriozo instrumempto,
Var dî un curpo tuto den glazio inutil adornamempto,
Ferio, anteanjo tanto den tremir, i que, denesta osfempzia,
Me serviù dî parata i nun dî defempzia,
Và, quità denurmias lo urtzimo dî los umanos,
Pazà, pra venggarme, den medores manas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SATIGNAC



Messages : 1265
Date d'inscription : 06/11/2012
Localisation : Fustilhan

MessageSujet: Re: Traduction : La tirade du Cid   Mer 28 Fév 2018 - 0:26

Llŭngua-Puerchîsca a écrit:
Pierre Corneille a écrit:
Don Diègue
Ô rage ! ô désespoir ! ô viellesse ennemie !
N'ai-je donc tant vécu que pour cette infamie ?
Et ne suis-je blanchi dans les travaux guerriers
Que pour voir en un jour flétrir tant de lauriers ?
Mon bras qu'avec respect tout l'Espagne admire,
Mon bras, qui tant de fois a sauvé cet empire,
Tant de fois affermi le trône de son roi,
Trahit donc ma querelle, et ne fait rien pour moi ?
Ô cruel souvenir de ma gloire passée !
Œuvre de tant de jours en un jour effacée !
Nouvelle dignité fatale à mon bonheur !
Précipice élevé d'où tombe mon honneur !
Faut-il de votre éclat voir triompher Le Comte,
Et mourir sans vengeance, ou vivre dans la honte ?
Comte, sois de mon prince à présent gouverneur ;
Ce haut rang n'admet point un homme sans honneur ;
Et ton jaloux orgueil par cet affront insigne
Malgré le choix du roi, m'en a su rendre indigne.
Et toi, de mes exploits glorieux instrument,
Mais d'un corps tout de glace inutile ornement,
Fer, jadis tant à craindre, et qui, dans cette offense,
M'as servi de parade, et non pas de défense,
Va, quitte désormais le derniers des humains,
Passe, pour me venger, en de meilleures mains.

En méhien:


Ao rabia !, ao dispè ! ao Seniʒa hostilina!
Tanta via jam agia par’ ùfemaif hìstaice
Ac m’ ante Candešï per labvraes polemaes
Sim paro tanmuitei glorilaurei morefadei ?
Brace hime q̆œ Specvlàsiv verhoi Spania tolda,
Brace hime q̆o tanmuitis fois Seɥè imperie’sṭa,
Fois tanmuitis Adfrimàu droṇe Rou’nu,
Entradio chaleng̣e’ṃe , ac ʒe Agio nœl at hif ?
Ao remembeŗ sæuve gloriu ‘mau fortreʒau
Òpeŗ tanmuitus dius diurṇe moṇe canʃeladia!
Titvl gentiline nove ovistan fau honestif’maif!
M’Deɥr sœi cevo Còmiṭe Driambat sᵫs voi slendein,
ei transo aenuicidy, sœi perago vie serghuntiosae?
Còmite, Parosèoyegᵫ q̆om Cᵫbèrnagᵫ
Momentavi Rimʃavo’mu; ronnif aitif didif
misende nœl ànim sehonore ;
Ac roghili fodoni’ti nottiu sinabundu
Roi raileginti cei aenvidi, Scè didecoṛa hia
De cellif.
Ac hu, proʒitaus ustil gloribarhe,
Sem corpu panpogvadiu aenùsile oronaoli,
Ferhe, qonda tan timende, ac q̆o , per oufensia’stae,
Hif Useysdè gisa pompefaci, cei ni difensaoli,
Esbah, Delais’ momentavi uitimi homus, Trasei’ paro hif uicišendif en manœs omæyraei.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Traduction : La tirade du Cid   

Revenir en haut Aller en bas
 
Traduction : La tirade du Cid
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Britannicus VS Phèdre
» Evénement: nouvelle traduction de l'Iliade par P.Brunet
» [salon] Traduction
» Des contrôleurs aériens ont vu atterrir des navires non identifiés (traduction)
» MASTER(ou maîtrise)TRADUCTION JURIDIQUE REORIENTATION/CONSEI

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Extras :: Traductions et multimédia-
Sauter vers: