L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 l'aspect de l'aspect

Aller en bas 
AuteurMessage
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 1906
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: l'aspect de l'aspect   Dim 7 Jan 2018 - 21:47

Je pense que ce trait linguistique nécessite son fil.
Hier, j'en discutais sur le tchat.

Premièrement, je vous conseille ce lien, car je trouve déjà que l'article est pas aml fait et qu'il vulgarise assez bien la notion:
https://fr.wikipedia.org/wiki/Aspect

Une définition/différence temps/aspect:
"L'aspect donne une indication par rapport au moment où le procès a lieu, et non par rapport au moment où l'on parle (sinon l'aspect se confondrait avec le temps). En d'autres termes, alors que le temps indique où se situe le procès dans le temps par rapport à l'acte d'énonciation, l'aspect renseigne sur sa progression et son évolution. Selon les termes de Paul Imbs, le procès est envisagé sous l'angle de son déroulement interne."

Comme le dit l'article ses notions sont assez relatives selon les auteurs mais aussi les langues :
n'hésitez pas à comparer dans d'autre langue (le bordel anglais qui n'y comprend rien, l'allemand structuré réducteur et simplificateur, l'italien abordant la notion...).

Quels sont donc vos outils pour comprendre ce trait linguistique ?

Comme c'est une notion que j'ai, j'aimerais l'aborder dans mes idéolangues. A cette fin je m'étais fait un petit schéma structurant, afin d'y voir plus clair, sachant que je représente le temps non pas sous la forme d'une flèche mais d'une boucle.
C'est ma vision toutefois.



On voit deux directions :
- celle donnée par les lettres A,B, C, (D) : mode de l'action
- celle donnée par les nombres : déroulement interne de l'action

A : aspect de premier plan (non sécant ou global) : passé simple
B : aspect de second ou d'arrière plan (sécant ou non-global, parfois duratif) : imparfait (mais aussi le gérondif ou une formulation progressive interrompue: j'étais en train de chanter quand...)
C : aspect itératif ou fréquentatif ou habituel : souvent, chaque jour, habituellement, parfois imparfait _ (contraire : semelfactif)
D : aspect multiplicatif : criailler
*je n'ai pas eu la place de tracer cet aspect. A imaginer soit comme C avec des boucles de même taille entre A et B soit comme une boucle de boucle (tête aux cheveux frisés)

Avec chanter
1: Je vais chanter, suis sur le point de chanter : perspectif ?
2: Je commence à chanter : inchoactif
3: Je chante/Je suis en train de chanter (action en plein cours) : progressif
4: Je finis/arrête/termine/cesse de chanter : cessatif/terminatif
5: Je viens de chanter ou j'ai fini/cessé/arrêté/terminé de chanter : cessatif/terminatif et accompli*
6: J'ai chanté/J'ai fini de chanter : cessatif/terminatif et accompli*

Perfectif/imperfectif
- bien souvent dans les autres langues cela correspond à accompli (temps composés)/Inaccomplis (temps simples)
- en français cette aspect est lexical, porté par le sens
perfectif : l'action peut être considéré comme complète/achevée dès qu'elle est débutée même si elle est interrompue, comme sortir
imperfectif : c'est le contraire, si l'action est interrompue, elle n'est pas achevée.
statif : pour les verbes non classable dans l'une ou l'autre catégorie

*Les 4 premiers sont donc non accomplis.

D'autres aspects possibles ou potentiels:
- momentané
- intermittent voleter contre voler
- pausatif : arrêt/interruption momentanée de l'action en cours
- télique/atélique : non compris de ma part
(d'autres aspects du wikipedia anglais : gnomique/vérité générale, continuatif_encore_, intentionnel, accidentel, intense, modéré, atténué...mais attention, cf définition plus haut, car ça me parait recouper les verbes modaux)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Djino

avatar

Messages : 4485
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: l'aspect de l'aspect   Dim 7 Jan 2018 - 21:57

Velonzio Noeudefée a écrit:
1: Je vais chanter, suis sur le point de chanter : perspectif ?
*prospectif

C'est l'un des aspects qui s'expriment au moyen d'un adverbe en arwelo.
me kwe peli = j'ai parlé
me se peli = je suis en train de parler
me pwe peli = je vais parler
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mundezo.com/
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 21416
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: l'aspect de l'aspect   Dim 7 Jan 2018 - 22:16

J'avoue avoir plus ou moins compris, mais quelques zones d'ombre subsistent :


  • Toujours cette confusion (que j'ai) entre perfectif/imperfectif et accompli/inaccompli.
  • J'avoue (aussi) ne pas trop distinguer la nuance entre "multiplicatif" et "itératif".


Sinon, je prétends pas tout avoir chez moi en aneuvien, ainsi, mir + indicatif révèle certes un futur, mais rien indique que le procès sera exécuté une ou plusieurs fois. Par contre, avec auk, on a clairement affaire à un perspectif.

L'aspect progressif est rendu, quelle que soit la particule (ou son absence) par le participe.
Le semelfactif est rendu
par le passé parfait si ce passé a une incidence sur le présent : [verbe]-a
par le prétérit si celui-ci est révolu : [verbe]-ă
Sinon, au présent et au futur, on utilisera le présent de l'indicatif (avec la particule mir au futur), encore qu'on puisse avoir da dyvun = il plonge.

Pour tous les autres cités en bas d'inter, autant l'dire tout d'suite, j'ai rien.

_________________
Kervœnte nep; nor soluntyne ep. = Il n'y a pas de problèmes ; il n'y a que des solutions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Djino

avatar

Messages : 4485
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: l'aspect de l'aspect   Dim 7 Jan 2018 - 22:43

Anoev a écrit:
J'avoue (aussi) ne pas trop distinguer la nuance entre "multiplicatif" et "itératif".
Ça c'est facile. Prenons le verbe manger.

Je mange mon repas = je suis en train de manger, normal
Je mange encore et encore, je me goinfre = aspect multiplicatif
Je mange de la viande = pas en ce moment, mais en général, je ne suis pas végétarien = aspect itératif
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mundezo.com/
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 21416
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: l'aspect de l'aspect   Dim 7 Jan 2018 - 22:52

Djino a écrit:
Je mange mon repas = je suis en train de manger, normal
Je mange encore et encore, je me goinfre = aspect multiplicatif
Je mange de la viande = pas en ce moment, mais en général, je ne suis pas végétarien = aspect itératif
Pas évident d'avoir un aspect clairement distinct. Chez moi, la forme verbale est la même (mais pas forcément le verbe lui-même) :
da inzh sin stopev = il mange (ingurgite) sans cesse.
da spiys ilideaw ea abnev = il mange (prend un repas) midi et soir.

_________________
Kervœnte nep; nor soluntyne ep. = Il n'y a pas de problèmes ; il n'y a que des solutions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Olivier Simon

avatar

Messages : 4232
Date d'inscription : 20/02/2009
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: l'aspect de l'aspect   Lun 8 Jan 2018 - 8:03

Le PIE fonctionnait principalement avec des aspects verbaux. Ensuite, chaque langue organise ses aspects comme elle l'entend. Dans mon article principal sur le PIE, je montre que cette langue a connu trois époques différentes : deux aspectuelles, et la dernière évoluant vers un système temporel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sambahsa.pbwiki.com/
Bedal
Modérateur
avatar

Messages : 5282
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Lyon, France

MessageSujet: Re: l'aspect de l'aspect   Lun 8 Jan 2018 - 8:46

J'avoue effectivement toujours confondre imperfectif/perfectif et inaccompli/accompli Neutral

_________________
"L'Atelier" alas a bin jerli foromte! : L'Atelier est le meilleur des forums

Like a Star @ heaven Idéolangues : algardien, nardar, helfina, mernien, syrélien, brakin, nurménien, leryen, romanais.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Heimdalir, Iles Romanes

Non au terrorisme et à la barbarie. Oui à la paix, la fraternité et la solidarité. Quelles que soient notre religion, notre langue ou notre couleur de peau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
Djino

avatar

Messages : 4485
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: l'aspect de l'aspect   Lun 8 Jan 2018 - 9:23

L'aspect accompli/inaccompli est une forme de l'action, qui indique si le processus est achevé ou non.
- J'ai mangé = aspect accompli
- Il mourait = aspect inaccompli

L'aspect perfectif/imperfectif concerne le sens du mot lui-même.
- J'ai mangé > "manger" désigne une action qui peut s'étaler dans le temps. Même si on s'arrête au milieu du repas, on aura quand même mangé. Il n'y a pas de fin absolue pcq on peut toujours recommencer = aspect imperfectif
- Il mourait > "mourir" désigne une action instantanée. On ne peut pas mourir à moitié, on meurt ou on ne meurt pas. Une fois qu'on meurt, on en a bien fini avec cette action = aspect perfectif


Dernière édition par Djino le Lun 8 Jan 2018 - 9:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mundezo.com/
Bedal
Modérateur
avatar

Messages : 5282
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Lyon, France

MessageSujet: Re: l'aspect de l'aspect   Lun 8 Jan 2018 - 9:34

Je vois,

je connaissais la définition de la première paire (j'ai des aspects accomplis dans mes langues) mais c'est plus clair pour les verbes perfectifs, merci Smile

Donc la perfectivité ce n'est pas vraiment un aspect, c'est inhérent au verbe ? (un peu comme la transitivité ?)

Je sais qu'il y a des langues qui distinguent les verbes en perfectif et imperfectif (langues slaves je crois ?) un peu comme le japonais le fait avec les verbes transitifs justement.

_________________
"L'Atelier" alas a bin jerli foromte! : L'Atelier est le meilleur des forums

Like a Star @ heaven Idéolangues : algardien, nardar, helfina, mernien, syrélien, brakin, nurménien, leryen, romanais.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Heimdalir, Iles Romanes

Non au terrorisme et à la barbarie. Oui à la paix, la fraternité et la solidarité. Quelles que soient notre religion, notre langue ou notre couleur de peau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
Djino

avatar

Messages : 4485
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: l'aspect de l'aspect   Lun 8 Jan 2018 - 9:35

C'est pas du perfectif dans les langues slaves. Le terme est juste un faux ami

_________________
mundezo.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mundezo.com/
Bedal
Modérateur
avatar

Messages : 5282
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Lyon, France

MessageSujet: Re: l'aspect de l'aspect   Lun 8 Jan 2018 - 9:39

Djino a écrit:
C'est pas du perfectif dans les langues slaves. Le terme est juste un faux ami

je vois, tu veux dire que c'est justement des aspects inaccomplis/accomplis en slave ?

(un peu comme le present perfect en anglais, pour présent accompli en fait)

_________________
"L'Atelier" alas a bin jerli foromte! : L'Atelier est le meilleur des forums

Like a Star @ heaven Idéolangues : algardien, nardar, helfina, mernien, syrélien, brakin, nurménien, leryen, romanais.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Heimdalir, Iles Romanes

Non au terrorisme et à la barbarie. Oui à la paix, la fraternité et la solidarité. Quelles que soient notre religion, notre langue ou notre couleur de peau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 21416
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: l'aspect de l'aspect   Lun 8 Jan 2018 - 9:40

Djino a écrit:
C'est pas du perfectif dans les langues slaves. Le terme est juste un faux ami
Les verbes perfectifs et imperfectifs m'ont fait "planter" dans l'apprentissage du russe...

Bedal a écrit:
Un peu comme le present perfect en anglais, pour présent accompli en fait.
Chez moi, c'est le passé (que j'pourrais nommer "parfait") qui flotte un peu entre la notion de passé (ayant encore une notion d'incidence sur le présent) et celle de présent accompli (donc basculant vers le passé proche, comme avec dhep).... et le prétérit, qui est un passé complètement révolu :

Eg rekòrda æt filmes = J'ai enregistré ce film (mais je ne l'ai pas encore visionné)
Eg rekòrdă æt filmes = J'enregistrai ce film, j'ai enregistré ce film (et je l'ai vu, voire effacé, ou bien je l'ai effacé par erreur ou volontairement, sans l'avoir vu).

_________________
Kervœnte nep; nor soluntyne ep. = Il n'y a pas de problèmes ; il n'y a que des solutions.


Dernière édition par Anoev le Lun 8 Jan 2018 - 9:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Djino

avatar

Messages : 4485
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: l'aspect de l'aspect   Lun 8 Jan 2018 - 9:46

@Bedal : en fait j'en sais rien. Je n'y connais rien en langues slaves et d'après Wikipédia il semblerait que je me sois trompé. Ce serait plutôt les deux, mais je n'ai pas bien compris : https://fr.wikipedia.org/wiki/Aspect_perfectif%2Fimperfectif?wprov=sfla1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mundezo.com/
Bedal
Modérateur
avatar

Messages : 5282
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Lyon, France

MessageSujet: Re: l'aspect de l'aspect   Lun 8 Jan 2018 - 9:48

Djino a écrit:
@Bedal : en fait j'en sais rien. Je n'y connais rien en langues slaves et d'après Wikipédia il semblerait que je me sois trompé. Ce serait plutôt les deux, mais je n'ai pas bien compris : https://fr.wikipedia.org/wiki/Aspect_perfectif%2Fimperfectif

Oui, je l'avais déjà lu cet article et ça m'avait plus embrouillé qu'autre chose What a Face

Un russophone nous éclairera... (lundikhouran ?)

_________________
"L'Atelier" alas a bin jerli foromte! : L'Atelier est le meilleur des forums

Like a Star @ heaven Idéolangues : algardien, nardar, helfina, mernien, syrélien, brakin, nurménien, leryen, romanais.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Heimdalir, Iles Romanes

Non au terrorisme et à la barbarie. Oui à la paix, la fraternité et la solidarité. Quelles que soient notre religion, notre langue ou notre couleur de peau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 21416
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: l'aspect de l'aspect   Lun 8 Jan 2018 - 10:07

Là, j'j'commence un peu à comprendre la différence entre "(im)perfectif" et "(in)accompli" (du moins, en français, pa'c'qu'en russe, c'est encore la bouteille à encre).


si je disc'est
j'ai trouvéun verbe perfectif dans un aspect accompli
j'ai cherchéun verbe imperfectif dans un aspect accompli
je trouveraiun verbe perfectif dans un aspect inaccompli
je cherchaisun verbe imperfectif dans un aspect inaccompli

N'empêche que, jusque là, je nageais un peu dans l'flou, à cause d'une part de la racine latine, ou PERFECTVS avait un sens d'"achevé, accompli", et qu'on trouvait dans "parfait, imparfait". Concepts que j'ai repris dans la langue aneuvienne, où l'imparfait est le seul temps passé ne se termine pas par un A ou un Ă.

_________________
Kervœnte nep; nor soluntyne ep. = Il n'y a pas de problèmes ; il n'y a que des solutions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 1906
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: l'aspect de l'aspect   Lun 8 Jan 2018 - 13:23

Djino a écrit:
Anoev a écrit:
J'avoue (aussi) ne pas trop distinguer la nuance entre "multiplicatif" et "itératif".
Ça c'est facile. Prenons le verbe manger.

Je mange mon repas = je suis en train de manger, normal
Je mange encore et encore, je me goinfre = aspect multiplicatif
Je mange de la viande = pas en ce moment, mais en général, je ne suis pas végétarien = aspect itératif

Je crie : je suis en train de réaliser une action unique ou c'est une vérité générale, je suis une personne qui crie plutôt qu'elle ne parle.
J'ai l'habitude de crier, je crie souvent : aspect itératif
Je criaille : aspect multiplicatif (en farnçais il est rendu par le suffixe -aille, j'ai l'impression de ce que j'ai lu que l'anglais le rend par around comme dans I shot around).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pomme de Terre

avatar

Messages : 1259
Date d'inscription : 25/06/2013
Localisation : Franche-Comté, France

MessageSujet: Re: l'aspect de l'aspect   Lun 8 Jan 2018 - 13:26

Djino a écrit:
@Bedal : en fait j'en sais rien. Je n'y connais rien en langues slaves et d'après Wikipédia il semblerait que je me sois trompé. Ce serait plutôt les deux, mais je n'ai pas bien compris : https://fr.wikipedia.org/wiki/Aspect_perfectif%2Fimperfectif?wprov=sfla1

Comme je le comprends, c'est effectivement les deux en russe.

L'aspect perfectif/imperfectif existe comme dans bien d'autres langues au niveau lexical. Par exemple, comme en français on a parler (imp.) et dire (perf.), en russe on a govorit' et skazat' respectivement. Sauf que le russe, et les autres langues slaves aussi il me semble, pousse ce trait jusqu'à avoir une paire de verbes de sens légèrement différents pour n'importe quelle action. Ainsi kupit' signifie acheter en une fois, là où pokupat' signifie acheter dans la durée (ça correspond aux notions d'aspect sécant et d'aspect global décrites par Velonzio). Il faut bien comprendre que cette opposition est lexicale à la base.

Mais dans les faits, l'utilisation d'un verbe ou d'un autre correspond bien à un aspect accompli/inaccompli. En gros, si on utilise le verbe perfectif, c'est une action accomplie, et si on utilise le verbe imperfectif c'est une action inaccomplie. En pratique, l'utilisation des deux verbes diffère dans la grammaire. Si au passé l'imperfectif exprime une sorte d'imparfait et le perfectif une sorte de passé simple, un présent ne peut être exprimé que par l'impefectif, et un perfectif au présent indique en fait un futur. Pour le futur imperfectif on utilise une périphrase avec un auxiliaire.

Pour résumer, à la base il s'agit bien d'une différence lexicale entre une action perfective et une action imperfective (est-ce terminé si on arrête en cours ?), mais cela s'est sédimenté dans la grammaire au point que ces notions soient complètement confondues avec celles d'accompli et d'inaccompli.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 1906
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: l'aspect de l'aspect   Lun 8 Jan 2018 - 18:30

Olivier Simon a écrit:
Le PIE fonctionnait principalement avec des aspects verbaux. Ensuite, chaque langue organise ses aspects comme elle l'entend. Dans mon article principal sur le PIE, je montre que cette langue a connu trois époques différentes : deux aspectuelles, et la dernière évoluant vers un système temporel.

Cher Olivier Simon,

Je suis très curieux de ces deus premières phases aspectuelles et preneur, au moins à titre personnel de tout élément d'info à ce sujet:
- résumé de ta part
- lien
ici ou en mp.

Surtout si ça va plus loin que le perfectif/imperfectif des langues germaniques et slaves.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Simon

avatar

Messages : 4232
Date d'inscription : 20/02/2009
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: l'aspect de l'aspect   Lun 8 Jan 2018 - 21:51

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sambahsa.pbwiki.com/
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 1906
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: l'aspect de l'aspect   Mar 9 Jan 2018 - 0:26

Olivier Simon a écrit:
Cher Velonzio : il s'agit tout simplement de la deuxième partie de cet article : https://www.academia.edu/17299209/Cons%C3%A9quences_du_non-marquage_morphologique_de_la_transitivit%C3%A9_en_Proto-Indo-Europ%C3%A9en_sur_son_syst%C3%A8me_verbal

Merci beaucoup, j'ai lu, la deuxième partie. C'est très intéressant. Quel niveau de recherche, bravo !
(Je ne suis pas chercheur, donc ça en impose)
Même si j'ai à peu près compris une bonne partie, je dois avouer que j'ai dû louper quelque chose et après que ça va très vite.
Tout le début de la partie 2, j'ai bien compris y compris le début de la partie archaïque, c'est ensuite entre les actifs, passif-actifs, medio-passifs et que tu déclines/fléchis* les formes de ces verbes dans tout ce système* que j'ai moins suivi, tout au moins dans le détail.

Du coup, ça m'interroge à trois endroits:
- tu ne traites pas du duel, mais si le premier pluriel était un duel et qu'il ait généré le redoublement des consonnes (redoublement -> double -> deux = duel)
que ce duel ait pris une valeur plurielle (changement des cas autour du verbe ?) et qu'ensuite tout simplement le pluriel ait remplacé le duel.
- moins techniquement, t'inspires tu de tout cela pour le Sambahsa-Mundialect et comment le traites-tu?
- enfin que conseillerais-tu idéolinguistiquement:
--- de partir sur du connu, habituel flèche du temps passé, présent, futur ou
--- par relexement avoir une structure de base plus complexe, mais peut être pas complètement réfléchi (le cas de mon galaside roman) ou de
--- se creuser la tête pour partir directement d'un système aspectuel ?

*Ce qui me satisfait, c'est que mon système très complexe que j'ai cherché à développer pour le Swanskju n'est pas complètement absurde en regard de ce que tu peux reconstruire pour le PIE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Simon

avatar

Messages : 4232
Date d'inscription : 20/02/2009
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: l'aspect de l'aspect   Mar 9 Jan 2018 - 6:09

Merci !

- Attention, symboliquement, le redoublement n'a aucun rapport avec le duel D'ailleurs, dans cet article, je démontre que le redoublement du statif en formait le médio-passif, quel qu'en fût le nombre.
En effet, dans la mesure où le duel est moins attesté, donc moins facile à reconstruire, je ne le traite presque pas. En réalité, ça ne change rien à ma démonstration puisque la base des formes verbales du duel suivait toujours celle du pluriel (avec des terminaisons différentes).
En raison du faible matériel, on en est venu à douter de l'existence du duel en PIE archaïque. Récemment, j'ai vu qu'un mot hittite signifiant "double-os" présente un suffixe de duel *iH1. Cependant, le mécanisme est le même que pour un suffixe de neutre pluriel *H2 : à l'origine, il ne s'agit que d'un nom collectif qui régit le singulier du verbe. Or, à la fin de mon article, après avoir démontré que les désinences de statif et de médio-passif n'existaient, à l'origine, qu'au singulier, j'émets l'hypothèse que le sujet de tels verbes se mettaient ipso facto au neutre, parce que ce n'étaient pas de "sujets agissants".
Pour les langues-filles, elles ont fait comme pour le pluriel, c'est-à-dire bricoler, pour le médio-passif, de nouvelles désinences en ajoutant "-(r)o" ou "dhH2" aux terminaisons de duel.

- Le Sambahsa est bien antérieur à ces recherches; cependant, comme il se base lui-même sur les langues IE anciennes, il y a parfois d'intéressants parallèles. La plupart des présents sambahsa se forment avec la racine simple + les terminaisons. Or, ce mode de formation "athématique" se trouve être précisément celui des aoristes originels du PIE, qui avaient une valeur gnomique, et constituaient en quelque sorte l'aspect "de base" du PIE.

- La création idéolinguiste est par définition libre et tu peux inventer les temps et aspects qui te plaisent. Cependant, si tu souhaites te baser sur du IE sans pour autant savoir quelle époque adopter, le mieux est de t'inspirer d'une langue IE ancienne. Si tu suis le greco-sanskrit, tu auras un système temporel mais où l'ancienne division aspectuelle est bien visible : présent - aoriste - parfait (ex-statif)

Le Sambahsa va plutôt, pour ses temps de base, vers le germanique, qui représente donc le rameau IE le plus ancien encore parlé. Là aussi, l'ablaut e-o du statif fournit un passé. Mais, pour les autres ablauts, le sambahsa a subi ce que les autres rameaux encore existants (hors gréco-indo-iranien) ont vécu, c'est-à-dire la confusion entre la plupart des formes d'aoristes et de statifs (non rédupliqués) pluriel, quand ce dernier a été justement doté d'un pluriel. D'où, la fusion de ces deux aspects en un seul temps : le passé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sambahsa.pbwiki.com/
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 1906
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: l'aspect de l'aspect   Mar 9 Jan 2018 - 22:18

Merci Olivier, le duel était une idée comme ça.
Peut être l'utiliserais-je un jour dans l'une de mes créations ?
Je vais mettre quelque chose dans le fil de mes idées.

Comme tu me dis que la création idéolinguistique est libre, ça me donne des idées aspectuelles. Un encours-ponctuel de premier plan avec un itératif/fréquentatif et un simultané-second plan. Le multiplicatif étant rendu par un système adverbe, locution ou lexicalement. Mes 6 états en abscisse au-niveau du déroulement du process soit correspondent au passé - présent - futur, soit sont précisés : adverbes, locution verbale. Mais mon système de 3 aspects de base se fléchissant en passé - présent - futur/irréel et prenant des valeurs évoluant quelque peu en fonction de ma vision des choses en terme d'aspect à partir du passé, du présent ou du futur/irréel.
cf ci-dessous pour plus de détail

J'ai repris mes notes et tenter de me rappeler, ce que j'ai lu hier, de ton travail de recherche, fouillé, soutenu et innovant, de mon point de vue. Je ne suis pas sûr d'avoir parfaitement compris les valeurs aspectuelles lors de l'évolution du système aspectuel du PIE.
Sauf erreur de ma part, tu proposes un premier système {action en cours - aoriste - statif} évoluant d'abord vers {éventif - aoriste/révolu - résultatif} ensuite vers {imperfectif - perfectif - passé} donnant le système {présent - passé révolu - passé proche (avec conséquence)}
Je comprends une opposition au départ état - action avec subdivision au-niveau de l'action entre celle de premier plan en cours, connue, tout au moins clairement délimitée et bornée et celle ponctuelle ou non, non clairement délimitée, floue pourrait-on dire qui peu à peu va esquisser un système présent - révolu - résultatif: passé proche. Est-ce à peu près ça au niveau définition des aspects.


Détail de mon système:
Aspect A : action en cours** où ponctuelle de premier plan.
Aspect B: action répétée, habituelle / valeur gnomique : vérité environ générale / avis, opinion, prétérition
Aspect C (ne peut guère dans le principe fonctionner seul, sauf description, c'est à dire avec le A): action secondaire, d'arrière plan, simultanée

**au moment évoqué ce peut être dans le passé, le futur, etc.

au passé révolue : je me liste les aspects suivants
- 1er plan
- 2nd plan
- habitude ou avis dans le passé
ok, ça fonctionne

au présent:
- 1er plan, y compris si débutée dans le passé
- 2nd plan, même remarque
- habitude, vérité générale, avis ou opinion propre ou rapporté

à noter que pour transcrire les conséquences d'une action passée, sera créer en sus un futur du passé
mais, ça fonctionne, exemple morphème du futur, flexion du passé.

au futur:
- action sûre et certaine dans sa réalisation
--- soit par logique
--- soit par décision de l'acteur (2)
C'est l'aspect A qui sera employé, mais dans le cas 2 avec des verbes comme décider, vouloir, choisir.

- action possible, potentielle
C'est l'aspect B de second plan qui sera employé

- action voulue, désirée, souhaitée mais pas ou peu probable (environ irréelle)
Je l'envisage comme une réécriture de la chaine du temps où au morphème du futur succèderait celui du passée, le tout avec les flexions du présent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Simon

avatar

Messages : 4232
Date d'inscription : 20/02/2009
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: l'aspect de l'aspect   Mer 10 Jan 2018 - 10:09

Oui, ça a l'air d'être ça ! (bravo pour ta lecture attentive, car en terme de démonstration, je joins faire le chemin inverse).

Supposé à une époque très ancienne : actif-éventif : le sujet (désinence singulier :*-s) est celui qui met en branle l'action

Le reste : médio-passif + statif "actif" (avec les fameuses terminaisons : -H2e, -tH2e, -e), où le sujet se met au neutre. Le verbe est toujours au singulier.

Ce stade ne se retrouve dans aucune langue attestée, mais je le déduis des indices morphologiques.

Ensuite, le système aspectuel est plus classique (la question de la voix médio-passive ne pose plus de problème)

- Aspect "descriptif" : "véritable" aoriste (l'action n'est pas définie dans le temps ou dans sa durée) - divers "synoristes" (donneront les futurs imperfectifs) - statif (non redoublé à l'actif, ex: *woide)

C'est l'époque avant le départ du hittite, du germanique....

- Aspect narratif (du point de vue du narrateur): imperfectif - perfectif - résultatif

- Système temporel (greco-sanskrit) : présent - aoriste - parfait.

Bien sûr - notamment pour les langues les plus récentes que sont le grec et le sanskrit - les divisions ne sont pas si tranchées, puisque des formes "irrégulières" et des usages sont gardés des époques précédentes. C'est ce qui donne l'impression d'énorme complexité de ces langues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sambahsa.pbwiki.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: l'aspect de l'aspect   

Revenir en haut Aller en bas
 
l'aspect de l'aspect
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'aspect psychologique du végétarisme
» Aspect Scientifique de l'observation des Étoiles Filantes
» l'argent (pour minéraux et aspect magique)
» le Cuivre (pour minéraux et aspect magique)
» Qui domine : La langue ou l’identite ? Aspect psycholinguistique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Idéolangues :: Idéogénéral :: Idéogrammaire-
Sauter vers: