L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [Projet idéolangue] L'Atlante v2

Aller en bas 
AuteurMessage
JamesRico



Messages : 8
Date d'inscription : 07/12/2017

MessageSujet: [Projet idéolangue] L'Atlante v2   Sam 23 Déc 2017 - 0:43

Bonjour as tous! Voici la mise a jour la liste Swadesh de la langue de L'Atlantide.

Cette langue est ( dans mon univers ) la langue mère de toute les civilisation européenne, de l'Afrique du nord et du proche Orient.

inspirations :
- Sumérien sunny
- Egyptien farao
- Akkadien
- Langues Hélléniques king
- Proto-Indo -Européen

Cette civilisation est humaniste.
PS: Les notes entre parenthésés sont celle de mon collaborateur

Les verbes sont donnés dans cet ordre : racine consonantique, 1ère p. prés. Indicatif, 3ème p. prés. Indicatif, 3ème p. prétérit indicatif, participe présent. L’astérisque indique un verbe irrégulier.]
1. JE = ha
2. TU, VOUS = (à un homme) tzu, (informel) tzo, (à une femme) ëtsi
3. IL, ELLE = hëk, (elle) aki
4. NOUS = hem (que des femmes) hni
5. VOUS (Pl.) = zum, (que des femmes) zni
6. ILS/ELLES = yek, (elles) eoka
7. CECI , CELUI-CI = shë/syat, (aussi à la fin en suffixe) : -shya
8. CELA, CELUI-LÀ = tot/ta, (aussi à la fin en suffixe) -ntem
9. ICI = ku
10. LÀ = tam
11. QUI = ker
12. QUOI = kad
13. OÙ = keu
14. QUAND = ksashë
15. COMMENT = ki
16. NE..... PAS = mu (devant un verbe à l’indicatif), nau (devant un subjonctif ou un impéraitf, indiquant un ordre, un conseil etc) mai, mäi (« pas de... » devant un nom),
17. TOUT = aslan, (le Tout, concept philosophique) Ohra (l’ensemble des Atlantes et des administrations) aguprë, m.
18. BEAUCOUP = mela, malak- (préfixe)
19. QUELQUES = eonek, ou neka- (préfixe)
20. PEU = vainë, vai- (préfixe)
21. AUTRE = (supplémentaire) ajul (différent) draugh, oldir.
22. UN = unduz
23. DEUX = dvôz
24. TROIS = khoi
25. QUATRE = gudrai
26. CINQ = häptis
27. GRAND = (en général) ahl, (par la taille) makhvë, (par les qualités, noble) sriya
28. LONG = ahnek
29. LARGE = bard
30. ÉPAIS = deogh (liquide) mayur
31. LOURD = alin (atmosphère) tanu
32. PETIT = asghë (moralement) pidak
33. COURT = raswë
34. ÉTROIT = äik (relations, etc) libhen
35. MINCE = umhu (espoir, affaire etc) aspakhen, vaispakhen.
36. FEMME = veashta, f.
37. HOMME (masculin) = mainnaz, m.
38. HOMME (humain) = alhu, m.
39. ENFANT = adetë, m. adeta, f.
40. FEMME (d’un mari) = veibha, f.
41. MARI = gaitë, m.
42. PÈRE = vrah, m.
43. MÈRE = mha, mahra, f.
44. ANIMAL = nôs, m.
45. POISSON = laka, f.
46. OISEAU = (en général), vishë, m. (oiseaux type héron), gharag, m. (oiseaux de proie) leotik, m.
47. CHIEN = khalni, m.
48. POU = kukr, f.
49. SERPENT = (en général, animal) shaurpha, f. (divinités, serpents symbolique) naeg, m.
50. VER = wumhu, m.
51. ARBRE = lukha, f.
52. FORÊT = (en général) vanhë m., geilu f. (petit bois) bhusq m.
53. BÂTON = (un bâton pour marcher) dhim m., (en général, un petit bâton) geshlë m.
54. FRUIT = phalë m.
55. GRAINE = ghäzi, f. (sens figuré) kuil, f., (en cuisine, graines comestibles) jihil, m.
56. FEUILLE = leuva, f.
57. RACINE = rodagh, f.
58. ÉCORCE = dveaj, m.
59. FLEUR = (tapis de fleur, incomptable) yandin m., edin m. (une fleur)
60. HERBE = kravi, f.
61. CORDE = arupë, m.
62. PEAU = kôtsa, f.
63. VIANDE = aushamad, m. (bout de viande), shulë m., (viande rôtie) kuruz m., (viande qu’on conserve) monza, f.
64. SANG = kurun, m.
65. OS = azdhë, m.
66. GRAISSE = phôz, f.
67. OEUF = blim, m. (oeuf primordial, cosmologie) ikhka, änaga, f.
68. CORNE = tah, m.
69. QUEUE = zibhi, m.
70. PLUME = fadr, f.
71. CHEVEUX = (chevelure, incomptable) ketsa, f. (un cheveu) keitë, m.
72. TÊTE= kôpta, f.
73. OREILLE = mashtu, m.
74. OEIL = agën, m.
75. NEZ = nask, f.
76. BOUCHE = (en général) mungh m., (péjoratif) ejul, m.
77. DENT = zau, f.
78. LANGUE (organe) = zeina, f.
79. ONGLE = klaku, m.
80. PIED = päd, m.
81. JAMBE = deov, m.
82. GENOU = kaena, f.
83. MAIN = hatara, f.
84. AILE = lôt, f.
85. VENTRE = endur, f.
86. TRIPES = guiz, f.
87. COU = nägh, f.
88. DOS = jitrë, m.
89. SEINS = (de femmes) mhabal, f. (poitrine d’homme) koshtu, m.
90. COEUR = libhu, m.
91. FOIE = yakart, m.
92. BOIRE = p-v-s, pivsuz, pivsek, pavas, pivsand.*
93. MANGER = e-d-g, ejuz, ejek, edaga, ejand. *
94. MORDRE = m-r-kh, mërëkhuz, mërëkhek, mërëkhka, mërëkhand.
95. SUCER = s-s, säsuz, säsek, säsika, säsand.
96. CRACHER = kh-p-t, khaptuz, khaptek, khaptika, khaptand.
97. VOMIR = a-b-n, abnuz, abnek, abnika, abnand.
98. SOUFFLER = v-n-t, wentuz, wentek, vunta, vuntand.*
99. RESPIRER = a-t-m, atmuz, atmek, asnika, atmand.*
100. RIRE = sh-h-sh, shuhäshuz, shuhäshek, shuhäshka, shuhäshend
101. VOIR = s-v-n, sivnuz, sivnek, vuda, vedant.*
102. ENTENDRE = s-l-sh, släshuz, släshek, släshka, släshand.
103. SAVOIR = v-d, viduz, videk, vahda (pas de p.présent)*
104. PENSER = m-n, mnuz, mnek, menta, mintand.
105. SENTIR (au nez) = y-r, yiruz, yirek, yirka, irkand.*
106. REDOUTER = d-v-s, dvesuz, dvesek, dveska, dvesand.
107. DORMIR = sh-w-v, shuvuz, shuvek, shovka, shuvand.
108. VIVRE = g-v, gavuz, gavek, givka, givand.*
109. MOURIR = mh-gh, mhuz, mhek, mhagha, maghand.*
110. TUER = h-s-t, hastuz, hastek, hastika, hastand.
111. SE BATTRE = a-sh-g, ashguz, ashgek, asog, ashgand.*
112. CHASSER (gibier) = l-d-b, laidbuz, laidbek, laidbika, laidband.
113. FRAPPER = d-m-t, dämätuz, dämätek, dämätika,dämätand
114. COUPER = s-k-d, skuduz, skudek, skata, skudant.*
115. FENDRE = dv-s-k-d, dvaeskunduz, dvaeskundek, dvaeskata, dvaeskudant.*
116. POIGNARDER = i-n-z, inozuz, inozek, inozika, inozand.
117. GRATTER = k-r-k, krëkuz, krëkek, krëkika, krëkand.
118. CREUSER, h-r-r, hararuz, hararek, hararika, hararand.
119. NAGER = sh-v-m, shvamuz, shvamek, sheva, shvemand.*
120. VOLER (en l’air) = l-d-p, ledvuz, ledvek, letuta, ledvand.*
121. MARCHER = e, g-sh, idam, aidä, gasha, idand.*
122. VENIR = a-j, aijis, aijim, aga, ajand.*
123. ÊTRE ÉTENDU = l-gh, leghuz, leghek, leghika, leghand.
124. ÊTRE ASSIS = s-dh, sdhuz, sdhek, saud, sidhand.*
125. ÉTRE DEBOUT = i-z, izuz, izek, izika, izand.*
126. TOURNER (intr.) = v-rh, väirhuz, väirhek, väirhika, väirhand.*
127. TOMBER = sh-y-r, shiruz, shirek, shirika, shirand.
128. DONNER = d-w, duz, dwek, dôda, dwand.*
129. TENIR = a-d-v, adeavuz, adeavek, adeavika, adeavand.
130. SERRER, PRESSER = p-r-z, peorzuz, peorzek, peorzika, peorzand.
131. FROTTER = f-r, fruz, frek, frika, friand.
132. LAVER = v-sh-ne, veushnuz, veushnek, vashya, veushnand.
133. ESSUYER = a-k-s, aksuz, aksek, aksika, aksand.
134. TIRER = sh-dh, shaudhuz, shaudhek, showa, shaudhand.*
135. POUSSER = n-d, neoduz, neodek, neodika, neodand.
136. JETER, LANCER = s-t-t, stëtuz, stëtek, stëtika, stëtand.
137. LIER = bh-n-d, bhanduz, bhandek, bunda, bhandand.*
138. COUDRE = s-y-w, siuz, siek, siwika, siwand.
139. COMPTER = z-l, zëluz, zëlek, zëlika, zëland.
140. DIRE = d-y, yuz, yek, dahta, diyand.*
141. CHANTER = p-t, patuz, patek, patika, patand.
142. JOUER = z-g-r, zagruz, zagrek, zagrika, zagrand.
143. FLOTTER = au-sh-v-m, aushvamuz, aushvamek, ausheva, aushvemand.*
144. COULER (aller par le fond) = u-k-l-b, uklaibuz, uklaibek, uklaibika, uklaiband.
145. GELER = v-sh, vashuz, vashek, vushka, vashand.*
146. GONFLER (intr.) = sh-v-v, shvivuz, shvivek, shvôka, shvivand.*
147. SOLEIL = (l’astre, terme technique) sdhul, f., (la lumière, la connaissance) Shäd f. (nom d’un roi fondateur de l’Atlantide, à l’origine du nom de plusieurs dieux solaires) Haukha, m.
148. LUNE = yond, m.
149. ÉTOILE = (points dans le ciel) moilë, m. (sens astronomique) asdha, f., (une star, personne brillante) ahnadetë, m. (« enfant du ciel », mot à mot).
150. EAU = (en général) ava, f.
151. PLUIE = shaera, f.
152. RIVIÈRE = (petite rivière) rôn, f., (de plus grande importance) idi, f.
153. LAC = loku, m.
154. MER = adava, f.
155. SEL = zoar, m.
156. PIERRE = ohr, m. (caillou simple) kag, m.
157. SABLE = awinë, m.
158. POUSSIÈRE = kunurd, m.
159. TERRE (sol) = ghäya, f.
160. NUAGE = khluva, f.
161. BROUILLARD = daman, m.
162. CIEL = Ahn, m.
163. VENT = huat, m.
164. NEIGE = shaeravashta, f. (“pluie de glace”)
165. GLACE = vashta, f.
166. FUMÉE = reikë, m.
167. FEU = ughan, m.
168. CENDRE = deaz, f.
169. BRÛLER (intr.) = bh-l-g, bhëlguz, bhëlgek, blakta, bhëlgand*
170. ROUTE = (chemin en général) stas f., (route pour des véhicules) merg m., rôdhya f.
171. MONTAGNE = (région montagneuse) hira f., (une montagne en particulier) hirek, m.
172. ROUGE = (couleur sang), rog (pourpre, carmin) sikhin, (couleur rouge-brune de la terre) aghein
173. VERT = zin (plus clair) kraväbën
174. JAUNE = sât
175. BLANC = svid
176. NOIR = shern (sombre) thämesh
177. NUIT = yigh, f.
178. JOUR = dha ,m.
179. AN, ANNÉE = nashädur, m.
180. CHAUD = (chaud agréable, warm) taus (très chaud, hot) emin
181. FROID = vräit
182. PLEIN = phan
183. NOUVEAU = ghibl
184. VIEUX = shanë
185. BIEN, BON = neiftamust (« conforme à la raison »), (correct) wekhën, (moralement) vik, (agréable, au goût, pour les sens) insaravë
186. MAUVAIS = bhast (moralement) khav (au goût) piv
187. POURRI = sumën
188. SALE = (poussiéreux) kunurdag, (moralement, répugnant) abinväil (« digne de vomissement »)
189. DROIT = wakh
190. ROND = kôptin
191. TRANCHANT = skarv
192. ÉMOUSSÉ = maskarv, foip
193. LISSE = shrapawig (« qui a la nature du serpent »)
194. HUMIDE = asunor
195. SEC = ghainäk
196. CORRECT = wekhën
197. PRÈS = neobh
198. LOIN = vhisk
199. GAUCHE = izgë, m.
200. DROITE = doyë, m.
201. À = (traduit par différentes prépositions et différents cas)
202. DANS = bi
203. AVEC = gan
204. ET = af
205. SI (conj.) = isd
206. PARCE QUE = okas, agdes (tiré de ghrem agdes, « à cause de quoi » )
207. NOM = (en général) imra, f. (prénom) atimra, f. (nom de famille) pushdimra, f.
Insra’dha = bonjour
Käsa ! = salut !
Tzo ki ? = comment ça va ? (informel)
(Je vais) très bien/bien/assez bien/mal/très mal = skinë/wekhën/ukh wekhën/bhast/skinë bhast (wäz).
Et toi ? = af tzo ?
Non = nä
Oui = äp
S’il vous plaît, merci = gwerhë
Vous faut-il quelque chose ? = Sat briga kadad ?
Je voudrais boire, s’il vous plaît. J’aimerais également quelque chose à manger = Gwerhë pôsbivsyauz. Swish nim kadad ejdir wal asrai.

De rien = Uha gwerdir (« rien à remercier », littéralement)
De quel pays viens-tu ? = Kdige gäre aijid (m)/aijita (f) tzo ?
De l’étranger. Et toi ? = Kure. Af tzo ?
Dans quelle direction se trouve ... ? = Kdigae väiryae ....... leghek(h) ?
Que l’Ohrahnu t’accompagne = Gannat wädhyauk Ohrahnu (phrase ayant des sens divers, souvent souhaitée pour souhaite le succès, la bonne fortune)
Au revoir ! = Ënna ghisivnomnum/-omna (« jusqu’à temps que nous nous revoyons », littéralement, très souvent abrégé en « ënna ! »)
À la prochaine ! = Ënna neobki ënshir !
A
À = (locatif faible) Hae + différents cas. (voir « près de » pour l’étymologie)
Hae adave givis dirizum = nous habitons à la mer.
(S)’ABSTENIR, SE TENIR ÉLOIGNÉ = avhi-i-z, avhizuz, avhizek, avhizika, avhizand.*
Gwerhë melyan avhiza = S’il vous plaît, tenez-vous éloignée de la foule.
À CAUSE DE = ghrem + Abl.
ACCIDENT, MALHEUR = avhishir (« tomber, avec le préfixe avhi- ayant ici un sens de chose défavorable)
ACHETER = k-r-p, karpuz, karpek, karpika, karpand. (même racine que „maître“, car le mot acheter en allemand comme en latin est apparemment dérivé du mot *hep-, « pouvoir »)
ADMINISTRATION = omendita, f. (tiré de Mend, souverain qui développa l’administration étatique atlante)
ADMINISTRATIF = omendeg
AIMER (une personne, fortement) = l-w, leuwuz, leuwek, leuwika, leuwand.
AINSI = su
AIR = (qu’on respire) vitu, m. (même étymologie que « vent », et « souffler », aèr, wind etc)
À LA FAVEUR DE (littéraire) = ajan + génitif (aj, « devant » + *an, voir « visage »)
ALLER (en véhicule) : d-r-n, darënuz, darënek, durunika, darënand.* (même racine que „à travers“, *per en proto-indo-européen)
ALLER (en général) = w-dh, wäz, wäk, udia, wädand. (de l’indo-européen wedh, qui a donné le latin vado)
Je vais = wäz
Tu vas = wus (un homme) wusa (une femme)
Il va = wäk ; elle va = wäkh
Nous allons = wänum (des hommes) ; wämna (que des femmes)
Vous allez = wäns (des hommes) ; wäsna (que des femmes)
Ils vont = wär ; elles vont = wära.
ALTERNATIF = dveawahtig (dvea-, préfixe signifiant « deux », et wahta, « ligne »)
Courant alternatif = dveawahtga sroma
ALTERNATIVITÉ = dveawahtaya, f.
AMOUR = (amour parents-enfants) amhat, f. (même racine que mha)
(bienveillance, amitié forte) skajia, f. (bâti sur s-k-t-r, « protéger »)
(passion, amour érotique) leu, f. (de l’indo-européen *leubh, ayant donné love, lioubov etc)
(amour humaniste) Ohramend, m. (bâti sur Ohra et Mend, un des personnages fondateurs de la civilisation)
(attirance, amour intellectuel) lheinek, m.
AMI, AMIE = dusë, m., dusa, f. (du sumérien dusa, même sens)
À NOUVEAU, ENCORE UNE FOIS = ghibleg
APPARAÎTRE, SEMBLER = s-k-n, skinuz, skinek, skônika, skinand.* (du PIE *ski-, ayant donné shine, scheinen)
APPARITION = skinra, f. (skin, « semblance », suffixe –ra indiquant un processus)
APPARITION PUBLIQUE, MANIFESTATION = atskinra, f. (at-, « devant », skinra, « apparition »)
(S’) APPUYER, lh-n, lhanuz, lhanek, lheinika, lhanand.
Le vieux s’appuie sur son bâton toute la journée = Aslane dnem un’dhima-hes lhanek shanë.
APRÈS = push (aussi en préfixe) + Locatif ou Accusatif, (latin post)
À PROPOS DE, AU SUJET DE = iks + Loc. (viendrait de kaz, « objet »)
ARCANE = reuz, m. (PIE *rew-, « murmurer, parler à voix basse »)
ARRIVER, SE PRODUIRE, (au médio-passif) SE DÉROULER, (au factitif) CAUSER, PROVOQUER (un évènement) = ën-dh-n, ëndhônuz, ëndhônek, ëndhuika, ëndhônand.
ART = athumvad, m. (de a-, « grand », du nom de l’alien créateur et de la racine v-d, « savoir ». L’art, c’est savoir créer de grandes choses)
ART TECHNIQUE = amag, m. (racine ammas, « fer », de adamas, « fer » en grec).
ASSASSIN (adj.) = hastilint (littéraire)
ASSEMBLÉE DES SAGES = Ahntiphe (« la maison d’Ahntëp »)
ASSEMBLER = g-p-r, gipruz, giprek, giprika, giprand. (PIE *ger, « assembler », même racine qu’aguprë, désignant l’ensemble des Atlantes)
ASSEZ, RELATIVEMENT = ukh (du breton walc’h, de même sens)
ATTENDRE, (à la voix médio-passive, + Acc) (S) ATTENDRE = pa-s-dh, pasdhuz, pasdhek, pasaud, pasidhand.* (voir “être assis”, préfixe pa- avec sens duratif)
ATTENTION = dilya, f.
À TRAVERS (préfixe) = dir-
AU-DELÀ DE = khos + génitif (étymologie obscure...)
AU-DESSUS = haeaphë (voir « à » et »sur »)
AUTOMATE = alkomauv(and), « se mouvant tout seul ».
AUSSI = (également) swish (de su, « ainsi », et isht, « encore »)
AUTANT = sumil (su, « ainsi », et mil, même racine que « melya »)
AUTANT QUE = sumil kau... + différents cas.
AUTOUR = ors + différents cas (racine proto-indo-européenne *wbh, « enfermer, mettre dans un périmètre »), en préfixe (équivalent du latin circum-) = obh-
AVANT = aj + différents cas, (en préfixe, équivalent du français pré-) at- (du latin ante-)
AVION = thäkvishë, m. (« oiseau de métal »), (terme technique officiel) alkoledwek, m. (« qui vole seul », littéralement)
AVOIR UNE INCLINATION POUR = lh-n.
Mon fils a une inclination pour l’art = P’athumvad lhanek vhi-nas
B
BAISER (donner un baiser) = ksuz, ksek, ksika, ksand.
BAISER, n. = ksë, m.
BASE, FONDATION = ghrem, m. (en préfixe, signifiant « de base ») ghrem-
BATTRE, FRAPPER = k-r, kruz, krek, kuruta, krand. (PIE *krew, de même sens)
BAVARDER, JACASSER, ERGOTER = p-l-b-l, plabluz, plablek, plablika, plabland.
BERGE, RIVE = päish, f. (sumérien pish, même sens)
BESOIN = briga, f. (voir « utiliser »)
BESTIAL = nôstas (voir « animal », suffixe –stas indiquant une manière)
BLESSER, HEURTER = a-k-r, akruz, akrek, akuruta, akrand. (voir „battre“, avec préfixe augmentatif a-)
BIENTÔT = adat (lié à a-j, « venir, ce qui vient »)
BILE NOIRE = punta, f.
BOIS = hält, m.
BOISÉ, DE BOIS = hülteg
BON MATIN = Insra’huntë (contraction de insaravë et huntë)
BONNE NUIT ! = Haitva yigh ! (« nuit calme », littérallement)
BONSOIR = Insr’isphë (insaravë et isphë)
BORD(URE) = gam, m. (PIE *gombho)
BOUFFER = e-j-l, ejuluz, ejulek, ejulika, ejuland. (voir e-d-g, « manger », et ejul, « gueule », librement inspirés du PIE *hedti, même sens)
BRANCHE = hosi, f. (PIE *ghabh, „fourchette, branche“)
BRILLAMMENT, FORTEMENT, TRÈS = awand
Flambant neuf = awand ghibl.
BRILLER, ÉTINCELER, (au factitif) FAIRE BRILLER, SE FAIRE MOUSSER = a-u, awuz, awek, awika, awand. (voir « or » pour l’étymologie)
BRUIT, SON = klija, f. (tiré de l’allemand Klang, klingen). Equivalent de notre suffixe –phone.
BRUIT DES VAGUES, FLUX ET REFLUX : fush, fash, m.
BUT, CIBLE = täl, m. (PIE *til, « envers », proto-germanique tila, « but »)
C
CACHER = kän-n-d käneoduz, käneodek, käneodika, käneodand. (« mettre derrière »)
CAILLOU, aussi GRÊLON, GRAIN, UNITÉ, ATOME = kag, m. (PIE *keghlos, « caillou »)
CALCULATRICE, CALCULATEUR de moindre puissance = thizelumon, m.
CALME, mais aussi EN PAIX, SATISFAIT etc = haitiv (basé sur le hotep égyptien, de même sens)
CAPITALE = kôpirbat, f. (de kôp-, « principal », et irbat, « ville »)
CERCLE = kukla, f. (PIE *kwklwos)
CHAQUE = äsk(a) (dérivé d’osmät, « toujours », tout comme each en anglais est tiré du proto-germanique « toujours »)
CHERCHER = i-sh, ishuz, ishek, ishika, ishand. (russe iskat’, même sens)
CHEVAL = ekhu, m. (PIE *ekhuos)
CHOISIR = ën-s-k-d, ënskuduz, ënskudek, ënskata, ënskudant.*
CHOIX = ënskut, m.
CINÉMA D’OMBRES = humri meuskaf (de humr, « ombre » au génitif, meu, « se mouvoir », et skaf, « image ». Même formation lexicale que pour cinématographie, à partir des racines grecques)
CIRCONSTANCE = obhizën (p.p. de i-z, avec obh-, « autour »)
COMBIEN = (pr. Interrogatif, pour des choses comptables) kialh (ki et alhu), (en général pour des incomptables) kimil (ki, et voir « autant » pour mil)
(+ Datif) COMMANDER (en général), (au médio-passif) COMMANDER POUR SOI (dans un magasin, etc), (au factitif) DÉLÉGUER, (+ Accusatif) PERSUADER = bilduz, bildek, baldika, bildand. (racine proto-indo-européenne *bheydh, même sens)
COMME = kau
COMMENCER = niteant + verbe.
COMPRENDRE = gan-n-f-k, gannäfuz, gannäfek, ganniftika, näftand. (même construction que cum-prendere en latin, préfixe gan-, « avec » et « prendre ».)
COMPTE = zolek, m.
CONFIANCE = badriya, f. (voir « foi »)
CONNAISSANCE = anthäpya, f. (tiré de Ahnthëp)
CONNAISSANCE DE BASE = ghremanthäpya
CONSUMER, DÉVORER, ÉTINCELER etc = fh-r-s, fhaursuz, fhaursek, fhärsika, fhaursand.*
CONTRE = gadr (aussi en préfixe) (contraction de gan et dir)
CORPS = shrikh, m. (du sanskrit sharira)
COUCHE (surface) = liya, f.
COULER (pour un liquide) SE HÂTER (au médio-passif), LAISSER TOMBER (au factitif) = dh-n, dhônuz, dhônek, dhuika, dhônand.
COULEUR, aussi AGITATION, EXCITATION = fheora, f. (de l’indo-germanique *farwaz, coloré)
COURANT (en général, aussi sens figurés) = sroma, f. (du proto-indo-européen *srew, « couler »)
COUVRIR, OCCULTER = k-lh, kilhuz, kilhek, kilhika, kilhand.
CRÉER, PRODUIRE, GÉNÉRER (le monde, dans une industrie etc) = th-m-n, thümnuz, thümnek, thümnika, thümnand.
CREUX = tuibë (radical indo-européen *tu-ibu de même sens)
CRI = kha, f. (onomatopée)
D
DANGER = atshir, m. (« tomber devant »)
DANS, DEDANS (en préfixe) : bi-
DÉCHIRER, GRAVER (aph + différents cas) = v-r, vruz, vrek, vrata, vrand. (PIE *wrey-, même sens)
DÉCIDER = avhi-g-d-r, avhigadruz, avhigadrek, avhigadrika, avhigadrand. (racine de gudrai, « quatre », au sens de « partager en quatre », avec le préfixe avhi-)
DÉCOUVRIR = avhi-k-lh, avhikilhuz, avhikilhek, avhikilhika, avhikilhand.
Le scientifique a découvert une nouvelle molécule = Ghibl mlikag avhikilhika vedanthäpadvë.
DEHORS, HORS = bar + différents cas (aussi en préfixe, équivalent du préfixe latin ex-) bar- (du sumérien bar, de même sens)
DÉPENSER, PASSER (du temps), (S)’ACHETER, S’OFFRIR (au médio-passif) = bar-dh-n, bardhônuz, bardhônek, bardhuika, bardhônand.
Si tu me promets l’amour, je passerai ma vie avec toi = Isd nim leu papräghusa, gantze givi urvardhônuz.
DEMAIN = husa (voir « est » pour l’étymologie)
DEMEURER, RESTER = dir-i-z, dirizuz, dirizek, dirizika, dirizand.* (pour l’étymologie, voir dir-, „à travers“, ici dans un sens duratif, et „être debout »)
DÉMOCRATIE = ahlketanskut, m. (« choix de la majorité »)
DÉMON, ESPRIT, FANTÔME = Ohraju, m. (de Ohr, et a-t-m, « respirer »)
DERRIÈRE = kän (aussi en préfixe) (racine proto-indo-européenne *ken, ayant donné « behind »)
DÉSERT = aghna, f. (de la couleur aghein, la couleur rouge-brune du désert)
DESSINER = a-v-r, avruz, avrek, avrata, avrand. (voir « graver », avec le préfixe a-, dénotant une idée de grandeur, de noblesse)
DÉTACHER, SÉPARER, LÂCHER, LIBÉRER = l-w, lwuz, lwek, lista, lwand.
DÉTECTER = thi-pa-t-r, thipatruz, thipatrek, thipatrika, thipatrand. (voir “trouver”, avec le préfixe thi-, “trouver ce qui est petit, trouver le détail”)
On a détecté la cible = täl thipatrikam.
DÉTENTEUR, QUI DÉTIENT = (en suffixe) –advë, -adva (f).
DÉVALORISANT, PÉJORATIF = avhiväiland
DIFFICILE = mliliyeg (de mli, « plusieurs », et liya, « couche »)
DEVINER = f-t, faituz, faitek, faitika, faitand. (PIE –wat, « inspiré spirituellement « )
DIGNE DE, QUI MÉRITE = (en préfixe) -väil. (PIE *wert-, « qui tourne » ayant donné worth en anglais, wert en allemand)
DIRECTION = väirya, f. (voir v-rh, « tourner », et « vers » tiré du PIE *wert-, « tourner »)
DIVINITÉ, DIEU, FORCE ÉLÉMENTAIRE : ahnu, m. (du sumérien)
DOMINANT, MAÎTRE (sans distinction de titre) = häraksmon (voir « régner »)
DORS BIEN ! = Shev haitiv (à un homme), sheva haitiv (à une femme) shever haitiv (à des hommes) sheverah haitiv (à des femmes seulement). Il s’agit de « dormir calmement/en paix », le mot haitiv est ici invariable puisqu’il s’agit d’un adverbe, non d’un adjectif.
E
ÉCLAIR = valga, f. (même racine que « brûler », PIE *bhlg, « brûler »)
ÉCRAN = sigh, f. (du sumérien sig, « surface plane »).
ÉCRIRE = s-r, saeruz, saerek, sharika, saerand.* (sumérien sar, même sens)
ÉLECTRICITÉ, FOUDRE = Ohrvalga, f.
EMPEREUR = Harags, m. (voir « régner »)
EN-DESSOUS = utë (voir u-, préfixe signifiant « sous »)
ÉNERGIE = (énergie mesurable physiquement) amäya, f. (du même radical que *miu)
(énergie vitale) pharagn (du prana sanskrit)
(énergie spirituelle sacrée des Atlantes) Ohrahnu, m.
ENFER = (au sens du séjour des morts) amänt, m. (de l’ancien égyptien amenti, désignant la même chose) (lieu/période de grande souffrance) = jimisë (même racine que le sanskrit tamas, « noir »)
ENFIN = bitihl, (sur un ton d’exaspération, après une longue attente) shak (origine étymologique : interjection, onomatopée)
ENNEMI, HOSTILE = ashghark (adj., se décline comme tel) m. ou f. (voir « combattre », et –hark)
ENSEMBLE DE = (en préfixe) kow-
ENTRAIN, ÉLAN, PASSION, ÉNERGIE, HUMEUR = meoz, f. (PIE *mo- ou *me-, « tempérament, volonté »)
ENVERS = atfatz + Accusatif (de at, « devant », et fatz, voir « vers »)
ENVIRONNEMENT = obhkenz, f. (voir « monde » et « autour », « ce qui est autour de soi »)
La protection de l’environnement est un projet-clé de l’Empereur = Kôpastë Haragses int sküta obhkenzi.
ESPACE, aussi DISCIPLINE, DOMAINE = azin, m. (même racine que ahl et Ahnu)
EST (point cardinal) = hus, m. (même racine que « huntë », aussi le proto-indo-européen *hews signifiant « aube »)
ÉTAT (administration) = omend, m. (voir « administration » pour l’étymologie)
ÉTATIQUE = omendbhandën (« lié à l’État »)
ÉTERNEL = ohrmatihlig (de ohr, « énergie », ma-, « sans », et du sumérien til, « être vieux, achevé, complété »)
ÉTERNITÉ = ohrmatihl, m.
ÊTRE (nom), SOI = alheok, m. (même racine que « alhu »). Devient alko- en préfixe.
ÊTRE (copule) = (le verbe être ne fait pas la distinction entre sujet masculin et féminin. Pour l’étymologie, j’ai pris plusieurs radicaux indo-européens, dont *bhu- et *es, *hes, *hesti, qui entrent dans les diverses formes du verbe être que nous avons dans les langues indo-européennes modernes.)
Je suis = um ; Tu es = eos ; il est = int ; nous sommes = eisuz ; vous êtes = eisma ; ils sont = inter.
Participe présent : bheand.
Base du passé : wesya-
Base du conditionnel et du futur : (ur)asrai-
Participe passé : westi.
ÊTRE ACCROCHÉ = u-n-k, unkuz, unkek, hinkika, unkand.* (proto-indo-européen *kenk, « être suspendu »)
-EUR = suffixe, -mon (désigne l’agent d’une action, celui qui fait)
ÉVÈNEMENT = ëndhun, m. (voir « arriver »)
EXACTEMENT, PRÉCISÉMENT = onbrig, mes (vient de westi, « fut », et mu, « pas », même contraction que le nur allemand qui vient de « n’était-il pas »)
EXCEPTION = hrapon, m. (voir « capturer, saisir » et le préfixe –on = seul, unique)
F
FACILE = insravig, unliyeg (de unduz, et liya, « couche » : « ce qui n’a qu’une couche, qu’une étape »)
FAÇON = ghägand, f. (voir « faire ») stisya, f. (aussi en suffixe) -stas (même radical que « chemin », street, Straße)
FAIRE = gh-h, ghu, ghe, dhika, ghänd.* (PIE *hep, « oeuvre »)
Je fais = ghu
Tu fais = ghusa (pour un homme) gha (pour une femme)
Il fait = ghe, elle fait = ghek
Nous faisons = ghum (pour des hommes), ghäma (pour des femmes)
Vous faites = ghuhuz ( que des hommes) ghuzna (que des femmes)
Ils font = gher ; elles font = gherah
Base du passé et du conditionnel : ghyaika-
P. Passé = ghikën.
FAIRE ATTENTION (+Dat.), ÊTRE PRÉOCCUPÉ PAR (+Abl.), PRENDRE EN CONSIDÉRATION = dlaighuz, dlaighek, dilgika, dlaighand.* (PIE *delgh, « s’engager »)
FAIRE CONFIANCE, (SE) FIER À (+Dat.), (au médio-passif) CONFIER (qqch, Acc, à qqn, Dat) = bheodhuz, bheodhek, bheodhika, bheodhand.
Vous devriez ne pas vous fier aux paroles des barbares = Gadra barurgig nad nau pôsveodhyatzë.
FERME, DUR, RÉSISTANT = kald (celtique kaled, même sens)
FILM, PROJECTION = nihrap, m. (de ni-, « dans », et hrap, « ce qui est saisi », du verbe capturer, saisir)
FIN = tihl
FINIR = tihlig (adj.) + être
Gan dvôz-tzehk-dvôz yiki tihlig int nihrap humrimeuskafu = Le film en ombres projetées se termine à vingt-deux heures.
FLAMME = unghin, m.
FLOTS = dnek, m. (pas de pluriel, voir « couler »)
FOI = badr, m. (PIE *bheidh-, « foi, force“)
FOIS = ënshir, f. (voir « jusqu’à », et « tomber », au sens d’ « échoir »,tomber à un certain moment)
FORME = (plutôt dessinée) skôp, m. (plus physique, plus concrète) bhed, m.
FORMER (plutôt en découpant, avec des crayons ou des pinceaux) = s-k-f, skaufuz, skaufek, skaufika, skaufand. (du proto-indo-européen *skep, « couper »).
FORMER, SCULPTER, CRÉER (plutôt avec les mains en battant) = b-u, bauwuz, bauek, bata, bauand.* (du proto-indo-européen *bheye, même sens)
FORTUNE, DESTIN = hartya, f. (voir « roue »)
FOU = naer (v.h.a. narro, même sens)
FOULE, MULTITUDE = melya, f. (même racine que « beaucoup », de l’allemand Menge, anglais many)
FOYER, aussi COMMUNAUTÉ, VILLAGE : tekyas, m. (voire s’installer pour l’étymologie)
FRUIT, aussi RÉCOMPENSE = mista, f. (du vieil anglais med, de l’indo-européen *misdhos, de même sens, « paiement »).
FUMER (int.), (partitif) FUMER tr. = reikuz, reikek, reikika, reikand.
G
GLISSER = slikuz, slikek, slikika, slikand.
GLOIRE = araj, m. (du sumérien aratta, même sens)
GOÛT (saveur) = lupha, f.
GOÛTER (avec la bouche) = l-p, lupuz, lupek, lupika, lupand. (voir « lèvre »)
GRANDEUR = ahlya, f.
GROS, GRAS ((pour une créature) = phôzig
GUERRE = keosu, f.
GUERROYER = koiruz, koirek, koirika, koirand.* (PIE *koro-, « guerre »)
H
HABITER = givis dirizand = Locatif, hae tekyase izand + Locatif (mot à mot « être au foyer à »).
HARMONIE, mais aussi LOI = arkenz, f. (« ordre du monde »)
HEURE = yikë, m. (même racine que « nuit », proto-indo-européen *yeh, « année, saison »)
I
IGNORANT (ajd. Et nom) = uhanthäpig, (uha, « sans », voir « connaissance »)
ÎLE = urga, f. (de ors, et ghäya, « une terre entourée »)
IMAGE = skaf, m. (voir « former » pour l’étymologie)
IMMORTEL = mumaghthark
INCIDENT = obhshir (« ce qui tombe/arrive autour »)
INFRÉQUENTABLE, INFÂME = marajaeg (mu, négation, voir « gloire ») arajuha (voir « gloire », et « vide ») väiluha
(S)’INSTALLER, (S)’IMPLANTER = t-k-y, tekyuz, tekyek, tekika, tekyand. (racine indo-européenne *tkey, de même sens)
INVITÉ, ÉTRANGER (terme formel, politiquement correct) = ghozur, m., fem. Ghozra.
J
JARDIN SACRÉ = kirden, m. (de kiri, « jardin » en sumérien, et Eden)
JET = stë, m.
JEU = zagr, m.
JUSQU’À = ënna + Acc. (aussi en préfixe, équivalent du latin ob-) ën-
L
LAC = loku, m. (proto-indo-européen *lokus, même sens)
LÂCHE (desserré) : lan
LAISSER (qqch.), LÉGUER = kän-l-y-k, känlyäkuz, känlyäkek, känlikika, känlyäkand.* (PIE *lykw, « s’en aller »)
LANGUE (qu’on parle) = prag, m.
LARME = dakr, m. (PIE *dakru)
LÉGUME = zirog, m. (sumérien eroguho)
LÉTAL = hasthark (« qui peut tuer »)
LÈVRE = laup, m. (du PIE ayant donné lèvre, lips etc)
(SE) LEVER, (S)’ÉLEVER, (au médio-passif, pour une personne) SE LEVER, (au factitif) ÉRIGER, EXALTER = b-r-sh, brishuz, brishek, bragika, brishand.* (*bhergh-, PIE de même sens)
LIEU, POINT = onbrë, m. (voir « dehors » pour l’étymologie, même construction que l’allemand Ort, qui vient du mot « dehors »).
LIGNE = wahta, f. (de wakh, « droit »)
LIVRE = druë, m. (PIE *drws, « arbre »)
LOI = (purement juridique) arvind, f. (mutation de « arbhind », de la racine bh-n-d, «lier » et arë « ordre », « ce qui est lié par l’ordre »).
LOIN (préfixe) : avhi- (équivalent du préfixe latin ab-, préfixe français dés-) (du proto-indo-européen *hepo, « loin », même racine que vhisk)
LUMIÈRE = bhila, f. (PIE *bhlg)
LUMINEUX = vhilig
M
MAISON, BATIMENT dans un sens plus général = he, m. (sur le sumérien e, « maison »)
MAÎTRE, PROFESSEUR = Ahlyaväil, m. –väila, f. (« digne de grandeur » mot-à-mot. Se décline comme un adjectif)
MAJORITÉ = ahlketa, f. (« ce qui est plus grand »)
MALADE = surkë (PIE *swergh, même sens)
MAGASIN = (terme très général) kowkiskhe, m. (« la maison de tous les articles »)
MARCHANDISE, DENRÉE = kiska, f. (voir « prix » pour l’étymologie)
MATIN = huntë, m. (pour l’étymologie, voire PROPICE. Les Romains pensaient que les heures matinales étaient favorables, de bon augure, d’où l’expression « se lever de BONNE heure ». J’ai eu l’idée d’en faire un héritage atlante. Après tout, une civilisation si moderne et industrieuse doit penser que le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt !)
MÉLANCOLIQUE, BILEUX, SUJET AU SPLEEN = puntaphan, m.
MÉLODIE = aribhë, m. (« ordre de la mesure »)
MER = adava, f. (« grande eau »)
MERCI, aussi GRÂCE = gwerhë, m. (du radical proto-indo-européen *gwerh de même sens)
MÉTAL = thäk, m.
MÉTALLIQUE = thükig
MIEL = shag, m. (sumérien zag, « doux, sucré »)
MOLÉCULE = mlikag, m. (voir « plusieurs » et « atomes »)
MONDE = kenz f. (radical indo-européen *kens, « mettre en ordre (par le dire), estimer, fixer, orner, décorer »)
(SE) MOQUER (+ Gen.), RIDICULISER = k-n-k, känkuz, känkek, känkika, känkand.
MORALITÉ, DROITURE = wakhya, f. (de wakh, « droit »)
MORT = (concept) maght, f. (processus, moment) muaga, f.
MORT (adj. P.p.) = maghën m., -na, f.
Je veux le voir mort ! = Hin maghën wal pôshivnuz !
MORTEL = (qui peut mourir) maghthark
MOT = dagr, m. (du sumérien dug, même racine que « dire », d-y)
MOUVEMENT = maug, m. (de l’indo-européen *miu, « se mouvoir »).
(SE) MOUVOIR = mauvuz, mauvek, mauvika, mauvand.
MURMURER, PARLER À VOIX BASSE, (médio-passif) (SE) TAIRE, (factitif) TAIRE (tr.) = r-z, reuzuz, reuzek, reuzika, reuzand. (voir « arcane » pour l’étymologie)
MUSIQUE = klijathumvad, m. (« art du son »)
N
NAITRE = yinuz, yinek, yinika, yinand. (de *gen, signifiant porter, ayant donné nascere, genos etc)
NATURE = naudya, f. (de n-d, « grandir, pousser »)
NATUREL(LE) = naudyadvë, -adva.
N’IMPORTE = (en préfixe) wi- (racine liée à wal, « vouloir ») de là : wikad (n’importe quoi), wiker (n’importe qui), wiki (n’importe comment) etc.
NOIX = knuz, f. (anglais nut, allemand Nuss, PIE *knew)
NOMBRE = zalt, m.
NOMBREUX = milig, zolig (voir z-l, « compter »)
NOMMER = y-m-r, imruz, imrek, immaka, imrand.*
NOMMÉ = imrën, f. imrana (participe passé adjectivisé)
NORD = ustur, m. (de ut, « dessous », le mot « nord » dans bien des langues européennes vient d’une racine ayant la même signification)
NOURRITURE = hedi, f. (même racine que manger, base *hed en indo-européen)
NOUVEAU = (préfixe) ghi- (lié à ghibl, du sumérien gibil, même sens)
O
Ô ! = ô ! (interjection)
OBJET = kaz, m. (même racine que « quoi »)
Réifier quelque chose = Kadade (Abl.) kazi ghänd.
OCÉAN = ahlava, f. (« eau immense »)
OFFENSANT = akrand (voir « blesser »)
Deus minimi placet, « le moins offensant à Dieu » = Ahnun vainkazrë akrand.
OMBRE = humr, m. (du proto-indo-européen *hamru, même sens)
OPULENCE = Phanediya, f. (« plein de nourriture »)
OR, aussi ARGENT (pour payer) = usus, m. (PIE *auas, « briller », ayant donné aurum en latin)
ORDRE = arë, m. (radical indo-européen commun *ar, « ordonné, équilibré »)
ORDINATEUR = zelumon, m. (« celui qui compte », même construction que « ordinateur »).
OUBLIER = bar-m-n, barmnuz, barmnek, barmenta, barmintand (voir « hors » et « penser »)
OUEST = adla, m.
OURS = ritzok, m. (PIE *hrtkoz)
P
PAR, À TRAVERS = dir + différents cas.
PARADIS (lieu de plénitude, pas forcément religieux) = dilma, f. (du sumérien dilmun)
PARADISIAQUE, DÉLICIEUX, DIVIN = dilmaväil
PAREIL À = kau + Dat. (contraction de ki et de la racine pour « sembler »)
PARENTS = mratau (plurale tantum)
PARFUM = (art) udhamag, m. (douce senteur) udhya, f. (voir « rose » pour l’étymologie)
PAROLES, DISCOURS = kowgadr, m.
PARLER (en général, une langue) = p-r-gh, präghuz, präghek, prugata, präghand. (PIE *preg, « prononcer un son, parler »)
PARSEMER, DISPERSER = p-r-k, pirkuz, pirkek, pirkika, pirkand.
PARTIR, QUITTER (une pièce), (au factitif) CHASSER = l-y-k, lyäkuz, lyäkek, likika, lyäkand.* (PIE *lykw, « s’en aller »)
PARVIS, ESTRADE = bägha, f. (sumérien barag, même sens)
PAYS = (en général) gär, m. (aussi en suffixe) –gär
PERCEPTION = (mentale) avhihrapya, f. (par les sentiments, l’instinct) avhikünya, f.
PERCEVOIR (mentalement) = avhi-h-r-p, avhihraupuz, avhihraupek, avhihraupika, avhihraupand. (de l’indo-européen *ghrb, prendre, qui a donné griper, greifen)
PERCEVOIR (par les sens, l’instinct, les émotions etc) = avhi-k-r-n, avhikürnuz, avhikürnek, avhikürnata, avhikürnand.
Ils ne piffent pas, ils ne peuvent pas s’encadrer (fam.) = Mu avhikürnomind.
PERDRE, (médio-passif) (SE) PERDRE = bar-l-y-k, barlyäkuz, barlyäkek, barlikika, barlyäkand.
J’ai perdu mon coeur en t’aimant = Ur weuwand libhi nas barlikika-ha.
PEUPLE = phäi, f. (de l’indo-européen *phel, d’où sont issus l’allemand Volk et le latin populo)
(en suffixe) : -phë
PLAGE = gamya, f. (voir « bord »)
PLEURER = d-k-r, dakruz, dakrek, dakrika, dakrand. (voir « larme »)
PLURIEL = minkig
PLUS = mil (pour adjectifs, l’atlante utilise le comparatif de supériorité)
PLUS DE = mil + Gén.
PLUSIEURS = mink, (en préfixe, équivalent du préfixe multi-) mli-
PORC, COCHON = shwakh, m. (sumérien shah)
PORT (maritime) = avadwir, m. (“port de la mer”)
PORTE = dwir, m.
PORTER, APPORTER, TRANSPORTER = u-g, uguz, ugek, ugika, ugand. (PIE *wegh, de même sens)
POSSIBLE = ëndhig (voir « évènement »)
POUR = pa + Acc. (en suffixe, équivalent du latin pro-, signifiant « avant, pour, à travers ») : pa-
POURQUOI (interroge sur la cause) = kyëm (« d’où »)
POUR QUOI ? (interroge sur le but) = pakad ?
PRENDRE = n-f-t, näfuz, näfek, niftika, näftand. (du proto-indo-européen *nem, „prendre son dû »)
PRÈS (DE) = neobh (rare) ou hôt + différents cas (proto-indo-européen *hèd, même sens)
PRINCIPAL = (préfixe) kôp-
PRISE = näftika, f.
PRIX, COÛT = kinis, m. (voir « monde » pour l’étymologie)
PROCHAIN = neobkë (mot-à-mot « le plus près »)
PROCLAMER = ahl-kh-y, ahlkhayuz, ahlkhayek, ahlkhayika, ahlkhayand. (pour l’étymologie, voir « cri », avec le préfixe ahl-)
PROJET = pastë, m. (voir « jet », avec préfixe pa-, « en avant »)
PROPICE, de BONNE AUGURE, FAVORABLE etc = hunnir (basé sur l’indo-européen *an-, „visage, bouche“, qui a donné l’adjectif prosanès, « gentil » en grec, et l’allemand Gunst, « faveur »).
PROMETTRE = pa-p-r-gh, p-r-gh, papräghuz, papräghek, paprugata, präghand. (PIE *preg, « prononcer un son, parler », et pa-)
PROTECTION = sküta, f.
PROTÉGER = s-k-t-r, skütruz, skütrek, skôtrika, skütrand.
PUISSANT = ahltig (de ahl, « grand », tiré de kalag, mot sumérien signifiant « puissant »)
Q
QUART = kutr, m. (même racine que « quatre »)
QUEL = kidig (de kad, tiré du PIE)
QUI A LA NATURE, LA FORME DE = (suffixe) –ijë (bâti sur le suffixe grec –oïde), -awig (voir « sembler »)
QUI PEUT = -hark (équivalent du suffixe latin –abilis/-ibilis)
R
RAISON = neifta, f. („ce qu’on prend“)
RATE = plaun, m.
REFUSER, DIRE NON, DÉCLINER (une offre) = avhi-y-d, avhiyuz, avhiyek, avhidahta, avhidyand.*
RÉGNER, DOMINER, h-r-kz, häraksuz, häraksek, häraksika, häraksand.
REMERCIER (+Dat.), AVOIR PITIÉ DE (+Gen.) = g-w-r-h, gwerhuz, gwerhek, gwerhika, gwerhand.
RENTRER, RETOURNER (chez soi) = tek-d-r-n, tekdarënuz, tekdarënek, tekdurunika, tekdarënand.*
RETOUR (suffixe, équivalent de heim- ou zurück- en allemand, retro- en latin) : tek-
RIEN, VIDE (nom) = uha, f. (aussi en préfixe ou en suffixe, équivalent du suffixe anglais –less)
ROBOT = alkoakhirë, m. (« celui qui travaille tout seul »)
ROSE = udha, f.
ROSE (couleur) = udhijë.
ROUE = horät, m. (même racine que roue, le proto-indo-européen *hred, « rouler »)
ROULEAU = thihort, m.
ROULER = hortuz, hortek, hortika, hortand.* (voire roue pour l’étymo)
S
SAGE = vitzë, ahlvitzë (« sage » et « immensément sage » même racine que science) athmo (contraction de kau Athumo, « pareil à Athum »)
SAISIR, aussi COMPRENDRE = h-r-p, hraupuz, hraupek, hraupika, hraupand. (de l’indo-européen *ghrb, prendre, qui a donné griper, greifen)
SAISON, aussi ÈRE = yält, f. (voir « heure » pour l’étymologie)
SANGLIER, bur, m. (gaulois eburos)
SANS = van + Gén. (même racine que vainë, « peu »)
SANTÉ = säin, f. (latin sanus, PIE correspondant)
Skinat saines int hëk = il est en très bonne santé/en très bonne forme.
SAUVAGE = (de la nature), hraveg (tiré de kravi, herbe) ; (barbare) barurgig (mot-à-mot « hors insulaire »)
SCIENCE = vedanthäp, m. (lié à la racine v-d, « connaître », elle-même tirée du verbe voir, tiré du sanskrit Veda, et d’Ahnthäp, un souverain civilisateur au savoir immense)
SCIENTIFIQUE = vedanthäpadvë, m., -adva, f. (voir « science » et « détenir »)
SECRET (adj.) = reuzënväil
SECRET (nom) = reuzën, m. (p.p. de r-z, « murmurer, taire »)
SENS (5 sens de la perception) = kenek, m.
SENTIMENT = künta, f.
SENTIR, RESSENTIR (intr. Et tr.), (au médio-passif) SE SENTIR = k-r-n, kürnuz, kürnek, kürnata, kürnand. (même étymologie que « sang », le sang étant considéré comme le fluide de l’énergie vitale et donc des sensations)
SEUL, mais aussi UNIQUE = undi (racine « unduz », « un »). Préfixe –on : seul, unique.
SEULEMENT, JUSTE = undi, on, mes
SINGE = abon, m. (voir « eau » pour l’étymologie, PIE *hep)
SOIR = isphë, m. (grossièrement basé sur vesper en latin avec un h car je sais que t’aimes ça les h lol...)
SORCIÈRE, MAGICIENNE = brüshmona, f.
SORTIR (+Abl), QUITTER = bar-l-y-k, barlyäkuz, barlyäkek, barlikika, barlyäkand.* (PIE *lykw, « s’en aller »)
SOURIRE (nom) = ushush, m.
SOURIRE (v.) = u-sh-h-sh, ushuhäshuz, ushuhäshek, ushuhäshka, ushuhäshand
SOUS = ut + différents cas, u- (en préfixe) (tiré de l’anglais under, allemand unter)
SPHÈRE = kôpek, m. (voir »tête »)
SPLENDIDE, MERVEILLEUX = mähtig (sumérien mah, « splendide »)
STRIDENT, ÉREINTÉ, CUIVRÉ (pour une voix),MÉTALLIQUE etc = khareg
SUCRE RAFFINÉ = awiya, f. (voir « sable »)
SUD = shau, m. (même racine que le mot « sud », soit le proto-indo-européen *sow, « soleil », lié à shäd en atlante)
SUIVRE = push-w-dh, pushwäz, pushwäk, pushudia, pushwädand. (de l’indo-européen wedh, qui a donné le latin vado)
SUJET, THÉME = aphtë, m. (de aph- « sur », et stë, « jet »)
SUR = aph (aussi en préfixe, équivalent du préfixe latin sur-, allemand auf-)
T
TAUREAU = shilam, m. (du sumérien shilamza)
TECHNOLOGIE = vedanthamag, m. (« science des arts techniques »)
TÉLÉPHONE = vhisklija, f. (même construction que « téléphone »).
TÉLÉPHONE PORTABLE = onvhisklija, f. (« téléphone unique » sous-entendu « personnel », très couramment abrégé « onvhisk » par les habitants)
TEMPS = sroz, f. (voire sroma, « courant » pour l’étymologie)
TERRE ÉTRANGÈRE, L’ÉTRANGER = kur, m. (sumérien du même sens)
TEXTE = vinda, f. (altération de bh-n-d, « lier »).
TONNERRE = badrija, f. (contraction de badr, « force », et klija, « son »)
TORDRE = t-r-g, turguz, turgek, turgika, turgand. (PIE *tark-, « tordre »)
TOUJOURS = (qui dure éternellement) osmät (du vieux babylonien udmeda, « toujours ») (au sens d’encore) isht (voir « être debout »)
TOUT LE TEMPS (adv.) = aslënshir (contraction de aslan, et ënshir)
TRAVAILLER = a-kh-r, akhiruz, akhirek, akhirika, akhirand. (adaptation du sumérien kigh, de même sens)
TRAVAILLEUR (sous-entendu de basse classe sociale, ouvrier) = akhirmon, m.
TRAVAILLEUSE = akhirmona, f.
TRAVERSER, TROUVER, (au médio-passif) (S) ORIENTER, aussi TRADUIRE = pa-t-r, patruz, patrek, patrika, patrand. (PIE *pent, même sens)
Je traduis des textes du français vers l’allemand = Vindaz frantzese fatz inglishi patruz.
TROP = almil (ahl et mil)
TUBE = ankrod, m. (contraction de ahnkek, « long », et de la racine de « roue ». Même construction que le mot cylindre, venant du grec « je roule »)
U
UNIQUE = unkagig, undstas (voir « un » et « façon »)
UNIR = gan-u-n-d, ganunduz, ganundek, ganundika, ganundand.
UNI = ganundën
UNITÉ = ganundya, f.
UTILISER (+ Ablatif) = briguz, brigek, brigata, brigand.* (de *brhego, racine indo-européenne ayant donné brauchen, besoin, signifiant « avoir besoin, utiliser »)
V
VACHE = kua, f.
VAGUE, ONDE, MESURE (en musique) = ibhë, m. (du PIE *webh, « aller d’avant en arrière », qui a donné vague, Welle)
VENIN = suma, f. (voir « pourrir »)
VERS = fatz (aussi en suffixe à de nombreux mots)
Vers le nord, en direction du nord : usturfatz
VIE = givi, f. (sanskrit jivana, « vie »)
VILLE = (fortifiée, grande, ancienne) irbat, f. (du sumérien iru-bad, « grande ville fortifiée »)
VIOLENT, BILLIEUX, QUI A TRAIT AU FOIE = yakartig (voir « foie », yakart)
VISAGE = hunna, f.
VOILÀ = kusu (surtout utilisé dans les structures emphatiques)
VOITURE VOLANTE = vituslikmon, m. (même construction que « aéroglisseur »)
VOIX = jëk, m. (altération de dyëk, de d-y, « dire »).
VOLONTÉ = ulya, f. (PIE *wal, « vouloir »)
VOLONTIERS = liv (voir « amour »)
VOULOIR = (avec un nom) Sujet désirant au Dat. + Objet désiré à l’acc. + int wal, (avec un verbe à l’infinitif) wal+ verbe au potentiel.
Je veux voir le monde dans un grain de sable et le paradis dans une fleur sauvage = Kenzi bi kaga awinus af dilma bi hravgai edina wal pôshivnuz-ha
W
X
Y
Z
Expressions, maximes, principes philosophiques etc
«Death is the price of life » = Kinis givus int maght.
«Life is the price of death» = Mista maghtes int givi.
«Man is not allowed to kill» = Nad nau pôskastek alhu.
Nad = devoir, idée de devoir. Nau = négation pour les subjonctifs, pos+hast+ek, alhu
«The Gods made us to be better than them» = mhu thumnikar Ahned, vikye kan'yek bheandir.
«Ohrahnu lies within us like life within eternity» = Bimhu legek Ohrahnu, kau bi’ohrmatihla legekh givi.
« Avoir la voix éreintée » (avoir un chat dans la gorge) = Gan khargu jëko bheand.
« Avoir une vie hors du feu » (avoir une vie monotone, sans saveur) = Gan givun bar ughanes bheand.
« C’est le fou qui se moque de l’ignorant » (c’est l’hôpital qui se fout de la charité) = Kusu uhanthäpgis känkek naer
« Des guerres pour une noix » (beaucoup de bruit pour rien) = Keosed pa nuzi
« Faire d’un lac une mer » (faire une montagne d’une taupinière) = Lokëm adavae ghänd.
« Faire peau neuve (tourner la page) » = ghibl kôtsae ghänd.
« La mort arrive une fois, la vie arrive tous les jours (carpe diem) = Unduz ënshira ëndhônekh muaga, äskam dne ëndhônekh givi.
« La raison veut le bien, le démon veut le mieux » (le mieux est l’ennemi du bien) = Neiftai wekhën int wal, Ohrajun vikyë int wal.
« Attendre des sangliers dans le désert » (chercher midi à quatorze heures) = Burau bi aghne pasidhand.
« Suivre le courant » (être dans le coup, à la mode) = sromae pushwädand.
« Un jet à travers l’air » (un coup d’épée dans l’eau) = Stë dir viti.
“Voler dans les branches” (être distrait) = Bi’hosa ledvand.
Jours de la semaine
Lundi, "jour de la lune" = Yondha
Mardi, "jour de la guerre" = Keosodha (keosu = guerre, tiré de *kiso, radical indo-européen de même signification)
Mercredi "jour de la sagesse" = Vitzadha
Jeudi "jour de l'Alien Créateur" = Athumdha
Vendredi "jour de la fraternité citoyenne" = Ohramendha
Samedi "jour de l'opulence" = Phanediyadha
Dimanche = Haukhadha
Nombres
1 = unduz
2 = dvôz
3 = khoi
4 = gudrai
5 = haptis
6 = suëk
7 = sibt
8 = ogdo
9 = diwa
10 = tzehk
100 = zaut
1000 = tuisun

Voila j’espère que ma nouvelle intervention vous auras plus et a très bientôt. santa

Joyeux Noël !
Gannat wädhyauk Ohrahnu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur
avatar

Messages : 7916
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: [Projet idéolangue] L'Atlante v2   Sam 23 Déc 2017 - 11:12

Salut, et bravo pour ton projet.

Je viens de rédiger une ébauche de présentation de l'atlante sur Idéopédia.

Voici quelques questions qui m'aideraient à compléter la page :

Question En quelle année est officiellement née cette idéolangue.
Question As-tu traduis un petit texte comme le texte de Babel par exemple ?
Question Comment s'appelle l'idéomonde associé ?
Question Quid de l'alphabet et du système d'écriture utilisé par l'atlante ?
Question Existe-il une grammaire ?
Question La syntaxe de l'atlante est de quel type ?

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
JamesRico



Messages : 8
Date d'inscription : 07/12/2017

MessageSujet: Re: [Projet idéolangue] L'Atlante v2   Sam 23 Déc 2017 - 11:42

Merci beaucoup ! ^^
Ca serait beaucoup plus simple pour moi si vous me rejoingner sur ce serveur pour que l'on puisse en discuter en mp: https://discord.gg/Xau9xyA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Projet idéolangue] L'Atlante v2   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Projet idéolangue] L'Atlante v2
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» projet de fin d'etude economie
» projet en latin
» Projet armoire elec entreprise
» Projet interdisciplinaire autour de la Mine: Help aux chtis (et aux autres)!
» Le projet Magnet au Canada(1950-1954)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Idéolangues :: Autres idéolangues-
Sauter vers: