L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Aneuvien 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 20096
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Lun 28 Aoû 2017 - 19:59

LlenguaPuerchîsca a écrit:
Le ruisseau coulait tranquillement à travers la vallée.
Àt kullin ere sàce paṅsas traṅs àt waalev.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 20096
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Mar 29 Aoû 2017 - 23:43

Yatem a écrit:
L'amour rend aveugle, surtout lorsque la vue donne envie de se crever les yeux.
Klim dor kæken, eren kortep vedjet gèven veṅdes pĕrkesun ed ojse. = Amour fait aveugle, surtout lorsque la vue donne envue de percer ses yeux.

Vedjet, ce n'est pas le sens de la vue (vet), mais la vue de quelque chose :
Er ere habe vedjeċ mars yn = on avait vue sur la mer (et non sur la planète Mars).

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 20096
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Quelque chose ne va pas   Jeu 31 Aoû 2017 - 22:56

Pas vraiment parce que j'ai deux homonymes parfaits, l'un à-postériori et l'autre à-priori avec inversion par un alphabet fictif. Le problème vient du radical kœṅd qui donne à la fois

  • kœṅd lui-même, pour "rôle", kœṅda pour "jeu" (d'acteur, d'instrumentiste) et kœṅdes pour "jouer" (un instrument, un morceau de musique, un rôle) ;
  • kœṅde pour "préserver"*, qui n'a rien à voir ; et c'est celui-ci qui par adnébou interposé, a donné pœṅge (sacrifier) et pœṅg (sacrifice), l'homonyme (parfait) de pœṅg (poing). Celui-ci, pas moyen d'le changer, pas seul'ment à cause de la transformation : c'est un à-postériori, qui vient de... condom (préservatif) si ! si !



Du coup, y faut que j'modifie l'premier, mais pas trop, car les modifs vont se faire en cascade ! La meilleure des soluces, pas destructives pour deux liards, c'est la dénasalisation du Œ, qui, de [ɔ̃:] va d'venir [u:]*. Par conséquent, l'premier va d'venir kœnd, et ses dérivés kœnda, kœndes... Certes, la paronymie est pas loin (kœnad = fin, kun = bout) mais assez distincte quand même.

Ah, au fait, à l'aut'bout, on a certes pœṅg pour "poing" et "sacrifice", mais pœng, eh bien, c'est le poignet ; et la poignée (1), c'est glak.




*'chez pas à comprendre : c'est une particularité du Œ aneuvien. OAṄ ne convenait pas, à cause de AṄ qui donne [ɑ̃]. Pour OEN, c'est moins gênant ([œ:], proche de [ɛ̃] : EN).

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 20096
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Jeu 7 Sep 2017 - 1:25

Encore un autre changement : celui-ci concerne le verbe "peindre", lequel passe de peṅten à peṅtes, ce qui semble plus logique, concernant un verbe de processus. Ainsi, la paronymie avec penten ne sera plus vraiment de mise, y compris au subjonctif (peṅtes, comme à l'itif, et à toutes les personnes*).





*L'ancien subjonctif, peṅt pouvait, en plus, de surcroit être confondu avec le nom commun, du moins, quand celui-ci est au nominatif singulier. Encore que main'nant, c'est avec l'accusatif singulier que le verbe risque d'être confondu. Moins grave, grâce à la syntaxe.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 20096
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Dim 17 Sep 2017 - 1:32

Pris du fil nordien :

Djino a écrit:
PRONOMS
Pronoms personnels sujets
egje
dutu
han
zi
het
man
il
elle
il/elle (neutre)
on
vinous
jeevous
deeeux/elles
Pronoms personnels objets
megme
degte
han
zi
het
man
le, lui
la, lui
le/la, lui (neutre)
?
vinous
jeevous
deeles, leur
Adjectifs possessifs
minmon, ma, mes
dinton, ta, tes
hans
zir
hets
mans
son, sa, ses
vornotre, nos
jeervotre, vos
derleur, leurs

On retrouve deux choses communes avec l'aneuvien :


  • eg = je (on le doit au danois)
  • la forme accusative de "on" (invariable en nordien), marquée d'un -S : las en aneuvien. Pour ce dernier trait, on n'a pas d'adjectif possessif distinctif en aneuvien pour la : on met l'adjectif personnel indirect ed, notion (du moins j'le crois) purement aneuvienne, que je n'ai pas trouvé ailleurs.


Le pluriel et la troisième personne ne varient pas à l'accusatif en nordien. Chez moi, pour l'accusatif, c'est le -S qui prévaut (cf plus haut pour las), donc avec un E derrière pour le pluriel, alors qu'au nominatif, le pluriel est marqué par un -R derrière les voyelles O & A, et en remplacement du G pour la première personne : eg > er.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 20096
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Mer 20 Sep 2017 - 15:04

Voici ce qu'une fiche "type Champollion" donnerait chez moi :

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.


Dernière édition par Anoev le Mar 12 Déc 2017 - 14:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur
avatar

Messages : 7141
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Mer 20 Sep 2017 - 15:12

C'est vrai, que j'ai appris beaucoup de choses que j'ignorais sur l'aneuvien rien qu'avec cette petite fiche. Very Happy

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 20096
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Mer 20 Sep 2017 - 15:13

Une autre fiche, avec un chat, cette fois-ci :


_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.


Dernière édition par Anoev le Mar 9 Jan 2018 - 20:31, édité 1 fois (Raison : Localisation)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur
avatar

Messages : 7141
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Mer 20 Sep 2017 - 16:56

je n'ai pas ici compris la différence entre maun et aun. scratch

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 20096
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Mer 20 Sep 2017 - 17:07

Maun est le participe présent de maau (miauler) et aun, le participe présent de aau (bâiller), deux verbes irréguliers construits sur le même modèle (en suivant le lien, tu comprendras pourquoi ces verbes, imitatifs, sont irréguliers).




C'est bien Fernand qui l'dit (à 2:12 du début du sketch)*.

*Je m'demande si  j'ai pas un bout d'éponse, sur la phrase de droite de la fiche : les ruminants, eux, ont des cornes (ou des bois, pour les cervidés). Mais y vaudrait mieux d'mander à un zoologue pour avoir une réponse sûre !

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 20096
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Ven 22 Sep 2017 - 11:19

Djino a écrit:
Lorsque j'ai créé l'arwelo, au tout début, il n'y avait pas non plus de distinction animé/inanimé, et je compensais d'ailleurs avec le démonstratif, donc c'est ce que je suggère de faire.

Exemples :
lo si brekia (Il est cassé) = tio si brekia (Cela est cassé) = si brekia (C'est cassé)
lo seti (Il fonctionne) = tio seti (Ça fonctionne) = seti (Ça fonctionne)
lo kokusti (Il coûte cher) = tio kokusti (Cela est cher) = kokusti (C'est cher)
otí loy tien (Mets-les là) = otí tio tien (Mets ça là) = otí tien (Mets là)
loa valo terupisi (sa valeur a triplé) = tioa valo terupisi (sa valeur a triplé)
En aneuvien, on ne fait aucune distinction grammaticale entre animé-neutre° et inanimé. On en fait entre le pronom personnel (y compris neutre) et le pronom démonstratif. On a, respectiv'ment :
a cem skriċa = il (ici : objet) est cassé. ~ æt cem skriċa = c'est cassé.
a wark = il fonctionne ~ æt en wark = celui-ci fonctionne ~ æt wark = ça (cela) fonctionne.
a • spændon = il est cher ~ a spænden muls = il coûte cher (il coûte beaucoup)
æt • spændon = c'est cher ~ æt spænden muls = ça coûte cher (ça coûte beaucoup)
midit ase dær = mets-les là ~ midit æċe dær = met ça là.
Ed vardet an terplena = sa valeur a triplé.


Ar inzhe cœψ ilidaw = ils mangent de la soupe à midi ~ Ær inzhe cœψ ilidaw = Ceux-ci* mangent de la soupe à midi.

Si par simple supposition, on devait traduire de l'anglais en aneuvien (après tout, pourquoi pas ?) on ne traduirait pas it en æt comme on le fait en français (ça), mais en a. Pour les démonstratifs anglais (this & that), y a æt en et æt aon.

°Animal (humain compris) dont on ne connait pas le sexe ou celui-ci n'est pas déterminant, ou bien, au pluriel, plusieurs individus de sexe différent.
*Pas facile à traduire en français, puisque dans notre langue, "celui, celle(s)" & "ceux" ne peut pas être utilisé seul : sans "-ci, -là" ou une proposition subordonnée relative.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 20096
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Lun 25 Sep 2017 - 0:44

J'avais pas d'os en photo, alors j'ai repris le dessin présenté par Ziecken :

J'avais p'us d'place sur la fiche, sinon, j'aurais pu mettre :
Chœkem hykíkinen • tan pòtun tep a kjas skriċe ùt femurs yn tiyn = La mâchoire de la hyène est si puissante qu'elle casserait un fémur en deux.

Bon, dans cette phrase, on ne sait pas si c'est la mâchoire ou la hyène qui casserait l'os. Et alors ! quelle importance, puisque d'toute manière, c'est avec sa mâchoire que l'animal le casserait.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bedal
Modérateur
avatar

Messages : 5080
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Lyon, France

MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Mar 26 Sep 2017 - 12:59

Anoev a écrit:

*Petite digression : le R n'est roulé que double, en aneuvien. Sinon, il bénéficie d'une assez grande largesse côté allophones (dialectes, dans ma diégèse), la base étant évidemment le [ʁ]. Orron (entier) se prononce soit /'ɔʀɔn/ : uvulaire roulé, version de base), soit /'ɔrɔn/.

Qu'en est-il exactement ? Dans quelles régions est il roulé ou grasseyé ? Smile

_________________
"L'Atelier" alas a bin jerli foromte! : L'Atelier est le meilleur des forums

Like a Star @ heaven Idéolangues : algardien, nardar, helfina, mernien, syrélien, brakin, nurménien, leryen, romanais.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Heimdalir, Iles Romanes

Non au terrorisme et à la barbarie. Oui à la paix, la fraternité et la solidarité. Quelles que soient notre religion, notre langue ou notre couleur de peau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/ En ligne
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 20096
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Mar 26 Sep 2017 - 13:15

Bedal a écrit:
Anoev a écrit:

*Petite digression : le R n'est roulé que double, en aneuvien. Sinon, il bénéficie d'une assez grande largesse côté allophones (dialectes, dans ma diégèse), la base étant évidemment le [ʁ]. Orron (entier) se prononce soit /'ɔʀɔn/ : uvulaire roulé, version de base), soit /'ɔrɔn/.

Qu'en est-il exactement ? Dans quelles régions est il roulé ou grasseyé ? Smile
Le R de base ([ʁ]) est utilisé dans la plupart des régions aneuviennes. il en est de même pour le [ʀ] (RR). Là où c'a tendance à changer, c'est plutôt à l'ouest de la ligne de train Nakol-Sorne via Seblir, Au Nord-ouest (ouest du Roenyls et Æstmor), on devrait avoir [r] pour RR et [ɾ] pour R. En descendant vers le sud (Alfazie), le RR ne changerait pas, mais R aurait tendance à devenir spirant, comme en anglais : [ɹ]. Mais ce R spirant, on le retrouve également au sud des Santes (Nellede, Trolans), en concurrence avec le RR grasseyé [ʀ]. À Kesna (capitale fédérale), le R est prononcé comme à l'Académie de Nakol. Pour le R, ça tombe bien : mis à part le littoral sud, c'est aussi la prononciation du reste des Santes.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.


Dernière édition par Anoev le Jeu 5 Oct 2017 - 9:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 20096
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Sam 30 Sep 2017 - 15:51



Y en avait bien une autre, mais elle tenait trop d'place :

Da ingænun àt hoos quas kova. = Il entre dans la maison qu'il a acheté.

Expliqûres :

Pas la peine de rajouter in derrière ingæn, même si ce qui suit derrière est à l'accusatif. D'tout'manière, comme ingæn est intransitif, ce qui suiv'ra ne risque pas d'être un COD.

Pas la peine de rajouter da derrière quas. Quas ne peut pas être sujet. Donc Da est sujet des deux verbes, s'il s'agit du même. Si j'avais mis Da ingænun àt hoos quas da kova, on pouvait présumer que les deux da ne représentaient pas les mêmes hommes. Toutefois, ça n'a rien d'absolu. Comparer avec


Da ingænun àt hoos qua cem bispèṅtesa. = Il entre dans la maison qui a été repeinte.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 20096
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Lun 2 Oct 2017 - 18:42


_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 1354
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Lun 2 Oct 2017 - 20:18

Avec ta première image, je me suis demandé si l'Aneuvien n'était pas une langue germanique. Heureusement la deuxième a infirmé ce doute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 20096
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Lun 2 Oct 2017 - 20:52

Velonzio Noeudefée a écrit:
Avec ta première image, je me suis demandé si l'Aneuvien n'était pas une langue germanique. Heureusement la deuxième a infirmé ce doute.
Explique un peu ça, ça m'intéresse.

La première image (de cette page, du moins), c'est une photo que j'ai prise dans les environs de Bergen (N). La deuxième, c'est un dessin ramassé sur la Toile et (plutôt mal) arrangé.

Mais c'est vrai que la première fiche a pas mal de mots pompés à des langues germaniques (Haus, kaufen, aus, stadt). C'était vraiment une coïncidence. L'aneuvien, c'est un mélangue d'un peu tout : et également de l'à-postériori avec de l'à-priori. Kneg est d'origine russe, comme karandach, d'ailleurs, comme slov.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 1354
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Lun 2 Oct 2017 - 21:49

Anoev a écrit:
Velonzio Noeudefée a écrit:
Avec ta première image, je me suis demandé si l'Aneuvien n'était pas une langue germanique. Heureusement la deuxième a infirmé ce doute.
Explique un peu ça, ça m'intéresse.

La première image (de cette page, du moins), c'est une photo que j'ai prise dans les environs de Bergen (N). La deuxième, c'est un dessin ramassé sur la Toile et (plutôt mal) arrangé.

Mais c'est vrai que la première fiche a pas mal de mots pompés à des langues germaniques (Haus, kaufen, aus, stadt). C'était vraiment une coïncidence.
C'est ça qui m'avait fait penser aux langues germaniques, j'avais reconnu les nombreuses origines germaniques des mots dans cette fiche.

Anoev a écrit:

L'aneuvien, c'est un mélangue d'un peu tout : et également de l'à-postériori avec de l'à-priori. Kneg est d'origine russe, comme karandach, d'ailleurs, comme slov.

Merci, je me demandais d'où venait "Kneg".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 20096
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Lun 2 Oct 2017 - 22:59

Velonzio Noeudefée a écrit:
Merci, je me demandais d'où venait "Kneg".
Le mot russe est книга. Pas trop déformé, donc. Il en est différemment pour тетрадь (cahier), q'on aurra quelques difficultées à reconnaître dans tetjærd. Quant à мocт (pont), il est assez limpide, autant que sa forme au sens figuré (most), prise là des langues slaves à alphabet latin.

ùt moct lithen = un pont en pierre
ù flogmòst = un pont aérien.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.


Dernière édition par Anoev le Lun 2 Oct 2017 - 23:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bedal
Modérateur
avatar

Messages : 5080
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Lyon, France

MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Lun 2 Oct 2017 - 23:04

Anoev a écrit:
Velonzio Noeudefée a écrit:
Merci, je me demandais d'où venait "Kneg".
Le mot russe est книга. Pas trop déformé, donc. Il en est différemment pour тетрадь (cahier), q'on aurra quelques difficultées à reconnaître dans tetjærd.

comment ça se prononce en aneuvien ?

_________________
"L'Atelier" alas a bin jerli foromte! : L'Atelier est le meilleur des forums

Like a Star @ heaven Idéolangues : algardien, nardar, helfina, mernien, syrélien, brakin, nurménien, leryen, romanais.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Heimdalir, Iles Romanes

Non au terrorisme et à la barbarie. Oui à la paix, la fraternité et la solidarité. Quelles que soient notre religion, notre langue ou notre couleur de peau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/ En ligne
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 20096
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Lun 2 Oct 2017 - 23:10

Bedal a écrit:
Comment ça se prononce en aneuvien ?

/'knɛg/

/te'tjɛ:ʁd/


moct : /'mɔst/

most : /'mɔçt/.

Rapporté par Velonzio :

Rabelais a écrit:
Soudain, je ne sais comment, le cas fut subit, je n'eus loisir de le considérer, Panurge, sans autre chose dire, jette en pleine mer son mouton criant et bêlant..
Zyċh, e stĕ nep kóm, àt kos eră cepan, eg potnă nep atàre as; Panùrzh, sin diktun ùċ, zlàtă erin maars sed ovs hrigun ea owòkun.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 20096
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Mar 3 Oct 2017 - 10:58



À propos de la dernière phrase : pour une fois, les points de césure n'ont pas été respectés, à cause de la syntaxe des adjectifs épithètes aneuviens (placés devant).

Fluchip est un mélange à-postériori des mots flœm (du latin FLVMEN) et xhip (venant de ship et transformé en chip, pour la circonstance).

Et une auuuutre !! c'est la fête, j'en profite, allez, rrrroulez (c'est l'cas d'le dire) !



_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.


Dernière édition par Anoev le Mar 10 Oct 2017 - 20:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 20096
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Mer 4 Oct 2017 - 14:51

Seweli a écrit:
un (un, une) ➜ unaro (solo)
bi (deux) ➜ biaro (duo, couple)
ter (trois) ➜ teraro (trio)
kwar (quatre) ➜ kwararo (quatuor)
unti (dix) ➜ untiaro (dixtuor)

Les ensembles sont absent de l'espéranto par exemple.
On a : kvar kvara kvare kvarono kvaropo kvaroblo et même kvaruma
Mais pas : kvaro !!!
Je voulais vous mettre un lien mais je n'ai pas trouvé de page qui présente clairement le sujet en espéranto.

Je n'ai pas compris pourquoi l'espéranto utilise kvaropo pour dire un quatuor, plutôt que kvararo.
Et en arwelo, je ne vois pas la différence entre un ensemble et un collectif.
Ni en français. Quelle est la différence profonde entre "une paire" et "un duo" ?
Bref, pas besoin des ensembles. Les cardinaux et les collectifs suffisent largement.
Un changement de suffixe en perspective.

Quinzaine se disait dekpentersyn, vingtaine se disait tinekersyn, centaine se disait  ċentersyn. Tout ça va disparaître, pour une fois, c'est un suffixe, pourtant fétiche de la langue aneuvienne : -yn qui va laisser place à un autre, plus à propos : -tul (venant de tœl pour "ensemble).

Pour "quatuor", y avait déjà le choix entre quàtul et quàtersyn, ce dernier disparaît. Et on a

tertul = trio
pentul = quintet
segtul = sixaine
heptul = groupe de sept
oktul = huitaine...
dektul = dizaine
tolvul = douzaine
dekpentul, pengetul = quinzaine
tinektul = vingtaine
ċerentul = centaine.

paar & tœsaṅd ne changent pas.
...

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 20096
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Jeu 5 Oct 2017 - 8:49

Djino a écrit:
deyo  = jour (24h)
swelero = jour (période ensoleillée)
kalero = nuit (période noire)
Ça m'a ramené au fait que chez moi, y aurait deux paronymes qu'y faudrait que j'détache de toute urgence :
sœndav = dimanche
sundeav = jour (période ensoleillée).

Bon, alors j'veux bien qu'celui-ci a trois synonymes, obtenues de manière similaire, depuis nox par des systèmes d'écriture gérant la symétrie à domphes et donnant respectiv'ment :
ftol (arkitanco)
zgom (adnébou)
ckod (akrig)
mais je m'dis que ces "résultats" ne sont pas du plus bel effet, qu'ils devraient rester réservés à des dialectes, et qu'un mot vienne, issu d'une compression de sœn d'une part, et de deav ou aut'chose d'autre part.

Le premier mot qui me viendrait à l'esprit, c'est sœv, le second, seav. En fait, y aurait que le noyau (voyelle porteuse) qui changerait. Ces deux mots seraient d'une part, aussi courts que nox, et d'autre part, aussi courts que les noms qui en sont dérivés par l'entremise des systèmes d'écriture symétriques évoqués. À bien y réfléchir, j'aurais un faible pour sœv, parce qu'avec son Œ, c'est celui qui évoque le plus le soleil, donc, la période ensoleillée (du lever au coucher du soleil). Mais l'autre ne serait pas rejeté pour autant, et pourrait signifier la période allant de l'aube au crépuscule, ou bien la période non nocturne, même par temps couvert. Faut voir, parce que cette période non nocturne, les trois autres mots l'évoquent bien. Il faudrait que je n'en garde que trois sur les cinq (parce que cinq, ça fait quand même un peu beaucoup).

Zgom devrait passer à la trappe. Des mots "inversés", il ne resterait que ckod (mot gardé comme dialectal de l'Æstmor et de l'Alfazie, deux provinces où habitèrent jadis les Akrig) et ftol... encore que ftol pourrait bien disparaître aussi. L'arkitco a a été enterré par son concepteur. Même si l'arkitanco lui subsiste, son emploi pourrait très bien resté limité. Toutefois, pas question de garder à la fois seav et sœv. L'un des deux doit sauter.


Bon, j'réfléchis. Sur les cinq (!), deux ou trois resteraient. J'ai d'jà un p'tit début d'idée.




Plus  tard :

Idéopédia et Idéolexique ont étés mis à jour.

Zgom a disparu, ainsi que zgòla, remplacé par ftòla ; ben oui : du coup, ftol est resté. Ckod aussi, mais reste cantonné dans un rôle dialectal (ouest de l'Aneuf). Les deux autres sont donc sœv et ftol. Une petite nuance de sens distingue toutefois ces deux mots. Et cette nuance, c'est la présence effective du soleil dans le ciel. Et du reste, j'me suis rendu compte que "ensoleillé" manquait dans mon dico Idéopédia, lequel pourrait avoir isœnan comme traduction, comme spécifié . Ftol serait le terme général, indiquant qu'il ne fait pas nuit, à savoir : l'aube, le crépuscule, et le ciel couvert en journée.




À propos de ciel, j'en ai profité pour faire le ménage... dans les étoiles. Le terme astero n'existe plus, le terme stel l'a remplacé. Mais stel désignait un autre genre d'étoile (plus celle du général, du restaurant ou du drapeau que celle de l'astronomaute), pour celles-ci, j'ai rajouté un -A : stela. Pas besoin de mettre deux L : aucune confusion possible, dans quelque cas de déclinaison que ce soit. On retrouve la paronymie qu'on a entre gol (chou) et gòla (fleur).

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aneuvien 2   

Revenir en haut Aller en bas
 
Aneuvien 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'aneuvien langue officielle en Europe
» Aneuvien
» Chronologie des espérantoïdes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Idéolangues :: Autres idéolangues-
Sauter vers: