L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Aneuvien 2

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
AuteurMessage
Elara

avatar

Messages : 69
Date d'inscription : 15/12/2017
Localisation : Canae, Telyra

MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Jeu 25 Jan 2018 - 23:56

Il est bien frais ton poisson Anoev !

Sincèrement, en plus d'être une belle fiche bien complète, je pense que je vais m'en inspirer pour la prochaine que je vais faire, histoire de tester différents arrangements, différents types de fiches Wink

Mais pour répondre à ta question existentielle, je n'en sais rien du tout o_o
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 20355
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Ven 26 Jan 2018 - 0:08

Merci ! Ça m'encourage !

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 20355
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Jeu 1 Fév 2018 - 1:12

Restons dans les écailles :





Mise à part la partie gauche, il n'y a ici que des phrases. Que nous indiquent-elles ?

Tout d'abord un hommage à l'algardien, puisque les deux noms bànzo et bàntyr viennent de eban, pour "reptile".

Ensuite, que les généralités se passent d'articles définis, mais ça, on l'avait d'jà vu dans d'autres fiches.

Une 'tit'leçon de syntaxe dans la cinquième phrase : la traduction du gallicisme "c'est ... que ..." (plutôt ici : "ce n'est pas ... que ...").

Deux traductions de "sur" : en pour "dessus" et ob pour "contre". Selon la position de l'animal par rapport à l'endroit où il se trouve.


Cette fiche m'a donné l'occasion de créer un mot (et même deux) que je croyais avoir (et que j' n'avais, 'videmment pas !). J'ai eu wigor (prédateur) depuis wig (proie), lui-même emprunté au kotava wivga.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Doj-pater

avatar

Messages : 1812
Date d'inscription : 04/01/2014
Localisation : France Centre

MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Sam 3 Fév 2018 - 11:46

Bravo pour le lézard ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://uropi.canalblog.com/
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 20355
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Lun 5 Fév 2018 - 17:57

Olivier Simon a écrit:
Is hat ardeht sien rangers do id dulap.
Chez moi, ça donne : da ordylna sed milfúntyse in àt kaṅdex.

J'me suis rendu compte que je n'avait pas "placard", je l'ai créé par imbrication de kigek (meuble) dans kaṅd (fond). Le mot kigek est suffisamment tronqué pour qu'on puisse utiliser kaṅdek autre chose que pour un vrai meuble : par exemple une pièce sous un escalier, par exemple, là où on ne séjourne en principe pas, sauf le malheureux Harry Potter quand il était chez les Dursley avant sa première année scolaire à Hogwarts (Poudlard). Mais ce mot ne traduit pas "placard" dans le sens de "affichette", et dans sons sens figuré "exposition à la honte publique" (ou peu s'en faut).

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 20355
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Mar 6 Fév 2018 - 19:02

J'ai changé un peu : c'coup-ci, j'ai suivi Dopa :




On a les traductions de "encore" : reen (en continuité) et fætas (une nouvelle fois).

On a aussi la traduction de "trop" : par rec (assez) plus un adjectif (verbal ici) au superlatif ; par rapport à a dor rec kolddor, ici, est considéré comme un verbe d'état et kold comme un attribut.

Différence essentielle avec la phrase suivante, ou kold est substantivé (et décliné à l'accusatif derrière hid (prendre, à un sens différent de "saisir", même si le froid saisit les anatomies).

On a un p'tit subjonctif présent (homonyme parfait du substantif), nécessaire derrière bertep.

Mais tout'fois, j'dois quand même avouer un truc : j'ai créé un nom pour la circonstance : sĕv (flocon). Afin de pas faire de gaspillage, même s'il se décline comme nỳv, il servira pour d'autres flocons. Purée !

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 20355
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Jeu 8 Fév 2018 - 13:59

Ah ! Les vaches !



On a tout : les vaches, les bœufs, les veaux et les taureaux ; on a aussi des chèvres et des brebis. Ne manquent que les vachers, leurs chiens et leurs chevaux pour encadrer tout ça !

Pas vraiment de grammaire dans cette fiche : c'est surtout une fiche de vocabulaire. La prochaine, peut-être ?

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Doj-pater

avatar

Messages : 1812
Date d'inscription : 04/01/2014
Localisation : France Centre

MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Jeu 8 Fév 2018 - 17:05

Bravo pour la neige et les vaches !

Anoev a écrit:
j'ai créé un nom pour la circonstance : sĕv (flocon).

A zut, ça me fait penser que j'ai oublié les flocons qui se disent, sans surprise: snevifloke
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://uropi.canalblog.com/
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 20355
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Jeu 8 Fév 2018 - 20:38

Doj-pater a écrit:
les flocons (...) se disent, sans surprise: snevifloke
Ce sont alors de grrros flocons ! Flok, tout simplement, comme ça, ça peut servir pour la neige ET pour la purée. Par contre, snevibali comme j'ai vu dans l'Vordar, est bien trouvé, on a vraiment la dimension de l'objet.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 20355
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Ven 9 Fév 2018 - 10:41

Chaest a écrit:
Je reprécise rapidement deux choses : une tarte n'est pas forcément ronde et SI, une assiette est forcément plate, plate aux bords inclinés pour être précis, cela fait partie de la définition du terme.
Ziecken a écrit:
Comme le disait Saussure : "la langue n'est pas une nomenclature". Les mots ne correspondent pas parfaitement d'une langue à l'autre, les concepts non plus, sans quoi nous aurions affaires qu'à des relexs. Wink
En fait, chez moi, une assiette se dit baas, et ce mot n'a trait ni à la forme extérieure (carrée, circulaire, octogonale...) ni à la forme volumique (creux, mi-creux, plat), ce qui peut donc être utilisé pour n'importe quelle assiette. Ce mot non motivé est, je dirais, l'inverse d'une motivation (chercher une suite de lettres qui ne se rattache pas spécifiquement à UNE caractéristique qui est loin d'être universelle). Baas, je ne sais pas pourquoi je l'ai pris ; pour moi, ça allait bien pour une assiette, c'est tout. C'est pareil pour traug : un plat (pour servir) peut être plat ou creux. Il était donc hors de question que je me servisse de lita° (un autre à-priori automatique) pour cette ustensile de vaisselle.



°En fait, lita a même tendance à replacer plàn ou plaṅ pour "plan" (adjectif). Pourquoi ? Tout simplement parce que ce mot est plus facilement transformable, que ce soit en anacyclique : atil (gauche, pour un polygone dont un des sommets n'est pas sur le plan des autres), mais par sa structure très simple (pas d'affriquée, pas de consonnes successives), il pourrait être inversé sans charcutage via l'adnébou, l'akrig ou l'arkitanco pour donner, par exemple un adjectif comme "en bas-relief".

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Doj-pater

avatar

Messages : 1812
Date d'inscription : 04/01/2014
Localisation : France Centre

MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Ven 9 Fév 2018 - 14:13

Anoev a écrit:
En fait, chez moi, une assiette se dit baas, et ce mot n'a trait ni à la forme extérieure (carrée, circulaire, octogonale...)

Un rapport quelconque avec le parti BAAS de Bachar el Assad ? Laughing

Citation :
C'est pareil pour traug : un plat (pour servir) peut être plat ou creux.

Traug me fait penser au mot germanique pour "auge" (désolé Embarassed ): al Trog, ang trough > Uropi trog.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://uropi.canalblog.com/
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 20355
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Ven 9 Fév 2018 - 14:24

Doj-pater a écrit:
Un rapport quelconque avec le parti BAAS de Bachar el Assad ? Laughing
Aucun : ça n'a rien à voir.
Doj-pater a écrit:
Traug me fait penser au mot germanique pour "auge" (désolé Embarassed ):
Pourquoi pas, après tout : dans les deux, on y mange. En tout cas, je pourrai l'ajouter dans l'étymo avec "qu'on peut rapprocher de", comme bien d'autres mots aneuviens ! Wink

Ah, au fait, j'ai traug pour l'ustensile de vaisselle, mais trăg pour ce qu'y a n'dans. J'ai pas vu trog dans le Vordar-version. C'est un mot récent ?

J'ai vu, d'après les exemples, que l'uropi plat :



plat (N)platu plat pici, miasi = un plat de viande, de poisson, razibòl =plat à barbe,de plat odiu= le plat du jour
Correspondrait AU MOINS à trăg. Correspond-il également à traug ? Pas sûr... à cause de razibòl. Et pourtant, bol, c'est... un bol.


Le mot "auge" m'a laissé des surprises ! Du coup, le terme zaug (de zo et traug) est loin de servir pour tous. Pour le deuxième, ce serait plutôt zymbók* (lit. : bac à ciment), quant aux autres...



*Pour "un bac de ciment" on trouverait plutôt bók zymènten : on retrouve un peu la syntaxe uropie. Différence essentielle, c'est pour l'agglutination : toujours articulée en uropi, nettement plus juxtaposée, voire imbriquée (comme ici) en aneuvien. Sinon, pour l'auge sert aussi pour le plâtre, on pourrait avoir, pour l'uropi, plastibàk. J'ai pas "plâtre" en aneuvien ! y va falloir que j'comb'la lacune !

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Doj-pater

avatar

Messages : 1812
Date d'inscription : 04/01/2014
Localisation : France Centre

MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Sam 10 Fév 2018 - 11:52

A la réflexion, en me souvenant de mon passé de maçonnerie (avec un Ç, je précise), on dit plutôt un auget (jamais entendu "auge" dans ce sens-là) Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://uropi.canalblog.com/
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 20355
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Sam 10 Fév 2018 - 12:13

Doj-pater a écrit:
A la réflexion, en me souvenant de mon passé de maçonnerie (avec un Ç, je précise), on dit plutôt un auget (jamais entendu "auge" dans ce sens-là) Wink
Moi, j'savais pas non plus. Je ne tiens ça que du Wiktio.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 20355
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Dim 11 Fév 2018 - 12:56

Llŭngua-Puerchîsca a écrit:
Je déteste faire le ménage. Vous faites le lit, lavez la vaisselle et six mois après, tout est à recommencer.
Eg ekben hymkùres. La kàmdor, vach baastuls; seg monedeve pos omen • bisdòrend!


Llŭngua-Puerchîsca a écrit:
Tout n'est pas aussi utopique qu'il n'en paraît.
Nep omen alsy pasògoner qua adère.

C'était pas possible de le mettre dans le fil d'origine, malgré qua (que), seg (6), bis- (re-), pos (après), kùr- (soin), kàm (lit) et omen (tout). Y a tout l'reste :

ekben, hym-, baastul (à-priori), -dor, vach (anglais), moned (allemand), pasòg (elko).

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 20355
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Lun 12 Fév 2018 - 10:38

PatrikGC a écrit:
L'homme prend le vase. Il est grand. (qui est grand ? le vase ou l'homme)
-t se rapporte à l'homme
-c se rapporte au vase.

Chez moi :

Àt dak gœnsun àt ervas = l'homme prend le vase.

da • rènem = il est grand (l'homme)
a • rènem = il est grand (le vase).

Toutefois, j'dois r'connaître une lacune : si je remplace dak par (personne, individu dont on ne connait pas ou on ne veut pas divulguer le sexe), on aura une ambigüité avec le pronom de la deuxième proposition (a pour les deux cas). Vaut mieux alors faire appel à une subordonné relative :

àt dù qua • itenpòc àt ervas rènem = la personne qui soulève le vase est grande
àt dù itenpòc àt ervas qua • rènem = la personne soulève le vase qui est grand.

Mais y a plus simple encore ! en faisant appel aux épithètes :

àt rènem dù itenpòc àt ervas = la grande personne soulève le vase
àt dù itenpòc àt rènem ervas = la personne soulève le grand vase.

Ben tiens ! pourquoi faire compliqué !?

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Doj-pater

avatar

Messages : 1812
Date d'inscription : 04/01/2014
Localisation : France Centre

MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Mar 13 Fév 2018 - 12:03

Anoev a écrit:
PatrikGC a écrit:
   L'homme prend le vase. Il est grand. (qui est grand ? le vase ou l'homme)
   -t se rapporte à l'homme
   -c se rapporte au vase.

Chez moi :

Àt dak gœnsun àt ervas = l'homme prend le vase.

da • rènem = il est grand (l'homme)
a • rènem = il est grand (le vase).

Comme je ne veux pas faire de "l'entrisme", je réponds sur le fil Uropi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://uropi.canalblog.com/
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 20355
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Mar 13 Fév 2018 - 13:10

Mais j'peux répondre ici.

Certes, on peut traduire "grand" par vad (haut en dimension), mais chez moi, ça vaudrait autant pour le vase que pour un humain. en fait, rènem signifie grand pour toutes les dimensions : en hauteur, en tour de taille :
David Douillet • ùt rènem dak
Philippe Clay ere ùt vad dak.
*

Zhigandak • remmert dak = un géant est un homme très grand.

Dopa a écrit:
De Gaulle sì u gren man id un alti man = De Gaulle était un grand homme et un homme grand
Pour "un grand homme, une grande famille, une grande nation" et j'en passe, j'ai reenem, pris de la même racine (à-priori). Seul problème : le comparatif et le superlatif (irréguliers) de celui-ci et de rènem sont communs ! Eeeeh ouais !




*On fera gaffe à l'accentuation.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 20355
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Ven 16 Fév 2018 - 0:37

J'ai traité pàgad dans Idéolexique. Ce mot ayant deux traductions dispose donc d'un pavé local.

Il signifie "paiement" et "paie" (1).

Qu'on ne s'y trompe pas, les mots pago (eo) et paga (ina) ne sont pas encore traités. C'est pour bientôt. Les liens en bleu envoient à des pages où seul un mot elko est traité (resp. "marécage" et "mérécageux"*). Dans la foulée, j'pourrai aussi traiter les mot uropi, pas bien éloignés, et pis les mots kotava, et p'is...


*J'ai oublié mes cuissardes !




Seweli a écrit:
Z'ont oublié de mettre, en alternative, pour l'anglais, I like you, qui donnerait, chez moi : eg làjden os (eh oui : làjden est une déformation de to like). Sinon, On a e klim os.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aneuvien 2   

Revenir en haut Aller en bas
 
Aneuvien 2
Revenir en haut 
Page 7 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
 Sujets similaires
-
» L'aneuvien langue officielle en Europe
» Aneuvien
» Chronologie des espérantoïdes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Idéolangues :: Autres idéolangues-
Sauter vers: