L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Aneuvien 2

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 23072
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Lun 1 Jan 2018 - 0:53

Toutefois, j'reconnais que la spontanéité a aussi quelques défauts inhérents : ainsi, l'aneuvien est instable et les multiples remises à jour (compressions de mots, remplacement, même de certains d'entre eux, simplification d'orthographe afin de faire disparaître certains chapelets de consonnes) en font une langue impossible à adopter comme LAI. Heureus'ment, c'est pas mon but. Quant au psolat, c'est encore plus étrange : c'est une persolangue sous un habillage de LAI.

_________________
Eg dem ere kred Anoew, do eg ere òniren: Eg • Fraṅsev = Je me croyais en Aneuf, mais je rêvais : je suis en France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur
avatar

Messages : 8843
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Lun 1 Jan 2018 - 11:57

Je ne parlais pas que de la morphologie de l'aneuvien, j'évoquais aussi et surtout ta méthodologie de travail, tes projets pour l'année, et comment tous tes objectifs de travail sont repartis mois par mois. Ou si, tu préfères travailler ou feeling sans jamais rien prévoir : ex " tiens ! Aujourd'hui j'ai envie de faire ça ! Cool "

Je fonctionne un peu comme ça mais j'ai besoin de prévoir de grands projets à plus et moins long terme, sinon j'aurais l'impression de patiner. Mais je peux concevoir que tout le monde ne fonctionne pas comme moi et j'admire cette spontanéité cheers

Mais si tu as connaissance de projets ou de choses que tu aimerais faire pour l'aneuvien, ca m'intéresserait de les connaître.

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 23072
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Lun 1 Jan 2018 - 13:45

Mon travail lexical vient aussi pas mal de l'apport extérieur : Idéolexique, bien sûr, mais aussi certains noms issus  de l'actualité, de la publicité (ehh ouais), de la culture, tant littéraire que scientifique ou technique. Bref : comme un paquet de documents (en supports les plus inattendus ou les plus divers, comme des affiches, des écrans...) me tombent dessus, et comme je veux pour l'aneuvien, une langue en contact avec le vivant (à défaut d'être une langue pratiquée par beaucoup d'êtres vivants), forcément, ça m'incite à vouloir traduire en aneuvien des termes les plus divers ; mais pour traduire, il faut comprendre, et là, des fois, c'est pas toujours évident ; d'autant plus que j'évite (du moins, tant que j'peux !) les relex. alors, pour certains mots, soit j'attends d'être mieux inspiré et... provisoirement, je jette l'éponge.

Vilko a écrit:
Ziecken, tiens-tu compte dans ton projet des fréquences de lettres ? Dans la plupart des langues, a est plus fréquent que u, et t est plus fréquent que z, pour ne citer que deux exemples.
Comme ma réponse avait de grosses chances était hors sujet du fil où la question était proposée, j'ai préféré m'étaler ici.  C'est vrai que j'me suis souvent posé la question, pour l'aneuvien, quelles étaient les consonnes (orthographe) les plus fréquentes, voire les phonèmes (phonologie) consonantiques les plus féquents ; et à vrai dire... j'en sais trop rien. Comme y a un mélange d'à-priori de toutes sortes (plus ou moins motivés) et d'à-postériori de provenances les plus diverses (langues mortes, naturelles vivantes, idéolangues) et ce de manière directe ou indirecte (agglutination, anacycliques, ambigrammes), alors, forcément, ça n'incite guère aux statistiques. Toutefois, si les initiales peuvent donner une idée, la lettre K  est pas mal représentée, la lettre S aussi. La lettre Z un peu moins, mais ne fait pas figure de parent pauvre. Le P passe assez bien aussi. Le Q remplit à peu près l'équivalent d'un peu moins d'une colonne. Le V et le W ensemble (même phonème en initiale) font à eux deux deux colonnes et demie. Pas extraordinaire, certes, mais pas négligeable non plus, par rapport à un lexique (dans Idéolexique) d'environ 3800 mots traités, et environ 65 unités par colonne dans une page de catégorie.

Bref : l'aneuvien, dans l'état actuel des choses, s'étale dans l'éclectisme : pas totalement guttural, pas trop "liquide", ni sifflant ni chuintant ni nasal. C'est un peu à la fois tout ça.

_________________
Eg dem ere kred Anoew, do eg ere òniren: Eg • Fraṅsev = Je me croyais en Aneuf, mais je rêvais : je suis en France.


Dernière édition par Anoev le Lun 8 Jan 2018 - 9:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 23072
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Mar 2 Jan 2018 - 21:49

La fiche de l'ours en aneuvien :





Exceptée la première ligne, uniquement des phrases. Presque comme la fiche elkanne où les phrases dominent aussi.


Bref : l'ours est un animal qui en impose.

Sinon, il en ressort de cette fiche les appellations particulières pour l'ours blanc (àrqit) et l'ours noir (màrgit). Sinon, deux conseils de précautions à suivre en rencontrant un ours, un constat alarmant (déjà signalé dans la fiche elkanne) et une constatation astronomique, même si ladite constellation ne concerne guère le ciel aneuvien (hémisphère sud).

_________________
Eg dem ere kred Anoew, do eg ere òniren: Eg • Fraṅsev = Je me croyais en Aneuf, mais je rêvais : je suis en France.


Dernière édition par Anoev le Mer 3 Jan 2018 - 8:48, édité 2 fois (Raison : Une nasale oubliée)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 2587
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Mar 2 Jan 2018 - 22:42

Tu pourrais pour réduire le nombre de phrase nous donner la transcription API comme ça on apprendrait à lire l'aneuvien. Je te donne l'exemple de ce que je lis sur la première phrase après ùt biyr et la manière dont ma prononciation se déformerait.

/brun.bijəʁ.ea.margit.livnə.zer.re.gɛf/

ma tendance naturelle en prononçant plus rapidement:
/brun.bœɪʁə.ɛ.margit.livnjə.zer.re.gɛf/

(je suppose que zh se prononce /ʒ/) et si ça se trouve, j'suis complètement à côté de la plaque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 23072
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Mar 2 Jan 2018 - 23:03

Velonzio Noeudefée a écrit:
Tu pourrais pour réduire le nombre de phrase nous donner la transcription API comme ça on apprendrait à lire l'aneuvien.
C'est vrai : là, j'me suis un peu éclaté avec les ours, mais quand je m'sens en verve, j'ai du mal à m'contrôler. C'est vrai que, côté prononciation, même si ça n'a pas la difficulté de l'anglais, du russe ou du français, l'aneuvien est un peu moins instinctif que l'uropi ou l'espéranto. donc, l'API, ça peut aider, 'fectiv'ment.

Citation :
/brun.bijəʁ.ea.margit.livnə.zer.re.gɛf/

T'es pas loin : le IY se prononce en fait ['i:]*
Par contre, OO eh ben c'est un O (fermé) long, un peu comme en allemand, donc plus simple que l'anglais : une voyelle double se prononce comme la voyelle simple, mais allongée AA, EE, OO... seuls le UU se prononce non comme le U mais comme le Ù : ['y:] et le YY, non comme le Y simple sous accent tonique (['ɪ]°) mais comme le Ỳ : ['ɨ:]. On a donc :

/'bʁo:n 'bi:ʁ 'ɑ: maʁgit 'livnə 'zɛʀegəf/

Je reconnais que le EA (['ɑ:]) n'est guère instinctif, mais c'est une des retranscriptions les plus anciennes de la langue aneuvienne : ce phonème s'est toujours écrit comme ça. Il faut d'ailleurs le distinguer de ÉA (['eɐ]) ou bien de EÀ ([e'a]).

Citation :
je suppose que zh se prononce /ʒ/
... et tu supposes bien.

Je pense que, pour les mots un peu compliqués, je mettrai l'API hors fiche.

Si tu veux plus de détails, en v'là par là. N'hésite pas à cliquer sur les liens.

*La raison est historique. Dans l'temps, il y eut (pas longtemps, en plus) des trémas, et il fallait, en cursive, distinguer le ii du ü. Et du coup, les mots en ii s'orthographièrent iy. Les trémas disparus, l'orthographe resta.
°Il n'y a pas de [ɪ:].

_________________
Eg dem ere kred Anoew, do eg ere òniren: Eg • Fraṅsev = Je me croyais en Aneuf, mais je rêvais : je suis en France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 23072
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Jeu 4 Jan 2018 - 20:47

Venant de ce fil : Il cueille une pomme et la mange.

En aneuvien :

Da pilgœnsa ùt apaals ea inzhun as.

Expliqûre : si je le vois la manger, c'est que la pomme a été cueillie, donc, pilgœnes est mis au parfait (passé).

Par contre, une phrase comme

Da pilgœnsun ùt appals ber inzhun as (Il cueille une pomme pour la manger) ne poserait aucun problème : ber est mis dans le sens du but.

Main'nant, voyons aut'chose :


Da pilgœnsun ùt apaals; sjo inzhun as. = Il cueille un pomme ; puis la mange.

Là, on a deux procès décrits, commentés, AU MOMENT OÙ CHACUN D'EUX SE DÉROULE. Le point-virgule et sjo expriment bien la césure entre les deux propositions.

_________________
Eg dem ere kred Anoew, do eg ere òniren: Eg • Fraṅsev = Je me croyais en Aneuf, mais je rêvais : je suis en France.


Dernière édition par Anoev le Lun 8 Jan 2018 - 9:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doj-pater

avatar

Messages : 2146
Date d'inscription : 04/01/2014
Localisation : France Centre

MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Ven 5 Jan 2018 - 18:09

Super tes fiches Anoev ! Very Happy
Est-ce qu'il y a un endroit où on peut les trouver toutes ensemble, ou est-ce que tu les produis au fur et à mesure ?

Pour la roue, j'ai noté: An. ùt rol dreven = Ur. u drovi rol Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://uropi.canalblog.com/
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 23072
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Ven 5 Jan 2018 - 21:44

Doj-pater a écrit:
Super tes fiches Anoev ! Very Happy
Est-ce qu'il y a un endroit où on peut les trouver toutes ensemble, ou est-ce que tu les produis au fur et à mesure ?

Pour la roue, j'ai noté: An. ùt rol dreven = Ur. u drovi rol Very Happy
Je les fais au fur et à mesure. Mon principal mentor pour ces fiches étant Ziecken, qui a eu l'initiative pour les fiches elkannes.

Doj-pater a écrit:
Pour la roue, j'ai noté: An. ùt rol dreven = Ur. u drovi rol Very Happy
Là, j'dois r'marquer deux trucs :


  • D'une part, drev est assez récent, et m'a été insiré par l'uropi drov et le sambahsa dreu. L'autre nom, xiyl, pris du grec ξύλον, était un peu trop proche de l'à-priori xhiyl, (signifiant "glace", pour "eau gelée"), un mot tranchant comme... un pic à glace ; un mot avec suffisamment de dérivés pour que je le laisse pas tomber. Mais xiyl aiussi a ses dérivés, différents de l'autre, donc aucune raison qu'on les confonde. Drev, mot beaucoup plus récent, n'en a qu'un seul. pour l'instant. Mais je devrais bientôt mettre un peu d'ordre dans tout ça, et par exemple, créer drefàktur pour "menuiserie" à la place de xilfàktur. Par contre, je garderai xiléfon pour "xylophone".
  • D'autre part, nos syntaxes sont, pour cet exemple du moins, complètement inverses. Raison (du moins, pour l'aneuvien) : le complément du nom est toujours derrière le nom, sinon, on crée un nouveau nom, obtenu par agglutination. On a, par exemple :
    ùt film gèmalen = un film de famille (un film d'amateur, où on voit toute la famille, des aïeux aux p'tits derniers, avec (éventuellement) les oncles, tantes, cousins etc).
    ùt familen film = un film familial, pour tous publics, qui ravira les enfants et qui n'ennuiera pas les parents.
    Les compléments de certains noms ont même d'ailleurs un traitement différent, selon le sens et/ou l'utilisation, par exemple :
    à klim ed parendùve kan = l'amour de ses parents (l'amour que lui portent ses parents)
    à klim Divs = l'amour de Dieu (l'amour pour Dieu)
    à klim ed liven dan = l'amour de sa vie (l'amour qui a illuminé sa vie).
    làmyvad adòrten = voyage d'affaires (mais adòrtev est envisageable toutefois, les affaires étant la cause du voyage)
    làmyvad noxev = voyage de nuit.

    On pourra agglutiner, toutefois :
    ùt nexàklim = un amour d'enfance.

    Bref, en aneuvien, les compléments de nom, c'est comme les COI : y peuvent être cuisinés à toutes les sauces, tout dépend ce qu'on compte faire du plat (le sens de la phrase).

_________________
Eg dem ere kred Anoew, do eg ere òniren: Eg • Fraṅsev = Je me croyais en Aneuf, mais je rêvais : je suis en France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 23072
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Dim 7 Jan 2018 - 0:56

Doj-pater a écrit:
Super tes fiches Anoev ! Very Happy
Ben tiens, en v'là une autre :




Si tu traduis en uropi ces différentes phrases, je veux bien t'en fabriquer une.

Sinon, voici quelques motivations pour celle-ci :

La principale motivation est bien sûr le distinguo entre "haut" (dimension) et "haut" (topographie, altitude) ; sinon, on a l'application du circonstanciel avec ou sans adposition, quelle qu'en soit l'utilisation (ici : temps, lieu). Enfin l'expression de l'heure (qu'il est, et non l'heure qui dure), toujours inversée contrairement,  à la phrase française (il en est de même pour les points kilométriques, par rapport aux distances parcourues : à voir, vraisemblablement, dans une prochaine fiche).

_________________
Eg dem ere kred Anoew, do eg ere òniren: Eg • Fraṅsev = Je me croyais en Aneuf, mais je rêvais : je suis en France.


Dernière édition par Anoev le Mar 11 Sep 2018 - 13:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doj-pater

avatar

Messages : 2146
Date d'inscription : 04/01/2014
Localisation : France Centre

MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Dim 7 Jan 2018 - 15:31

Puisqu'il s'agit d'Uropi, je réponds sur le fil adéquat. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://uropi.canalblog.com/
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 23072
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Lun 8 Jan 2018 - 11:59

Une autre :



Que nous enseigne cette fiche ?

Un peu de syntaxe, tout d'abord :

Le sujet est toujours devant le verbe, quel que soit le type de proposition (même interrogative ou relative).

"Ce" dans "ce que (représente)" est passé à la trappe.

Comme le lion de la statue a une crinière, c'est manifestement un mâle (adulte). Par contre, comme on ne peut pas déterminer précisément le sexe de l'enfant, mais qu'il paraît avoir moins de sept ans (grosso modo), le terme le plus adéquat est ifàndu.

Il y a également deux paronymes : quàt (4) et quat (quel).

Attention : Le en de ed quàt zegeve en n'est pas le pronom eg au génitif (ce n'est pas moi qui ai quatre pattes, mais le lion ; moi, j'ai des jambes) mais une postposition : sur ses quatre pattes.

_________________
Eg dem ere kred Anoew, do eg ere òniren: Eg • Fraṅsev = Je me croyais en Aneuf, mais je rêvais : je suis en France.


Dernière édition par Anoev le Sam 20 Oct 2018 - 0:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doj-pater

avatar

Messages : 2146
Date d'inscription : 04/01/2014
Localisation : France Centre

MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Mar 9 Jan 2018 - 12:20

Bravo ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://uropi.canalblog.com/
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 23072
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Mar 9 Jan 2018 - 13:14

J'ai vu que "statue" se disait statùj en uropi. ce qui va de la statuette (à peu près de la taille d'un bibelot : statujit) à la statue géante (style Bartholdi, à l'entrée du port de New-York : statujon°). Chez moi, on a de l'à-priori, pour la racine, autant que pour l'augmentatif : eragál = grande statue*. Le diminutif aneuvien (-in) est tiré de l'italien autant que celui de l'uropi est tiré (je pense, à moins qu'il y ait d'autres origines que je ne connais pas) du castillan.

J'ai pas "bibelot" en aneuvien. J'me tâte. J'ai vraisemblablement de quoi le faire : quelque chose dans le genre orob, de óre (décor) et oblek (objet concret). La différence entre la statuette est le bibelot, c'est que la statuette est, en principe, sculptée, comme une vraie statue, alors que le bibelot peut être un moulage. Mais ça, c'est de la théorie : y a aussi des statues qui sont des moulages. Bref : pas évident, dans ce cas de faire des mots vraiment précis, dans le style skulp-quèqu'chose. En tout cas, pour orob, j'pense ne pas trop m'tromper : un bibelot, c'est un objet qui décore, quelle qu'en soit sa facture (plâtre, verre, argile cuite, plastique, métal).





°-on est, chez moi, un suffixe adjectif. Au départ en guise de calque de "-eux, -euse", il s'est bien étalé depuis, puisqu'y a des adjectifs comme agàlon = statuesque ou bùnĕzon = criminel (2).
*On utilisera er- notamment si l'échelle dépasse 1/1 par rapport au modèle, notamment, par exemple pour la statue de la liberté, mais aussi les statues de Lénine qui eurent poussé dans un paquet de villes soviétiques et des "pays-frères" (satellites). Cette caractéristique serait-elle de mise pour statujon°?

_________________
Eg dem ere kred Anoew, do eg ere òniren: Eg • Fraṅsev = Je me croyais en Aneuf, mais je rêvais : je suis en France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doj-pater

avatar

Messages : 2146
Date d'inscription : 04/01/2014
Localisation : France Centre

MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Mar 9 Jan 2018 - 20:10

Citation :
Chez moi, on a de l'à-priori, pour la racine, autant que pour l'augmentatif : eragál = grande statue*. Le diminutif aneuvien (-in) est tiré de l'italien autant que celui de l'uropi est tiré (je pense, à moins qu'il y ait d'autres origines que je ne connais pas) du castillan.

De l'a priori, de l'a priori… pas pour moi !
agal m'a tout de suite fait penser au grec agalma = statue Wink

Tu as raison le -it, -ia vient bien du castillan, mais reste proche du fr -et, -ette et de l'italien -etto, -etta
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://uropi.canalblog.com/
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 23072
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Mar 9 Jan 2018 - 20:18

Doj-pater a écrit:
agal m'a tout de suite fait penser au grec agalma = statue Wink
Tiens ! encore une coïncidence ! Merci d'l'info, j'vais la mettre dens Idéolexique", avec la mention "qu'on peut rapprocher de" comme ça m'est arrivé avec tænd* ou njog. Comme tu peux voir, l'aneuvien a de ces pépites assez étranges !

C'est fait.




Pour la rade, j'ai pas grand chose ! j'vois pas comment j'pourrais agglutiner haver (port) à kolfin (baie), déjà que kolfin est un diminutif (-in) de kolf (golfe). En tout cas, pas question que je prenne rad : c'est d'jà pris (rayon), ràd aussi, d'ailleurs, de même que raad. Il en reste deux : read et road. Le premier est complètement hors de propos, mais le deuxième (prononcé /ʁɔ:d/) serait moins éloigné de l'étymologie présentée par le Wiktio, même si c'est tiré par les ch'veux à pleines poignées.

Sinon, peut-être, quelque chose de plus original : un mot mixte : havàln, formé de
haver (port, d'jà cité)
kàln (porte d'une cité, d'un domaine).






*Qui a donné son nom à la lettre Y : (tend), que j'ai pas pu donner à la lettre Ψ : c'était d'jà pris : ψĕ = fourche.

_________________
Eg dem ere kred Anoew, do eg ere òniren: Eg • Fraṅsev = Je me croyais en Aneuf, mais je rêvais : je suis en France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doj-pater

avatar

Messages : 2146
Date d'inscription : 04/01/2014
Localisation : France Centre

MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Mer 10 Jan 2018 - 12:13

En Uropi, aucun problème: rada (je n'aurais jamais imaginé que c'était un mot international) Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://uropi.canalblog.com/
Bedal
Modérateur
avatar

Messages : 5435
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Lyon, France

MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Mer 10 Jan 2018 - 12:42

Anoev a écrit:

Sinon, peut-être, quelque chose de plus original : un mot mixte : havàln, formé de
haver (port, d'jà cité)
kàln (porte d'une cité, d'un domaine).


Je valide ce mot, je le préfère largement à road Smile

_________________
"L'Atelier" alas a bin jerli foromte! : L'Atelier est le meilleur des forums

Like a Star @ heaven Idéolangues : algardien, nardar, helfina, mernien, syrélien, brakin, nurménien, leryen, romanais.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Heimdalir, Iles Romanes

Non au terrorisme et à la barbarie. Oui à la paix, la fraternité et la solidarité. Quelles que soient notre religion, notre langue ou notre couleur de peau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 23072
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Mer 10 Jan 2018 - 12:46

Bedal a écrit:
Je valide ce mot, je le préfère largement à road Smile
Merci : j'vais l'confirmer dans Idéolexique et Idéopédia.




C'est fait !

Dans "Idéopédia", je m'suis égal'ment permis un luxe : celui d'ajouter stam (aphérèse de æstam, qui traduit aussi "pub") pour UN rade.

_________________
Eg dem ere kred Anoew, do eg ere òniren: Eg • Fraṅsev = Je me croyais en Aneuf, mais je rêvais : je suis en France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 23072
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Jeu 11 Jan 2018 - 14:47

Té ! une fiche :



J'ai certes, donné une part belle au champ agricole (tiré du latin ; le seul, ici, à disposer d'une phrase), mais je n'ai pas négligé les autres, où on a aréa pour toute sorte de surface et ràm pour tout le reste.

Pour "mort au champ d'honneur", que je n'ai pas eu la place de mettre, je me contenterai de dœna las grùkun (mort en combattant), plus prosaïque.

La présentation de la fiche est quelque peu différente, eu égard au format de la photo.

_________________
Eg dem ere kred Anoew, do eg ere òniren: Eg • Fraṅsev = Je me croyais en Aneuf, mais je rêvais : je suis en France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 23072
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Ven 12 Jan 2018 - 20:52

Dopa a écrit:

  • champ = campagne, campi = campagnard, de campagne, campin = un campagnard, campor = paysan, campori (adj) paysan, camporad = paysannerie…
  • kamp = camp, kampo = camper, kampor = campeur, kampia = terrain de camping, kampiòn = champion
  • kamb = combat, kambo = combattre, kambor = combattant
  • pold = champ (germano-slave: Feld + pole), gardin = jardin (verger, potager, etc. noms composés), pastia = pré, prairie

Chez moi, ça donne :

  • lad = pays, lada = campagne, ladan = campagnard, de campagne, ladandu = un campagnard
  • g = terre (arable), gdu = paysan, gon =  paysan, gri = paysannerie…
  • kap = camp, kape = camper, kapdu = campeur, kapéa = terrain de camping.
  • grùk = combat, grùkes = combattre, grùkdu = combattant, grùkis = combatif
  • ager, aréa = champ (cf fiche ci d'ssus), agron = champêtre, hort = jardin, horte = jardiner, hortendu = jardinier, pardéa = pré, prairie.

_________________
Eg dem ere kred Anoew, do eg ere òniren: Eg • Fraṅsev = Je me croyais en Aneuf, mais je rêvais : je suis en France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 23072
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Sam 13 Jan 2018 - 14:40

Dopa, dans la fiche du soleil a écrit:
I av sol in oje

J'ai deux traductions pour "j'ai le soleil dans les yeux" :

Eg hab sœns obaajeve in pour "je suis ébloui, j'ai le soleil en face".
Eg hab Helj ojeve in pour "mes yeux brillent, je rayonne, ça se voit dans mes yeux".

Dans les deux cas, pas d'article que ce soit pour le COD ou le circonstant.

Doj-pater a écrit:
Pour le 2e exemple, on dirait plutôt:
ce av u luc in oje (une lumière dans les yeux)
En fait, j'ai, moi aussi, une autre traduction, mais toujours avec sœn, mais obaaja (regard) plutôt que oj : ka hab sœns obájav in Parce que, comme type de lumière, on peut avoir aut'chose, aut'chose de plus inquétant : kar ere blixe obaajav in = elle avait des éclairs dans le regard.

Ice-Kagen a écrit:
Je l'ai regardée dans les yeux, la dernière fois. Les larmes coulaient. Elles étaient si amères.
E ckopa kas obaajeve in, ultim fætev. À lakryme ere sacer; ar ere tan yweme.




Un poil plus tard, au début du lendemain. Bon, la transformation par ambigramme indirect ne marche pas : raison à ça : les deux consonnes séparées ST qui donnent, par n'importe quel des trois système d'écriture, une bouillie absolument imprononçable (du moins, pour un être humain). Bref : la transformation par ambigraphie indirecte, c'est bien pour les mots du style CVCVC et quelques à-côtés, sinon... Mais j'crois avoir trouvé une soluce. pas trop éloignée du mot que je viens d'abandonner, en plus. Je garde le suffixe -on de stàron, là d'ssus, j'inverse (comme précédemment) le radical, ce qui donne ràċ-, mais j'inverse la vocalisation de chaque groupe consonnantique, ce qui donne rhàż- ce qui donnerait, par conséquent :
rhàżas pour "faiblement"
rhàżet pour "faiblesse" et
rhàżondu pour "faible" (adj. & nom 1).

Pour (un) "faible", j'verrais bien luret, pris du radical kotava lurid-, présent dans luriduca (inclination) et luridaf (enclin). Luridet voudrait dire, lui, inclination (que j'croyais avoir, mais... non).

_________________
Eg dem ere kred Anoew, do eg ere òniren: Eg • Fraṅsev = Je me croyais en Aneuf, mais je rêvais : je suis en France.


Dernière édition par Anoev le Ven 2 Fév 2018 - 0:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 23072
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Jeu 18 Jan 2018 - 16:26

Une nouvelle fiche : celle de l'eau :



Bien entendu, ce fil (de l'eau !) fait état de l'eau en général (àq, pris du latin AQVA -Æ) et de celle qu'on boit (wadr, pris de l'anglais ou du néerlandais water). Il évoque aussi le partitif, mais aussi de la déclinaison particulière (génitif) de àq : àqun. Afin d'éviter une répétition de radical (vàle... vàlerat), on utilise un autre verbe pour "tomber"). Un peu de bulles, dans les deux versions (gazeuse naturelle ET gazéifiée), et, encore un coup, la mise à la trappe de l'article quand il s'agit d'une généralité ou une locution figurée. J'aurais pas pu en mettre davantage (risque de surcharge), c'est dommage, j'ai pas eu la place de mettre ladàq (au singulier en aneuvien) pour "les eaux territoriales".

_________________
Eg dem ere kred Anoew, do eg ere òniren: Eg • Fraṅsev = Je me croyais en Aneuf, mais je rêvais : je suis en France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 23072
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Mar 23 Jan 2018 - 14:02

Suite à cette inter, on fera quand même la différence de conjugaison entre lorèd, pour lequel le È subsiste au parfait, avec kared, karda, karéda qui signifie "carder" (un matelas, une trame) ; ledit kared étant lui-même différent de kàred (cœur).

_________________
Eg dem ere kred Anoew, do eg ere òniren: Eg • Fraṅsev = Je me croyais en Aneuf, mais je rêvais : je suis en France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 23072
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Jeu 25 Jan 2018 - 23:52

Après Dopa pour l'uropi, voici ma fiche pour le poisson :




Un peu chargée, je l'reconnais. Mis à part pisk et pizkad*, il n'y a que des phrases. Comme ces poissons ont été photographiés dans un aquarium, je ne pouvais pas laisser l'aquarium de côté ! Je dois déplorer une petite imprécision que je ne pouvais pas éviter, à moins de mettre une répétition lourde à l'envi : dans "on pêche les poissons et les fruits de mer", il est (je pense) évident que c'est de poissons de mer qu'il s'agit. Comme y avait plus de place, je n'ai pas mis comment on pêchait les poissons lacustres. Ouf ! j'aurait été ben embarrassé !

Et, en fin d'compte, les aquariophiles mangent-t-ils VRAIMENT du poisson ?




*On remarquera la différence orthographique entre le nom et le verbe. Té ! on ne pêche pas que des poissons, mais aussi des fruits de mer (cf première phrase du deuxième paragraphe), des noyés et... des suffrages.

_________________
Eg dem ere kred Anoew, do eg ere òniren: Eg • Fraṅsev = Je me croyais en Aneuf, mais je rêvais : je suis en France.


Dernière édition par Anoev le Ven 26 Jan 2018 - 0:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aneuvien 2   

Revenir en haut Aller en bas
 
Aneuvien 2
Revenir en haut 
Page 6 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'aneuvien langue officielle en Europe
» Chronologie des espérantoïdes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Idéolangues :: Autres idéolangues-
Sauter vers: