L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Traduction de mots inventés - néologisme ou barbarisme

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Mardikhouran
Admin
avatar

Messages : 3638
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Traduction de mots inventés - néologisme ou barbarisme   Lun 11 Déc 2017 - 22:21

C'est parti ! En imaginant que ce sont des termes techniques linguistiques, comme tu le présentes :

Hypercontextualisation : (hyper "au-dessus de" + contextualisation "mettre en contexte") c'est utiliser le contexte pour se débarrasser du plus d'éléments superflus, ce qui conduit au...
Rapide : (adjectif converti en nom) c'est un registre de langue plus rapide (moins de suffixes, plus de contexte, etc).
Prature : (de PRATVM "pré" en latin + suffixe abstrait -ure) c'est un endroit qui est potentiellement un pré... linguistiquement, je ne vois pas Question .

_________________
Fsəm-daɣz fəbrim !
“Rendez-nous notre langue !”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
Chaest
Modérateur
avatar

Messages : 2050
Date d'inscription : 15/01/2012
Localisation : Reims

MessageSujet: Re: Traduction de mots inventés - néologisme ou barbarisme   Lun 11 Déc 2017 - 22:47

Mardikhouran a écrit:
C'est parti ! En imaginant que ce sont des termes techniques linguistiques, comme tu le présentes :

Hypercontextualisation : (hyper "au-dessus de" + contextualisation "mettre en contexte") c'est utiliser le contexte pour se débarrasser du plus d'éléments superflus, ce qui conduit au...
Rapide : (adjectif converti en nom) c'est un registre de langue plus rapide (moins de suffixes, plus de contexte, etc).
Prature : (de PRATVM "pré" en latin + suffixe abstrait -ure) c'est un endroit qui est potentiellement un pré... linguistiquement, je ne vois pas  Question .

Tous sont bien linguistiques !

Pour le rapide tu es pas loin. ^^
C'est juste beaucoup plus rapide que ça. Smile

_________________
FC BF CA WM FE
Motahaséjya Sa ho sa nass'kalica' Sa léhi'néwin'sarya
Time is a funny thing. Would it disappear that none would notice. Though even the Gods are affraid of it.

Te nikon ke
Chraestnù
Tonen caesto
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Greenheart
Modérateur


Messages : 3159
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Traduction de mots inventés - néologisme ou barbarisme   Lun 11 Déc 2017 - 23:04

Chaest a écrit:
Greenheart a écrit:
N'hésite pas à en poster au moins un Very Happy

J'ai réduit à trois termes, je n'arrive pas à choisir entre les trois...
L'hypercontextualisation, le rapide et le prature.

***

Hypercontextualisation

Chez moi, ça fait

Hyper+ : passage à la dimension supérieure, par exemple de la 2D à la 3D, ou simplement concernant ce qui entoure ou contient la chose désignée par la racine

Con (avec) +texte (racine) : ce qui vient avec le texte.

+U+, simple voyelle remplaçant le E de texte sans signification particulière.

+Ali, auprès de comme AD latin, mais en suffixe, sert à indiquer qui se rapporte à la chose, donc fait partie (donc de même nature ou composant de) de ou attaché à cette chose (d'une nature différente mais composant quand même, ou influençant), comme dans textuel, partie ou rattachement au texte ; visuel, partie du spectacle ou rattaché au spectacle.

+ Ation : action de / activité de / poussée exercée de.

Total : l'action de ce qui fait partie ou est attaché à ce qui vient avec ce qui entoure le texte.

Par exemple, le fait d'ajouter des liens à un texte écrit sur une page html ou autre document électronique, ou, par extension, de publier un livre sur l'architexture de son quartier, considéré comme une description, donc un texte - ou tout simplement griffonner dans la marge des notes que l'on prend sur un cours que l'on suit.

Le contexte serait alors au sens strict le paratexte (titre, auteur, source, date, chapeau, résumé, notes, illustrations etc.), par opposition du corps de texte et l'hypercontexte serait une table des matières de tous les textes rassemblés.

***

Le rapide : adjectif nominalisé ? donc désignerait possiblement, si la racine et le suffixe ont bien le sens français...

* n'importe quel objet rapide, que ce soit le passage d'une rivière qui coule vite ; ou un train qui ne s'arrête pas à toutes les stations.
* surnom ou nom de poste / métier / fonction de n'importe quel être rapide (un messager, un soldat, un fonctionnaire).
* un circuit rapide ou court pour un processus, ou un diplôme, une formation par exemple un master rapide qui ne prendrait que six mois à décrocher.
* un texte court, résumé rapide, synopsis, etc. en clair, un condensé ; un roman réduit à l'essentiel.
* le texte d'un roman réduit aux points d'appui les plus pertinent de l'oeil au cours de la lecture rapide dont la lecture suivie n'aurait apparemment aucun sens sur le moment, puis juste après, donnant au lecteur la même science approchée du texte original réduit.

Dans le contexte de la création de langue, possiblement un mode, un style ou une grammaire alternative permettant de signifier la même chose se manière plus concise ?

***

Le prature

Pas évident pour moi.

..me fait comme ça penser au logiciel Praat - nomenclature articulatoire ?

Puis à Prae + ture, la fonction première pour un mot, dans une administration ou une organisation politique, une église ?

***edit***

Si tous les mots sont rapport à la linguistique, le prature pourrait être aussi un mode, ou un cas ou un procédé de mise en avant dans la phrase, comme l'accent littéraire ou verbal (rejeter à la fin ou au début de la phrase une partie de la phrase pour la souligner).

***fin édit***
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 2348
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: Traduction de mots inventés - néologisme ou barbarisme   Lun 11 Déc 2017 - 23:17

On se lâche, c'est ça, n'est ce pas ?!

hypercontextualisation:
1- soit donner un seul détail hyperprécis qui par un système de private joke permettra de contextualiser le texte
2- soit donner un maximum et trop de détail quand au contexte

Le rapide :
- évolution phonétique notamment du tch comme tchou tchou en zz et bien d'autre qui permet d'accélérer la pro-ciaon (exemple de rapide)

La prature :
m'essayant un peu au Deyrick il est possible que là, je trouve: c'est une forme de maitrise pratique de cette langue compliquée... Wink

Je propose aussi deux mots auxquels j'ai pensé aujourd'hui : orgiothique et orveillème.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Chaest
Modérateur
avatar

Messages : 2050
Date d'inscription : 15/01/2012
Localisation : Reims

MessageSujet: Re: Traduction de mots inventés - néologisme ou barbarisme   Mar 12 Déc 2017 - 0:02

Greenheart a écrit:
Hypercontextualisation

[...]

Total : l'action de ce qui fait partie ou est attaché à ce qui vient avec ce qui entoure le texte.

Sacrée analyse ! o_O
On est pas très loin, il te manque un élément (que tu ne peux pas avoir de toute manière), je pense qu'avec tu aurais trouvé !


Greenheart a écrit:
Le rapide :

[...]

Dans le contexte de la création de langue, possiblement un mode, un style ou une grammaire alternative permettant de signifier la même chose se manière plus concise ?

Oui, c'est presque ça.
Il manque deux choses : l'intensité de la concision, le rapide est commun à toute les langues.


Greenheart a écrit:
Le prature

[...]

Si tous les mots sont rapport à la linguistique, le prature pourrait être aussi un mode, ou un cas ou un procédé de mise en avant dans la phrase, comme l'accent littéraire ou verbal (rejeter à la fin ou au début de la phrase une partie de la phrase pour la souligner).

Pas loin du tout ! Le prature est un temps !




Velonzio Noeudefée a écrit:
hypercontextualisation:
1- soit donner un seul détail hyperprécis qui par un système de private joke permettra de contextualiser le texte

On est pas loin, mais ce n'est pas encore ça !
Tu décris quasiment ce qu'est la "contextualisation" en deyryck. Mais ce n'est pas encore de l'hypercontextualisation. Smile

Velonzio Noeudefée a écrit:
Le rapide :
- évolution phonétique notamment du tch comme tchou tchou en zz et bien d'autre qui permet d'accélérer la pro-ciaon (exemple de rapide)

Il y a un tout petit peu de ça, mais on y est pas vraiment.


Velonzio Noeudefée a écrit:
La prature :
m'essayant un peu au Deyrick il est possible que là, je trouve: c'est une forme de maitrise pratique de cette langue compliquée... Wink

Haha, je l'ai dis plus haut, c'est un temps... Mais ! C'est un temps accentué, donc au finale, tu n'es pas vraiment dans le faux ! Smile


Velonzio Noeudefée a écrit:
Je propose aussi deux mots auxquels j'ai pensé aujourd'hui : orgiothique et orveillème.

Ok... J'ai vraiment essayé. Mais là je vois rien x))
Je réessaie demain ! Je suis vraiment mauvais à ce jeu x)


_________________
FC BF CA WM FE
Motahaséjya Sa ho sa nass'kalica' Sa léhi'néwin'sarya
Time is a funny thing. Would it disappear that none would notice. Though even the Gods are affraid of it.

Te nikon ke
Chraestnù
Tonen caesto
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 2348
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: Traduction de mots inventés - néologisme ou barbarisme   Mar 12 Déc 2017 - 8:45

J'ai fait une toute petite erreur d'orthographe, c'est orguiotique et non orgiotique. L'autre restant orveillème.
(bien que orgiotique soit aussi intéressant)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Bedal
Modérateur
avatar

Messages : 5321
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Lyon, France

MessageSujet: Re: Traduction de mots inventés - néologisme ou barbarisme   Mar 12 Déc 2017 - 8:54

orguiotique = propre aux orgueilleux ?

pour le second je sèche


_________________
"L'Atelier" alas a bin jerli foromte! : L'Atelier est le meilleur des forums

Like a Star @ heaven Idéolangues : algardien, nardar, helfina, mernien, syrélien, brakin, nurménien, leryen, romanais.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Heimdalir, Iles Romanes

Non au terrorisme et à la barbarie. Oui à la paix, la fraternité et la solidarité. Quelles que soient notre religion, notre langue ou notre couleur de peau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
Mardikhouran
Admin
avatar

Messages : 3638
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Traduction de mots inventés - néologisme ou barbarisme   Mar 12 Déc 2017 - 10:17

Orguiotique = "science de l'organisation", avec le radical tronqué org- de organiser, le suffixe -otique de domotique, robotique et une voyelle -i- pour lier les deux.

Orveillème : le suffixe -ème me fait penser à phonème, lexème, chérème, tonème, donc à une unité significative (en linguistique) mais pour l'initial je sèche.

_________________
Fsəm-daɣz fəbrim !
“Rendez-nous notre langue !”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
Hyeronimus

avatar

Messages : 448
Date d'inscription : 14/07/2017

MessageSujet: Re: Traduction de mots inventés - néologisme ou barbarisme   Mar 12 Déc 2017 - 10:37

mon intuition m'aurait plutôt dit quelque chose relatif à un organe pour le premier et une affection pour le second, mais mon intuition est peu fiable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chymeres.org/wordpress/
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 22263
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Traduction de mots inventés - néologisme ou barbarisme   Mar 12 Déc 2017 - 10:38

Mardikhouran a écrit:
Orveillème : le suffixe -ème me fait penser à phonème, lexème, chérème, tonème, donc à une unité significative (en linguistique) mais pour l'initial je sèche.
En tout cas, ça n'a rien à voir avec Orwell, puisque là, c'est un V.

_________________
Eg dem ere kred Anoew, do eg ere òniren: Eg • Fraṅsev = Je me croyais en Aneuf, mais je rêvais : je suis en France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyeronimus

avatar

Messages : 448
Date d'inscription : 14/07/2017

MessageSujet: Re: Traduction de mots inventés - néologisme ou barbarisme   Mar 12 Déc 2017 - 11:43

Sinon, je proposerais everestiser et poncepilater (un mot qui se voulait assez proche de ce dernier mais dont je ne suis pas très satisfait, serait "tapiscrypter")
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chymeres.org/wordpress/
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 2348
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: Traduction de mots inventés - néologisme ou barbarisme   Mar 12 Déc 2017 - 11:55

Hyeronimus a écrit:
Sinon, je proposerais everestiser et poncepilater (un mot qui se voulait assez proche de ce dernier mais dont je ne suis pas très satisfait, serait "tapiscrypter")

everestiser : pinacoloporter; inaccessibiliser
poncepilater : (trahir), machinationer, traquenardiser

Il n'y a pas de bonnes ou mauvaises réponses, Bedal n'était pas loin de la manière dont l'un mes deux mots me sont venus en tête (en me baladant dans le quartier d'Aynay à Lyon, à côté de la basilique du même nom) que je vous donne ci-dessous.

orguiotique = orgueil gothique (l'art), déformé
orveillème = (l'art) roman paisible, tranquille et merveille romane, de romanopèsble + eille
La chute des nouvelles cathédrales punissait l'élan orguiotique de ce nouveau mouvement, méprisant nos paisibes orveillèmes.

orgiotique : pourrait être la flore bactériologique relative à l'orge, qui aurait des vertus. Le mot étant entre orge et biotique.

(dans la même veine, on pourrait tenter de traiter tous les dérivés à un phonème près comme
- orgitique
- ogotique
- ogitique
par exemple)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Bedal
Modérateur
avatar

Messages : 5321
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Lyon, France

MessageSujet: Re: Traduction de mots inventés - néologisme ou barbarisme   Mar 12 Déc 2017 - 12:45

Ah dans ce cas il s'agissait de mots-valises et autres sandwichs chers à Anoev ! Il fallait le préciser What a Face

_________________
"L'Atelier" alas a bin jerli foromte! : L'Atelier est le meilleur des forums

Like a Star @ heaven Idéolangues : algardien, nardar, helfina, mernien, syrélien, brakin, nurménien, leryen, romanais.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Heimdalir, Iles Romanes

Non au terrorisme et à la barbarie. Oui à la paix, la fraternité et la solidarité. Quelles que soient notre religion, notre langue ou notre couleur de peau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
Greenheart
Modérateur


Messages : 3159
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Traduction de mots inventés - néologisme ou barbarisme   Mar 12 Déc 2017 - 13:04

***edit***

En train de rédiger quand le post précédent a été posté - viens de le découvrir.

***fin edit***


Orguiotique

Orgu :

J''ai un peu de mal, parce qu'il y a plusieurs mots (français, latin), qui ont cette racine.

> Pour "orguil" wiktionary dit que la racine remonte au vieux francique, mais il y a aussi...

> "Organum", relatif à l'orgue, qui désigne le redoublement d'un chant unique à une octave : une voix grave chante la même mélodie que la voix haute, mais une octave plus bas, typique de ce que permet le registre d'orgue correspondant : en appuyant sur une touche (ou peut-être une pédale), deux tuyaux émettent un son correspondant à la hauteur de la note, mais l'un des deux tuyaux est deux fois plus long (haut).

Et apparemment, l'idée d'orgue instrument donc d'organum musicale remonterait au grec ancien.

> Ce qui nous fait arriver à "Organe", partie du corps pour assurer une fonction donnée, qui est en grec le même mot que celui qui désigne l'orgue musical, considéré apparemment comme un "organe".

> Ce qui me ramène à "Orgueil", qui au lieu d'être lu comme du vieux francique, pourrait aussi bien être lu comme du latin importé du grec : Orgu + eil = culus contracté, extension de l'organe - wikionary précise que le vieux français au vieux francique se traduirait par "passion", ce qui laisse prudemment supposer que nous parlons de l'organe "coeur", présumé siège des passions depuis l'antiquité.

*

Le suffixe "tique" chez moi correspond à la définition plus large que "science" de "discours", c'est-à-dire tout objet revenant à décrire, développer, débattre d'un thème (science, contenu d'un livre, contenu d'une conversation, d'un cours etc.). Mais comme on peut considérer que toute science est un discours, il y a recoupement.

Résultat : l'orguiotique serait possiblement

* la science ou le discours, la description etc. des organes (donc de tout ce qui accompli une fonction, y compris linguistique).
* la science ou le discours etc. de tout extension des organes (extension des fonctions linguistiques), donc effectivement des démonstrations d'orgueil dans le domaine de la communication.

*

Avec l'autre orthographe "orgiotique", ce serait sauf erreur de ma part.

a) la science ou le discours sur le débordement des passions, donc définition qui inclue les débordements d'orgueil.
b) la science ou le discours sur l'orge (la céréale) donc ses grains, donc par glissement les tumeurs inflammatoires de la paupière proches du furoncle.

***

Orveillème :

Racine : de même que pour le premier mot, j'ai plusieurs possibilités de lecture pour la racine.

Mot-valise : (h)Or-veille, en dehors des heures de veilles donc, pendant les heures de demi veille ou demi sommeil, de somnambulisme ou sous hypnose ou encore sous anesthésie ou en cas de coma plus ou moins végétatif, ou encore de voyage astral.

Vieux français / nom propre : Or+vieil = vieil or : soit en rapport avec une collection d'objets en vieil or (partie pour le tout), soit surnom d'une famille de bijoutiers ou d'antiquaires.

Nom propre : Orveil altération de Orwell (nom de famille déjà en circulation au 16ème siècle). J'ignore l'étymologie, mais de ce que j'ai déjà vu passer du côté des ancêtres de l'anglais, Or pourrait signifier "près", et "well" "du puits", donc une famille qui habiterait près du puits.

Et bien sûr, plus récemment, la référence du romancier et à travers lui à ses fables dystopiques (non seulement 1984 mais la Ferme des Animaux par exemple), le W pouvant être transcrit V dans un certain nombre de langues, tandis que dans le même temps, le V est plus facile à prononcer pour un français et moins long à écrire.

Déformation de Orbs, orbis (l'univers, le monde - Orbus) : le B s'écrivant facilement V à cause de la prononciation de B dans beaucoup de langues romanes.

Déformation de Orbus (orphelin =  seul au monde) : le B s'écrivant facilement V à cause de la prononciation de B dans beaucoup de langues romanes.

J'écarte pour l'instant l'hypothèse Or (métal) + Veil (voile), voile d'or, mais rien n'empêcherait en fait de combiner les deux mots à de nombreuses époques et dans de nombreuses géographies.

*
Suffixe : -eil = uculus (extension)

*

Suffixe : -ème

D'après le wiktionary, un suffixe propre à la linguistique signifiant "élément de base"

Cependant, on retrouvre le même suffixe en français dans les ordinaux "ième" (troisième, sixième, septième"), avec un i euphonique en ce qui me concerne, avec l'idée d'ordre dans une liste, très proche de l'idée d'élément de base d'un ensemble ou d'une suite d'éléments linguistiques, surtout si on considère la ligne d'écriture ou la ligne temporelle du discours.

Total : un wagon de définitions possibles :

1°) Or-veille-ième : idée ou élément apparu hors période de veille.

2°) Or-vieil : objet d'une collection d'objets en vieil or, possible antiquité / descendant de la famille d'antiquaires Orvell.

3°) Descendant de la famille qui vivait près du puits Orwell / élément de l'univers dystopique d'Orwell.

4°) Orb-(el /ucl)-ième : élément dérivé d'un monde, possiblement dans la description d'un univers possiblement construit.

5°) Orb-(el / ucl)-ième : élément orphelin, dans le contexte de la description de n'importe quoi, notamment une bribe de mot impossible à rattacher à une famille de mot, par exemple une racine déjà connue.

***


Dernière édition par Greenheart le Mar 12 Déc 2017 - 14:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyeronimus

avatar

Messages : 448
Date d'inscription : 14/07/2017

MessageSujet: Re: Traduction de mots inventés - néologisme ou barbarisme   Mar 12 Déc 2017 - 13:51

Velonzio Noeudefée a écrit:
Hyeronimus a écrit:
Sinon, je proposerais everestiser et poncepilater (un mot qui se voulait assez proche de ce dernier mais dont je ne suis pas très satisfait, serait "tapiscrypter")

everestiser : pinacoloporter; inaccessibiliser
poncepilater : (trahir), machinationer, traquenardiser

Inaccessibiliser c'est pas trop loin, par contre pour le deuxième tu n'y es pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chymeres.org/wordpress/
Bedal
Modérateur
avatar

Messages : 5321
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Lyon, France

MessageSujet: Re: Traduction de mots inventés - néologisme ou barbarisme   Mar 12 Déc 2017 - 13:53

Hyeronimus a écrit:
Velonzio Noeudefée a écrit:
Hyeronimus a écrit:
Sinon, je proposerais everestiser et poncepilater (un mot qui se voulait assez proche de ce dernier mais dont je ne suis pas très satisfait, serait "tapiscrypter")

everestiser : pinacoloporter; inaccessibiliser
poncepilater : (trahir), machinationer, traquenardiser

Inaccessibiliser c'est pas trop loin, par contre pour le deuxième tu n'y es pas.

poncepilatiser = s'en laver les mains ? Au sens, décliner toute responsabilité, refuser toute intervention.

_________________
"L'Atelier" alas a bin jerli foromte! : L'Atelier est le meilleur des forums

Like a Star @ heaven Idéolangues : algardien, nardar, helfina, mernien, syrélien, brakin, nurménien, leryen, romanais.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Heimdalir, Iles Romanes

Non au terrorisme et à la barbarie. Oui à la paix, la fraternité et la solidarité. Quelles que soient notre religion, notre langue ou notre couleur de peau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 2348
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: Traduction de mots inventés - néologisme ou barbarisme   Mar 12 Déc 2017 - 13:58

poncepilater : piedponcer, poncer en faisant des abdos, des exercices alors, de poncer et du pilate
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Greenheart
Modérateur


Messages : 3159
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Traduction de mots inventés - néologisme ou barbarisme   Mar 12 Déc 2017 - 14:04

***edit***

Post suivant rédigé une heure plus tard, fusionné pour éviter le double post.
Puis défusionné en constatant juste après la fusion qu'en réalité il y avait déjà deux messages postés après moi  Embarassed

***fin édit***

Hyeronimus a écrit:
Sinon, je proposerais everestiser et poncepilater (un mot qui se voulait assez proche de ce dernier mais dont je ne suis pas très satisfait, serait "tapiscrypter")

everestiser

Pour moi : transformation d'un nom en verbe

Racine : Everest, nom de la montagne la plus haute du monde, réputée être très difficile à gravir - réputation aujourd'hui galvaudée car l'Everest est très fréquenté et presque systématiquement vaincu et bientôt (déjà) dôté d'un genre d'ascenseur.

Suffixe d'entrée et progression dans l'action de (inchoatif) : iser / izare.

Donc à mes yeux : "faire une montagne intimidante de quelque chose" (mais qui en réalité se vainct facilement si l'on s'y attaque, et à force d'avoir été déjà vaincue d'innombrables fois).

Par exemple : j'éverestise le concours de professeur d'école en exigeant un master pour le passer, au lieu de m'en tenir au bac, ou au brevet de fin d'étude ; j'éveristise le balayage d'un local poussiereux en exigeant que cela soit fait au seul moyen d'une brosse à dents...

...nombreux exemples dans les contes de fées et légendes gréco-romaines, où la pauvre héroïne ou le pauvre héros devra venir à bout d'une tâche d'allure impossible et s'en sort grâce à son astuce, l'aide d'un bon samaritain ou d'une bonne fée, ou encore le secours de la gente animale ou des éléments (le Soleil, la Lune, le Vent du Nord etc.).

***

poncepilater

a) transformation d'un nom en verbe.

Racine : Ponce Pilate, le gouverneur romain qui fit lyncher JC en prétendant qu'il s'agissait d'une affaire qui ne regardait que la population locale, donc que le lynchage par une faible minorité de cette population était juste.

Suffixe : er = are, transformation directe du verbe en nom, à la manière latine, dans le sens de "produire par son action le résultat de".

b) mot valise transformé en verbe.

Racine 1 : Ponce (pierre ponce, poncer, procédé permettant de réduire les imperfections de la peau et de la débarrasser de ses déchets).
Racine 2 : Pilate (méthode de gymnastique)

Même suffixe que a)

*

Au total pour moi, signifirait :

a) Nom propre transformé en verbe :

1°) Se comporter comme Ponce Pilate, le personnage historique ou n'importe qui, qui porterait le même nom.
2°) Fabriquer des Ponce Pilates, par exemple en formant des juges rompus à laisser faire le plus fort ou le plus habile ou le plus impatient sans équité.
3°)  "s'en laver les mains", "faire semblant de rendre la justice", "laisser faire une injustice quand on peut l'empêcher" etc.

b) Mot-valise transformé en verbe :

Suivre ou enseigner une méthode de gymnastique qui réduirait les imperfections de la peau notamment par ponçage, ou visant a augmenter l'efficacité d'un soin de peau, ou tout simplement à améliorer la santé pour obtenir les mêmes effets que le soin - peau éclatante et sans défaut, débarrassée de ses impuretés.

Par exemple une série d'exercices qui échauffent la peau, font transpirer et rejeter les impuretés en dilatant et contractant sans arrêt les pores (par exemple en faisant les excercices sous divers jets, dans certaines eaux ou à travers une brumisation.

***
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyeronimus

avatar

Messages : 448
Date d'inscription : 14/07/2017

MessageSujet: Re: Traduction de mots inventés - néologisme ou barbarisme   Mar 12 Déc 2017 - 14:16

Greenheart a écrit:


Donc à mes yeux : "faire une montagne intimidante de quelque chose" (mais qui en réalité se vainct facilement si l'on s'y attaque, et à force d'avoir été déjà vaincue d'innombrables fois).

C'était tout à fait ça. Pour Poncepilater c'est Bédal qui avait bon. Tapiscrypter c'était "cacher sous le tapis", se débarrasser d'un problème un peu comme quand on met la poussière sous le tapis au lieu de la balayer correctement (mais je suis pas sûr que "crypter" soit la meilleure racine)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chymeres.org/wordpress/
Greenheart
Modérateur


Messages : 3159
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Traduction de mots inventés - néologisme ou barbarisme   Ven 15 Déc 2017 - 21:27


Je soumets à votre sagacité...

Citation :
Quander (verbe français, à conjuguer comme chanter)

***
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mardikhouran
Admin
avatar

Messages : 3638
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Traduction de mots inventés - néologisme ou barbarisme   Ven 15 Déc 2017 - 21:37

On voit bien le mot de base, la conversion en verbe en -er est un processus hyperfréquent en français... mais ça peut vouloir signifier plein de choses :
plein de choses:
 

_________________
Fsəm-daɣz fəbrim !
“Rendez-nous notre langue !”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
Greenheart
Modérateur


Messages : 3159
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Traduction de mots inventés - néologisme ou barbarisme   Dim 17 Déc 2017 - 18:31

Mardikhouran a écrit:
On voit bien le mot de base, la conversion en verbe en -er est un processus hyperfréquent en français... mais ça peut vouloir signifier plein de choses :
plein de choses:
 

C'est un peu plus compliqué de mon côté :

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mardikhouran
Admin
avatar

Messages : 3638
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Traduction de mots inventés - néologisme ou barbarisme   Dim 17 Déc 2017 - 19:41

Greenheart a écrit:

C'est un peu plus compliqué de mon côté :

Spoiler:
 
Mais
Spoiler:
 

_________________
Fsəm-daɣz fəbrim !
“Rendez-nous notre langue !”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
Greenheart
Modérateur


Messages : 3159
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Traduction de mots inventés - néologisme ou barbarisme   Dim 17 Déc 2017 - 20:32

Mardikhouran a écrit:

Mais
Spoiler:
 

J'ai pensé à deux possiblités :

Spoiler:
 

***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Traduction de mots inventés - néologisme ou barbarisme   

Revenir en haut Aller en bas
 
Traduction de mots inventés - néologisme ou barbarisme
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Suite de runes à traduire
» Méthodes et techniques d'étude par Métallographie [+ traduction des mots clés]
» Traduction de mots en latin
» Traduction dans plusieurs langues
» Aide à la traduction d'articles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Extras :: Traductions et multimédia-
Sauter vers: