L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le SI et l'IS (Inclusif Systématique) - Présentations

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Greenheart
Modérateur


Messages : 3071
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Le SI et l'IS (Inclusif Systématique) - Présentations   Mer 6 Déc 2017 - 10:41

(ce post n'est pas une blague)

Le SI

Le SI est une langue instantanée crée par David Sicé pour tester le résultat d’une attaque type « écriture inclusive » ou « altération / suppression des règles d’accords » contre une langue qui fonctionnait jusque là grâce à un principe de terminaisons précisant le genre et le nombre, et accordait en conséquence au moins ses pronoms et adjectifs.

Le SI vise également à constater et parer une attaque de type « programme scolaire bêtifiant ou obscur » visant à détruire le niveau d’instruction et l’école gratuite dans sa langue maternelle. Le SIi pare également les attaques de type « je ne fais plus les liaisons ni les subjonctifs à la télévision ».

Le SI permet de voir alors SI - pardon - si et comment la langue attaquée peut alors échapper au remplacement tenté par une langue qui ne marque peu ou pas ses genres comme l’anglais dans le cas d’une opération de guerre visant à détruire la langue ennemie dotée de genres grammaticaux.

Le SI est ici testé sur du français, mais a vocation a pouvoir s’appliquer à n’importe quelle langue à genre et nombre, par exemple langue romane ou allemand. Il s'inspire notamment de l'Espéranto, mais également du Stellaire et bien sûr de toutes les langues qu'il adapte instantanément.

***edit***

Pour l'anecdote, le mot SI est l'abréviation du mot "Fransi", transformation du mot "Français" quand il désigne la langue française. Par coïncidence, c'est aussi la première syllabe du nom propre de l'auteur du SI.

***fin edit***

Règles de transformation

(1) Le SI consiste en une transformation de toute langue par la suppression des voyelles finales a, e, o, u et de la marque du pluriel de mots variables et de tout groupe de lettres qui sonnerait comme, ou quasiment comme ; si la fin du mot devient difficile à prononcer, ajoutez ou rétablissez la voyelle « i ».

(2) Les mots étrangers invariables sont maintenus, les mots étrangers variables propres ou communs perdent leur marque de genre et/ou nombre de la même manière.

(3) L’orthographe est maintenu, sauf le C final du mot obtenu qui devient S, et le X ou S final non redoublé du mot obtenu qui devient Z. De même, un Q final est transformé en K, dans le but de faire entendre la consonne finale et la liaison sans avoir à rajouter de I final.

(4) Les rallonges inutiles du point de vue du sens immédiat de la phrase des mots type « (a)tion » ou « (em) ment » sont supprimées. Vous pouvez cependant les maintenir.

(5) Si le sens du mot vous parait se perdre, ajoutez ou rétablissez un complément de nom suivant di (devant consonne) ou d’ (devant voyelle), ou antécédent relatif + qui (devant consonne) ou qu’ (devant voyelle).

(6) Concernant les conjugaisons, le temps est précisé au début du texte par un complément di ou un antécédent le plus explicite possible, au premier emploi de ce temps, jusqu’à ce que le temps change. S’il change à chaque verbe, il faut le préciser à chaque verbe.

La transformation peut être automatisée en cherchant / remplaçant la forme originale par la forme SI (sans terminaison de genre ou de nombre ou sonnant à l’identique, plus le complément / antécédent de clarification).

*

Voici à titre d'illustration les premières lignes du roman Cinq semaines en Ballon de Jules Verne (1863).

Jules Verne a écrit:
Il y avait une grande affluence d’auditeurs, le 14 janvier 1862, à la séance de la Société royale géographique de Londres, Waterloo place, 3. Le président, sir Francis M…, faisait à ses honorables collègues une importante communication dans un discours fréquemment interrompu par les applaudissements.

*
Les mêmes lignes transformées en SI.

Jul Vern a écrit:
Il y avi-dipassi un grand affluenc d’audit, li 14 (quatorz) janvi 1862 (mil huiti centi soixanti deuzi), à li séans dili Sociéti royal géographik di Londri, Waterloo plas, 3 (tri). Li présidenti, si Frans M..., faiz à pluri-qui-si honorabli collèg un importanti communik danz un discourz frék interrompi par li applaudiz.

Les amateurs avertis de Science-fiction remarqueront peut-être, qu'à l'orthographe phonétique près, nous obtenons plus ou moins les textes des panneaux découverts dans le futur par le Professeur Mortimer dans l'album Le Piège Diabolique d'Edgard Pierre-Jacobs. Il s'agit cependant d'une coïncidence, le SI étant forgé d'après des règles de transformation fixe de la langue, et Jacobs ne fait aucune mention d'en avoir appliqué dans son livre "Un Opéra de Papier" détaillant la construction de ses oeuvres.

*

À titre de comparaison, le même texte en Inclusif Systématique (règles ci-après).

Jul·e·s Vern·e a écrit:
Il ·ell·e e y·e avait un·e grande affluence d’auditeur·trice·s, le·a 14·e janvier·e 1862·e, à·e le·a séanc·e d·e e l·e ·a Société·e royal·e géographiqu·e d·e Londr·es, Waterloo·e plac·e, 3. L·e président·e, sir·dam·e Francis·e M…, faisait à·e ses·e honorabl·es collègu·es un·e important·e communication·e dans·e un·e discours ·e fréquemment·e interrompu·e par·e les·e applaudissement·es.

***

L'IS - Inclusif Systématique.

Dans l'extrait précédent, le principe de l’écriture inclusive est appliqué systématiquement parce que la logique veut qu’appliquer un genre masculin ou féminin à n’importe quel objet implique la discrimination de l’un comme l’autre sexe.

(1) Les noms qui se terminent par une consonne et ne représentent pas des hommes se voient ajouter un e alternatif, par souci légitime de parité entre le féminin et le masculin.

(2) De même les noms et titres qui ont vocation à s’appliquer aussi bien à l’homme qu’à la femme et ne sont pas attribués spécifiquement à un homme ou une femme sont altérés pour devenir apparemment « inclusifs », quand bien même dans la réalité on n’observerait aucune parité des « genres ».

(3) Quand le texte ne précise pas expressément si le personnage est un homme – les prénoms d’hommes pouvant très bien être portés par des femmes, la règle inclusive s’applique au titre et à l’accord. La seule exception est le certificat médical attestant que le test génétique du personnage a bien établi qu’il s’agissait d’un homme ou (exclusif) d’une femme à ce point du récit et qui ne peut être fourni que par un expert bien réel inscrit sur les listes des tribunaux.

(4) Ce certificat ne pouvant à l'évidence jamais être fourni pour un personnage de fiction, l'attestation sera produite à l'examen attentifs des passages du texte évoquant les scènes de coïts entre personnages, et l'inclusivité ne pourra être écartée que si la scène décrit explicitement que le personnage en question est anatomiquement un homme ou une femme, avec le plus de détails possibles concernant la conformité, la fonctionnalité et le caractère non détachable, échangeable ou saisonnier de son sexe.

(5) Si le personnage de fiction ou l'être réel est cité dans l'absolu (pour toute la durée de sa vie), son sexe attesté ne doit pas avoir varié au cours de sa vie, depuis la fécondation de l'oeuf naturelle ou artificielle ou génitiquement altérée jusqu'à sa mort (inclus les multilations involontaire pratiquée de son vivant). Dans les cas contraires, le principe inclusif s'applique par souci d'équité et de visibilité de tous les êtres sexués ou non sexués, peu importe que cela soit volontaire ou non.

(6) Les mots déjà apparemment féminisés ou inclusifs c’est-à-dire à terminaison commune pour un homme ou une femme sont également rendus plus « inclusifs » par l’adjonction ou remplacement du e alternatif afin par souci d’équité envers les hommes (sachant que c’est l’inéquité qui est expressément recommandée par les personnes citées plus haut).

(7) Le e inclusif est également ajouté aux nombres, chiffres, lettres de l’alphabets prépositions et adverbes – et de fait tout mot invariables, parce qu’il n’y a aucune raison de censurer le genre féminin alors que la préposition et l’adverbe a vocation à s’appliquer aussi bien aux hommes qu’aux femmes et que ce machisme affiché est une insulte à l’inclusivité et donc à l’Humanité entière.

( 8 ) L’ajout du ·e inclusif aux formes conjuguées reste à débattre, mais en toute logique, il ne devra pas être considéré comme une faute d’orthographe, car ce serait alors pénaliser les bonnes volontés inclusives : je ne dis pas que vous ne devriez pas le faire ou que vous devriez le faire mais je dis que si vous le faites ce ne sera pas comme si vous ne le faites pas** (notez je fais un effort pour me mettre au niveau du français de la télévision et de certains ministres qui font comme si ils ne savaient pas conjuguer le subjonctif).

**Traduction française du passage (respectant les dispositions de la Constitution interdisant l’usage des patois et langues régionales dans les textes publiés en France, étonnamment oublié quand il s’agit d’écorcher le français à la télévision et dans la presse - mais surtout la formule conforme à la phrase avant altération anti-subjonctive) : « je ne dis pas que vous ne devriez pas le faire ou que vous devriez le faire mais je dis que si vous le faisiez, ce ne serait pas comme si vous ne le faisiez pas. »

***

Si toutes ces règles vous paraissent trop difficiles à suivre ou à comprendre, une manière simple d'appliquer l'IS est de configurer votre correcteur automatique pour systématiquement ajouter un e inclusif (·e ) à la fin de tous les mots.

Une erreur inclusive n'est en effet pas considérée comme une faute d'orthographe et le lecteur saura bien rétablir le sens, ou s'il ne sait pas, cela voudra bien dire que le e inclusif s'imposait dans ce cas.

Si vous ne parvenez pas à configurer votre correcteur automatique, ajoutez simplement par réflexe conditionné le e inclusif (·e ) ou placez-le dans votre presse-papier pour pouvoir systématiquement le couper-coller à la fin de chaque mot.

*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Mardikhouran
Admin
avatar

Messages : 3604
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Le SI et l'IS (Inclusif Systématique) - Présentations   Mer 6 Déc 2017 - 11:27

Greenheart a écrit:
Le SIi pare également les attaques de type « je ne fais plus les liaisons ni les subjonctifs à la télévision ».
Il n'y a pas de vrai subjonctif en russe (ni dans aucune langue slave d'ailleurs), et les liaisons arabes fonctionnent différemment qu'en français (en plus différence de niveau de langue entre Coran et darija par ex.)

_________________
Fsəm-daɣz fəbrim !
“Rendez-nous notre langue !”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le SI et l'IS (Inclusif Systématique) - Présentations   Mer 6 Déc 2017 - 11:30

Il y en a qui font de vraies langues en attendant, au lieu de s'obstiner sur une hypersimplification à outrance ou un soupe inclusive indigeste.
Revenir en haut Aller en bas
Greenheart
Modérateur


Messages : 3071
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Le SI et l'IS (Inclusif Systématique) - Présentations   Mer 6 Déc 2017 - 11:38

Elara a écrit:
Il y en a qui font de vraies langues en attendant, au lieu de s'obstiner sur une hypersimplification à outrance ou un soupe inclusive indigeste.

Qu'est-ce que tu as contre l'Esperanto ? Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 21922
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Le SI et l'IS (Inclusif Systématique) - Présentations   Mer 6 Déc 2017 - 11:41

Bof... Rolling Eyes

Un énième projet d'réforme du français en plus, en somme.

_________________
Kervœnte nep; nor soluntyne ep. = Il n'y a pas de problèmes ; il n'y a que des solutions.


Dernière édition par Anoev le Mer 6 Déc 2017 - 11:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le SI et l'IS (Inclusif Systématique) - Présentations   Mer 6 Déc 2017 - 11:41

Greenheart a écrit:
Elara a écrit:
Il y en a qui font de vraies langues en attendant, au lieu de s'obstiner sur une hypersimplification à outrance ou un soupe inclusive indigeste.

Qu'est-ce que tu as contre l'Esperanto ? Shocked

Rien du tout
Message de la modération : violation de III.7 (courtoisie) et III.8 (flaming). Merci de critiquer le produit sur ses bases propres plutôt que sur s‧a‧on créat‧eur‧rice.
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 21922
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Le SI et l'IS (Inclusif Systématique) - Présentations   Mer 6 Déc 2017 - 11:45

Du calme Elara, Greenh. n'est ni hautain ni méprisant. Et je sais d'qui j'parle..

Deplus, dans un forum, les attaques ad hominem n'ont jamais grandi qui les profère.

_________________
Kervœnte nep; nor soluntyne ep. = Il n'y a pas de problèmes ; il n'y a que des solutions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le SI et l'IS (Inclusif Systématique) - Présentations   Mer 6 Déc 2017 - 11:47

Anoev a écrit:
Du calme Elara, Greenh. n'est ni hautain ni méprisant. Et je sais d'qui j'parle..

Deplus, dans un forum, les attaques ad hominem n'ont jamais grandi qui les profère.

Dois-je rappeler la façon dont il s'est comporté face à Kuruphi, étudiante en histoire, quand il clamait haut et fort que ses théories par rapport à l'alphabet latin étaient incontestables ?
Revenir en haut Aller en bas
Greenheart
Modérateur


Messages : 3071
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Le SI et l'IS (Inclusif Systématique) - Présentations   Mer 6 Déc 2017 - 11:50

Elara a écrit:
Greenheart a écrit:
Elara a écrit:
Il y en a qui font de vraies langues en attendant, au lieu de s'obstiner sur une hypersimplification à outrance ou un soupe inclusive indigeste.

Qu'est-ce que tu as contre l'Esperanto ? Shocked

Rien du tout, contrairement à certains.
C'est juste qu'on en a marre que tu nous inondes entre les posts polémiques de l'écriture inclusive ou de cette fausse langue qu'est le stellaire.
Si de moins en moins de gens commencent à partir du forum ou de ne plus s'intéresser à quoi que ce soit ici, c'est en partie à cause de gens comme toi, hautains, méprisants, et ne servant qu'à distiller de la polémique.

Citation :
C'est farfelu.

Citation :
tu n'es pas obligé de m'agresser.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le SI et l'IS (Inclusif Systématique) - Présentations   Mer 6 Déc 2017 - 12:01

À un certain moment je suis obligée d'y venir, comme apparemment le grade de modérateur te donne une impunité absolue peu importe ce que tu peux raconter, alors que pour n'importe qui d'autre on nous muselle dès qu'on dit quoi que ce soit qui n'aille pas dans votre sens.

Et on en parle des messages honteux sur la prostitution des personnes transsexuelles ?
Revenir en haut Aller en bas
Greenheart
Modérateur


Messages : 3071
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Le SI et l'IS (Inclusif Systématique) - Présentations   Mer 6 Déc 2017 - 12:02

Mardikhouran a écrit:
Greenheart a écrit:
Le SIi pare également les attaques de type « je ne fais plus les liaisons ni les subjonctifs à la télévision ».
Il n'y a pas de vrai subjonctif en russe (ni dans aucune langue slave d'ailleurs), et les liaisons arabes fonctionnent différemment qu'en français (en plus différence de niveau de langue entre Coran et darija par ex.)

Je n'évoquais bien sûr que les langues ayant un subjonctif qui se retrouvent du jour au lendemain amputées de leurs subjonctifs dans un média.

Hâte de pouvoir pratiquer les langues russes et arabes originales, ce qui est en très bonne voie grâce à mes projets de grammaires Russe Stellaire et Arabe Stellaire. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Greenheart
Modérateur


Messages : 3071
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Le SI et l'IS (Inclusif Systématique) - Présentations   Mer 6 Déc 2017 - 12:05

Elara a écrit:
À un certain moment je suis obligée d'y venir, comme apparemment le grade de modérateur te donne une impunité absolue peu importe ce que tu peux raconter, alors que pour n'importe qui d'autre on nous muselle dès qu'on dit quoi que ce soit qui n'aille pas dans votre sens.

Et on en parle des messages honteux sur la prostitution des personnes transsexuelles ?

Et le flaming continue...

Dans un fil consacré au SI et au IS ?

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le SI et l'IS (Inclusif Systématique) - Présentations   Mer 6 Déc 2017 - 12:08

Greenheart a écrit:
Dans un fil consacré au SI et au IS ?

Par rapport aux milliers de digressions par rapport à l'aneuvien, personne ne dit jamais rien, donc pourquoi serais-je sanctionnée ? Une justice à deux vitesses aussi ici ?
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 21922
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Le SI et l'IS (Inclusif Systématique) - Présentations   Mer 6 Déc 2017 - 12:17

J'te signale que j'ai quand même fait des efforts de c'côté-là, c'est pas encore parfait, mais bon. Je touve aussi regrettable (c'est mon droit de dire c'que j'pense) que certaines règles grammaticales soient cantonnées dans les chapitres des langues auxiliaires ou romanes, mais... j'ronge mon frein, comme on dit. Quant aux digressions aneuviennes dans le fil uropi, elles sont dûes à un certain nombre de points communs entre ces deux langues. Mais je tâche ne ne pas (trop) rentrer dans les détails, et quand détails y semb' devoir avoir, je crée un lien vers le fil de ma langue. Dopa ne s'en ai jamais plaint.

_________________
Kervœnte nep; nor soluntyne ep. = Il n'y a pas de problèmes ; il n'y a que des solutions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Greenheart
Modérateur


Messages : 3071
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Le SI et l'IS (Inclusif Systématique) - Présentations   Mer 6 Déc 2017 - 12:26

Anoev a écrit:
Bof... Rolling Eyes

Un énième projet d'réforme du français en plus, en somme.

Davantage un test :

* le SI a (pour l'instant) seulement vocation à vérifier si une langue naturelle peut s'en sortir quand on détruit son système d'accords, de genre (et de nombre).

* l'IS a (pour l'instant) seulement vocation à tester la destruction systématique du système d'accords et de genre inspiré des recommandations de 2013 revenues d'actualité après le manuel scolaire inclusif, les recommandations ministérielles d'avant l'intervention du ministre de l'éducation, ainsi que les recommandations de la Mairie de Paris après l'intervention du ministre de l'éducation.

On peut considérer le SI comme l'IS comme des langues romanes fictionnelles - à ce jour, car quand j'ai pu constater le résultat de la transformation SI, le texte d'arrivée ressemble fortement à un français du futur selon Edgar Pïerre Jacobs, et pourrait également dans ses propriétés servir de français dans le cas où le niveau d'instruction et le niveau intellectuel de la population française continuait de fléchir aussi spectaculairement que ces dernières années, selon les publications et statistiques officielles sur le sujet - qui d'ailleurs font l'actualité au jour où je poste (exemple de recherche possible : Google actualité / Ducduck.go + demain tous débiles).

***

Par ailleurs je souligne que le SI et tous les Stellaire sont des vrais langues car, comme chacun peut le vérifier soi-mêmes, ces langues tiennent compte du sens des discours qu'elles traduisent et que le discours traduit peut ensuite être retraduit dans d'autres langues sans davantage de perte de sens que des langues naturelles. C'est la définition même d'une "vraie" langue : une langue qui fonctionne.

Par ailleurs, les Stellaires quelque soit les langues importées, ont tous en commun l'émergence de classes grammaticales et surtout de nouveaux mots que les langues d'origines ne peuvent traduire que par des circonvolutions, comme par exemple la conjugaison systématique de tous les mots. De même, il n'est pas possible dans une langue comme le français de conjuguer un verbe comme en présent continu anglais, alors qu'en Français Stellaire c'est possible. De la même manière, il n'est pas possible en français d'employer les supins et gérondifs latins selon la même tournure, alors que c'est possible en Français Stellaire.

Enfin, on ne peut pas dire qu'une langue comme le Stellaire soit simplifiée alors qu'elle permet la totalité voire davantage que la langue importée.
Ce qui se passe en réalité, c'est que les langues naturelles importées ont un grand nombre de marques grammaticales et d'exception, alors que le Stellaire n'a qu'une seule conjugaison et une seule déclinaison pour émuler la totalité du système grammaticale latin et possiblement tous les systèmes grammaticaux existant sur la planète.

***

Je n'ai pas encore suffisamment testé le SI pour affirmer la même chose, mais de ce que je constate, le SI se comporte comme une langue romane qui aurait adopté les solutions de concision japonaises, donc le SI a vocation à devenir aussi performant que le japonais et n'importe quelle langue romane si on le développe.


Dernière édition par Greenheart le Mer 6 Déc 2017 - 12:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Greenheart
Modérateur


Messages : 3071
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Le SI et l'IS (Inclusif Systématique) - Présentations   Mer 6 Déc 2017 - 12:40

Anoev a écrit:
J'te signale que j'ai quand même fait des efforts de c'côté-là, c'est pas encore parfait, mais bon. Je touve aussi regrettable (c'est mon droit de dire c'que j'pense) que certaines règles grammaticales soient cantonnées dans les chapitres des langues auxiliaires ou romanes, mais... j'ronge mon frein, comme on dit. Quant aux digressions aneuviennes dans le fil uropi, elles sont dûes à un certain nombre de points communs entre ces deux langues. Mais je tâche ne ne pas (trop) rentrer dans les détails, et quand détails y semb' devoir avoir, je crée un lien vers le fil de ma langue. Dopa ne s'en ai jamais plaint.

Comme déjà dit ailleurs, les digressions sont naturelles : n'importe quel sujet un peu complexe va devoir aborder quantité de points connexes et ouvrir des passerelles vers quantités de sujet - surtout en linguisitique et construction de langue, étant donné qu'une langue vise à représenter l'univers entier.

La seule chose qui compte est de développer ou déplacer le développement vers le fil approprié afin que les utilisateurs du forum puissent le retrouver quand ils n'ont pas suivi le fil de la discussion d'origine.

Et il n'est pas non plus toujours possible de créer immédiatement un nouveau fil quand on ne veut pas perdre un autre fil, celui de sa pensée, de son argumentation, donc le ménage peut attendre que le post soit complété ou que le raisonnement sur le thème connexe soit conclu.

*

Je peux comprendre en revanche que certains - selon leur niveau d'études, leur culture, leur langue maternelle ou la langue construite ou naturelle sur laquelle ils travaillent au moment de leur lecture du forum - aient du mal à suivre des discussions un peu complexes, mais ils peuvent toujours :

*poser des questions pertinentes, et prendre davantage de temps pour lire le post
* faire les recherches Google ou autres relatives aux points qu'ils ont du mal à cerner, ou aux points de la réalité qu'ils ignorent ou contestent
* consulter la documentation appropriée réelle ou virtuelle (Google Books, Gallica, Wikisource, Gutenberg.org etc.) de chez eux, d'un cybercafé ou dans une bibliothèque en temps et heure - il n'y en général aucune urgence et il est permi de faire remonter les sujets quand on a des questions ou quand on trouve des réponses qui peuvent intéresser tout le monde.

***
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 2147
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: Le SI et l'IS (Inclusif Systématique) - Présentations   Mer 6 Déc 2017 - 13:55

Je rappelle que de s'attaquer et se défendre au final ne finira que par vous blesser vous-même.
Après si vous aimez l'auto-mutilation ou l'auto flagellation.

PS: j'apprécie le Canéen, de même j'apprécie le Stellaire.
Le SI peut être intéressant à mon avis, l'IS je pense moins, ça me parait impossible à lire.
Sans être aussi agressif qu'Elara, je pense qu'effectivement que le sujet sur l'écriture inclusive a beaucoup dérivé et que certains propos peut être mal formulés peuvent être interprêtés de manière désobligeante vis-à-vis de leur auteur.
Mais comme l'a à peu près écrit Daniel Tammet dans Un ciel bleu et immense: voyons plutôt tout ce que les langues, même divergentes ont de commun (et de fait en quoi elles nous rassemblent).
Je pense qu'entre êtres humains, le même principe peut s'appliquer, nous sommes différents, pouvons avoir des avis différents et parfois rien ne sert d'épiloguer, c'est trop profondément ancré. Toutefois ce n'est qu'une paille dans l'oeil et on ignore toute la poutre de ressemblance que nous avons en commun. (Je paraphrase encore, je crois la Bible et Kierkegaard, si je ne m'abuse)
Toute approche canéenne, stellaire, si peut être intéressante, en cela qu'elle crée.

Maintenant, le point de départ du SI est peut être moins une mise en danger du français (une des 7 langues les plus parlées au monde et potentiellement avec la natalité africaine en passe de remonter dans les rangs) qu'une évolution naturelle de la langue vers une tendance isolante. Tendance relevée dans plusieurs langues flexionnelles, notamment l'anglais et le français. Quant à l'allemand, lui voit une simplification de ses déclinaisons, disparition du génitif (un peu comme le subjonctif chez nous) au profit du datif.
Il y avait d'ailleurs au sujet du français du futur une excellente vidéo youtube de Linguisticae (je vois qu'il en a fait une 2ème, vivement que je la regarde).

Bon languimeusement à vous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pomme de Terre

avatar

Messages : 1289
Date d'inscription : 25/06/2013
Localisation : Franche-Comté, France

MessageSujet: Re: Le SI et l'IS (Inclusif Systématique) - Présentations   Mer 6 Déc 2017 - 14:10

Je le trouve assez bizarre ton projet ; l'écriture inclusive ne va pas aussi loin. Tu dis que c'est pour tester si une langue fonctionnerait si on "détruit" d'un coup tout ce qui fait sa base, là où l'écriture inclusive n'est qu'un raccourci pour ne pas systématiquement dire "les trucmucheurs et les trucmucheuses, ils et elles...". Le terme "détruit" indique d'ailleurs que la réponse à ce test est déjà toute trouvée.

C'est comme si quelqu'un proposait qu'on remplace les "ph" par des f, et qu'une autre personne venait avec un projet du style :

"Testons si une langue peut fonctionner si on remplace ph par f, ch par x, les doubles-consonens par wdg, qu par hk et qu'on décalait les voyelles selon un code de césar, sauf dans le cas des nasales qui s'écriraient avec un accent circonflexe si le mot est d'origine persane ou scandinave, et dans les autres cas s'écriraient en suivant la fonction  f(x) = ax + b², où a est un nombre aléatoire qui suit une distribution normale et b le nombre de lettres dans le mot d'après.

Exemple avec ce poème de Victor Higo: ubyhziheruiv yhyeruvopàie hbjchfacsbjf ueh o ohbfujbvd jhhhvuido lknoev.

On voit bien que la transformation de ph en f n'a aucun sens et rend la langue française impossible à parler. CQFD"

Pourrais-tu expliquer plus en détail ce que tu cherches à faire avec ce projet, stp ? Parceque là je t'avouerai que ça me parait assez abscons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bedal
Modérateur
avatar

Messages : 5288
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Lyon, France

MessageSujet: Re: Le SI et l'IS (Inclusif Systématique) - Présentations   Mer 6 Déc 2017 - 14:18

Ce post est juste une surenchère - limite trollesque - pour montrer l'absurdité de l'écriture inclusive, je présume.

Je déteste l'écriture inclusive personnellement, mais je vais pas mettre en place un projet volontairement provocateur pour le crier sous tous les toits du forum non plus...

Ce fil lui-même est une vaste digression ma foi...


_________________
"L'Atelier" alas a bin jerli foromte! : L'Atelier est le meilleur des forums

Like a Star @ heaven Idéolangues : algardien, nardar, helfina, mernien, syrélien, brakin, nurménien, leryen, romanais.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Heimdalir, Iles Romanes

Non au terrorisme et à la barbarie. Oui à la paix, la fraternité et la solidarité. Quelles que soient notre religion, notre langue ou notre couleur de peau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
Mardikhouran
Admin
avatar

Messages : 3604
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Le SI et l'IS (Inclusif Systématique) - Présentations   Mer 6 Déc 2017 - 14:19

Greenheart a écrit:
Mardikhouran a écrit:
Greenheart a écrit:
Le SIi pare également les attaques de type « je ne fais plus les liaisons ni les subjonctifs à la télévision ».
Il n'y a pas de vrai subjonctif en russe (ni dans aucune langue slave d'ailleurs), et les liaisons arabes fonctionnent différemment qu'en français (en plus différence de niveau de langue entre Coran et darija par ex.)

Je n'évoquais bien sûr que les langues ayant un subjonctif qui se retrouvent du jour au lendemain amputées de leurs subjonctifs dans un média.
Ou dans les variantes régionales : les Alsaciens au-dessus d'un certain âge (et moi aussi souvent) ne font pas les liaisons et je n'ai jamais entendu mes grands-parents utiliser un subjonctif.

Bedal a écrit:
Ce post est juste une surenchère - limite trollesque - pour montrer l'absurdité de l'écriture inclusive, je présume.
Le SI, pour un français radicalement isolant, me paraît toutefois faire bon départ. Disons que les débats peuvent mener à des réflexions moins polémiques. Je pressens une syntaxe finale proche du khmer, et cela il sera difficile de politiser !

_________________
Fsəm-daɣz fəbrim !
“Rendez-nous notre langue !”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
Greenheart
Modérateur


Messages : 3071
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Le SI et l'IS (Inclusif Systématique) - Présentations   Mer 6 Déc 2017 - 14:34

Bedal a écrit:
Ce post est juste une surenchère - limite trollesque - pour montrer l'absurdité de l'écriture inclusive, je présume.

Je déteste l'écriture inclusive personnellement, mais je vais pas mettre en place un projet volontairement provocateur pour le crier sous tous les toits du forum non plus...

Ce fil lui-même est une vaste digression ma foi...


Non, le SI n'est pas une surenchère : comme déjà expliqué plus haut.
Le SI est autonome de l'IS, et on peut tester la résistance du SI à d'autres techniques de destructions de langues.

Par exemple, je peux facilement m'attaquer à l'anglais en interdisant les S ou les ING ou ajoutant des marques artificielles ou une orthographe réformée qui empêchent cette langue de fonctionner, puis ensuite voir ce qui arrive si j'applique les solutions du SI à l'anglais pour contrer les mutilations linguistiques qu'un lobby ou un envahisseur, une dictature ou un GAFFA ou une intelligence artificielle (ou un virus) réécrivant tout ce qui est en ligne ou dans les nuages pourrait imposer en quelques jours au monde entier.

***

Si vous trouvez que le IS (et non le SI) démontre l'absurdité de l'écriture dite "inclusive", nous sommes d'accord.
Le principe même de construction de l'IS est de détruire les langues à cas, genres et nombres - et c'est apparemment efficace.

Maintenant je rappelle que l'écriture dite "inclusive" n'est pas inclusive mais cumulative et de ce fait confuse : c'est ce qui cause le bug qui lorsqu'on systématise l'application de l'inclusion détruit (au sens propre, sans aucune insinuation) la structure des langues basées sur les genres et les accords - un système qui permet de vérifier que l'énoncé est cohérent donc clair et sans erreur.

Pour s'informer davantage ou poursuivre la discussion sur l'écriture inclusive, lire ou relire à ce sujet le fil sur l'écriture inclusive ainsi que dans la presse nationale les différents articles parus à ce sujet.

***

Quant aux membres qui trouveraient anormal que l'Atelier puisse accueillir des langues construites inspirées de l'actualité, je rappelle que je ne suis pas le seul à avoir poster sur ce thème, loin s'en faut, et qu'il y a également de nombreuses langues en construction dans le but de simplifier ou transformer le français ailleurs.

Par ailleurs, toute l'histoire des langues n'est qu'inspiration de l'actualité qui présidait lors de leur construction ou évolution naturelle, artificelle ou forcée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Bedal
Modérateur
avatar

Messages : 5288
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Lyon, France

MessageSujet: Re: Le SI et l'IS (Inclusif Systématique) - Présentations   Mer 6 Déc 2017 - 14:40

J'ai confondu le SI et l'IS excuse-moi greenheart...

Mais si j'ai bien compris, ce n'est pas toi le créateur de ces "réformes" ?

_________________
"L'Atelier" alas a bin jerli foromte! : L'Atelier est le meilleur des forums

Like a Star @ heaven Idéolangues : algardien, nardar, helfina, mernien, syrélien, brakin, nurménien, leryen, romanais.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Heimdalir, Iles Romanes

Non au terrorisme et à la barbarie. Oui à la paix, la fraternité et la solidarité. Quelles que soient notre religion, notre langue ou notre couleur de peau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
Pomme de Terre

avatar

Messages : 1289
Date d'inscription : 25/06/2013
Localisation : Franche-Comté, France

MessageSujet: Re: Le SI et l'IS (Inclusif Systématique) - Présentations   Mer 6 Déc 2017 - 14:49

Greenheart a écrit:
Si vous trouvez que le IS (et non le SI) démontre l'absurdité de l'écriture dite "inclusive", nous sommes d'accord
Non, justement, ça ne la démontre pas. C'est plus un homme de paille qu'autre chose. Ceci dit, je crois que tout le monde ici la trouve absurde cette écriture inclusive, ce n'est pas vraiment à démontrer. Tu te bats contre des moulins à vent, mais libre à toi bien évidemment. C'est pour toi que je le dis.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Greenheart
Modérateur


Messages : 3071
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Le SI et l'IS (Inclusif Systématique) - Présentations   Mer 6 Déc 2017 - 15:02

Pomme de Terre a écrit:
Je le trouve assez bizarre ton projet ; l'écriture inclusive ne va pas aussi loin. Tu dis que c'est pour tester si une langue fonctionnerait si on "détruit" d'un coup tout ce qui fait sa base, là où l'écriture inclusive n'est qu'un raccourci pour ne pas systématiquement dire "les trucmucheurs et les trucmucheuses, ils et elles...". Le terme "détruit" indique d'ailleurs que la réponse à ce test est déjà toute trouvée.

C'est comme si quelqu'un proposait qu'on remplace les "ph" par des f, et qu'une autre personne venait avec un projet du style :

"Testons si une langue peut fonctionner si on remplace ph par f, ch par x, les doubles-consonens par wdg, qu par hk et qu'on décalait les voyelles selon un code de césar, sauf dans le cas des nasales qui s'écriraient avec un accent circonflexe si le mot est d'origine persane ou scandinave, et dans les autres cas s'écriraient en suivant la fonction  f(x) = ax + b², où a est un nombre aléatoire qui suit une distribution normale et b le nombre de lettres dans le mot d'après.

Exemple avec ce poème de Victor Higo: ubyhziheruiv yhyeruvopàie hbjchfacsbjf ueh o ohbfujbvd jhhhvuido lknoev.

On voit bien que la transformation de ph en f n'a aucun sens et rend la langue française impossible à parler. CQFD"

Pourrais-tu expliquer plus en détail ce que tu cherches à faire avec ce projet, stp ? Parceque là je t'avouerai que ça me parait assez abscons.

***

Je m'autocite puisque tu ne sembles pas avoir lu mes posts précédents.

Greenheart a écrit:
Par ailleurs je souligne que le SI et tous les Stellaire sont des vrais langues car, comme chacun peut le vérifier soi-mêmes, ces langues tiennent compte du sens des discours qu'elles traduisent et que le discours traduit peut ensuite être retraduit dans d'autres langues sans davantage de perte de sens que des langues naturelles. C'est la définition même d'une "vraie" langue : une langue qui fonctionne.

Par ailleurs, les Stellaires quelque soit les langues importées, ont tous en commun l'émergence de classes grammaticales et surtout de nouveaux mots que les langues d'origines ne peuvent traduire que par des circonvolutions, comme par exemple la conjugaison systématique de tous les mots. De même, il n'est pas possible dans une langue comme le français de conjuguer un verbe comme en présent continu anglais, alors qu'en Français Stellaire c'est possible. De la même manière, il n'est pas possible en français d'employer les supins et gérondifs latins selon la même tournure, alors que c'est possible en Français Stellaire.

***

...à partir de cette citation qui rappelle des principes de bon sens quand à la vérification de ce qui est une langue ou pas, j'en déduis que dans ce passage de ton intervention :

Pomme de Terre a écrit:
C'est comme si quelqu'un proposait qu'on remplace les "ph" par des f, et qu'une autre personne venait avec un projet du style :

"Testons si une langue peut fonctionner si on remplace ph par f, ch par x, les doubles-consonens par wdg, qu par hk et qu'on décalait les voyelles selon un code de césar, sauf dans le cas des nasales qui s'écriraient avec un accent circonflexe si le mot est d'origine persane ou scandinave, et dans les autres cas s'écriraient en suivant la fonction  f(x) = ax + b², où a est un nombre aléatoire qui suit une distribution normale et b le nombre de lettres dans le mot d'après.

Exemple avec ce poème de Victor Higo: ubyhziheruiv yhyeruvopàie hbjchfacsbjf ueh o ohbfujbvd jhhhvuido lknoev.

On voit bien que la transformation de ph en f n'a aucun sens et rend la langue française impossible à parler. CQFD"

... l'exemple de construction de langue fallacieuse (fallacieuse est tellement plus élégant et censé que l'expression "abscons", ne trouvez-vous pas ?) que tu proposes est spécieux. Le CQFD - ce qu'il faut démontrer - est en fait ajouté à un texte qui ne démontre rien du tout.

Par exemple, quelqu'un d'autre que Pomme de Terre peut-il retraduire en anglais ou dans une autre langue naturelle la citation prétendue de Victor Hugo ?

Après, je comprends que tu ais souhaité pasticher pour analyser l'idée que tu te fais de certaines de mes langues construites, mais là, nous tombons alors dans le cas de figure déjà récemment évoqué dans un autre fil, où un membre a essayé au moins deux fois de suite de me faire dire des choses que je n'avais jamais dite. Et ça, ce ne serait pas - on va dire "courtois", de ta part - mais c'est ce qui nous permet au final de découvrir l'idée que tu te fais du SI et possiblement du Stellaire à cette heure et de te faire remarquer que c'est une idée fausse - à toi de corriger ensuite ton erreur, si tu le souhaites.

Les règles de transformation du SI et du IS sont dans le premier post, libre à n'importe quel membre de les tester et de constater qu'il ne s'agit pas d'appliquer la fonction f(x) = ax + b² sans tenir compte du sens des mots ni de leur morphologie...

... Ce, en sachant que le Rémaï lui permet la transformation mathématique (plus exactement algorithmique) d'un texte entier, mais pour arriver à un nouveau texte complètement sensé et cohérent, mais racontant une histoire complètement différente, en tout cas si vous la retraduisez en français ou dans une langue naturelle qui ne permet pas de distinguer les relations que le Rémaï utilise pour organiser et réorganiser un énoncé.

***

Pomme de Terre a écrit:
si on remplace ph par f, ch par x, les doubles-consonens par wdg, qu par hk et qu'on décalait les voyelles selon un code de césar,

Plus il ne faut confondre un alphabet de César avec une langue construite, même si la mécanique de remplacement existe dans toutes les langues naturelles ou construite - mais appliquée non seulement aux caractères et aux lettres, mais aussi aux terminaisons grammaticales et aux affixes, mots complets et locutions.

En clair, pour les membres qui ne l'auraient pas encore réalisé, nous explorons un domaine bien au-delà de la cryptographie ou du puzzle ou même du yahourt et du Simlish qui sont déjà des langages fertiles, mais même pas maîtrisés par leurs locuteurs : toutes les langues construites sont des langues transformatives parce que rien ne se crée de rien, tout se transforme et se combine - et que dans le domaine des langues construites, le résulat retenu sera toujours celui qui a du sens et permet de communiquer et de mieux comprendre ce qu'on raconte ou ce que l'on pense.

***

Pomme de Terre a écrit:
là où l'écriture inclusive n'est qu'un raccourci pour ne pas systématiquement dire "les trucmucheurs et les trucmucheuses, ils et elles...".

Faux : lire les recommandations du ministère et lire (pour de vrai ?) le fil dédié de l'Atelier : ça va bien plus loin, aussi bien linguistiquement que socialement et psychiâtriquement et politiquement - tout le monde n'a pas fait les études correspondant à ces quatre domaines, mais rien n'empêche de se renseigner et de croiser ses sources.

***

Pomme de Terre a écrit:
Le terme "détruit" indique d'ailleurs que la réponse à ce test est déjà toute trouvée.  

Je confirme que le IS a bien été conçu pour détruire les langues à cas, suffixes dotés d'un sens lié à un genre, tout système de reprise lié à un genre etc. C'est clairement indiqué dans le premier post et plusieurs fois explicités.

Je concevrais d'ailleurs d'autres destructeurs de langues afin de continuer à tester la résistance des langues naturelles et les parades que l'on peut mettre à disposition des "réparateurs de langues" (tient, un nouveau mot à construire ! santa ) et possiblement même une méthode de Novlang conforme à l'usage qu'en fait Orwell dans son roman, et si le temps le permet, un cours FLE de langue de bois français, incluant le politiquement correct et l'inclusion prétendue.

Et tout ça gratuitement cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Pomme de Terre

avatar

Messages : 1289
Date d'inscription : 25/06/2013
Localisation : Franche-Comté, France

MessageSujet: Re: Le SI et l'IS (Inclusif Systématique) - Présentations   Mer 6 Déc 2017 - 16:06

Bien entendu qu'il s'agit d'une parodie, ce n'est en aucun cas un vrai texte ou une vraie langue. C'est fou qu'il faille le préciser quand même non ?

En effet, et contrairement à la-dite parodie, l'exemple que tu donnes a du sens, je te le concède. Bon, j'ai jamais prétendu le contraire mais c'est pas grave.

Mais ose me dire qu'un texte comme
Spoiler:
 
n'est pas fait pas pour qu'on le trouve difficile à lire, et qu'on en conclue que l'écriture inclusive c'est de la daube en barres ? Tu le dis toi-même, le but c'est de souligner l'absurdité de la l'écriture inclusive. Tu te sens même obligé de préciser que "ce n'est pas une blague" au début de ton message, à un moment ce n'est pas étonnant que ce que tu créées ne soit pas pris au sérieux, dans la mesure où toi-même tu sembles douter du sérieux de la chose.

Et certes les recommandations officielles ne se contentent peut-être pas de simples raccourcis, mais même en prenant les positions les plus extrêmes, on n'arrive pas à quelque chose de similaire à la langue que tu proposes (des e partout, la nécéssité de certificats médicaux, etc...), qui avoue-le est elle aussi une parodie, bien que le texte produit soit porteur de sens. Ceci dit, "mon" interprétation de l'écriture inclusive comme étant un raccourci n'est pas fausse pour autant, ce n'est que mon interprétation. Des écritures inclusives il en existe des dizaines, très différentes, et elles n'ont pas attendu les recommandations d'un quelconque ministre pour faire leur apparition.

Donc oui, le but est clairement de prendre la version de l'écriture inclusive la plus extrême possible, d'en rajouter trois couches à des fins de parodie, et d'instiller l'idée (déjà partagée par tout le monde ici) qu'au fond l'écriture inclusive c'est pas génial. Je ne vois pas pourquoi je ne t'aurais pas lu, puisque tout ça c'est justement toi qui le dis, certaes en d'autres termes. Et tout ce que je dis de ça c'est que c'est purement trollesque. Tout ton message se résume à "nan mais en fait c'est une vraie langue", alors que je n'ai jamais dit le contraire. En fait, j'ai surtout l'impression que c'est toi qui ne m'a pas lu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le SI et l'IS (Inclusif Systématique) - Présentations   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le SI et l'IS (Inclusif Systématique) - Présentations
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» calcul erreur systématique
» Mise à jour Vista et bug systématique...!
» Réveil sytématique à 4h00-5h00
» crinoïdes
» validation systématique ou boycott du LPC: collèges contre le Socle, faites-vous connaître!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Idéolangues :: Coin des romanistes-
Sauter vers: