L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le Stellaire, questions, débats etc.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Greenheart
Modérateur


Messages : 3158
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Le Stellaire, questions, débats etc.   Sam 22 Sep 2018 - 17:17

Avec la pratique des cours "à l'ancienne", la prononciation du Stellaire prend davantage forme.

La prononciation des voyelles des terminaisons ne changent pas vraiment :

â, ê, î très ouverts ; û (ou), ô très fermés.

*edit*

La prononciation des voyelles des racines s'affirment :

a, e, i très fermés ; u (ou), o très ouverts. Prononcer le "ou" presque "o-ou".

*edit*

Les voyelles des racines semblent pouvoir se mouiller systématiquement, ce qui permet d'être absolument certain qu'on les distingue des voyelles des terminaisons à l'oral.

aï (aille), éï (eille), uï (ouille), iï (ille) ; oï (oï de Tolstoï).

*

En conséquence, les terminaisons plurielles se prononcent désormais en séparant toujours le i final de la voyelle précédente, ce qui n'était pas le cas dans les premières versions du Stellaire.

ai (a-i), ei (é-i) etc;

*

Je vais du coup mettre à jour les cours à l'ancienne d'ici une ou deux semaines, et préciserai tout ça dans la grammaire instantanée qui doit sortir bientôt.

*


Dernière édition par Greenheart le Sam 22 Sep 2018 - 17:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 22526
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Le Stellaire, questions, débats etc.   Sam 22 Sep 2018 - 17:26

Greenheart a écrit:
â, ê, û (ou), î très ouverts ; ô très fermé.
Bizarre, ça ! Comment peux-tu avoir des I  (même avec un ^) ouverts, alors que cette lettre est au sommet du trapèze des voyelles, entre autre avec le [y] et le [u], au maximum de la fermeture pour une voyelle. Pareil pour le [u].
L'inverse pour le /a/.

Comment définis-tu l'aperture d'une voyelle ? Moi, quand j'bââââille, j'ouvre très grand la bouche et je sors un /a/ très appuyé. Le A est une lettre... ouverte.

Ne confondrais-tu pas (du moins partiellement) l'aperture avec l'antériorité (place de la langue dans la bouche quand tu prononces ladite voyelle) ?

Les A de "pâte" et de "pas" sont des A postérieurs : [ɑ]
Les A de "panne" et de "mangeâtes" sont des A antérieurs : [a]
Le A de boa (pt) et le U de cut (eng.) sont centraux : [ɐ] ou [ä].

_________________
Eg dem ere kred Anoew, do eg ere òniren: Eg • Fraṅsev = Je me croyais en Aneuf, mais je rêvais : je suis en France.


Dernière édition par Anoev le Sam 22 Sep 2018 - 17:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Greenheart
Modérateur


Messages : 3158
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Le Stellaire, questions, débats etc.   Sam 22 Sep 2018 - 17:36

Anoev a écrit:
Greenheart a écrit:
â, ê, û (ou), î très ouverts ; ô très fermé.
Bizarre, ça ! Comment peux-tu avoir des I  (même avec un ^), alors que cette lettre est au sommet du trapèze des voyelles, entre autre avec le [y] et le [u], au maximum de la fermeture pour une voyelle. Pareil pour le [u]. Comment définis-tu l'aperture d'une voyelle ? Moi, quand j'bââââille, j'ouvre très grand la bouche et je sors un /a/ très appuyé. Le A est une lettre... ouverte.

Entends la prononciation des I anglais par exemple : un i peut sonner "i" aux oreilles françaises et anglaises tout en variant en ouverture depuis un "i" très pointu qui ressemble à un ü jusqu'à un i très laxe qui ressemble à un "é" très fermé.

Typiquement, on démontre ces différents I lorsqu'on explique la différence entre "beach" et "bitch", "sheet" et "shit" (c'est le mot plus vulgaire qui est se prononce le plus ouvert). Bien sûr, les anglais ont un I encore plus ouvert, celui de "bite", ou de "I", qui donne une manière de prononcer encore plus vulgaire des mots vulgaires déjà cités (par exemple "shaït" pour "shit").

*

Spoiler:
 

*

Citation :
Comment définis-tu l'aperture d'une voyelle ?

En Stellaire, il s'agit à la fois d'ouvrir et d'allonger (A, E, I dans les terminaisons ; O, U dans les racines), ou de fermer et allonger (O, U dans les terminaisons, A, E, I dans les racines).

Je suis en train de tester le Stellaire lu avec succès par les voix de synthèses, donc, bientôt les fichiers sons et les vidéos Smile

*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 22526
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Le Stellaire, questions, débats etc.   Sam 22 Sep 2018 - 17:56

Greenheart a écrit:
Entends la prononciation des I anglais par exemple : un i peut sonner "i" aux oreilles françaises et anglaises tout en variant en ouverture depuis un "i" très pointu qui ressemble à un ü jusqu'à un i très laxe qui ressemble à un "é" très fermé.

Typiquement, on démontre ces différents I lorsqu'on explique la différence entre "beach" et "bitch", "sheet" et "shit"
Avec des exemples, j'comprends mieux. Le ee de sheet est un [i:] extrêmement fermé, celui ([ɪ]) de bitch et de shit est un p'tit poil plus ouvert, on l'appelle (jette un œil su't'trap') pré-fermé chez les linguistes. Comme je ne suis pas linguiste ni philologue professionnel, je l'appelle "quasiment fermé". En tout cas, beaucoup plus fermé qu'un /a/ qui est au fond (à la base) du trapèze. Néanmoins, j'peux t'parler d'ça parce que j'ai le [ɪ] et le [і] en aneuvien. Contrairement à l'anglais, qui donne un [ɪ] au I (à condition qu'il n'y ait pas de E derrière la consonne finale, et encore : exciting), le [і] aneuvien est un I et son équivalent long ([i:] comme le EE anglais) est un IY. Quant au [ɪ], c'est un Y (ou Ý en cas de nécessité)*, pas de longue (ça, j'l'ai pris à l'anglais).


*Pas de réciproque ! le Y non accentué se prononce un peu n'importe comment, [ɪ], bien sûr, mais pas que. Quant au Ỳ et son équivalent long YY, c'est le Ы russe : [ɨ]. Toujous accentué.

_________________
Eg dem ere kred Anoew, do eg ere òniren: Eg • Fraṅsev = Je me croyais en Aneuf, mais je rêvais : je suis en France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Greenheart
Modérateur


Messages : 3158
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Le Stellaire, questions, débats etc.   Jeu 27 Sep 2018 - 15:03

Sur les pronoms interrogatifs (où, comment, combien etc.), je m'aperçois à cause de l'interfaçage du Stellaire avec le Latin que ces pronoms correspondent en fait à une préposition suivie d'un pronom interrogatif KE (qui / que / quoi) ; et du coup, même combat pour les pronoms relatifs.

Par exemple :

Any : venant avant quelque que chose, par exemple A vient avant B dans l'alphabet.

Le pronom interrogatif correspondant est donc :

Any ke : venant avant quoi ?

Le pronom relatif correspondant est donc :

Any qe (set) : (la chose) qui vient avant (est)

*

Cela parait évident jusqu'à ce qu'on en arrive avec des pronoms interrogatifs quand, où, comment, combien et en latin les séries comme Ubi quô, unde etc.

Et comme dans le même temps je me retrouve avec des pronoms et des prépositions supplémentaires à cause des consonnes "fortes" ST, SF, SK, SW etc. et la nécessité d'avoir une préposition correspondant à certains cas, qui n'étaient jusqu'ici pas régis par des prépositions, de proche en proche, je me retrouve à traduire exactement Où, quand, comment etc. par une préposition + KE, alors qu'avant je transformais en question des conjonctions qui normalement sont réservées à introduire des phrases.


Cela n'empêche pas d'utiliser l'ancienne solution (KY + conjonction YI) pour poser la question dont la réponse est la phrase qui suit la conjonction YI.

Par exemple :

Anciennement

où est le livre ? se traduisait par Ky cyi set leje ?
La bonne réponse était par exemple : le livre (est) sur la table, qui se traduisait par Leje (set) hy taben.

Nouvellement

où est le livre ? se traduit plus justement par Sly ke set leje ?
La bonne réponse étant par exemple : le livre est sur la table = c'est le livre qui est sur la table : Set leje qe (set) sly taben.

Tandis que Ky cyi set leje se traduirait plus justement par "Je pose la question de savoir où est le livre ?"
La réponse au plus juste étant : le livre est là où ... (le dessus de la table se trouve), se traduisant : leje set cyi tablef hîe set.

***
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 2428
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: Le Stellaire, questions, débats etc.   Jeu 27 Sep 2018 - 22:10

Personnellement je préfère aussi la seconde solution Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Greenheart
Modérateur


Messages : 3158
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Le Stellaire, questions, débats etc.   Mer 10 Oct 2018 - 17:39



(la nouvelle génération des grammaires rapides du Stellaire)

Je corrige et complète actuellement le manuel de Stellaire Instantané, qui récapitule tout le vocabulaire basique (une ou deux lettres de l'alphabet + terminaisons), en tenant compte de l'alphabet augmenté grâce aux consonnes "fortes" S ou Z + consonne (par exemple la consonne K donne la consonne forte SK, et la consonne G donne la consonne forte ZG).

En fait, les nouveaux mots couvrent pas mal de petits mots qui manquaient, et régularisent encore davantage la manière dont les classes de mots s'utilisent.

Nous en arrivons donc à du Stellaire 16 (alphabet augmenté) compatible 15 et 14, avec un alphabet totalisant 48 lettres.

Ce qui devrait être très sympa, c'est que le manuel d'Istellar pourra être automatiquement traduit vers d'autres langues, étant donné qu'il se présente sous la forme de listes de mots stellaires associés à un ou plusieurs mots en langue naturelle.

*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Stellaire, questions, débats etc.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Stellaire, questions, débats etc.
Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» A propos de nos débats sur les questions de grammaire
» Je me pose pas mal de questions sur "le rêve éveillé"
» Questions générales aux Témoins de Jéhovah, Catholiques, Adventistes du Septième Jour, Baptistes, Pentecôtistes, et autres.
» questions diverses sur l operation
» Petites questions toutes betes aux lycéens de LLG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Idéolangues :: Langues auxiliaires-
Sauter vers: