L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le Stellaire, questions, débats etc.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 2587
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: Le Stellaire, questions, débats etc.   Mer 21 Mar 2018 - 23:28

Merci pour tes conseils Very Happy

Dans la même veine un fil de ce forum amène sur un site où toutes les déformations lettre par lettre sont répertoriées.
Plus simplement je peux noter et grouper mes déformations voir si elles sont régulières et les rerégulariser (mon intuition n'est ni illogique, ni hasardeuse, il me faut juste en extraire le comment et la logique).

Pour le stellaire, dis-moi si ça t'intéresse que je mette en forme ces formules via un tableur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Greenheart
Modérateur


Messages : 3349
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Le Stellaire, questions, débats etc.   Mer 4 Avr 2018 - 21:18

Velonzio Noeudefée a écrit:


Pour le stellaire, dis-moi si ça t'intéresse que je mette en forme ces formules via un tableur ?

Merci, je devrais pouvoir me débrouiller à partir de tes photos Smile

***



L'étoile temporelle numéro 2 (le Gobelin d'Adachi) est disponible uniquement en bilingue anglais (original) / français pour l'instant.

Téléchargeable gratuitement ici :

http://www.davblog.fr/et2018n002.pdf

*



De même l'étoile temporelle numéro 1 a été révisé et est pour l'instant disponible uniquement en bilingue français (original) / anglais.

Téléchargeable gratuitement ici :

http://www.davblog.fr/et2018n001.pdf

*

La maquette a été revue de manière à permettre la lecture bilingue (et plus tard multilingue) ligne à ligne comme pour le manuel Stellaire 12.
Les traductions ont été légèrement améliorées.

Je mettrai à jour dès que possible en Stellaire 12.

***



http://www.davblog.fr/et2018n003.pdf

***



http://www.davblog.fr/et2018n004.pdf

***



http://www.davblog.fr/et2018n005.pdf

(Stellaire 14)

LO ALI CEFÎNE AUREF.

Nesycom iny bek Cetek vesef ulym Swabef, ty Gefîrok Jojîref, hek Jorek Solef eli ulym Vujijorîjek sym. Jof Hyde iny Moden eliyzycet by cîeki Jeki, qy set Be Jyron.

***



http://www.davblog.fr/et2018n006.pdf

***



http://www.davblog.fr/et2018n007.pdf

***



http://www.davblog.fr/et2018n009.pdf

***


Dernière édition par Greenheart le Lun 21 Mai 2018 - 19:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Greenheart
Modérateur


Messages : 3349
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Le Stellaire, questions, débats etc.   Mar 17 Avr 2018 - 18:26

Grammaire complète du Stellaire 12 et vocabulaire clé la semaine prochaine en version française si tout va bien ; anglais et espagnol suivront.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Greenheart
Modérateur


Messages : 3349
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Le Stellaire, questions, débats etc.   Dim 6 Mai 2018 - 17:46

Suite à une découverte lexicale cruciale, le Stellaire passe à la version 13.

Pas de bouleversement grammaticaux.

Il y a une remise en ordre au niveau des conjugaisons pour couvrir correctement toutes les possibilités, notamment au niveau du futur, et intégrant la conjugaison des participes passés (désormais qualifiés de "constats", dans le sens le narrateur constate qu'une action ou qu'une situation est réalisée au moment du discours) et participes présents (désormais désignés comme "attitudes", dans le sens posture de l'action ou de l'état).

Par contre, il me parait désormais impossible de traduire en Esperanto ces formes futures ou imaginaires autrement que par des périphrases ou des adverbes, car à ma connaissance, l'Esperanto n'a aucune forme correspondante avec les combinaisons que j'obtiens désormais et la perte d'information semble inévitable à la traduction du Stellaire vers l'Esperanto. Bien sûr, il est toujours possible d'ajouter directement la terminaison stellaire intraduisible à la forme esperantiste.

Cette situation s'ajoute aux divergences de traduction Esperanto entre les manuels français et anglais, concernant les temps composés et les dérivations qui m'ont temporairement échaudé, mais je ne désespère pas de pouvoir rédiger des solutions fiables pour pouvoir traduire ces fils de pensées en un esperanto sans équivoque.

Le locatif stellaire définitivement est assimilé au datif (destinataire témoin, le locatif prenant à témoin le lieu ou le temps dont vous parlez, et le destinataire étant constamment celui qui regarde en retour le sujet, comme c'est observé par de nombreux manuels à travers toutes les époques y compris le Bescherelle du Latin des années 2000). L'impératif stellaire "long" récupère le caractère libéré du locatif.

La prononciation est clarifiée avec le classement des consonnes en deux groupes, sourdes et sonores, ce qui explique bien des choses et régularise tout.

Un 28ème caractère, le tilde autonome est ajouté à l'alphabet. Il peut servir de diacritique, mais peut suivre simplement un autre caractère pour noter tout la nasalisation ou un "i" écrit ou non écrit après une consonne sourde interne ou un son mouillé sur une consonne sonore, ou un "e" muet possiblement élidé après une consonne finale sourde ou un son mouillé final sur une consonne sonore. Le tilde ne sert cependant pas à la formation des mots autrement que pour décrire plus précisément une racine qui utiliserait une nasalisation pour se distinguer de la même racine de sens différent sans nasalisation.

*

La découverte lexicale est qu'il se trouve que le vocabulaire clé (les deux cents mots de base) permet de former un très grand nombre de verbe qui jusqu'à présent demandait d'emprunter des racines étrangères. Je l'espérai, mais je ne l'attendais plus, et la conséquence évidente, c'est que le vocabulaire courant stellaire à l'exception des noms d'espèces (comme les fruits et légumes, les espèces animales, les marques de téléphone ou de sac à main etc.) est acquis dès lors que l'on maîtrise les terminaisons, les préfixes et les suffixes, soit moins de cent mots - les autres mots du vocabulaire clé étant les lettres de l'alphabet, les chiffres etc. qui servent à décrire en gros la composition d'un texte et non ses mots, sa grammaire ou son sens.

En gros les préfixes et les suffixes se nominalisent et se distinguent des pronoms-déterminants ou des chiffres qui étaient déjà des classes grammaticales autonomes. Ces nouvelles classes clarifient au passage comment le sens des mots et de leurs dérivés s'organisent à partir de n'importe quelle racine et étayent la distinction.

Cela n'empêche pas d'utiliser une racine étrangère de même sens qu'un préfixe ou suffixe nominalisé stellaire, donc si vous utilisez déjà le Stellaire 12 tel quel, cela ne change rien à la mécanique.

Je suis en train de rédiger la grammaire complète de la version 13 depuis la grammaire complète version 12 en détaillant pour chacun des 27 caractères comment les mots se forment et s'emploient, et sauf nouvelle découverte de ce calibre, le Stellaire sera achevé et opérationnel.

La grammaire sera complétée par le guide du vocabulaire clé en 12 langues, qui, d'après les vingt et quelques premières pages, permet au locuteur de ces 12 langues d'apprendre le vocabulaire clé du stellaire et à partir de là d'importer instinctivement n'importe quelle racine  - et réciproquement au locuteur d'une ou plusieurs 12 langues ou au locuteur Stellaire d'apprendre le vocabulaire clé des 12 langues en question.

Les 12 langues qui seront proposées sont :

Le groupe Sud-ouest européen : français, latin, roumain, espagnol, portugais, italien - plus l'Espéranto.
Le groupe Nord-européen : anglais, allemand, néerlandais, suédois, norvégien, danois, islandais.
Le groupe Est-européen : grec, russe, tchèque, hongrois.
Le groupe Asiatique : chinois, japonais, coréen.

Les langues qui utilisent une écriture différente du latin seront présentés en deux versions (originale et translittérée), voire en trois dans le cas du chinois.

Le latin sera annoté pour pouvoir identifier sur-le-champ les cas et les conjugaisons, distinguer les adjectifs des noms, et identifier quel nom est complété par quel complément de nom.

***
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mardikhouran
Admin
avatar

Messages : 3718
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Le Stellaire, questions, débats etc.   Dim 6 Mai 2018 - 18:08

Greenheart a écrit:
Un 28ème caractère, le tilde autonome est ajouté à l'alphabet. Il peut servir de diacritique, mais peut suivre simplement un autre caractère pour noter tout la nasalisation ou un "i" écrit ou non écrit après une consonne sourde interne ou un son mouillé sur une consonne sonore, ou un "e" muet possiblement élidé après une consonne finale sourde ou un son mouillé final sur une consonne sonore. Le tilde ne sert cependant pas à la formation des mots autrement que pour décrire plus précisément une racine qui utiliserait une nasalisation pour se distinguer de la même racine de sens différent sans nasalisation.
La nasalisation je comprends, mais quels sont les exemples des autres cas que tu décris ?
S'agit-il de la palatalisation pour le vocabulaire slave ? Par exemple la racine MEL~ "banc de sable" (russe мель) à distinguer de la racine MEL "craie" (russe мел).

_________________
Fsəm-daɣz fəbrim !
“Rendez-nous notre langue !”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
Greenheart
Modérateur


Messages : 3349
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Le Stellaire, questions, débats etc.   Dim 6 Mai 2018 - 18:59

Mardikhouran a écrit:
Greenheart a écrit:
Un 28ème caractère, le tilde autonome est ajouté à l'alphabet. Il peut servir de diacritique, mais peut suivre simplement un autre caractère pour noter tout la nasalisation ou un "i" écrit ou non écrit après une consonne sourde interne ou un son mouillé sur une consonne sonore, ou un "e" muet possiblement élidé après une consonne finale sourde ou un son mouillé final sur une consonne sonore. Le tilde ne sert cependant pas à la formation des mots autrement que pour décrire plus précisément une racine qui utiliserait une nasalisation pour se distinguer de la même racine de sens différent sans nasalisation.
La nasalisation je comprends, mais quels sont les exemples des autres cas que tu décris ?
S'agit-il de la palatalisation pour le vocabulaire slave ? Par exemple la racine MEL~ "banc de sable" (russe мель) à distinguer de la racine MEL "craie" (russe мел).

Je translittère des mots français pour être le plus clair possible, en espérant ne pas faire d'erreur.

(français) Tenir — qu'il tienne.
(caractères stellaires) Tynir~ — k'il~ t~e~.

En notant que du point de vue stellaire T est une consonne sourde, R est une consonne sonore.

(français) Ooh non ! — Oignon.
(caractères stellaires) Oo no~ — On~o~.
(avec le tilde utilisé comme diacritique) Oo nõ — On~õ.

Noter bien que le tilde n'est à utiliser que lorsqu'il est indispensable pour distinguer deux racines dont les sens divergent.
Il peut y avoir d'autre manière de noter les mêmes sons en combinant des caractères, par exemple :

Qu'il tienne.
K'il tièn.
K'il tien.

*

Je connais mal le russe donc je ne peux pas confirmer, mis à part je suppose pour l'instant que le tilde utilisé de cette manière est très proche du signe doux, mais je n'en suis pas certain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mardikhouran
Admin
avatar

Messages : 3718
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Le Stellaire, questions, débats etc.   Dim 6 Mai 2018 - 19:08

Greenheart a écrit:

(français) Tenir — qu'il tienne.
(caractères stellaires) Tynir~ — k'il~ t~e~.

En notant que du point de vue stellaire T est une consonne sourde, R est une consonne sonore.

[...]

Noter bien que le tilde n'est à utiliser que lorsqu'il est indispensable pour distinguer deux racines dont les sens divergent.
Il peut y avoir d'autre manière de noter les mêmes sons en combinant des caractères, par exemple :

Qu'il tienne.
K'il tiên.
Je ne comprends pas, est-ce que le tilde doit-être ajouté à la fin des mots risquant l'homonymie ? Pourquoi sur tenir dans ce cas ? Pour garder un lien avec la forme conjuguée t~e~, qui serait homophone du pronom possessif de deuxième personne ? Je pensais (mais je ne m'étais pas trop penché dessus) que les racines stellaires ne variaient pas autant le long de la conjugaison/déclinaison.

Citation :
Je connais mal le russe donc je ne peux pas confirmer, mis à part je suppose pour l'instant que le tilde utilisé de cette manière est très proche du signe doux, mais je n'en suis pas certain.
Oui, c'est comme ça que je l'ai employé dans mes tentatives.

_________________
Fsəm-daɣz fəbrim !
“Rendez-nous notre langue !”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
Greenheart
Modérateur


Messages : 3349
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Le Stellaire, questions, débats etc.   Dim 6 Mai 2018 - 19:34

Mardikhouran a écrit:
Greenheart a écrit:

(français) Tenir — qu'il tienne.
(caractères stellaires) Tynir~ — k'il~ t~e~.

En notant que du point de vue stellaire T est une consonne sourde, R est une consonne sonore.

[...]

Noter bien que le tilde n'est à utiliser que lorsqu'il est indispensable pour distinguer deux racines dont les sens divergent.
Il peut y avoir d'autre manière de noter les mêmes sons en combinant des caractères, par exemple :

Qu'il tienne.
K'il tiên.
Je ne comprends pas, est-ce que le tilde doit-être ajouté à la fin des mots risquant l'homonymie ? Pourquoi sur tenir dans ce cas ? Pour garder un lien avec la forme conjuguée t~e~, qui serait homophone du pronom possessif de deuxième personne ? Je pensais (mais je ne m'étais pas trop penché dessus) que les racines stellaires ne variaient pas autant le long de la conjugaison/déclinaison.


Les mots translittérés dans les exemples précédents sont français, pas stellaire. Le stellaire ne nasalise pas et ne durcit pas ses consonnes.
Par contre les racines étrangères (par exemple russe) peuvent comme tu l'as cité se distinguer du point de vue par la nasalisation ou la consonne.
De là, pour emprunter ces racines et continuer de les comprendre, il faut noter la nasalisation et les adoucissements.
Même combat pour prononcer correctement les noms propres nasalisés ou adoucis en stellaire, sinon risque de ne pas se comprendre.

***

En stellaire, pas besoin d'utiliser le tilde pour forger l'équivalent du mot "tenir".

Si j'utilise la racine française / espagnole / latine, TEN = TIEN j'obtiens :

...Je tiens (homme, présent 1) ;
(stellaire accentué) ...tenôm ;
(pour un français) ténomme / tiénomme ;

nous tenons (mélange hommes et femmes, présent 1 pluriel) ;
tenûmi ;
ténoummi / tiénoummi ;

tu veux (femme) qu'il tienne bon = bien (homme, subjonctif) ;
vulâs, qÿ tenybôt by ;
voulasse kweu téneubotte beu (de "beurre") / voulasse kweu tiéneubotte ;

tiens bon ! = tiens bien ! (à un homme, impératif 2)
tenÿ bÿ ! = tenÿjos !
téneu (de "heure") beu (de "beurre") / Tiéneu beu = ténoujosse / tiénoujosse.

***
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mardikhouran
Admin
avatar

Messages : 3718
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Le Stellaire, questions, débats etc.   Dim 6 Mai 2018 - 19:49

D'accord, je comprends. Si tynir~ est une translittération de la prononciation française, qu'y signifie le tilde ?

_________________
Fsəm-daɣz fəbrim !
“Rendez-nous notre langue !”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
Greenheart
Modérateur


Messages : 3349
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Le Stellaire, questions, débats etc.   Dim 6 Mai 2018 - 20:41

Mardikhouran a écrit:
D'accord, je comprends. Si tynir~ est une translittération de la prononciation française, qu'y signifie le tilde ?

L'adoucissement du R (consonne sonore), par opposition avec la prononciation dure du R au début ou au milieu d'un mot comme en français "roi", "renard", "carré". Sans le tilde, on pourrait supposer une prononciation finale dure. Je suppose que c'est très proche d'un R signe doux russe, mais je n'en suis pas certain. Au niveau des sensations de l'articulation, le geste produisant la consonne sonore est presque inachevé, voire inachevé - la consonne sonore ne produit pas le son associé à sa prononciation ordinaire (comparer pour le L le mouvement de la langue dans le mot "Lasso" et celui à la fin du mot "cil").

Le tilde ne note pas en revanche les différentes prononciations française, anglaise, japonaise ou italienne du R, qui peuvent se noter si nécessaire par des combinaisons de consonnes. En Stellaire, si le caractère R remplit la même fonction sémantique quelque soit sa prononciation étrangère ou locale, pas besoin de noter sa prononciation autrement que par le caractère R.

*

Pour donner un contre-exemple de cela, il existe des méthodes anglaises de japonais qui translittèrent le R japonais avec le caractère latin L.
On obtient alors :

Romanji (caractère latin) écrit Lomanji, et la ville de Rome en Italie écrite Lom, tandis que la ville de Londres - ロンドン Rondon  en Angleterre continuera de s'écrire London.

En Stellaire, c'est impossible : soit il faudra utiliser les caractères japonais qui correspondent au R (Katakana, Hiragana, Kanji), soit il faudra utiliser le R latin pour translittérer Romanji, parce que la racine est bien la même que Rome, Romain, Romaine etc. ; soit, s'il est pertinent d'insister sur la prononciation japonaise, une combinaison comme RL, qui supposera que la racine est d'origine japonaise - ce qui n'est pas le cas des racines que je viens d'évoquer.

Par contre, cela pourrait être le cas si j'empruntais au japonais 竜 Ryū, afin par exemple de ne pas le confondre avec la racine anglaise Rye (seigle), comme dans :

C'est un dragon (japonais) ; non, c'est du seigle (anglais) ; non, c'est du riz (français).
Set Rliê ; ny, set Rwiê ; ny, set Rhiê.

...Il sera peut-être encore plus simple alors - mais plus long, de distinguer les deux racines par leur préfixe de langue.

Sêt Ni'riê ; ny, sêt En'riê ; ny, sêt Fa'riê.

***
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mardikhouran
Admin
avatar

Messages : 3718
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Le Stellaire, questions, débats etc.   Dim 6 Mai 2018 - 20:50

Greenheart a écrit:
Mardikhouran a écrit:
D'accord, je comprends. Si tynir~ est une translittération de la prononciation française, qu'y signifie le tilde ?

L'adoucissement du R (consonne sonore), par opposition avec la prononciation dure du R au début ou au milieu d'un mot comme en français "roi", "renard", "carré".
Une prononciation sourde, comme les r de trois ou carte ? "Dur" et "doux" sont des adjectifs qui sont trop subjectifs pour que leur signification me soit tout de suite apparente en phonétique.

Citation :
Par contre, cela pourrait être le cas si j'empruntais au japonais 竜 Ryū, afin par exemple de ne pas le confondre avec la racine anglaise Rye (seigle), comme dans :

C'est un dragon (japonais) ; non, c'est du seigle (anglais) ; non, c'est du riz (français).
Set Rliê ; ny, set Rwiê ; ny, set Riê.

...Il sera peut-être encore plus simple alors - mais plus long, de distinguer les deux racines par leur préfixe de langue.

Set Ni'riê ; ny, set En'riê.

***
Mais dans la racine anglaise le y se prononce avec une diphtongue /aı/, on ne devrait pas confondre avec le japonais où le y transcrit une vraie semi-consonne.

_________________
Fsəm-daɣz fəbrim !
“Rendez-nous notre langue !”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
Greenheart
Modérateur


Messages : 3349
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Le Stellaire, questions, débats etc.   Dim 6 Mai 2018 - 21:49

Mardikhouran a écrit:
Greenheart a écrit:
Mardikhouran a écrit:
D'accord, je comprends. Si tynir~ est une translittération de la prononciation française, qu'y signifie le tilde ?

L'adoucissement du R (consonne sonore), par opposition avec la prononciation dure du R au début ou au milieu d'un mot comme en français "roi", "renard", "carré".
Une prononciation sourde, comme les r de trois ou carte ? "Dur" et "doux" sont des adjectifs qui sont trop subjectifs pour que leur signification me soit tout de suite apparente en phonétique.

C'est possible. Dans tous les cas, c'est un affaiblissement du geste vocal.

Mardikhouran a écrit:

Citation :
Par contre, cela pourrait être le cas si j'empruntais au japonais 竜 Ryū, afin par exemple de ne pas le confondre avec la racine anglaise Rye (seigle), comme dans :

C'est un dragon (japonais) ; non, c'est du seigle (anglais) ; non, c'est du riz (français).
Set Rliê ; ny, set Rwiê ; ny, set Riê.

...Il sera peut-être encore plus simple alors - mais plus long, de distinguer les deux racines par leur préfixe de langue.

Set Ni'riê ; ny, set En'riê.

***
Mais dans la racine anglaise le y se prononce avec une diphtongue /aı/, on ne devrait pas confondre avec le japonais où le y transcrit une vraie semi-consonne.

Oui, désolé, je n'ai pas eu le temps de vérifier la prononciation : j'aurai pu choisir à la place de Rye (graphiquement identique) le néerlandais Ree (chevreuil) ou le catalan Riu (rire). Cela ne change au rien au principe illustré.

En prenant davantage de temps, pour presque n'importe quel mot d'une ou deux syllabes, on pourra trouver d'autres exemples où deux racines s'écrivent à l'identique tout en signifiant des idées différentes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Greenheart
Modérateur


Messages : 3349
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Le Stellaire, questions, débats etc.   Mar 8 Mai 2018 - 0:49


Des nouveaux numéros de l'étoile temporelle cette semaine.
Les versions Stellaires seront ajoutées par mise à jour le temps d'achever la grammaire version 13 pour les raisons cités plus haut.

***



http://www.davblog.fr/et2018n010.pdf

***
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Troubadour mécréant

avatar

Messages : 1630
Date d'inscription : 20/01/2013
Localisation : Aquitaine, France

MessageSujet: Re: Le Stellaire, questions, débats etc.   Mar 8 Mai 2018 - 15:47

Greenheart a écrit:
http://www.davblog.fr/et2018n010.pdf

Je t'ai envoyé un petit MP là-dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.scribd.com/KotavaEwalik
Greenheart
Modérateur


Messages : 3349
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Le Stellaire, questions, débats etc.   Mer 9 Mai 2018 - 0:36

Troubadour mécréant a écrit:
Greenheart a écrit:
http://www.davblog.fr/et2018n010.pdf

Je t'ai envoyé un petit MP là-dessus.

Merci beaucoup !

**edit**

Coquilles corrigées et .pdf mis à jour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Greenheart
Modérateur


Messages : 3349
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Le Stellaire, questions, débats etc.   Ven 11 Mai 2018 - 20:13

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Greenheart
Modérateur


Messages : 3349
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Le Stellaire, questions, débats etc.   Jeu 17 Mai 2018 - 1:43



Sauf tuile et le temps de relire, la grammaire rapide du Stellaire version 13 sort demain soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Greenheart
Modérateur


Messages : 3349
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Le Stellaire, questions, débats etc.   Sam 19 Mai 2018 - 18:36

Et après relecture et une vision plus claire des classes de mots et de la dérivation.

***



http://www.davblog.fr/stellar14fr.pdf

*

Suivent le dictionnaire rapide de Français stellaire et le vocabulaire progressif multilingue (12 langues), et maintenant que le vocabulaire cœur et les règles de dérivations sont fixées, en avant la traduction des étoiles temporelles... Smile

Plus bien sûr la version anglaise de la grammaire 14.

***
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Greenheart
Modérateur


Messages : 3349
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Le Stellaire, questions, débats etc.   Lun 21 Mai 2018 - 15:56

Le cours sur le fil dédié de l'Atelier a été mis à jour pour le Stellaire 14.

De nouvelles leçons en 25 langues sont désormais postées chaque jour. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Greenheart
Modérateur


Messages : 3349
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Le Stellaire, questions, débats etc.   Dim 27 Mai 2018 - 18:20

Avec la pratique, des petites choses se précisent :

*Pour plus facilement distinguer les racines, on peut leur ajouter un tilde ~, qui va se prononcer "i" après la consonne ; ou bien voyelle nasalisée si le tilde est sur la voyelle ou après la voyelle.

Cela lève une confusion entre les mots élémentaires grammaticaux (racine d'une ou deux lettres) et les mots lexicaux, quand on n'accentue pas correctement les terminaisons des mots lexicaux, ou encore si on parle très vite.

Par exemple.

GADE : une chose qui a poussé, grandi, développé, adulte.

peut se prononcer

G~ADE
@ Gui-adê

...ou bien

GÃNDE
Gu-an-dê.

Si les mots sont écrits à la main et qu'il y a le risque que les espaces entre les mots ne se lisent plus, on peut adopter la même stratégie.
Sinon, avec un texte dactylographié, si aucun espace ne saute, il n'est pas nécessaire d'ajouter les tildes.

***

La règle des accents sur la première voyelle des terminaisons d'un mot qui conserve son orthographe étrangère, semble pouvoir s'étendre aux noms propres, qui logiquement conservent aussi leur orthographe étrangère. On peut donc se borner à les écrire avec une majuscule et un accent, et non plus entièrement en majuscules comme dans les versions précédentes du Stellaire.

Reste que le tout majuscules demeure le seul moyen de distinguer un nom propre d'un premier mot recevant la majuscule du début de la phrase.

***

Un nouveau fil dédié à l'apprentissage du stellaire (via 15 autres langues réelles) est disponible dans le salon des cours.
Cette fois, il s'agit d'acquérir le vocabulaire fréquent des contes et légendes.

***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Greenheart
Modérateur


Messages : 3349
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Le Stellaire, questions, débats etc.   Mer 30 Mai 2018 - 20:07

Apparemment, le Stellaire s'achemine vers sa version finale. Shocked

La version 15 ne fera que corriger des petits bugs et ajuster quelques mots élémentaires.

La terminaison d'interjection est augmentée d'un Y (YH au lieu de H).

***

Le rôle du tilde est précisé et étendu comme il suit :

*toujours employé à l'intérieur d'une racine.
*avant ou après une voyelle, prononcer "i".
*sur une voyelle, nasaliser.

Deux usages :

*usage stellaire (selon le goût du locuteur) : pour lever une confusion entre la racine et un mot précédent ou suivant élémentaire - ou bien pour rendre la prononciation plus agréable, ou pour faciliter l'identification de la consonne par l'interlocuteur.

*usage étranger (inchangé) : pour restituer à l'écrit comme à l'oreille la prononciation exacte d'un mot (en général un nom propre), qui pourrait se confondre avec un autre mot dont une partie de la racine (consonnes externes et voyelle centrale) serait identique en Stellaire.

***

La grammaire apparemment définitive du Stellaire, version finale 15, sortira en même temps que le premier volume du vocabulaire progressif, en partie déjà disponible dans sa version bêta, salon cours en ligne, fil Stellaire (premier du nom).

Divers dictionnaires vont se monter séparément, mais ne risqueront plus d'entraîner une modification de la grammaire ou des 280 mots élémentaires.

***
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 2587
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: Le Stellaire, questions, débats etc.   Mer 30 Mai 2018 - 20:51

Super bonne nouvelle tout ça cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Greenheart
Modérateur


Messages : 3349
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Le Stellaire, questions, débats etc.   Dim 3 Juin 2018 - 14:36

Merci !

***

Vu que je dispose ou vais disposer sous peu de la documentation correspondante, je vais ajouter aux 15 langues de la progression multilingue les langues suivantes :

OC Occitan
EU Basque
CO Corse

CY Gaélique
GD Écossais
GA Irlandais

AR : Arabe
HE : Hébreux
TR : Turc

LN : Lingala
SW: Swahili
HI : Hindi

MI : Maori
HW : Hawaïen.

spoiler:
 

***

Le manuel rapide multilingue sera présenté de la même manière que le vocabulaire multilingue.

****
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Greenheart
Modérateur


Messages : 3349
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Le Stellaire, questions, débats etc.   Mar 5 Juin 2018 - 15:38




Prochainement (sous deux semaines, je suppose).

D'abord dans les 16 langues déjà testées, inclus la grammaire progressive et le vocabulaire progressif.

***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Greenheart
Modérateur


Messages : 3349
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Le Stellaire, questions, débats etc.   Jeu 7 Juin 2018 - 18:58

Autres détails sur la version 15 et finale du Stellaire.

Les acronymes sont en fait une classe de mots autonomes, utilisant la terminaison YT avant la voyelle A, E, O, U.
Ce qui évite la confusion entre les nombres en chiffres (dates etc.) et les acronymes.

Par exemple CQFD (Ce qu'il faut démontrer) devient en stellaire CQFDYTE ; USA (le pays) devient USAYTE, et la femme parlant l'anglais américain USAYTO.

*

Concernant les nombres, il faut maintenir le Î du suffixe lorsqu'on leur ajoute un suffixe (noms de chiffres, ordinaux etc.).

Le premier 1er doit s'écrire HIÎJE, et non HIJE comme dans la grammaire 14, car HIJE entraîne la confusion entre le nombre ordinal HI-JE et la racine HIJ-E.

En revanche, on ajoute directement aux chiffres leurs terminaisons stellaires pour former les cardinaux nominalisés :

HI+O = un homme HIO.
HI+A = une femme HIA.
HI+E = une chose HIE.
HI+YRE = être seul (au nombre de un) HIYRE.

et ainsi de suite.

***

Les valeurs du tilde se précisent :

- devant une racine (consonne), son "ss".

~TELE se prononce "sté-lê".

- à l'intérieur de la racine, devant et après la voyelle centrale , son "i"

T~ELE se prononce "ti-élê".
TE~LE se prononce "té-ilê".

- sur la voyelle, nasalise la voyelle.

LÕDÕ se prononce "lon-don".

***


*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Stellaire, questions, débats etc.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Stellaire, questions, débats etc.
Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» A propos de nos débats sur les questions de grammaire
» Je me pose pas mal de questions sur "le rêve éveillé"
» Questions générales aux Témoins de Jéhovah, Catholiques, Adventistes du Septième Jour, Baptistes, Pentecôtistes, et autres.
» questions diverses sur l operation
» Petites questions toutes betes aux lycéens de LLG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Idéolangues :: Langues auxiliaires-
Sauter vers: