L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le Galaside

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Greenheart
Modérateur


Messages : 3050
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Le Galaside   Mar 17 Avr 2018 - 14:38

Velonzio Noeudefée a écrit:
Que de retour ! (lol)


Je suis un peu débordé en ce moment, désolé de ne pouvoir commenter davantage.

Je te suggèrerais de te concentrer sur la dérivation et le vocabulaire cœur (les mots qui servent à construire les phrases et les définitions des mots dans un dictionnaire). Une fois que tu as achevé cette partie de ta langue, les traductions se résument alors à vérifier que le mot moins courant n'est pas un dérivé des mots les plus courants, et le reste, c'est du vocabulaire cœur décliné et/ou conjugué selon les règles que tu as rédigées.

Si ne tu le fais pas, tu vas devoir tout réécrire de ta langue pour remplacer les racines empruntées ou forgés par les dérivés des racines les plus courantes.

*

Fais aussi très attention au vocabulaire émergeant : celui qui nait par l'application de règles ou des propriétés qui n'existent pas dans la langue maternelle voire dans aucune langue naturelle, en particulier dans les langues interfaces, qui sont souvent méjugées comme des relex ou des codes. En effet, d'un point de vue extérieur, le vocabulaire d'une langue interface dépassant celui des langues naturelles est inimaginable : seul le fait de pouvoir tout traduire est pris en compte, et le fait de pouvoir exprimer au-delà des autres langues est occulté.

Ce phénomène qui n'existe simplement pas quand on sort de la communauté idéolinguistique, car le locuteur lambda ne voit que les avantages qu'il retire de la nouvelle langue ou le fait que la nouvelle langue est incapable de traduire sa langue maternelle aussi facilement que sa seconde langue. l'épanouissement personnel, le locuteur lambda se fiche de la hiérarchie ou de la classification des idéolangues.

En croyant qu'en créant une langue-interface on va simplement faire correspondre la structure naturelle (filet lexical + grammatical) à la structure naturelle, même le créateur de langue peut être aveugle aux possibilités de sa propre langue : il faut lister les combinaisons systématiques - et c'est excessivement fastidieux - pour réaliser pourquoi et comment la langue-interface dépasse les langues avec lesquelles elle s'interface.

En langue naturelle, ces combinaisons "impossibles" (par exemple toutes les racines utilisées en français combinées avec tous les suffixes et tous les préfixes en français) sont simplement interdites ou bien entrent et sortent de la circulation en fonction du seul impératif comptable des éditeurs de dictionnaires et des lubies de l'autorité (académie, média, professeur, ministères, patron etc.). Mais en langue construite, si le mot ou la phrase résultant de la combinaison a du sens, elle est valide parce qu'elle permet au locuteur d'exprimer sa pensée.

...et je retourne à mes traductions multilingues, en espérant pouvoir un jour prochain y ajouter le Galaside Smile

***
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 2018
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: Le Galaside   Mar 17 Avr 2018 - 17:40

Je parlais en général, pas forcément pour toi Greenheart.

Je suis d'accord avec ta démarche.
Juste mon interface c'est l'interface Leko (qui est en arrêt pour l'instant) et non mon Galaside, pour lequel je réfléchis à une réforme, cf les deux exemples précédent. Je peux aussi m'amuser sur le début de Dans la peau d'un autre d'Alphonse Allais.

Pour le Galaside avant de faire une grande réforme, je pense qu'il me faut un peu plus aprofondir mes connaissances du/de l' :
- stellaire
- uropi
- sambahsa

Qui, de mon avis pourrait m'amener de bonnes idées.
Mon but serait quelque chose de roman, donc assez facile et intuitif pour moi ou un francophone, mais original quand même, mes quelques pistes seraient
- un principe d'harmonie vocalique et de déformation consonnantique en opposant a, o, u et e, i, y (c'est juste une exagération de ce qui existe). Mais quid des glides ? J'ai potentiellement un caractère qui me plait pour /w/ mais pour /j/ c'est une autre histoire, mais j'ai aussi une autre idée.
- garder un principe de transparence et d'internationalité, issu de l'uropi, adapté au monde roman
-> admettre un peu d'agglomeration et limiter le nombre de racines premières ? (C'était déjà un objectif du Galaside 1ère version)
- sans être systématique avoir une formule type stellaire. Mais comment gérer les déformations postérieures dont j'aurais forcément envie. Puis l'envie de fusionner en une seule formule stellaire nom et verbe.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Greenheart
Modérateur


Messages : 3050
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Le Galaside   Mar 17 Avr 2018 - 18:24

Si tu veux approfondir le Stellaire version 12, une grammaire complète et tout le vocabulaire clé sera disponible la semaine prochaine, si tout va bien.

Une douzaine de récits libres de droits courts à longs seront disponibles à cette date en français et en anglais (huit déjà disponibles) pour tester l'efficacité du Galaside.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 2018
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: Le Galaside   Jeu 19 Avr 2018 - 0:48

Ce soir rapidement, car il est très tard, je veux explorer avec vous l'une des pistes possibles pour un neo-galaside.

Celle-ci concernerait l'écriture.
6 voyelles : /a/ /o/ /u/ /e/ /i/ /y/
transcrite de manière très approchante en alphabet latin comme
a , o , u, e, i, y (seul le y diffère un peu dans la forme)

11 lettres pour 17 phonèmes consonantiques et nous verrons ensuite pour les deux glides :

5 qui ne changent guère à mes habitudes : m, n, h, l, r
seul le h diffère de la prononciation API et note les digrammes gn (ou ng anglo saxon), la fin de parking s'écrirait ih.

Pour les 6 autres, c'est une extrémalisation des principes irréguliers c, g des langues romanes, il faut savoir que deux groupes de voyelles s'opposent :
- les dures a, o, u
- les douces e, i, y

6 lettres transcrites en alphabet latin en c, g, pf, bv, ts, dz, à part pour c et g, j'ai imaginé la forme de lettres spéciales pour les 4 autres, je les mettrais peut-être demain

c note k, ch
g note g, j
pf note p, f
etc.
ainsi ca pour ka et ce pour ché
ou dz pour du (comme doux) et dzyt pour zyt (comme zyt)

Ah, mais, comment noter ké et ca (comme chat) ou ti et so ou by (comme bu en français) et vu (comme vous) me direz-vous
par des digrammes
- a+V durcit et e+V adoucit
cea : ca et cae : ke

Mais que noterait

tsoi et tsio
de la même manière les voyelles dures durcissent et les douces adoucissent
- mais celles de rang 2 intercalent un /j/ (ou palatisent)
- celles de rang 3 intercalent un /w/(ou ? _ je suis sûr qu'il y a un verbe)
Ainsi
tsoi = /tji/
tsio = /sio/
pfuy =/pwy/
pfyu =/fwu/

Pour une syllabe ou un mot qui débuterait en /j/ ou /w/, il y a i et u.

Ce à quoi je n'ai pas encore réfléchi c'est dans le cas de plusieurs consonnes en attaque de syllabe comme (pl bl kl gl fl vl sl chl ou pr br tr fr kr gr fr vr sr schr ou str, chtr, etc.) [point median ou non]
tsa.tsraicts pour strict
mais tstsear pour tsar

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 2018
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: Le Galaside   Jeu 19 Avr 2018 - 22:48

Pour donner un petit peu une idée du système d'hier.

La phrase ci-dessus :
Suden, no so kome, no u tempo di konsiderarlo. Panurj, sense dir'altra tcoza, djet in opena mar suo ueuero kriando e belando.

donne en transcription latine :

Tseudzaen, no tseo come, no u tsaempfo dzai contsidzaerarlo. Pfanurg', tsentse dzir'altsra tsa'ceodzea, da'get in opfaena mar tseuo ueuero craiandzo e bvaelandzo.

Ecrit avec ma néoscripte et encore, je me suis trompé sur le y (désolé pour la résolution de l'image)


ce qui est pratique c'est que ça me permet de déforrmer encore un peu plus (l'un de mes dada) comme

Tsu-dzèn, no tso/teso come, no u tsèmpfo dzaï contsidèzarlo. Pfanurk, tsen-tse dizir altsar tsotsa dakt in opfèna mar tsewo wewero crayantso e bwèlantso.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 2018
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: Le Galaside   Mer 2 Mai 2018 - 21:12

L'autre soir, j'ai repris mes conjugaisons.
Repartant du stellaire et de mes connaissances franco-italiennes, je suis reparti de morphèmes personnels et temporels (parfois) systématiques. Avant, bien sûr de comprimer et déformer tout ça, non mais.

Toujours est-il que, je dispose
- d'un subjonctif et d'un conditionnel présent et passé
- je pourrais avoir plusieurs passés à ces modes et créer un subjonctif futur
- à l'indicatif : présent, imparfait, futur, passé simple
- mais aussi pour tous nos temps composés, d'une version simple non composée, et d'une version composée

Or, je ne sais pas quoi faire de tous ces temps, j'ai bien pensé aux aspects, mais c'est encore flou pour moi, de ce que je peux faire de tous ces temps, notamment au passé :
- passé composé : 2 formes
- imparfait et passé simple
- plus que parfait et passé antérieur : 2 formes à chaque fois
- futur antérieur : 2 formes
Au total : 10 temps possible pour le passé, rien qu'à l'indicatif

A cela s'ajoute les doubles formes des subjonctif et conditionnel passé qui, comme les temps du passé à l'indicatif pourrait être démultipliées.

Vos idées ou conseils peuvent être les bienvenus !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Galaside   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Galaside
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Le Galaside

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Idéolangues :: Autres idéolangues-
Sauter vers: