L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Diégèse des Îles de Corn

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Bedal
Modérateur
avatar

Messages : 5435
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Lyon, France

MessageSujet: Re: Diégèse des Îles de Corn    Lun 27 Nov 2017 - 23:59

Ils les revendiquent Wink

_________________
"L'Atelier" alas a bin jerli foromte! : L'Atelier est le meilleur des forums

Like a Star @ heaven Idéolangues : algardien, nardar, helfina, mernien, syrélien, brakin, nurménien, leryen, romanais.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Heimdalir, Iles Romanes

Non au terrorisme et à la barbarie. Oui à la paix, la fraternité et la solidarité. Quelles que soient notre religion, notre langue ou notre couleur de peau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
Yatem

avatar

Messages : 844
Date d'inscription : 26/02/2017

MessageSujet: Re: Diégèse des Îles de Corn    Mar 28 Nov 2017 - 22:50

Merci énormément pour vos retours, ça me fait beaucoup plaisir Very Happy
Elara a écrit:
Mror possède environ 10 000 habitants, un peu plus d'un huitième de la population totale de l'archipel de Corn
Bedal a écrit:
Ils les revendiquent Wink
Vous connaissez bien vos leçon d'histoire géographie ahah Razz Razz
Je n'ai rien d'autre à ajouter à vos réponses Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yatem

avatar

Messages : 844
Date d'inscription : 26/02/2017

MessageSujet: Re: Diégèse des Îles de Corn    Dim 17 Déc 2017 - 14:18

ULSNG SEM NAEM

Mundvais règs ùls tant grnduns
Lein, lein
Bsvei iats vers ils tant plèruns
Fwèrt, fwèrt
Stopvais loèrd pas tant psuns
Lein, lein
Distrvei ftig gmbs tant trimbuns
Fwèrt, fwèrt
Fvais sùrd vers slèns tant ùlvuns
Lein, lein
Posvei blud arms tant actuns
Fwèrt, fwèrt
Rgardvais aivseus tod smbruns
Lein, lein
Sbei dac gèdvrus tod parsuns
Fwèrt, fwèrt lein

Ùlvais règs ùls lcals grndvunt
Lein, lein
Fcuvei verd iats lcals plèrvunt
Fwèrt, fwèrt
Cmpvais loèrd pas lcals psvunt
Lein, lein
Rpèrvei ftig gmbs lcals trimbvunt
Fwèrt, fwèrt
Lùsvais slèns lcals sol ùlvunt
Lein, lein
Tocsvei blud arms lcals actvunt
Fwèrt, fwèrt
Rgardvais aivseus lcals smbrvunt
Lein, lein
Sbei dac gèdvrus lcals parsvunt
Fwèrt, fwèrt lein

Traduction française:
 

Vieux chant cornais très célèbre, non-daté, dans sa version en dlocorn moderne.
Elle raconte qu'un combattant refusait d'agir face aux horreurs de la guerre, dans le premier couplet, et finit par s'y confronter directement, dans le second couplet. On n'en connaît pas l'auteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yatem

avatar

Messages : 844
Date d'inscription : 26/02/2017

MessageSujet: Re: Diégèse des Îles de Corn    Lun 1 Jan 2018 - 21:39

Bonjour/bonsoir! cheers
Je parlerai ici des souterrains mroriens. Il faut savoir que je n'ai pas vraiment idée de si ce type de mise en place - presque une ville souterraine - soit possible dans notre réalité, mais c'est un concept qui me plaisait. Alors je me suis dit, tant pis pour la vraisemblance Razz.

LES SOUTERRAINS MRORIENS

Mror, la capitale, est la ville la plus grande de la Corne sur tous les aspects. Depuis la mer et ses plages, elle s’étend ensuite, parsemée de nombreux parcs. Lorsqu’on s’avance dans les terres, près du Palais Présidentiel (ayant brûlé dans la nuit du 4 décembre 2017), on aperçoit l’entrée principale des souterrains de la capitale.
Lors de l’époque prospère cornaise, on envisage de créer un réseau métropolitain qui relierait les différents quartiers mroriens ainsi que les deux villages de l’autre côté de l’île – compte tenu de la petitesse du territoire îlien, c’est possible. Peu de temps après l’inauguration du métropolitain, ce dernier se voit fréquenter massivement par des vendeurs, des gamins des rues, qui n’hésitent pas à y marchander et à y voler.

Au fil des années, on fit des travaux face à l’ampleur du phénomène des marchés souterrains, et fut créé une avenue marchande à chaque station. Les souterrains deviennent peu à peu une véritable cité sous la ville – les rues 1914* et 3 Décembre* sont entièrement sous terre – et même si aujourd’hui on y voit certes peu de logements, on y compte deux théâtres, un cinéma, une école – et énormément de boutiques. Les lignes de métro sont toujours très actives. Les zones fortement empruntées ont vu leur plafond renforcé pour parer aux possibles éboulements. On aménage des dizaines d’entrées et ceux qu'on appelle des puits d'air pour l'aération et la climatisation.

Pourtant, malgré la popularité des souterrains qui ne cesse de croître, reste un fort mépris de ceux qui travaillent dans ces quartiers mroriens – qui pour certains sont évités en raison de crimes, viols et autres délits. Si aujourd’hui la sécurité a été renforcée et la pauvreté diminuée, beaucoup de rues souterraines ont pour habitants ceux qu’on appelle en Corne « les enfants de la misère au pied du Palais ». Prostitution, violence, insalubrité sont la norme dans certains quartiers encore ignorés par l’État Cornais. Le cas d’un théâtre universitaire où des comédiens vendaient leurs corps a certes fait beaucoup de bruits et est maintenant fermé, mais le problème est largement évité et tu depuis. La canicule estivale en 2014 avait fait des victimes chez les marchands et pour cause : la température grimpe facilement sous terre, malgré la climatisation. Le souci de taille qu’est la chaleur est à peine évoqué par la municipalité.

Si vous vous y rendez un jour, il se peut que vous y croisiez de nombreuses personnes à la chevelure teinte avec les couleurs de l’arc-en-ciel. C’est un mouvement qui a fait suite aux paroles d’un journaliste mrorien en 2001 : « ceux qui vivent sous Mror n’ont jamais du voir le ciel de leurs vies – et encore moins d’arc-en-ciel, pensez vous. Sauraient ils même nous citer ses couleurs ? ». C’était l’un des éléments d’un débat entre un journaliste originaire de Mror Sous le Ciel et un journaliste originaire de Mror Sous la Terre sur la population des souterrains, débat qui avait suscité des réactions violentes de par sa tournure condescendante et méprisante à l’égard des travailleurs sous terre.

---
(extrait du Bonvnùds vers vo de l'artiste Sùbor ayant grandi dans un quartier "chaud" des souterrains mroriens)

Bonvnùds bond ino, nwù c’sioms

Flès dælis fuec rat mrsè swèor lmuns
I dælas fuec tnias reinarg mrotuns
Flcais dælas fuec ntr-gmbs da pègor
I dælis fuec arms den cwais da mfor
Nfams lcils odwè damdro consvunt
Cùim msigù cris nor gnitwèrs trgunt

Traduction:
 

---
* Les rues en Corne ont pour noms des dates ou des années (de naissance, de grands évènements, symboliques, etc.) :
1914 - année de départ la Première Guerre Mondiale
3 Décembre - date de la Fête Culturelle Cornaise Annuelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vilko
Modérateur
avatar

Messages : 3101
Date d'inscription : 10/07/2008
Localisation : Neuf-trois

MessageSujet: Re: Diégèse des Îles de Corn    Mar 2 Jan 2018 - 18:19

Yatem a écrit:
la température grimpe facilement sous terre, malgré la climatisation.

À cause des machines ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/saiwosh/man.html
Kuruphi

avatar

Messages : 380
Date d'inscription : 19/06/2017
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Diégèse des Îles de Corn    Mar 2 Jan 2018 - 19:17

Faire une ville sous la ville est une excellente idée, originale et tellement cool !

Ça me fait penser aux villes souterraines dans Batman Arkham City et Batman Arkham Knight.

Yatem a écrit:
tant pis pour la vraisemblance

Oui ! exactement ! à mort la vraisemblance ! Cheval

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 2611
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: Diégèse des Îles de Corn    Mar 2 Jan 2018 - 20:17

Je n'ai pas tout lu, mais l'idée d'une ville sous la ville est excellente et pas si peu réaliste.
On peut déjà avoir une analyse socio-géographique d'une ville selon son étagement, ses étages et leurs contenus (bidonvilles ras au pied de buildings et de gratte-ciel, banlieue pavillonaire riche rase, contre banlieue pauvres HLM, etc...), mais aussi le sous-sol de Paris est un vrai gruyère: des catacombes aux carrières de plâtre
(A propos j'avais vu un excellent épisode du dessin animé du Fantôme de l'Opéra qui faisait sortit une ville Rennaissance XVIème siècle_utopique_du sous-sol parisien). Sous-sol, qui a aussi inspiré Edgar P. Jacobs dans L'Affaire du collier, sur la base de ce qu'en a fait la Résistance).

Tu as aussi d'autres oeuvres comme les Indes Noires de Jules Verne. Ce thème me parait aussi être de mémoire exploité par Jean-Pierre Jeunet dans Delikatessen, tout au moins et peut-être dans la Cité des enfants perdus. Que dire encore des passages secrets des chateaux-forts, grottes, des labyrinthe et dédales parfois initiatique des zones de temple pendant l'antiquité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rémy

avatar

Messages : 311
Date d'inscription : 07/05/2017
Localisation : Avignon

MessageSujet: Re: Diégèse des Îles de Corn    Mar 2 Jan 2018 - 20:28

C'est super-cool ! Ça m'a fait penser à la Rocca Paolina à Pérouse !
Et, j'ai p'tetre déjà posé cette question mais combien y a-t-il d'habitants à Mror ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yatem

avatar

Messages : 844
Date d'inscription : 26/02/2017

MessageSujet: Re: Diégèse des Îles de Corn    Mer 3 Jan 2018 - 13:15

Vilko a écrit:
À cause des machines ?
En effet, c'est en partie à cause des machines, des métros qui circulent presque 24/24 et de certaines rues souterraines joignant la gare de Mror.
Il y aussi la chaleur humaine à prendre en compte : 5 000 personnes y vivent ou travaillent toute l'année, en plus de tous les voyageurs et visiteurs.
J'avais lu certains témoignages de personnes travaillant dans les boutiques qui se situent à la station des Halles à Paris - au même niveau que le métro -, qui demandaient une meilleure climatisation à cause des chaleurs insupportables en été - et pour m'y rendre quotidiennement, il est vrai qu'il peut y faire très chaud en période estivale.

Rémy a écrit:
Et, j'ai p'tetre déjà posé cette question mais combien y a-t-il d'habitants à Mror ?
10 000 en surface, 5 000 en sous-sol. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bedal
Modérateur
avatar

Messages : 5435
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Lyon, France

MessageSujet: Re: Diégèse des Îles de Corn    Mer 3 Jan 2018 - 13:35

J'adore le concept vraiment, (j'espère que ça va pas partir en fumée avec les révolutions cornaises)

Ça me fait penser un peu à du steampunk, car j'imagine tout plein de machines fumantes et des Mrorais habillés de manière rétro, je ne sais pas pourquoi Razz

_________________
"L'Atelier" alas a bin jerli foromte! : L'Atelier est le meilleur des forums

Like a Star @ heaven Idéolangues : algardien, nardar, helfina, mernien, syrélien, brakin, nurménien, leryen, romanais.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Heimdalir, Iles Romanes

Non au terrorisme et à la barbarie. Oui à la paix, la fraternité et la solidarité. Quelles que soient notre religion, notre langue ou notre couleur de peau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
Rémy

avatar

Messages : 311
Date d'inscription : 07/05/2017
Localisation : Avignon

MessageSujet: Re: Diégèse des Îles de Corn    Mer 3 Jan 2018 - 19:36

Yatem a écrit:

Rémy a écrit:
Et, j'ai p'tetre déjà posé cette question mais combien y a-t-il d'habitants à Mror ?
10 000 en surface, 5 000 en sous-sol. Wink

Il y a des métros pour 15000 habitants ? Remarque, c'est plausible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 23132
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Diégèse des Îles de Corn    Mer 3 Jan 2018 - 19:49

Yatem a écrit:
10 000 en surface, 5 000 en sous-sol. Wink
Des personnes qui habitent systématiquement en sous-sol ? Ça me fait un peu penser aux Morlochs, dans Time machine, d'H.G. Wells. Ceux du premier film tiré dudit roman, j'les avais trouvé un peu caricaturaux.

Un métro pour 15000 personnes : la ville doit être tès étendue en surface, ou bien doit avoir un relief très particulier (avec de grandes différences d'altitude, comme La Paz (Bolivie), par exemple ; à moins que cette ville de 15000 âmes fasse partie d'une mégapole plus importante. J'ai hâte de voir le plan.

Instinctiv'ment, comm'ça, j'verrais bien, pour les lignes "de plaine", des trams en site propre, souterrain, en surface ou en viaduc ; et pour les lignes en pente (s'y en a), plutôt du matériel à crémaillère que des funiculaires, ce qui pourrait permettre des troncs communs (en plat) entre les deux types de ligne.

Pure spéculation d'ma part ! 'videmment !

_________________
Eg dem ere kred Anoew, do eg ere òniren: Eg • Fraṅsev = Je me croyais en Aneuf, mais je rêvais : je suis en France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yatem

avatar

Messages : 844
Date d'inscription : 26/02/2017

MessageSujet: Re: Diégèse des Îles de Corn    Mer 3 Jan 2018 - 20:36

Anoev a écrit:
Des personnes qui habitent systématiquement en sous-sol ?
La majorité, en effet.
Citation :
Un métro pour 15000 personnes : la ville doit être tès étendue en surface, ou bien doit avoir un relief très particulier (avec de grandes différences d'altitude, comme La Paz (Bolivie), par exemple ; à moins que cette ville de 15000 âmes fasse partie d'une mégapole plus importante. J'ai hâte de voir le plan.
Si on compte les visiteurs durant les périodes estivales et hivernales ainsi que les étudiants (lesquels ne sont pas systématiquement toute l'année sur place), on est aux alentours de 20 000 personnes.
Mror est non seulement très étendue - avec de nombreux parcs et une forêt -, mais le métro relie également deux autres petites communes à l'autre bout de l'île. Il ne concerne donc pas uniquement les 15 000 habitants permanents de la capitale, mais aussi ceux des deux autres villes, respectivement au nombre de 1 233 et 988.
Je n'ai pas encore de plan, et je t'avoue que je sais pas trop comment le faire Crying or Very sad.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 23132
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Diégèse des Îles de Corn    Mer 3 Jan 2018 - 22:57

Yatem a écrit:
Je n'ai pas encore de plan, et je t'avoue que je sais pas trop comment le faire Crying or Very sad.
Mis à part avec un logiciel de dessin vectoriel, j'vois pas tro comment faire quelque chose de bien régulier. J'ai eu, y a assez longtemps un logiciel qui s'appelait Visio, que je n'ai pas pu remettre à jour (va savoir pourquoi !) et qui te traçait des lignes bien droites, avec des "coudes" bien réguliers, et des stations comme sur un vrai plan. Un peu comme ça :



Et en plus, avec Gif-animator, je pouvait l'animer (évolution de la construction des lignes) : bref, du grand art (enfin, si on n'est pas trop exigeant). Seul petit défaut, je devais parfois un peu peaufiner "à la main", car ledit logiciel n'aimait pas trop certains caractères typiquement aneuviens.

_________________
Eg dem ere kred Anoew, do eg ere òniren: Eg • Fraṅsev = Je me croyais en Aneuf, mais je rêvais : je suis en France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yatem

avatar

Messages : 844
Date d'inscription : 26/02/2017

MessageSujet: Re: Diégèse des Îles de Corn    Mar 23 Jan 2018 - 23:15

Very Happy Bonjour/bonsoir!
(petit retour express pour repartir aussitôt, après avoir posté la suite des aventures de notre bonne vieille Corne)

- Bonsoir Mme Laine, vous êtes une cornaise expatriée ici, en Suède, et souhaiteriez sensibiliser à propos de la situation actuelle en Corne, bienvenue sur SVT1, tout d’abord.
- Merci beaucoup pour cet accueil. Il s’agirait de résumer les récents événements et de tenir informer, compte tenu du rapport particulier entre la Corne et la Suède. En effet, pour brosser un vulgaire portrait de ce qui se passe, depuis octobre 2017 se sont tenus de nombreuses manifestations cornaises à l’encontre de la présidente Mrtim Svènsson qui a refusé le référendum. Le nombres de dérive est important. Cela ferait approximativement près de cent morts et plusieurs centaines de blessés – graves et légers confondus. Le 27 octobre, des mouvements de foule, 3 novembre, intervention massive de la police, 12 novembre, assassinats de deux membres du Parti Travailleur, 23 novembre, blocus violent de l’Université…

- Ici Iùtsn Tsonsson, je suis pas dans la radio, j’y travaille pas ou j’sais pas quoi, je suis manifestant mais… mais j’vais endosser c’rôle aujourd’hui. Voilà, c’est… Message radio que j’vais essayer de faire circuler un peu pour qu’on dise ce qu’on a niveau info, c’est pour les hommages aux victimes de c’te nuit, parce que ça a… ça a été dur. Le bilan est difficilement faisable là, j’peux dire que y’a eu des chevaux, ça a foncé dans le tas… Désolé pour le… ‘fin si c’est pas très bien formulé, bref… On est allé sur les lieux c’matin. Pas beau. Pas beau du tout. Ça crie déjà révolution, on va déjà essayer de sauver ce qu’on peut, et de prévenir les familles.

- Allô, Sèlstsis ? C’est maman. J’ai vu que t’avais appelé, je t’envoie ce message puisque tu réponds plus, je sais pas ce qu’il se passe de ton côté… Reste en Suède en tous cas, tu ne cherches pas à venir, ou alors tu tentes de joindre mamie à Glamæ, quoique, n’essaye rien, tu ne bouges pas de Göteborg, t’as pas intérêt à venir à Mror. Folie monstre ici. Ton oncle, hier, c’est pour ça que j’appelais, il a dû, il a eu l’ordre de foncer sur ces putains de manifestants à la con avec son cheval, j’ai plus de nouvelles. Réponds moi, s’il te plait…

- Mesdames et messieurs, nous informons l’ensemble des habitants de Mror Sùb Da Tær que l’ensemble du trafic métropolitain sera interrompu dans les jours à venir. L’incendie du Palais Présidentiel dans la nuit du 4 décembre 2017 a atteint les rues de 1576 et du 7 janvier ainsi que les stations associées. Les services de santé ont bloqué les accès afin de venir sur place en aide aux victimes. Merci de votre compréhension, et bon courage à vous.

- Mesdames et messieurs bonsoir sur Corn 1, première chaine télévisée cornaise, le programme de cette édition spéciale de ce mardi 5 décembre 2017 : retour sur la dérive de la manifestation de la nuit dernière, incendie, charge de la police montée, mais qu’a pu pousser les garants de la paix à foncer sur une partie des manifestants ? C’est une question à laquelle nous tenterons de répondre dans le reportage de M. Virtanen, parsemé de témoignages de victimes ou de proches. Nous parlerons également de l’Université de Mror accueillant manifestants et autres personnes sans logement dans ses amphithéâtres. Mais bien entendu, tout cela après une page de publicité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 2611
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: Diégèse des Îles de Corn    Mer 24 Jan 2018 - 17:39

Toujours aussi prenant aux tripes, dommage de finir sur une page de pub, mais tu tease bien, bravo!
J'aurais bien vu le premier paragraphe en début, mais c'est toi lidéocréatrice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bedal
Modérateur
avatar

Messages : 5435
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Lyon, France

MessageSujet: Re: Diégèse des Îles de Corn    Mer 24 Jan 2018 - 18:48

RIP Mtèlda Ermbùrg  Crying or Very sad

_________________
"L'Atelier" alas a bin jerli foromte! : L'Atelier est le meilleur des forums

Like a Star @ heaven Idéolangues : algardien, nardar, helfina, mernien, syrélien, brakin, nurménien, leryen, romanais.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Heimdalir, Iles Romanes

Non au terrorisme et à la barbarie. Oui à la paix, la fraternité et la solidarité. Quelles que soient notre religion, notre langue ou notre couleur de peau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
Yatem

avatar

Messages : 844
Date d'inscription : 26/02/2017

MessageSujet: Re: Diégèse des Îles de Corn    Dim 15 Avr 2018 - 14:46

BIOGRAPHIE DE SÙBOR, ARTISTE CORNAIS

Sùbor, de son vrai nom Jørgen Ors, est un artiste de rap et de beatbox cornais aux origines danoises, né en 1982 à Mror et ayant vécu dans les quartiers souterrains jusqu’à sa majorité avant de déménager au Danemark en 2001. Il y vivra sept années durant en poursuivant des études en sciences humaines à l’université de Copenhague.
Il y débute sa carrière musicale au sein du groupe Brødre composé de quatre membres (Sùbor, Niels, Forår et Sol), qui participeront aux championnats danois de beatbox en équipe en remportant deux fois de suite la première place.
Après un album de huit titres sorti s’écoulant avec un franc succès et une mésentente qui se soldera par la dissolution du groupe, Sùbor décide de revenir dans son pays natal pour y entamer des projets en solo en laissant de côté le monde du beatbox pour s’atteler à un EP* de rap et de variété cornaise. Chacune des quatre chansons qui composent l’EP sont dans une langue officielle de Corne, c’est-à-dire en finnois, dlocorn, suédois et lituanien. Sa réputation au Danemark lui permet de rebondir facilement et de connaître un petit succès via ce mini-album qui, paru en 2009, lui permettra d’en faire un de neuf titres en 2011 dans une maison de productions musicale mrorienne.
Il est l’un des jurys des championnats de beatbox cornais de 2012 et de 2014 et signe son retour dans cette catégorie en montant un duo à l’âge de 33 ans avec une étoile montante du beatbox, le jeune de 24 ans Gwolmp4. Un unique album sort en 2016, suivi une tournée dans toute l’Europe en 2017 avant de se préparer pour les championnats du monde de beatbox à Berlin, pour 2018.

* EP : mini-album de quatre/cinq titres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yatem

avatar

Messages : 844
Date d'inscription : 26/02/2017

MessageSujet: Re: Diégèse des Îles de Corn    Dim 6 Mai 2018 - 13:52

Je souhaitais tout simplement vous faire part de l'arrêt de cette diégèse. Je me retire donc du projet de diégèse commune. J'espère pouvoir me concentrer sur mes autres projets d'idéomonde en délaissant celui-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 2611
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: Diégèse des Îles de Corn    Mer 9 Mai 2018 - 11:50

C'est bien triste que Corn soit délaissée...diégèse commune ou personnelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yatem

avatar

Messages : 844
Date d'inscription : 26/02/2017

MessageSujet: Re: Diégèse des Îles de Corn    Ven 18 Mai 2018 - 12:17

COMPARAISON DES ORTHOGRAPHES AU MOYEN D'ACTES DE DÉCÈS DURANT LES DEUX GRANDES GUERRE

Avant la réforme, durant la première guerre mondiale :

ANTĒNIM - ENSON
NIM - Guolma
GRODA - Edjudand
CORUPS - 8·e ratiments
Muert pur al·Corn durend 5 julei 1917
da Mroj
Tips d·al·muord Muert devānt ul·enme

Traduction:
 

---

Après la réforme de 1937, durant la seconde guerre mondiale :

ANTNÆM - VANÈS
NÆM - Stwolè
GRÈD - Soldtù
CORPS - 2er rtsimends
Mwèrt pur alCorn drant 14 ugdubre 1940
da Mror
Tips dalmwordæ Mwort dvant ulnmie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuruphi

avatar

Messages : 380
Date d'inscription : 19/06/2017
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Diégèse des Îles de Corn    Ven 18 Mai 2018 - 12:19

Ça Alors, l'orthographe a énormément changé ! Je suppose qu en 1917, le dlocorn écrit n'avait plus rien à voir avec le parlé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Yatem

avatar

Messages : 844
Date d'inscription : 26/02/2017

MessageSujet: Re: Diégèse des Îles de Corn    Ven 18 Mai 2018 - 12:30

En effet ! L'othographe n'avait connu depuis le 16ème siècle que de rares changements et quelques adaptations.
Par exemple, le mot steilè (étoile) s'écrivait steala... La grosse réforme de 1937 a permis d'avoir une orthographe déjà plus basée sur la prononciation actuelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yatem

avatar

Messages : 844
Date d'inscription : 26/02/2017

MessageSujet: Re: Diégèse des Îles de Corn    Mer 30 Mai 2018 - 18:19

ALLER AU CINÉMA EN CORNE :
Certains vous diront qu’il n’y a nul besoin de conseil pour se rendre au cinéma dans un pays étranger ; après tout, le système est le plus souvent très similaire. Il y a cependant quelques éléments qui pourraient intéressés les cinéphiles en voyage en terres cornaises…

1) LE SYSTÈME DE SOUS-TITRAGE
La Corne, à l’image de la plupart des pays scandinaves, opte majoritairement pour le sous-titrage au lieu du doublage. À cause du nombre de langues officielles, quatre au total, les cinémas sont vus contraints par la Protection du Cinéma Cornais (PCC) d’avoir au moins deux pistes de sous-titres dans deux langues officielles pour chaque film. Le choix de ces deux langues dépendra de l’île dans laquelle se situe le cinéma en question.

Prenons comme exemple le film américain Ready Player One, sorti le 2 avril 2018 dans les salles cornaises. Dans la ville de Mror, la capitale, on parle majoritairement le dlocorn. La première piste de sous-titres est donc obligatoirement en dlocorn. On fait ensuite le choix d’une des trois langues : finnois, suédois ou lituanien. La décision est souvent portée sur la langue la moins parlée dans la région, permettant aux cornais provenant d’île à la langue majoritaire différente de pouvoir voir le film. La langue la moins parlée à Mror est le lituanien, la deuxième piste de sous-titres sera donc le plus souvent dans cet idiome.

Il faut savoir que beaucoup de cinémas en Corne sont ouverts jusqu’à deux heures du matin, et ouvre à huit heures. Entre minuit et deux heures, et de huit heures à dix heures sont passés des films pour la plupart non récents et cornais, avec des sous-titres dans d’autres langues que celles officielles.

Il y a par exemple, dans les souterrains mroriens, une salle de cinéma assez célèbre connue sous le nom du « Da viels bang » (litt. Au vieux fauteuil », passant des films cornais et suédois majoritairement des années 50-60 sous-titrés en anglais ou danois ou letton ou canéen. Si vous maîtrisez la langue anglaise, n’hésitez pas à vous y rendre. L’unique cinéma proposant quelques films sous-titrés en anglais et français est le « Tæ Glamæ » (litt. Le petit Glami »), principalement durant les vacances.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yatem

avatar

Messages : 844
Date d'inscription : 26/02/2017

MessageSujet: Re: Diégèse des Îles de Corn    Dim 1 Juil 2018 - 20:18

LES TROIS MAON
1943


Matin gris. Ciel éclairci. Jour naissant. Oeil humide. Une chambre, une chaise, une table. Deux enfants et un bébé là-haut. Deux femmes en bas. Qui se taisaient. Qui ne pipaient mot. On ne brise pas facilement ces silences déchirants.
- Maon…
Elle releva la tête et se tourna de trois quart, reconnaissant la voix de Ploiaib qui se faisait chuchotante à l’appel de son prénom. La jeune femme aux courts cheveux d’un élégant noisette la fixait de ses yeux d’un bleu froid, perçant, desquels ne s’échapperaient aucune larme, Maon le savait.
- Passe moi les ciseaux, Ploi’. Dépêche toi…
- Tiens, dit avec sècheresse l’infirmière en lui tendant la paire d’une main tremblante, unique témoin de son angoisse grandissante.
Avec empressement Maon s’en saisit, hésita quelques instants, contemplant sa chevelure dorée qu’elle avait mise tant d’année à faire pousser. Avec un dernier regard mélancolique envers cette relique de sa coquetterie d’antan, elle prit délicatement une de ses mèches miroitant la lumière le jour, et d’un blond fade la nuit, et coupa. Court. Elle s’appliqua à couper comme elle avait vu faire son père devant le miroir, concentrée à la tâche, élagant grossièrement la forte masse capillaire avant de peaufiner ensuite. Ploiaib continuait à l’observer, tenant son verre d’eau si fort que les jointures de ses doigts se faisaient blanches.
- Comment tu vas faire pour la barbe ?
- J’sais pas, j’me démerderai, répondit Maon en secouant son col de chemise pour y retirer les mèches qui se logeaient dans son cou. J’serai quoi ? Un jeunôt, là-bas, certainement, plus qu’à dire que j’suis pas encore pubert et t’sais, ils diront trop rien. J’aurais à peine quatorze piges, d’après les papiers. Un p’tit imberbe, ah ah. Tu m’imagines ?
- J’préfère pas, tu penses bien, murmura Ploiaib en posant une main sur la joue de la blonde au visage ravagé, avant d’y déposer un léger baiser.
Sur le sol, les cheveux tombaient dru, tel des pétales d’une rose fanée qui se séparait de ses derniers beaux atours durant une nuit d’été aux douces fragrances de l’automne. Sauf que la rose s’apprêtait à laisser tomber son dernier pétale loin de son rosier, où elle avait vu s’épanouir les bourgeons qui formaient désormais sa famille.
Elle posa les ciseaux, regarda son crâne, passa ses doigts dessus avant de dépoussiérer ses vêtements mal repassés et enfin, prit sa tête entre ses mains. L’angoisse lui dévorait le ventre. Elle remontait sa gorge en s’accrochant aux parois de son estomac, grandissant, s’abreuvant de son imagination et picorant dans la réalité pour lui faire venir au cerveau des images monstrueuses. Elle sentait ses tempes battre la mesure au tambour de la peur, le sang se cognant contre sa peau à mesure que le dégoût se transformait en terreur. Elle crispa ses doigts rongés par le stress contre sa tête, et sursauta lorsqu’elle sentit deux mains se poser sur ses épaules paralysées d’apréhension, avant de se métamorphoser en étreinte sincère.
- Tu peux encore renoncer, t’es pas obligée, Maon.
- J’me suis engagée auprès des autres. Y’a une question d’honneur pis de respect là-dedans, tu comprends ça ?
Malgré elle, Maon faisait payer ses propres craintes à la petite brunette, qui en réaction avait retiré ses bras d’autour de son cou. Les deux femmes se toisèrent, regards pleins de défis dans lesquels se reflétait la lumière de la lampe à pétrole.
- J’veux pas qu’tu t’en ailles. J’veux pas que tu prennes l’identité d’un pauvre mioche pour faire la guerre avec les autres. On a envoyé les hommes, on a envoyé les gosses jusqu’à douze piges, après les bombardements de la capitale le 7 avril, maintenant les femmes s’en mêlent en se travestissant comme tu fais, ridicules, après ce sera qui ? Les p’tites filles ? Tu veux que Snæ, elle suive ton exemple ? Hein ? Et moi ? T’en as vraiment rien à foutre de moi, pas vrai ?
- Je t’aime. Mais j’peux être utile. J’peux pas rester là à rien faire. Je peux être utile.
- T’es utile ici, trancha Ploiaib, sentant se rompre sa promesse de ne pas verser de pleurs avant le départ de Maon.
Deux grosses larmes roulèrent le long de ses joues, se perdant dans son cou, provoquèrent des sanglots, étouffés comme d’habitude par l’infirmière, discrète de nature. Elle passa ses doigts sur ses pommettes brillantes de cette eau du chagrin, à la merci du regard de Maon, qui s’approcha d’elle lentement, pour une étreinte. Ploiaib s’en détacha rapidement, reniflant de son nez rosé par les larmes qui affluaient toujours. Les yeux lui piquaient. Sa vue se brouillait, et elle entraperçut par sa vision troublée les mouvements qu’exécutait Maon pour rassembler ses affaires, et après un baiser qui avait le goût d’un dernier qu’échangeraient jamais les deux femmes, elle se retrouva seule. Perdue dans cette chambre éclairée par la lampe, qui exagérait les ombres et déformait les traits, elle ferma les paupières et pressa ses mains fort contre celles-ci, espérant ainsi imprimer le visage flou de son amante si obstinée.

----
Voici la première histoire de ces trois nouvelles qui se passent à trois époques distinctes, dans lesquelles une des protagonistes se nomment Maon, signifiant lune en dlocorn. Inspirées des histoires de Kuruphi pour ses idéopays. En espérant qu'elle vous a plu Wink.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Diégèse des Îles de Corn    

Revenir en haut Aller en bas
 
Diégèse des Îles de Corn
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Almea, la diégèse de Mark Rosenfelder aka Zompist
» Foi et exégèse biblique
» A propos des Corn Flakes Kellogg's, ATTENTION
» Exégèse de la sourate 28 : Le récit
» Exégèse de la sourate 18 : La caverne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Diégèses :: Sur Terre-
Sauter vers: