L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le deyryck

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Ziecken
Modérateur
avatar

Messages : 8746
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Le deyryck   Lun 15 Oct 2018 - 9:44

Leo a écrit:
Dans le deyrick et la terminologie de sa grammaire, je vois aussi ta capacité à t'abstraire du langage, à commencer par ta langue maternelle, ce qui est un énorme atout pour la création ainsi que pour l'apprentissage d'autres langues par immersion.

Je suis tout à fait d'accord avec cela. C'est essentiel que chaque idéolinguiste y parvienne avec au moins l'une de ses idéolangues. Cela apporte beaucoup. Longue vie au deyryck !

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr En ligne
Hanhól Hoguèm

avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 06/09/2018
Localisation : Bèljik

MessageSujet: Re: Le deyryck   Lun 15 Oct 2018 - 10:41

Idem, et la transdisciplinarité peut y aider, notamment en croisant les concepts linguistiques avec ceux de tous les autres domaines étudiant et formalisant le langage (quel qu'il soit) : informatique, algèbre, philo analytique, et , pour ne pas forcément se cantonner aux domaines formalistes, l'ésotérisme, qui peut aussi fournir une inspiration riche (Ziecken saura de quoi je parle).

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur
avatar

Messages : 8746
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Le deyryck   Lun 15 Oct 2018 - 10:56

Hanhól Hoguèm a écrit:
l'ésotérisme, qui peut aussi fournir une inspiration riche (Ziecken saura de quoi je parle).

Oui, tout à fait ! Cool

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr En ligne
Chaest
Modérateur
avatar

Messages : 2092
Date d'inscription : 15/01/2012
Localisation : Reims

MessageSujet: Re: Le deyryck   Mar 16 Oct 2018 - 21:00

Leo a écrit:
C'est l'impression que j'avais Smile Quand on part de principes originaux et qu'on s'y tient, toute une architecture finit par se dégager, magnifique mais difficile à partager avec qui n'a pas fait le cheminement. Je crois aussi deviner que cette architecture reflète ta façon de penser, ou une de tes façons de penser, car en partant de principes simples on peut aboutir à toutes sortes de structures selon sa façon de voir les choses, et sans forcément en avoir conscience.

Dans le deyrick et la terminologie de sa grammaire, je vois aussi ta capacité à t'abstraire du langage, à commencer par ta langue maternelle, ce qui est un énorme atout pour la création ainsi que pour l'apprentissage d'autres langues par immersion.

J'approuve la première partie et peut attester de la seconde. Smile

_________________
FC BF CA WM FE
Motahaséjya Sa ho sa nass'kalica' Sa léhi'néwin'sarya
Time is a funny thing. Would it disappear that none would notice. Though even the Gods are affraid of it.

Te nikon ke
Chraestnù
Tonen caesto
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanhól Hoguèm

avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 06/09/2018
Localisation : Bèljik

MessageSujet: Re: Le deyryck   Sam 20 Oct 2018 - 22:25

Étant intéressé par la morphosyntaxe deyrycke, mais, en toute honnêteté, un peu paumé avec pas mal de ses concepts, je me demande s'il y a une grammaire plus ou moins exhaustive disponible. Or je n'ai trouvé que ceci sur idéopédia, ignorant si c'est exhaustif et encore à jour
scratch


Dernière édition par Hanhól Hoguèm le Dim 21 Oct 2018 - 0:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yatem

avatar

Messages : 831
Date d'inscription : 26/02/2017

MessageSujet: Re: Le deyryck   Sam 20 Oct 2018 - 22:39

Pour aborder le deyryck, je te conseille fortement les cours que Chaest propose sur l'atelier. Il y explique clairement les principes de base et éclaire certains points avec des mots plus simples pour qu'on comprenne mieux la logique deyrycke. Je ne peux que t'encourager à y faire un tour, c'est super.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chaest
Modérateur
avatar

Messages : 2092
Date d'inscription : 15/01/2012
Localisation : Reims

MessageSujet: Re: Le deyryck   Dim 21 Oct 2018 - 0:52

Hanhól Hoguèm a écrit:
Étant intéressé par la morphosyntaxe deyrycke, mais, en toute honnêteté, un peu paumé avec pas mal de ses concepts, je me demande s'il y a une grammaire plus ou moins exhaustive disponible, n'ayant trouvé que ceci sur idéopédia, ignorant si c'est exhaustif et encore à jour
scratch

Je travail dessus en ce moment. Mais le problème c'est que c'est sacrément vaste... :/

Je te déconseille TRES FORTEMENT idéopédia. Il n'est absoluement pas à jour ! Very Happy

Yatem a écrit:
Pour aborder le deyryck, je te conseille fortement les cours que Chaest propose sur l'atelier. Il y explique clairement les principes de base et éclaire certains points avec des mots plus simples pour qu'on comprenne mieux la logique deyrycke. Je ne peux que t'encourager à y faire un tour, c'est super.

Oh Yatem ça fait un bail !

Avec de bon conseils comme d'habitude ! Very Happy

_________________
FC BF CA WM FE
Motahaséjya Sa ho sa nass'kalica' Sa léhi'néwin'sarya
Time is a funny thing. Would it disappear that none would notice. Though even the Gods are affraid of it.

Te nikon ke
Chraestnù
Tonen caesto
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanhól Hoguèm

avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 06/09/2018
Localisation : Bèljik

MessageSujet: Re: Le deyryck   Dim 21 Oct 2018 - 0:54

@Yatem et Chaest
Merci des tuyaux, j'attaque de suite le topique d'exercices Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yatem

avatar

Messages : 831
Date d'inscription : 26/02/2017

MessageSujet: Re: Le deyryck   Dim 21 Oct 2018 - 1:49

Oui, ça fait longtemps, j'en suis désolé. Je reprendrai le deyryck quand je trouverai le temps, surtout avec les vacances scolaires en ce moment, mais je ferai ce que je peux pour m'y reconsacrer.

Ahah je continuerai jusqu'à la fin à convertir les gens au deyryck héhé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chaest
Modérateur
avatar

Messages : 2092
Date d'inscription : 15/01/2012
Localisation : Reims

MessageSujet: Re: Le deyryck   Dim 21 Oct 2018 - 1:55

Yatem a écrit:
Oui, ça fait longtemps, j'en suis désolé. Je reprendrai le deyryck quand je trouverai le temps, surtout avec les vacances scolaires en ce moment, mais je ferai ce que je peux pour m'y reconsacrer.

Ahah je continuerai jusqu'à la fin à convertir les gens au deyryck héhé

Aucun soucis, j'ai moi-même fais le mort un paquet de temps ! Le temps est une ressource étrangement rare ! Very Happy

Yeah ! hihi

_________________
FC BF CA WM FE
Motahaséjya Sa ho sa nass'kalica' Sa léhi'néwin'sarya
Time is a funny thing. Would it disappear that none would notice. Though even the Gods are affraid of it.

Te nikon ke
Chraestnù
Tonen caesto
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chaest
Modérateur
avatar

Messages : 2092
Date d'inscription : 15/01/2012
Localisation : Reims

MessageSujet: Re: Le deyryck   Jeu 25 Oct 2018 - 21:32

:: DAR ::

Les nombres :

Je n'ai pas même pas encore eus le courage de parler du quatrième facteur sur le fil dédié aux chiffres et nombres, ainsi, il est assez évident pour tous le monde que les chiffres comme les nombres peuvent être assez redoutables en deyryck. Mais ici on parlera uniquement de nombre très simple, les nombres allant de 0 à 10 en base 10. Facile non ?

Sans plus attendre, les voici : zast, aast, past, kast, tast, éast, fast, gast, cast, iast et ajoutons last (l'infini).
On remarque au début de chaque terme une lettre mise en gras. Il s'agit de ce que j'appel : une déclinante mathématique. Celles-ci peuvent s'utiliser sous la forme de marques, on parle alors de déclinantes mathématiques marquées ou DMM. (Ceux qui avaient suivis l'ancien fil du deyryck le savent déjà, mais il a falloir s'habituer aux abbréviation avec moi :p).

Voilà, c'est tout ce que j'avais dire ! \o/

Je me permets d'ajouter un détail, chaque nombre possède une DMM, donc, les nombres horribles que vous avez pu voir sur l'autre fil, techniquement, oui, eux aussi, peuvent être utilisés comme marque.

DMM simple mais pas trop :

L'usage premier des DMM se fait dans le pluriel avec la marque du pluriel (ên).

en faite...:
 

Ainsi :

  • dénéra = maison
  • aast dénéra = une maison
  • past dénéra = deux maisons
  • dénéram = une maison
  • dénéran = maisons
  • dénérapn = deux maisons


On le retrouve aussi dans le cas de décalage pour la marque : "aroê"

Je vois mon ami, sa fille et sa maison : ilékis ta romam â rodénéra ifiwa

La maison peut être celle de la fille ou de l'ami.

Je vois mon ami, sa fille et sa maison : ilékis ta romam â arodénéra ifiwa

La maison est à la fille.

Je vois mon ami, sa fille et sa maison : ilékis ta romam â prodénéra ifiwa

La maison est à l'ami.

Je vois mon ami, sa fille et sa maison : ilékis ta romam â zrodénéra ifiwa

La maison est à une personne que je pointe du doigt (par exemple).



L'interrogatif :


Peu seront surpris, mais il n'y a pas d'interrogatif à proprement parlé en deyryck. L'interrogatif se fait en mettant au pluriel l'objectif (ainsi l'objectif ne concerne plus une seule expression mais plusieurs, celle exprimée et sa ou ses réponses).

La partie qui nous intéresse c'est celle qui emploie les DMM cela dit :


  • êtn : (Quatre réponses possibles : oui, non, peut-être, je ne sais pas) Interrogatif de vérification. (Question fermée)
  • êdn : (On affaibli le "t" en "d", pour descendre à deux réponses) Interrogatif de validation. (Question fermée qui se place sous la domination de la réponse)
  • êpn : (Deux réponses possibles : explication ou ignorance) Interrogatif de récupération. (Question ouverte)  
  • êbn : (On affaibli le "p" en "b", on veut quelque chose inférieur aux mots, l'action) Interrogatif de demande. (Demande)


On remarque que les sens originaux ont énormément déviés du sens de base, c'est pourquoi il est important de les connaître. Smile


DAR :

Ah mais oui ! C'était ça le sujet de départ !

Du coup, c'est quoi les DAR ? A l'instar de la PRE_S, POST_S et MARI_S, les DAR sont une forme de synthèse assez commune. Ils sont entièrement basés sur les DMM. DAR est l'abbréviation de : Descripteur Adaran Relatif.

Ils prennent en générale la forme : hyVD/hyaVD où V est une voyelle et D une DMM.

Ainsi, la voyelle détermine le thème et la DMM l'intensité. Les plus connus sont :

  • hyé : fréquence
  • hyaé : rythme
  • hyaô : qualité
  • hyè : probabilité
  • hyaû : importance
  • hyi : état
  • hyu : appréciation
  • hyû : proximité
  • hyô : quantité


On pourra donner l'exemple pour l'un d'entre eux, par exemple :

  • hyûz : au plus loin, inatteignable
  • hyûa : au loin, très loin, à des kilomètre
  • hyûp : très loin
  • hyûk : loin
  • hyûé : ni trop loin ni trop près
  • hyûf : près
  • hyûg : très près
  • hyûc : juste à côté
  • hyûy : collé
  • hyûl : au même endroit


Les DAR s'utilisent objectivement un peu n'importe comment :


  • Objectif :

    kiko djahyaûys = Viens s'il te plait, je te demande ça parce qu'il est de la plus haute importance que tu viennes.

  • Origine :

    sôzôhyûz'ink'u = Même ceux qui viennent d'au plus loin sont venus.

  • Fait :

    ihyèt da = Je ne le ferai(s) probablement pas.

  • Cible :

    hyaôy rovèdla' = Il mange beaucoup trop (de chose).

  • PRE_S :

    hyia aras tfiopa' = Tu n'as presque rien vu d'Aras.

  • etc...

    Il y a trop d'exemple possible~

_________________
FC BF CA WM FE
Motahaséjya Sa ho sa nass'kalica' Sa léhi'néwin'sarya
Time is a funny thing. Would it disappear that none would notice. Though even the Gods are affraid of it.

Te nikon ke
Chraestnù
Tonen caesto
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanhól Hoguèm

avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 06/09/2018
Localisation : Bèljik

MessageSujet: Re: Le deyryck   Jeu 25 Oct 2018 - 22:41

Oof, va me falloir un peu de temps de latence pour totalement saisir ce nouveau volet Very Happy

Sinon, t'es-tu inspiré des gradations de l'ithkuil pour la synthèse DAR ?


Dernière édition par Hanhól Hoguèm le Ven 26 Oct 2018 - 10:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chaest
Modérateur
avatar

Messages : 2092
Date d'inscription : 15/01/2012
Localisation : Reims

MessageSujet: Re: Le deyryck   Ven 26 Oct 2018 - 10:54

Hanhól Hoguèm a écrit:
Oof, va me falloir un peu de temps de latente pour totalement saisie ce nouveau volet Very Happy


Laughing Laughing Razz

Hanhól Hoguèm a écrit:
Sinon, t'es-tu inspiré des gradations de l'ithkuil pour la synthèse DAR ?

Je ne sais pas de quoi tu parles, donc non. Smile
De façon général, j'évite de m'inspirer d'autres créations pour les miennes. Même si je ne peux pas contrôler les inspirations inconscientes.

_________________
FC BF CA WM FE
Motahaséjya Sa ho sa nass'kalica' Sa léhi'néwin'sarya
Time is a funny thing. Would it disappear that none would notice. Though even the Gods are affraid of it.

Te nikon ke
Chraestnù
Tonen caesto
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chaest
Modérateur
avatar

Messages : 2092
Date d'inscription : 15/01/2012
Localisation : Reims

MessageSujet: Re: Le deyryck   Dim 11 Nov 2018 - 16:52

:: SÛN et KOHOS ::

Ce n'est pas parce qu'un terme en deyryck n'est pas un synthétiseur qu'il n'a pas un usage complexe. Je vous présente aujourd'hui reponsable de bon nombre de phénomènes en deyryck. Pour une fois, ce sera très court ! Very Happy

SÛN :


Sûn signifie simplement "personne". Un sens simple mais si utilisé qu'il fini par donné naissance à presque toutes les marques grammaticales communes en deyryck.

En premier temps, sûn à donné naissance à "nûs". Nûs est l'inverse de sûn, ce terme est né à plusieurs endroit différent mais pas nécessairement avec le même sens. On le retrouve sois dans le sens de "personne" (comme "il n'y a personne"). Ce sens là à progressé pour donner la négation. Cette négation c'est ensuite spécialisée dans les deux négations connues du deyryck : et nis. Sois dans le sens de "plusieurs personne" (par opposition à "une" personne), on voit alors la naissance du pluriel. Ce pluriel a ensuite été simplifié "n", puis a subit les dérivation que l'on lui connait.

On peut retrouver des termes étranges comme "sûnin" (des personnes) en deyryck. Si l'on décompose étymologiquement ce terme on a :

sûn + -aa>i + s(ûn) + n(ûs)

(-aa>i ; -aa indique une filiation, sûn => sûna; >i indique la dérivation pour la forme descriptive : sûna => sûni)

Le terme sûnin très commun en deyryck est donc en fait une succession de trois termes "sûn" ayant subit des variations diverses.

Le sûn possède également de très nombreuses variation. Sa rythmée (voyelle) "û" peut subir toute les variations de genre (a, ê, aê, êa, êê, aa, etc...) ou de valeur (é, i, a, o). Mais son "s" de début peut également varier pour donner divers type d'"objets".

lûn : bête
dûn : objet
etc...


KOHOS :

Kohos est l'exception absolue. Il est techniquement parlant un mot en "o", mais ne se termine pas par un "o". Il est presque tout le temps contracté "ko", du coup, il se termine quand même généralement par un "o". Il fait également partis des rares termes qui peuvent contracter "o+a" en "a" (ko a => ka). Il agit également comme un terme pouvant devenir une marque, mais cette marque est forte. Ainsi, il donne la marque "êhos" qui indique un fait en cours.

_________________
FC BF CA WM FE
Motahaséjya Sa ho sa nass'kalica' Sa léhi'néwin'sarya
Time is a funny thing. Would it disappear that none would notice. Though even the Gods are affraid of it.

Te nikon ke
Chraestnù
Tonen caesto
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chaest
Modérateur
avatar

Messages : 2092
Date d'inscription : 15/01/2012
Localisation : Reims

MessageSujet: Re: Le deyryck   Mar 20 Nov 2018 - 13:36

/!\ MC : missing context /!\

:: Marquage : Partage vs Collage ::


Le but de ce post est de revenir sur le fonctionnement du marquage en deyryck afin de rendre plus claire son fonctionnement. Il sera également question de fournir des explications sur le marquages complexes et ces deux fonctionnements, explicités ou non : le partage et le collage.

Le marquage :

Le marquage consiste en l'utilisation d'une marque...

Les marques :

Very Happy

Troll, mise à part, voyons un peu ce que sont les marques.

Une marque est un terme qui possède la possibilité de se coller à un autre terme de manière préfixé, infixé ou téléfixé (à travers la forme marienne, mais on laissera cette partie là de côté) pour modifier, ajouter ou supprimer une idée du terme concerné. Une marque explicite, par sa forme, si elle sera préfixée, infixée ou suffixée via un "ê". Ce dernier indique la position du ou des liens :

Exemples :

êpa : suffixée
sôzê : préfixée

On parle, pour les marques suffixées de post-marques ou POST_M et pour les marques préfixées de pré-marques ou PRE_M. Les marques infixées ne seront pas vues pour le moment. On partira du principe, qu'il n'y en a pas pour l'instant.

La majeure partie du temps, le "ê" d'une marque est ignorée et il est généralement uniquement utilisée pour du discours très soutenu ou pour faciliter la prononciation d'une succession de marques.

J'aimerais revenir tout de suite sur une petite nuance dans la définition donnée ici des marques :
Une marque est un terme qui possède la possibilité de se coller à un autre terme [...]

Il ne faut surtout pas oublier qu'une marque peut très bien se retrouver seule !

Ainsi, la marque de la négation ênû pourra se trouver dans ces deux situations là :


  • ti irama safs (Histoire que tu sois au courant, je ne te regarde pas.)

  • da (MC: Il ne l'a pas fait.)

  • djanaifia spên (Je te vois faire, peux-tu arrêter ?)


Et, bien sûr, deux marques peuvent donc se coller l'une à l'autre :


  • ti safstên (J'aimerais savoir, tu ne l'as pas fait ?)


Le marquage est techniquement considéré comme étant de la synthèse même si, la majeure partie du temps, il ne change pas réellement la syntaxe.


Le marquage complexe :

Le marquage complexe, comme son nom l'indique, est un marquage dans lequel plusieurs marques sont impliquées. Le marquage complexe, rarement différencier du marquage simple, est très courant.

Exemple :

iramapana : i(ê)-rama-(ê)pa-(ê)n(û) (+a)

Cette expression possède trois marques, toutes sur le même filien : "rama". Il s'agit donc d'un marquage de complexité trois. Mais seules deux marques sont ici importantes : êpa et ênû. En effet, ces deux marques se suivent et créer donc un cas d'incertitude entre deux possibilités d'hypermarquage : le partage et le collage. Avant de voir ce que sont ces derniers, voyons comment comprendre la situation lorsqu'il n'est pas précisé lequel des deux est en oeuvre.

Comme souvent en deyryck, il faut prendre le sens le plus évident selon le contexte. Ici, il est assez évident qu'il s'agit d'un partage.

La raison qui cause la présence d'un partage/collage est lorsque que deux marques de même orientation de suivent. Autrement dit, si deux POST_M se suivent ou que deux PRE_M se suivent. En effet, il est tout à fait possible pour une marque de marquer une autre marque et cela même si celle-ci marque déjà un autre terme.


Le partage :

Le partage est le cas le plus courant. Cela consiste à dire que les deux marques marquent le même terme. Ainsi, dans "ramapanû", "êpa" et "ênû" sont toutes deux des marques de "rama".

Un partage est rarement explicité, mais il peut facilement l'être par la fusion : "ramapa:nû", ainsi, il ne s'agit plus des marques "êpa" et "ênû" mais de la marques "êpa:nû".  Puis, il existe la fonction de liaison par tolérance de rythmée. Wow, c'était très étrange comme suite de mot.
En deyryck, le "ê" est une rythmée qui s'oppose au "a" pour l'opposition masculin/féminin. Et pour toute opposition de rythmée, le neutre est "û". Aussi, ici, même si le "ê" n'est pas du tout symbole de masculin, on peut considérer que son neutre est û. Cela arrange bien parce que le "û" est une rythmée qui a tendance à disparaître. Deux raisons qui font qu'il est facile d'imaginer un partage comme ayant implicitement la forme : "êpaûnû" au lieu "êpaênû".
Ainsi, il est devenu possible d'expliciter une partage comme cela : "ramapaûnû".

Le collage:


Le collage est, sans surprise, à l'antipode du partage. Il impliquerait donc dans l'exemple que "ênû" marque la marque "êpa". Pour l'expliciter, il suffit de reprendre l'explication sur l'opposition "ê/a". Et il devient assez logique d'avoir la forme : "ramapaanû" et ce quand bien même ce "a" ne représente absolument pas le féminin.

_________________
FC BF CA WM FE
Motahaséjya Sa ho sa nass'kalica' Sa léhi'néwin'sarya
Time is a funny thing. Would it disappear that none would notice. Though even the Gods are affraid of it.

Te nikon ke
Chraestnù
Tonen caesto
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le deyryck   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le deyryck
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Idéolangues :: Autres idéolangues-
Sauter vers: