L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le dlocorn, langue de l'île de Corn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yatem

avatar

Messages : 675
Date d'inscription : 26/02/2017

MessageSujet: Le dlocorn, langue de l'île de Corn   Ven 28 Juil 2017 - 22:23

Le dlocorn est une idéolangue romane cousine du français (et plus particulièrement de l’ancien français), dont le vocabulaire dérive pour la plupart de ce dernier (même si on note des influences germaniques et slaves de par la position du pays des locuteurs, ainsi que baltes de par l’immigration lettone et lituanienne depuis les années cinquante).

Parlé par uniquement cinquante quatre mille personnes sur l’île de Corn, minuscule pays îlien se trouvant dans la Mer Baltique, il est utilisé en parallèle à un dialecte romanisé du suédois dans ses régions nordiques. Si la plus grande part de la population de Corn parle couramment le prim dlocorn, le dialecte de base, il n’en reste pas moins que subsistent dans certaines régions du sud-est, de l'est et du nord des patois, pour la plupart proche du dlocorn ancien. Ici vous seront présentés le prim dlocorn, ainsi que ses quelques variantes.

La phonologie du dlocorn déroute souvent et dissuade nombre d’apprenants ; en effet, de par ses cinq prononciations différentes de la lettre R en fonction de sa position, de la présence d’un [q] et de deux clics, la prononcer n’est pas chose facile au début. Voici la liste des sons associés à leur orthographe utilisés en dlocorn, avec les variantes dialectales tout à droite :

A [a] ; [e] en dernière position dans le mot (dialecte Est)
B [b]
C [k]
D [d] ; [d], [t], [ð] (dialectes Est / Sud-Est)
E [e] ou [ɛ] --
È [œ] ; [ə] (dialectes Est / Sud-Est)
F [f] ou [v] ; [v] uniquement (dialecte Nord), [v] et [w] (dialecte Est)
G [g]
I [i]
L [l] peut ne pas être prononcé dans certains mots (dialecte Sud-Est)
M [m]
N [n]
O [ɔ] ou [o] ; [o] systématiquement (dialecte Nord)
P [p]
R [r], [ɾ], [R], [x], [ɹ] ; [ɹ], [R] inexistants (dialectes Est / Sud-Est)
S [s]
T [t]
U [u] ou [w]
Ù [y] ; [u] (dialecte Nord)
V [v]
W [w] ; [g] (dialecte Nord)

Si certaines lettres possèdent plusieurs sons associés ou le contraire, c’est principalement en raison de l’absence d’application de réformes orthographiques depuis 1937, même si de nombreuses avaient été proposées – notamment pour la règle des cinq R (remplacées par r, q, k, z, x). La pression de puristes dlocornois avait empêché la diffusion de cette nouvelle orthographe.
L’ancienne, avec ses irrégularités, est donc toujours utilisée et enseignée.

La règle des cinq R n’est pas bien difficile à retenir, mais plus à appliquer lorsqu’on apprend la langue :
r = [r] entre deux voyelles uniquement.
r = [ɾ] en début de mot et après les consonnes m, n et s.
r = [R] après les consonnes b, d, f, g.
r = [x] avant toutes les consonnes et après les consonnes l, p, t, v.
r = [ɹ] en fin de mot uniquement.

Il existe en dlocorn deux digrammes et deux lettres pouvant être doublées : CR, AE, TT et CC.
CR s’utilise pour transcrire le son [q], comme dans le mot crior [qiɔɹ].
AE s’utilise pour le son [i:] comme dans le mot mormaet [moxmi].
TT est un des clics (ne connaît pas son API)
CC est un des clics (ne connaît pas son API)

Les clics ne sont pas utilisés dans les dialectes Sud-Est et Est, CC est remplacé par [q] la plupart du temps, et TT sert à marquer un temps de pause. C'est pour cette particularité dialectale que nombre d'étrangers apprennent le prim dlocorn avec un accent du sud-est.
Ainsi le mot peccs sera prononcé peqs et faltta sera prononcé fal'a.

Voici pour la phonologie et l'orthographe du dlocorn, un peu complexes Wink


Dernière édition par Yatem le Sam 29 Juil 2017 - 20:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuruphi

avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 19/06/2017
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Le dlocorn, langue de l'île de Corn   Ven 28 Juil 2017 - 22:35

Sortez le popcorn, voilà enfin le dlocorn ! (pardon...)

Je suis contente de voir enfin ta phonologie au complet ! Aïe, aïe, aïe, tellement de R... Wink

Des clics dans une langue romane, c'est une idée géniale. Hâte de voir la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Ρέμί

avatar

Messages : 130
Date d'inscription : 07/05/2017
Localisation : Avignon

MessageSujet: Re: Le dlocorn, langue de l'île de Corn   Ven 28 Juil 2017 - 22:45

Interessant tout sa,
je suis impatient d'en savoir plus par contre la prononciation doit etre plus compliqué que la langue en elle même ahaha.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 19763
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Le dlocorn, langue de l'île de Corn   Ven 28 Juil 2017 - 23:18

Yatem a écrit:
A [a] ; [e] en dernière position dans le mot (dialecte Est)
B [b]
C [k]
D [d] ; [d], [t], [ð] (dialectes Est / Sud-Est)
E [e] ou [ɛ] --
È [œ] ; [ə] (dialectes Est / Sud-Est)
F [f] ou [v] ; [v] uniquement (dialecte Nord), [v] et [w] (dialecte Est)
G [g]
I [i]
L [l] peut ne pas être prononcé dans certains mots (dialecte Sud-Est)
M [m]
N [n]
O [ɔ] ou [o] ; [o] systématiquement (dialecte Nord)
P [p]
R [r], [ɾ], [R], [x], [ɹ] ; [ɹ], [R] inexistants (dialectes Est / Sud-Est)
S [s]
T [t]
U [u] ou [w]
Ù [y] ; [u] (dialecte Nord)
V [v]
W [w] ; [g] (dialecte Nord) (...)


Il existe en dlocorn deux digrammes et deux lettres pouvant être doublées : CR, AE, TT et CC.
CR s’utilise pour transcrire le son [q], comme dans le mot crior [qiɔɹ].
AE s’utilise pour le son [i:] comme dans le mot mormaet [moxmi].
TT est un des clics (ne connaît pas son API)
CC est un des clics (ne connaît pas son API)

Voici pour la phonologie et l'orthographe du dlocorn, un peu complexes Wink
Avec cette complexité, je me sens un peu en pays d'connaissance.

Si tu ne connais pas les clics, va à la fin de ce tableau et clique sur les symboles correspondants, ça t'ouvre la page du phonème : y a n'dans, une illustration sonore qui pourrait te donner une idée.

Le Ù m'a rappelé l'aneuvien... mais pas le C. J'ai moins d'R que toi (mais j'arrive quand même à respirer Razz ).

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Yatem

avatar

Messages : 675
Date d'inscription : 26/02/2017

MessageSujet: Re: Le dlocorn, langue de l'île de Corn   Lun 31 Juil 2017 - 22:14

Le dlocorn possède trois cas pour ce qui est de sa version standard, mais jusqu’à cinq cas dans ses variantes dialectales les plus proches de l’ancien dlocorn : le nominatif, l’accusatif, le génitif (ainsi que le locatif et l’instrumental).
Cependant, avant d’aborder ces différents cas, il est préférable d’être en connaissance de certains éléments :

- Seule la moitié de ses noms communs possède un accusatif, un tiers un génitif. Pour ce qui est du locatif et de l’instrumental, en prim dlocorn seuls vingt trois noms bénéficient encore d’un locatif et quinze d’un instrumental.

- Hélas, le dlocorn est loin d’être une langue régulière. Uniquement le génitif l’est à peu près. L’accusatif se forme de façon très variable, même si deux courants principaux vous seront présentés plus bas. Le locatif et l’instrumental se forment de façon aléatoire et parfois surprenante.

- Les adjectifs étant invariables, ils ne suivent pas le système des cas sauf exceptions (au nombre de trente-quatre).

L’ACCUSATIF :
Les noms communs en dlocorn, tout comme en français, ne sont pas identifiables de par leur terminaison. Cependant, en fonction de si le nom se termine par une voyelle ou une consonne (et en fonction des voyelles et consonnes en question), l’accusatif ne se formera pas de la même manière.

Si le nom au nominatif se termine par une consonne, la consonne sera remplacée pour former l’accusatif par ce qu’on appelle sa consonne-paire :
B / P
C / G
D / T
F / V
L / W
M / N
R / S
… et inversement.
Ainsi : mwùord → mwùort (la mort), dlor → dlos (la douleur), spetccl → spetccw (le spectacle), etc.

Si le nom au nominatif se termine par une voyelle, la voyelle sera remplacée pour former l’accusatif par sa voyelle-paire :
A / E
O / U
Ù / I
È / O
… et inversement.
Ainsi : ecsoilù → ecsoili (l’école), galnmu → galnmo (le poulet), vdre → vdra (le temps), etc.

Il ne s’agit là que des règles pour les deux tiers réguliers des noms communs bénéficiant de l'accusatif. Un tiers de ces derniers possède un accusatif très aléatoire, comme :
vior → viorist (la fleur) et csvalè → csvalèn (le cheval).

La moitié des noms communs sont sans distinction nominatif et accusatif. Seule la position dans la phrase permettra de savoir s’il s’agit d’un complément d'objet ou d’un sujet.

LE GÉNITIF :
Le génitif se fait de deux façons, encore une fois en fonction de la terminaison du nom commun :
En consonnes, il suffit d’ajouter le digramme faisant un i long AE pour former le génitif.
Ainsi : mwùord → mwùordae, iomfans (enfant) → iomfansae, fnambèl (funambule) → fnambèlae, etc.

En voyelles, on ajoute un D ou un S avant le digramme AE.
Ainsi : csvalè → csvalèdae, wta (vie) → wtasae.

Peu de mots peuvent être mis au génitif. Pour ceux qui n'en possèdent pas, on utilisera le préfixe d- avant le préfixe marquant le défini:
dèlvdre, dolgalnmu...

---
Voilà pour les cas principaux, je présenterai l'instrumental et le locatif par la suite Wink Les déclinaisons sont à priori, je n'ai pas cherché à suivre le modèle des langues romanes ayant des cas régimes ou du latin. J'ai préféré suivre mes envies. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bedal
Modérateur
avatar

Messages : 4972
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Lyon, France

MessageSujet: Re: Le dlocorn, langue de l'île de Corn   Lun 31 Juil 2017 - 22:44

Oh purée j'adore !  Shocked

Le système des consonnes-paires et des voyelles paires, et aussi les groooosses irrégularités qu'il y a dans ta langue !

_________________
"L'Atelier" alas a bin jerli foromte! : L'Atelier est le meilleur des forums

Like a Star @ heaven Idéolangues : algardien, nardar, helfina, mernien, syrélien, brakin, nurménien, leryen, romanais.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Heimdalir, Iles Romanes

Non au terrorisme et à la barbarie. Oui à la paix, la fraternité et la solidarité. Quelles que soient notre religion, notre langue ou notre couleur de peau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
Yatem

avatar

Messages : 675
Date d'inscription : 26/02/2017

MessageSujet: Re: Le dlocorn, langue de l'île de Corn   Lun 31 Juil 2017 - 23:23

Kuruphi a écrit:
Je suis contente de voir enfin ta phonologie au complet ! Aïe, aïe, aïe, tellement de R... Wink
Des clics dans une langue romane, c'est une idée géniale.
À vrai dire, je me demandais ce qu'on penserait de tous ces R et clics... Je me suis plutôt lâché sur la phonologie, j'avais tant de sons que j'voulais insérer ici Smile. Merci beaucoup pour ce retour.
Ρέμί a écrit:
e suis impatient d'en savoir plus par contre la prononciation doit etre plus compliqué que la langue en elle même ahaha.
C'est vrai qu'il faut un peu batailler avec sa bouche pour réussir, mais j'avoue ne plus trop avoir de difficulté après entraînement Wink.
Anoev a écrit:
Si tu ne connais pas les clics, va à la fin de ce tableau et clique sur les symboles correspondants, ça t'ouvre la page du phonème : y a n'dans, une illustration sonore qui pourrait te donner une idée.
Le Ù m'a rappelé l'aneuvien... mais pas le C. J'ai moins d'R que toi (mais j'arrive quand même à respirer Razz ).
Merci beaucoup pour ton lien, je le comparerai avec mes clics pour enfin connaître leur API.
J'ai beaucoup d'R, mais il en faut quand on fait de la musique Wink
Bedal a écrit:
Oh purée j'adore ! Shocked
Le système des consonnes-paires et des voyelles paires, et aussi les groooosses irrégularités qu'il y a dans ta langue !
Ahah, en effet, le dlocorn a été pensé avec tout pleins d'irrégularités Smile Et encore, les mutations de voyelles et de consonnes, ainsi que la conjugaison n'ont pas encore été abordés et possèdent aussi leur lot d'illogique.

---
Voici une petite comptine cornienne pour donner une idée de l'apparence du dlocorn:

Oltsièrc daldlor ieds soùlsptoccl laor
Warmae sèlucstre i nsdùcae pèturas edmror
Soalfalvs verldspeir it almwùord girttor
Ed stoèltropae sùw olfits soalptreitt visor
Ùmsùitt eltobèls pur tiots it iangrs ista
Tod elmund la ùmgworn ùmsticce peora

Traduction:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur
avatar

Messages : 6923
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Le dlocorn, langue de l'île de Corn   Mar 1 Aoû 2017 - 9:52

Je viens de rédiger une ébauche de présentation du dlocorn sur Idéopédia. N'hésites pas à t'inscrire pour le compléter.

Question Quels sont les nombres de 1 à 10
Question Est-ce une langue a priori, a posteriori ou mixte
Question Disposes-tu d'une petite liste de vocabulaire

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Yatem

avatar

Messages : 675
Date d'inscription : 26/02/2017

MessageSujet: Re: Le dlocorn, langue de l'île de Corn   Mer 20 Sep 2017 - 22:11

LA CONJUGAISON
Le dlocorn ne possède qu'un unique groupe de verbes, tous en -or, -ior, -eor ; ainsi que les pronoms personnels suivants: eu, tù, ael-èl-ol, nou, fwù, aelsi (facultatifs pour la première et seconde conjugaison, obligatoire pour les verbes appartenant à la troisième).

Le dlocorn possède un système dit à double conjugaison. Ne sachant trop comment en expliquer le principe, j'espère que les exemples que je vais vous montrer vous permettront de comprendre son utilité.

Exemple un:
Il mange du poulet et il boit de l'eau.

Traduction première: Ùmgalnmo mangets it ùmèg bwets.
Si le il représente la même personne qui mange et boit à la fois, les deux verbes boire et manger se conjugueront à la première conjugaison, ici en -ets pour la troisième personne.

Traduction seconde: Ùmgalnmo mangets it ùmèg bwads.
Si les deux il correspondent chacun à une personne différente (l'un mange, l'autre boit), alors le verbe manger se conjuguera à la première conjugaison et le verbe boire à la seconde conjugaison, ici en -ads pour la troisième personne.

Exemple deux:
Je cuisine tandis que mon frère s'amuse.
Ccsinais csant moèlfrsès plaiads.
-> Je cuisine: ccsinais, première conjugaison.
-> mon frère s'amuse: moèlfrsès plaiads, seconde conjugaison.

Exemple trois:
Je cuisine tandis que mon frère s'amuse et que mon père pleure.
Ccsinais csant moèlfrsès plaiets i moùlpaer plorads.
-> Je cuisine : ccsinais, première conjugaison.
-> mon frère s'amuse: moèlfrsès plaiets, première conjugaison (et non pas seconde conjugaison, comme dans l'exemple deux)
-> mon père pleure: moùlpaer plorads, seconde conjugaison.

La distinction des conjugaisons est très importante car elle permet à ce que ce soit le père qui pleure, car si on avait utilisé la première conjugaison aux deux verbes plaior et plor, alors cela voudrait dire:
Ccsinais csant moèlfrsès plaiets i moùlpaer plorets.
Je cuisine alors que mon frère s'amuse et pleure mon père (le frère pleure pour son père).

Exemple quatre:
Je mange du poulet et je bois de l'eau.
Ùmgalnmo mangais i ùmèg bwei.
mangais est à la première conjugaison de la première personne du singulier, et bwei à la seconde conjugaison pour la même personne.
L'usage de la double conjugaison pour je sert uniquement à éviter la répétition.

DOUBLE CONJUGAISON
PRONOM = PREMIÈRE / SECONDE
Eu = -ais / -ei
Tù = -ois / -èi
Ael/el/ol = -ets / -ads
Nou = -ioms / -onm
Fwù = -its / -ùds
Aelsi = -unt / -and

---
Oh là là... J'aborderai la troisième conjugaison plus tard, c'est déjà suffisamment n'importe quoi, c'est vraiment mal expliqué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yatem

avatar

Messages : 675
Date d'inscription : 26/02/2017

MessageSujet: Re: Le dlocorn, langue de l'île de Corn   Lun 2 Oct 2017 - 21:11

ADJECTIFS POSSESSIFS SIMPLES
Le dlocorn possède un système assez proche à première vue de l'italien quand au fonctionnement des adjectifs possessifs, ces derniers étant obligatoirement accompagnés de l'article défini du nom.
Néanmoins, le dlocorn se différencie en usant de l'agglutination:

En théorie:
Mon père
Mo (adjectif possessif) + ul (article défini masculin) + paer (père)
= Moulpaer
Cependant, de par la présence de l'adjectif possessif, la voyelle u de l'article défini u se transformera en ù, ce qui donnera finalement -> moùlpaer

Cette transformation de la voyelle de l'article défini au contact de l'adjectif possessif est valable pour tous les articles définis suivants, si ce n'est le féminin:
al (article défini féminin) -> al (ne change pas)
ul (article défini masculin) -> ùl
ol (article défini neutre premier) -> èl
el (article défini neutre second) -> il

Quelques exemples:
Le cheval galope dans le prés. J'abreuve mon cheval.
Olcsvalè den prsè golpets. Moèlcsvalèn brùfwais.

La soeur mange du pain. Je pleure ma soeur.
Alswres ùmpnd mangets. Moalswres plorais.

Liste des adjectifs possessifs:
mo, to, so, no, vo, iso.

ADJECTIFS POSSESSIFS : AU CONTACT D'UNE PRÉPOSITION
Un mot composé d'un adjectif possessif, article défini et nom commun, tel que moùlpaer, ne peut garder cette forme lorsqu'il y a présence d'une préposition avant ce mot, comme dans les exemples suivants:

Je suis sur mon cheval.
Je vais chez ma cousine.

Dans ces cas-là, on utilisera le schéma suivant pour traduire l'adjectif possessif:
(Article défini inchangé + nom commun) + (pronom au "vocatif" - du type moi, toi, lui... -)

Je suis sur mon cheval.
-> Sùr olcsvalèn mwèi sais.
Je vais chez ma cousine.
-> A alcswin mwèi fwais.

Liste des pronoms au "vocatif":
mwèi, twèi, ùi, nès, vès, els.

---
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yatem

avatar

Messages : 675
Date d'inscription : 26/02/2017

MessageSujet: Re: Le dlocorn, langue de l'île de Corn   Lun 9 Oct 2017 - 20:04

LES QUATRE FAÇONS D'EXPRIMER LA NÉGATION -
OU COMMENT LE DLOCORN AIME LES POINTS, LES GOUTTES, LES PAS ET LES NON
Le dlocorn possède quatre façon d'exprimer la négation différentes, en fonction de sa position dans la phrase, parfois de la nature de la phrase en elle-même. Voici ci-dessus les négations:


gùtt
pwèind
pas


Elle est utilisée en préfixe pour des négations sur des verbes, il s'agit d'une négation basique:
Je ne mange pas -> Nùmangais.
Tu ne dors pas -> Nùdrmois.

GÙTT
Elle est utilisée lorsque la négation est sur un verbe dans ce type de proposition:
Tu penses que je ne mange pas.
Tu crois que je ne dors pas.

gùtt ne fonctionne pas de la même façon que nù, on ne peut utiliser un verbe conjugué avec. On devra utiliser cette forme-ci: gùtt + verbe au gérondif + pronom au "vocatif" (type moi, toi...)

Tu penses que je mange -> Ca mangei pnsois.
Tu penses que je ne mange pas -> Ca gùtt manguns mwèi pnsois.
Tu crois que je dors -> Ca drmei crois.
Tu crois que je ne dors pas -> Ca gùtt drmuns mwèi crois.

Tu ne penses pas que je ne dors pas -> Ca gùtt drmuns mwèi nùcrois.

PWÈIND
Il s'agit d'une négation réservée aux réponses négatives à des questions posées:
Est-ce que tu dors? Non, je ne dors pas.

pwèind ne peut, tout comme gùtt, être utilisé avec un verbe conjugué. On devra utiliser cette forme-ci:
pwèind + (verbe à l'infinitif, mais on le sous-entend systématiquement à l'oral) + pronom personnel (je, tu...)

Est-ce que tu dors? Non, je ne dors pas -> Ist drmois? Nùo, pwèind (drmor) eu.
Est-ce qu'ils dorment? Elle ne dort pas mais lui oui -> Pwèind (drmor) ael mau èl oili .

PAS
Il s'agit d'une négation sur les verbes à l'infinitif:
C'est dangereux de ne pas manger

Elle suit le schéma suivant: verbe à l'infinitif + pas
C'est dangereux de ne pas manger -> D'mangor pas dntsrèt ist.

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 1250
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: Le dlocorn, langue de l'île de Corn   Mer 11 Oct 2017 - 22:54

Yatem a écrit:
LES QUATRE FAÇONS D'EXPRIMER LA NÉGATION -
OU COMMENT LE DLOCORN AIME LES POINTS, LES GOUTTES, LES PAS ET LES NON
Le dlocorn possède quatre façon d'exprimer la négation différentes, en fonction de sa position dans la phrase, parfois de la nature de la phrase en elle-même. Voici ci-dessus les négations:


gùtt
pwèind
pas

Wink

Comme dit hier sur le tchat, j'aime bien les sonorités de ces négations et je comprends bien l'emploi des 3 premières pour pas je comprenais moins.
Toutefois en s'inspirant des langues fenniques (proche de l'île de Corn), on peut supposer qu'il y eut un ancien auxiliaire négatif conjugué à l'origine de nù, qu'il aurait fallu distinguer des verbes à l'infinitif avec une négation peut être sans auxiliaire conjugué d'où pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Yatem

avatar

Messages : 675
Date d'inscription : 26/02/2017

MessageSujet: Re: Le dlocorn, langue de l'île de Corn   Mer 18 Oct 2017 - 15:54

Vélonzio Noeudefée a écrit:
Comme dit hier sur le tchat, j'aime bien les sonorités de ces négations et je comprends bien l'emploi des 3 premières pour pas je comprenais moins.
Toutefois en s'inspirant des langues fenniques (proche de l'île de Corn), on peut supposer qu'il y eut un ancien auxiliaire négatif conjugué à l'origine de nù, qu'il aurait fallu distinguer des verbes à l'infinitif avec une négation peut être sans auxiliaire conjugué d'où pas.
Merci beaucoup pour les sonorités Wink.
La négation en pas allait avant de pair avec celle en nù, mais les deux se sont dissociées par la suite. Les dialectes des îles de l'ouest, proches de la Suède, ont conservé la négation en nù...pas pour les verbes conjugués comme ceux à l'infinitif donc tout comme en français, avec ne...pas). Dans les textes administratifs, par exemple, on utilise encore cette négation en nù...pas, mais dans les livres et à l'oral elle n'est plus employée.

Voici une petite comparaison de l'orthographe du dlocorn dans le temps:
"Le chat ne mange pas la souris"
Lo cat la souris nu manget pas - l'une des orthographes d'avant la stabilisation de l'orthographe en 1540.
Ol·cata al·suyrits ny mangēts - après la réforme de 1540 jusqu'à la réforme de 1937.
Olcsatè alsrùrits nùmangets - depuis la réforme de 1937.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 1250
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: Le dlocorn, langue de l'île de Corn   Ven 20 Oct 2017 - 12:54

La réforme de 1937 paraît énorme, qu'est ce qui la motive ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le dlocorn, langue de l'île de Corn   Ven 20 Oct 2017 - 14:18

Velonzio Noeudefée a écrit:
La réforme de 1937 paraît énorme, qu'est ce qui la motive ?

Le désir d'émancipation définitive de la part de Corn par rapport à Juno (m'enfin, à ce moment-là, par rapport à ses descendantes) et toutes les exactions que les Juniens ont pu commettre là-bas durant les révoltes du 16ème siècle qui menèrent à l'indépendance.

(à noter que l'orthographe d'avant 1937 est essentiellement basée sur l'ancienne graphie canéenne)
Revenir en haut Aller en bas
Yatem

avatar

Messages : 675
Date d'inscription : 26/02/2017

MessageSujet: Re: Le dlocorn, langue de l'île de Corn   Ven 20 Oct 2017 - 18:45

Vélonzio Noeudefée a écrit:
La réforme de 1937 paraît énorme, qu'est ce qui la motive ?
Si on avait toujours usé de la graphie diffusée en 1540 par Juno (Corn était alors encore une région de cette principauté), cette orthographe présentait de nombreux inconvénients depuis déjà un moment avant 1937.

Premièrement, la graphie des mots était restée inchangée depuis 1540, et ne correspondait plus à la prononciation de nombreux noms. Le cas de cien (un des noms pour chienne) par exemple (assez extrême), se prononçait /sjɛn/ en 1450... mais /tsjɛðœn/ en 1937 (et encore de nos jours). La nouvelle orthographe a permis la simplification et une meilleure cohérence de l'écrit et de la lecture par rapport à l'oral - même si elle n'est pas phonétique.

Deuxièmement, et ce dernier point a très justement été abordé par Elara, il y a aussi une motivation à effacer tout rapport avec Juno et ses descendants. Corn est un petit pays très fier d'être indépendant et d'avoir réussi tant bien que mal à exister sans la principauté depuis 1576. Changer d'orthographe, c'était une façon de dire que Corn n'était pas Kana, que le dlocorn n'était pas le canéen, que ses habitants étaient vraiment émancipés.
Mais pourquoi en 1937? Pourquoi pas avant? On suppose que l'un des facteurs a été les débuts des revendications suédoises sur les îles du sud de Corn, en 1931. Beaucoup ont rétorqués en signifiant que si ces îles pouvaient être revendiqués, c'était par Kana ou un autre descendant junien.

Voilà ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yatem

avatar

Messages : 675
Date d'inscription : 26/02/2017

MessageSujet: Re: Le dlocorn, langue de l'île de Corn   Sam 18 Nov 2017 - 19:26

Traduction de "Tout va bien" de OrelSan, en dlocorn.
https://www.youtube.com/watch?v=dq6G2YWoRqA

Paroles originales:
 

Sowf, sowf

Sè moùlsnièr ir ors sowfads
Ist ca olvsùèn dalbèlas eimads
Sè da olgèdvru fior rgùlads
Ist ca fuec pats lècads
E sè ùmgjorn vèrvndbads
Ist ca mlionwèin dèvnbads
Ist ca crètinmènd sur ùmslo eds
Fuec den ulbwior swèi pèlmerg

Tod bon dets, mnel, tod bon dets

Sè trop fèrs alnesteu crwads
Ist ca gùtt bon lùsbads
Sè sur ulcorps eisùri avt
Ist ca den pntsùor lècbads
E sè ùmgjorn vèrvndbads
Ist ca ùmpars mwæ dalmawn ofrbads*
Atnduns, den plùfials gjorns
Slar soalloneds mttets

Tod bon dets, mnel, tod bon dets

Sè eloms vers atr æli sgiùdant
Ist ca ir den albalods vgsins a
E sè ulbètmènds gseplosand
Ist pur strillas fbrùcor
E sè ùmgjorn vèrvndband
Ist ca tant bonsim rgùlband
Loin ùmtori fior parsbund
Tods tel treills, heund par heund

* littéralement: C'est qu'elle a offert un morceau de lune mielleuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yatem

avatar

Messages : 675
Date d'inscription : 26/02/2017

MessageSujet: Re: Le dlocorn, langue de l'île de Corn   Mer 22 Nov 2017 - 6:57

Pause au niveau de cette langue, j'en suis pas très fier et je me rends compte que sa sonorité et sa grammaire sont pas terribles. Je suis assez dépité. J'y reviendrais sans aucun doute, mais elle aura été révisée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le dlocorn, langue de l'île de Corn   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le dlocorn, langue de l'île de Corn
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La langue des signes avec bébé
» Où est la langue arabe??
» langue et dialecte
» Comment une langue raconte une civilisation ?
» Trace de sang sur la langue...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Idéolangues :: Coin des romanistes-
Sauter vers: