L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Idées diverses_VL

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

1- Le début de diégèse du Galaside vous parait-il suffisamment intéressant ? 2- Etes-vous intéressés ou non par le défi labyrinthique ?
1- oui
0%
 0% [ 0 ]
1- non
100%
 100% [ 1 ]
2- oui
0%
 0% [ 0 ]
2- à améliorer : à commenter
0%
 0% [ 0 ]
2- non
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
PatrikGC

avatar

Messages : 2841
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : France - Nord

MessageSujet: Re: Idées diverses_VL   Mer 21 Mar 2018 - 9:35

Pour la déclinaison, il faut choisir :
- des mots différents ?
- une déformation interne des mots ?

Pour des mots différents, nous pourrions avoir : pomme, meli, apple 
Ex : la pomme est mangée / je mange la meli / donné à une apple

Pour une déformation, autant recourir à un squelette pour chaque mot, comme dans les langues sémitiques, ou bien procéder avec des infixes. 
Ex 1 : racine m?pl? --> maple / miplo / mepla etc.
Ex 2 : racine meli --> merli / mineli / meneli etc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patrikcarpentier.free.fr
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 1939
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: Idées diverses_VL   Mer 21 Mar 2018 - 23:26

Je comprends ta logique.
Effectivement ces deux solutions sont efficaces.

Je me place moins dans le LAIsme que dans l'ideocréation personnelle.
En fait avec cette idée ce que j'aimerais recréer c'est ce qui paraitrait un substitut, artefact d'indo-européen, mais qui soit moins une langue fixe qu'un curseur dans un flux de langue pouvant se ddéplacer quasi simultanément transversalement entre els langues filles indo-européennes, au moins de manière pseudo, et verticalement des racines et choix conceptuel indo-européen de premières langues indoeuropéennes (grec ancien, arménien, sanskrit, latin, langues celtes, etc...) vers les langues filles.
Je ne sais pas si je suis clair.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PatrikGC

avatar

Messages : 2841
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : France - Nord

MessageSujet: Re: Idées diverses_VL   Jeu 22 Mar 2018 - 8:35

A ce tarif, tu vas nous (ré)inventer une version complexe de l'uropi Very Happy
Ou un dérivé tordu du sambahsa...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patrikcarpentier.free.fr
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 1939
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: Idées diverses_VL   Lun 4 Juin 2018 - 21:55

Suite au débat sur le néerlandais, 2 nouvelles idées de langue pour qui voudrait les exploiter ou pour moi dans 2500 projet et 250 ans:
- une idéolangue à base finno-ougrienne sur laquelle se grefferait de straits et du vocabulaire basque et tchèque
- un créole anglo-chinois isolant où les termes culturels (manga, mangaka) seraient japonais


Autre sujet, je commence à m'habituer à la sonorité du Lanko, mais j'aimerais bien le rendre plus fluide, si vous avez des idées, j'suis preneur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 21461
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Idées diverses_VL   Mar 5 Juin 2018 - 0:18

J'opterais plutôt pour la deuxième solution (un radical gabaritique sur lequel se grefferaient les flexions) : la première, j'adhère pas : trop compliquée !

_________________
Kervœnte nep; nor soluntyne ep. = Il n'y a pas de problèmes ; il n'y a que des solutions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PatrikGC

avatar

Messages : 2841
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : France - Nord

MessageSujet: Re: Idées diverses_VL   Mar 5 Juin 2018 - 18:58

Velonzio Noeudefée a écrit:
- une idéolangue à base finno-ougrienne sur laquelle se grefferait de straits et du vocabulaire basque et tchèque

Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué Very Happy

Velonzio Noeudefée a écrit:
- un créole anglo-chinois isolant où les termes culturels (manga, mangaka) seraient japonais

Là, c'est nettement plus simple à cogiter !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patrikcarpentier.free.fr
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 1939
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: Idées diverses_VL   Mar 19 Juin 2018 - 21:34

Suite à l'inter de Napishtim sur le fil du Graphieros, je cogite, car effectivement de manière très IE, je bloque toujours sur la limite de création adjectivale sur base verbale: avec adjectif de sens passif achevé : adjectif formé sur participe passé, exemple sucré et adjectif de sens actif non achevé : adjectif formé sur participe présent, exemple sucrant.

Et plus généralement sur le reste...

Donc, en essayant de lister les idées qui me trottent en tête, voire que j'ai essayé
- création du lexique adjectivale-adverbiale selon un principe scalaire (réduction du stock lexical), testé en Galoco
- catégoriser "selon des genres" les mots, car l'adjectif de base formé; selon le genre signifierait ceci ou cela, chaque catégorie impliquerait l'idée de base sous-entendu par le mot
Par exemple : bois, métal, etc. les matériaux, l'adjectif signifierait en bois, en métal, constitué dans ce matériau
(Les genres pourraient fonctionner différemment)
- j'ai quelques idées pour envisager le temps différemment d'une flèche (ogive/croisée d'ogive ou gaussienne ou encore structure fractale boucle, de boucle de boucle...ou encore, cf le fil que j'ai lancé sur l'aspect une boucle qui en générerait plusieurs autres qui, elles-même, etc...), mais je n'ai aucune idée à propos de la manière de le gérer efficacement linguistiquement (contrairement à la flèche du temps).
Puis c'est peut être ma limite, n'apprenant aucune langue culturellement éloignée de mon substrat linguistique, il est peut être normal que je me confronte aux limites et aux murs, mais je ne sais pas encore comment envisager de les dépasser. Jusqu'à présent aucune de mes tentattives n'a percé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PatrikGC

avatar

Messages : 2841
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : France - Nord

MessageSujet: Re: Idées diverses_VL   Mar 19 Juin 2018 - 21:41

Velonzio Noeudefée a écrit:
Suite à l'inter de Napishtim sur le fil du Graphieros, je cogite, car effectivement de manière très IE, je bloque toujours sur la limite de création adjectivale sur base verbale: avec adjectif de sens passif achevé : adjectif formé sur participe passé, exemple sucré et adjectif de sens actif non achevé : adjectif formé sur participe présent, exemple sucrant.

Je te présente une solution avec un exemple bidon.
Distinguons d'un côté le passif/actif et l'achevé/inachevé.
-a- pour l'inachevé
-i- pour l'achevé
-n pour l'actif
-t pour le passif

Soit la racine MAT (qui ne veut rien dire)
Les 4 adjectifs seront : MATAN MATAT MATIN MATIT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patrikcarpentier.free.fr
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 1939
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: Idées diverses_VL   Mar 19 Juin 2018 - 22:04

Très bien, merci beaucoup.

Mais en fait, j'aimerais un système simple complètement autre qui ne fonctionne pas selon ces concepts.

Supposons une idéolangue (t'as pris le bidone), disons le labido, à partir d'une racine, tu pourrais former au-moins deux adjectifs opposés, complémentaires qui se complètent (sinon plus), mais pas selon l'opposition
- procès passif achevé (qui) a été racine+é
- procès actif en cours qui racine conjugué à la 3ème pers du sg au présent


Ou en partant du français avec fer, tu aurais d'un côté ferrugineux : qui contient un peu de fer disséminé et "en fer"
La distinction première serait masse continu majoritairement dans ce matériau et élément discontinu contenu dedans.
En fait en revenant à un procès, ce qui importerait dans cette langue serait la continuité de l'action ou sa discontinuité/participation à un schéma plus global...car, cette langue supposerait qu'une action continue ou pseudo continue est première contrairement aux autres.
Ainsi le cas premier pourrait être absolutif-ergatif, tandis-que le cas second serait nominatif-accusatif

As-tu fait un essai de langue qui serait parvenu à ça ? Des trucs aussi bizarres que ça où quand tu dois traduire du français avec des adjectifs formés sur le participe passé ou le présent, que tu sois obligé de raisonner complètement différemment ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 21461
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Idées diverses_VL   Mar 19 Juin 2018 - 22:38

Velonzio Noeudefée a écrit:
Ou en partant du français avec fer, tu aurais d'un côté ferrugineux : qui contient un peu de fer disséminé et "en fer"...
... et p'is y a pas que ça, y a aussi "ferreux" et "ferrique". Le dernier, je l'reconnais, est un peu... chimique, mais le premier, utilisab' aussi en chimie, est par contre, nettement plus courant.

_________________
Kervœnte nep; nor soluntyne ep. = Il n'y a pas de problèmes ; il n'y a que des solutions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 1939
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: Idées diverses_VL   Mar 19 Juin 2018 - 22:55

En effet, mais je ne parle pas de toute les typologie d'adjectif et d'adverbe, juste de la paire principale qui s'oppose vis-à-vis du procès (inclu dans la racine)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 21461
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Idées diverses_VL   Mar 19 Juin 2018 - 23:06

Velonzio Noeudefée a écrit:
En effet, mais je ne parle pas de toute les typologie d'adjectif et d'adverbe, juste de la paire principale qui s'oppose vis-à-vis du procès (inclu dans la racine)
Mais alors dans c'cas-là, y faudrait (si je ne me trompe pas encore un coup) toute une série de paires d'affixes en rapport avec les paires de procès opposés :
qui dissout vs qui révèle
qui dilate vs qui contracte
qui alourdit vs qui allège
qui attire vs qui repousse etc.

Bon courage !

_________________
Kervœnte nep; nor soluntyne ep. = Il n'y a pas de problèmes ; il n'y a que des solutions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 1939
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: Idées diverses_VL   Mer 20 Juin 2018 - 7:27

Merci Anoev !

En fait c'est dépasser l'opposition sucré/sucrant qui m'intéresse...mais je suis sur une piste
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PatrikGC

avatar

Messages : 2841
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : France - Nord

MessageSujet: Re: Idées diverses_VL   Mer 20 Juin 2018 - 12:07

Velonzio Noeudefée a écrit:
Merci Anoev !

En fait c'est dépasser l'opposition sucré/sucrant qui m'intéresse...mais je suis sur une piste

Dans ce cas, prévois des suffixes (ou des préfixes, peu importe) génériques qui définissent un axe allant du moins vers le plus. Et ajoute en plus des graduations.

Imaginons le concept ZUK (pour sucre)
Plaçons les 5 voyelles i e a o u allant de moins à plus (i=moins e=pas bcp a=neutre o=un peu u=plus)
Enfin, ajoutons le suffixe -l pour indiquer la graduation moins vers plus.
ZUKIL = ZUK+moins+graduation = pas sucré
ZUKOL = ZUK+unpeu+graduation = un peu sucré

Ajoutons le suffixe -n pour l'axe passif-actif
ZUKAN = ni sucré, ni sucrant
ZUKON = un peu sucrant
ZUKUN = sucrant

5 voyelles, ce n'est pas assez mais je te laisse imaginer d'autres façons de faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patrikcarpentier.free.fr
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 1939
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: Idées diverses_VL   Mer 20 Juin 2018 - 13:20

Merci beaucoup, oui, ej suis déjà sur un système un peu comme ça.

- d'une part la gradation, que j'ai déjà testée via le Galoco
- d'autre part revoir mon système de conjugaison selon des aspects en fait j'ai un système à 2 aspects principaux et 2 secondaires
qui me permettrait de dériver différemment mes adjectifs
en partant du radical/étymon : bol : diviser, séparer, trier

boli = diviser, séparer, trier, aspect A : action en cours, ponctuelle ou de 1er plan (principale)
bolie = diviser, séparer, trier, aspect B : action répétée, habituelle, valeur gnomique, vérité générale

boloi = action secondaire, d'arrière-plan, simultanée (au passé en français = imparfait)
bolei = évolution de l'aspect B: avis, opinion, prétérition, parole et propos rapportés

et les adjectifs équivalent pourraient être
bolai : divisant, séparant (maintenant ou pour une fois)
bolaie / bolei : divisant, séparant -> diviseur, séparateur (de manière répétée, habituelle, vraie)
bolaio : divisant, séparant de façon accessoire, mais ce n'est pas la fonction première
boleie / bolei : considéré comme divisant, séparant (par ...)

Pour dire
- divisible, séparable
- divisé
Il faudra fonctionner autrement.

Je suis pas sûr d'être convaincu, me reste la piste 1


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PatrikGC

avatar

Messages : 2841
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : France - Nord

MessageSujet: Re: Idées diverses_VL   Mer 20 Juin 2018 - 13:29

Concrètement quels sont les diverses rôles de chacune des voyelles ?
Car en lisant tes exemples, je n'ai pas réussi à dégager une loi formelle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patrikcarpentier.free.fr
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 1939
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: Idées diverses_VL   Jeu 21 Juin 2018 - 22:23

En écho au fil de PatrickGC, sa gradation
agent < instrument < objet me plait vraiment beaucoup

soit de base chaque nom-racine/étymon fait partie d'une catégorie et passer de l'une à l'autre
- soit par un traitement de genres différents (le genre agent, le genre instrument, le genre objet)
- soit par une gradation syntaxique (vocalique, déclinaison, mutation consonantique)
Dans les deux cas genre préposé, marque postposée ou agglutinée restent très proche.
J'aime bien joué sur la "tonicité", une certaine forme d'accentuation plutôt vocalique alors

dans un cadre plus vaste que je verrais bien comme
- i verbe (conjugaison type suok)
- a adjectif nominal, pour l'instant en -ant et -é non distingué
- e adjectif verbal -> la manière (des manières temporelles ou spatiales me paraissent envisageable)

- u pour les prépositions, particule grammaticale à action sur la phrase complète et plus
traiter les cas plus complexe, comme le bénéfactif ainsi (même si le bénéfactif est un plus que datif, une intention de datif, donc en gros selon Patrick un patient à venir : le cadeau pour Jean : c'est le futur cadeau à/de Jean, voire même c'est le cadeau de futur-Jean, futur-Jean étant Jean plus tard)

*pour d'autres cas: patient < instrument < objet (j'aurais bien inversé les signes, mais bon) peut se décliner pour un verbe de mouvement
origine < via, médium < destination
exemple du Chaperon rouge
mère/maison parental < forêt < grand-mère (sa maison)
ou encore pour le verbe traduire : je traduis du français à l'allemand, via l'anglais
français < anglais Donc, peut être avoir la possibilité de sous-décliner le système initial...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Idées diverses_VL   

Revenir en haut Aller en bas
 
Idées diverses_VL
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Idéolangues :: Idéogénéral-
Sauter vers: