L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Idées diverses_VL

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

1- Le début de diégèse du Galaside vous parait-il suffisamment intéressant ? 2- Etes-vous intéressés ou non par le défi labyrinthique ?
1- oui
0%
 0% [ 0 ]
1- non
100%
 100% [ 1 ]
2- oui
0%
 0% [ 0 ]
2- à améliorer : à commenter
0%
 0% [ 0 ]
2- non
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 2608
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: Idées diverses_VL   Ven 6 Oct 2017 - 12:19

Quand j'aurais fini mon Galoco, au moins son développement lexical un peu conséquent.

J'ai dans l'idée d'utiliser les phonèmes avec une évolution, une logique pour ensuite créer le lexique sur la base de l'évolution de la vie et du biologique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 2608
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: Idées diverses_VL   Ven 24 Nov 2017 - 23:13

On voit assez souvent en idéolangue la création de vocabulaire par agglomération d'éléments courts. Or ceci m'inspirant cela. Dans les métiers d'ingénieurs où j'évolue, assez souvent les courriers, courriels, documents, etc... ont des noms codifiés à rallonge sur la base d'initiale ou d etrigramme représentant une chose ou une autre.
De la même manière, je me demandais s'il ne serait pas possible de partir d'un lot d'élément courts de base de niveau 1, par exemple de type CVC
Pour créer le reste du lexique de niveau 2 au lieu d'agglomérer des racines ou clés ensemble, on agglomérerait.
(Cette histoire de niveau de lexique ne correspondrait-elle pas au plumage du Deyrick)

C1 V2 C3 par exemple la consonne de la racine n°1, la voyelle de la racine n°2 et la consonne de la racine n°3.

Du coup si j'exploitais ce principe en Galoco.
Par exemple hier ou avant hier, j'ai dû créer loup et je dispose de chien dal, domestique dulgis, mais voulant traduire loup par chien sauvage et ne disposant pas de sauvage, avec la racine du contraire no, je suis parti sur nodulgis dal, et je suis arrivé à noksdal (sachant que dal et dul ont la même origine, dul signifie fidèle de la racine chien dal)
Du coup en appliquant cet autre principe et en intervertissant gis :animal par dal : chien
je prend le n de no, le u de dul et le l de dal et j'obtiens nul pour loup, ce qui serait possible puisque la racine ne sembla pas employée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 2608
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: Idées diverses_VL   Mer 27 Déc 2017 - 23:18

J'utilise ce fil pour y fourrer mes idées.

Idée 1 : diégèse du Galaside
J'imaginais un début possible de diégèse pour le Galaside, langue magique ou pseudo magique Wink .

En fait en quelque sorte ce serait une langue de purgatoire, tous les disparus ou tous ceux des pays romans se retrouverait dans une autre dimension, une copie de la terre où il pourrait vivre une deuxième vie, seul le soleil et la lumière serait plus terne, puisqu'ils n'auraient pu vivre suffisamment leur vraie vie.

J'imagine volontiers un très gros apport de l'antiquité époque romaine, ce qui expliquerait l'origine latine du Galaside. Mais par une séparation assez importante et des apports faibles mais réguliers une évolution différente.
Qu'en dites-vous ?
Je crois que je vais mettre un sondage.

Idée 2 : défi labyrinthique
Je lancerais bien sous forme de défi, concours la création d'une idéolangue à cahier des charges, le pris à gagner serait (d'où le cahier des charges) une très bonne adéquation avec le labyrinthique, je m'engage à accorder du temps pour aider à écrire des textes. C'est un peu oulipien une contrainte comme source de création.

J'avais même en option une piste diégétique. Cette langue pourrait être la langue d'un peuple antique très avancé et contrairement à ce que Platon avançait, il donnait l'impression de venir de l'Ouest, mais en fait (pour mieux se cacher) ils venaient de l'est (car ils étaient capable de faire le tour de la Terre) au niveau de la mer Caspienne où une catastrophe (nucléaire ?) les submergea.

Là aussi sondage.

Idée 3 : groupe de travail sur une langue à genre, dont un féminin égalitaire ou majoritaire

Je sais que ce sujet est tendancieux. Mais, en réfléchissant, je me suis dit que l'influence de l'écriture inclusive et de celle d'une langue très neutre comme l'anglais ou encore l'exemple de LAI
n'étaient potentiellement ni neutres, ni égalitaires ou paritaires. En effet, décrire le monde, la vie, la réalité sans genre féminin, en plus que d'être triste et pauvre, étaient inexact. Qu'en soi en plus supprimer ou nier un problème ce n'est ni le solutionner ni faire la part belle à ce qui manquerait.
Donc l'idée ce serait de travailler ensemble pourquoi pas au travers de plusieurs groupes selon plusieurs pistes afin de créer une ou plusieurs idéolangues soit féministes, soit égalitaires, mais avec un genre féminin très développé équivalent au masculin ou supérieur.
Qu'en pensez vous ? Sans sondage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 23119
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Idées diverses_VL   Jeu 28 Déc 2017 - 0:56

Velonzio Noeudefée a écrit:
Idée 3 : groupe de travail sur une langue à genre, dont un féminin égalitaire ou majoritaire

Je sais que ce sujet est tendancieux. Mais, en réfléchissant, je me suis dit que l'influence de l'écriture inclusive et de celle d'une langue très neutre comme l'anglais ou encore l'exemple de LAI
n'étaient potentiellement ni neutres, ni égalitaires ou paritaires. En effet, décrire le monde, la vie, la réalité sans genre féminin, en plus que d'être triste et pauvre, étaient inexact. Qu'en soi en plus supprimer ou nier un problème ce n'est ni le solutionner ni faire la part belle à ce qui manquerait.
Donc l'idée ce serait de travailler ensemble pourquoi pas au travers de plusieurs groupes selon plusieurs pistes afin de créer une ou plusieurs idéolangues soit féministes, soit égalitaires, mais avec un genre féminin très développé équivalent au masculin ou supérieur.
Qu'en pensez vous ? Sans sondage.
C'est toi qui vois, puisque c'est une langue de diégèse, donc implicitement, une langue artistique. Moi, je suis pour un neutre très développé, un masculin et un féminin grammaticalement embryonnaires, mais c'est moi qui cause. Si c'était une LAI (j'ai dit mon sentiment vis à vis de l'espéranto et de l'uropi à ce propos), je serais plutôt sévère vis à vis d'un déséquilibre entre ces deux genres, copies du vivant, mais ce n'est pas le cas ici : c'est la langue d'un monde fictif. Donc, la seule chose qui importe, c'est que tu le rendes attrayant, et qu'il corresponde à ce que tu sens vouloir faire apparaître.

Bon courage, par conséquent.

_________________
Eg dem ere kred Anoew, do eg ere òniren: Eg • Fraṅsev = Je me croyais en Aneuf, mais je rêvais : je suis en France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Mardikhouran
Admin
avatar

Messages : 3723
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Idées diverses_VL   Jeu 28 Déc 2017 - 9:56

Velonzio Noeudefée a écrit:

Donc l'idée ce serait de travailler ensemble pourquoi pas au travers de plusieurs groupes selon plusieurs pistes afin de créer une ou plusieurs idéolangues soit féministes, soit égalitaires, mais avec un genre féminin très développé équivalent au masculin ou supérieur.
Tu as déjà regardé pour le láadan ? Créé par une féministe dans les années 80, il n'a pas de genre grammatical, par contre les féminin est sous-entendu lexicalement (= les noms d'humains sont féminins par défaut).
Il va de soi que l'absence de genre féminin ou genre tout court, dans la grammaire ne signifie rien (finnois, chinois, turc...). C'est dans la création du lexique qu'on peut véritablement encoder une idéologie (tant que la langue n'est pas parlée réellement, dirais-je).

_________________
Fsəm-daɣz fəbrim !
“Rendez-nous notre langue !”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 23119
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Idées diverses_VL   Jeu 28 Déc 2017 - 10:35

J'ai pas vu grand chose sur le site en question, sinon, y a cette page de Wikipédia, mais, en anglais ( Neutral ) également. Bref, les non-anglophones d'ici se feront une (triste) raison, et les péniblement anglophones (dont moi) essaieront de ne pas se décourager en tentant une traduction, la page française étant une ébauche parfaitement indigente.

Que trouverait-on dans une langue de type "féminin", en gros ? Deux genres : un féminin non marqué et un masculin marqué (par une voyelle ? une consonne ? c'que j'sais, moi). Du coup, le genre grammatical féminin engloberait la notion de neutre, même encore plus que sur une langue de type "masculin" (comme le français, l'espéranto etc.), car des mots abstraits ou non, comme "vision, aptitude, convention, séduction, victime..." resteraient des noms féminins, mais des mots comme "crime, vol, rapt" passeraient du masculin au féminin. Seuls passeraient au masculin, des noms animaux (humains compris) dont le sexe est explicitement ♂. Les noms d'espèce (chien, lion, aigle, chat) seraient tous féminins (non marqués,, been sûûr).

Si quelqu'un (Velonzio) veut bien creuser davantage l'idée, pourquoi pas. Moi, j'laisse la main.

_________________
Eg dem ere kred Anoew, do eg ere òniren: Eg • Fraṅsev = Je me croyais en Aneuf, mais je rêvais : je suis en France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 2608
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: Idées diverses_VL   Jeu 28 Déc 2017 - 21:02

Anoev a écrit:

C'est toi qui vois, puisque c'est une langue de diégèse, donc implicitement, une langue artistique. Moi, je suis pour un neutre très développé, un masculin et un féminin grammaticalement embryonnaires, mais c'est moi qui cause. Si c'était une LAI (j'ai dit mon sentiment vis à vis de l'espéranto et de l'uropi à ce propos), je serais plutôt sévère vis à vis d'un déséquilibre entre ces deux genres, copies du vivant, mais ce n'est pas le cas ici : c'est la langue d'un monde fictif. Donc, la seule chose qui importe, c'est que tu le rendes attrayant, et qu'il corresponde à ce que tu sens vouloir faire apparaître.

Bon courage, par conséquent.

Non ce sont deux choses différentes :
- d'une part j'ai proposé une idée de diégèse pour le Galaside et une autre idée avec en option une diégèse pour une langue à créer propre au Labyrinthique et
- d'autre part un groupe de travail à propos d'un thème

Ce thème étant différent de ce que tu proposes, le but est justement pour faire la part belle aux genres non pas de les nier avec des genres embryonnaires noyés dans un tout neutre, bien au contraire.

@Mardikhouran, non je ne connaissais pas sinon de nom le le Láadan, j'irais voir un de ces jours quand j'aurais du temps...

@Anoev: je proposais un groupe de travail, car je n'ai pas le temps non plus Mad Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 23119
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Idées diverses_VL   Jeu 28 Déc 2017 - 21:14

Velonzio Noeudefée a écrit:
Ce thème étant différent de ce que tu proposes, le but est justement pour faire la part belle aux genres non pas de les nier avec des genres embryonnaires noyés dans un tout neutre, bien au contraire.
Faire des genres embryonnaires n'est pas une négation ; c'est simplement un choix, que tu pourrais considérer certes comme réducteur, mais pas de négation. Du coup, confirmation de c'que j'ai dit : je décline la proposition. Même si en psolat, le rôle des genres est plus important qu'en aneuvien, c'est quand même le neutre qui prédomine.

_________________
Eg dem ere kred Anoew, do eg ere òniren: Eg • Fraṅsev = Je me croyais en Aneuf, mais je rêvais : je suis en France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 2608
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: Idées diverses_VL   Jeu 28 Déc 2017 - 21:24

Effectivement je m'excuse pour le vocabulaire employé, j'aurais dû dire réducteur et non nier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 23119
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Idées diverses_VL   Jeu 28 Déc 2017 - 22:19

Velonzio Noeudefée a écrit:
Effectivement je m'excuse pour le vocabulaire employé, j'aurais dû dire réducteur et non nier.
J'avais imaginé, mais ça n'a pas été bien loin, une langue à huit déclinaisons (une version primitive du ptahx) et un système de genres à la fois étrange, complexe et un brin sordide (bien voir les exemples pris pour les "genres"). Ce système a été abandonné, bien entendu, et l'idée n'a pas du tout été reprise pour l'aneuvien. C'est dire si une grammaire complexe basée sur les genres, en fait, peut parfois éveiller des fantasmes plutôt crus, raison pour laquelle je me limite dans une grammaire où les genres grammaticaux occupent une place certes (contrairement par exemple, aux langues finnougriennes), mais tellement limitée qu'elle ne laisse guère de place à des interprétations... déplacées (du moins, je le crois, ou je crois que je le crois). Comme j'ai dit ailleurs, si le français (mais je ne le revendique pas : le français est ce qu'il est : laissons-le tel quel) avait une grammaire de type aneuvien, le débat sur l'écriture inclusive n'aurait même pas eu besoin d'exister.

_________________
Eg dem ere kred Anoew, do eg ere òniren: Eg • Fraṅsev = Je me croyais en Aneuf, mais je rêvais : je suis en France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 2608
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: Idées diverses_VL   Mar 9 Jan 2018 - 22:55

Comme d'hab', ça bouillonne entre mes yeux et mes oreilles.

Idée 1: syllogogramme
Une première petite idée serait de partir de la forme des lettres latines majuscules et minuscules et y associer des idées afin de créer des syllogogramme.
Exemple m peut symboliser entre autre la source qui jaillit, donc l'eau (mais aussi la double porte et tout ce qui jaillit, donc connotation sexuelle)
o peut symboliser tout ce qui est circulaire dont le trou, donc
o+m = un trou puis de l'eau, soit une flaque, soit un réservoir d'eau (mare, récupérateur d'eau de pluie)
m+O = de l'eau dans au fond d'un trou (on peut imaginer le m encapsuler dans le O), donc un puit
si u symbolise l'aller-retour u+m aller et revenir dans un magasin, édifice, bâtiment
m+u = faire un tour dans un magasin

sachant que M symbolise les montagnes, la gorge (géographique), mais pourquoi pas la gorge (vieilli) au sens de poitrine, le col, le gouffre.
Avec 52 symboles, pas tous exploitables, on peut réaliser pas mal de syllabes.

Idée 2:
Au fur et à mesure de l'idéolinguistique, petit à petit je vais vais un tableau de 2-3 lignes ou une ligne regroupe une idée de concept se déclinant au travers de diffèrent thème dans les colonnes.
Il est facile de faire correspondre par exemple les lignes à des voyelles, les colonnes à des consonnes.
Le principe de fonctionnement du Rémaï ne me parait guère éloigné.

Même petit à petit, je pars d'un premier tableau de 2 lignes d'antonymes, auquel j'adjoint une troisième ligne, d'une position intermédiaire-milieu, voire une quatrième pour une position nulle/absente.
Une image sera plus claire que cette explication trop longtemps développée.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 2608
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: Idées diverses_VL   Mar 16 Jan 2018 - 13:28

J'avance sur mon
- syllogogramme
- ma langue à tableau concept synthétique : convergence de mon évolution et du Rémaï

Sinon, je vous présente un dbut d'essai de concrétisation d'une idée que je traîne: le shot.

L'idée :
- c'est une frange de population, étrangère, exclue, parlant vite des argots émaillés de mots différents de la Romanie des disparus, où l'on parle Galaside, ainsi que de population frontalière à tendance germanique ou inspirés des/de la langues germaniques proches.
- cela fonctionne avec en général les racines galasides réduite à une syllabe, parfois assez consonnantique
(je pensais aussi récupérer le systême de verbes irréguliers anglo-germanique, le principe des modaux et satellitaire)

L'idée c'est qu'avec la forme longue d'origine latine, j'ai une possibilité toute trouvée de flexion, fléchissement/changement de radical.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 2608
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: Idées diverses_VL   Lun 19 Fév 2018 - 22:00

Petite idée en passant le fralko.

Terminaisons elkanes ultra simplifiées et rigoureuses :
- noms en o
- verbes en i
- participes présents en -ia, passé cf adjectifs
- adjectifs en a
- adverbes en e
- prépositions, conjonctions, auxiliaires et modaux en u (tout ce qui est grammatical, quoi)

Racines du français simplifiées en CVC, chaque C pouvant représenter un groupe de consonne.

Ainsi ma fameuse phrase fétiche (faut-il la rappeler ?) donne :

Sunte, jo ne sav kome, kazu etu pus supsa, jo ne pus av luaz du lo konstrar. Panurj, sun otra (-> otia) cozo dir, jetar um piena maro sa munto kriya e belia.

traduction:
 

Si vous souhaitez des détails, demandez.


Dernière édition par Velonzio Noeudefée le Mar 20 Fév 2018 - 8:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 23119
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Idées diverses_VL   Lun 19 Fév 2018 - 22:27

Velonzio Noeudefée a écrit:
Racines du français simplifiées en CVC, chaque C pouvant représenter un groupe de consonnes.
V peut-il représenter un groupe de voyelles, comme on trouve en elko (toara) ?

_________________
Eg dem ere kred Anoew, do eg ere òniren: Eg • Fraṅsev = Je me croyais en Aneuf, mais je rêvais : je suis en France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 2608
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: Idées diverses_VL   Mar 20 Fév 2018 - 8:36

Je n'ai vraiment pas développé au delà de l'exemple donné, mais a priori je ne suis pas trop pour.
Ce sont les règles elkanes hyper simplifiées.

Afin de nuancer, tu as déjà les glides (luaz, otia, piena, belia) ou bien le n (sunte, konstrar, munto).

Sinon qu'en dis-tu niveau sonorité ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 2608
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: Idées diverses_VL   Mar 20 Fév 2018 - 21:26

La suite d'ailleurs

Ti lis oti muti kriya u belia um preia tono pus lunt kums jetarso u sotar um maro urp u lo filu.

Pour celleux qui ne connaitraient pas:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 2608
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: Idées diverses_VL   Ven 23 Fév 2018 - 8:52

N'ayant pas de connexion internet très fonctionnelle, je ne peux prendre le temps de vous présenter mes deux nouvelles idées en cours:
- celle que j'ai faiblement commencé à présenter ici sur mes quelques inter précédentes, qui est en fait un code/relex linguistique poussé d'interface
- et le lanko, ma langue lego sur laquelle je travaille (qui en fait est le but ideolinguistique après lequel je cours et je m'en rendais pas compte)
Je suis très fier car en 2 soirées, voire 1,5; j'ai traduit la liste du vocabulaire du Toki pona.
D'ailleurs ces deux projets partagent une trame grammaticale commune, inspiré de l'Elko et de l'Esperanto.

Nombre de vos projets m'ont inspiré et nourri pour ces deux créations: esperanto, elko, stellaire, remaï, deyryck, les anacycliques d'Anoev, noheku et du coup oihana d'Elara.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PatrikGC

avatar

Messages : 3005
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : France - Nord

MessageSujet: Re: Idées diverses_VL   Ven 23 Fév 2018 - 9:51

Velonzio Noeudefée a écrit:
N'ayant pas de connexion internet très fonctionnelle...

Il est toujours possible de rédiger ce qu'on souhaite écrire sur un traitement de texte, voire sur le bloc-note, pour ensuite faire un copier-coller dans le forum.
De plus, ça permet par la suite de mieux rédiger des retouches sur le texte original.

Ce que je faisais au début d'Internet quand la connexion (à la minute) était facturée les yeux de la tête Smile

Nota : imprimer le texte permet justement de mieux voir certaines erreurs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patrikcarpentier.free.fr
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 2608
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: Idées diverses_VL   Ven 23 Fév 2018 - 10:15

Effectivement, je remonte alors à la cause de la connexion internet peu fonctionnelle: ayant déménagé, travaillant et repeignant mon salon, je n'ai guère le temps de...  Very Happy
Toutefois je faisais pareil à l'époque et je suis d'accord avec toi que cela permet certainement de mieux structurer, préparer et de corriger certaines fautes d'orthographe en plus de son intervention à venir.
Au boulot Vélonzio ! Very Happy

***

J'ajoute par rapport au système précédemment présenté.
Ma phrase fétiche donne en allmeand (merci DeepL)
Plötzlich, ich weiß nicht wie, der Fall kam plötzlich, ich hatte keine Zeit, darüber nachzudenken. Panurge, ohne etwas anderes zu sagen, wirft seine schreienden und jammernden Schafe ins offene Meer.
(Je sucrerai le etwas)

Avec mon système on aurait
Plötza, ico pruz vissi nicta viha, Falo prut komi plötza, ico prut habi kaïna Zaito, dorübu narrtzudenki. Panürge, onu tvaso antra tzu sagi, prut verfi saina craia unt jarmia Cafo um ofa Mero.
A noter:
- pas de distinctions adjectifs/adverbes déjà fait

Je peux proposer une version intermédiaire en l'adaptant à l'allemand:
- pas de o sur les noms (majuscules)
- les adjectifs adverbes en i plus naturel au vu des terminaisons en ig et ich, sauf si la voyelle de la structure CV(C) est en i, ce qui donne
Plötzi, ic pruz vissi nict vi, Fal prut komi plötzi, ic prut habi kaïni Zait, dorub narrzudenki. Panürge, onu tvas antri tzu sagi, prut verfi saini craia unt jarmia Caf un of Mer.

On remarque une meilleure proximité.

A noter ma difficulté à transcrire darüber, mot composé signifiant sur cela, à propos de cela
ou la préposition über devient übu puis ub et
dar (qui vient de da_je suppose_et est une préposition) transformée en dor avec le o nominal
(olivier saurait améliorer mes choix ;-) )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 2608
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: Idées diverses_VL   Mar 20 Mar 2018 - 19:14

Aujourrd'hui, en réfléchissant nouvelle idée d'idéolangue, tendance LAI
où les dérivés européens du même mot servirait de déclinaison comme par exemple
jardino, jardin, garden, Garten, etc...
4 macro cas
- Nominatif
mot de base arménien/grec ancien
- Accusatif
mot de base latin
- Datif
mot de base celte: irlandais
- Génitif (+origine, prevenitif)
mot de base germanique: allemand

Si besoin est de plus nuancer, on peut plus descendre dans les familles de langue pour avoir plus de niveaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PatrikGC

avatar

Messages : 3005
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : France - Nord

MessageSujet: Re: Idées diverses_VL   Mar 20 Mar 2018 - 19:18

Houlà !
Pourquoi faire simple quand on peut faire très compliqué ? Very Happy
Bref, il faut apprendre 4 fois le même mot...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patrikcarpentier.free.fr
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 2608
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: Idées diverses_VL   Mar 20 Mar 2018 - 20:56

Oui Very Happy , qui a dit que j'aimais la simplicité, lol.
Mais les différentes formes du même mot vont quand même avoir tendance à se ressembler.
Peut être même qu'il sera possible de les regrouper par famille selon les déformations ou de considérer qu'il existe certaines règles dans ces déformations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 23119
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Idées diverses_VL   Mar 20 Mar 2018 - 22:22

Certes, dans une persolangue, une recherche de complication, c'est un peu comme le persillé dans une bavette, ça y donne du moelleux, et c'est pas désagréable (mais point trop s'en faut, qdm!), mais dans une LAI, là, c'est d'à (à mon avis, du moins), nettement plus problématique. À moins qu'il s'agisse d'une LAI fictive, dans le cadre d'une diégèse, genre psolat. Maie une VRAIE LAI, c'est une langue du genre à être utilisée par une personne de n'importe quelle provenance, et comporise par une personne de n'importe quelle autre provenance (ceci dans l'absolu, beeen sûûr : on peut, un peu, resserrer le champ de compréhension).

_________________
Eg dem ere kred Anoew, do eg ere òniren: Eg • Fraṅsev = Je me croyais en Aneuf, mais je rêvais : je suis en France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Greenheart
Modérateur


Messages : 3365
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Idées diverses_VL   Mar 20 Mar 2018 - 22:36

Anoev a écrit:
Certes, dans une persolangue, une recherche de complication, c'est un peu comme le persillé dans une bavette, ça y donne du moelleux, et c'est pas désagréable (mais point trop s'en faut, qdm!), mais dans une LAI, là, c'est d'à (à mon avis, du moins), nettement plus problématique. À moins qu'il s'agisse d'une LAI fictive, dans le cadre d'une diégèse, genre psolat. Maie une VRAIE LAI, c'est une langue du genre à être utilisée par une personne de n'importe quelle provenance, et comporise par une personne de n'importe quelle autre provenance (ceci dans l'absolu, beeen sûûr : on peut, un peu, resserrer le champ de compréhension).

Velonzio, as-tu jeté un coup d'oeil au manuel de Langue Franque (libre de droits) ?

http://aphil.forumn.org/t3791-langue-franque

Parce qu'elle répond exactement à ton idée d'une langue au passé latin employée dans un contexte aventureux par des personnes de n'importe quelle provenance (quasiment), sauf qu'il ne s'agit pas d'une LAI fictionnelle mais une LAI bien réelle, qui fut à l'époque réellement et efficacement utilisée - donc on peut par exemple l'utiliser authentiquement dans une histoire de pirates de l'époque correspondance - elle peut aussi avoir survécu ou rejaillir.

La grammaire est très limité par la nécessité impérieuse de communiquer sur le champ (question de survie), et le vocabulaire est emprunté à plusieurs langues en même temps. Il n'y a pas déclinaison, mais je suis certain qu'il y a "synonymisation" (j'ignore comment on appellera cela savamment) : si un mot emprunté à une langue ne passe pas, on utilise le mot emprunté à une autre langue qui passera.

***
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 2608
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: Idées diverses_VL   Mar 20 Mar 2018 - 22:53

C'est intéressant.
Mais ma langue a des cas, qui au lieu d'être marqués par une terminaison, le sont au moyen d'une déformation du mot.

En gros, pour dire
je mange une pomme
ici, à l'accusatif pomme se dirait malum (du mot latin)
tandis-que
une pomme est mangée, est en train de pousser, où pomme est considéré au nominatif
pomme se dirait comme en grec ancien et moderne meli ou ancien, on a aussi melon
au datif (en supposant une racine commune): ùll, gardons le m, soit ulm
le même mot sur une racine commune IE meli-t donnerait
en anglais plus probant
melt
ou en croisant avec l'allemand: meltzen
donc meli malum ulm melt(zen)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Idées diverses_VL   

Revenir en haut Aller en bas
 
Idées diverses_VL
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Idéolangues :: Idéogénéral-
Sauter vers: