L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Une histoire bien francophone...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 19130
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Une histoire bien francophone...   Mer 26 Juil 2017 - 13:31

... pas évidente à traduire dans quelque (idéo)langue que ce soit :

La mère supérieure d'un couvent remplit une grille de mots croisés ; elle demande à une de ses pensionnaires un mot qu'elle a du mal à trouver :

— Je sèche sur un mot ; pourrais-tu m'aider, ma fille ?
— Certainement, c'est quoi ?
— "est vide quand on a tiré un coup" : j'ai "-ouille" ; me manque que la première.
— Ben... "douille", non ?
— 'fectiv'ment. Pass'moi la gomme dans l'buffet.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mardikhouran

avatar

Messages : 3014
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Une histoire bien francophone...   Mer 26 Juil 2017 - 13:36

Very Happy
Je vais chercher les cas de paronymie/parasémie des 1200 mots ɣu...

_________________
Huollis ma ičtlin mitlu kǫtalsas
“À la lumière de la lune, le shaman mange une soupe de champignon”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
Bedal

avatar

Messages : 4784
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Une histoire bien francophone...   Mer 26 Juil 2017 - 13:39

Anoev a écrit:
... pas évidente à traduire dans quelque (idéo)langue que ce soit :

La mère supérieure d'un couvent remplit une grille de mots croisés ; elle demande à une de ses pensionnaires un mot qu'elle a du mal à trouver :

— Je sèche sur un mot ; pourrais-tu m'aider, ma fille ?
— Certainement, c'est quoi ?
— "est vide quand on a tiré un coup" : j'ai "-ouille" ; me manque que la première.
— Ben... "douille", non ?
— 'fectiv'ment. Pass'moi la gomme dans l'buffet.

J'ai compris jusqu'à la ... dernière ligne. A quoi sert la gomme ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 19130
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Une histoire bien francophone...   Mer 26 Juil 2017 - 13:41

Bedal a écrit:
J'ai compris jusqu'à la ... dernière ligne. A quoi sert la gomme ?
Solution:
 

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bedal

avatar

Messages : 4784
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Une histoire bien francophone...   Mer 26 Juil 2017 - 13:42

Anoev a écrit:
Bedal a écrit:
J'ai compris jusqu'à la ... dernière ligne. A quoi sert la gomme ?
Solution:
 

C'est bien ce qu'il me semblait...  Mais dans ce cas elle n'a pas séché sur le mot... elle a menti, elle avait bien mis la première lettre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 19130
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Une histoire bien francophone...   Mer 26 Juil 2017 - 13:47

Bedal a écrit:
C'est bien ce qu'il me semblait...  Mais dans ce cas elle n'a pas séché sur le mot... elle a menti, elle avait bien mis la première lettre...
C'que c'est qu'les Institutions religieuses, hein !

Depuis des siècles (voire des millénaires, toutes religions confondues) :

Faites c'que j'dis ; ne faites pas c'que j'fais !

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyeronimus

avatar

Messages : 184
Date d'inscription : 14/07/2017

MessageSujet: Re: Une histoire bien francophone...   Mer 26 Juil 2017 - 13:47

En Anglais ça doit pouvoir se faire avec balls et galls
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chymeres.org/wordpress/ En ligne
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 19130
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Une histoire bien francophone...   Mer 26 Juil 2017 - 13:53

Hyeronimus a écrit:
En Anglais ça doit pouvoir se faire avec balls et galls
Ah ?

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kotave

avatar

Messages : 1673
Date d'inscription : 02/03/2012
Localisation : Face aux Anglais

MessageSujet: Re: Une histoire bien francophone...   Mer 26 Juil 2017 - 14:12

Pas besoin de gomme, il faut juste tracer un petit | sur le côté droit du c
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bedal

avatar

Messages : 4784
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Une histoire bien francophone...   Mer 26 Juil 2017 - 14:15

Kotave a écrit:
Pas besoin de gomme, il faut juste tracer un petit | sur le côté droit du c

Exact Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 19130
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Une histoire bien francophone...   Mer 26 Juil 2017 - 14:27

C'est vrai ! ce que j'avais oublié d'dire, c'est que la MS écrivait en capitales ; sinon y aurait pas eu d'histoire.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvano



Messages : 12768
Date d'inscription : 02/12/2010

MessageSujet: Re: Une histoire bien francophone...   Mer 26 Juil 2017 - 15:54

Elle devrait aussi réviser sa biologie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une histoire bien francophone...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une histoire bien francophone...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une nouvelle chaîne youtube sur l'histoire, bien faite et pleine d'humour
» Histoire zen (2)
» L'HISTOIRE DU PEUPLE DE DIEU
» nouvelle venue caplp lettre histoire
» Pourquoi l'Histoire-Géographie n'est pas prise en compte au contrôle continu ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Extras :: Traductions et multimédia-
Sauter vers: