L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Fiction idéolinguistique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 19749
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Fiction idéolinguistique   Lun 24 Juil 2017 - 11:35

Je ne savais pas où mett'ce sujet ; j'l'ai mis ici.

J'ai pas vraiment la verve littéraire (combien de mes histoires sont restées inach'vées !), mais j'ai parfois quelques idées de trames.

Voici un synopsis :

Suite à un accident, X est frappé d'un type particulier d'amnésie. Il ne parle plus sa langue maternelle, mais parle (sans bafouiller) une idéolangue qu'il a créée et que peu de gens connaissent, et encore imparfaitement. Le problème, c'est qu'on a besoin du témoignage de X, car cet accident n'en est pas vraiment un et c'est un attentat qui devait frapper une personnalité.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fiction idéolinguistique   Lun 24 Juil 2017 - 11:38

Anoev a écrit:
Je ne savais pas où mett'ce sujet ; j'l'ai mis ici.

J'ai pas vraiment la verve littéraire (combien de mes histoires sont restées inach'vées !), mais j'ai parfois quelques idées de trames.

Voici un synopsis :

Suite à un accident, X est frappé d'un type particulier d'amnésie. Il ne parle plus sa langue maternelle, mais parle (sans bafouiller) une idéolangue qu'il a créée et que peu de gens connaissent, et encore imparfaitement. Le problème, c'est qu'on a besoin du témoignage de X, car cet accident n'en est pas vraiment un et c'est un attentat qui devait frapper une personnalité.

Synopsis intéressant, hâte d'en apprendre plus ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 19749
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Fiction idéolinguistique   Lun 24 Juil 2017 - 11:46

Justement ! là, je sèche !

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fiction idéolinguistique   Lun 24 Juil 2017 - 11:52

Anoev a écrit:
Justement ! là, je sèche !

Tu sèche sur quoi ? Sur la suite de l'histoire ou comment commencer l'histoire ?
Revenir en haut Aller en bas
Ziecken
Modérateur
avatar

Messages : 6917
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Fiction idéolinguistique   Lun 24 Juil 2017 - 11:52

Anoev ou comment laisser le lecteur sur sa faim ! Razz Razz

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fiction idéolinguistique   Lun 24 Juil 2017 - 11:58

Ziecken a écrit:
Anoev ou comment laisser le lecteur sur sa faim ! Razz Razz

Totalement Razz Razz
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 19749
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Fiction idéolinguistique   Lun 24 Juil 2017 - 12:03

Ziecken a écrit:
Anoev ou comment laisser le lecteur sur sa faim ! Razz Razz
J'vous avais prév'nus que j'étais pas un romancier hors pair (seules deux grandes histoires sorties sur la Toile, et encore, j'en suis pas certain. Je crois que le Psetep n'est mêm'pas dans Wikiægis). Mais s'y a un excellent rédacteur (ça doit pas manquer ici) en manque d'idée de départ (c'est d'jà moins évident : nous avons quasiment tous ici la fibre imaginaire), y peut toujours développer. Il aura en prime, la possibilité de faire passer son idéolangue à la postérité.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fiction idéolinguistique   Lun 24 Juil 2017 - 12:09

Anoev a écrit:
Ziecken a écrit:
Anoev ou comment laisser le lecteur sur sa faim ! Razz Razz
J'vous avais prév'nus que j'étais pas un romancier hors pair  (seules deux grandes histoires sorties sur la Toile, et encore, j'en suis pas certain. Je crois que le Psetep n'est mêm'pas dans Wikiægis). Mais s'y a un excellent rédacteur (ça doit pas manquer ici) en manque d'idée de départ (c'est d'jà moins évident : nous avons quasiment tous ici la fibre imaginaire), y peut toujours développer. Il aura en prime, la possibilité de faire passer son idéolangue à la postérité.

J'suis intéressé ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 19749
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Fiction idéolinguistique   Lun 24 Juil 2017 - 12:12

À toi l'honneur !

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Bedal
Modérateur
avatar

Messages : 4961
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Lyon, France

MessageSujet: Re: Fiction idéolinguistique   Lun 24 Juil 2017 - 13:08

Ben pour la suite, ce sera facile (pour le scénar, pas pour les personnages) : il faut connaître l'idéolangue en question, et si elle est pas connue (style algardien, aneuvien ou autres) chercher des traces de la grammaire et du vocabulaire de cette langue ...

_________________
"L'Atelier" alas a bin jerli foromte! : L'Atelier est le meilleur des forums

Like a Star @ heaven Idéolangues : algardien, nardar, helfina, mernien, syrélien, brakin, nurménien, leryen, romanais.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Heimdalir, Iles Romanes

Non au terrorisme et à la barbarie. Oui à la paix, la fraternité et la solidarité. Quelles que soient notre religion, notre langue ou notre couleur de peau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
Greenheart
Modérateur


Messages : 2646
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Fiction idéolinguistique   Lun 24 Juil 2017 - 13:27

Anoev a écrit:
Justement ! là, je sèche !

Tu peux télécharger gratuitement les deux premiers chapitres de mon Art du Récit sur Amazon.
Ils suffisent à débloquer la page blanche.

Ici http://davonline.com/artdurecit_extrait.pdf, mais l'extrait kindle amazon est plus long il me semble.

Voici en résumé la solution rapide pour passer de ton point de départ à un récit en toutes lettres.

Par exemple commence par prendre ton sujet de départ (premier post) et liste les mots clés (ce qui veulent dire quelque chose pour de vrai) verticalement sur une page blanche, puis utilise les outils logiques de développement des idées à partir de chaque mot. Une fois que tu as généré ainsi au minimum une trentaine de nouveaux mots jamais vagues, tu obtiens un premier graphe (carte de l'esprit).

Point de départ a écrit:
Suite à un accident, X est frappé d'un type particulier d'amnésie. Il ne parle plus sa langue maternelle, mais parle (sans bafouiller) une idéolangue qu'il a créée et que peu de gens connaissent, et encore imparfaitement. Le problème, c'est qu'on a besoin du témoignage de X, car cet accident n'en est pas vraiment un et c'est un attentat qui devait frapper une personnalité.

accident = attentat contre personnalité X3
X (nom du héros)
Amnésie > type particulier
Parle seulement idéolangue > créé par lui.
"on" = X2 (autre personnage) a besoin du témoignage de X


...à partir du premier graphe, tu ranges tes mots dans une seconde page divisée en au moins trois colonnes : décor, personnage, action - j'appelle cette page l'encyclopédie.

Enfin, à partir de l'encyclopédie, tu n'as plus qu'à combiner décor + personnage (s) + action (s) et tu obtiens une liste de scènes. Sois ensuite logique, complète les scènes manquantes et range tout dans un ordre chronologique, tu obtiens l'Histoire (ce qui s'est passé). Après pose-toi la question de dans quel ordre tu va raconter quelles scènes (et pas d'autres), et tu obtiens le Récit (ce que tu racontes au lecteur).

Prévoie ensuite un peu de temps sans interruption possible et sauvegarde systématiquement ce que tu es en train d'écrire à chaque ligne ou chaque paragraphe si tu es sur un ordi. Lance alors le premier jet en allant au plus simple (des phrases basiques, sujet + verbe + complément) sans développement, remplissage, détour et en résumant les dialogues, les descriptions et même les scènes quand les phrases ne sortent pas de suite, sans aucun effort.

Ensuite prévoie le double du temps du premier jet pour les corrections, le style, les détails, la typographie etc.

Personne ne me croit mais il faut absolument commencer par écrire ton roman sous forme de nouvelle courte : si la nouvelle ne tient déjà pas debout, tu le sauras vite et tu peux vite savoir pourquoi. En revanche, si tu perds trop de temps à écrire un roman qui ne tient pas debout, dans un style à problème, et que possiblement tu n'achèves jamais, tu vas te démotiver et tu n'auras aucune chance d'être lu (à moins d'être très riche ou pistonné).

Tandis qu'une nouvelle courte bien construite se transforme facilement en roman de qualité.

***

Surtout concentre toi d'abord sur le récit dans ta langue maternelle : ne confonds surtout pas la création de langue avec la création du récit, cela ne fonctionne pas du tout pareil, la création de langue opérant à l'intérieur des mots et dans toutes les directions du temps mental, tandis que la création du récit opère sur l'imagination du lecteur comme celle de l'auteur au niveau des rapports entre les mots, à tous les niveaux de lecture et à toutes les échelles de temps au fur et à mesure de la lecture.

La seule exception serait si tu penses déjà dans ta langue crée et qu'elle dépasse en niveau ta langue maternelle. Dans ce cas, il faut traduire les techniques de développement des idées que proposent l'art du récit dans ta langue construite et surtout les appliquer pour de vrai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 19749
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Fiction idéolinguistique   Lun 24 Juil 2017 - 13:46

Je me suis jamais attaqué au roman (> 200 pages) et encore moins au roman-fleuve (>800 pages) : déjà, à la lecture, c'est pour moi une épreuve titanesque (sauf pour la lecture des Harry Potter, que je considère comme un chef d'œuvre !).

Mon histoire la plus longue, c'est Elvira. "Où est passé le Psetep" (écrit une décennie plus tôt : eh ouais, j'suis loin d'avoir la verve de Victor Hugo) en faisait deux fois moins. Sinon, c'est quelques histoires courtes*, façon Sternberg. Voilà, c'est tout !



*L'homme au journal, le loup désabusé, cauchemar belge, un homme disparaît, le lièvre et la tortue (suite et fin). J'compte pas les histoires inach'vées : ce s'rait pas juste !

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fiction idéolinguistique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fiction idéolinguistique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DECOUVERTE D'UNE PLANETE HABITABLE : fiction ou réalité ?
» en troisième l'Histoire à travers une oeuvre de fiction
» narration et fiction
» Débats à la Cité des livres par Non Fiction : C. Fourest, la bioéthique, L. Thuram, M. Rocard, E. Guigou, P. Moscovici, M. Wieviorka
» Vague Belge - un documentaire-fiction

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Extras :: Traductions et multimédia-
Sauter vers: