L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 Idées Diverses

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 23120
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Idées Diverses   Lun 10 Juil 2017 - 13:04

PatrikGC a écrit:
Dans ce cas, l'économiseur est le vrai nominatif, quant à moi, je suis en qqsorte le factitif...
Je fais couper la patate par l'économe.


_________________
Eg dem ere kred Anoew, do eg ere òniren: Eg • Fraṅsev = Je me croyais en Aneuf, mais je rêvais : je suis en France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
PatrikGC

avatar

Messages : 3005
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : France - Nord

MessageSujet: Re: Idées Diverses   Mar 19 Sep 2017 - 17:57

Dans un brouillon de langue simili-espéranto, j'ai mis en place les terminaisons suivantes :
  • -e : nom (ça me semble+ naturel que la -o de espéranto) ame=amour
  • -a : verbe (certaines langues ont ce suffixe) ama=aimer
  • -i : adjectif passif (bcp de langues ont ce suffixe) ami=aimé
  • -u : adjectif actif (par antithèse du -i) amu=amant
  • -o : autre (préposition ?)
Pour les adverbes, j'avais un souci. Olivier m'a alors proposé de mettre divers suffixes (manière, lieu, temp etc.)
L'ordre est SVO
Par contre, j'hésite pour l'ordre déterminant-déterminé
Les noms et les verbes sont invariables.
Les verbes sont conjugués en fonction d'adverbes et/ou du contexte.
Les finales peuvent être facultatives (surtout le -e) si la compréhension reste bonne.

Pour une autre langue
, j'ai toujours le pb de la distinction entre le verbe et le nom.
J'utilise les voyelles pour la conjugaison et aussi pour la déclinaison.
J'utilise aussi des consonnes pour les pronoms et la conjugaison (-m = je/moi/mon)
Conjugaison : -e=passé
Déclinaison : -e=sujet/agent
  • am-e-m = amour-sujet-moi = mon amour
  • am-e-m = aimer-passé-moi = j'aimais
Comment sortir élégamment de ce pb ?
Pour l'instant, je redouble la voyelle pour le verbe : ameem (j'aimais) / amem (mon amour)


Dernière édition par PatrikGC le Mar 19 Sep 2017 - 18:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patrikcarpentier.free.fr
Mardikhouran
Admin
avatar

Messages : 3723
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Idées Diverses   Mar 19 Sep 2017 - 18:02

Si le -a marque le verbe, qu'il soit présent en toute situation et se suffixe aux éventuelles terminaisons verbales. Amema = j'aimais ?

_________________
Fsəm-daɣz fəbrim !
“Rendez-nous notre langue !”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 2608
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: Idées Diverses   Mar 19 Sep 2017 - 18:04

Tu peux avoir suffixation et préfixation, c'est à dire opposer/distinguer
- amem, et
- meam
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PatrikGC

avatar

Messages : 3005
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : France - Nord

MessageSujet: Re: Idées Diverses   Mar 19 Sep 2017 - 18:14

Mardikhouran a écrit:
Si le -a marque le verbe, qu'il soit présent en toute situation et se suffixe aux éventuelles terminaisons verbales. Amema = j'aimais ?

Attention, il ne s'agit de la même langue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patrikcarpentier.free.fr
PatrikGC

avatar

Messages : 3005
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : France - Nord

MessageSujet: Re: Idées Diverses   Mar 19 Sep 2017 - 18:16

Velonzio Noeudefée a écrit:
Tu peux avoir suffixation et préfixation, c'est à dire opposer/distinguer
- amem, et
- meam

Peux-tu développer ?
am est la racine. Donc selon ton idée, nous aurions am/ma selon le fait que ce soit un nom ou un verbe ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patrikcarpentier.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Idées Diverses   Mar 19 Sep 2017 - 18:29

PatrikGC a écrit:


Pour une autre langue
, j'ai toujours le pb de la distinction entre le verbe et le nom.
J'utilise les voyelles pour la conjugaison et aussi pour la déclinaison.
J'utilise aussi des consonnes pour les pronoms et la conjugaison (-m = je/moi/mon)
Conjugaison : -e=passé
Déclinaison : -e=sujet/agent

  • am-e-m = amour-sujet-moi = mon amour
  • am-e-m = aimer-passé-moi = j'aimais

Comment sortir élégamment de ce pb ?
Pour l'instant, je redouble la voyelle pour le verbe : ameem (j'aimais) / amem (mon amour)

On pourrait avoir un allongement de la voyelle comme tu l'as proposé, ou bien d'autres modifications possibles si jamais tu n'oses pas trop toucher à la structure (déplacement de l'accent si jamais il y en a un, palatalisation, nasalisation).
Ou alors faire en sorte que la structure utilisée pour la formation des verbes et des noms accompagnés de possessifs ne permette pas ce genre d'ambiguïté... mais je ne pense pas trouver de solutions élégantes pour te citer...
Revenir en haut Aller en bas
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 2608
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: Idées Diverses   Mar 19 Sep 2017 - 18:37

PatrikGC a écrit:
Velonzio Noeudefée a écrit:
Tu peux avoir suffixation et préfixation, c'est à dire opposer/distinguer
- amem, et
- meam

Peux-tu développer ?
am est la racine. Donc selon ton idée, nous aurions am/ma selon le fait que ce soit un nom ou un verbe ?

Non, mais ce peut être idée. Sachant que les consonnes sont des pronoms, un verbe pourrait
- soit débuter par une voyelle: liaison
- soit débuter par une consonne, rappelant le pronom (ça pourrait permettre d'éluder un pronom) par exemple si m première personne du singulier et ma: aimer alors j'aime ma, tout simplement comme tous les verbes en m-

Mon idée était que les ajouts à savoir am+e+m, puissent aussi être mis avant m+e+am. Par exempel verbe après, nom avant, donc amem : j'aimais et meam: mon amour.
Mais tu pourrais aussi infixer am avec e+m à l'intérieur aeme ou encadrer comme ne...pas m+am+e (dans le cas des verbes pourquoi pas)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PatrikGC

avatar

Messages : 3005
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : France - Nord

MessageSujet: Re: Idées Diverses   Jeu 21 Sep 2017 - 15:19

Pour la langue flexionnelle, l'idée de base est l'utilisation des voyelles dans l'ordre ieaou et d'y coller diverses significations +/- logiques et/ou cohérentes.

Pour une déclinaison :
-i : d'où l'on vient, loin --> ablatif
-e : d'ou l'on vient, proche --> nominatif/instrumental
-a : où on transite --> locatif
-o : vers où on va, proche --> accusatif
-u : vers où on va, lointain --> datif

Pour une conjugaison :
-i : d'où l'on vient, loin --> passé achevé
-e : d'ou l'on vient, proche --> passé inachevé
-a : où on transite --> présent
-o : vers où on va, proche --> futur immédiat/proche
-u : vers où on va, lointain --> futur ou hypotétique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patrikcarpentier.free.fr
PatrikGC

avatar

Messages : 3005
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : France - Nord

MessageSujet: Re: Idées Diverses   Mar 26 Sep 2017 - 9:01

Je m'oriente vers une langue gabaritique, limitée à 2 consonnes.
Pour conserver la logique des voyelles, celle qui est entre les 2 consonnes sera de valeur lexicale/sémantique et celle située après la 2ème consonne sera liée à la déclinaison ou la conjugaison.

La valeur des voyelles reste dans le même ordre d'idée :
-i : d'où l'on vient, cause, provenance
-e : celui qui agit
-a : où on transite, où ça se passe
-o : qui subit l'action
-u : vers où on va, destination

Racine : FT (manger)
Fit --> qui fait manger, appétit
Fet --> qui mange, mangeur
Fat --> où on mange, restaurant, salle à manger, cuisine
Fot --> qui est mangé, nourriture
Fut --> pour qui on mange, estomac

Je pense qu'il faudrait lister les divers cas de déclinaisons ou d'utilisation grammaticale des mots : ablatif, agent, locatif, patient, datif, instrumental, manière, temps, appartenance, détermination etc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patrikcarpentier.free.fr
PatrikGC

avatar

Messages : 3005
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : France - Nord

MessageSujet: Re: Idées Diverses   Jeu 19 Oct 2017 - 14:53

Imaginons qu'une langue n'ait que des mots, des noms, pas de verbe.

Bien sûr, il faut imaginer des particules dont la traduction donnerait en français une phrase avec un verbe. 
Pour l'instant, j'en imagine surtout 2 : <action> et <état> (ou attribut).

Exemples :
<action>vert --> rendre vert, faire vert, verdir
<état>vert --> être vert
<action>repas --> manger
<action>marche --> marcher
<action>largeur --> élargir
<état>largeur --> être large

A votre avis, faut-il plus de particules, ou bien ces 2-là suffisent ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patrikcarpentier.free.fr
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 23120
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Idées Diverses   Jeu 19 Oct 2017 - 18:16

Trop simple !

Qu'en serait-il de :

devenir vert
faire devenir vert (rendre vert)
rester vert
perdre sa verdeur
faire perdre sa verdeur
retrouver sa verdeur...

Bon, j'arrête-là mon foutage de bordel dans une idée qui pourrait faire son ch'min.

_________________
Eg dem ere kred Anoew, do eg ere òniren: Eg • Fraṅsev = Je me croyais en Aneuf, mais je rêvais : je suis en France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
PatrikGC

avatar

Messages : 3005
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : France - Nord

MessageSujet: Re: Idées Diverses   Jeu 19 Oct 2017 - 18:23

Je cherche des pistes pour mettre la main sur les concepts minimaux et vitaux, et limiter les pseudo-verbes.

J'avoue que j'avais oublié le factitif.
Donc on passe à 3 :
<action>
<factitif>
<état>

Sinon, on peut glaner des idées dans la dépendance conceptuelle, ou bien je ressors mon histoire de voyelles (ieaou = d'où vient, qui agit, où/quand, sur quoi, pour quoi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patrikcarpentier.free.fr
Leo

avatar

Messages : 2233
Date d'inscription : 26/03/2009
Localisation : Peut-être

MessageSujet: Re: Idées Diverses   Ven 20 Oct 2017 - 0:54

Salut Patrick, toujours dans les structures exotiques Smile

En théorie, une seule particule, ou verbe léger, est suffisante, si on peut faire des composés. On peut supposer que les substantifs "auxiliaires" les plus usités se sont érodés avec le temps:

atori (a-tori) (verbe-vert): être vert
astori (a-san-tori) (verbe-changement-vert): verdir
alatori (a-laaya-tori) (verbe-persistance-vert): rester vert
akstori (a-ke-san-tori) (verbe-influence-changement-vert): faire verdir
etc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PatrikGC

avatar

Messages : 3005
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : France - Nord

MessageSujet: Re: Idées Diverses   Ven 20 Oct 2017 - 10:01

Leo a écrit:
Salut Patrick, toujours dans les structures exotiques Smile

En théorie, une seule particule, ou verbe léger, est suffisante, si on peut faire des composés. On peut supposer que les substantifs "auxiliaires" les plus usités se sont érodés avec le temps:

atori (a-tori) (verbe-vert): être vert
astori (a-san-tori) (verbe-changement-vert): verdir
alatori (a-laaya-tori) (verbe-persistance-vert): rester vert
akstori (a-ke-san-tori) (verbe-influence-changement-vert): faire verdir
etc.
C'est une piste.
On utilise donc la voie des mots-composés.
Autre solution : on met cette particule entre les 2 parties.
Ex : ke-san-a-tori (influence-changement-verbe-vert) : faire verdir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patrikcarpentier.free.fr
PatrikGC

avatar

Messages : 3005
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : France - Nord

MessageSujet: Re: Idées Diverses   Mar 24 Oct 2017 - 8:16

Pour l'instant, j'explore la solution suivante :  V1C1V2C2V3

Avec C1C2 étant le squelette de la racine
V1 : la conjugaison du mot (passé achevé, passé inachevé, présent...)
V2 : la sémantique du mot (factitif, agent, lieu...)
V3 : la déclinaison (ablatif, nominatif, locatif...)

Les voyelles V1, V2 et V3 n'étant pas obligatoires, leur absence signifiant les notions neutre ou indéterminé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patrikcarpentier.free.fr
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 2608
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: Idées Diverses   Mar 24 Oct 2017 - 8:51

intéressant tout ça.
vivement un échantillon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PatrikGC

avatar

Messages : 3005
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : France - Nord

MessageSujet: Re: Idées Diverses   Mar 24 Oct 2017 - 9:05

Voici un petit tableau récapitulatif :

 V1V2V3
 ConjugaisonSémantiqueDéclinaison
ipassé achevéfactitifablatif
epassé inachevéagentnominatif
aprésentlieu/tempslocatif
ofuturpatientaccusatif
uirréelbéné/maléficiairedatif

KP : racine "prendre"
KeP : l'action de prendre
KoP : être pris
iKoP : avoir été pris
aKePe : celui qui prend maintenant
iKePu : pour celui qui a pris
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patrikcarpentier.free.fr
Ziecken
Modérateur
avatar

Messages : 8888
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Idées Diverses   Mar 24 Oct 2017 - 11:42

Je sais que je ne participe pas beaucoup à ce fil, mais je le consulte régulièrement.

Pour ma part toutes mes nouvelles idées, je les répartie dans les différentes idéolangues que j'ai créé lorsque cela ne convient pas pour l'elko. Mais, avant de les noter dans les pages de brainstorming de mes sites, je pourrais vous en faire part ici. Wink

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 2608
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: Idées Diverses   Mar 24 Oct 2017 - 11:48

Patrick as-tu réfléchi avec ce système à traduire des concepts comme:
- prise
- préhension
- saisie
- capture (dérivatif de prise)
etc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PatrikGC

avatar

Messages : 3005
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : France - Nord

MessageSujet: Re: Idées Diverses   Mar 24 Oct 2017 - 12:08

Velonzio Noeudefée a écrit:
Patrick as-tu réfléchi avec ce système à traduire des concepts comme:
- prise
- préhension
- saisie
- capture (dérivatif de prise)
etc...

Oui, car normalement ce sont les voyelles sémantiques (V2) qui s'occupent de ça.
De plus, on peut recourir aux mots-composés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patrikcarpentier.free.fr
Hyeronimus

avatar

Messages : 590
Date d'inscription : 14/07/2017

MessageSujet: Re: Idées Diverses   Mer 15 Nov 2017 - 11:30

J'hésitais à ouvrir un nouveau fil pour ça mais ça fait un moment que je m'interroge sur le vocabulaire d'une idéolangue lié à la culture d'une diégèse. J'entends par là des mots issus de noms propres ou d'autres références particulières.
-Par exemple des personnages réels (avec les mots comme "sadique", "machiavélique", "homérique") ou fictifs ("tartufferie" "gargantuesque")
-Des noms de lieux, souvent en rapport avec une spécialité locale ("damasquiné", "viennoiserie")  mais pas forcément comme "capharnaüm". Ou aussi des noms de pays ou de culture toute entière comme "arabesque" ou "chinoiserie" "vandalisme".
-Des noms de lieux mythiques aussi, comme "eldorado", "éden"
-Des œuvres littéraires ou autres dont les titres donnent des mots comme "apocalypse" ou "odyssée" sans lien direct avec le sens d'origine.
Je pourrais continuer à l'infini (et je n'ai pas abordé toutes les expressions qui gardent le nom propre inchangé, là ce serait autre chose) mais vous voyez de quoi je parle (il y a sans doute aussi des événements historiques ou mythiques qui ont fourni des noms communs mais je n'ai pas d'exemple en tête)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chymeres.org/wordpress/ En ligne
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 23120
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Idées Diverses   Mer 15 Nov 2017 - 13:02

Un certain nombre de mots aneuviens sont issus de noms propres, français ou autres (en tout cas, étrangers à l'Aneuf), y a, entre autres bæchet (oignon), gabet (ballon), chubèr (truite), hùga (misère), lugóch (vampire), lwisæz (serrure), zhùlnat (cascade, en véhicule). Y en a, bien sûr, d'autres. Cependant, ceux auquels on pourrait s'attendre, n'y sont pas : "sadique" se dit dokralàjig, "masochiste" se dit kralàjig, "machiavélique" n'est pas encore traité : je m'demande comment j'vais m'en sortir ! Quant aux noms de lieux (Sybaris, Lesvos, Sodome), les adjectifs et noms aneuviens ne renvoient qu'à des gentilés et, par exemple, lesvenkad n'est pas une homosexuelle (imqúkad) mais une habitante de Lesbos (Lesvos en aneuvien), comme y a aussi des lesvendake (pas de majuscule aux noms gentilés en aneuvien : les suffixes -du, -dak & -kad suffisent amplement).

_________________
Eg dem ere kred Anoew, do eg ere òniren: Eg • Fraṅsev = Je me croyais en Aneuf, mais je rêvais : je suis en France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Hyeronimus

avatar

Messages : 590
Date d'inscription : 14/07/2017

MessageSujet: Re: Idées Diverses   Mer 15 Nov 2017 - 13:23

Oui mais est-ce que tu as des mots qui viennent de personnages ou de lieux de l'Aneuf?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chymeres.org/wordpress/ En ligne
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 23120
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Idées Diverses   Mer 15 Nov 2017 - 13:36

Pour l'instant, pas pour illustrer des noms communs. Le problème, c'est que des personnes qui s'intéressent à l'aneuvien (y en a, puisque des personnes m'ont posé des questions sur la grammaire aneuvienne) ne s'intéressent pas forcément à l'Aneuf. L'aneuvien peut être perçu de deux manières :


  • Un mode d'expression personnel, ou bien une mine d'idées grammaticales ou lexicales, utilisable librement par tout idéolinguiste débutant (entre autres). Donc là, l'Aneuf n'intervient pas.
  • La principale langue officielle de la République fédérale aneuvienne, constitutionnelle et démocratique (République aneuvienne, pour faire court), et là, bien entendu, l'aneuvien prévaut, de même que le thub (langue régionale) et le psolat (LAI fictive).

_________________
Eg dem ere kred Anoew, do eg ere òniren: Eg • Fraṅsev = Je me croyais en Aneuf, mais je rêvais : je suis en France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Idées Diverses   

Revenir en haut Aller en bas
 
Idées Diverses
Revenir en haut 
Page 2 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» questions diverses sur l operation
» Diverses traductions de la BIBLE en ligne
» Prophéties diverses
» diverses personnalitées
» Des recettes pour utiliser diverses farines de...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Idéolangues :: Idéogénéral-
Sauter vers: