L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Μιγμα(migma)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Μιγμα(migma)   Dim 28 Mai 2017 - 19:21

Ice-Kagen a écrit:
LlenguaPuerchîsca a écrit:
En japonais il y a le mot Dokkaan, c'est un type de magasin (maroquinerie)... x)
En fait, après vérification je remarque que le mot "dukkan" existe également en arabe et a exactement la même prononciation qu'en Migma. Du coup, mon terme en Migma, se rapproche plus de l'arabe que du turc.

Je ne pense pas parce que je crois que le mot dont tu veux parler en arabe, c'est sukkan, qui a le sens d'un magasin.
Revenir en haut Aller en bas
Ice-Kagen

avatar

Messages : 745
Date d'inscription : 15/10/2013
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Μιγμα(migma)   Dim 28 Mai 2017 - 19:25

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mardikhouran

avatar

Messages : 3051
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Μιγμα(migma)   Lun 29 Mai 2017 - 10:41

Vu aussi sur http://dictionnaire.reverso.net/arabe-francais/%D8%AF%D9%8F%D9%83%D9%91%D8%A7%D9%86%D9%8C, qui fournit des exemples.
Pour sukkān, le même site donne "habitants". Voulais-tu dire sūq ?

_________________
Huollis ma ičtlin mitlu kǫtalsas
“À la lumière de la lune, le shaman mange une soupe de champignon”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/ En ligne
Ice-Kagen

avatar

Messages : 745
Date d'inscription : 15/10/2013
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Μιγμα(migma)   Sam 29 Juil 2017 - 18:10

Ca faisait longtemps que je n’avais pas mis à jour le thread de présentation du Migma, pas vrai ? J’ai donc décidé de le dépoussiérer un peu et de parler de ma langue plus en détail et cette fois-ci, je me concentrerai principalement sur la conjugaison, mais pas seulement. C’est parti !

            Le vocabulaire :

 

Le lexique Migméen n’est pas très compliqué à mémoriser. En effet, la langue suit une certaine logique et il lui arrive très souvent d’assembler différents éléments basiques pour créer de nouveaux mots. Ainsi, en connaissant un peu de vocabulaire de base, vous pouvez aisément déduire la signification de mots un peu plus compliqués. Je vous donne un exemple : en Migma, « dictionnaire » se dit « λεшιβιβλο »(leshivivlo). Ce mot est lui-même composé des vocables « λεшι »(leshi=mot) et βιβλο(vivlo=livre). « λεшιβιβλο » signifie donc littéralement « livre des mots ». La langue contient plein d’autres termes de ce genre, composé d’un assemblage de deux mots. Regrouper des vocables de cette manière a l’air simple. Cependant, vous devez veillez à respecter certaines règles de transformations avant d’assembler. Voici les règles en question :

 

-L’accent tonique tombe toujours sur le second terme.

-Si le premier  vocable se termine par un « ι » (i) et que le second commence par une consonne, les deux termes restent inchangés :

Ex : λεшιβιβλο(vivlo= livre)= λεшιβιβλο(leshivivlo= dictionnaire)

 

-Il en va de même si le premier vocable se termine par une consonne et que le second commence par une autre consonne :

Ex : πανδυκκαν(dukkan= magasin)= πανδυκκαν(pandukkan= boulangerie)

 

-Si le premier vocable se termine par une voyelle différente de «ι»(i) et que le deuxième commence par une consonne, la dernière lettre du premier vocable sera remplacée par un « ι »(i)

Ex : αμελυκο= αμιλυκο(amiluko= arc-en-ciel)

 

-Dans le cas où la dernière lettre du premier vocable et la première lettre du second sont toutes les deux des voyelles, la dernière lettre du premier terme est supprimée.

Ex : νάγhαρεαστερα(astera= étoile)= ναγhαραστερα(nagharastera= étoile filante)

-Dans le cas

 

/ !/ Attention au cas du mot « hανα »(hana= fleur) qui est assez particulier. En effet, lorsque celui-ci se retrouve en deuxième position d’un mot composé, il se transforme en  « βανα »(vana). Il s’agit donc d’une des rares irrégularités de mon idéolangue.

Ex : πιρο(piro= feu)+ hανα(hana=fleur)= πιριβανα(pirivana)/!/

 

Maintenant que vous connaissez les règles de transformation, je vous propose quelques exercices, si bien sûr, vous acceptez de les faire.

 

-Sachant que « frais » se dit «φρεσκι »(freski) et qu’ « armoire » se dit « δυλαβα »(dulava), comment dit-on « frigo » ?

-Sachant que « feu » se dit « πιρο »(piro) et que montagne se dit « βυνο »(vuno), comment dit-on « volcan » ?

 

-Sachant que « bleu » se dit « αζυρι »(azuri) et que fleur se dit « hανα », comment dit-on « bleuet » ?

-Sachant que « lune » se dit « λυνα »(luna) et que jour se dit « ιμερα », que siginifie « λυνιμερα »(lunimera) ?

-Sachant que « malade » se dit « μαριδι »(maridi) et que voiture se dit « κυρμα »(kurma), que signifie « μαριδικυρμα »(maridikurma) ?

-Que signifie « hανιπιρο »(hanipiro) ?

 

Les suffixes « κα », « μο » et « δεμο »(ka, mo et demo) :

En Migma, il existe trois suffixes que l’on peut ajouter aux mots interrogatifs pour en modifier le sens. Il s’agit de « κα », de « μο » et de « δεμο »(ka, mo et demo), chacun exprimant une notion différente :

κα-ka

Ce suffixe sert à exprimer la présence d’un élément.

Exemples :

Μαδα(mada=quoi)- μάδακα

Μαν(man=qui)- μανκα

μο-mo

Au contraire de « κα », ce suffit sert à exprimer l’absence d’un élément.

Exemples :

Μαδα(mada=quoi)-μάδαμο

Μαν(man=qui)- μανμο

δεμο-demo

Ce suffixe sert à indiquer un manque de précision.

Exemples :

Μαδα(mada=quoi)- μάδαδεμο

Μαν(man=qui)- μάνδεμο(mándemo= n’importe quoi)

 

La conjugaison :

 

Dans le premier message de ce fil, je vous avais donné un échantillon de la conjugaison de ma langue à l’indicatif présent. J’avais aussi mentionné autres temps de conjugaison qu’elle contenait, mais sans m’attarder dessus. C’est ce que je vous propose de faire maintenant.

 

Le passé- το παραλθόν( to paralthón)

Contrairement au français, le Migma n’utilise qu’un seul temps pour exprimer des choses relatives au passé et ce temps se nomme tout simplement… le passé.  Vous vous souvenez de mon premier post ? Je vous avais dit que tous les verbes avaient un infinitif se terminant en « ό » et qu’à part le verbe « σό »(só=être) qui était irrégulier, tous les verbes suivaient exactement le même modèle de conjugaison au présent. Eh bien, pour le passé, les choses se corsent un peu. En effet, les verbes se divisent en quatre groupes : les verbes roulés, les verbes vocaliques, les verbes semi-vocaliques et les irréguliers. La distinction entre ces différents groupes verbaux ne se fait que dans deux temps de la langue, à savoir le passé et le conditionnel. Voici une explication un peu plus détaillée :

 

Les verbes semi-vocaliques

Ce sont sans doute les plus courants du Migma. On appelle verbe semi-vocalique, un verbe dont l’infinitif se termine par un « ό » précédé d’une consonne différente de « ρ »(r).

Ex : ταμανό

 Modèle de conjugaison :

(Εγο) ταμανετα

(Τυ/αντα) ταμανετας

(Αυτο/αυτα/αυτον) ταμανετα

(Ναν) ταμανεταμε

(Aντύν) ταμανετατε

(Αυτι/αυτε/αυτιν) ταμανεταν

 

Les verbes vocaliques

[i]Verbes vocaliques[i]

Καό(kaó) :

(Εγο) καβα

(Τυ/αντα) καβας

(Αυτο/αυτα/αυτον) καβα

(Ναν) καβαμε

(Αντύν) καβατε

(Αυτι/αυτε/αυτιν) καβαν

 

[i]Verbes roulés[i]

Οκιρό(okiró) :

(Εγο) οκιβα

(Τυ/αντα) οκιβας

(Αυτο/αυτα/αυτον) οκιβα

(Ναν) οκιβαμε

(Αντύν) οκιβατε

(Αυτι/αυτε/αυτιν) οκιβαν

 

[i]Verbes irréguliers[i]

Σό(só) :

(Εγο) εβα((ego) eva)

(Τυ/αντα) εβας((tu/anta) evas)

(Αυτο/αυτα/αυτον) εβα(((auto/auta/auton)eva)

(Ναν) εβαμε((nan) evame)

(Αντύν) εβατε((antún) evate)

(Αυτι/αυτε/αυτιν) εβαν((auti/aute/autin) evan)

 

Βορό(voró) :

(Εγο) βορεβα((ego) voreva)

(Τυ/αντα) βορεβας((tu/anta) vorevas)

(Αυτο/αυτα/αυτον) βορεβα((auto/auta/auton) voreva)

(Ναν) βορεβαμε((nan) vorevame)

(Αντύν) βορεβατε((antún) vorevate)

(Αυτι/αυτε/αυτιν) βορεβαν ((auti/aute/autin) vorevan)

 

L’impératif- το ιμπερατιβο( to imperativo)

Avec l’impératif, on revient à quelque chose de plus simple. À l’instar du présent,  il n’y a pas de différence entre la conjugaison des trois groupes verbaux. De plus, aucun verbe n’est irrégulier, même pas « être » ou « pouvoir ». Tout comme en français, les verbes ne peuvent être conjugués à l’impératif qu’à la deuxième personne du singulier et aux première et deuxième personnes du pluriel.

Voici un exemple de conjugaison à l’impératif :

Ταβερό(taveró=manger)

Ταβερε

Ταβερεμε

Ταβερετε

 

 

Le futur- το μιραι( to  mirai)

Le futur est de loin le temps le plus simple à former du Migma. Ceci dit, il est également bien différent des autres. En effet, là où les autres temps se  conjuguent en changeant la terminaison du verbe en fonction de la personnne, le futur se forme en ajoutant une particule avant l’infinitif du verbe. Ce qui fait que toutes les formes de conjugaison d’un verbe, sont identiques. De ce fait, afin de rester précis et d’éviter les problèmes de compréhension, le futur est le seul temps de conjugaison où l’utilisation  des pronoms sujets est obligatoire.

Voici comment un verbe se conjuguerait au futur :

Ταβερό(taveró) :

Εγο [b]σα ταβερό[/b](ego sa taveró)

Tu  σα ταβερό

Αυτο/αυτα/αυτον σα ταβερό

Et ainsi de suite…

 

Le passif- το πασιβο(to pasivo)

La formation du passif est en Migma, très similaire à ce qu’on a en français. On commence par conjuguer le verbe être au présent à la personne correspondante et puis on ajoute le participe passé du verbe à mettre au passif. Contrairement au français, les participes passés ne s’accordent pas. Ils sont invariables quoi qu’il arrive. Pour former le participe passé d’un verbe, il suffit de remplacer la terminaison « ό » de l’infinitif par « υτι ».

En guise d’exemple, voici une phrase à la voix active et son équivalent à la voix passive :

Το τίφυρο σαριβετο hιδρο(to tífuro sarive to hidro= l’enfant boit l’eau)

Το hιδρο ε σαριβυτιδα το τίφυρο(to hidro e sarivuti da to tífuro= l’eau est bue par l’enfant)

 

Les prononciations alternatives :

Lors de mon premier message de ce topic, je vous avais indiqué une prononciation bien définie de chaque lettre. Cependant, étant donné que le Migma est parlé dans un pays fictif(le Migmithara), dans le cadre d’une diégèse, la totalité du pays n’a pas exactement la même prononciation. Je vous avais juste donné la prononciation standard que l’on enseigne aux étudiants étrangers. Cette prononciation, correspond au parler de la capitale. Voici les différents régionalismes que l’on peut trouver à ce niveau-là :

-Au sud du pays, les voyelles « ε » et « ο »(« e » et « o ») sont fermées, plutôt qu’ouvertes comme dans la prononciation standard. C’est-à-dire qu’elles se prononcent [e] et [o] plutôt que [ε] et [ɔ]

-la lettre « γ » a comme prononciation standard [ɣ]. Cependant, elle se prononce [x] au sud du pays.

-la lettre « ζ » à [dz] comme prononciation standard. Cependant, au nord du pays, elle se prononce [ts]

-la lettre « φ » a [f] comme prononciation standard. Bien que cette lettre ait la même prononciation partout dans le Migmithara, on peut parfois l’entendre prononcer [φ], dans des discours très formels, dans des chansons ou des poèmes. Jusqu’à la fin du moyen-âge, [φ] était la prononciation standard de cette lettre et il n’a été remplacé par le son [f] que bien plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Μιγμα(migma)   Sam 29 Juil 2017 - 19:38

Je propose :

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ice-Kagen

avatar

Messages : 745
Date d'inscription : 15/10/2013
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Μιγμα(migma)   Dim 30 Juil 2017 - 20:45

Citation :
Pour frigo : freskiduvala

Pour volcan : pirivuno

Pour bleuet : azurivana

Pour lunimera : Nuit ?

Pour le reste, je ne trouve pas
Pour "volcan" et "bleuet", tu as bon. Pour frigo, tu as compris comment construire le mot, mais tu as inversé deux consonnes. Ce n'est pas "freskiduvala", mais "freskidulava".
Et pour "lunimera", bien tenté, mais non Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ice-Kagen

avatar

Messages : 745
Date d'inscription : 15/10/2013
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Μιγμα(migma)   Dim 6 Aoû 2017 - 19:32

Personne d'autre pour deviner les mots?
Bon, alors, voici les réponses:
-"lunimera", signifie "lundi". La formation du mot est calquée sur de nombreuses langues naturelles, comme le français "lundi", l'anglais "monday" et même le japonais "getsuyoubi"...
-"mardikurma" est littéralement une "voiture de malades", donc: une ambulance. Ce mot est calqué sur l'allemand "Krankenwagen".
-"hanipiro" signifie "feu d'artifice". Cette fois-ci, c'est calqué sur le japonais "hanabi" Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bedal

avatar

Messages : 4836
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Μιγμα(migma)   Lun 7 Aoû 2017 - 10:38

Ice-Kagen a écrit:

-"hanipiro" signifie "feu d'artifice". Cette fois-ci, c'est calqué sur le japonais "hanabi" Wink

Dans ce cas, que signifie πιριβανα(pirivana) ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
Ice-Kagen

avatar

Messages : 745
Date d'inscription : 15/10/2013
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Μιγμα(migma)   Lun 7 Aoû 2017 - 11:26

Bedal a écrit:
Dans ce cas, que signifie πιριβανα(pirivana) ?
J'avais oublié de le traduire, celui-là! "pirivana", signifie "étincelle". Lui aussi est calqué sur le japonais, "hibana" Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bedal

avatar

Messages : 4836
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Μιγμα(migma)   Lun 7 Aoû 2017 - 11:27

Ice-Kagen a écrit:
Bedal a écrit:
Dans ce cas, que signifie πιριβανα(pirivana) ?
J'avais oublié de le traduire, celui-là! "pirivana", signifie "étincelle". Lui aussi est calqué sur le japonais, "hibana" Wink

ah oui, du coup si on connait pas le japonais, pilule !

(je le connais perso, mais objectivement on risque fort de confondre fleur-feu et feu-fleur What a Face)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 19466
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Μιγμα(migma)   Jeu 7 Sep 2017 - 19:25

Salut Lal !

J'me suis permis d'ajouter le diacritique à la page de άνδροβο. Sans diacritique, ça faussait les recherches sur les pavés 'humain"* et "homme". Main'nant, les mots sur les pavés sont conformes, et renvoient à la bonne page.

Les diacritiques sont très importants, même sur les majuscules de l'initiale.


*Surtout çui-ci, où j'avais ajouté, par erreur, ανδροβο, croyant qu'y n'y avait pas d'accent.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ice-Kagen

avatar

Messages : 745
Date d'inscription : 15/10/2013
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Μιγμα(migma)   Jeu 7 Sep 2017 - 20:53

Anoev a écrit:
Salut Lal !

J'me suis permis d'ajouter le diacritique à la page de άνδροβο. Sans diacritique, ça faussait les recherches sur les pavés 'humain"* et "homme". Main'nant, les mots sur les pavés sont conformes, et renvoient à la bonne page.

Les diacritiques sont très importants, même sur les majuscules de l'initiale.
Merci bien Anoev ! Je m'étais rendu compte que j'avais oublié un accent dans le titre de la page et j'allais justement te demander comment modifier. C'est gentil de ta part de l'avoir fait pour moi Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bedal

avatar

Messages : 4836
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Μιγμα(migma)   Jeu 7 Sep 2017 - 20:54

Ice-Kagen a écrit:
Anoev a écrit:
Salut Lal !

J'me suis permis d'ajouter le diacritique à la page de άνδροβο. Sans diacritique, ça faussait les recherches sur les pavés 'humain"* et "homme". Main'nant, les mots sur les pavés sont conformes, et renvoient à la bonne page.

Les diacritiques sont très importants, même sur les majuscules de l'initiale.
Merci bien Anoev ! Je m'étais rendu compte que j'avais oublié un accent dans le titre de la page et j'allais justement te demander comment modifier. C'est gentil de ta part de l'avoir fait pour moi Wink


Oui, sauf que tu ne t'appelles pas Lal, mais à part ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 19466
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Μιγμα(migma)   Jeu 7 Sep 2017 - 21:02

Bedal a écrit:
Oui, sauf que tu ne t'appelles pas Lal, mais à part ça...
Dyantres ! J'ai confondu Lal behi et Ice-Kagen ! Étourdi qu'je suis !

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ice-Kagen

avatar

Messages : 745
Date d'inscription : 15/10/2013
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Μιγμα(migma)   Ven 29 Sep 2017 - 23:55

J'ai récemment fait une réforme assez importante de la langue et je tenais à vous en informer. Voilà en bref, ce qui a changé:

Exclamation L'alphabet et la prononciation

J'ai décidé de modifier l'alphabet de la langue et de changer la lettre "h" par "χ", pour retranscrire le son [h]. Aussi, cette lettre se prononcera désormais /ç/ lorsqu'elle précèdera un "i". La lettre "β" subit aussi un changement de prononciation. Elle a toujours /β/ comme prononciation générale, mais retranscrit le son en début de mot. Et pour finir les digrammes "οο" et "εε" représentant respectivement les voyelles longues [ɔ:] et [ε:] retranscrivent maintenant [o:] et [e:].

Exclamation 
Le verbe être
Je trouvais que le verbe être de ma langue, "σό"(só) était trop roman. Le Migma étant une langue héllénique j'ai voulu m'inspirer un peu plus du grec pour le construire. Pour avoir des constructions assez irrégulières sur ce verbe, j'ai mélangé des formes helléniques avec des formes japonaises. Le nouveau verbe est désormais "δό"(dó) et se conjugue comme suit(j'ai tout romanisé pour une lecture plus claire):

PersonnesPrésentPassé
Egoiimodatta
Tu/antaiisesdattas
Auto/auta/autoniinedatta
Naniimamedattame
Antúniisetedattate
Auti/aute/autiniinendattan
Exclamation Le conditionnel
Vous avez sans doute remarqué que je n'ai pas inclus le conditionnel au tableau ci-dessus. Pourquoi? Pour la simple et bonne raison que suite à la réforme, il est devenu au même titre que le futur, un temps formé à l'aide d'une particule. Pour former le conditionnel d'un verbe, il faut le conjuguer au passé à la bonne  personne et ajouter la particule "θα"(tha) devant. Par exemple, si l'on veut dire "je voudrais", sachant que le verbe "vouloir" se dit "θελό"(theló), en Migma, on traduira par "θα θελετα"(tha theleta).

ExclamationLimiter l'usage de l'infinitif

Avec cette réforme, j'ai tenté de réduire au possible l'usage de l'infinitif. Certaines constructions qui avant requéraient un infinitif, doivent maintenant le remplacer par un verbe conjugué. Voici quelques exemples:
Le futur
Avant, le futur était le seul temps de conjugaison où l'utilisation des pronoms sujets était obligatoire et il se formait avec la particule "σα" suivie de l'infinitif du verbe. Dorénavant, l'infinitif de cette construction sera remplacé par une conjugaison à l'indicatif présent et l'utilisation du pronom sujet ne sera plus nécessaire. Par exemple, en sachant que "boire" se dit "σαριβό"(sarivó), "tu boiras", se traduira par "σα σαριβες"(sa sarives).
Construction avec deux verbes
Avant la réforme, lorsque l'on avait en français, une construction avec un verbe conjugué suivi d'un infinitif(par exemple "je veux manger"), la formation de ce type de phrases était très similaire en Migma, à la différence près qu'il fallait ajouter la préposition "να" entre le verbe conjugué et l'infinitif. Maintenant, cette construction a légèrement changé... En effet, l'infinitif y est remplacé par une conjugaison à l'indicatif présent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 19466
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Μιγμα(migma)   Sam 30 Sep 2017 - 0:11

Ice-Kagen a écrit:
ExclamationLimiter l'usage de l'infinitif

Avec cette réforme, j'ai tenté de réduire au possible l'usage de l'infinitif. Certaines constructions qui avant requéraient un infinitif, doivent maintenant le remplacer par un verbe conjugué. Voici quelques exemples:
Le futur
Avant, le futur était le seul temps de conjugaison où l'utilisation des pronoms sujets était obligatoire et il se formait avec la particule "σα" suivie de l'infinitif du verbe. Dorénavant, l'infinitif de cette construction sera remplacé par une conjugaison à l'indicatif présent et l'utilisation du pronom sujet ne sera plus nécessaire. Par exemple, en sachant que "boire" se dit "σαριβό"(sarivó), "tu boiras", se traduira par "σα σαριβες"(sa sarives).
Construction avec deux verbes
Avant la réforme, lorsque l'on avait en français, une construction avec un verbe conjugué suivi d'un infinitif(par exemple "je veux manger"), la formation de ce type de phrases était très similaire en Migma, à la différence près qu'il fallait ajouter la préposition "να" entre le verbe conjugué et l'infinitif. Maintenant, cette construction a légèrement changé... En effet, l'infinitif y est remplacé par une conjugaison à l'indicatif présent.
J'ai suivi l'ensemble du mieux que j'ai pu. Pas trop mal, tout compote fait, parce que chez moi aussi, l'utilisation de l'infinitif est beaucoup plus restreint qu'en français, voire même qu'en anglais.

Pour le premier paragraphe (futur) : c'est aussi comme ça que je fais : une particule, devant le verbe conjugué, comme ça, je peux faire des futurs de l'indicatif, du participe, du subjonctif, de l'impératif (ordre différé du style : pars à mon signal, sois revenu à 20:00).

Par contre, j'ai gardé l'infinitif devant certains verbes "spéciaux" (trad : vouloir, pouvoir, savoir). Par contre, pour d'autres (aller), ça dépend de c'qu'on veut dire :
Ar auk sliyfe = ils vont dormir (ils sont d'jà couchés, ils ont éteint la lumière)
Ar pùzun sliyfun = ils vont dormir (ils s'en vont dans leur chambre pour dormir).

J'ai été étonné par la différence de conjugaison entre le présent et le passé pour δό, de même qu'entre l'infinitif et l'indicatif. Mais bon, c'est pas une critique, c'est ton choix.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Setodest

avatar

Messages : 415
Date d'inscription : 22/03/2013

MessageSujet: Re: Μιγμα(migma)   Sam 30 Sep 2017 - 13:16

Anoev a écrit:

J'ai été étonné par la différence de conjugaison entre le présent et le passé pour δό, de même qu'entre l'infinitif et l'indicatif. Mais bon, c'est pas une critique, c'est ton choix.

Le passé est très probablement inspiré du passé de la copule da (だ) japonaise, datta (だった).

En y regardant de plus près, IK s'est pas mal inspiré du japonais, j'ai été étonné de voir anta à la deuxième personne du singulier, qui est plutôt impoli en japonais Razz

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bedal

avatar

Messages : 4836
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Μιγμα(migma)   Sam 30 Sep 2017 - 15:54

Setodest a écrit:
Anoev a écrit:

J'ai été étonné par la différence de conjugaison entre le présent et le passé pour δό, de même qu'entre l'infinitif et l'indicatif. Mais bon, c'est pas une critique, c'est ton choix.

Le passé est très probablement inspiré du passé de la copule da (だ) japonaise, datta (だった).

En y regardant de plus près, IK s'est pas mal inspiré du japonais, j'ai été étonné de voir anta à la deuxième personne du singulier, qui est plutôt impoli en japonais Razz


Mais non, c'est de l'arabe !  Door
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
Ice-Kagen

avatar

Messages : 745
Date d'inscription : 15/10/2013
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Μιγμα(migma)   Sam 30 Sep 2017 - 18:41

Setodest a écrit:
Le passé est très probablement inspiré du passé de la copule da (だ) japonaise, datta (だった).

En y regardant de plus près, IK s'est pas mal inspiré du japonais,
Effectivement "datta" vient du japonais Wink
Comme je l'avais précisé dans l'introduction de ce fil, le Migma est une langue à-postériori, s'inspirant diverses langues naturelles, à savoir: Principalement le grec mais aussi, les langues romanes, le japonais, l'arabe et également un peu le russe. Il y a aussi des mots qui viennent d'autres langues ou qui sont totalement inventés, mais ils sont très peu nombreux^^
En fait, ce qui est drôle, c'est que lorsque j'ai créé ma langue, elle n'était pas censée contenir des influences japonaises, mais au fur-et-à mesure que je découvrais cette langue, mon amour pour elle grandissait et je me suis senti obligé de m'inspirer du japonais pour ma langue. Finalement, lorsque je regarde mes listes de vocabulaire, je vois que j'ai presque autant de mots d'origine japonaise que d'origine grecque XD. Finalement, ma langue est presque aussi japonique qu'héllénique.
Citation :
j'ai été étonné de voir anta à la deuxième personne du singulier, qui est plutôt impoli en japonais
Citation :
Mais non, c'est de l'arabe ! 
Vous avez tous les deux raison: "anta" vient en même temps de l'arabe et du japonais. En fait, lorsque plusieurs langues dont je m'inspire utilisent un mot très ressemblant pour une même définition, je prends également un mot similaire en Migma. Par exemple, "huile" se traduit par "zayt" en arabe. "zayt" a par la suite donné "aceite" en espagnol et "azeite" en portugais. Du coup, comme je m'inspire de toutes ces langues, j'ai opté pour "azaite" en Migma. Un autre exemple est le mot pour "pain" qui vient du latin "panem". Cet étymon s'est retrouvé jusqu'en japonais ou "pain" se traduit par "pan". Du coup, "pain" se dit "pan" en Migma Wink
C'est exactement la même chose qui s'est produite avec "anta". Au début, je n'avais que "tu" et puis j'ai découvert que "tu" se disait "'ant" en arabe et j'étais impressionné par la ressemblance avec "an(a)ta" en japonais, alors que ces deux langues ne sont en rien liées. Et puis je me suis dit qu'en plus, c'était assez joli, donc j'ai voulu le prendre en Migma. Le problème, c'est que j'avais beaucoup de mal à me défaire du classique et très indo-européen "tu". Du coup, pour le conserver je me suis dit que j'allais donner un autre usage à "anta". Finalement, j'ai décidé de faire d'"anta" une forme formelle de la deuxième personne du singulier(un peu l'équivalent de notre vouvoiement, en somme). Un peu l'opposé de l'usage qu'il a en japonais en gros XD Même si un "anta" vaut toujours mieux qu'un "omae" ou pire... un "kisama" :')
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Μιγμα(migma)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Μιγμα(migma)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Autres idéolangues-
Sauter vers: