L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Μιγμα(migma)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ice-Kagen

avatar

Messages : 553
Date d'inscription : 15/10/2013
Localisation : Belgique

MessageSujet: Μιγμα(migma)   Dim 14 Mai 2017 - 20:23

Aujourd’hui je vais vous présenter un projet d’idéolangue sur lequel je travaille et retravaille depuis environ deux ans, à savoir : le Migma. Commençons !

Qu’est-ce que le Migma ?

Le terme «migma » signifie mélange dans la langue éponyme. Comme son nom l’indique, elle  est créée à partir de diverses langues existantes. Il s’agit donc d’une langue à postériori. Lexicalement parlant, sa plus grande source d’inspiration est le grec(ancien comme moderne, mais surtout moderne). Cependant, d’autres langues ont également laissé une trace non-négligeable dans le lexique Migméen. À savoir, l’arabe, les langues romanes(en particulier le roumain) et le japonais. Bien qu’ils soient plus rares, il y a aussi quelques emprunts au russe et mots à priori.

L’alphabet et la prononciation

Le Migma s’écrit au moyen de l’alphabet grec ou du moins, d’une version modifiée de celui-ci. En effet, certaines lettres ont été supprimées, tandis que des lettres provenant d’autres alphabets ont été introduites. Découvrons sans plus attendre, l’alphabet Migméen Wink

LettreNomPrononciationRomanisation
ΑαAlfa/a/A
ΒβVeta/β/V
ΓγGama/g/ avant une consonne, /ɣ/ avant une voyelleG
ΔδDelta/d/ avant une consonne,/ð/ avant une voyelleD
ΕεÉpsilon/e/E
ΖζZeta/dz/Z
ΘθTheta/θ/TH
ΙιΙ/i/I
ΚκKapa/k/K
ΛλLanda/l/L
ΜμMi/m/M
ΝνNi/n/N
ΟοO/o/O
ΠπPi/p/P
ΡρRo/ɾ/R
Σσς*Sigmatoujours /s/, jamais /z/S
ΤτTau/t/T
ΥυÚpsilon/u/U ou Y
ΦφFi/f/F
ΨψPsi/ps/PS
HhHakka/h/H(sans blague)
JjJi/j/J
ШшShi/ʃ/SH
ЧчChi/tʃ/CH
*Sigma possède deux minuscules : « σ » est utilisé en début et en milieu de mot tandis que «ς » ne peut être utilisé qu’à la fin.

Le cas du Gama

Si vous avez lu le tableau, vous savez que la lettre « Γ » possède deux prononciations différentes : /g/avant une consonne et /ɣ/ avant une voyelle. Mais, est-il aussi possible en Migma, de prononcer /ɣ/ avant une consonne et /g/ avant une voyelle et si c’est le cas, comment retranscrire ça? Pour ce qui est du premier cas mentionné, il est tout simplement impossible en Migma. En revanche, le second peut très bien se produire et est même assez fréquent. Lorsque cela arrive, le son /g/ est représenté par le digramme /γh/(gh en alphabet latin). Comme par exemple dans « καγhι »(kaghi=clé) qui se prononcera [kagi].

Voyelles longues et courtes

Tout comme le Jarjanais, le Migma possède deux types de voyelles : les voyelles longues et les voyelles courtes. Une voyelle longue est prononcée plus longtemps et plus fort qu’une voyelle courte. À l’écrit, pour indiquer qu’une voyelle est longue, on la redouble, comme dans « μεερο »(meero=labyrinthe). Il est important de bien faire les distinctions entre ces deux types de voyelle à l’oral car une erreur de prononciation peut parfois changer le sens du mot que vous employez. Par exemple, « σό »(só) signifie « être » tandis que « σοο »(soo) signifie « ainsi ».

L’accent tonique

Le français est une langue à accent tonique fixe. En effet, quoi qu’il arrive, l’accent tonique tombera toujours sur la dernière syllabe. Ce n’est pas le cas en Migma où il varie selon certaines règles :

-Lorsqu’un mot se termine par une voyelle courte(ce qui est le cas pour la majorité des mots de la langue), l’accent tonique tombe généralement sur l’avant-dernière syllabe.

Ex : μι

-Quand un mot se termine par une autre consonne que « ν », « ς » et « ш » l’accent tonique a plutôt tendance à tomber sur la dernière syllabe.

Ex : γασαλατορ(gasalator= machine à laver)

-Les mots terminant par un « ν », un « ς » ou un «ш» quant à eux, ont généralement leur accent tonique sur l’avant-dernière syllabe, comme les mots terminant par une voyelle courte.

Ex : καμαν(kaman=violon)

-Si un mot contient un son vocalique long, l’accent tonique à tendance à tomber sur la syllabe qui le contient

Ex : βυφεε(vufee=buffet)

Bien qu’il existe des règles bien définies pour connaître l’accent tonique d’un mot, il arrive qu’elles ne soient pas respectées. Ceci dit, pas de panique, car lorsque cela arrive,  le bon accent tonique est simplement indiqué  par un accent aigu placé sur la voyelle de la syllabe à accentuer.

Ex : αδελφό(adel=frère) et non αδελφό(adelfó)

 

Genres grammaticaux et pluriel

Une des facilités du Migma est qu’il n’utilise ni genres grammaticaux ni pluriel. Si un substantif est précédé d’un article, cet article sera différent en fonction du nombre du mot. Pour les mots   singuliers, l’article défini utilisé est «το »(to), tandis que l’indéfini est « ενα »(ena). Au pluriel, l’article défini devient « τα (ta), tandis que l’indéfini disparaît. Quand je dis que le pluriel est inexistant, ce n’est pas tout à fait exact. En fait, il existe mais est très peu usité. Dans le langage courant, on ne l’utilise que pour éviter certaines ambigüités. Pluraliser tous les substantifs que vous utilisez n’est pas une erreur, mais si vous le faites, vous sonnerez très formel. Certains mots sont utilisés par défaut au pluriel. C’est par exemple le cas de « πατρι »(patri) qui signifie « parents » et  est en fait le pluriel de « πατρε »(patre) qui signifie « père ».  Si vous voulez utiliser  le pluriel, il y a également quelques règles à respecter.

-Les mots qui se terminent par « ο » ou « ε » remplacent leur dernière lettre par un « ι » au pluriel.

Ex : το φιτο(to fito=la plante) Arrow τα φιτι(ta fiti=les plantes)

-Les mots qui se terminent par « α » remplacent ce « α » par un « ε » au pluriel.

Ex : το jινεεκα(ti jineeka= la femme) Arrow τα jινεεκε(ta jineeke= les femmes)

-Les mots qui se terminent par une consonne autre que « ς » , prennent un « ι » au pluriel.

Ex : το στυλ(to stul=la chaise) Arrow τα στυλι(ta stuli= les chaises)

-Les mots qui se terminent par un « ι », un « υ » ou un « ς », sont invariables.

Ex : το hίκαρι(to híkari=la lumière) Arrow τα hίκαρι(ta híkari=les lumières)

Les adjectifs

En Migma, tous les adjectifs sont invariables et se terminent par la lettre « ι ». Ceux-ci se placent impérativement avant les noms qu’il qualifient.

Ex : το πράσινι φιτο(to prásini fito= la plante verte)

La conjugaison

Tous les infinitifs des verbes du Migma se terminent par « ό ». La langue ne comporte qu’un seul verbe irrégulier au présent, à savoir le verbe « σό » qui signifie « être », dont voici la conjugaison :

Εγο σο(ego so)= je suis

Τυ/ αντα ες(tu/anta es)= tu es/vous êtes(*)

Αυτο/αυτα ε(auto/auta e)= il/elle est

Ναν σομε(nan some)= nous sommes

Αντύν σετε(antún sete)= vous êtes

Αυτι/αυτε σον(auti/auti son)= ils/elles sont

 

* «αντα » se conjuguera toujours comme « τυ » et sert à exprimer le vouvoiement. Il ne correspond donc qu’au « vous » de politesse du français et non à celui qu’on utilise pour s’adresser à un groupe. Pour cela, on utilisera « αντύν »

 

Notez que les pronoms sujets sont très rarement utilisés, la conjugaison des verbes permettant aisément de comprendre le sujet de la phrase.

Voilà comment se conjuguent les verbes réguliers :

Πιστεβό(pistevó=croire)

Εγο πιστεβο

Τυ/αντα πιστεβες

Αυτο/αυτα πιστεβε

Ναν πιστεβομε

Αντύν πιστενετε

Αυτι/αυτε πιστεβον

Le verbe « avoir »

En Migma, il n’existe pas de verbe « avoir ». Pour marquer la possession, il faut simplement utiliser le verbe être en le conjuguant à la personne qui correspond au possesseur et en modifiant le substantif qui est possédé. La façon dont le substantif se modifie dépend de sa terminaison :

-Les substantifs terminant par une voyelle prennent un « ς » au pluriel.

Ex : Sachant que « δομο »(domo) signifie «maison », j’ai une maison se dira : σο δομος(so domos)

-Les substantifs terminant par une consonne autre que « ς », prennent « ες » au pluriel.

Ex : Sachant que « πριετεν »(prieten) signifie « ami », tu as des amis se dira : ες πριετενες(es prietenes)

-Les substantifs terminant par un «ς », transforment ce «ς» en «ш».

Ex : Sachant que « ριβες »(rives) signifie « groseille », nous avons des groseilles se dira : σομε ριβεш(some rivesh)

Les temps

Pour terminer cette présentation, je dirai qu’il n’y a que très peu de temps en Migma. En fait il n’y en a que six : le présent, le passé, le futur, le conditionnel, l’impératif et le passif. Mais je ne vais m’attarder sur tous ces temps pour ne pas rendre cette présentation interminable Wink


Dernière édition par Ice-Kagen le Lun 15 Mai 2017 - 18:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mardikhouran

avatar

Messages : 2710
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Μιγμα(migma)   Dim 14 Mai 2017 - 22:28

J'aime beaucoup ! Il est amusant de retrouver les influences dans cette idéolangue. Y a-t-il une diégèse associée ou bien se suffit-elle à elle-même ?

Cette façon d'exprimer la possession m'intrigue. Y a-t-il d'autres cas pour lesquels on utilisera ce suffixe -ϛ ? On dirait une sorte de déclinaison.

_________________
Bi emi, ipo nimi, oho hɛti
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/ En ligne
Velonzio Noeudefée



Messages : 206
Date d'inscription : 14/02/2015

MessageSujet: Re: Μιγμα(migma)   Dim 14 Mai 2017 - 22:52

Mardikhouran a écrit:

Cette façon d'exprimer la possession m'intrigue. Y a-t-il d'autres cas pour lesquels on utilisera ce suffixe -ϛ ? On dirait une sorte de déclinaison.

J'avais vaguement commencé le russe à une époque et il me semble que la possession, l'usage de notre verbe "avoir" est très similaire au russe en Migma.
Dis-moi si je me trompe Ice-Kagen?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mardikhouran

avatar

Messages : 2710
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Μιγμα(migma)   Lun 15 Mai 2017 - 11:55

Velonzio Noeudefée a écrit:

J'avais vaguement commencé le russe à une époque et il me semble que la possession, l'usage de notre verbe "avoir" est très similaire au russe en Migma.
En fait, en russe c'est le possesseur qui change de cas. Ženŝina i rebënok "femme et enfant", u ženŝiny jest' rebënok "la femme a un enfant". En migma c'est "enfant", le possédé, qui changerait de cas.

_________________
Bi emi, ipo nimi, oho hɛti
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/ En ligne
Ice-Kagen

avatar

Messages : 553
Date d'inscription : 15/10/2013
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Μιγμα(migma)   Lun 15 Mai 2017 - 18:51

Citation :


J'aime beaucoup ! Il est amusant de retrouver les influences dans cette idéolangue.
Merci! Content que cette idéolangue te plaise Razz

Citation :
Y a-t-il une diégèse associée ou bien se suffit-elle à elle-même ?
Je suis en train d'imaginer une diégèse pour cette langue, mais c'est encore assez brouillon. Peut-être que je la présenterai ici une fois qu'elle sera plus élaborée;)

Citation :
Y a-t-il d'autres cas pour lesquels on utilisera ce suffixe -ϛ ? On dirait une sorte de déclinaison.
C'est vrai qu'en le créant, je me suis dit aussi que ça ressemblait un peu à une déclinaison. Cependant, il n'y a pas d'autres cas dans lequel ce suffixe intervient.
Citation :
J'avais vaguement commencé le russe à une époque et il me semble que la possession, l'usage de notre verbe "avoir" est très similaire au russe en Migma.

Citation :
En fait, en russe c'est le possesseur qui change de cas. Ženŝina i rebënok "femme et enfant", u ženŝiny jest' rebënok "la femme a un enfant". En migma c'est "enfant", le possédé, qui changerait de cas.
Il est clair que le Migma a été influencé par le russe au niveau du lexique(même si je le redis, les emprunts ne sont pas très nombreux) et de l'alphabet. Cependant, cette langue n'a rien laissé de sa grammaire au Migma. Je ne parle pas Russe et j'ignorais complètement qu'une règle similaire existait en Russe(même si c'est le possesseur qui change plutôt que le possédé, contrairement au Migma). J'ai créé cette règle par hasard parce que j'avais envie de quelque chose de plus original que l'utilisation du verbe avoir et donc la ressemblance avec le russe n'est pas purement voulue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mardikhouran

avatar

Messages : 2710
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Μιγμα(migma)   Lun 15 Mai 2017 - 19:09

En fait, je ne connais pas de langue sans verbe "avoir" où c'est le possédé qui change de cas, d'où
En fait elles existent bel et bien et il s'agit d'une forme de comitatif ("avec"). D'où ma question sur l'usage du suffixe pour d'autres constructions.

_________________
Bi emi, ipo nimi, oho hɛti
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/ En ligne
Silvano

avatar

Messages : 12286
Date d'inscription : 02/12/2010
Localisation : 45° 27' N 73° 36' W

MessageSujet: Re: Μιγμα(migma)   Lun 15 Mai 2017 - 19:14

Mardikhouran a écrit:
En fait, je ne connais pas de langue sans verbe "avoir" où c'est le possédé qui change de cas, d'où
En fait elles existent bel et bien et il s'agit d'une forme de comitatif ("avec"). D'où ma question sur l'usage du suffixe pour d'autres constructions.

Comme le hongrois (où les possédés ont 12 formes, pour les six personnes et singulier/pluriel) et où le possesseur peut aussi être marqué (au datif, comme en latin).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca En ligne
Ziecken
Modérateur
avatar

Messages : 5827
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Μιγμα(migma)   Lun 15 Mai 2017 - 19:20

Je viens de publier une ébauche de présentation du migma sur Idéopédia. n'hésite pas à la compléter.

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr En ligne
Mardikhouran

avatar

Messages : 2710
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Μιγμα(migma)   Lun 15 Mai 2017 - 19:31

Silvano a écrit:
Comme le hongrois (où les possédés ont 12 formes, pour les six personnes et singulier/pluriel) et où le possesseur peut aussi être marqué (au datif, comme en latin).
Dans la possession prédicative aussi ? Je pensais que ce n'était que pour les structures possessives épithètes : "le chat de Ferenc", "la maison de la femme", qui deviennent "à Ferenc sa maison", "à la femme sa maison". C'est pareil en turc et en alsacien.
En latin, le possesseur marqué au datif est justement uniquement pour la possession prédicative : MIHI LIBER EST "j'ai un livre".

_________________
Bi emi, ipo nimi, oho hɛti
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/ En ligne
Silvano

avatar

Messages : 12286
Date d'inscription : 02/12/2010
Localisation : 45° 27' N 73° 36' W

MessageSujet: Re: Μιγμα(migma)   Lun 15 Mai 2017 - 19:38

Mardikhouran a écrit:
Silvano a écrit:
Comme le hongrois (où les possédés ont 12 formes, pour les six personnes et singulier/pluriel) et où le possesseur peut aussi être marqué (au datif, comme en latin).
Dans la possession prédicative aussi ? Je pensais que ce n'était que pour les structures possessives épithètes : "le chat de Ferenc", "la maison de la femme", qui deviennent "à Ferenc sa maison", "à la femme sa maison". C'est pareil en turc et en alsacien.
En latin, le possesseur marqué au datif est justement uniquement pour la possession prédicative : MIHI LIBER EST "j'ai un livre".

En fait, je n'ai jamais pleinement saisi cet usage du datif, qui semble surtout utilisé dans des possessifs en cascade: la queue du chat de la fille du...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca En ligne
Ice-Kagen

avatar

Messages : 553
Date d'inscription : 15/10/2013
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Μιγμα(migma)   Mar 16 Mai 2017 - 21:14

Citation :
Je viens de publier une ébauche de présentation du migma sur Idéopédia. n'hésite pas à la compléter.
Merci Wink


Citation :
En fait, je n'ai jamais pleinement saisi cet usage du datif, qui semble surtout utilisé dans des possessifs en cascade: la queue du chat de la fille du...
Le "de" français se traduit d'une manière encore différente en Migma. En fait, il y a deux façons de le faire, en fonction du contexte. Lorsque "de" indique une provenance(comme "from" en anglais ou "da" en italien), il sera traduit par "εσο"(eso) qui signifie littéralement "dehors, à l'extérieur de".
Ex: Εσο ενjα ες?(Eso enja es): D'où viens-tu?
Lorsque "de" évoque un lien entre plusieurs choses, c'est un peu plus complexe. Prenons un exemple donné par Mardikhouran, à savoir: "la maison de la femme" et essayons de le traduire. La première chose à savoir, est que les deux termes à relier ne seront dits dans l'ordre opposé à celui du français Ainsi, plutôt que de traduire littéralement "La maison de la femme", on dira, "la femme de la maison". Maintenons que vous savez ça, reste à traduire le terme "de". Dans ce cas-là, tous les termes qui sont liés à l'exception du dernier sont modifiés selon certaines règles, un peu comme pour le possessif. Avant de traduire notre exemple, il faut prendre connaissance de ces règles:
-Les mots terminant par une autre voyelle que "i", transforment leur voyelle finale en "i":
Ex: το αδελφί καμαν(to adelfí kaman)= le violon du frère.
-Les mots terminant par un "i" prennent un "ς":
Ex: το hικαρις hαjασα(to hikaris hajasa)= la vitesse de la lumière
-Les mots terminant par une consonne prennent un "ι"
Ex: το πριετενι δομο(to prieteni domo)= la maison de l'ami
Notre exemple se traduira donc:το jινεεκι δομο(to jineeki domo)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mardikhouran

avatar

Messages : 2710
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Μιγμα(migma)   Mar 16 Mai 2017 - 22:53

Ice-Kagen a écrit:
Ainsi, plutôt que de traduire littéralement "La maison de la femme", on dira, "la femme de la maison"
On dirait plutôt "la femme-de maison", si on fait correspondre l'ordre migma au français.

Ma foi voilà un génitif tout ce qu'il y a de plus pur ! Ça nous fait donc deux cas pour l'instant : celui-ci et le "comitatif". Y a-t-il d'autres modifications des noms suivant le rôle syntaxique ?
Et les adjectifs ? Comment dire "la maison de la belle femme" ?

_________________
Bi emi, ipo nimi, oho hɛti
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/ En ligne
Ice-Kagen

avatar

Messages : 553
Date d'inscription : 15/10/2013
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Μιγμα(migma)   Mer 17 Mai 2017 - 15:19

Citation :
Ma foi voilà un génitif tout ce qu'il y a de plus pur ! Ça nous fait donc deux cas pour l'instant : celui-ci et le "comitatif". Y a-t-il d'autres modifications des noms suivant le rôle syntaxique ?
Et dire qu'il y a quelques années il suffisait qu'une langue ait des cas pour que ça me décourage, alors que maintenant je crée moi-même des langues à cas Razz  Non, les deux cas que j'ai présenté sont les seuls du Migma et ne s'utilisent dans aucun autre contexte que ceux que j'ai évoqués ici Wink

Citation :

Et les adjectifs ? Comment dire "la maison de la belle femme" ?
Comme je l'ai dit dans mon premier post, les adjectifs sont invariables. Ils ne prennent donc pas la marque du génitif. La maison de la belle femme se dira donc: "το καλι jινεεκι δομο"(to kali jineeki domo)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Μιγμα(migma)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Μιγμα(migma)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Autres idéolangues-
Sauter vers: