L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Nouveau langage, le "adam" (Toki Pona en plus puissant)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Arnaud M



Messages : 43
Date d'inscription : 04/04/2017

MessageSujet: Re: Nouveau langage, le "adam" (Toki Pona en plus puissant)   Dim 24 Juin 2018 - 15:05

Anoev a écrit:
"De" comme préposition introductrice de complément de nom est ce qu'on pourrait appeler un mot vague.

*Pour ça, l'aneuvien pourrait marquer un point... de pénalité°, car en fait de complément de nom, "en" ne se traduit pas plus que "de", et ùt kùv arzhylen ne dit pas plus si c'est une cuve d'argile (avec de l'argile dedans) que si c'est une cuve en argile.
°Mais je m'rattrape dans "pas trop de sucres", pour lequel le S est muet en français ! chez moi :
nep recert ċukron : matière = partitif = génitif singulier
nep recert ċukorse : échantillons = nominatif, accusatif (ici).

C'est le problème que je vais rencontrer avec les mots agglutiné. Comme "environnement de forêt" = "environnement sylvestre" généralement, la plupart du temps on peut zapper le "de" quand c'est un adjectif derrière (la notion de complément (extérieur a l'objet décrit) et d'adjectif (intrinsèque à l'objet décrit) semble récent en grammaire française).

Du coup en adam je vais agglutiner "EnvironnementForêt", et normalement, il n'y a pas d'ambiguité sur le sens du mot agglutiné (Forêt, placé derrière, est forcément un adjectif et décrit le paysage/environnement).
Mais ça ne sera pas toujours le cas j'imagine, je verrais bien ça sur place !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 2428
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: Nouveau langage, le "adam" (Toki Pona en plus puissant)   Dim 24 Juin 2018 - 15:10

Arnaud M a écrit:
Velonzio Noeudefée a écrit:
je distingue les contraires duels avec 2 racines différentes grand/petit, de ceux construits avec des préfixes en français (malheureux, malhabile, maladroit, démotivé, etc.)

J'ai déjà répondu en répondant aux autres questions, mais je préfère enfoncer le clou pour lever tout doute Smile

"contraires duels avec 2 racines différentes grand/petit" : grands et petits ne sont pas 2 concepts différents. Ce sont des qualifiants qui s'appliquent au même concept. Un homme peut être grand ou petit, ça reste le concept homme. Grand et petit sont des qualifiants (adjectifs). Sinon ça voudrait dire que tu mets des concepts "homme blanc" et "homme noir", les concepts intermédiaires "hommes rouges" et "homme jaune", "homme blond" et "homme brun", etc. tu n'en finis pas Smile

Comme tu le dis, c'est une question de concept et de conception, car le grand ne pourrait-il pas signifier à son plus extrème : l'infiment grand, l'imensité, l'infinité, l'univers...
Chaque idéocréateur doit faire ses choix et trouver une justification convaincante, le reste est personnel.

J'étais parti d'un principe conceptuel qu'ensuite j'ai traduit et déformé en langue pour le suok.
Pour les nombres tu peux considérer certaines paires antonymes :
* -1/1 ou -1/0/1
* 1/2 (unité, dualité, voire pluralité)
* 2/3 (pair, impair, je préfère le mettre là plutôt que sur 1/2)
Tu peux exprimer tout nombre avec six symboles seulement, puisque tout premier est de la forme 6n+/-1, il suffit donc d'avoir 0,1, 2, 3, les symboles plus et moins et un moyen d'exprimer la multiplication.
4=2x2
5=3x2x1-1
6=3x2
7=3x2x1+1
8=2x2x2
9=3x3
10=5x2
11=3x2x2-1
etc.
Tu peux aussi utiliser les bases pour réduire ton besoin, par exemple en base 2 il te faut 2 symboles pour exprimer tout nombre.
2=10
3=11
4=100
5=101
6=110


Dernière édition par Velonzio Noeudefée le Dim 24 Juin 2018 - 20:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seweli

avatar

Messages : 1364
Date d'inscription : 19/12/2015

MessageSujet: Re: Nouveau langage, le "adam" (Toki Pona en plus puissant)   Dim 24 Juin 2018 - 18:57

Et l’Éternel descendit pour voir la ville et la tour que bâtissaient les fils des hommes.
oj nokulaK i nolaJ iu ok i lu iu mli o fly.
Puis l'éternel descendit pour voir la ville et la tour.

Je prononce donc:
otch nokoulak i nolatch i.ou ok i lou mli o flu.

Je ne me rend pas compte de la difficulté de prononcer le [y] pour les non-francophones. Mais il y a déjà les allemands et les chinois, c'est déjà ça.
Par contre, j'ai du mal à prononcer le i.ou
Est-ce qu'on peut tricher comme en espéranto où l'on prononce souvent "iyou"?
Bon le mli, c'est peut-être difficile à prononcer aussi, non ?

Pourquoi une majuscule à la fin de "nolaJ" ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://easyconlangs.forumactif.com/
Arnaud M



Messages : 43
Date d'inscription : 04/04/2017

MessageSujet: Re: Nouveau langage, le "adam" (Toki Pona en plus puissant)   Lun 25 Juin 2018 - 11:20

Seweli a écrit:
Pourquoi une majuscule à la fin de "nolaJ" ?

Ça va répondre aussi à la question de Velonzio Noeudefée sur les bases.
La base 2 est trop compliquée à utiliser, quand tu arrives à 1000 en base 10 tu as déjà 10 chiffres à écrire... (1000=1111101000 en base 2).

La base 6 est un bon compromis entre taille des nombre (plus la base est petite, plus il faut de digits pour écrire un nombre) et la découpe d'une partie (le pourcentage). En général, on a besoin de séparer une partie en 2 ou en 3, pas de 10 divisions où seul le 5 et le 3.333 (50 et 33.33.. %) sont utilisés.
Pour les angles par exemple, les angles significatifs (15°,30°,45°,60°,90°,120°,180°,360°) donnent en base 6 (1,2,3,4,10,12,20,40).

En la forme 6n+/-1, en base 6 on n'utilise que 2 symboles de plus (le 4 et le 5), sans avoir besoin de faire des calculs en permanence, et toujours avec des nombres exprimés de manière bien plus compacte.
Le système décimal que l'on utilise est un bon système, c'est juste le choix d'une base 10 au lieu d'une base 6 qui pour moi n'est pas judicieux.

Le problème d'utiliser une base 6, c'est qu'on confonds vite "10" en base 6 (qui vaut "6" en base 10) avec le 10 en base 10. En effet, à partir de 6 les 2 bases ne correspondent plus.
Pour éviter ça, j'ai rajouter les symboles en prenant les majuscules correspondant aux chiffres (afin d'y lire plus facilement et de ne pas mélanger les 2 bases).
Donc, 0 = ny, D = dy = 1, F = fy = 2, J = jy = 3, K = ky = 4, L = ly = 5.
Et ensuite, c'est les règles de construction décimale classiques, utilisées par la base 10 actuelle : une fois le paquet rempli, on mets 0 sur le dernier digit et on met 1 (D en base 6) en retenu. 6 = D0.

Donc voilà d'où viennent les majuscules en fin de mot ! Smile
nolaJ = nola3, c'est la vitesse (mais c'est typiquement le type de mot susceptible de changer).

Pour la prononciation du "y", j'avais peur en effet mais finalement ça vient assez facilement à lire y et prononcer "u". Mais c'est le truc où j'ai eu le plus de mal (après pour moi c'est pas facile, je change en permanence et dois me déshabituer de ce que j'avais précédemment défini ! Smile ). Je pense que ça sera le gros challenge pour un français, tout comme prononcer le "lu" français pour un anglais est un challenge ! Smile

"iu" se prononce comme "you" en anglais. i.ou c'est un son qui peut se retrouver dans "di us" par exemple, donc ne pas s'éterniser sur le "i" de "iu" qui ferait croire à "i u" ! Smile Mais du moment que ton "iyou" de l'esperanto est rapide ça ne pose pas de problème (les sons sont assez différenciés et les mélangent de voyelles interdits pour que la prononciation soit souple).
"oj" par contre se prononce "och". C'est "odj" qui se pronconce "otch".

Sinon tu as tout bon pour la manière de prononcer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arnaud M



Messages : 43
Date d'inscription : 04/04/2017

MessageSujet: Re: Nouveau langage, le "adam" (Toki Pona en plus puissant)   Lun 25 Juin 2018 - 11:54

PatrikGC, je reviens sur tes signes + et -. Ces signes ne sont pas les bons.
En effet, le français à pour sens de "plus" les définitions "supérieur à", positif, ajouter. Tu a naturellement traduit le "plus" littéraire en "+" mathématique, sauf que tu utilise ce symbole pour le seul sens du français que le symbole "+" ne représente pas en maths, à savoir "supérieur à". C'est le même principe pour le "moins".
En fait, au lieu de + et -, tu dois utiliser > et < (supérieur et inférieur).

Mais c'est bien ton erreur, ça m'a fait réfléchir une partie de la nuit et du coup ça m'a libéré un mot, "beaucoup" est en fait "supérieur à la moyenne", c'est un terme que j'ai déjà, j'avais 2 racines en doublons.
Il faut que je développe un peu ce regroupement, je sais qu'il y a des astuces à faire attention, je reviendrais dessus.

Ça m'a permis aussi de reprendre une partie de mes règles du choix du sens de la racine, afin de toutes les harmoniser. J'y reviendrais là aussi plus tard.

Les symboles comme ! < > fluidifient aussi la lecture du texte, je vais tester si c'est vraiment intéressant et possible (j'utilise un système informatique 5 bits au lieu des 8 bits du code ASCII, voir : http://arnaud.meunier.chez.aliceadsl.fr/fr/divers/lang/adam/infor.htm)

C'est pourquoi c'est délicat de parler d'un travail en cours, pour vous qui faites l'effort de rentrer dans le langage le vocabulaire évolue d'heure en heure.
Par contre, la discussion permet de réfléchir à développer des concepts supplémentaires, merci à vous pour vos questions et propositions pertinentes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PatrikGC

avatar

Messages : 2971
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : France - Nord

MessageSujet: Re: Nouveau langage, le "adam" (Toki Pona en plus puissant)   Lun 25 Juin 2018 - 12:27

J'ai utilisé les symboles + et - pour que ça soit compréhensible facilement.
Mais dans une vraie langue, comme déjà dit, on utiliserait une autre façon de marquer le degré dans l'échelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patrikcarpentier.free.fr
Leo

avatar

Messages : 2165
Date d'inscription : 26/03/2009
Localisation : Peut-être

MessageSujet: Re: Nouveau langage, le "adam" (Toki Pona en plus puissant)   Mar 26 Juin 2018 - 0:09

Arnaud M a écrit:
"beaucoup" est en fait "supérieur à la moyenne"

Tout à fait. J'avais un vieux projet de langue à impulsions électromagnétiques de voyageurs interstellaires où les scalaires étaient en fait des comparateurs - sans point de comparaison ajouté, ils devenaient nos adjectifs ordinaires.

Prends garde cependant à certaines nuances:

Je pars loin.
Je pars plus loin.
Je pars plus loin que tu ne penses.
Je pars plus loin que la dernière fois.
Je pars plus loin que la ceinture d'astéroïde.

Il y a des cas où tu pourrais avoir besoin d'un comparateur explicite. J'avais un petit mot qui signifiait en gros "le contexte", et différenciait "plus que la normale" de "plus que le contexte semble impliquer".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PatrikGC

avatar

Messages : 2971
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : France - Nord

MessageSujet: Re: Nouveau langage, le "adam" (Toki Pona en plus puissant)   Mar 26 Juin 2018 - 8:29

Leo a écrit:
Il y a des cas où tu pourrais avoir besoin d'un comparateur explicite. J'avais un petit mot qui signifiait en gros "le contexte", et différenciait "plus que la normale" de "plus que le contexte semble impliquer".

"Plus que le contexte semble impliquer", ce n'est pas le mot "trop" en français ? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patrikcarpentier.free.fr
Leo

avatar

Messages : 2165
Date d'inscription : 26/03/2009
Localisation : Peut-être

MessageSujet: Re: Nouveau langage, le "adam" (Toki Pona en plus puissant)   Mer 27 Juin 2018 - 2:43

PatrikGC a écrit:
"Plus que le contexte semble impliquer", ce n'est pas le mot "trop" en français ? Very Happy

"Trop" ce serait plutôt "plus que nécessaire", non? Ce que j'entends par "plus que le contexte" c'est par exemple: "Tu pars pour Mars? - Non, plus loin." (Si dans une langue, "loin" seul signifie "plus loin (que la moyenne)", il faut pouvoir exprimer de façon concise "plus loin que tu ne dis / plus loin que tu ne penses / plus loin qu'on le croit / plus loin que là où on est déjà, etc."

Tiens, entre parenthèses, le russe utilise parfois l'adjectif seul pour exprimer "trop" : "ces chaussures sont petites" (sont trop petites pour moi).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PatrikGC

avatar

Messages : 2971
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : France - Nord

MessageSujet: Re: Nouveau langage, le "adam" (Toki Pona en plus puissant)   Mer 27 Juin 2018 - 14:30

Au-delà dans ce cas...
Et en-deçà aussi Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patrikcarpentier.free.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nouveau langage, le "adam" (Toki Pona en plus puissant)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouveau langage, le "adam" (Toki Pona en plus puissant)
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Nouveau langage, le "adam" (Toki Pona en plus puissant)
» Une langue naturelle plus simple que le toki pona
» Le nouveau langage de l'amour
» Toki io : complet
» mi mute o toki!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Idéolangues :: Langues auxiliaires-
Sauter vers: