L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'EFTC, inspiration coréenne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Velonzio Noeudefée



Messages : 473
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: L'EFTC, inspiration coréenne   Mar 4 Avr 2017 - 12:01

Bonjour et merci Racine,

Sur fontstruct (gratuit), tu as l'entrée hangul.
Toutefois, je suppose qu'il faut tout dessiner manuellement.
Au pirre du pire, il est possible de dessiner sur paint, à force tous les éléments de base seront créés et toutes les syllabes pourront être écrites ( à quelques corrections près).
Dans ma signature, il y a un alphasyllabaire que j'ai créé pour le français et dessiné sous paint.
Je n'avais pas forcément prévu cela.

J'aurais bien suivi une piste de développement type Shwa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Velonzio Noeudefée



Messages : 473
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: L'EFTC, inspiration coréenne   Mer 5 Avr 2017 - 21:13

Bonjour,

J'ai essayé de formaliser quelques principes graphiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Velonzio Noeudefée



Messages : 473
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: L'EFTC, inspiration coréenne   Ven 7 Avr 2017 - 22:30

Pour dessiner toutes les syllabes, puis tous les mots, je poste déjà un tableau des caractères voyelles de base (ça équivaut environ à nos minuscules). ils ont été réalisés sous paint.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Velonzio Noeudefée



Messages : 473
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: L'EFTC, inspiration coréenne   Sam 8 Avr 2017 - 15:28

La même chose, mais avec la version verticale des lettres (ce qui correspond à peu près à nos majuscules)
Attention le e central (symbole e à l'envers) + ne connait qu'une version minuscule.
Il me paraît impossible que ce son débute une syllabe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Velonzio Noeudefée



Messages : 473
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: L'EFTC, inspiration coréenne   Sam 8 Avr 2017 - 22:51


La démarche que je veux suivre:
- travailler d'abord sous paint pour en arriver à un certain stade
- ensuite travailler sous fontstruct
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mardikhouran

avatar

Messages : 2773
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: L'EFTC, inspiration coréenne   Sam 8 Avr 2017 - 23:03

Plutôt que Paint, je te conseille de commencer le travail de design en dessin vectoriel (svg), qui a l'avantage de très bien s'exporter, et qui peut servir de base direct à une police FontStruct. Les logiciels que je connais sont Gimp et Inkscape.

_________________
We ohi hin-ganan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
Velonzio Noeudefée



Messages : 473
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: L'EFTC, inspiration coréenne   Dim 9 Avr 2017 - 22:56

Je te remercie Mardikhouran.
Ci-dessous mes premiers pas avec Inkscape: ce sont les voyelles de base.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Racine



Messages : 20
Date d'inscription : 06/10/2016
Localisation : Rennes

MessageSujet: Re: L'EFTC, inspiration coréenne   Jeu 13 Avr 2017 - 18:38

Mardikhouran, tu pensais pas plutôt à FontForge ? Il serait étonnant que FontStruct accepte l'import de .svg !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://alphabet2050.wordpress.com
Mardikhouran

avatar

Messages : 2773
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: L'EFTC, inspiration coréenne   Jeu 13 Avr 2017 - 18:40

Racine a écrit:
Mardikhouran, tu pensais pas plutôt à FontForge ? Il serait étonnant que FontStruct accepte l'import de .svg !
Oups, oui. Je confonds les deux sans arrêt.

_________________
We ohi hin-ganan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
Racine



Messages : 20
Date d'inscription : 06/10/2016
Localisation : Rennes

MessageSujet: Re: L'EFTC, inspiration coréenne   Dim 23 Avr 2017 - 1:35

Je viens de trouver ce fil de discussion, à propos de la création d'idéolangues syllabiques :
https://www.reddit.com/r/conlangs/comments/4tnuya/how_do_i_create_a_font_for_a_hangullike_writing/

on lui a conseillé de suivre la procédure d'un Brésilien, George Marques créateur du Xiis (https://georgemarques.com.br/xiis.pdf), qui décrivait dans ce .pdf en anglais les étapes du dessin de l'écriture : http://fiatlingua.org/wp-content/uploads/2016/01/fl-000035-00.pdf

Lui aussi a utilisé FontForge, mais au maximum de ses capacités, ce sont donc des détails qui pourront aider bom
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://alphabet2050.wordpress.com
Racine



Messages : 20
Date d'inscription : 06/10/2016
Localisation : Rennes

MessageSujet: Re: L'EFTC, inspiration coréenne   Sam 29 Avr 2017 - 11:23

Je comprends que notre ami Velonzio ait pu baisser les bras, car il y a plus de 11.000 syllabes dans l'alphabet hangul. Avec la précision du Frenkwes, nous arrivons sans doute aux 20 ou 30 mille. Il est évident qu'il n'y a pas de solution, sauf à les créer à la chaîne, en sacrifiant 1 heure par jour pendant plusieurs semaines.

Quelqu'un d'autre avait créé un alphabet hanguloïde, à l'état d'esquisse : http://imgur.com/kj9Tzvb

J'ai demandé à un Coréen s'il pouvait chercher pour moi un programme spécifique au coréen utilisé pour la création de polices hangul. Il m'a renvoyé à cette page http://yoon-talk.tistory.com/110 qui liste différents programmes, dont l'un est de production coréenne : DRIGER. Mais il semble difficile de l'acquérir, et ce n'est pas automatisé comme on pouvait l'espérer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://alphabet2050.wordpress.com
Velonzio Noeudefée



Messages : 473
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: L'EFTC, inspiration coréenne   Sam 29 Avr 2017 - 13:54

Quelques nouvelles, merci, Racine de t'inquiéter, mais je n'ai pas baissé les bras, je te rassure.
Toutefois je suis père de famille et actif en reconversion, donc je ne peux consacrer trop de temps, hélas à tous mes projets personnels, ce d'autant qu'en parallèle je souhaite:
- apprendre des persolangues: en ce moment je développe mon elko
- développer ma persolangue: le swanskju et au vu de mes choix, je me suis attaqué à un projet d'envergure
- que je souhaite écrire avec l'EFTC pour le projet atelier que j'ai lancé: "le manuscrit l'atelier"
- je continue peu à peu à propos de l'EFTC: j'ai téléchargé inkjet, j'ai commencé à lire des tutoriels et fait mes expériences à ce propos. Je n'abandonne pas, car en théorie tous moyens pour créer sa propre police m'intéresse (j'ai plein d'idées autres à ce propos). J'ai commencé à regardé ton lien brésilien. De plus j'ai commencé sur fontstruct avec l'entrée Hangul à créer mes glyphes, mais les phonologies hangul-français n'étant pas les mêmes, je vais avoir des limites à moins d'entrer mes caractères supplémentaires dans d'autres écritures et de mixer le tout.
Déjà à cette fin, il faut que je me renseigne sur la manière dont fonctionne un clavier coréen.

Mais effectivement, ce sera un projet de très longue haleine (je suis endurant  Wink) que je vais trainer sur plusieurs années.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Racine



Messages : 20
Date d'inscription : 06/10/2016
Localisation : Rennes

MessageSujet: Re: L'EFTC, inspiration coréenne   Sam 29 Avr 2017 - 23:00

ainsi donc, l'âge de ta fiche est bien le vrai Very Happy

alors, sur le clavier coréen sont inscrits les jamos et autres éléments de base
ici tu peux simuler un clavier coréen : https://www.branah.com/korean

Le Coréen avec qui je correspond a fait une recherche sur un moteur de recherche coréen
https://search.naver.com/search.naver?where=nexearch&sm=top_hty&fbm=0&ie=utf8&query=%ED%95%9C%EA%B8%80+%ED%8F%B0%ED%8A%B8+%EB%A7%8C%EB%93%A4%EA%B8%B0
et il a trouvé cet article de blog http://blog.jinbo.net/taiji0920/1882
selon lequel, réaliser une police de hangul prend quelques jours, en se dépêchant

(après, tu connais les Coréens, ce sont des stakhanovistes...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://alphabet2050.wordpress.com
Velonzio Noeudefée



Messages : 473
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: L'EFTC, inspiration coréenne   Dim 14 Mai 2017 - 22:44

Bonjour,

Ici une image de mes premiers mots écrits écrit avec une police d'écriture réalisée sous Fontstruct.
"Appât" et "c'est là"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Velonzio Noeudefée



Messages : 473
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: L'EFTC, inspiration coréenne   Ven 19 Mai 2017 - 20:52

Vendredi 19 mai

Fontstruct 220 caractères créés
Toutes les syllabes V
Toutes les syllabes CV sauf en on, u /y/ et en in, ain, un. (J'ai trouvé un document qui en présente 4058, si tant est qu'il soit exact, taux de réalisation du projet 5,4%
Dès-que j'aurai fini, j'essaierai de présenter un alphasyllabaire et en créant les consonnes, je pourrai créer un pré EFTC.
Courage et longueur de temps...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mardikhouran

avatar

Messages : 2773
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: L'EFTC, inspiration coréenne   Ven 19 Mai 2017 - 21:22

Du coup tu utilise le clavier coréen pour obtenir tes glyphes, ou bien utilises-tu une fonction de ligature ?

_________________
We ohi hin-ganan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
Velonzio Noeudefée



Messages : 473
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: L'EFTC, inspiration coréenne   Ven 19 Mai 2017 - 23:41

Si je comprends bien Mardikhouran, ni l'un, ni l'autre.
Je dessine et j'entre chaque symbole sur fontstruct, heureusement ils sont très symétrique, cela va assez vite, je dois être à 236 pour l'instant (mais je viens de changer mon /u/ pour mieux le distinguer des nasales).
C'est plutôt ma table d'adressage qui est bancale:
Majuscule syllabe CV en /a/, minuscule en /e/ et après j'utilise les autres symboles Latin 1, Latin étendu A, Latin étendu B, etc... avec toutes les entrées unicode, je réussirai bien à tous les entrer, mais j'essaye d'avoir une certaine logique.
Mon objectif actuel pouvoir
, après avoir téléchargé ma police,
générer un syllabaire
entrer les consonnes finales
j'aurais une écriture syllabique ou alphasyllabique si je veux.
Ensuite développer toutes les autres syllabes et les entrer:
- les glidées en w et y, puis les voyelles diphtonguées en -y
- celles de type VC(ccc...comme èks de exploit ou arbr)
- celles de types CCV et CCCV, etc...
- puis les plus complexes (CCCVCC strikt, CVCCCC dèkstr, etc...)

Le but avoir développé l'EFTC pour transcrire le texte Pierre de Rosette (si possible en Férènse) avec...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mardikhouran

avatar

Messages : 2773
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: L'EFTC, inspiration coréenne   Ven 19 Mai 2017 - 23:55

Le problème d'assigner chaque glyphe à des points Unicode, c'est : comment utiliser la police ensuite ? Si "dèkstr" est ڑ (par exemple), tu devras changer de clavier en composant... et si tu réussis tout de même à tout placer en Latin, il te faudra te souvenir de la lettre pour chaque syllabe...

J'ai une alternative :

Avec le logiciel FontForge, tu peux créer des ligatures. C'est à dire, tu crées exactement le même nombre de syllabes, mais n'assignes que les C et V à un hex Unicode. Le reste aura un assignement vide (glyphe en U+????), mais pourra être "invoqué" en tapant une suite de caractère. Ainsi, en tapant "dèkstr" comme je viens de le faire, la police affichera un seul glyphe.fi
Ou mieux encore : les C et V sont des diacritiques qui s'agencent automatiquement les unes aux autres. Plus complexe à mettre en place (il faut créer des variantes suivant la place dans la syllabe), cependant, le nombre de glyphes à réaliser est de beaucoup réduit.
Pour ce que tu veux réaliser, je te conseille vraiment FontForge. Certes, il n'est pas facile à prendre en main au début, mais je pourrai répondre à tes questions vu que j'ai déjà une petite expérience avec un système presque semblable.

_________________
We ohi hin-ganan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
Velonzio Noeudefée



Messages : 473
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: L'EFTC, inspiration coréenne   Sam 20 Mai 2017 - 9:03

Mardikhouran a écrit:
Le problème d'assigner chaque glyphe à des points Unicode, c'est : comment utiliser la police ensuite ? Si "dèkstr" est ڑ (par exemple), tu devras changer de clavier en composant... et si tu réussis tout de même à tout placer en Latin, il te faudra te souvenir de la lettre pour chaque syllabe...

J'ai une alternative :

Avec le logiciel FontForge, tu peux créer des ligatures. C'est à dire, tu crées exactement le même nombre de syllabes, mais n'assignes que les C et V à un hex Unicode. Le reste aura un assignement vide (glyphe en U+????), mais pourra être "invoqué" en tapant une suite de caractère. Ainsi, en tapant "dèkstr" comme je viens de le faire, la police affichera un seul glyphe.fi
Ou mieux encore : les C et V sont des diacritiques qui s'agencent automatiquement les unes aux autres. Plus complexe à mettre en place (il faut créer des variantes suivant la place dans la syllabe), cependant, le nombre de glyphes à réaliser est de beaucoup réduit.
Pour ce que tu veux réaliser, je te conseille vraiment FontForge. Certes, il n'est pas facile à prendre en main au début, mais je pourrai répondre à tes questions vu que j'ai déjà une petite expérience avec un système presque semblable.

Effectivement, et je te remercie de ta solution, j'ai inkscape et j'envisage aussi fontforge à moyen-long terme. Mais comme tu le dis et comme j'ai essayé, c'est un peu long à bien prendre en main, tandis que Fontstruct plus limité certes, je l'ai déjà en main. En fait je me fait la main sur les glyphes sur Fontstruct. En plus je crois qu'il y a la possibilité d'exporter des caractères fontstruct sous fontforge.
Quant au problème d'assignation, j'ai installé une macro sur odt, je tape le code unicode, seulement la partie chiffrée et elle me donne le caractère cherché. De même j'essaye d'organiser mes caractères pour avoir les simples et courants assez rapidement et mettre les complexes plus loin. (dextre et strict ne sont pas utilisé tout le temps en français, alors que à, de, le, que, etc...eux le sont).
J'ai plusieurs documents de liste de fréquence, certainement pas parfait, mais enfin...
Après ce sera à voir à l'usage.
Ce travail parait fastidieux, mais je crois que je suis obligé d'entrer dedans pour me poser des problèmes, des questions et en cherchant à les résoudre à faire progresser l'EFTC.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur
avatar

Messages : 6022
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: L'EFTC, inspiration coréenne   Lun 22 Mai 2017 - 10:04

Plus je lis ce projet, plus je me rends compte que le nébou (système d'écriture du kelep) est proche de l'EFTC. Et moi qui voulait faire dans l'original !! Razz Razz Razz

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 17939
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: L'EFTC, inspiration coréenne   Lun 22 Mai 2017 - 10:43

Ziecken a écrit:
Et moi qui voulait faire dans l'original !! Razz Razz Razz
Faut voir qui a eu l'idée le premier ; en fait d'idéoscript du moins, car pour  des écritures naturelles, les Chinois et les Coréens vous précèdent de plusieurs générations. En plus de ça, l'idée a pu germer chez l'un des deux sans qu'il eût et la connaissances des travaux de l'autre. C'est comme les mots des idéolangues en général : l'arbre se dit tano en elko et tænd* en aneuvien. Chacun de nous ignorait l'existence de l'idéolangue de l'autre ; en prime, aucun de nous deux, au moment de la création des mots, n'a pensé au grec δένδρον qui existait pourtant des siècles avant nous.




*À ce propos, j'ai trouvé, non en Aneuf (ben tiens !), mais dans le sud de la Drôme, l'arbre (un olivier, en plus !) qui pourrait symboliser la lettre aneuvienne Y (nommée tend, proche de tænd, d'où il tient) :

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur
avatar

Messages : 6022
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: L'EFTC, inspiration coréenne   Lun 22 Mai 2017 - 10:57

Je pense pas qu'il y ait eu inspiration mutuelle. Nous avons seulement des inspirations communes.Mais la ressemblance entre les deux systèmes n'est que visuellement apparente. Le fonctionnement est bien différent, à la fois l'un de l'autre mais aussi des systèmes dont nous nous sommes inspirés (enfin, je pense qu'il en est de même pour le EFTC). Wink

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Velonzio Noeudefée



Messages : 473
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: L'EFTC, inspiration coréenne   Lun 22 Mai 2017 - 11:40

Je confirme après avoir parcouru le Nébou qu'il n'y a pas eu d'inspiration mutuelle, bien qu'effectivement le résultat soit proche et le que le Nébou soit affiché bien antérieurement à l'EFTC.
En suivant tes commentaires, Ziecken, je te savais père de l'Adbébou, mais je ne m'étais jamais renseigné plus avant.
EFTC signifie Essai Franco Coréen Transcrit, c'est l'admiration du système coréen Hangeul/Hangul qui m'a inspiré l'EFTC, mais nécessairement il s'en éloigne aussi.
Le but est d'avoir un système inspiré du Hangul et adapté au français.
Rapidement
Points communs (Coréen, voire Nébou)
- formes très géométriques
- formes des consonnes inspirées par leurs prononciations
- essai de placer les syllabes dans un carré ou demi-carré, soit un cartouche
- combinaison des symboles en syllabe dans un carré ou demi-carré
Divergence
- inspiration de la prononciation issu de l'API
- y compris pour les voyelles
- qui peuvent être utilisées seules, sans adjoindre de caractère vide (voyelles majuscules et minuscules, donc)
- absence de caractère vide, bien qu'il y ait la voyelle moyenne centrale
- traitement identique des glides : /w/ et /j/. En coréen dans un cas la diphtongue est un caractère composé de deux symboles accolés, dans l'autre il a son caractère propre et indépendant (si je me souviens bien).
- glides distingués des voyelles proches: /w/ différent de /u/ et /j/ différent de /i/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur
avatar

Messages : 6022
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: L'EFTC, inspiration coréenne   Lun 22 Mai 2017 - 12:50

Velonzio a écrit:
Je confirme après avoir parcouru le Nébou qu'il n'y a pas eu d'inspiration mutuelle, bien qu'effectivement le résultat soit proche et le que le Nébou soit affiché bien antérieurement à l'EFTC.

Peu importe. Si tu t'étais inspiré du nébou, j'en serais flatté. Si c'est le résultat d'un hasard, cela me fait sourire. Il n'y a pas de mal. Les grands esprits se rencontrent.

Velonzio a écrit:
En suivant tes commentaires, Ziecken, je te savais père de l'Adbébou, mais je ne m'étais jamais renseigné plus avant.

En fait, le nébou est de moi mais pas l'adnébou, qui est une invention d'Anoev, basé sur mon travail préliminaire.

Velonzio a écrit:
EFTC signifie Essai Franco Coréen Transcrit, c'est l'admiration du système coréen Hangeul/Hangul qui m'a inspiré l'EFTC, mais nécessairement il s'en éloigne aussi.
Le but est d'avoir un système inspiré du Hangul et adapté au français.

Quant au nébou, il ressemble au hangeul mais c'est surtout le maya qui m'a initialement inspiré. Le hangeul, je ne m'y suis intéressé qu'après. Donc nous avons en fait, pas les mêmes inspirations.


Comparaisons entre le EFTC et le nébou

Je reprends tes points et je commente par oui ou non.

Points communs (Coréen)
- formes très géométriques OUI
- formes des consonnes inspirées par leurs prononciations NON
- essai de placer les syllabes dans un carré ou demi-carré, soit un cartouche OUI, ses carrés sont appelés modules en kelep
- combinaison des symboles en syllabe dans un carré ou demi-carré OUI
Divergence
- inspiration de la prononciation issu de l'API NON
- y compris pour les voyelles NON, le kelep ne compte pas de voyelles graphique, il en existe 4 orales mais elles sont notées au moyen de consonnes et prononcées comme des voyelles selon le contexte.
- qui peuvent être utilisées seules, sans adjoindre de caractère vide (voyelles majuscules et minuscules, donc) OUI
- absence de caractère vide, bien qu'il y ait la voyelle moyenne centrale NON
- traitement identique des glides : /w/ et /j/. En coréen dans un cas la diphtongue est un caractère composé de deux symboles accolés, dans l'autre il a son caractère propre et indépendant (si je me souviens bien). NON
- glides distingués des voyelles proches: /w/ différent de /u/ et /j/ différent de /i/ NON, ce sont les mêmes caractères qui donnent les glides et les voyelles

A cela s'ajoutent d'autres singularités et spécificités du nébou mais ce n'est pas l'objet de ce fil, alors je me concentre sur l'EFTC. Wink

Je suivrais l'évolution de cette écriture et de cette langue avec grand intérêt.


_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 17939
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: L'EFTC, inspiration coréenne   Lun 22 Mai 2017 - 13:19

Velonzio Noeudefée a écrit:
En suivant tes commentaires, Ziecken, je te savais père de l'Adnébou, mais je ne m'étais jamais renseigné plus avant.
Ziecken est concepteur (père) du nébou, qui est un idéoscript modulaire servant à la langue kélèpe.

L'adnébou est une adaptation du nébou. Cet idéoscript, linéaire et non modulaire (chaque graphe est indépendant des autres) est de mon fait. C'est la caractéristique de symétrie très avancée des nébougrammes (caractères nebou faisant partie d'un module) qui m'a incité à élaborer cette adaptation, pour écrire des langues à graphie linéaire. Ziecken m'a donné son aval pour le développement de l'adnébou. Ce qui m'a permis de donner naissance à des noms comme sluq (rincer), żhogbon, njog et quelques autres, la rotation étant de 90 ou 180°.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'EFTC, inspiration coréenne   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'EFTC, inspiration coréenne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'EFTC, inspiration coréenne
» Une Jeune artiste peintre Coréenne visitée par Jésus-Christ
» Bouddhisme en Corée
» Transfusion coréenne
» Vidéo-choc : "Souvenirs de l'Enfer - Une artiste illustre l'Enfer tel que demandé par Jésus " !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Écritures-
Sauter vers: