L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Disparition des déclinaisons

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 23072
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Disparition des déclinaisons   Lun 13 Fév 2017 - 0:25

SATIGNAC a écrit:
Bien sûr , il y a encore mon projet de "moidi" où il n'y a pas de déclinaison du nom mais où je n'ai pu m'empêcher de "flexionner" les pronoms personnels ...
Comme en français, castillan, anglais, néerlandais, en somme.

Sauf erreur de ma part, les seules langues qui ne déclinent rien, même pas les pronoms personnels, sont les langues isolantes (mandarin, et p'is d'autres).

J'ai fait la démarche suivante pour l'aneuvien : puisque même dans les langues sans déclinaisons (cf ci d'ssus) on "décline" quand même les pronoms, et que les pronoms ont des mêmes fonctions que les noms, pourquoi accorder un "traitement" aux uns et pas aux autres ? Et pour bien faire une unité de traitement, les flexions étaient unifiées (-_, -es, -en, -ev) aussi bien pour les uns que pour les autres... un peu moins de dix ans après la création de la langue.

_________________
Eg dem ere kred Anoew, do eg ere òniren: Eg • Fraṅsev = Je me croyais en Aneuf, mais je rêvais : je suis en France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur
avatar

Messages : 8843
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Disparition des déclinaisons   Lun 13 Fév 2017 - 12:07

Pour ma part, j'aimais bien les langues isolantes et les langues agglutinantes. J'ai voulu concilier les deux pour l'elko : j'aime les défis qui semblent impossibles !

La déclinaison est souvent perçue comme étant difficile ou complicante. Moi je voulais prouver le contraire. En elko, elle simplifie grandement les choses.

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 23072
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Disparition des déclinaisons   Lun 13 Fév 2017 - 12:26

Ziecken a écrit:
La déclinaison est souvent perçue comme étant difficile ou complicante. Moi je voulais prouver le contraire. En elko, elle simplifie grandement les choses.
On s'rejoint là d'ssus. Même si on remarques quelques accrocs à l'accusatif avec certaines consonnes, ça n'a rien de commun avec le latin (principalement les imparisyllabiques de la 3me déclinaison Rolling Eyes , la Hantise des élèves latinistes du premier cycle). La déclinaison aneuvienne est presque aussi régulière que la déclinaison volapüke.

_________________
Eg dem ere kred Anoew, do eg ere òniren: Eg • Fraṅsev = Je me croyais en Aneuf, mais je rêvais : je suis en France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur
avatar

Messages : 8843
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Disparition des déclinaisons   Lun 13 Fév 2017 - 12:29

Anoev a écrit:
Ziecken a écrit:
La déclinaison est souvent perçue comme étant difficile ou complicante. Moi je voulais prouver le contraire. En elko, elle simplifie grandement les choses.
On s'rejoint là d'ssus. Même si on remarques quelques accrocs à l'accusatif avec certaines consonnes, ça n'a rien de commun avec le latin (principalement les imparisyllabiques de la 3me déclinaison Rolling Eyes , la Hantise des élèves latinistes du premier cycle). La déclinaison aneuvienne est presque aussi régulière que la déclinaison volapüke.


Une déclinaison régulière et remplaçant bon nombre de prépositions est plutôt une bonne chose pour une langue.

C'est l'irrégularité, les exceptions, le flou sémantique qui conduisent les déclinaisons à complexifier inutilement la langue.

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 23072
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Disparition des déclinaisons   Lun 13 Fév 2017 - 13:11

Ziecken a écrit:
Une déclinaison régulière et remplaçant bon nombre de prépositions est plutôt une bonne chose pour une langue.

C'est l'irrégularité, les exceptions, le flou sémantique qui conduisent les déclinaisons à complexifier inutilement la langue.
J'suis d'accord avec toi. Mes seules particularité concernent les lettres combinables avec le S (D, K, P & T) ou avant le même son (C) ou bien un phonème proche (Z) à l'accusatif, ainsi que le V et le W au circonstanciel. Donc, des règles particulières, soit, mais prévisibles.

Sinon, pour avoir un maximum de nuances et de sens, j'ai combiné les adpositions (prépositions et/ou postpositions) avec les cas de déclinaisons. Pour des raisons sémantiques évidentes, je suis loin d'avoir tout exploité !

_________________
Eg dem ere kred Anoew, do eg ere òniren: Eg • Fraṅsev = Je me croyais en Aneuf, mais je rêvais : je suis en France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur
avatar

Messages : 8843
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Disparition des déclinaisons   Mar 14 Fév 2017 - 13:59

En relisant mon intervention j'ai l'impression que je critique les déclinaisons dans les langues naturelles ou dans les idéolangues naturalistes.

Je veux juste compléter en apportant une précision : les déclinaisons ne sont, pour moi, pertinentes et bénéfiques que si, dans le cadre d'une langue internationale, elles sont simples, économes, régulières et sans équivoque.

Dans le cadre d'une langue naturelle ou d'idéolangue sans vocation auxiliaire tout est permis. Et le fait d'associer prépositions et déclinaisons, comme dans le cas de l'aneuvien, c'est une chose tout à fait intéressant par ailleurs. Wink

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 23072
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Disparition des déclinaisons   Mar 14 Fév 2017 - 18:30

Ziecken a écrit:
Je veux juste compléter en apportant une précision : les déclinaisons ne sont, pour moi, pertinentes et bénéfiques que si, dans le cadre d'une langue internationale, elles sont simples, économes, régulières et sans équivoque.
Heureusement que l'aneuvien est une persolangue : en effet y a ces quatre mots (deux par deux) qu'y convient de ne pas confondre (en plus, comme ce sont des à-postériori, j'vois pas comment j'aurais pu faire autrement) :

Un mémoire
SP
Nmemomemor
Amemosmemose
Gmemonmemone
Cmemovmemove

la mémoire
SP
Nmemor
memore
Amemorsmemorse
Gmemorenmemorene
Cmemorevmemoreve

moto
SP
Nmotomotor
Amotosmotose
Gmotonmotone
Cmotovmotove

moteur
SP
Nmotor
motore
Amotorsmotorse
Gmotorenmotorene
Cmotorevmotoreve
Vous voyez la raison du pourquoi du problème ? Heureusement on pourra toujours faire la différence (grâce aux accords) entre
ùr rylne motor = de belles motos
ù thærmig motor = un moteur thermique.

Heureusement, les autres cas (cf tableaux) ne provoquent aucune confusion :
eg hab nep memors, eg nuzhère memos = je n'ai pas de mémoire (aucune mémoire), j'ai besoin de mémoire (memento).

C'est bien utile, les déclinaisons ! Smile

_________________
Eg dem ere kred Anoew, do eg ere òniren: Eg • Fraṅsev = Je me croyais en Aneuf, mais je rêvais : je suis en France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Disparition des déclinaisons   

Revenir en haut Aller en bas
 
Disparition des déclinaisons
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Disparition des déclinaisons
» Les abeilles en voie de disparition?
» Disparition du dernier régiment de zouaves
» Le tabac et la disparition du goût
» Disparition des espèces : une 6ème grande crise ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Général :: Langues et cultures-
Sauter vers: