L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Étude comparative elko - algardien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ziecken
Modérateur
avatar

Messages : 6293
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Étude comparative elko - algardien   Ven 27 Jan 2017 - 22:17

En vue de la vidéo de la préparation de la vidéo de comparaison algardien/ elko dans le cadre du projet Elkovidéos, j'ouvre ici un fil pour commencer le travail préliminaire.

La vidéo se présentera comme suit : (la trame sera complétée ou modifiée au gré des propositions)

Introduction :

- présentation de l'algardien dans les grandes lignes

Générique de début :

- titre elkovidéos
- sous-titre partenariats
- titre de la vidéo : elko vs algardien

Contenu :

- typologie
- alphabet
- prononciation
- morphologie
- grammaire
- syntaxe

Générique de fin :

- crédits
- remerciements
- appels à d'autres idéolinguistes qui souhaitent comparer leurs idéolangues

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.


Dernière édition par Ziecken le Mer 1 Mar 2017 - 8:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr En ligne
Bedal

avatar

Messages : 4500
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Étude comparative elko - algardien   Jeu 2 Fév 2017 - 16:52

Typologie

L'algardien possède un alphabet a priori (que j'aime bien appeler runes algardiennes ^^)

Il est globalement non motivé, même si certaines lettres peuvent faire penser à des lettres existantes.
Il comporte 26 lettres.



Dans le cadre de l'Atelier et de la diffusion de cette langue sur le web, j'utilise une transcription latine, dont les lettres sont dans l'ordre :

A, B, D, E, F, Ğ, H, I, J, K, L, M, N, O, P, R, S, T, U, V, W, Y, Z, Ð, ẞ, Þ


C'est une langue à phonologie relativement élaborée, car si en général, c'est une lettre pour un son et inversement, il existe également des digrammes consonantiques et des rares diphtongues.

En ce qui concerne la morphologie, l'algardien est une langue à morphologie affixale.

C'est une langue flexionnelle agglutinante relativement ordonnée (en général déterminant-déterminé)


Quant à la sémantique, l'algardien est une langue atomique racinaire. Ces racines sont issus d'une langue-mère également a priori, le leryen.
Certains mots sont empruntés à d'autres langues a priori de la diégèse comme le nordique, le mernien ou l'helfina.



Concernant la syntaxe, il s'agit d'un SVO, mais peut devenir (O)VS lors d'une phrase interrogative.

(et même SOV en poésie !)



La lexicologie enfin !

Je considère l'algardien comme une langue quasiment a priori, avec quelques mots inspirés de langues existantes.
La lexicologie est distinctive : à l'exception des noms, qui ont plusieurs terminaisons (-O, -A, -OR, -IS, -IA, -EN ...) les verbes finissent toujours par -E, les adjectifs toujours par -I et les adverbes par -IM

Le vocabulaire est fixe et bien défini par un dictionnaire.


L'objectif de la langue est d'être une langue artistique fantastique, celle du peuple Humain du continent d'Heimdalir.

Mais elle est aussi personnelle et expérimentale !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 18571
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Étude comparative elko - algardien   Jeu 2 Fév 2017 - 17:08

bedal a écrit:
Les adjectifs toujours par -I et les adverbes par -IM.
Est-ce une coïncidence ou bien une inspiration depuis l'uropi ?

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Bedal

avatar

Messages : 4500
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Étude comparative elko - algardien   Jeu 2 Fév 2017 - 17:15

Anoev a écrit:
bedal a écrit:
Les adjectifs toujours par -I et les adverbes par -IM.
Est-ce une coïncidence ou bien une inspiration depuis l'uropi ?

je ne connaissais pas l'uropi quand j'ai décidé ça ^^



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 18571
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Étude comparative elko - algardien   Jeu 2 Fév 2017 - 17:21

bedal a écrit:
Je ne connaissais pas l'uropi quand j'ai décidé ça ^^
C'est donc une coïncidence. C'est ce qu'y a de plus intéressant dans les créations idéolinguistiques. As-tu eu une source extérieure (comme par exemple, l'influence de -mente, en castillan ou en italien) ou bien ça t'est venu COMME ÇA, comme chez moi pour le suffixe adverbial aneuvien -as*?




*Par contre, pour le suffixe psolat -em, je l'avoue : j'ai pompé. Té ! c'est une langue à-postériori, j'ai une escuse. Sinon, j'ai une belle coïncidence, même à-postériori, c'est "autrement", qui se dit aljas en aneuvien, de alj + as, mais qui rejoint l'interlingua alias.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Bedal

avatar

Messages : 4500
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Étude comparative elko - algardien   Jeu 2 Fév 2017 - 17:30

Anoev a écrit:
bedal a écrit:
Je ne connaissais pas l'uropi quand j'ai décidé ça ^^
C'est donc une coïncidence. C'est ce qu'y a de plus intéressant dans les créations idéolinguistiques. As-tu eu une source extérieure (comme par exemple, l'influence de -mente, en castillan ou en italien) ou bien ça t'est venu COMME ÇA, comme chez moi pour le suffixe adverbial aneuvien -as*?




*Par contre, pour le suffixe psolat -em, je l'avoue : j'ai pompé. Té ! c'est une langue à-postériori, j'ai une escuse. Sinon, j'ai une belle coïncidence, même à-postériori, c'est "autrement", qui se dit aljas en aneuvien, de alj + as, mais qui rejoint l'interlingua alias.

Pour le -I c'est l'influence des adjectifs japonais

Ensuite j'ai eu l'idée de dériver tous les adverbes des adjectifs... et j'ai ainsi décidé de rajouter une consonne à la fin de l'adjectif.
Et effectivement, le choix de la lettre M est certainement (du moins je pense, car je me souviens plus) dû à l'inspiration de "-ment(e)".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
Ziecken
Modérateur
avatar

Messages : 6293
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Étude comparative elko - algardien   Jeu 2 Fév 2017 - 19:17

Merci Bedal pour toutes ces informations. j'en apprends beaucoup sur l'algardien c'est vraiment une langue intéressante.

Anoev a écrit:
bedal a écrit:
Je ne connaissais pas l'uropi quand j'ai décidé ça ^^
C'est donc une coïncidence. C'est ce qu'y a de plus intéressant dans les créations idéolinguistiques.

J'aime aussi observer ce genre de coïncidences.

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr En ligne
Bedal

avatar

Messages : 4500
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Étude comparative elko - algardien   Mer 15 Mar 2017 - 15:35

PRONONCIATION

Arrow Voyelles :



lettreprononciation(API)exemple en Fr
A[a],[ä]marcher
E[e] ou [ε]éléphant / lièvre
I/i/île
O[o] ou [ɔ]voler et dans mort
U/u/mouton
Y[ɪ]live(ANG)
rien de bien compliqué pour les voyelles simples.

Arrow Consonnes

 
lettrePrononciation(API)exemple
B/b/bateau
D[d]dent
F[f]fleur
[g]grand
H[h]home (ANG)
J[ʒ], [d͡ʒ] en début de motgentil / jean
K[k]koala
L[l]lapin
M[m]maman
N[n]nœud
P[p]papa
R[r]raro (ESP)
S[s]sapin
T[t]tente
V[v]voler
W[w]wapiti
Y[j] en tant que cons.yack
Z[z] Zidane
ð[ð]that (ANG)
ß[ʃ]chien
þ[θ]thin (ANG)
LES LETTRES DIACRITEES



Le macron

Il allonge la voyelle.

ā : [aː], [ɑː]

ū : [uː] 

ī [iː] 

[e:] ou [ε:]

ō [oː],[ɔː] 


La brève

ă [æ] comme dans l'anglais "cat"  ou [ε] comme dans "père"

 /ɪ/ comme dans l'anglais "live

[œ],[ø]  comme dans "sœur" et "feu"

 [y] comme dans mur

La brève change donc le timbre de la voyelle.

Ces quatre voyelles sont toutes issues des diphtongues correspondantes AE, EE, OE et UE du leryen.

La brève change donc le timbre de la voyelle.

La tilde


Le n ou m qui la suit n'est pas prononcé, son rôle est de nasaliser la voyelle.

ã [ã] comme dans rãnde [rãde] « marcher »

õ [ɔ̃] comme dans võnte [vɔ̃te] « frapper, cogner »

ẽ [ɛ̃] existe mais est très rare. 


Les accents


En algardien on accentue sur l'avant-dernière syllabe du mot.


Un accent marque une accentuation anormale. La déclinaison la place à la syllabe suivante, qui portera alors l'accent.

Exemple: bímeko (un bâton) prononcé ['bimeko] 


ğekiße kval bimékote (je saisis l'extrémité du bâton) prononcé [ge'kiʃe kval bi'mekote]





LES DIGRAMMES ET DIPHTONGUES


Digrammes

Voilà les phonèmes les plus difficiles de l'algardien : les digrammes !


 En algardien, le H est une lettre très sujette à faire des digrammes particuliers :

Ces digrammes proviennent pour partie de sons leryens particuliers et pour d'autres d'emprunts de sons Merniens ou Nordiques et sont assez rares en algardien.
 

-BH [β] dur à différencier du b ou du v, il se prononce avec les 2 lèvres, en soufflant légèrement... 

-FH [ɸ] idem, ressemble au F ... se prononce comme dans /buffet/ ou en japonais le son /fu/ 

-ĞH [ɟ] anciennement noté G, se prononce comme dans le hongrois /Magyar/

-JH [ɣ] son intermédiaire entre le R et le G, on le retrouve en espagnol :/pago/ 

-LH [ʎ]  n'existant pas non plus en français, on le retrouve en espagnol : /paella/ 

-NH [ɲ] se prononce comme le gn français dans /montagne/  

-RH [ʁ] se prononce comme le r grasseyé français dans /Paris/  

-SH [ç] n'existe pas en français , on le retrouve dans le mot allemand /Ich/

-WH [ɥ] se prononce comme dans le mot /huile/


DIPHTONGUES


AI : diphtongue [ai] comme dans l'anglais /Buy/

AO : diphtongue [aʊ] comme dans l'anglais /now/

EI  se prononce [εj]

EU : diphtongue [eʊ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 18571
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Étude comparative elko - algardien   Mer 15 Mar 2017 - 16:02

bedal a écrit:

Y[ɪ]live(ANG)
Le I de live, sauf erreur de ma part, se prononce [aɪ] (diphtongue). T'aurais dû choisir pink, stick, bit ou pig.


C'est dû, semble-t-il, au -E placé en fin de mot. Encore qu'avec l'anglais, on n'est sûr de rien ! À preuve, on a /ˈtʃaɪld/ pour le singulier (child) et /ˈtʃɪl.dɹən/ pour le pluriel (children).

Au fait, le Y algardien se prononce comme le Y accentué# aneuvien (Y en première syllabe ou Ý* ailleurs) ; là d'ssus, c'est plus stable qu'avec le I anglais. On a ça en commun avec le I québécois, le И ukrainien, entre autres.







°Alors que to bite (pas confondre ! c'est "mordre") se prononce /tu'baɪt/.
#Le Y non accentué, c'est un peu les vacances ! Encore qu'en aneuvien "officiel", il aurait tendance à se stabiliser en [ə] en syllabe finale et [ɪ] ailleurs, mais bon, rien n'est clairement fixé. On a aussi du [ʌ] en Æstmor...
*Mais pas le Ỳ (allongé  : YY), qui se prononce comme le Ы russe : [ɨ].

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Bedal

avatar

Messages : 4500
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Étude comparative elko - algardien   Mer 15 Mar 2017 - 16:12

Eh malheureusement non, live se prononce bien /ɪ/...


C'est life qui se prononce /aɪ/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 18571
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Étude comparative elko - algardien   Mer 15 Mar 2017 - 16:32

Au temps pour moi ! T'as entièrement raison !

Décidément, j'me f'rai jamais complètement au mariage tumultueux orthographe/prononciation en anglais. Et on dit que c'est une langue facile ! Mon z'œil ! À côté de l'anglais, le français passe pour une langue facile, et un paquet de langues imaginaires passent pour des langues à la simplicité enfantine, aneuvien* compris !




*Y a un mot liv aneuvien, tiré de... l'anglais (life, to live) ! si ! si ! Y s'prononce /'lif/ et l'pluriel (live), eh ben... c'est /'liv/.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Étude comparative elko - algardien   

Revenir en haut Aller en bas
 
Étude comparative elko - algardien
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Étude comparative elko - algardien
» Étude comparative elko - rémaï
» Étude comparative elko - aneuvien
» Étude comparative elko - deyryck
» Étude comparative elko - kieli

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Extras :: Aide et projets collectifs-
Sauter vers: