L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 élaboration de concepts par leur contraire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Greenheart
Modérateur


Messages : 2613
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: élaboration de concepts par leur contraire   Sam 28 Jan 2017 - 20:35

Graphieros a écrit:
Bonjour chers amis,

une question qui me trotte dans la tête pendant que je travaille sur le lexique du graphieros, et que je souhaitais partager avec vous.

Le graphieros interdit l'utilisation de courbes dans la formation des glyphes. Cette contrainte m'a conduit à me demander comment représenter les mots "courbe", "cercle", etc. Je me suis résolu à les évoquer en ajoutant un préfixe "non/anti". Par exemple, le mot de "courbe" se dit "non-angle". J'ai parfois eu recours à cette formation pour des concepts où j'aurais pu m'en passer, mais où une certaine forme de biais idéologique (si j'ose dire) m'a séduit.

Avez-vous déjà procédé de la sorte?


Oui, systématiquement en rémaï, mais la même technique s'applique dans toutes les langues et permet de doubler le vocabulaire de manière très efficace car le locuteur peut créer ses propres mots.

Par contre attention à la définition du "non / anti", parce que "non" (n'existe pas dans la phrase, comme dans "le chat n'est pas là", donc "non-chat" = ce n'est pas un chat, il n'y a pas de chat en cette chose) n'a pas le même sens que "anti" (annule) ou encore "opposé" (en avant / opposé d'en avant = en arrière) et ainsi de suite.

En rémaï par exemple, pour la forme des objets, une syllabe comme YA/JA signifie une forme longue. L'opposé c'est la forme courte ou le petit bout. La forme carrée TA / DA ne s'oppose pas à la forme ronde WA, et peut se combiner avec, comme dans TAWA, un pavé aux coins arrondis, ou WATA, une sphère aplatie...

***

Attention de ne pas confondre la forme et le fond, le territoire et la carte : les glyphes suivent des règles, mais pas forcément les mêmes que l'idée qu'elle représente. Un outil valide à un niveau de langue comme sa représentation graphique peut être inadapté au développement du vocabulaire ou à la construction de la phrase.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 19678
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: élaboration de concepts par leur contraire   Sam 28 Jan 2017 - 21:30

Greenheart a écrit:
Par contre attention à la définition du "non / anti", parce que "non" (n'existe pas dans la phrase, comme dans "le chat n'est pas là", donc "non-chat" = ce n'est pas un chat, il n'y a pas de chat en cette chose) n'a pas le même sens que "anti" (annule) ou encore "opposé" (en avant / opposé d'en avant = en arrière) et ainsi de suite.
C'est ce dont je me suis rtendu compte, raison pour laquelle j'ai gardé les articles dans mes langues (du moins l'aneuvien et le psolat), pour distinguer des phrases du s'yle "il (n')y a (pas)" de phrases avec le verbe "être" :

ùt gat nep iyr = un chat n'est pas là (il n'y a pas de chat/pas un chat là)
àt gat nep iyr = le chat n'est pas là (le chat dont je vous est parlé, ce chat, notre chat, etc).

mais aussi :

nep ùt gat • iyr = Il n'y a pas un chat là.
æt gat iψ inzha àt panthærs àt zoparken = c'est ce chat qui a mangé la panthère du zoo.
nep æt gat qua inzha àt panthærs àt zoparken? = n'est-ce  pas ce chat qui a mangé la panthère du zoo ?
nep æt gat iψ inzha àt panthærs àt zoparken = ce n'est pas ce chat qui a mangé la panthère du zoo.

On peut aller loin, comme ça !

Autres exemples :

Nepdù ep iyr = Il n'y a personne ici
Nep ùt dak • iyr = Il n'y a ni homme ni garçon ici (il n'y a que des femmes et des filles)
Nep ùt vaxèndak • iyr = Il n'y a pas d'homme adulte ici (il n'y a que des femmes, des ados et des enfants)
Nep vaxèndak nep zhuvèndak • iyr = Il n'y a ni homme ni ado mâle ici (il n'y a que des femmes, des adolescentes et des enfants).
àr vaxèndake nep iyr = les hommes adultes ne sont pas là (ici).
àr dùr iyr nep vàxene = les personnes ici ne sont pas adultes.
àr dùr iyr nep ùr vàxendake = les personnes ici ne sont pas des hommes adultes...

Et j'en passe.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
 
élaboration de concepts par leur contraire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Ange gardien/démon gardien
» Les Métiers et leur Histoire. Les Boulangers
» Je leur dédie pour leur belle vie de couple cette homélie(Pour Mirella)
» Pour ceux qui cherchent leur vocation
» Militaire: Michael Smith Contrôleur Radar US Air Force

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Extras :: Aide et projets collectifs-
Sauter vers: