L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Défis lexicaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 17939
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Défis lexicaux   Lun 20 Mar 2017 - 9:25

Chez moi, nog (sans accent) signifie "guère" et noger : "plutôt".

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AEM

avatar

Messages : 1694
Date d'inscription : 15/01/2012
Localisation : Reims

MessageSujet: Re: Défis lexicaux   Lun 20 Mar 2017 - 12:20

Le deyryck fera distinction, si voulu, par import directe ou indirecte. Aucune n'est prévu de base puisqu'il s'agit d'une nuance totalement propre à la Terre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bedal

avatar

Messages : 4267
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Défis lexicaux   Lun 20 Mar 2017 - 14:13

En général, en algardien on parle de peau brune pas noire.

Mais le mot "brun" est le même qu'on parle de peau ou autre chose : nezi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 17939
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Défis lexicaux   Lun 20 Mar 2017 - 16:21

bedal a écrit:
En général, en algardien on parle de peau brune pas noire.

Mais le mot "brun" est le même qu'on parle de peau ou autre chose : nezi
J'aurais pas pu mettre broon en aneuvien, celui-ci étant aussi une couleur. Au moins, avec melàn, j'suis tranquille, ça va de "plutôt basané" à "à la peau noire ébène".

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvano

avatar

Messages : 12349
Date d'inscription : 02/12/2010
Localisation : 45° 27' N 73° 36' W

MessageSujet: Re: Défis lexicaux   Lun 20 Mar 2017 - 16:25

Anoev a écrit:
Noir (peau)  Arrow .

J'ai trouvé trois idéolangues pour lesquelles le teint de peau "noir" est différent de la teinte représentant soit l'absence de lumière soit la superposition (soustraction) théorique des pigments jaune cyan et magenta.

Y a donc melàn en aneuvien (penser à "mélanine"), distinct de svart
Y a aussi aydokw en sambahsa, distinct de kyehrsen ou sword
Y a également neger en uropi, distinct de nar.
Y en a-t-il d'autres ?

Je ne suis pas certain que l'uropi neger soit un adjectif qualifiant la peau, mais plutôt un nom désignant une personne dont la peau est de cette couleur. Demande à Doj-Pater.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
Ziecken
Modérateur
avatar

Messages : 6020
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Défis lexicaux   Mer 22 Mar 2017 - 12:24

noir (peau)

En elko, il est possible de former des mots pour chacune des nuances de peau. Mais il existe encore d'autres nuances liée à la position des clés dans le mots :

noklina = qui a la peau noire
linnoka = noir

linnoka = noir
lindoka = foncé
linkina = blanc

En changeant le catégorisateur on peut obtenir d'autre nuances de couleurs.

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr En ligne
SATIGNAC



Messages : 938
Date d'inscription : 06/11/2012
Localisation : Fustilhan

MessageSujet: En méhien je vois deux traductions   Mer 22 Mar 2017 - 23:41

Anoev a écrit:
Noir (peau)  Arrow .

J'ai trouvé trois idéolangues pour lesquelles le teint de peau "noir" est différent de la teinte représentant soit l'absence de lumière soit la superposition (soustraction) théorique des pigments jaune cyan et magenta.

Y a donc melàn en aneuvien (penser à "mélanine"), distinct de svart
Y a aussi aydokw en sambahsa, distinct de kyehrsen ou sword
Y a également neger en uropi, distinct de nar.
Y en a-t-il d'autres ?

En méhien ,aussi, les personnes de "race" africaine dite "noire"  sont dites melanas/-es, l'adjectif est réservé à la couleur de peau, et non celle d'objets , ni d'autres êtres vivants .( je l'ai inventé bien avant de connaître ce forum, donc l'aneuvien , hé , hé!) 
L'adjectif nigra/-e/-o ou zæbwa/-e/-o ( qui vient de l'héraldique , comme azura/-e: bleu) est réservé aux choses et animaux à poils ou plumes. Il existe atra/-e/-o qui signifie aussi sombre, obscur.
Pour dire brun: morena/-e/-o, ænetinta/-e ( = couleur de bronze: æne )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 17939
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Défis lexicaux   Jeu 23 Mar 2017 - 0:14

SATIGNAC a écrit:
Je l'ai inventé bien avant de connaître ce forum, donc l'aneuvien , hé , hé!
L'adjectif aneuvien melàn date aussi d'avant la naissance de l'Atelier (2008). Si j'ai bonne mémoire, y doit dater de la fin des années '80 ou du début des années '90 ; quèqu'chose d'approchant. Melàn et melàndu ont été créés dans la foulée. Tiens, j'viens de m'rend'compte que j'avais oublié de mettre melànyn dans Idéopédia ! C'que j'peux êt'distrait !

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 17939
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Défis lexicaux   Dim 2 Avr 2017 - 1:06

Arrow La plupart

Chez moi, c'est un adjectif distributif, substantivé (au pluriel, dans ce cas) quand il est seul :

Le mot en lui-même n'appelle pas de commentaire particulier, il est tiré du nom part auquel est agglutiné le préfixe augmentatif er-.

Main'nant, voyons son utilisation :

En français, on dit "la plupart des cochons sont roses", et on accorde le verbe "sont" et l'attribut "roses", non pas au sujet "plupart" (au singulier), mais à son complément "cochons" (au pluriel).

En aneuvien, erpárt se comporte comme un adjectif, et il est donc épithète du nom :
àr erpárte chwine • rhode.

Un autre exemple, au singulier, cette fois-ci :
Erpárt tæmpev, da sliyf! = La plupart du temps, il dort.

Un autre exemple, avec un pronom :
Eg hab erpárt ċys. = J'en ai la plupart.

Un autre exemple : Utilisé seul (substantivé), il représente un nombre et se met au pluriel :
Àr erpárte rokòmăr nepèr. = La plupart ne sont jamais revenus.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur
avatar

Messages : 6020
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Défis lexicaux   Lun 3 Avr 2017 - 14:49

En elko, la plupart se dit abta

La plupart des gens : abta kiho

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr En ligne
Silvano

avatar

Messages : 12349
Date d'inscription : 02/12/2010
Localisation : 45° 27' N 73° 36' W

MessageSujet: Re: Défis lexicaux   Lun 3 Avr 2017 - 15:18

Anoev a écrit:
Arrow La plupart

eo: plej multaj
sam: pleist
ldp: maiste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
SATIGNAC



Messages : 938
Date d'inscription : 06/11/2012
Localisation : Fustilhan

MessageSujet: Re: Défis lexicaux   Mar 4 Avr 2017 - 0:11

Anoev a écrit:
Arrow La plupart

Chez moi, c'est un adjectif distributif, substantivé (au pluriel, dans ce cas) quand il est seul :

Le mot en lui-même n'appelle pas de commentaire particulier, il est tiré du nom part auquel est agglutiné le préfixe augmentatif er-.

Main'nant, voyons son utilisation :

En français, on dit "la plupart des cochons sont roses", et on accorde le verbe "sont" et l'attribut "roses", non pas au sujet "plupart" (au singulier), mais à son complément "cochons" (au pluriel).

En aneuvien, erpárt se comporte comme un adjectif, et il est donc épithète du nom :
àr erpárte chwine • rhode.

Un autre exemple, au singulier, cette fois-ci :
Erpárt tæmpev, da sliyf! = La plupart du temps, il dort.

Un autre exemple, avec un pronom :
Eg hab erpárt ċys. = J'en ai la plupart.

Un autre exemple : Utilisé seul (substantivé), il représente un nombre et se met au pluriel :
Àr erpárte rokòmăr nepèr. = La plupart ne sont jamais revenus.

En méhien: aplùrimas/ oplùrimes  : la plupart des , les plus nombreux est la traduction évidente, mais la traduction littérale du français peut inspirer: omagvròperz (+ génitif singulier indénombrable ou pluriel dénombrable ): Istiols oplùrimes goires rozes, omini Er tale omagvròperz ous hi-cevendus: La plupart des cochons sont roses , au moins la plupart de ceux que l'on peut voir ici.
Plus quelques idiomatiques adverbiaux: omagvrtempi : la plupart du temps. Sopio omagvrtempi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 17939
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Défis lexicaux   Jeu 6 Avr 2017 - 21:08

Si personne se décide, j'me r'lance :

transbordeur, traversier, ferry Arrow

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvano

avatar

Messages : 12349
Date d'inscription : 02/12/2010
Localisation : 45° 27' N 73° 36' W

MessageSujet: Re: Défis lexicaux   Jeu 6 Avr 2017 - 21:50

Anoev a écrit:
Si personne se décide, j'me r'lance :

transbordeur, traversier, ferry Arrow

eo: pramo
ldp: feri
sam: ferry
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 17939
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Défis lexicaux   Jeu 6 Avr 2017 - 22:16

J'avoue qu'j'ai hésité un certain temps avant d'les poser, ceux-là. J'me suis rendu compte que j'l'les avais pas, mais j'avais une racine commune à-priori qui me permettait de m'en sortir sans mal : kawed. J'ai même la traversée (d'une mer ou d'un lac), qui va m'aider puissamment ici.

J'en ai donc déduit :

kawexhíp = ferry, bateau transbordeur
kawemòct = pont transbordeur.



_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SATIGNAC



Messages : 938
Date d'inscription : 06/11/2012
Localisation : Fustilhan

MessageSujet: Re: Défis lexicaux   Jeu 6 Avr 2017 - 23:52

Silvano a écrit:
Anoev a écrit:
Si personne se décide, j'me r'lance :

transbordeur, traversier, ferry Arrow

eo: pramo
ldp: feri
sam: ferry

En méhien , tout littéralement: ferhevey/-eo: voie ferrée + batel : bateau = ferhevebatel, abrègé en ferheubatel ou ferheubat (/-o).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 17939
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Défis lexicaux   Ven 7 Avr 2017 - 1:00

SATIGNAC a écrit:
En méhien , tout littéralement: ferhevey/-eo: voie ferrée + batel : bateau = ferhevebatel, abrègé en ferheubatel ou ferheubat (/-o).
Là, ça va surtout pour les ferries qui transportent des trains (Calabre-Sicile, Allemagne-Danemark, Danemark-Suède notamment, et p'is quelques autres je présume), mais pour beaucoup d'autres, qui transportent des véhicules routiers, j'me suis d'mandé pourquoi on disait aussi "ferry". Et en fait, le mot anglais "ferry" n'a rien à voir avec la voie ferrée (railway), mais veut simplement dire "bac" ; raison pour laquelle j'ai pas mis baṅxhíp pour l'aneuvien. Y a-t-il un rapport avec le verbe latin FERO FERRE TVLI LATVM ? Là, j'mavancerais pas jusque là. J'aurais pu mettre vihxhíp, mais j'me suis dit qu'y a pas que des ferries qui transportent des véhicules (les cargos aussi, mais c'est des véhicules neufs). J'voulais garder l'idée de "traversée" même si les paquebots  (buxhípe) en font (mais certains font aussi des croisières, et eux ne transportent pas (régulièrement) de véhicules dans leur cale). Par ailleurs, j'voulais pas d'mot à rallonge. L'a ben fallu que j'choisisse.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur
avatar

Messages : 6020
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Défis lexicaux   Ven 7 Avr 2017 - 18:30

En elko :

Arrow transbordeur, traversier, ferry : aknedo

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr En ligne
Silvano

avatar

Messages : 12349
Date d'inscription : 02/12/2010
Localisation : 45° 27' N 73° 36' W

MessageSujet: Re: Défis lexicaux   Ven 7 Avr 2017 - 18:36

Anoev a écrit:
Et en fait, le mot anglais "ferry" n'a rien à voir avec la voie ferrée (railway), mais veut simplement dire "bac" ; raison pour laquelle j'ai pas mis baṅxhíp pour l'aneuvien. Y a-t-il un rapport avec le verbe latin FERO FERRE TVLI LATVM ?

Il semble que oui, mais faut remonter au proto-indo-européen, selon ceci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
Olivier Simon

avatar

Messages : 3957
Date d'inscription : 20/02/2009
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Défis lexicaux   Ven 7 Avr 2017 - 18:47

Silvano a écrit:
Anoev a écrit:
Et en fait, le mot anglais "ferry" n'a rien à voir avec la voie ferrée (railway), mais veut simplement dire "bac" ; raison pour laquelle j'ai pas mis baṅxhíp pour l'aneuvien. Y a-t-il un rapport avec le verbe latin FERO FERRE TVLI LATVM ?

Il semble que oui, mais faut remonter au proto-indo-européen, selon ceci.

C'est faux (l'indication étymologique se contredisant à la fin). Le mot germanique vient bien de *per = traverser, tandis que le latin "ferre" vient de *bher, (et "tuli/latum" viennent de *telH2).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sambahsa.pbwiki.com/
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 17939
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Défis lexicaux   Ven 7 Avr 2017 - 23:06

La page "ferry" (commune au français et au sambahsa*) est prête sur Idéolexique. De même que le pavé-modèle. Plusieurs absents, entre autres : l'algardien, l'arwelo et le kotava.

À propos de l'uropi, j'ai un doute : pourquoi dans le vordar, trabàt (qui signifie aussi "bac") a l'accent sur le dernier À et pas feribat ?


*Olivier, tu pourras corriger la prononciation (ajout d'accent tonique, notamment).

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bedal

avatar

Messages : 4267
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Défis lexicaux   Dim 9 Avr 2017 - 14:57

Pas de ferrys proprement dits mais j'ai :

Like a Star @ heaven hafelmavis (navire côtier, navire caboteur)
Like a Star @ heaven lobarmavis (navire de lac) : il s'agit de navires que l'on retrouve uniquement sur le Lac Bleu à Harvtsa, permettant la traversée du lac pour les voyageurs et/ou les marchandises.  

Like a Star @ heaven aylenmavis (navire de fleuve) : peut traduire les barges, bacs ou péniches.  Mais à Algard ce terme est surtout utilisé pour les navires qui circulent entre le port maritime de Daener et la cité d'Harvtsa, le plus grand port fluvial du continent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 17939
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Défis lexicaux   Ven 14 Avr 2017 - 1:38

Ça fait presque une semaine et pesonne n'a trouvé un autre mot ?

J'en ai un : ennemi (adjectif et nom) Arrow

J'ai trouvé pas mal de traducs, mais surtout pour le nom. Bon, pour l'arwelo, l'elko et l'espéranto, j'ai bien été tenté de remplacer le O par un A pour l'adjectif, mais des fois, une lecture vaut mieux qu'une déduction.

L'interlingua, le kotava, l'uropi et le volapük avaient les deux distinctement. Le sambahsa a deux mots bien distincts, mais impossible d'en connaître la nature. Jusque là, je n'avais que hostid et hostidu. Un peu léger, quand même (surtout qu'UN ennemi n'est pas forcément UNE personne, ça peut être toute une armée). J'ai arrangé un peu tout ça, et ça me donne, main'nant :
hostid = ennemi (nom)
hostiden = ennemi (adjectif)
hostidu = ennemi (si c'est UNE personne).

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur
avatar

Messages : 6020
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Défis lexicaux   Ven 14 Avr 2017 - 5:04

Pour l'elko, c'est niaso / niasa formés par antonymie à partir de niso / nisa (ami).

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr En ligne
Fox Saint-Just

avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 01/02/2017
Localisation : Italie

MessageSujet: Re: Défis lexicaux   Ven 14 Avr 2017 - 11:00

Pour le novbasa, c'est dushman.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Défis lexicaux   

Revenir en haut Aller en bas
 
Défis lexicaux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» champs lexicaux
» exercices de vocabulaire sur les champs lexicaux
» Mots grammaticaux et mots lexicaux:
» Mots grammaticaux et mots lexicaux:
» Phonogramme / morphogramme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Idéogénéral :: Idéolexicologie-
Sauter vers: