L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 présentation du graphieros

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
Graphieros

avatar

Messages : 338
Date d'inscription : 11/01/2017
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: présentation du graphieros   Sam 12 Aoû 2017 - 17:22

@Hieronimus
J'ai effectivement envisagé de varier la taille des hex sur un même tableau, mais ça s'éloigne de mon intention initiale, qui est de peindre et d'écrire simultanément. En effet, ce jeu sur la forme m'apparaît comme relevant d'une forme d'artifice, et je veux mettre l'accent sur le sens des mots que je grave sur les toiles, même si pour l'instant je suis le seul à les décrypter. Cela n'est que mon goût bien sûr:) en revanche, les jeux d'échelle, comme le permettent le graphieros moléculaire, le fractal, ainsi que les propositions de Velonzio, se prêtent absolument au texte seul, au blanc de la page. Mon projet pictural se résume simplement à la représentation de la matière telle qu'on peut la percevoir avec la physique des particules (dimensions de planck=grille hexagonale, particules/vibration des cordes=particules=idées, agglomérations de particules=molécules=mots et concepts avancés).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Graphieros

avatar

Messages : 338
Date d'inscription : 11/01/2017
Localisation : Paris, France

MessageSujet: La clé   Dim 8 Oct 2017 - 11:29

Bonjour chers amis,

j'ai le plaisir de vous faire partager un petit guide que j'ai rédigé pour expliquer le pourquoi et le comment du graphieros, ouvrage que j'ai intitulé pompeusement "la clé", et dont vous pouvez trouver le pdf ici:

LA CLE

La préface a été rédigée par un ami historien.

Je me suis commandé quelques exemplaires papier via le site d'auto-édition que j'ai utilisé, car je compte en mettre à disposition lors de mes prochaines expositions.

LULU.COM

Je l'ai déjà mentionné en commençant ce fil, je suis tout sauf un spécialiste en matière d'idéolangue, le graphieros étant ma première tentative. Aussi j'accepte avec humilité toutes les remarques et correctifs éventuels que vous pourriez juger nécessaires pour une seconde édition.

Bonne lecture Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 2018
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: présentation du graphieros   Dim 8 Oct 2017 - 20:59

La préface est belle !

Blague : pour une seconde édition, un chapitre sur comment faire parler les glyphes pourrait être ajouté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur
avatar

Messages : 8073
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: présentation du graphieros   Dim 8 Oct 2017 - 21:05

Le graphieros est pour moi une belle illustration du lien entre expressivité et art.

Il représente même une belle vitrine de l'idéolinguistique en général. Cela sera sans doute pour certains une porte d'accès vers l'univers de l'idéolinguistique.

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Graphieros

avatar

Messages : 338
Date d'inscription : 11/01/2017
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: présentation du graphieros   Ven 13 Oct 2017 - 17:55

Velonzio Noeudefée a écrit:
La préface est belle !

Blague : pour une seconde édition, un chapitre sur comment faire parler les glyphes pourrait être ajouté.

Merci Velonzio, je transmettrai ton compliment à l'auteur de la préface Smile
Un chapitre sur comment faire parler les glyphes? Je pense qu'un bouquin entier pourrait être commis à ce sujet! Wink

Ziecken a écrit:
Le graphieros est pour moi une belle illustration du lien entre expressivité et art.

Il représente même une belle vitrine de l'idéolinguistique en général. Cela sera sans doute pour certains une porte d'accès vers l'univers de l'idéolinguistique.

Merci Ziecken:) J'ai d'ailleurs indiqué l'url de l'Atelier dans l'ouvrage Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur
avatar

Messages : 8073
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: présentation du graphieros   Ven 13 Oct 2017 - 20:17

Graphieros a écrit:
Merci Ziecken:) J'ai d'ailleurs indiqué l'url de l'Atelier dans l'ouvrage Like a Star @ heaven

Super, un petit coup de pub ne fera pas de mal !

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Graphieros

avatar

Messages : 338
Date d'inscription : 11/01/2017
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Des nouvelles du graphieros   Ven 13 Avr 2018 - 9:13

Bonjour chers amis,

cela fait un bon moment que je n'ai pas donné de nouvelles. En effet, j'ai laissé un temps de côté la théorie pour utiliser le graphieros dans des tableaux, dont voici par exemple l'un des derniers, qui s'intitule "la caresse des galaxies lointaines", huile sur toile, 130x97cm (le titre étant tiré de l'un des vers du tableau):



Pour ce tableau, j'ai augmenté drastiquement la taille de la structure hexagonale, pour obtenir des glyphes de 5cm de hauteur, permettant un jeu de lumière, suggérant des volumes, impossibles à obtenir avec des glyphes de 5mm de hauteur. J'ai pris un tel plaisir à peindre ce tableau que le suivant, qui est encore frais sur le chevalet, et proche de la signature, met en scène un seul mot, en graphieros fractal, duquel toute une vie se déploie (serpents, végétaux, lézards...). La taille du glyphe est proche du demi-mètre, autant dire que les jeux de lumière et de volume sont à plein:)

Parallèlement, j'ai commencé la rédaction d'un livre en l'écrivant directement en graphieros. Voici son apparence:



L'objectif est de cesser de penser à partir du français, pour penser directement en graphieros. Je suis presque sûr qu'une nouvelle grammaire va peu à peu s'imposer. Je n'ai que huit pages pour le moment, mais j'ai l'impression que par moments, il m'arrive de penser dans l'idéolangue. Aussi, j'ai souhaité avoir recours le moins possible au dictionnaire, pour composer les associations de glyphes directement en écrivant. De la sorte, je pense pouvoir générer des mots plus faciles à décrypter, pour ceux qui maîtriseront le lexique des glyphes de base. En me relisant, je parviens à me décrypter moi-même, ce qui est plutôt encourageant. Mais la grammaire telle qu'elle est conçue est parfois assez rigide, donc j'attends de voir ce que Darwin réserve aux pages futures.

Je vous souhaite une bonne journée, et un joli printemps.

G
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 2018
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: présentation du graphieros   Ven 13 Avr 2018 - 13:28

Shocked J'adore le livre ! grand bravo ! cheers
Je nourris les mêmes espoirs que toi quant à ta grammaire Very Happy

J'aime bien le rendu avec de gros glyphes sur tes oeuvres !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Graphieros

avatar

Messages : 338
Date d'inscription : 11/01/2017
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: présentation du graphieros   Ven 13 Avr 2018 - 13:44

Velonzio Noeudefée a écrit:
Shocked J'adore le livre ! grand bravo ! cheers
Je nourris les mêmes espoirs que toi quant à ta grammaire Very Happy

J'aime bien le rendu avec de gros glyphes sur tes oeuvres !

Merci beaucoup Velonzio Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur
avatar

Messages : 8073
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: présentation du graphieros   Ven 13 Avr 2018 - 15:56

Il n'y a pas de secret. Pour penser dans une langue, il faut la pratiquer quotidiennement, à l'écrit comme à l'oral et ne pas passer par le français pour traduire. Au début si, mais il faut vitre apprendre à lâcher sa béquille... Wink

Longue vie au graphieros

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Graphieros

avatar

Messages : 338
Date d'inscription : 11/01/2017
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: présentation du graphieros   Ven 13 Avr 2018 - 16:47

Ziecken a écrit:
Il n'y a pas de secret. Pour penser dans une langue, il faut la pratiquer quotidiennement, à l'écrit comme à l'oral et ne pas passer par le français pour traduire. Au début si, mais il faut vitre apprendre à lâcher sa béquille... Wink

Longue vie au graphieros

Merci Ziecken!
Il faut que je commence à me parler à moi-même en graphieros Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur
avatar

Messages : 8073
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: présentation du graphieros   Ven 13 Avr 2018 - 17:09

Graphieros a écrit:
Il faut que je commence à me parler à moi-même en graphieros Wink

Le mieux est de l'enseigner à quelqu'un que tu voies régulièrement, c'est ce que je fais pour l'elko. C'est assez efficace.

Ce que je fais aussi c'est de traduire en elko une dizaine de phrase que j'entends ou que je dis, je le fais en général dans la voiture ou aux toilettes ! Laughing

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Napishtim

avatar

Messages : 212
Date d'inscription : 21/11/2009
Localisation : Zhengzhou, Chine

MessageSujet: Re: présentation du graphieros   Mar 19 Juin 2018 - 9:01

Salut Alec, je suis enchanté par le Graphieros !
idéographique pur, rendu magnifique en constellation*, géniales idées des modes en ruche linéaire, bifurquée, moléculaire, et fractal en vortextes, intégration envoûtante dans tes tableaux...
Ton pdf de présentation est aéré, bien illustré, précis et poétique tout à tour.

Suggestions:
- abandonner les prononciations du lexique a posteriori, pour explorer une mise en harmonie entre le sens et le son.
- présenter le lexique de ton dictionnaire en classement sémantique**, pour susciter et mettre en évidence les relations entre tes glyphes.
- refondre la grammaire plutôt que de la calquer généralement sur le français, notamment en conjugaison. (bravo pour les participes passés !) L'espéranto a joliment reparti le subjonctif entre volitif et conditionnel. On doit pouvoir aller beaucoup plus loin en brisant des paradigmes*** profonds comme la dualité Actif/Passif, et la linéarité occidentale du Passe/Présent/Futur.

Broutilles:
- petite typo à la page 56 : non au lieu de son.
- Page 52, pas sûr que "Je vais loin" soit le meilleur exemple de syntaxe SVO car il faudrait un verbe transitif, à moins de la comprendre comme "Je parcours le lointain". L'espéranto permet "Mi aliras Parizon" et peut être même "Mi aliras la malproksimon".

Notes et digressions****:
* j'ai justement fait un poème en couleurs pour ma langue Laramin, où des constellations sont tracées par éclair de pensée parcourant une coupole formée des 100 glyphes du Laramin.

** une obsession de longue date, l'organisation sémantique du lexique ! Soit en listes, en champs lexicaux, en carte 2D, en arbres... je suis preneur de toute proposition Rolling Eyes

*** une mission qui me tient à cœur depuis quelques années, à la fois linguistique, philosophique, et particulièrement éthique: repenser le temps, l'agir, la liberté, et le soi. Cela conduit même à repenser la structure de tout ce qui existe, de concret et d'abstrait.
Comme livre j'ai "La route du temps" de Philippe Guillemant pour le volet scientifique et spirituel, et "Du temps" de François Jullien pour la philosophies comparées sino-européennes et la linguistique.
Ces 4 notions (le temps, l'agir, la liberté, et le soi) telles qu'elles sont conçues dans les cultures occidentales contemporaines, sont à la source d'attitudes conflictuelles et égoïstes, et en définitive une certaine douleur pour la société et ses membres.

Nos idéolangues sont de fantastiques opportunités d'explorer, s’équiper, et s'immerger dans un nouvel espace de pensée. C'est donc une belle chance à saisir pour s'agrandir, se transformer. Mais aussi une responsabilité à exercer avec prudence : ne pas fabriquer une idéolangue qui nous rende psychotiques, ou simplement moins capables de comprendre et vivre avec nos frères humains.

**** Géniale ton écriture en "Accords", et tes textes d'illustrations donnent agréablement le tournis !


Dernière édition par Napishtim le Mar 19 Juin 2018 - 11:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.notesdevoyage.com/
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 2018
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: présentation du graphieros   Mar 19 Juin 2018 - 9:36

Même si je en suis pas sûr de tout comprendre Napishtim.
Il est vrai que la dualité actif/passif et non achevé/achevé à laquelle elle est lié, particulièrement sur les adjectifs (un pouvoir sucrant, un thé sucré) est une vraie limite...que je n'ai pas encore sû dépasser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Graphieros

avatar

Messages : 338
Date d'inscription : 11/01/2017
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: présentation du graphieros   Mar 19 Juin 2018 - 10:22

Je te remercie Napishtim pour ton retour détaillé sur le graphieros, et pour tes remarques judicieuses Smile

Je reprends tes suggestions pour apporter des réponses:

Napishtim a écrit:


Suggestions:
- abandonner les prononciations du lexique a posteriori, pour explorer une mise en harmonie entre le sens et le son.
- présenter le lexique de ton dictionnaire en classement sémantique**, pour susciter et mettre en évidence les relations entre tes glyphes.
- refondre la grammaire plutôt que de la calquer souvent sur le français, notamment en conjugaison. (bravo pour les participes!) L'espéranto a joliment reparti le subjonctif entre volitif et conditionnel. On doit pouvoir aller beaucoup plus loin en brisant des paradigmes*** profonds comme la dualité Actif/Passif, et la linéarité occidentale du Passe/Présent/Futur.

1. prononciation: clairement le talon d'Achille du graphieros. Vélonzio a proposé une piste brillante pour une prononciation reliée au glyphe lui-même, abandonnant toute idée de liaison entre le sens et le son. Je dois m'y replonger. Si j'aboutis, je devrais me rééduquer, car je prononce le graphieros avec ces sons actuellement.

2. présentation du lexique: l'organisation en classement sémantique est une excellente idée (j'ai publié d'ailleurs un exemple en page 7 de ce fil, publication du 15 juin 2017 à 17:35; puis en page 8 ). La présentation du lexique à la fin de mon bouquin est avant tout pratique (je m'en sers d'ailleurs régulièrement car je ne connais pas tous mes glyphes par coeur), elle me permet de retrouver rapidement un glyphe par sa traduction française, classée alphabétiquement.

3. La grammaire est effectivement très calquée sur le français à l'origine. Mais cela évolue peu à peu. A force d'écrire directement dans la langue, j'ai déjà une modification grammaticale, à propos du possessif. Son usage était particulièrement lourdingue, donc voici comment je l'ai simplifié, avec cet exemple:


Pour le pluriel, il suffit d'ajouter le glyphe "pluriel" à la fin.
Pour ce qui est de la conjugaison, j'ai du mal à imaginer le fait d'abandonner le paradigme qui a forgé ma pensée depuis l'enfance. Mais c'est sans doute un défi qui est illustré par ce que tu écris:

Napishtim a écrit:

Nos idéolangues sont de fantastiques opportunités d'explorer, s’équiper, et s'immerger dans un nouvel espace de pensée. C'est donc une belle chance à saisir pour s'agrandir, se transformer. Mais aussi une responsabilité à exercer avec prudence : ne pas fabriquer une idéolangue qui nous rende psychotiques, ou simplement moins capables de comprendre et vivre avec nos frères humains.

Je te remercie encore Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 21700
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: présentation du graphieros   Mar 19 Juin 2018 - 11:24

Même si je ne comprends pas grand chose (et pourtant, c'est vrai qu'y a une logique à saisir !) je suis toujours fasciné par tant d'esthétique. cheers cheers cheers cheers

_________________
Kervœnte nep; nor soluntyne ep. = Il n'y a pas de problèmes ; il n'y a que des solutions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Ziecken
Modérateur
avatar

Messages : 8073
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: présentation du graphieros   Mar 19 Juin 2018 - 11:31

Anoev a écrit:
Même si je ne comprends pas grand chose (et pourtant, c'est vrai qu'y a une logique à saisir !) je suis toujours fasciné par tant d'esthétique. cheers cheers cheers cheers

Moi c'est pareil. Mais il est vrai que l'esthétique donne envie de s'y intéresser davantage.

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Graphieros

avatar

Messages : 338
Date d'inscription : 11/01/2017
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: présentation du graphieros   Mar 19 Juin 2018 - 11:51

Ziecken a écrit:
Anoev a écrit:
Même si je ne comprends pas grand chose (et pourtant, c'est vrai qu'y a une logique à saisir !) je suis toujours fasciné par tant d'esthétique. cheers cheers cheers cheers

Moi c'est pareil. Mais il est vrai que l'esthétique donne envie de s'y intéresser davantage.

Merci chers amis, je suis très touché Smile flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lal Behi

avatar

Messages : 490
Date d'inscription : 16/03/2008

MessageSujet: Re: présentation du graphieros   Ven 22 Juin 2018 - 22:27

J'ai lu "la Clé" avec soin et, même si pas mal de choses me dépassent un peu, c'est vraiment un très beau travail. Tu sais d'ailleurs à quel point j'apprécie l'hexel et ses possibilités graphiques (je me suis senti concerné quand tu évoques les idéolinguistes inspirés par ton travail).

La phonologie du graphieros étant ce que je trouve presque le plus déroutant, j'aurais trouvé intéressant que tu indiques dans le lexique l'étymologie de tous les mots (comme tu le fais dans les quelques exemples avec [bra] venant de 'bras', par ex.). Cela m'aurait permis de mieux relier le son au sens.

Mais ce bémol n'enlève rien à la qualité de l'ensemble, bien entendu.

Pour ce qui est du livre, je le trouve impressionnant. Quelle est la trame utilisées sur les feuilles ? Est-ce toi qui y dessines avant une trame hexagonale ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lalbehi.blogspot.com/
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 2018
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: présentation du graphieros   Ven 22 Juin 2018 - 23:03

De quelle "La clé" parles-tu @Lal Behi ?

Sinon je crois que Graphieros pré-imprime des feuilles hexelisées...

Pour la prononciation, je ne suis pas le seul à avoir participé à l'élaboration d'une solution, bororo a bien participé.
Mais cela rend le graphieros moins prononçable, malgré tout et peut être moins clair pour toi.

Exemple : ka-fy-go-tsi devient knãr-dzee-fèy-kmã (1)
(bon y'a moyen de changer un peu, mais ça restera plus difficile à prononcer).
Tu pourrais imaginer deux prononciation une courante, une savante...lol (un latin Graphieros)

Pour moi une déformation courante de (1) donnerait kãrn-diz-fèy-kãm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lal Behi

avatar

Messages : 490
Date d'inscription : 16/03/2008

MessageSujet: Re: présentation du graphieros   Ven 22 Juin 2018 - 23:20

"La Clé" est bien le titre de l'ouvrage explicatif du graphieros, non ? (ou alors, je plane complètement... Very Happy )

Pour la phonologie, ce n'est pas la prononciation en elle-même qui me déroute (ka-fy-go-tsi me convient) mais la difficulté de faire le lien entre les sons et les glyphes. C'est pourquoi je suggérais qu'il y ait davantage d'étymologie. Quand, par exemple, Graphieros indique que le glyphe pour 'conflit' vient de 'Troie' (étymologie référentielle), la prononciation [tro.i] perd son aspect abscons. Si cette étymologie accompagnait le lexique final de façon systématique ou presque, cela faciliterait le lien image/son.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lalbehi.blogspot.com/
Graphieros

avatar

Messages : 338
Date d'inscription : 11/01/2017
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: présentation du graphieros   Sam 23 Juin 2018 - 0:30

Merci Lal, d'avoir pris le temps de lire la clé Smile

J'ai toujours l'ouvrage dans mon sac, que j'annote jour après jour. Une deuxième version viendra sans doute bientôt, alors que je peaufine la grammaire grâce à l'exercice quotidien de la rédaction en graphieros sans le recours direct au français.

Dans cette seconde version, j'imagine un lexique thématique, comme ce que j'ai publié dans le fil sur le glyphe /ka/. L'élaboration d'une taxinomie complète et cohérente est à la fois passionnante et chronophage^^. Un tel lexique pourrait permettre de clarifier un peu la démarche. Dans la clé, La présentation des glyphes par la classification alphabétique de leur traduction en français était avant tout pratique pour mon propre usage. Aujourd'hui encore, quand j'écris dans le métro, je dégaine la clé pour retrouver un glyphe que je n'ai pas encore mémorisé.

Il y a quelques mois encore, je me référais à mon dictionnaire pour retrouver des mots, donc des associations de glyphes de base. Le problème est que je ne parvenais pas à me souvenir de ces cumulations, parfois trop complexes, ou trop éloignées explicitement de leur objet. Alors, j'ai essayé d'écrire directement, sans me référer à autre chose qu'aux glyphes de base, pour créer à chaque fois et de manière plus intuitive, les sens dont j'avais besoin. Le résultat est que je parviens à me relire sans aucun problème, ce qui m'étonne moi-même, alors que je ne suis pas sûr de pouvoir comprendre ce que j'avais écrit à l'aide du dictionnaire préalablement.

La trame est simple. Comme l'indique Vélonzio, les hexels sont déjà délimités, par une structure de points, que je n'ai qu'à relier, les points restant étant nécessaires. C'est l'aspect qui me plaît particulièrement, que si tu sais tracer un triangle équilatéral, alors tu sais tracer le graphieros.

Pour ce qui concerne les sons du graphieros, je suis très séduit par l'approche "latin du graphieros" proposée par Vélonzio. Ses idées, et celles de bororo, d'un lien direct entre la formation des glyphes et leur prononciation est particulièrement séduisante intellectuellement, même si elle doit nécessairement mener à des occurrences étranges (ce qui est je l'avoue, aussi parfois le cas avec les sons que j'ai choisis lol). Je veux y venir en tout cas, car c'est clairement le point faible du graphieros. Car tout est logique sauf la phono. Sacré bémol! Wink

Lal, qu'est ce qui te "dépasse un peu"? Peut-être est-ce pour moi l'occasion de mieux présenter les choses, car j'ai tendance à proposer des chemins sinueux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Napishtim

avatar

Messages : 212
Date d'inscription : 21/11/2009
Localisation : Zhengzhou, Chine

MessageSujet: Re: présentation du graphieros   Sam 23 Juin 2018 - 16:42

C'est chouette de voir toute cette activité sur ce fil ! Merci à Alec pour ses réponses et illustrations.

Velonzio Noeudefée a écrit:
Il est vrai que la dualité actif/passif et non achevé/achevé à laquelle elle est lié, particulièrement sur les adjectifs (un pouvoir sucrant, un thé sucré) est une vraie limite...que je n'ai pas encore su dépasser.
C'est exact qu'en Français on rend la nuance sucrant/sucré avec une opposition actif/passif. D'autres langues montrent qu'il y a d'autres variations au delà de cette dualité: sweetening agent, sweetened milk, sweet dreams, sugar structure, sugary paste, etc..

Je pensais plutôt aux participes, et même au cas Nominatif/Accusatif.
L’espéranto a magnifiquement harmonisé et explicité tout ça, en découplant notamment les voix (ou diathèses) des temps: l'actif du présent, et le passif du passé, couplage qui existe encore en Français et en Anglais. (The bread is baked at 6am, état décrit ou action en cours ?)

Mais la clarté de l’espéranto rend aussi ces notions encore plus prégnantes et affirmées.
Maintenant c'est tout un exercice de tenter de... penser sans voix ni temps !

Je vais ouvrir un fil dédié à l'exploration d'alternatives sur ces 4 notions : le temps, l'agir, la liberté, et le soi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.notesdevoyage.com/
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 2018
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: présentation du graphieros   Sam 23 Juin 2018 - 19:12

Graphieros a écrit:

Pour ce qui concerne les sons du graphieros, je suis très séduit par l'approche "latin du graphieros" proposée par Vélonzio. Ses idées, et celles de bororo, d'un lien direct entre la formation des glyphes et leur prononciation est particulièrement séduisante intellectuellement, même si elle doit nécessairement mener à des occurrences étranges (ce qui est je l'avoue, aussi parfois le cas avec les sons que j'ai choisis lol). Je veux y venir en tout cas, car c'est clairement le point faible du graphieros. Car tout est logique sauf la phono. Sacré bémol! Wink

Lal, qu'est ce qui te "dépasse un peu"? Peut-être est-ce pour moi l'occasion de mieux présenter les choses, car j'ai tendance à proposer des chemins sinueux.

Comme dit knãr-dzee-fèy-kmã(=ka-fy-go-tsi) pourrait devenir kãrn-diz-fèy-kãm,
voire kãr-diz-fèy-kãm (Si on le déforme kãr-fèy-kãm-dzi) ce qui est assez proche de ka-fy-go-tsi

Là n'est pas l'objet.

Si tu réalises un travail d'inventaire, je te conseillerais un double travail.
Je n'ai pas lu "La clé", je pense, mais le lirai
Désolé, mais l'idéocréation est extrêmement chronophage (pour moi aussi, cf Suok, Nabzan et Frenkvës, plus mes inter sur les fils idées diverses, adam, etc.)
Grâce à Napishtim, je repense mes langues, je n'irais probablement pas aussi loin que lui conceptuellement, mais je trouve ça intéressant de dépasser certains traits IE.

Travail 1:
Noter la prononciation API et l'occurence notamment selon la position du phonème
Car, ainsi on peut évaluer statistiquement la fréquence des phonèmes par position et améliorer le système d'oralisation du glyphe, ainsi que de le faire se rapprocher par les sonorités de celui actuel.

***Ajout***
Tu as noté l'API, il ne reste plus qu'à l'aide d'un tableur, d'observer l'occurrence des phonèmes.
***Fin ajout***

Travail 2:
Pour chaque glyphe que t'inventorie, réaliser la méthode mabo, puis noter sa prononciation.
D'abord ainsi tu t'approprierais la méthode mabo.
Peut-être petit à petit incorporerais-tu, certains résultats, puisque certains originaux te semblent étranges, peut être que certains nouveaux construits te plairaient mieux.
Mais aussi, ainsi tu saurais comprendre comment faire progresser et évoluer cette méthode pour des sonorités qui te paraitraient plus habituelles.

Autre avantage : Il est probable que via ton lexique thématique, les mots d'un même thème ont une proximité de forme, qui, peut-être-serait rendue via la méthode mabo.

***
Sinon j'ai re- regardé la clé (j'en avais lu la préface), que les illustrations en graphieros sont belles !!! C'ets magnifique !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Graphieros

avatar

Messages : 338
Date d'inscription : 11/01/2017
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: présentation du graphieros   Lun 25 Juin 2018 - 17:57

Merci pour tes précieux conseils, Vélonzio Smile

Je crois qu'on court tous après le temps ici, n'est-ce pas? Arrow Arrow Arrow Exclamation

Je vais commencer par organiser les glyphes par thématiques (mais je vais peut-être attendre encore un peu, car j'ai de nouveaux glyphes qui arrivent depuis que j'écris directement en graphieros). Je pense faire des "roues" comme j'avais montré dans ces pages avec les dérivations glyphiques de /ka/. J'avais adoré cet exercice.

Si je cumule tous les bons conseils et recommandations que j'ai reçus sur ce fil, j'ai probablement de quoi m'occuper une vie entière Cheval

En tout cas, ce qui est bon sur l'Atelier, c'est qu'on est compris dans cette sorte de douce folie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: présentation du graphieros   

Revenir en haut Aller en bas
 
présentation du graphieros
Revenir en haut 
Page 12 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 11, 12, 13  Suivant
 Sujets similaires
-
» présentation du graphieros
» Critère représentation individus [ACP]
» Art pariétal et représentation astronomique.
» La Présentation de Jésus au Temple, Saint Théophane Vénard, commentaire du jour "Syméon prit l'enfant..."
» Ma présentation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Idéolangues :: Autres idéolangues-
Sauter vers: