L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Comment créer des adjectifs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Anoev
Modérateur


Messages : 16302
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Comment créer des adjectifs   Mar 25 Oct 2016 - 14:04

Je parle ici non d'adjectif déterminatifs, mais plutôt d'adjectifs qualificatifs et d'adjectifs verbaux.

C'est pas aussi simple que ça n'y parait et on ne saurait se contenter de faire un calque point sur point des suffixes qui existent dans maintes langues naturelles ou auxiliaires pour s'en sortir.

J'vais prendre un exemple entre le français et l'aneuvien (deux langues que j'connais assez bien, ça m'évitera de sortir trop d'conn'ries).

En aneuvien, "respect" se dit dyvèrt (pensez à "déférence").

Pas mal d'adjectifs français en "-eux" se traduisent en -on en aneuvien, et dyvèrton en est un de ceux-là, il signifie donc, sans surprise, "respectueux".

On a aussi, en aneuvien, la traduction en -is d'adjectifs français en "-if", sauf que "respectif" n'ayant rien à voir avec la déférence se traduit, évidemment æqis (de æq = chaque).

On a aussi pas mal d'adjectifs français en "-able" qui ont leur équivalent aneuvien en -dar, comme làjdar pour "aimable", bevdar pour "buvable". Sauf que "respectable" a plusieurs sens, et que celui spécifique au respect est plus proche de "qui doit être respecté" que "qui peut être respecté". Et là, y a le suffixe verbal impératif -eind, pompé sur le gérondif latin, qui s'impose, et on a donc dyvèrtend. Ce suffixe se trouve aussi comme correspondant (partiel) à d'autres suffixes français : ùt pàgend ingænt = une entrée payante (qui doit être payée).

Et pourtant, y a un adjectif en -dar qui signifie en français "respectable", c'est avárdar, dans le sens de "évaluable, notable" : ùt avárdar lypet = une avance respectable.

Mais j'vais pas continuer à (trop) m'étaler. Expliquez comment vous avez réussi à éviter les pièges de la langue française, et comment vous fabriquez vos adjectifs qualificatifs, verbaux, et même peut-être des adjectifs pleins spécifiques à votre langue.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.


Dernière édition par Anoev le Mar 25 Oct 2016 - 14:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Djino



Messages : 3328
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Comment créer des adjectifs   Mar 25 Oct 2016 - 14:17

Anoev a écrit:
Expliquez comment vous avez réussi à éviter les pièges de la langue française
Très facilement, pour ma part. Il m'a suffit de ne pas me référer au français pour construire l'arwelo.

Sinon, les adjectifs en arwelo ont une terminaison en -a qui est parfois précédée de suffixes qui ajoutent les nuances dont tu as parlé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.socialisme.be/fr/parti-socialiste-de-lutte En ligne
Silvano



Messages : 11721
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Comment créer des adjectifs   Mar 25 Oct 2016 - 14:39

J'ai parfois l'impression, Anoev, que tu n'arrives pas à faire abstraction du français.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
Anoev
Modérateur


Messages : 16302
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Comment créer des adjectifs   Mar 25 Oct 2016 - 14:40

Y a pas d'accord avec "dont".

Retrouve-t-on les mêmes interfixes qu'en espéranto (-ebl-, -ist- etc) ou bien c'en est d'autres ?

J'ai pas voulu créer de désinence systématique comme en arwelo, elko, espéranto, ido (-A), kotava (-af) ou volapük (-ik) : ça m'faisait une syllabe supplémentaire.

Y a un calque que j'ai oublié d't'à l'heure, c'est le très transparent -ig (pour "-ique"). Au singulier, il est homophpone avec -ik, mais au pluriel, le -G retrouve sa prononciation voisée, grâce au -E muet derrière.

ùr politige preṅtyne = des sanctions politiques
ùr rebrèntise politike = des politiques répressives.

Il y a aussi le calque de "-iste", qui donne -eset. Là par contre, niveau syllabe, j'suis à la traine. Mais j'ai pas voulu trop imiter (comme en espéranto ou en uropi), mais un peu quand même. Il ne sert par contre pas pour les noms : toshkùrdu = dentiste, konsertesdu = communiste.

J'avais dit d't'à l'heure que -is servait de traduction pour les adjectifs en "-if" ; ce n'est pas le cas pour les noms : le suffixe correspondant est le très esthétique (du moins, pour moi) -ynd : olzhèktynd = objectif (but à atteindre).

Silvano a écrit:
J'ai parfois l'impression, Anoev, que tu n'arrives pas à faire abstraction du français.
Le français est ma première langue, celle dont je me sert pour rédiger mes inters. De plus, l'aneuvien est une langue mixte, donc en partie à-postériori. Par ailleurs, je suis loin d'être un polyglotte parfait et je n'arrive pas à penser dans une autre langue naturelle que le français. Ce qui me défavorise au départ. La seule chose que je puisse faire, c'est me démarquer par certains côtés de l'unique langue qui me sert de point de départ. Ce que j'ai fait avec les conjugaisons et les déclinaisons. D'un autre côté, je suis allé dans le sens inverse : par exemple, en français, la syntaxe est SVO, sauf quand l'objet (direct ou indirect) est un pronom (sauf des cas comme "elle pense à lui"). En aneuvien, la syntaxe reste SVO y compris pour les pronoms personnels (ka lokùt ni das = she speek to him = elle lui parle), mais pas pour le pronom relatif quas (que), lequel est COD du verbe de la subordonnée, et ne doit pas trop être éloigné de son antécédent, sous peine d'inintelligibilité de la phrase. Un autre gallicisme repris en aneuvien : le pronom "on". Sauf qu'en aneuvien (la), il ne se borne pas à être sujet et est déclinable (las, lan, lav) et désigne quelqu'un d'indéfinissable (en latin QVISQVE), par opposition à okèndu signifiant quelqu'un de définissable mais qu'on ne nommera pas (en latin : QVIDAM). Certes, je me réfère souvent au français (c'est pratique pour traduire dans Idéolexique), mais l'aneuvien n'est pas un calque du français.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.


Dernière édition par Anoev le Mar 25 Oct 2016 - 14:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Djino



Messages : 3328
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Comment créer des adjectifs   Mar 25 Oct 2016 - 14:49

Voilà des exemples

avec le verbe veragi (croire) :
- veraga = croyant/e (une personne croyante)
- veragia = cru/e (une histoire crue)
- verageba = croyable, vraisemblable, qu'on peut croire
- veragiba = crédible, qui est digne d'être cru/e
- veragixa = à croire, qu'il faut croire
- veragema = crédule, qui a tendance à croire
- veragifa = persuasif, faisant croire
- veragefa = capable de croire
- veragisma = de croyance
- etc.

ou encore, avec bi (deux) :
- bia = deuxième, second/e
- biara = de duo
- biuna = demi/e
- biupa = double
- biosa = binaire, duel/le

en gros, la petite terminaison dont tu n'as pas voulu pour gagner une syllabe, m'en fait économiser beaucoup au final Wink

_________________
Arwelo.org


Dernière édition par Djino le Mar 25 Oct 2016 - 15:54, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.socialisme.be/fr/parti-socialiste-de-lutte En ligne
Anoev
Modérateur


Messages : 16302
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Comment créer des adjectifs   Mar 25 Oct 2016 - 15:35

Système ingénieux.

Toutefois, je suppose que pour "pair", tu dois avoir plusieurs traductions différentes et que biara est plutôt utilisé pour les nombres.

Je m'explique : un nombre relatif qui n'est pas pair est impair (on peut pas parler de nombre pair ou impair pour les autres nombres : rationnels, réels, complexes).

Une fonction paire est une fonction pour laquelle deux nombres opposés x et -x donnent la même image ; une fonction impaire est une fonction pour laquelle l'image de l'opposé d'un nombre est égale à l'opposée de l'image de ce nombre : f(-x) = -f(x). Il existe donc des fonctions qui ne sont ni paires ni impaires, comme f(x) = x+1.

On a para en espéranto, pari en uropi, pàr en aneuvien, par en interlingua ; en volapük, on a telelik, mais je suppose, à cause de tel (2) qu'il s'agit de nombre ; pareil pour le kotava (tolokaf) où on retrouve toloy. On a kista en elko ; là, c'est pas le deux (NUT) qui fait penser aux nombres, mais la clé TAW, encore que les fonctions évoquées sont des fonctions numériques, alors il est permis de penser que kista est aussi valable pour les fonctions que pour les nombres.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Djino



Messages : 3328
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Comment créer des adjectifs   Mar 25 Oct 2016 - 15:45

Non je me suis bêtement trompé sur ce mot.
biara signifie "relatif à un duo", "de couple". Biara mipelo = une conversation entre deux personnes.

_________________
Arwelo.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.socialisme.be/fr/parti-socialiste-de-lutte En ligne
Anoev
Modérateur


Messages : 16302
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Comment créer des adjectifs   Mar 25 Oct 2016 - 15:57

Djino a écrit:
Non je me suis bêtement trompé sur ce mot.
biara signifie "relatif à un duo", "de couple". Biara mipelo = une conversation entre deux personnes.
Tu pourrais même le comprimer : biamipelo = dialogue ; non ?

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Djino



Messages : 3328
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Comment créer des adjectifs   Mar 25 Oct 2016 - 16:10

En supprimant le R ça ne veut plus rien dire.
À la limite, on pourrait comprendre bia mipelo (deuxième conversation)

En fait je n'ai pas de traduction exacte pour "dialogue". À la place j'utilise juste mipelo (conversation, discussion, entretien)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.socialisme.be/fr/parti-socialiste-de-lutte En ligne
Vilko
Modérateur


Messages : 2515
Date d'inscription : 10/07/2008
Localisation : Neuf-trois

MessageSujet: Re: Comment créer des adjectifs   Mar 25 Oct 2016 - 17:03

Dans mes trois idéolangues principales (saiwosh, dibadien, mnarruc) les adjectifs sont des verbes d'état, comme en japonais. Mes idéolangues n'ont pas d'adjectifs au sens strict, et s'en passent fort bien, comme le japonais et de nombreuses langues amérindiennes...

Lorsqu'ils sont dérivés des noms, les adjectifs / verbes d'état sont généralement construits avec des préfixes. Ainsi, en saiwosh :

tola = argent (dans le sens monétaire)

hayotola = cher, coûteux ("beaucoup d'argent")

asatola = riche ("avec argent")

Je précise que les prépositions et les verbes forment une seule classe de mot. Asa, "avec" signifie aussi "être avec", donc "avoir"...

Beaucoup d'adjectifs / verbes d'état sont des mots-racines : pil "rouge" et "être rouge", hayash "grand" et "être grand".

En saiwosh, on peut aussi créer des adjectifs / verbes d'état avec le suffixe -nax, qui signifiait originellement "semblable à", mais a pris un sens plus général.

lapal : ballon ("la balle")
lapalnax : en forme de ballon ou de sphère ; sphérique

On peut ajouter la particule apositive ti, qui permet de lier deux noms, lorsqu'on veut être précis :

an ti Pali - La ville de Paris
chakop ti tayi - un homme (qui est) chef

chakop, contracté en chap, est devenu un préfixe qui a le sens de "masculin" :

chaptayi - un chef masculin, par opposition à matayi, "une cheffe". (ma étant la contraction de mama !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/saiwosh/man.html
Greenheart
Modérateur


Messages : 2137
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Comment créer des adjectifs   Mar 25 Oct 2016 - 17:11

Il y a trois systèmes à ma connaissance pour qualifier les objets décrits par les noms :

1°) La proposition relative :

La fleur qui est bleue.

Dans la langue construite, on va partir du nom bleu, puis lui rajouter une marque qui traduit le verbe (ici "être") et une marque qui traduit la fonction grammaticale du nom (ici bleu) et l'éventuelle préposition.

Par exemple :

Une fleur bleu-être-qui.

On peut alors construire autant d'adjectifs que de propositions relatives.

La fleur qui a été bleue > une fleur bleu-été-qui
La fleur qui rend bleu > une fleur bleu-rend-qui.
La fleur que l'on a rendue bleue > une fleur-bleu-rend-quoi.
La fleur que l'a eu rendue bleue > une fleur-bleu- rendue-quoi.

En fait tous les adjectifs et les compléments de noms français sont l'équivalent voire la contraction d'une proposition relative.

***

2°) Un système de suffixe/préfixe d'adjectif que l'on ajoute à un nom, mais aussi à n'importe quel autre classe de mot etc.
La racine = le nom, le préfixe/suffixe couvre les autres aspects.

Principe du latin et du français.

Fleur / Monstre
Une fleur montr-ée
Une fleur dé-monstr-ative.

***

3°) Un système de particules qui transforme tout nom lié en adjectif, comme en japonais.
Il faut disposer d'autant de noms que d'aspect (pronom relatif et verbe dans la relative).

(sauf erreur)

Kuro-no Neko > Ce chat qui est noir.
Neko-no Kuro > Ce noir qui est celui du chat.

Avec éventuellement un mélange des deux, via une particule ou un cas génitif / complément de nom.

En anglais :

(a/to) Flow / (a/to) Show
A flower shown < Une fleur montrée
A Show of Flowers < Un spectacle de fleurs, une exposition florale
A Shower of Flowers < Une pluie de fleurs.

En français :

Une pluie de fleurs.
Des fleurs en pluie.
Une pluie flor-ale.
Un flot de fleurs.
Un flot floral.

***
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mardikhouran



Messages : 2434
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Comment créer des adjectifs   Mar 25 Oct 2016 - 17:29

Les adjectifs du français se traduisent de quatre manières en worbon : avec des préfixes descriptifs, des noms déclinés à l'essif, des verbes statifs, et des verbes actifs avec un pronom relatif.

Les préfixes descriptifs sont une classe fermée, et comprennent des sens très basiques. En voici une liste presque exhaustive :

  • awa- : masculin
  • nyu- : féminin
  • gor- : récent
  • mem-: beau, bon
  • spā- : long
  • ṭad- mauvais
  • yesi- : vieux
  • uk- : court
  • tu- : faux

Ils sont préfixés aux noms qu'ils modifient. Si l'on veut les utiliser en fonction d'attribut, il faut utiliser un nom générique :
"Le cerf est beau" > Yekōy mẽkōntur, litt. "le cerf est un bel animal"

Les noms adjectivaux sont des noms lambda que l'on peut traduire par des adjectifs dans certaines constructions syntaxiques, à savoir lorsqu'ils sont déclinés à l'essif. Voici quelques uns de leurs suffixes : 

  • -wād : "venant de", adjectifs de relation
  • -sko : "dédié à X, contenant X"
  • -ʿerga : "énervé par"
  • -ko : "-phile"

Le nom ḍōmā (erg. ḍōmāda) signifie "quelqu'un, quelque chose venant de la mer".
Décliné à l'essif : daṭis ḍōmār "l'homme vient de la mer"
Décliné à l'essif et antéposé : ḍōmār daṭis "l"homme maritime"
C'est ainsi qu'on traduirait les adjectifs de relation du français d'ailleurs arabā "Arabe/arabe", pariswā Parisien/parisien", ẽgrãdā "Anglais/anglais".

Les verbes adjectivaux ne se distinguent pas des autres verbes dits statifs ; ils ont la même impossibilité de se conjuguer au passé, se nie avec le préfixe ta- et prennent un seul argument, à l'absolutif.
Ils comprennent : les nombres ordinaux (préfixe kri- + radical du nombre), les adjectifs de couleur (skimyu- "rouge"), certaines émotions (rikī- "être en colère) et d'autres adjectifs basiques comme "grand", "petit".
Pas de suffixe bien défini pour l'instant, à part -yu pour dériver des adjectifs de couleur à partir de noms.
Conjugués, on les traduit par des adjectifs attributs (rikīy "je suis en colère"), et antéposés à un nom ils sont traduits par un adj. épithète (rikī enḍẽ "le pêcheur en colère).

Enfin, les verbes actifs relativisés (avec les déictiques ya, wo, pu, kye selon le genre) permettent de traduire, en utilisant les modes obligatif, interdictif et capacitif, les "-able" du français et les participes. Ainsi, avec le verbe cig- "toucher" :

  • wosti wo cige "le poisson touché" (verbe conjugué à l'indicatif présent)
  • wosti wo cigesi "le poisson intouchable (c'est interdit)" (verbe conjugué à l'interdictif présent)
  • wosti wo cigetare "le poisson intouchable (impossible physiquement)" (verbe conjugué au capacitif négatif présent)



Si j'ai bien suivi, le worbon utilise toutes les stratégies décrites par Greenheart.

_________________
Etal-mei upʉra ! Aaaaa uʰpsa
PRS-manger=1s Ubyr INTERJ PRS-douloir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
Silvano



Messages : 11721
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Comment créer des adjectifs   Mar 25 Oct 2016 - 18:14

Anoev a écrit:
Y a un calque que j'ai oublié d't'à l'heure, c'est le très transparent -ig (pour "-ique"). Au singulier, il est homophpone avec -ik, mais au pluriel, le -G retrouve sa prononciation voisée, grâce au -E muet derrière.

ùr politige preṅtyne = des sanctions politiques
ùr rebrèntise politike = des politiques répressives.

Il y a aussi le calque de "-iste", qui donne -eset. Là par contre, niveau syllabe, j'suis à la traine. Mais j'ai pas voulu trop imiter (comme en espéranto ou en uropi), mais un peu quand même. Il ne sert par contre pas pour les noms : toshkùrdu = dentiste, konsertesdu = communiste.

J'avais dit d't'à l'heure que -is servait de traduction pour les adjectifs en "-if" ; ce n'est pas le cas pour les noms : le suffixe correspondant est le très esthétique (du moins, pour moi) -ynd : olzhèktynd = objectif (but à atteindre).

Si j'ai bien compris, tu t'acharnes à traduire chaque suffixe du français. Pourquoi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
Anoev
Modérateur


Messages : 16302
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Comment créer des adjectifs   Mar 25 Oct 2016 - 18:44

Je ne les traduis pas systématiquement de la même manière comme tu as pu constater, mais ces suffixes ont un rôle bien particulier, sauf dans certains cas, qu'y faut bien que je détecte (c'est pas toujours évident). Regarde les deux mots "ferreux" et "ferrique" : dans le cas d'oxydes, il s'agit d'adjectifs décrivant une proportion différente de métal et d'oxyde pour un cas et pour l'autre, pareil pour "cuivreux" et "cuivrique". J'pouvais pas passer à côté de ça sans risque de locutions à tiroirs. J'aurais pu, à l'inverse, créer beaucoup plus de suffixes, exprimant des descriptions beaucoup plus fouillées, mais j'risquais d'm'y perdre moi-même. Pour les adjectifs verbaux, j'ai coupé la poire en deux : en français, on n'appelle "adjectifs verbaux" que ceux qui sont pris sur le participe présent (-un, chez moi). Chez moi, le participe passé (-una) est strictement verbal, exprimant le passé (parfait, en fait) par la finale verbale -A. Du coup, un adjectif comme "ouvert" (état) s'exprime autrement : le A n'est pas ajouté au -un du participe, mais il est substitué au -U, on a donc alors à tœr • opan = la porte est ouverte (c'est son état actuel) ; à tœr ere opan tev eg vedja as = la porte était ouverte quand je l'ai vue. Par contre, si on a un procès, ce n'est plus l'adjectif, mais le verbe à la voix passive qui s'impose : à tœr cem opnă sudas = la porte fut ouverte brusquement : il n'y a mêm'pas besoin de complément d'agent, l'idée du procès, représentée ici par un adverbe de manière suffit ; par contre, on peut avoir à tœr ere ep opan = la porte était bien (effectivement) ouverte. Pour rester dans les adjectifs verbaux, il y a les plus proches de ceux de "chez nous", ceux en -un, qui s'accordent en nombre (comme ceux en -an et ceux en -nd, d'ailleurs), mais on n'aura jamais en aneuvien, de règles alambiquées comme en français, concernant les accords du participe passé avec le sujet ou le complément s'il est placé d'vant, gnin-gnin... parce que d'une part, le participe passé est toujours invariable en aneuvien, et que d'autre part, il n'y a jamais, même pour des temps accomplis, de conjugaison du type "auxiliaire + participe passé". Une phrase comme "la fenêtre qu'il a posée hier était lourde" donne à blàj quas da poda sàrdaw ere poar.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Vilko
Modérateur


Messages : 2515
Date d'inscription : 10/07/2008
Localisation : Neuf-trois

MessageSujet: Re: Comment créer des adjectifs   Mer 26 Oct 2016 - 9:04

Anoev a écrit:
Regarde les deux mots "ferreux" et "ferrique" : dans le cas d'oxydes, il s'agit d'adjectifs décrivant une proportion différente de métal et d'oxyde pour un cas et pour l'autre, pareil pour "cuivreux" et "cuivrique".

On pourrait parler de "fer du 1er type" et de "fer du 2e type". C'est ce que ferait une langue sans adjectifs. Ainsi, en saiwosh :

Métaux ferreux = ilip taip tlelmin

Métaux ferriques = moksti taip tlelmin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/saiwosh/man.html
odd



Messages : 4334
Date d'inscription : 31/07/2013

MessageSujet: Re: Comment créer des adjectifs   Mer 26 Oct 2016 - 10:32

Quelquefois, il m’apparaît possible de décrire se qui ce dit en xudzaʙonizamin; comme une suite d'adjectifs qualificatifs dont l'accumulation donne une description de la situation codée...
Après tout, on ne connaît du monde que les sensations que nous procure nos sens, comme des qualités distinctes, le reste, les choses n'ont pas d'existence autre qu'agrégats de sensation, de qualités...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur


Messages : 4975
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Comment créer des adjectifs   Mer 26 Oct 2016 - 10:44

Silvano a écrit:
J'ai parfois l'impression, Anoev, que tu n'arrives pas à faire abstraction du français.

C'est mon impression aussi. La question reste néanmoins pertinente quant à "comment créer un adjectif ?"? Je pense toutefois que les réponses sont très variées et heureusement.

Certains langues n'ont pas d'adjectif, d'autres ne les marque pas, comme le kelep. Certaines les confondent avec les adverbes.

Pour celles qui les marquent, elles le font toujours comme le fait le français, toutes les idéolangues ne sont pas des relexs.

Celles qui les marquent le font généralement au moyen d'un seul affixe, mais certaines peuvent les cumuler pour plus de précision (espéranto)

En elko c'est plus compliqué, certains verbes français sont assimilés à des adjectifs. De manière générale, les adjectifs prennent le suffixe -a. Les nuances sont exprimée au moyen de l'agglutination ou des Asauras.

wamo "nourriture" → wama "relatif à la nourriture"
amgėka "commestible" (= que l'on peut manger)

wėbo "respect" → wėba "respectueux"
ėbgėka "respectable"



_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Anoev
Modérateur


Messages : 16302
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Comment créer des adjectifs   Mer 26 Oct 2016 - 11:06

Vilko a écrit:
Métaux ferreux = ilip taip tlelmin

Métaux ferriques = moksti taip tlelmin
J'voulais justement éviter les locutions. Du reste, pour "non ferreux", je traduis en eljànon, ce qui est bien pratique, puisqu'y a une imbrication entre le préfixe antonymique elj- avec la première lettre de jàn (fer).

Je ne sais pas (c'est possible après tout, mais ça me paraît un abus d'langage) si on peut dire "métaux ferriques" comme "métaux ferreux". En fait, jànone metálhe devrait plutôt se dire jànone àlljade (alliages ferreux) puisque "contenant du fer", la différence entre un métal et un alliage étant que le premier a, en principe, un composant unique.

À confirmer ou démentir.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Silvano



Messages : 11721
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Comment créer des adjectifs   Mer 26 Oct 2016 - 15:34

Ferreux:
(Métallurgie) Qui contient du fer.
(Chimie) Se dit des composés de fer où le fer est bivalent.

(Wiktionnaire)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
Anoev
Modérateur


Messages : 16302
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Comment créer des adjectifs   Mer 26 Oct 2016 - 15:58

Silvano a écrit:
Qui contient du fer.
S'il CONTIENT du fer, c'est qu'il contient aussi aut'chose. À moins que, par convention, on appelle métal un alliage dont la composante principale avoisine les 100% (plus de 90%, comme le suggère cette page).

J'aurais pu, pour "ferrique" utiliser terjànon, mais bon, pourquoi rajouter une syllabe, alors que j'avais -ig sous la main !

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.


Dernière édition par Anoev le Mer 26 Oct 2016 - 21:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Silvano



Messages : 11721
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Comment créer des adjectifs   Mer 26 Oct 2016 - 16:30

En espéranto, pour «qui contient du fer», on dira fera, et pour «composé de fer où le fer est bivalent», ce sera feroza.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
Anoev
Modérateur


Messages : 16302
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Comment créer des adjectifs   Mer 26 Oct 2016 - 16:48

Silvano a écrit:
En espéranto, pour «qui contient du fer», on dira fera, et pour «composé de fer où le fer est bivalent», ce sera feroza.
J'ai trouvé "ferrique" (fer trivalent), ni dans Vivo ni dans le Reta, cependant, dans ce dernier, j'ai vu fereca pour "ferreux", de même que dans le Vivo.

J'me perds en conjectures.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Silvano



Messages : 11721
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Comment créer des adjectifs   Mer 26 Oct 2016 - 16:52

Anoev a écrit:
J'ai trouvé "ferrique" (fer trivalent), ni dans Vivo ni dans le Reta, cependant, dans ce dernier, j'ai vu fereca pour "ferreux", de même que dans le Vivo.

J'me perds en conjectures.

Les termes scientifiques et techniques sont rarement dans les dicos grand public.

http://vortaro.net/#fera
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
Anoev
Modérateur


Messages : 16302
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Comment créer des adjectifs   Mer 26 Oct 2016 - 20:45

En tout cas, j'ai trouvé feroza et ferika, ce qui me laisse à penser que, si l'aneuvien calque pas mal avec jànon et jànig, l'espéranto n'est pas en reste. Par contre, j'ai pas trouvé grand chose côté uropi, et j'dois m'lancer dans des déductions (Dopa, si t'es dans l'secteur, c'est l'moment d'te manifester) :

Pour erni, j'ai bien trouvé "ferreux", dans le dico "version" (le dico "thème" n'est pas à jour : j'ai pas trouvé "ferreux").

Une logique me chuchote à l'oreille que ernic pourrait très bien correspondre à "ferrique", non ?

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Silvano



Messages : 11721
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Comment créer des adjectifs   Jeu 27 Oct 2016 - 14:32

Anoev a écrit:
Pour erni, j'ai bien trouvé "ferreux", dans le dico "version" (le dico "thème" n'est pas à jour : j'ai pas trouvé "ferreux").

Une logique me chuchote à l'oreille que ernic  pourrait très bien correspondre à "ferrique", non ?

Demande plutôt à Doj-Pater qu'à ta logique. La mienne me dit que erni n'a aucun rapport avec le sens chimique de ferreux et que DP ne connait même pas la distinction ique/eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Comment créer des adjectifs   Aujourd'hui à 16:27

Revenir en haut Aller en bas
 
Comment créer des adjectifs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Comment créer des adjectifs
» Comment enrichir une phrase ?
» [Adjectifs de couleur] Est-ce une faute d'accord ?
» Comment enseigner les déterminants en 4eme ZEP ?
» Comment les adjectifs sont sémantiquement construits

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Idéogénéral :: Idéogrammaire-
Sauter vers: