L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Intal (1956-1982)

Aller en bas 
AuteurMessage
Seweli

avatar

Messages : 1363
Date d'inscription : 19/12/2015

MessageSujet: Intal (1956-1982)   Mar 20 Sep 2016 - 13:39

La conjugaison fait penser à de l'elefen, le reste à de l'ido raccourci. Je trouve que c'est une réussite. Même si je n'ai plus mon tableau de corrélatifs drunken

http://www.ipernity.com/blog/196969/327863

Citation :
Haló e bon die Ti es mei novi blog in le lingue Intal. Le lingue fid kreat dal germani linguisto Erich Weferling. Intal es un planlingue ma ank o forsan plu mult un sistem por uniona omni planlingue’s in un komun sistem. Weferling did publika le prim version de Intal in le yar 1956 e le finali version in le yar 1978. Benke Intal es un tre bon parlaborat sistem, ma it non ha obtena mult atentivité til hodi. Forsan it esud publikat tro tardimen e nur ce le propri mikri editerie del autoro.

Groupe
https://es.groups.yahoo.com/neo/groups/intal-lingue/info

Courte grammaire
http://www.xente.mundo-r.com/utl/npro/kurti.htm

La documentation est dans la partie Document du groupe yahoo, mais il faut s'inscrire...

Citation :
Por unifikation del diversi mondelingual sistems me ha kom-
poza ti Standard gramatike. Ti planlingue es totim analitik. ,
It es simpli, reglari e aproksimat al naturalistik planlingue-
sistems, ma sin abandona serten avantajes del skematik princip.
Ti novi planlingue hav le nom INTAL (= International Auksi-
liari Lingue).
INTAL aspira esa baze e spesimen por unifikation del konku-
rant sistems e un eksperiment por prepara in konstanti perfek-
tion ti definitivi form del interlingue, ki es apti por final
adoption da un monde-autorité e por introduktion in le skoles
del monde.
Me skripta ti libre in le lingue international INTAL. Me
fara to ank por demonstra , ke INTAL non aspekta kam un lingue
tot artefisial, ma kam un lingue natural. Le aspekte de ti lingue
es presk egal a ti del maks gran lingues de Europa. It fi skrip-
tat per simpli latin literes, ma in fonologik ortografie segun
le prinsip: un son - un signe, un fonem - un litere.

http://www.xente.mundo-r.com/utl/npro/prefase.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://easyconlangs.forumactif.com/
Djino

avatar

Messages : 4533
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Intal (1956-1982)   Mar 20 Sep 2016 - 13:52

Sevetcyo a écrit:
La conjugaison fait penser à de l'elefen, le reste à de l'ido raccourci.

La conjugaison me fait plus penser à celle de l'Uropi
L'elefen utilise des particules temporelles, alors qu'ici il y a des auxiliaires et des flexions

_________________
mundezo.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mundezo.com/
Seweli

avatar

Messages : 1363
Date d'inscription : 19/12/2015

MessageSujet: Re: Intal (1956-1982)   Mar 20 Sep 2016 - 13:59

Pourtant il y a ça dans la "courte grammaire" :

Citation :
Verbe: Infinitive: -a: ama, planta, sentia, ekspedia, salua.
Prezentum: -a: il ama, il planta.
Pasatum: did: il did planta o -ed: il planted
Futurum: ve: il ve planta.
Konditiona1um: vud: il vud planta.
Perfektum: ha: il ha planta.
Imperativum: -u o radike: stopu! stop! esu!
Partisipe Prezenti: -ant: amant.
Partisipe pasivi: -at: amat.
Pasivum: it es klozat (stande, ese).
it fi klozat (aktion).

J'aurais dit "mixte". Mais je dois réviser.


Dernière édition par Sevetcyo le Mar 20 Sep 2016 - 14:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://easyconlangs.forumactif.com/
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 21648
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Intal (1956-1982)   Mar 20 Sep 2016 - 14:02

Djino a écrit:
Sevetcyo a écrit:
La conjugaison fait penser à de l'elefen, le reste à de l'ido raccourci.

La conjugaison me fait plus penser à celle de l'Uropi
L'elefen utilise des particules temporelles, alors qu'ici il y a des auxiliaires et des flexions
L'uropi utilise des auxiliaires (avo, vido) pour ses conjugaisons accomplies & passives. Il a également une particule (ve) pour le futur, combinée avec l'infinitif (présent ou passé), comme en anglais (shall & will).

Y a quand même quelque chose que j'aime bien dans l'intal (langue romane) : c'est la conservation de la lettre K pour le phonème /k/ (n'est-ce pas plus naturel ?). Malheureusement, la présence de deux millésimes laisse à penser qu'il s'agit d'une langue morte.

_________________
Kervœnte nep; nor soluntyne ep. = Il n'y a pas de problèmes ; il n'y a que des solutions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Djino

avatar

Messages : 4533
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Intal (1956-1982)   Mar 20 Sep 2016 - 14:14

Anoev a écrit:
L'uropi utilise des auxiliaires (avo, vido) pour ses conjugaisons accomplies & passives. Il a également une particule (ve) pour le futur, combinée avec l'infinitif (présent ou passé), comme en anglais (shall & will).

will et shall sont des auxiliaires. "Ve" est, en Uropi, une contraction du verbe volo. Je le considère donc comme un auxiliaire, à plus forte raison qu'il fonctionne de la même manière qu'en anglais.

_________________
mundezo.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mundezo.com/
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 21648
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Intal (1956-1982)   Mar 20 Sep 2016 - 14:32

Djino a écrit:
will et shall sont des auxiliaires. "Ve" est, en Uropi, une contraction du verbe volo. Je le considère donc comme un auxiliaire, à plus forte raison qu'il fonctionne de la même manière qu'en anglais.
Quelle différence fais-tu alors entre un auxiliaire et une particule ?

Pour moi, un auxiliaire se conjugue et le verbe principal situé derrière est invariable (ou peu s'en faut).

Il est parti : est = auxiliaire
Du virst sein : wirst = auxiliaire
Ce vidì inviolten : vido = auxiliaire conjugué au passé.

La particule est invariable (ou peu s'en faut : en général les verbes anglais changent à la 3me personne du singulier du présent, ou pour le couple shall/will, c'est la première qui est concernée, et encore, pas toujours). Le verbe derrière peut être invariable (infinitif, comme en anglais ou en uropi) ou conjugué à divers modes (comme en aneuvien*).



*Quand ere est utilisé comme particule, il est invariable, mais ere est aussi le verbe "être" invariable à l'infinitif, mais variable à l'imparfait :
ar ere adàrlene = ils prospéraient
ar erer adàllene = ils étaient prospères.
Attention : homonymie parfaite au singulier, homophonie au présent.

_________________
Kervœnte nep; nor soluntyne ep. = Il n'y a pas de problèmes ; il n'y a que des solutions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Intal (1956-1982)   Mar 20 Sep 2016 - 14:52

Djino a écrit:
"Ve" est, en Uropi, une contraction du verbe volo.

Vraiment?
Revenir en haut Aller en bas
Djino

avatar

Messages : 4533
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Intal (1956-1982)   Mar 20 Sep 2016 - 15:01

Il l'a écrit récemment sur le forum, et c'est aussi écrit dans la grammaire.
Pour moi, un auxiliaire est un verbe servant à en conjuguer un autre, qu'il ait une forme invariable ou non.

Doj-pater a écrit:
Prenons le futur
Il aurait été extrêmement facile de faire un futur type espéranto: infinitif: skrivo + s > i skrivos = j'écrirai
Oui mais cela est totalement artificiel; cela ne correspond à aucune langue. Or on constate que l'immense majorité des L. européennes forment le futur avec un auxiliaire ou une particule + infinitif ou subjonctif. Dans de nombreux cas cet/te auxiliaire/ particule est une réduction du verbe vouloir (cf grec tha < thelô, serbe ću < hoću, ang will, da vil… etc)
C'est donc ce que fait l'Uropi:
ve (< volo) + infinitif: i ve skrivo = j'écrirai (je vais écrire)

Site Uropi a écrit:
Le futur

- Règle générale On emploie la particule verbale VE* suivie de l’infinitif

(...)

*(ve est une contraction de l'auxiliaire volo = vouloir, cf grec θέλω = vouloir > θα + V = futur)

_________________
mundezo.com


Dernière édition par Djino le Mar 20 Sep 2016 - 16:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mundezo.com/
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 21648
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Intal (1956-1982)   Mar 20 Sep 2016 - 15:36

Djino a écrit:
"Ve" est, en Uropi, une contraction du verbe volo.
Silvano a écrit:
Vraiment?
Moi aussi, ça m'paraît un peu spécieux, car il y aucune flexion de volo qui ne donne ve. Et si c'est une déformation, par quel biais ? Le verbe le plus proche (et là, y manquerait un L, difficilement explicable), c'est velo (aller en bateau à voile vers). Bref, le temps de la marine à voile, les flibustiers, Surcouf, Jean Bart, Santia-â-nooo... bref, ça n'évoque guère le futur ! Il faudrait, pour que ça colle, un verbe veo, mais il est introuvable. Tout-à-l'heure, j'avais pensé à une déformation de will, mais c'est aussi tiré par les cheveux que volo. En fait, plus j'réfléchis, et plus je pense à l'auxiliaire allemand vverden*.


*Ben ouais ! y a ben fallu que j'coupe le W de werden en deux pour en arriver là ! Le W allemand se prononce bien [v], comme le V uropi, et pas comme le W anglais.

_________________
Kervœnte nep; nor soluntyne ep. = Il n'y a pas de problèmes ; il n'y a que des solutions.


Dernière édition par Anoev le Mar 20 Sep 2016 - 15:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Intal (1956-1982)   Mar 20 Sep 2016 - 15:45

Djino a écrit:
Il l'a écrit récemment sur le forum, et c'est aussi écrit dans la grammaire.

Que ve vient de volo?

C'est vrai, je viens de le voir; mais c'est récent.
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 21648
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Intal (1956-1982)   Mar 20 Sep 2016 - 15:49

Ben alors je bats en retraite.

_________________
Kervœnte nep; nor soluntyne ep. = Il n'y a pas de problèmes ; il n'y a que des solutions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemszev
Admin
avatar

Messages : 5391
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Intal (1956-1982)   Mer 21 Sep 2016 - 8:21

Niveau vocabulaire, ils se sont tous mis d'accord à l'époque pour créer des langues à base italo-latine avec 2-3 mots anglais éparpillés ? Very Happy
Et que signifie "intal" ? J'aurais bien vu un composé de in- (dans) et tal (langue comme taal en néerlandais), mais il n'en est rien...

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Intal (1956-1982)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Intal (1956-1982)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (1956) Des militaires canadiens voient et photographient un ovni Alberta, Canada
» février 1956
» Février 1956
» (1956) Jessup Morris UFO and the Bible
» Célébrité: Jean Cocteau (1956)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Idéolangues :: Langues auxiliaires-
Sauter vers: