L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le conatif

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ziecken
Modérateur


Messages : 4961
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Le conatif   Jeu 15 Jan 2009 - 16:42

Je ne suis pas certain de bien comprendre le sens de ce mot. Il semblerait toutefois que l'affixe "-ei" jouerait entre autres ce rôle en Elko.

Parmi les définitions trouvées je cite :

Citation :
Le conatif est un type de formation verbale propre à exprimer l'effort; ainsi en français l'imparfait peut être dans certains de ses emplois un conatif. Dans certaines langues, le conatif peut être exprimé par des affixes spécifiques.

Dictionnaire de linguistique aux édition larousse.


Citation :
L'adjectif conatif (du latin conatus, -us : « effort, élan ; essai, entreprise »[1]) indique ce qui a rapport à la conation, c'est-à-dire à un effort, une tendance, une volonté, une impulsion dirigée vers un passage à l'action.

Wikipédia


Auriez-vous des exemples pour illustrer ce qu'est le conatif ?

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr En ligne
Opera



Messages : 502
Date d'inscription : 10/05/2008
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: Le conatif   Jeu 15 Jan 2009 - 18:08

Le conatif est grammaticalisé en proto-Plije:

fon-hi-s-an-li
dormir-CON-PAS-PERF-1.SG.NOM
Je tentai de dormir.

ruddu-hi-s-yh-li-me
tuer-CON-PAS-IMPERF-1.SG.NOM-3.SG.ACC
Je tentais de le tuer.

En gros, c'est "j'essaie de...", le conatif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur


Messages : 4961
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Le conatif   Jeu 15 Jan 2009 - 19:57

merci Opera ! Wink

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr En ligne
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Le conatif   Ven 16 Jan 2009 - 16:23

Il y a aussi la fonction conative d'un message. Elle a pour but d'agir sur l'interlocuteur, le pousser à faire quelque chose.
C'est le cas par exemple de la publicité, qui incite à...

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16281
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Conatif aneuvien   Ven 16 Jan 2009 - 20:31

Il se construit assez simplement, avec les verbes

Trugj (-a, -ía) = essayer
Fas (fassa, faséa) = tenter
Auk (-a, ǎkéa) = projeter

...


Plus l'autre verbe au participe.

Da fassă lokùtun ni das do dær reçert kyterken ere = Il tenta de lui parler, mais il y avait trop de bruit (... trop de bruit était).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Anoev
Modérateur


Messages : 16281
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Dans un autre ordre d'idée   Sam 17 Jan 2009 - 14:16

Je planche (en fait j'ai déjà l'idée dans la tête, main'nant faut que je m'explique assez clairement) sur la transcription des expressions

-Faire (plus un verbe à l'infinitif)
-Laisser (plus un verbe à l'infinitif)

en aneuvien.

Les verbes en questions (tirés de l'anglai, sont différents de Fàk (-ta, -téa) = faire (quelque chose) et Riys (-a, risía) = laisser (quelque chose). Il s'agirait de DOR (-a, éa) de l'anglais TO DO et LÆD (-a, ledía) de l'anglais TO LET.

L'édition de la syntaxe est en préparation.


Dernière édition par Anoev le Sam 17 Jan 2009 - 14:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Opera



Messages : 502
Date d'inscription : 10/05/2008
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: Le conatif   Sam 17 Jan 2009 - 14:25

Anoev a écrit:
-Faire (plus un verbe à l'infinitif)
Celui-là, je crois que c'est le causatif. En proto-Plije:

Gaut [?] lli myr-bh ga-qella-d-an-mi-me-rai
cette [classifieur manquant] femme.NOM nuage-ACC voir-CAUSATIF-PRESENT-PARFAIT-3.SG.NOM-3.SG.ACC-1.SG.DAT
Cette femme m'a fait voir un nuage;
Cette femme m'a montré un nuage.


En gros, c'est le suffixe -qella-.

Par contre, pour "laisser", je ne sais pas. Peut-être l'exhortatif/cohortatif, comme dans Let us go! en anglais. Du coup, une forme morphologique pourrait être utilisée, plutôt qu'une forme syntaxique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16281
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Le conatif   Sam 17 Jan 2009 - 15:42

J'avais oublié les formes verbales de LÆD. Voilà qui est corrigé.

Pour DOR, on a trois:

-1 soit le complément de DOR est sujet du verbe complémentaire (Il le fait travailler; on m'en a fait voir! Nous faites pas pleurer; il la fait souffrir).

-2 soit le complément de DOR erst aussile complément du verbe à l'infinitif (Ses moutons, il les a fait tondre; Il l'a fait tuer...)

-3 Soit on a droit à la transcription d'une voix pronominale (il va se faire prendre, elle a su se faire aimer).

En aneuvien, ça donne:

1 Da dor das wark = Il le fait travailler.
La dora es vedj cys! = On m'en a fait voir!

2 Da dora as çem mat = Il l'a fait tuer (il l'a fait être tué)

Le verbe complémentaire (à l'infinitif) est à la voix passive: L' est bien le complément de TUER; AS est donc, par conséquent le sujet de ÇEM MAT.

3 La voix pronominale française est transcrite par une voix passive aneuvienne:

Da çem mir dor gœnes = il va se faire prendre.


Ka sta çem dorun klim = Elle a su se faire aimer.

C'est toujours DOR qui est à la voix passive; et, dans le dernier cas ÇEM n'est séparé du sujet qut par le verbe STE qui est, lui, manifestement à la voix active.

Les constructions avec LÆD sont semblables, toutefois, certaines formes pronominales restent réflexives en aneuvien:

O dem læd ere = Tu t'laisses aller (Ch Aznavour) (tu te laisses être).



mise à jour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le conatif   Aujourd'hui à 23:11

Revenir en haut Aller en bas
 
Le conatif
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le conatif
» [Script] Système d'écriture Akrig

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Idéogénéral :: Idéogrammaire-
Sauter vers: