L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Bëelutitûllô'Kirëek (conflit du crépuscule pourpre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
phollaxeurassa



Messages : 61
Date d'inscription : 27/03/2016
Localisation : Belgique

MessageSujet: Bëelutitûllô'Kirëek (conflit du crépuscule pourpre)   Mar 29 Mar 2016 - 14:37

cette guerre , qui fut la première démonstration de force des trois clans naines entre elles, et contre les humains ,eut pour enjeu le monopole du commerce . au début les Lëererreke (ou barbes noires)séjournait dans leur territoire grand comme la moitié de la France, mais possédait tout de même plusieurs colonies (notamment en région méridionale, ou ils contrôlèrent pendant sept siècles les Situzikaël(montagnes dorées),depuis lesquelles ils ramenèrent de l'or et autres denrées rares , ainsi que sur les berges du Yôrëerêllêv (lac de beauté),d'ou ils importèrent nombre d'herbes médicinales),quand de perfides mais néanmoins rusées humains vinrent progressivement échangés leurs techniques artisanales et artistiques ,avant de s'introduire dans la grande capitale Tizokanaz(cité de la lune), sans avoir recours à la violence jusqu'au moment ou les Lëererreke qui négligèrent l'art de la guerre, pour s'embourber dans la confection de beaux objets et la réalisations d'oeuvres d'arts, n'eurent quasiment aucune troupes pour contrer les milliers de combattants tatoués, qui prirent leurs armes et mirent à sac l'une des plus majestueuses villes naines de la terre ancestrale. certains des habitants sentirent le danger parvenir à eux et par réflexe, fuirent et entreprirent un long exode vers l'ouest ou ils investirent des cavernes naturelles dans les Filazikaële (montagnes blanches), et les aménagèrent afin d'en faire un repaire pour réfugiés. se sentant trahis par leurs anciens alliés, les Lëererreke ressentir tout d'abord une grande tristesse ,et pleurèrent ceux tombés au cours de la prise de Tizokanaz, puis par après une intense colère hanta leurs coeurs déchirés. ainsi se trouvèrent parmi ces survivants une poignées de militaires qui enseignèrent la métallurgie et des méthodes de combat. petit a petit une armée appuyé par un ordre religieux, appelé Tëelûrizirenn (mort glorieuse) se forma et engagea une vaste campagne qui alla durer près de cinq cent ans .

comme ceci prend fin la première partie du Bëelûtitûllô'Kirëek .

ps:je vous prévient ceci est un texte amateur donc soyez indulgents pour les fautes et le manque de vocabulaire n'égalant point le votre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16301
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Bëelutitûllô'Kirëek (conflit du crépuscule pourpre)   Mar 29 Mar 2016 - 14:49

En matière d'opéras héroïco-fantastiques, mon vocabulaire (aneuvien) traîne par terre, vu que je ne suis pas trop versé dans cette discipline. Et qant il existe, c'est de l'à-postériori plutôt banaluche. J'ai fajàkad pour "fée", bref : ça va pas chercher bien loin.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Bëelutitûllô'Kirëek (conflit du crépuscule pourpre)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» conflit et jeu de pouvoir
» Le conflit entre Wallons et Flamands
» Conflit relationnel
» Guerre, conflit et guérison : une perspective bouddhiste
» conflit intèrieur : la spasmophilie et la tétanie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Diégèse-
Sauter vers: