L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Batailles lexicales 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 37, 38, 39, 40  Suivant
AuteurMessage
SATIGNAC



Messages : 845
Date d'inscription : 06/11/2012
Localisation : Fustilhan

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 6   Dim 20 Nov 2016 - 2:28

Anoev a écrit:
Et pour les roches, donc !

J'me pers en conjectures, non pas à cause de l'explication de la différence, très claire sur le Wiktio, entre le granite et le granit, mais pour les traductions dans les idéolangues présentes dans Idéolexique.

Pour l'instant, voici c'que j'ai :

Pour le granit : l'elko et le volapük
pour le granite : le kotava, le sambahsa et l'uropi
un mot commun aux deux : l'espéranto, l'interlingua et le psolat (et p't'êt'ben aussi l'ido).

Et l'aneuvien ? Ben là, v'z'allez êt'déçus, pa'c'que j'ai... rien. J'croyais avoir*, mais peau d'balle... en granit ! En fait, j'hésite entre
un mot unique à-postériori (pour les deux ! té !)
un mot unique mixte (itou)
deux paronymes à-postériori
deux paronymes mixtes
un mot mixte et un mot à-postériori
un mot à-postériori et un mot mixte.






*À cause des Alorynes : haute chaine de montagnes du nord-est de l'Aneuf. Occupe une bonne moitié (si c'n'est les deux tiers) de la province du Malyr.
°Lequel sert également pour la boisson à la glace pilée, malheureusement semblant ignorée des idéolinguistes, à en croire les dicos en ligne.
Et pour le méhien ? Et bien jusqu'à cet instant je n'avais pas "tilté" sur ces deux paronymes, croyant l'un pour une mauvais orthographe de l'autre et me souvenant a priori que du nom de la roche apprise en cours d'initiation à la "géologie" du collège ( qui avait sa bonne place dans le cycle d'enseignement des "sciences naturelles" [ actuelles SVT] de cette époque bénie..).
Aussi je ne traduisais que granit, (dûment prononcé à l "occitane"[ gRanit')]  la roche qui nous a donné tout un "Sidobre" par graný ou granipetra, ...
"Commorfar parte omagvra telucòrtisco granì: la plus grande partie de l'écorce terrestre est composée de granit
...et oubliais le granite, matériau dérivé, ou apparenté, qui donnerait : granìa ou graniòperz/-pro serait proche d'un OPVS GRANITVM latin.
En méhien les deux paronymes sont de genres différents contrairement au français, ce qui est cause de ma confusion, dois-je avouer.
 " I Britti, Istiols cevendes muites casdomes e granì ( e graniòpro)" En Bretagne on peut voir de nombreuses maisons en granite.


Dernière édition par SATIGNAC le Lun 21 Nov 2016 - 1:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvano



Messages : 11711
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 6   Dim 20 Nov 2016 - 19:57

Pour le mésageai du Canada, le terme sambahsa serait greis kikye (geai gris).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca En ligne
Ziecken
Modérateur


Messages : 4961
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 6   Lun 21 Nov 2016 - 11:33

Pour moi aussi granit et granite sont sont de simples variantes orthographiques du même concept. Je viens de vérifier et c'est le cas (sauf pour le domaine scientifique) :

"Dans le milieu scientifique, on différencie granit, utilisé par les carriers pour désigner toutes les roches grenues (par opposition aux marbres, sans grain visible), de granite, la roche cristalline spécifique définie ci-dessus."

Quoi qu'il en soit en elko granit(e) se dit "rarbono", autrement dit "la roche brute avec des points dedans"

Mais selon cette définition aurait plutôt :

- granit : rarbono
- granite : rargono

J'ai mis à jour elkodico.

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr En ligne
Anoev
Modérateur


Messages : 16281
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 6   Lun 21 Nov 2016 - 11:58

Ziecken a écrit:
- granit : rarbono
- granite : rargono

J'ai mis à jour elkodico.
J'vais mettre à jour Idéolexique (si tu ne l'a pas d'jà fait). C'est fait !*

Merci pour cette précision.


*J'en ai profité pour créer les pages aneuviennes :
aloker pour "granite"
kerga & grànit pour "granit". Le dernier signifie également "granité", synonyme de xhivant*, pour laquelle j'verrais ben wisomo comme traduction elkanne, à bien distinguer de wisa womo qui signifie simplement une boisson glacée ; non ?





*Celui-ci étant un mot mixte, imbrication de
xhil (à priori) = glace
bevant = boisson, de
bev (-a, -éa) (à-postériori) = boire
ant (à-priori) = chose :
une chose pleine de glace (pilée) à boire.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Ziecken
Modérateur


Messages : 4961
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 6   Lun 21 Nov 2016 - 12:42

Anoev a écrit:
Le dernier signifie également "granité", synonyme de xhivant*, pour laquelle j'verrais ben wisomo comme traduction elkanne, à bien distinguer de wisa womo qui signifie simplement une boisson glacée ; non ?

wisa womo signifie "boisson glacée"
wisomo signifie "boisson avec de la glace"

donc oui, c'est tout à fait juste Anoev !

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr En ligne
Anoev
Modérateur


Messages : 16281
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 6   Lun 21 Nov 2016 - 14:31

Pour l'instant, à ma connaissance, on est les deux seuls à avoir cette boisson dans nos idéolangues respectives ! Introuvable ailleurs ! Y compris en espéranto, où j'ai cherché dans le Reta et le Vivo.

Sinon, pour Idéolexique, j'vais m'attaquer à la page du trésor (y a actuellement 11 idéolangues dans l'modèle. S'y a des corrections ou des mises à jours à faire, c'est l'moment.

La pléthore de définitions présentes dans le Wiktio va être sérieusement comprimée en deux idées directrices :

Le trésor officiel : la réserve d'or d'une nation, et ce qui en découle : le trésor public, l'argent nécessaire pour faire fonctionner le pays (santé, défense, éducation, énergie, logistique).

Le trésor officieux : celui qu'on trouve dans une cachette, au fond d'un trou dans un château ou sur une île déserte, le trésor de guerre des pirates, des nazis et autres pillards de tout ordre ; mais aussi, plus glamour, le terme affectueux (mon trésor).


Sinon je présume que le trésor de guerre (les fortunes pillées lors des campagnes) doit se dire respeko en elko. Chez moi, j'ai xapyzăr. Pour l'espéranto, j'ai des doutes, j'dirais bien milita trezoro, mais j'suis pas assez sûr de moi. En uropi, j'verrais bien tezòr weri (dans cette syntaxe, ne pas confondre avec weri alm = âme guerrière).

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Silvano



Messages : 11711
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 6   Lun 21 Nov 2016 - 19:50

Un mot à la fois, je vous prie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca En ligne
Anoev
Modérateur


Messages : 16281
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 6   Mar 22 Nov 2016 - 14:03

Houlàlà !!! J'en ai mis deux fois trop : j'en ai mis deux (de la même famille, qui plus est) ! scratch

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Silvano



Messages : 11711
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 6   Mar 22 Nov 2016 - 15:11

Anoev a écrit:
Houlàlà !!! J'en ai mis deux fois trop : j'en ai mis deux (de la même famille, qui plus est) ! scratch

Et propose-les clairement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca En ligne
Anoev
Modérateur


Messages : 16281
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 6   Mar 22 Nov 2016 - 17:56

J'en ai un sous l'coude. Mais c'est main'nant au tour de quelqu'un d'autre d'y aller.

Si aucune proposition n'est faite avant... mettons jeudi midi (heure d'Ivry-sur-seine*), j'm'y mets.






*Tout près de Paris.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Mardikhouran



Messages : 2434
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 6   Mar 22 Nov 2016 - 19:00

Allez, j'en ai un : Arrow antipathique (adj)

Dans le sens de "qui ne donne pas envie aux autres d'apprécier", j'ai otíklutakvel en ɣu.
Du verbe -tíklu "aimer, apprécier", c'est un participe factitif (otíklutah "sympathique") avec un suffixe négatif.

Dans le sens de "qui ne témoigne pas de sympathie aux autres", j'ai ñemíospim litt. "sans empathie". La différence avec simplement "indifférent ? Le suffixe -pim, qui est un privatif "actif" (on enlève l'empathie) par opposition à -ista, privatif simple.

Le kotava fait aussi la distinction : iltitalaf et riozaf respectivement. Je pense. Troubadour ?

_________________
Etal-mei upʉra ! Aaaaa uʰpsa
PRS-manger=1s Ubyr INTERJ PRS-douloir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
Silvano



Messages : 11711
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 6   Mar 22 Nov 2016 - 19:15

Anoev a écrit:
Si aucune proposition n'est faite avant... mettons jeudi midi (heure d'Ivry-sur-seine*), j'm'y mets.






*Tout près de Paris.

Étant donné la longitude d'Ivry, quand il sera midi à cet endroit, les montres des Européens de l'Ouest marqueront 11:10... (et 12:10 pour les Britanniques).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca En ligne
Anoev
Modérateur


Messages : 16281
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 6   Mar 22 Nov 2016 - 20:04

Comme Mardi' en a trouvé un, ça r'pousse d'autant.

Pour "antipathique", j'croyais l'avoir, mais je n'avais que de quoi le faire (proche du deuxième, mais bon pour les deux sens). Antopádhig, bref, rien d'extraordinaire,

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Silvano



Messages : 11711
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 6   Mar 22 Nov 2016 - 20:08

Je vois mal la différence entre les deux sens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca En ligne
Anoev
Modérateur


Messages : 16281
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 6   Mar 22 Nov 2016 - 20:19

Moi aussi, raison pour laquelle je ne me suis fendu que d'un seul adjectif. Té !

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Emanuelo



Messages : 1212
Date d'inscription : 28/07/2013
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 6   Mar 22 Nov 2016 - 20:24

Parfois, le gelota multiplie les préfixes pour rendre un terme... je n'aime pas trop ce côté, mais je ne vois pas comment passer outre.

Donc, antipathique (que je comprends comme "qui provoque une répugnance naturelle et non raisonnée pour soi"), se dirait en gelota luneĝiḟēliliga, qui peut se décomposer comme suit : "personne-qui-ne-pas-est-apprécié". À la limite, un auteur pourra se débarrasser du lu-, mais le mot reste long.

En espéranto, je trouve malsimpatia (ou le néologisme antipatia, mais je trouve ce genre de néologisme inutiles).

_________________
לָמַדְתָּ שֶׁשָּׂנְאוּי הַמַּחֲלוֹקֶת וְגָדוֹל הַשָּׁלוֹם
Leko kakanasi kanāsa haneselola fenegedota tehaŝeloma cegedota vugedote (Bereshit Rabba 38, 6).

Chez le glossopoète (dont des leçons de volapük) / Blog en gelota / CRÉTEG / Esperantlingva blogo


Dernière édition par Emanuelo le Mar 22 Nov 2016 - 20:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://glossopoete.pagesperso-orange.fr
Mardikhouran



Messages : 2434
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 6   Mar 22 Nov 2016 - 20:27

Silvano a écrit:
Je vois mal la différence entre les deux sens.
C'est parce que le ɣu fait la différence (suite à la combinaison possible des suffixes et racines) que j'ai évoqué cette nuance.
C'est la différence entre "il m'est antipathique, je ne peux pas le supporter à cause de ses blagues idiotes, même s'il a toujours le sourire et cherche à m'être sympathique" et "il est antipathique, il fait la gueule sciemment aux autres et ne cherche pas à se rendre agréable". Différence de point de vue.
Emanuelo a écrit:
Parfois, le gelota multiplie les préfixes pour rendre un terme... je n'aime pas trop ce côté, mais je ne vois pas comment passer outre.
Il y a bien des langues qui présentent des mots aussi longs pour des concepts "simples", comme le tamoul ou certaines langues australiennes.

_________________
Etal-mei upʉra ! Aaaaa uʰpsa
PRS-manger=1s Ubyr INTERJ PRS-douloir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vilikemorgenthal.tumblr.com/
Silvano



Messages : 11711
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 6   Mar 22 Nov 2016 - 20:45

eo: antipatia, malsimpatia
sam: antipathic (sans doute)
ldp: antipatike
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca En ligne
Emanuelo



Messages : 1212
Date d'inscription : 28/07/2013
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 6   Mar 22 Nov 2016 - 20:57

En volapük je dirais nesümpatik.

_________________
לָמַדְתָּ שֶׁשָּׂנְאוּי הַמַּחֲלוֹקֶת וְגָדוֹל הַשָּׁלוֹם
Leko kakanasi kanāsa haneselola fenegedota tehaŝeloma cegedota vugedote (Bereshit Rabba 38, 6).

Chez le glossopoète (dont des leçons de volapük) / Blog en gelota / CRÉTEG / Esperantlingva blogo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://glossopoete.pagesperso-orange.fr
Anoev
Modérateur


Messages : 16281
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 6   Mar 22 Nov 2016 - 21:30

Mardikhouran a écrit:
C'est la différence entre "il m'est antipathique, je ne peux pas le supporter à cause de ses blagues idiotes, même s'il a toujours le sourire et cherche à m'être sympathique" et "il est antipathique, il fait la gueule sciemment aux autres et ne cherche pas à se rendre agréable". Différence de point de vue.
Dans ce cas, l'adjectif antopathig n'est pas assez précis et je dois faire appel à des synonymes pour préciser le sens : Kothídun (à-pr. agaçant) ou mison (mxt. odieux).

Les parasynonymes ne manquent pas : iyrrdar (irritable), iyrrun (irritant), ekbendar (détestable), misor (haineux). Les deux derniers représentant, en quelque sorte, le pompon de l'antipathie, particulièrement le dernier, désignant quelqu'un pas avare de paroles blessantes ou d'intrigues malveillantes contre son entourage, bref : un patron modèle, par les temps qui courent.

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
bedal



Messages : 3668
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 6   Mar 22 Nov 2016 - 21:54

Like a Star @ heaven sympathie :

De "ave" (autre) et "harilen" (émotion) on déduit : avarilen  et  "sympathique" : avarileßi


Like a Star @ heaven antipathie :

De "ave" (autre) et "resen" (émotion négative, dégoût, détestation, répugnance)

on déduit : avaresen et pour antipathique : avaresi


Like a Star @ heaven apathie : narilen ("sans émotion") / apathique : narileßi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
Anoev
Modérateur


Messages : 16281
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 6   Mar 22 Nov 2016 - 22:03

"Apathie", j'ai pas, mais j'ai de quoi le faire.

En fait, c'est l'état de quelqu'un qui ne sent rien. Changement de radical, chez moi : ça donnerait eljàċet.
elj- = ici : pas de
àċ = sens (un des cinq)
-et : suffixe, calque (entre autres) de "-ie".

_________________
Tev o ĕrekes ù spraċ, la stĕ nep kànertas quas o dœm, do ep kóm o adráṅtes.
Quand tu inventes une langue, on ne sait pas forcément ce que tu penses, mais on sait comment tu raisonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
SATIGNAC



Messages : 845
Date d'inscription : 06/11/2012
Localisation : Fustilhan

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 6   Mer 23 Nov 2016 - 1:58

Mardikhouran a écrit:
Allez, j'en ai un : Arrow antipathique (adj)

Dans le sens de "qui ne donne pas envie aux autres d'apprécier", j'ai otíklutakvel en ɣu.
Du verbe -tíklu "aimer, apprécier", c'est un participe factitif (otíklutah "sympathique") avec un suffixe négatif.

Dans le sens de "qui ne témoigne pas de sympathie aux autres", j'ai ñemíospim litt. "sans empathie". La différence avec simplement "indifférent ? Le suffixe -pim, qui est un privatif "actif" (on enlève l'empathie) par opposition à -ista, privatif simple.

Le kotava fait aussi la distinction : iltitalaf et riozaf respectivement. Je pense. Troubadour ?

La famille des "-pathie/-pathiques" ne doit correspondre en méhien qu'à une série précise de mots conçus selon le respect de l'étymologie grecque, avec quelques nuances toutefois:
pathia <=> pait'h ( <Payet: souffrir ,ressentir, éprouver)
anti <=> adù: contre (préfixe et préposition) > adupait'h/-tio, adupayentia: sentiment contre > adupaitiona/-e
sun >= comavec (préfixe et préposition) > süpait'h/-tio, compayentia: communauté de sentiment > süpaitiona/-e
em- <=> en: dans 'préfixe et préposition) > enpait'h/-tio, enpayentia: rentrée dans le ressenti de quelqu'un < enpaitiona/-e.
Est ce que ces "équivalents" méhiens traduisent les mots français dans leurs véritables acceptions ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur


Messages : 4961
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 6   Mer 23 Nov 2016 - 18:16

Arrow Antipathique

En elko, cela se dit : kaasa, construit sur kasa "sympathique"

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr En ligne
bedal



Messages : 3668
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

MessageSujet: Re: Batailles lexicales 6   Mer 23 Nov 2016 - 20:40

Ziecken a écrit:
Arrow Antipathique

En elko, cela se dit : kaasa, construit sur kasa "sympathique"

Très intrigué par la clef KAS (poésie)... qui veut aussi dire sympathie/gentillesse...

Ziecken, une explication pour ce choix ?


Si je n'avais pas regardé ED, j'aurais pas trouvé de traduction au verbe "kasi"... (comment dériver un verbe de poème ?)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languesheimdalir.jimdo.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Batailles lexicales 6   Aujourd'hui à 23:09

Revenir en haut Aller en bas
 
Batailles lexicales 6
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 38 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 37, 38, 39, 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Batailles lexicales 4
» Batailles lexicales 5
» Batailles lexicales 3
» Batailles lexicales 2
» Batailles lexicales 6

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Idéogénéral :: Idéolexicologie-
Sauter vers: