L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'aneuvien et l'uropi

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
AuteurMessage
Doj-pater

avatar

Messages : 2095
Date d'inscription : 04/01/2014
Localisation : France Centre

MessageSujet: Re: L'aneuvien et l'uropi   Mer 3 Oct 2018 - 14:11

Je suis bien d'accord, mais là en l'occurrence, il s'agit d'un problème purement Uropi: pourquoi vulp & vols.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://uropi.canalblog.com/
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 22526
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: L'aneuvien et l'uropi   Lun 8 Oct 2018 - 0:27

Doj-pater a écrit:
pour former des noms verbaux
Ex. ito us > usìt = sortie (cf it. uscita, ang. exit)
ito op > opìt = montée, ito niz > nizìt = descente, nizìt in had = descente aux enfers;
vado tra > travàd = traversée, vado pro > provàd = avancée
faro ap > apfàr = départ (d’un véhicule, cf al. Abfahrt)
faro us > usfàr = sortie (d’autoroute… etc., cf al. Ausfahrt)
En fait, il n'y a que sur ce point que l'uropi et l'aneuvien ne prennent pas le même chemin.

Pour "ils sortent de l'autoroute", par exemple, alors qu'en uropi on dit
lu far us de autoràd et que usfàr est réservé au substantif,
en aneuvien, il y a plutôt :
ar usfaare àt autostradev et le nom "sortie" (à bord d'un véhicule) se dit usfárt (assez proche du nom uropi, en somme).


une sortie de parking° :
UROANV
piétonusìtusgènt*
véhiculeusfàrusfárt*
La sortie à pied éloigne les deux langues, la sortie à bord d'un véhicule les rapproche.

Le syntagme verbal les éloigne, le nom les rapproche (du moins, à bord).



°Un parking se dit parkia en uropi et vipárk en aneuvien ; xelpárk s'il est réservé aux véhicules de petit gabarit.
*Le -T aneuvien est une contraction de -et : une syllabe de gagnée !

_________________
Eg dem ere kred Anoew, do eg ere òniren: Eg • Fraṅsev = Je me croyais en Aneuf, mais je rêvais : je suis en France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 22526
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: L'aneuvien et l'uropi   Mer 10 Oct 2018 - 12:44

Doj-pater a écrit:
On a deux mots poro = percer, faire un trou et truporo = tranpercer, passer à travers
poro vient de
por = trou
qui lui-même vient de PIE *bʰer- = travailler avec un outil coupant, fendre, qui a donné le pers boridan = couper, arm porèl = creuser, lat foro = percer > fr forer, al bohren, ang bore, da bore = percer
+ grec peirô = transpercer, perforer > poros = passage > fr pore
En fait, chez moi, y a deux mots pout "trou" :

le trou qu'on perce : pek
le trou qu'on creuse : lul.

Le premier, en principe, n'a pas de fond : on voit derrière : c'est le trou qui traverse (le mur, la feuille de papier etc). Le mot est mixte, tiré de "percer", avec le [k] du p'tit bruit qu'on fait en enfonçant une aiguille à travers une surface fine et tendue (même si ce nom est utilisé pour d'autres applications).

Le deuxième, c'est le trou qu'on creuse. En principe, y a un fond. Ce fond est représenté par la lettre U du nom lul. Les deux L (en bas de casse : l) sont les parois du trou.



_________________
Eg dem ere kred Anoew, do eg ere òniren: Eg • Fraṅsev = Je me croyais en Aneuf, mais je rêvais : je suis en France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 22526
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: L'aneuvien et l'uropi   Mer 10 Oct 2018 - 18:03

Dopa a écrit:
Equilibre
J'ai bien lu ton étude sur ce mot remarquable, et j'en profite d'être ici pour parler de "équilibre, égalité" et même "télévision" en aneuvien.

Là où l'uropi fait référence au poids , l'aneuvien a iqbòd1, une imbrication un peu particulière de iquæl (égal) et pod (pose, en uropi, pod signifie "pied", la table est posée sur ses pieds).

Et on en vient, du coup, à "égalité" (pas Philippe d'Orléans : pas confondre !).

En aneuvien, on a deux paronymes très proches, vraiment très proches, mais avec une utilisation très différente.

L'originel, c'est iquælet (venant de iquæl) : c'est l'égalité, par exemple, de deux expressions mathématiques, de deux figures géométriques, de deux scrutins, on a iquælev pour "ex-æquo". Par contre, on aura pas iquælas pour "également" dans le sens de "aussi". Peut-être eglid, mais j'sais pas : j'ai pas vu d'exemple dans le Vordar².

Le dérivé, c'est iqælet (venant de iqæl : dùr natyve ea stane fræje ea iqæle lékev), c'est ce mot qui serait sur les mairies de notre pays si l'aneuvien était langue officielle de la France (on peut toujours fantasmer !). C'est la traduction exacte de eglid.


Pour la télévision, je n'ai pas eu autant d'originalité que les ressortissants d'outre-Rhin ou des Fjords, puisque j'ai telvédyn, plutôt proche de l'uropi televìz. Pour le poste de télévision, on a, respectiv'ment telvéżent (que j'croyais avoir traité, mais qui apparaît en gris-rouge sur mon écran : encore un'sauv'garde oubliée Evil or Very Mad 3) et televizèl en uropi. Deux mots différents, mais créés de la même manière.

1 Par contre, l'équilibre psychique se dit meníqa, chez moi.
2 Comment dirais-tu "ils sont arrivés à égalité ; les cas d'égalité de triangles" ? eglid aussi ? Dans ce cas, tu peux ajouter un exemple au Vordar, car avec la seule devise de la République française, on a tendance à croire qu'il ne s'agit QUE du sens civil ou juridique.
3 Eh ben, j'ai bien fait de ne pas l'avoir traité à l'époque. Ça m'a permis d'innover un peu. Une chose que j'avais complètement oublié, c'était que le modèle {{Téléviseur}} avait été traité, et que j'avais dû y participer parce que j'ai redécouvert un synonyme à telvéżent : le nom telvéṅtal, pris de telvédyn (té !) et de paṅtal (écran). Ce qui, dans des cas particuliers, peut permettre des nuances croquignolettes : on regarde le téléviseur (telvéṅtal) mais quand l'écran reste noir, on le (telvéżent) porte à réparer. Telvéżent est de toute façon utilisé pour dire æt tevéżent hab ùt paṅtal pentek-seg cemdemètreve = ce téléviseur (cette télé) a un écran de 56cm.

_________________
Eg dem ere kred Anoew, do eg ere òniren: Eg • Fraṅsev = Je me croyais en Aneuf, mais je rêvais : je suis en France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 22526
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: L'aneuvien et l'uropi   Jeu 11 Oct 2018 - 14:44

Pour "numéro", j'avais d'jà fait quelque chose y a longtemps :

numar (comme en uropi) mais pour la traduction exclusive de "numéro" : "nombre" se dit numbar.

Le numéro artistique se dit exímbad ; de exím (-ba, -bía), pris lui-même de "exhiber".

_________________
Eg dem ere kred Anoew, do eg ere òniren: Eg • Fraṅsev = Je me croyais en Aneuf, mais je rêvais : je suis en France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 22526
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: L'aneuvien et l'uropi   Lun 15 Oct 2018 - 11:46

Deux verbes assez proches, mais qui ne veulent pas du tout dire la même chose :

klim (ANV) signifie "aimer" (il est aussi la traduction du nom "amour")
klimo (URO, qui fait à l'indicatif présent i klim) signifie "grimper".

Le premier est un à-priori total, le deuxième est pris de l'anglais to climb, mais aussi  de l'allemand klimmen, pour la même signification : "grimper, monter" (vers le haut).

Le verbe/nom aneuvien est très ancien, il est hors de question que j'le change. J'ai pourtant trouvé, plus tard, un faux-ami avec le volapük (vice), mais j'ai tenu bon.

E klim strægne = j'aime les trains
I volev klimo in u lokomotòr = je voudrais grimper dans une locomotive.

Ouais... beeen sûûr... Rolling Eyes

_________________
Eg dem ere kred Anoew, do eg ere òniren: Eg • Fraṅsev = Je me croyais en Aneuf, mais je rêvais : je suis en France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'aneuvien et l'uropi   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'aneuvien et l'uropi
Revenir en haut 
Page 7 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
 Sujets similaires
-
» Uropi et Kotava
» Uropi / espéranto
» L'aneuvien langue officielle en Europe
» Uropi : réformes et vocabulaire 2
» Lingwa de Planeta

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Idéolangues :: Idéogénéral :: Idéolangues comparées-
Sauter vers: