L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'aneuvien et l'uropi

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 22288
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: L'aneuvien et l'uropi   Jeu 5 Juil 2018 - 21:33

Silvano a écrit:
Bizarre d'utiliser un vieux suffixe indo-européen marquant le féminin (Freundin, prientin [en sambahsa-mundialect], yogîni, regina, héroïne) pour en faire un diminutif, comme si les femmes étaient des êtres inférieurs...
Je l'ai complètement détaché du féminin, puisque chez moi, le féminin, c'est -kad, sans d'autres altenatives. Ce n'esdt pas pace que l'aneuvien puise ses étymons dans des racines indo-européennes que cette langue a des revendication indo-européennes. Sin j'ai choisi -in, c'est pas en référence à l'allemand (Doktorin) mais plutôt au français et à l'italien. Si j'avais su ça assez tôt, j'aurais peut-être pis -it (castillan, repris par l'uropi) ; main'nant, c'est trop tard.

_________________
Eg dem ere kred Anoew, do eg ere òniren: Eg • Fraṅsev = Je me croyais en Aneuf, mais je rêvais : je suis en France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'aneuvien et l'uropi   Jeu 5 Juil 2018 - 22:08

Anoev a écrit:
Je l'ai complètement détaché du féminin

Alors, s'il suffit d'une telle décision, pourquoi n'acceptes-tu pas qu'en espéranto, le -in- n'ait aucune valeur diminutive?
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 22288
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: L'aneuvien et l'uropi   Ven 6 Juil 2018 - 22:33

Anoev a écrit:
Je l'ai complètement détaché du féminin
Silvano a écrit:
Alors, s'il suffit d'une telle décision, pourquoi n'acceptes-tu pas qu'en espéranto, le -in- n'ait aucune valeur diminutive?
C'est moins évident en ido (-ul-*) ou en espéranto -, parce que dans cette langue et dans cette version, il y a un équilibre suffixal entre le masculin et le féminin, ce qui n'est pas le cas pour l'espéranto originel, où le féminin n'est qu'un dérivé du neutre/masculin (c'est aussi le cas en uropi, d'ailleurs, même si Dopa revendique une autre démarche de pensée, les résultats coïncident). Par ailleurs, je ne pense pas que -K soit susceptible d'être interprété comme un quelconque diminutif (-D non plus, d'ailleurs), et quand bien même ce pourrait ête dans une des 6000 langues parlées dans le monde, l'aneuvien est une pesolangue, ayant moins d'exigence qu'une LAI, car n'ayant pas l'option d'être un outil des change entre des milliers, voie des millions de locuteurs parmi lesquelles une poignée pourrait bien, pour une raison X ou Y, avaler un affixe ou une désinence de travers.

Cela dit, cette opinion concernant -in- est une critique personnelle, c'est tout : c'est pas un Verdict de Condamnation au Bûcher. Comme j'ai dit X fois, j'aimerais bien qu'on trouve l'espéranto (et/ou d'autres LAI) dans les lieux touristiques, les moyens de transport et les modes d'emploi.


*Même si, à mon avis, le choix de -ul- pour le masculin ido ne soit pas des plus judicieux, créant un faux ami avec l'espéranto ulo (individu, quel que soit son sexe).

_________________
Eg dem ere kred Anoew, do eg ere òniren: Eg • Fraṅsev = Je me croyais en Aneuf, mais je rêvais : je suis en France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'aneuvien et l'uropi   Lun 9 Juil 2018 - 17:15

Anoev a écrit:
Comme j'ai dit X fois, j'aimerais bien qu'on trouve l'espéranto (et/ou d'autres LAI) dans les lieux touristiques, les moyens de transport et les modes d'emploi.

Un jour, tu nous expliqueras comment tu vois cette coexistence de LAI. Je ne vois toujours pas.
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 22288
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: L'aneuvien et l'uropi   Lun 9 Juil 2018 - 21:45

Silvano a écrit:
Un jour, tu nous expliqueras comment tu vois cette coexistence de LAI. Je ne vois toujours pas.
Ben tiens ! Comment une langue UNIQUE pourrait représenter unecommunauté terrestre de 6 GHab, parlant environ 6000 idiomes à structure grammaticale, à écriture et à vocabulaire aussi différents que le mandarin, le hongrois, le cherokee, l'arabe et le same ? Bon, là, je fais dans l'hyperbole, mais je conçois tout-à-fait, que, pour des langues un peu plus proches (indo-européennes, par exemple), on puisse comprendre que le choix soit possible entre plusieurs LAI, pour un Français, un Serbe, un Breton ou un Roumain.

Si tu ne comprends pas ce que je crois, je ne peux rien pour toi.

_________________
Eg dem ere kred Anoew, do eg ere òniren: Eg • Fraṅsev = Je me croyais en Aneuf, mais je rêvais : je suis en France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'aneuvien et l'uropi   Lun 9 Juil 2018 - 21:50

Anoev a écrit:
Silvano a écrit:
Un jour, tu nous expliqueras comment tu vois cette coexistence de LAI. Je ne vois toujours pas.
Ben tiens ! Comment une langue UNIQUE pourrait représenter une communauté terrestre de 6 GHab [...]? .

Pour le moment, c'est l'anglais qui l'est, cette langue unique. Et si on propose deux, trois ou dix LAI, on propose une situation dans laquelle on ne peut pas toujours pas se comprendre. Sinon avec l'anglais, peut-être. C'est ce que tu veux?

Disons que je voyage. Perso, je maîtrise l'espéranto, connais plus ou moins bien l'uropi, le sambahsa et la lingwa de planeta, et peux comprendre l'interlingua, l'occidental et la lingua franca nova (mais c'est avant tout parce que je suis francophone), ce qui fait de moi un membre d'une très faible minorité, même si ces langues étaient plus largement enseignées. Qu'est-ce que je fais si, dans le train, l'hôtel ou le musée, on me parle en kotava ou en volapük?
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 22288
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: L'aneuvien et l'uropi   Lun 9 Juil 2018 - 22:02

L'anglais fut une langue imposée pour les zones géographiques actuellement anglophones (sauf l'Angleterre, bien sûr), c'est une langue imposée comme deuxième langue dans un un paquet de pays et de disciplines professionnelles (l'aviation et l'informatique, par exemple). L'avantage de langues telles que l'espéranto, l'uropi ou le sambahsa, entre autres LAI, c'est que ce sont des langues natales d'AUCUNE NATION. C'est d'ailleurs, du reste, l'argument avancé par les premiers espérantistes, si j'ai bonne mémoire. C'est aussi le cas pour d'autres LAI.

_________________
Eg dem ere kred Anoew, do eg ere òniren: Eg • Fraṅsev = Je me croyais en Aneuf, mais je rêvais : je suis en France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'aneuvien et l'uropi   Lun 9 Juil 2018 - 22:12

Anoev a écrit:
L'anglais fut une langue imposée pour les zones géographiques actuellement anglophones (sauf l'Angleterre, bien sûr), c'est une langue imposée comme deuxième langue dans un un paquet de pays et de disciplines professionnelles (l'aviation et l'informatique, par exemple).

Mais quand on fait une manif, où que ce soit dans le monde, et que l'on veut passer au téléjournal hors de son pays, en quelle langue fait-on les banderoles? Quelle langue les migrants africains ou syriens baragouinent-ils pour demander l'asile? Dans quelle langue interviewe-t-on les joueurs de football lors la Coupe du Monde? (Dont le logo est en quelle langue?) Quelle langue parle-t-on sur les plateaux de cinéma des coproductions?

Ceci dit, ça ne me dit toujours pas comment, concrètement, fonctionnerait une communauté mondiale dans laquelle plusieurs LAI coexisteraient. Parce que, s'il faut apprendre cinq ou dix LAI pour fonctionner au niveau international, tu ne fais que créer une nouvelle élite, celle de ceux qui ont le temps et le talent d'apprendre toutes ces langues.

Anoev a écrit:
Ben tiens ! Comment une langue UNIQUE pourrait représenter unecommunauté terrestre de 6 GHab, parlant environ 6000 idiomes à structure grammaticale, à écriture et à vocabulaire aussi différents que le mandarin, le hongrois, le cherokee, l'arabe et le same ? Bon, là, je fais dans l'hyperbole, mais je conçois tout-à-fait, que, pour des langues un peu plus proches (indo-européennes, par exemple), on puisse comprendre que le choix soit possible entre plusieurs LAI, pour un Français, un Serbe, un Breton ou un Roumain.

Est-ce que tu sous-entends que chacun ne devrait apprendre qu'une LAI proche de sa langue maternelle? Et pourquoi cela? TOUS les Cherokees et tous les Sames apprennent à l'école une langue très différente de la leur. À peu près tous les Hongrois sont bilingues ou plurilingues, mais toujours avec une langue indo-européenne. Les Arabe, les Chinois et les Indiens (du nord indo-européen ou du sud dravidien) qui apprennent une langue étrangère apprennent presque toujours l'anglais, parfois le français ou une autre langue, mais toujours une langue fort différente de la leur.

Sans oublier vos Basques.

Pourquoi encore créer des frontières linguistiques?

Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 22288
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: L'aneuvien et l'uropi   Mar 10 Juil 2018 - 23:42

Issus du latin CORTINA -Æ, pour... té ! rideau, on a


  • cortin en sambahsa, mais qui couvre aussi  une version du psolat (mais qui se prononce /ˈgɔʁtin/)
  • kortin, qui est commun  au psolat et à l'uropi (/ˈkɔʁtin/ pour les deux, cette fois-ci), mais les déclinaisons sont bien disjointes, puisqu'on a

    uroSP
    nom.kortinkortine
    gén.kortinikortinis


    pltSP
    nom.kortinkortini
    acc.kortinumkortini
    gén.kortinikortinerum
    circ.kortinekortinis

  • l'aneuvien kortyn qui, s'il a un nominatif pluriel orthographiquement semblable à l'uropi, a une prononciation (/ˈkɔʁtɪn/) et une déclinaison :

    pltSP
    nom.kortynkortyne
    acc.kortynskortynse
    gén.kortynenkortynene
    circ.kortynevkortyneve
    notoirement différente.
  • Malheureusement, je ne maîtrise pas la déclinaison sambahsa (en 4 cas aussi). Sinon je l'aurais affichée ici volontiers. Ça nous aurait donné une base de comparaison supplémentaire.

_________________
Eg dem ere kred Anoew, do eg ere òniren: Eg • Fraṅsev = Je me croyais en Aneuf, mais je rêvais : je suis en France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'aneuvien et l'uropi   Mer 11 Juil 2018 - 0:47

Silvano a écrit:
S'il faut apprendre cinq ou dix LAI pour fonctionner au niveau international, tu ne fais que créer une nouvelle élite, celle de ceux qui ont le temps et le talent d'apprendre toutes ces langues.

[...]

Pourquoi encore créer des frontières linguistiques?

L'absence de réponse me fait conclure que c'est ce que tu veux: créer de nouveaux ghettos linguistiques, seulement un peu plus grands, et laisser la liberté d'échanger à une nouvelle élite linguistique capable d'apprendre cinq ou dix langues construites.
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 22288
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: L'aneuvien et l'uropi   Mer 11 Juil 2018 - 5:08

L'absence de réponse de ma part peut te faire conclure n'importe quoi (comme d'habitude) ; pour moi, ça n'a qu'une seule signification : parce que je ne suis pas sommé de te répondre, et que, par conséquent, je n'ai pas envie de perdre mon temps. J'ai mieux à faire. Les autres lecteurs apprécieront.

_________________
Eg dem ere kred Anoew, do eg ere òniren: Eg • Fraṅsev = Je me croyais en Aneuf, mais je rêvais : je suis en France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Velonzio Noeudefée

avatar

Messages : 2355
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: L'aneuvien et l'uropi   Mer 11 Juil 2018 - 8:45

Je n'ai pas mis mon inter au bon endroit, je change.
Désolé pour ce post vide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'aneuvien et l'uropi   Mer 11 Juil 2018 - 13:59

Anoev a écrit:
L'absence de réponse de ma part peut te faire conclure n'importe quoi (comme d'habitude) ; pour moi, ça n'a qu'une seule signification : parce que je ne suis pas sommé de te répondre, et que, par conséquent, je n'ai pas envie de perdre mon temps. J'ai mieux à faire. Les autres lecteurs apprécieront.

Qui ne dit mot consent.

Selon moi, refuser de répondre, c'est une forme de mépris.
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 22288
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: L'aneuvien et l'uropi   Mer 11 Juil 2018 - 14:12

Qu'est-ce que tu veux que j'te dise ! Quand j'réponds, ça t'plait pas, et quand j'répond pas, non plus. Par conséquent, j'ai décidé d'opter pour la solution qui me fait dépenser le moins d'énergie. Au moins, si j'réponds pas, t'auras pas besoin d'te plaindre auprès des autres modos, et moi, je pourrai toujours glaner, pendant c'temps-là, deux trois infos pour peaufiner Idéolexique. Amusez-vous sans moi, que tu dis... Moi, j'ai décidé de m'amuser... sans toi, par conséquent.

Bon, plus sérieux : Dopa, est-ce que tu as quelque chose pour "télescopique" ?

_________________
Eg dem ere kred Anoew, do eg ere òniren: Eg • Fraṅsev = Je me croyais en Aneuf, mais je rêvais : je suis en France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'aneuvien et l'uropi   Mer 11 Juil 2018 - 15:22

Anoev a écrit:
Qu'est-ce que tu veux que j'te dise ! Quand j'réponds, ça t'plait pas, et quand j'répond pas, non plus.

Quand ai-je dit que ça ne me plaisait pas que tu répondes? Je ne suis pas d'accord avec toi, c'est autre chose. Mais les conversations ne seraient-elles pas ennuyeuses si on était toujours d'accord sur tout?

Au contraire, je trouve ton idée intéressante, et c'est justement pour cette raison que j'ai ouvert un fil à son sujet: pour en savoir plus. Maintenant, si tu boudes, tu perds. En fait, nous perdons tous. Développe ton idée et explique-la-nous mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 22288
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: L'aneuvien et l'uropi   Jeu 12 Juil 2018 - 12:17

Doj-pater a écrit:
En aneuvien :
Ùt alj Europ • pòtendar.


On retrouve quand même des racines indo-européennes (alj, Europ, pòt-, de  ALIVS, Εὐρώπη, POTENS), seul le suffixe -dar est à-priori).

_________________
Eg dem ere kred Anoew, do eg ere òniren: Eg • Fraṅsev = Je me croyais en Aneuf, mais je rêvais : je suis en France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Doj-pater

avatar

Messages : 2069
Date d'inscription : 04/01/2014
Localisation : France Centre

MessageSujet: Re: L'aneuvien et l'uropi   Jeu 12 Juil 2018 - 14:43

Ce fil ne devrait pas s'appeler l'Aneuvien et l'Uropi, mais plutôt "Répondre ou ne pas répondre, that is the question"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://uropi.canalblog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'aneuvien et l'uropi   Jeu 12 Juil 2018 - 16:58

Doj-pater a écrit:
Ce fil ne devrait pas s'appeler l'Aneuvien et l'Uropi, mais plutôt "Répondre ou ne pas répondre, that is the question"

Selon moi, la question, c'est plutôt: discuter sérieusement ou mépriser ses interlocuteurs.Vous deux avez choisi le second terme.
Revenir en haut Aller en bas
Doj-pater

avatar

Messages : 2069
Date d'inscription : 04/01/2014
Localisation : France Centre

MessageSujet: Re: L'aneuvien et l'uropi   Ven 13 Juil 2018 - 10:09

Il peut y avoir plusieurs raisons de ne pas répondre à des questions qui peuvent souvent prendre la forme de sommations.

1) On peut ne pas avoir envie de répondre à un "invité" qui reste dans l'anonymat et ne veut pas se présenter.
2) On peut ne pas répondre à une question hors sujet, comme celle qui me demandait ce que je pensais de la génétique (vaste question qui n'a rien à voir avec le fil Uropi).
3) On peut ne pas répondre à une question quand on sent que celle-ci va déclencher une polémique.
4) On peut ne pas répondre à une question insultante…
etc.

Comme le dit fort justement Anoev:
Citation :
Qu'est-ce que tu veux que j'te dise ! Quand j'réponds, ça t'plait pas, et quand j'répond pas, non plus. Par conséquent, j'ai décidé d'opter pour la solution qui me fait dépenser le moins d'énergie. Au moins, si j'réponds pas, t'auras pas besoin d'te plaindre auprès des autres modos
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://uropi.canalblog.com/
PatrikGC

avatar

Messages : 2962
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : France - Nord

MessageSujet: Re: L'aneuvien et l'uropi   Ven 13 Juil 2018 - 10:31

Doj-pater a écrit:
1) On peut ne pas avoir envie de répondre à un "invité" qui reste dans l'anonymat et ne veut pas se présenter.

Je me répète : c'est marqué "invité" parce que Silvano s'est retiré du forum. Donc tous ses interventions ont basculé en mode "invité", comme pour Patrick Chevin.
Silvano n'a pas cherché à être anonyme, c'est une action rétroactive du moteur du forum.


Dernière édition par PatrikGC le Ven 13 Juil 2018 - 10:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patrikcarpentier.free.fr
Doj-pater

avatar

Messages : 2069
Date d'inscription : 04/01/2014
Localisation : France Centre

MessageSujet: Re: L'aneuvien et l'uropi   Ven 13 Juil 2018 - 10:34

Merci du renseignement.
Je donne mon sentiment sur le café.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://uropi.canalblog.com/
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 22288
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: L'aneuvien et l'uropi   Ven 13 Juil 2018 - 14:11

Ah bon !? Eh ben c'est ben ma veine !!!

J'ai vu cer pour "soin", ce qui m'avait donné l'idée pour gazucero.

Sinon, j'ai deux mots, pour "soin" :

le premier (amàl, à-priori) est synonyme de "application" et donne amàlon pour "soigneux".
le second (kùr, pris de CVRA -Æ via le français pour l'antériorisation du U*) est le soin prodigué par les infirmiers, professionnels ou autres (parents, moniteurs, scouts, pompiers), donne kùrun pour "soignant" (personnel).



*Kur /'kuʁ/, c'est la cure du... curé ; kuur /ky:ʁ/, c'est un char. L'aneuvien est plein de ce genre de petits collets, qui l'empêchent de devenir une LAI. J'vais pas tout chambouler là main'nant ! Si l'aneuvien en était à ses débuts, j'aurais mis un У (y) pour le [ɨ] et un Y (ү) pour le [y], ou même l'inverse, pour être au plus près de l'API au moins pour une des lettres°). Main'nant, c'est trop tard.
°Ben, c'est comme le Œ et le OE : l'aneuvien a une inversion, d'une part, par rapport au Œ français, mais aussi par rapport au OE néerlandais !

_________________
Eg dem ere kred Anoew, do eg ere òniren: Eg • Fraṅsev = Je me croyais en Aneuf, mais je rêvais : je suis en France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Doj-pater

avatar

Messages : 2069
Date d'inscription : 04/01/2014
Localisation : France Centre

MessageSujet: Re: L'aneuvien et l'uropi   Ven 13 Juil 2018 - 15:29

Les deux sens correspondent à cer; kur, c'est une cure, mais pas celle du curé > kuro = guérir: kuro u patid…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://uropi.canalblog.com/
Anoev
Modérateur
avatar

Messages : 22288
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: L'aneuvien et l'uropi   Ven 13 Juil 2018 - 16:42

Doj-pater a écrit:
Les deux sens correspondent à cer; kur, c'est une cure, mais pas celle du curé > kuro = guérir: kuro u patid…
Merci du renseignement.

On a donc cer = kùr et amàl.

Pour la cure (pas celle du curé), j'suis, pour ainsi dire, en chantier, et en plus de kùr, utilisé par extension, je pense ajouter kùrad, pour une cure, désignant un soin plus "lourd".

Par contre, pour "guérir", j'ai deux verbes voisins, selon qu'il s'agisse d'un praticien ou d'un patient (même construction, si on réfléchit bien, que partùres et partùren pour "accoucher".

Àt doktor usdólsa es tern deawe pavàr = Le docteur m'a guéri en trois jours
Eg cem usdólsa per à tradav tern deawe pavàr = J'ai été guéri par le traitement en trois jours
Ka usdólna tern deawe pavàr = Elle a guéri en trois jours.


Par contre, on fera la distinction avec

À tiym kùrsa àt upòmdax pavàr tern deawe = L'équipe a soigné le patient pendant trois jours. affraid


Rien n'indique que le patient fût guéri : le pauvre bénéficiait peut-être de soins palliatifs. On notera

  • le verbe différent : les verbes usdól- sont bien explicites : ont sort (us-) du mal (dool), kùr, ce n'est qu'un soin, et on espère seulement qu'il sera efficace.
  • la place de pavàr, en préposition (pendant) ou en postposition (en). Dans le deuxième cas, on suppose le processus achevé, comme dans ces deux exemples :

    • Ar lernar uropis tern jàreve pavàr = ils ont appris l'uropi en trois ans (maintenant, ils maîtrisent la langue)
    • Ar lernar uropis pavàr tern jàreve = ils ont appris l'uropi pendant trois ans (rien ne dit qu'ils n'aient pas abandonné).




Je que j'essaie : le plus de précision possible avec le moins de termes possible. Pourtant, je n'ai jamais appris le chinois.

_________________
Eg dem ere kred Anoew, do eg ere òniren: Eg • Fraṅsev = Je me croyais en Aneuf, mais je rêvais : je suis en France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Doj-pater

avatar

Messages : 2069
Date d'inscription : 04/01/2014
Localisation : France Centre

MessageSujet: Re: L'aneuvien et l'uropi   Ven 13 Juil 2018 - 19:23

Tiens, c'est marrant, ça.
En Uropi usdolo (de us- = hors de + dol = douleur, dolo = avoir mal) signifie consoler
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://uropi.canalblog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'aneuvien et l'uropi   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'aneuvien et l'uropi
Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Uropi et Kotava
» Uropi / espéranto
» L'aneuvien langue officielle en Europe
» Uropi : réformes et vocabulaire 2
» Lingwa de Planeta

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Idéolangues :: Idéogénéral :: Idéolangues comparées-
Sauter vers: